The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -37%
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La ...
Voir le deal
76.99 €

Sous le ponton des soupirs.
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5059
Sujet: Re: Sous le ponton des soupirs.   Mar 28 Juin 2022 - 22:15
Le problème c'est qu'Alex le sait et ne veut pas en parler, de ce que j'ai cru comprendre, souffla Connor dans un soupir de circonstances, sans pouvoir cacher sa frustration à ce sujet. Il était... Agacé de ça. Agacé de ne pas pouvoir faire comme il l'entendait. Trouver cet homme, lui fait la peau, faire en sorte que sa sœur puisse enfin trouver la paix, la tranquillité, pouvoir dormir sans l'angoisse qu'il puisse recommencer. Je peux pas la forcer à me le dire, grogna-t-il, agacé. Et il comprenait pourquoi. Il l'avait conditionné : Il la terrifie, ajouta-t-il.

A raison sans doute. Mais Connor avait passé l'âge d'avoir peur des monstres. Rares étaient ceux qui parvenaient à réveiller autant sa violence que le violeur d'Alex. Le fou, donc. Il tenta de balayer cette image en se tournant finalement vers l'homme à côté de lui. Qu'est-ce que tu as vécu, dans la tienne ? Demande-t-il, curieux. Sans vouloir être intrusif pour autant, il se pinça les lèvres : Souvent quand j'écoute les histoires des autres, ça met en perspective la mienne propre. J'ai été... Putain de chanceux, sur tellement d'aspect, s'expliqua-t-il.

L'idée n'était pas de remuer le couteau dans la plaie. Pour peu que Derek en souffre encore, en tout cas. Il eut un soupir, et lui fit un signe de la main : Tu as très bien fait Derek, t'en fais pas pour ça, s'en prendre à Edwin était ridicule. Mais en même temps, ce type était à l'évidence un vrai clown, ou le cirque entier. Se venger d'un clown, ça ne faisait aucun sens. Le sportif planta néanmoins un air plus dur dans les yeux de Derek : Eh, faire porter la responsabilité de ses échecs aux autres, c'est un truc de perdant. Et tu es pas un perdant, c'est clair ?

Il l'avertit d'un signe de la main, le désignant de son index tendu. Il n'était pas en train de rigoler avec lui actuellement. Ce n'était pas la bonne mentalité à avoir : Il faut assumer ses responsabilités, et réagir en conséquence. Qu'Anton ait merdé en tant que leader de la mission, c'est une chose. Mais ça sert pas de prétexte à tes erreurs, et ça ne les justifiait pas. Il eut un autre rire devant son air renfrogné : A d'autres Derek, tu es même pas crédible, lui souffla-t-il simplement en haussant les épaules.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 579
Sujet: Re: Sous le ponton des soupirs.   Jeu 14 Juil 2022 - 15:26




Bien sur qu'Alex ne dirait jamais rien. Sauf sous la torture, éventuellement. Encore qu'avec ce qu'elle avait vécu c'était pas sur, et bon, selon toutes vraisemblances, la technique ne serait pas forcément la bonne à utiliser contre elle. Je peux pas la forcer à me le dire Nan.. de fait, personne ne pouvait, et pour une bonne raison. Il la terrifie. Mes mots sortent en simultané avec ceux qui leader. Au moins on est d'accord sur la question. Ça m'aurait arraché un sourire de gosse si la situation ne s'y prêtait pas aussi mal. Il a surement.. J'en sais rien. Une assurance quelque part ? Genre. Si on le tue, quelque chose de pire se déclenchera pour elle ? Voire pour le groupe entier ? 'fin.. c'est c'que je ferais probablement à sa place. Encore une fois, j'avais qu'une idée imparfaite et lacunaire de son histoire, alors à part tirer des plans sur la comètes, je pouvais pas faire grand chose.

Dérivant sur l'aspect familial -ou pas- du groupe, une question de Connor fuse sur mon passé. Je glisse un regard un peu étonné sur lui, c'est amusant, c'est définitivement la première fois qu'on se parle.. autant. Je hausse les épaules, le sujet n'est plus sensible depuis bien longtemps. Tu vois, le stéréotype de la famille pauvre et cassos' de banlieue, avec un minuscule bout de jardin rempli jusqu'à la gueule de meubles et matériel cassés que personne a jugé bon de débarrasser. Et avec à l'intérieur une baraque décrépie qui pue la clope et l'alcool dégueu. Je fais un geste de la main, genre je plante le décor, avant de poursuivre. Ben du coup, ajoute la daronne ivre morte sur le canapé avec les cadavres de bières -au mieux- autour d'elle, un salon qui ressemble à une déchetterie, et un père très très très absent, qui rentrait pour.. je sais pas trop, en fait. Sa seule action, ça a été de vouloir m'envoyer dans un camp de conversion pour gays à mes seize ans. Autant te dire que l'lendemain j'étais plus là quand il a ouvert ma piaule ! Je lâche un rire, un vrai. Au final c'était certainement la meilleure décision de ma vie. Derrière je me suis retrouvé à Seattle. J'avais juste pas prévu qu'j'aurais pas de point de chute. Donc j'me suis retrouvé à la rue.

J'incline la tête vers lui : A toi. Chanceux à quel point ? 'fin je sais quand t'as eu une carrière de.. sportif. En fait je l'avais appris ici, je le connaissais même pas de vue, avant ça. Mais niveau famille et tout ça, ça s'passait comment ? Ils t'ont soutenu ?

Dans la continuité on en vient à passer rapidement sur le cas "Edwin", avant de s'appesantir, un peu trop à mon goût, sur la fameuse mission dans le sous-marin. Je me renfrogne considérablement. Je suis pas d'accord avec lui. Mais je sais qu'il aura le dernier mot, parce que.. c'est lui. Alors je ronge mon frein, je le fixe de mon regard devenu noir, sans le contredire pour autant. Même s'il aura pas de mal à deviner le fond de mes pensées. C'est plus fort que moi, je balance : Si Anton avait su gérer la situation et donner des directives correctement, ça serait pas arrivé. Milow se serait pas retrouvé là. Et ... Je lâche un grognement de dépit. Ok, ok, j'aurais pas dû faire ça. J'reconnais, ok ? Mais j'aurais dû faire quoi..? Laisser l'abomination buter Milou..? Honnêtement. Vraiment. J'te promets que j'aurais réagi pareil si ça avait été un autre. J'voulais juste pas voir quelqu'un crever comme ça. Et le pire, c'est que c'est vrai.

Je lève un sourcil outré au rire de mon chef de groupe, et à nouveau lui balance de l'eau, assez pour l'atteindre jusqu'au torse cette fois. Je devrais faire pareil tiens, je suis sur que ça rafraîchit. J'sais pas ce que t'insinues. Enfin, si je sais. Mais tu sais aussi très bien que c'est pas réciproque, donc que ça compte pour nul ! L'amour et ma main droite, ça fait pas le taf.


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5059
Sujet: Re: Sous le ponton des soupirs.   Jeu 14 Juil 2022 - 21:34
Ouais, c'est ce qu'elle avait l'air de croire. Qu'il était... Plus fort, partout, expliqua Connor avec une petite moue de circonstances, gêné par ces évidences qui n'en étaient pas à ses yeux. Je suis pas convaincu par ça. A part s'il est dans un groupe comme New Eden, mais là encore, je suis pas persuadé que ça soit le cas, à mon avis c'est un type comme nous, il a des moyens... Mais il n'en a pas autant qu'il essaie de lui faire croire, analysa-t-il. Connor y avait énormément réfléchi, suffisamment en tout cas pour... Déduire des choses. A mes yeux, c'est la peur qui parle, il a sans doute réussi à lui retourner le cerveau d'une manière ou d'une autre, ajouta-t-il.

Quant à la situation familiale de Derek, Connor fronça les sourcils en l'écoutant, un peu dépassé. Il ne savait pas trop pourquoi il était étonné, les personnes chanceuses comme lui étaient moins nombreuses que celles qui vivaient l'enfer, après tout... Sacrée histoire ouais, fit-il en haussant les épaules, il ne savait pas vraiment quoi dire. Tu vois ta maison ? Bah tout l'inverse, fit-il avant de rire doucement : Sans rire, j'ai eu beaucoup de chance dans la vie donc, tout ce dont tu me parles, ça m'échappe un peu, j'ai du mal à comprendre comment c'est possible, mais oui, ses proches avaient été là : Toujours, sans hésiter.

Il avait eu des échantillons de vie, des autres, de son entourage, et c'était ce qui lui avait permis de comprendre son privilège : J'ai une soeur plus jeune que moi, elle vit à The Haven, c'est vraiment une emmerdeuse mais je l'adore, ma carrière lui a permis que je puisse lui payer ses études de médecine, qu'il expliqua alors : Mes parents m'ont soutenu quoi qu'il arrive, et quand ma carrière a commencé à décliner, ils ont été derrière moi, là encore, il ne pouvait pas attendre mieux, même si sur l'instant il ne s'en était pas rendu compte. J'étais juste un petit con qui courrait un peu trop les jupons, mais bon... Il haussa les épaules.

Et porta un regard plus sévère sur Derek. Blabla Anton par-ci, Anton par-là, non, c'était définitivement une justification trop facile. Il ne retirait pas les torts du spécimen cela dit, mais l'idée était toujours de savoir composer efficacement dans une situation désespérée : Tu réalises que tu as pris le risque qu'il tue Milow et te tue aussi ? fit-il alors. On cède jamais à la panique, il faut garder la tête froide, c'est la seule méthode pour empêcher de faire d'autres victimes inutiles, il haussa les épaules et glissa : Milow est... Malin, trop pour mourir facilement, regard complice. Je le connais depuis assez longtemps pour savoir qu'il est trop chiant pour se laisser crever, il a pas encore emmerdé assez de monde pour ça, à croire qu'il avait un quota à remplir avant. Derek, faut que... tu sais, que tu crées du manque, là, il est déjà habitué à ta présence, maintenant faut qu'il se souvienne qu'il aime être avec toi, il reviendra tout seul, conseilla-t-il.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 579
Sujet: Re: Sous le ponton des soupirs.   Mer 10 Aoû 2022 - 0:50



Je garde les yeux posés sur Connor tant qu'il parle de l'Autre, sourcils froncés et lèvres pincées. Il a surement raison, oui. Clairement il lui a retourné le cerveau et elle est complètement terrifiée par lui. Mais est-ce qu'il bluffe ? J'en sais foutrement rien. Y'a tellement d'enculés que ce serait... même pas si surprenant, au final. Y'a pas besoin d'être un groupe complet pour foutre la trouille à une femme seule. Un poignée de mecs défoncés du crâne peuvent suffirent... Je soupire lourdement. Enfin peu importe, toute manière.. on saura pas.

Un sourire revient se caler sur mes lèvres quand l'homme se livre sur son passé, même si ce n'est qu'en partie. Rho... je t'imagine très bien dans une immense villa, genre.. haut bord de mer, sur une falaise et tout. Je ris avant de secouer la tête. Inutile d'essayer d'imaginer ma vie. C'était merdique, c'est tout ce qu'il y a à retenir. Et moi j'en ai fait mon deuil, alors on s'en fout.

- Une petite sœur ? Trop bien ! Pourquoi.. enfin. Pourquoi vous vous êtes séparés ? J'me dis, si j'avais eu quelqu'un d'aussi proche, je la lâcherais pas d'une semelle, j'crois. Je me grattai machinalement la nuque, pensivement. En même temps je dis ça mais jusque là j'avais été le dernier des égoïstes et des enfoirés, alors est-ce que vraiment..? Mouais. Tes parents.. ils ont pas survécu à l'invasion ?
Pour alléger un peu la question d'une délicatesse toute relative, je souris en coin. Toi, un coureur de jupons ?! Comment y croire... Alors que la moitié sinon plus de la faction et de toutes celles qu'on rencontre bave littéralement devant toi. Avec toutes les discussions que j'avais eues avec les membres des expendables -les mecs, surtout d'ailleurs-, ma première conclusion était qu'il était particulièrement apprécié, et la seconde était que les plus jeunes du groupe avaient quand même de gros daddy issues.

Nouvelle grimace quand on revient à Milow.. Enfin, à mes conneries, et à Milow. Je soupire comme l'ado attardé que je suis, engueulé par.. je sais pas. Son oncle, son beau-père, son patron.. Un truc comme ça. C'est.. C'est bon. Ok, c'est bon. J'ai compris. J'ai merdé. J'ai mal réagi. Et c'est ma faute. Et celle d'Anton. Grmph. Trop malin pour mourir facilement, oui. Pas pour mourir tout court, parce qu'il est un peu con aussi, des fois. Je me figeai un peu en entendant les conseils de Connor. En fait on m'avait jamais donné de conseils relationnels. Encore moins dans ce contexte. Encore moins venant de.. lui ?

- Ouais mais.. S'il revient pas ? Ok.. j'crois qu'il aime bien qu'on soit ensemble. On dort ensemble, on passe du temps à discuter et tout. Mais il aime tellement être seul. Ça se trouve si je me barre.. il va juste se dire "bon débarras". En fait c'est facile, c'est exactement ce que je fais depuis son retour de chez les Divas, sauf que ça fait pas bien longtemps, et que je balise tous les jours en voyant que pour le moment, il a pas l'air de vouloir se repointer de mon côté. Et.. Hm. Et toi ? Tu vas finir vieux garçon et père solo, ou..?


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5059
Sujet: Re: Sous le ponton des soupirs.   Mer 10 Aoû 2022 - 1:48
J'étais pire que ça, avec le recul, tout c'que j'avais, c'était limite indécent, soupira Connor, un peu honteux d'avoir à le constater. Il haussa les épaules, et Derek continua à se montrer particulièrement curieux sur tout ça. C'était.. Amusant. Juste... Les évènements, y'a eu un moment où on a eu besoin d'se laisser, elle a construit sa vie de son côté et moi du mien, expliqua-t-il sobrement : On a été aussi un peu en froid mais les choses se sont arrangées depuis, depuis un moment maintenant. Quoi que Connor n'était pas encore au courant, à ce moment là, de la volonté de sa soeur de saboter son existence avec un abruti comme Tucker.

On a plus eu de nouvelles de nos parents depuis la fin de tout ça, ils sont à Las Vegas, pour peu qu'ils soient encore en vie... Il soupira, haussant les épaules avant de se reprendre. Un rire lui échappa de plus belle : C'est la célébrité, ça rend aveugle ! Je sais pas si la justification marche encore aujourd'hui par contre... A toi de me dire ? Bon, il restait beau garçon, ça aidait probablement à avoir la côte auprès des filles et... de certains mecs aussi. Même si pour le coup, Connor ne mangeait pas de ce pain-là.

Un rire troublé échappa au sportif : Pendant un temps, je me suis demandé comment il faisait pour être toujours vivant... Surtout vu son caractère, toujours à chercher la merde avec tout le monde, soupira-t-il. J'ai cru plusieurs fois que quelqu'un allait lui coller une balle pour le faire taire. Et j'ai cru plusieurs fois que ça serait moi, admit-il. Au moins, il n'avait plus autant la rage contre lui. Milow avait vraiment changé. Aucune fierté là-dedans, je suis content de pas avoir écouté mes nerfs, ajouta-t-il simplement, soulagé.

Et il en était encore à conseiller Derek. Incroyable. Laisse le temps. Parce que comme ça, les moments que vous passerez ensemble seront de qualités. Et tu lui feras comprendre que tu lui manques, expliqua-t-il à l'homme avec sérieux. Construire une relation, c'était une question d'équilibre. Et pour des solitaires comme Milow... Une certaine difficulté. Il est pas sociable. Dis-toi que sa barre d'énergie baisse trente fois plus vite avec d'autres gens. Sa solitude, il en a besoin. Il aura sa manière de le faire, mais tu commences à le connaitre : tu sauras quand il reviendra vers toi. Faut que tu le laisses agir, maintenant... Et s'il revient pas, c'est que c'est pas le bon moment, tout simplement. Le bon moment viendrait plus tard, alors. Qui te dit que je suis solo ? Fit-il avec un regard en coin.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 579
Sujet: Re: Sous le ponton des soupirs.   Sam 13 Aoû 2022 - 14:06


Je souris légèrement en secouant la tête. Aujourd'hui on est tous logés à la même enseigne d'toute façon. Ça sert à rien d'ressasser nan ? Puis.. Puis t'es un bon chef de groupe. C'est l'principal. C'est à mon tour de détourner la tête en lâchant ça. Faire des compliments, c'est pas tellement mon truc. Surtout aux gens dont je suis pas réellement proches.

Plus de nouvelles de ses parents, comme tant d'entre nous. Je dis rien, mais j'en pense pas moins, ils sont surement morts. Comme les miens, sauf que moi j'ai aucun regret sur la question.
Je sais pas si la justification marche encore aujourd'hui par contre... A toi de me dire ? J'éclate de rire en jouant des sourcils. Je t'ai dit, j'sais que t'as du succès auprès de pas mal d'monde. Moi.. t'es pas mon genre, même si ça m'empêche pas d'reconnaître que t'es bien foutu ! Mais trop vieux pour moi. Et trop sage, aussi. Quand on dévie sur Milow, je ne peux que hocher doucement. On se ressemblait lui et moi. Un passé semblable, un je-m'en-foutisme semblable. Sauf que moi j'étais capable de le cacher et d'en jouer. Lui non. Oui, il a changé. Et.. d'un sens j'me dis que c'est un peu depuis qu'on s'côtoie lui et moi. J'vois la différence, il s'énerve moins facilement. Et il a moins la rage contre le monde entier. J'dis pas que c'tout grâce à moi hein ! Mais avoir quelqu'un dans sa "bulle".. j'crois que ça a aidé. J'en suis même certain, parce que je le vois chaque jour -voire chaque nuit, même si ça reste malheureusement en tout bien tout honneur-, mais bon ça.. ça regarde que lui et moi.

- J'espère que t'as raison.. il a besoin d'être seul, c'vrai. Mais moi j'ai perdu l'habitude, hein. J'ai plus personne à emmerder ! Enfin, si. Mais c'pas pareil. Et oui j'sais comment il est, juste.. j'avais l'impression que quand on était que les deux, t'vois. Il se sentait bien même s'il était pas "totalement" seul. Enfin. On verra bien. Je souris même si à l'intérieur, ça me serre méchamment le coeur. A force qu'on me dise que je suis tombé amoureux, je vais bien devoir l'accepter..
Un regard en coin qui -à mes yeux- en dit long, et Connor me demande d'où je tiens l'idée qu'il est célib'. J'ouvre de grands yeux et tente de lui faire cracher le morceau. Autant parler à un mur, ou un mort ! Je finis par lâcher l'affaire, et on se recolle à notre travail entamé, parce que c'est pas tout ça mais le ponton va pas avancer tout seul.


En attendant je suis content.
Connor est un humain, après tout.
Pas juste un robot sans cœur.


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sous le ponton des soupirs.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sous le ponton des soupirs. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: