The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

La vie est belle
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2254
Sujet: Re: La vie est belle   Dim 26 Juin 2022 - 18:10
Je pensais que ton prénom était italien, parce que là-bas c'est le "ch" qui se prononce "qu" ! explique Tori avec un sourire amusé. C'est tout bête, effectivement, mais les raisons qui vont avec les impressions sont toujours difficile à expliquer. Mais tu dis tout le temps que tu viens d'Irlande, tu es née là-bas ? Lui demande-t-elle. En soi, Chiara a beaucoup parlé de sa famille, ses quatre frères, ses origines desquelles elle semble terriblement fière. Pour autant, peu de choses de son enfance, de ce qu'elle a vécu, d'où elle a grandi pour avoir un caractère aussi trempé.

Un sourire perce sur les lèvres de la brune, qui s'attendrit d'autant plus à parler d'art. Effectivement, dans sa famille, on n'a jamais été bon qu'à ça. Des vocations qui ont un prix, auxquelles ils se sont tous dédiés maladroitement. Toi aussi, tu voulais faire un beau métier, je crois ? Un sourire perce sur les lèvres de la jeune femme, quand le sujet revient sur le tapis. On peut faire un autel pour tous les O'Malley, Lui certifie-t-elle. En tout cas au Japon, il y a cette tradition d'avoir cet autel chez soi, quand on perd quelqu'un qu'on aime.

Il y aura forcément de la place pour la famille de Chiara. Mais elle s'étonne de la réaction mesurée de la jeune femme, elle qui d'ordinaire est si expansive en beaucoup de choses : Tu l'as rejeté ? Répète-t-elle sans bien comprendre. Mais Tori est persuadée que ça n'a rien de gratuit, et les affres des émotions humaines ne sont pas toujours faciles à comprendre : Je suis sûre que tu avais tes raisons, ajoute-t-elle en se voulant rassurant, parce qu'elle ne juge pas. Elle ne peut pas se le permettre. Elle a rejeté son mari, non ?

Un soupir lui échappe. Parler de sa famille lui fait un coup mais, elle garde quand même un sentiment très net à leur égard, bienveillant : Je n'en ai aucune idée, les communications avec le Japon ont été très vite coupées, explique-t-elle doucement : Je n'ai plus eu de nouvelles d'eux entre temps, et puis après... C'était trop difficile de savoir, finalement, elle ne sait juste pas. Je suis un peu triste que mes parents ne connaissent jamais leur petit fils, ajoute-t-elle dans sa confession. Et inversement...



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 955
Sujet: Re: La vie est belle   Dim 3 Juil 2022 - 15:27
"Italien ?!"

Je ne retiens pas ma grimace de dégoût. J'suis pas une mangeuse de pâtes ! En gaélique aussi de ce que je me souviens, un "ch" devient "qu" mais l'alphabet est différent et c'est même difficile pour moi de l'expliquer, je l'avoue. Je sais juste que tout le monde m'a toujours appelé "Kiara" et a toujours été choqué, comme Tori, que ça s'écrive "Chiara" sauf les irlandais.

"Nan, j'suis une pure américaine, si on considère que les immigrés irlandais ont fait c'pays mais on nous a toujours chié dessus." J'avoue que là, je sors un discours préparé que j'ai entendu milles fois aux repas de famille pour Thanksgiving ou la Saint-Patrick alors inconsciemment, j'y crois, j'pense que j'ai raison. "J'suis de Brooklyn Heights. Forte population irlandaise alors oui, on dirait que j'suis née là bas, moi j'dirais que notre petit quartier était une enclave irlandaise sur New-York tu vois ?

J'adore cette discussion. Tori parle pas beaucoup, certes, en fait, elle parle même pas du tout au sens littéral. Mais j'apprends de son langage non verbal, premièrement et en plus, même si c'est assez compliqué, j'avoue que la profondeur de notre discussion me touche, parce qu'on se confie, là, alors qu'on charge, décharge, choisis ce qu'on emporte ou non.

"Au fait, j't'ai pas demandé, tes parents, ils faisaient quoi comme art ?" J'suppose que toute la famille avait son petit don. Et là j'ai surtout parlé de la mienne, n'empêche que je réponds quand même à sa question. "Ouais... Urgentiste ou je sais pas, j'ai été accepté en médecine en tout cas. Mais j'ai pas eu le temps de commencer mes études que les morts ont commencé à bouffer les vivants. Tu connais la suite. Mais j'aurais bien vu vers quoi m'tourner..."

Sur ce, concernant l'autel au nom de toute ma famille. Déjà, je voulais ramener au moins un peu de la terre qui recouvrait Finan premièrement. Du reste, j'espérais que ce dernier s'était trompé et que quand il avait vu Roan se faire emporter par un courant, peut-être que celui-ci était le second survivant de notre famille, je l'espérais au fond, qu'on se revoit ou non. Quand à mes frères, justement Tori me rappelait à celui dont je parlais le plus.

"Ouais. C'est un peu parti en cacahuètes" J'me vois mal lui dire que la première fois qu'il est venu me chercher avec une rouquine, j'lui ai explosé l'oreille à coup de fusil... "J'avais pas mes raisons... J'étais juste débile."

Et je le regretterais à jamais ça. J'ai pas su profiter de mon frère par fierté, orgueil, vengeance et haine, Dieu me l'aura rappelé quand j'ai appris sa mort par ces deux filles. J'suis content que la conversation se tourne vers sa famille de fait. J'crois que parler de Finan a fini de m'donner envie de parler de la mienne.

"Tu as espoir qu'il soit encore en vie, là bas ?" Lui demandais-je avec des yeux fuyants par peur d'une réponse peu enjouée. "Un jour peut-être, on pourra traverser les océans et tu leur feras rencontrer !" Dis-je en essayant de masquer le fait que je n'y croyais pas moi même et changeant radicalement d'expression faciale pour essayer au moins d'être crédible dans l'espoir que j'essayais de lui donner sans y croire moi même. Déposant une main sur l'épaule de la japonaise, dont les mains étaient prises par un carton, je lâchais, "Vous êtes les plus prudents au niveau des pandémies au Japon, je compte croire que Takeo connaîtra ses grands-parents."

C'qui sera pas mon cas si j'ai un enfant.

"T'as de la chance franchement." Dis-je inconsciemment. "Euh, nan, excuse, je suis trop personnelle parfois. Et jalouse alors que j'y crois pas moi même. "J'rapporte tout à moi et j'avoue que j'suis jaloux de ton bonheur avec Peter parfois mais ... "

Puisqu'on est en pleine confidence, je peux bien le dire à Tori.

"Faith a gardé le secret mais j'ai avorté d'Eli... Et il me manque autant qu'il doit manquer à Keira..."


Always a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2254
Sujet: Re: La vie est belle   Dim 3 Juil 2022 - 17:33
Je ne suis jamais allée à New York, je ne l'ai vu que dans les films. On nous avait proposé un cinéma concert pour les dix ans du film Gang of New York, avec mon orchestre, explique-t-elle. Finalement, l'histoire de l'Amérique, Tori la connait assez peu. Les pays sont tous égocentrés de toute évidence, et puis aujourd'hui, on peut encore se demander ce que ça change de connaitre les dates des grandes batailles pour la liberté des esclaves. Mon père était un employé de bureau, et ma mère femme au foyer, explique-t-elle.

Pas vraiment des artistes, mais ils n'ont jamais brimé leurs enfants pour être comme eux. Peut-être qu'on a un peu attendu d'elle qu'après son mariage, elle ait un premier enfant dans l'année, puis qu'elle abandonne sa carrière. A dire vrai, Tori s'y serait probablement pliée pour élever sa progéniture. Puis, l'apocalypse a un peu tout compromis, son mari n'est plus là, son compagnon très différent de ce que ses parents attendaient d'elle. Finalement, elle n'en est pas plus malheureuse.

Les femmes ne travaillent pas souvent au Japon, ajoute-t-elle pour la précision. La société y est très misogyne après tout, c'est un souvenir qu'elle a encore de limpides dans son esprit : Au moins, Faith peut continuer à t'apprendre le métier que tu voulais faire, c'est une bonne chose. Et rien ne t'empêche de te réaliser comme tu l'entends, si c'est ce que Chiara veut en tout cas. Elle a un maigre sourire en réponse par ailleurs avant de reprendre : Oui, je crois qu'ils ont des chances de s'en être sorti, tu as raison, ajoute-t-elle.

Son pays sait y faire avec les épidémies, mais de cette ampleur ? De cette gravité ? Elle n'en a aucune idée. Un soupir lui échappe : C'est peut-être juste qu'ils n'ont pas les moyens de venir en aide à tout le monde, ou qu'ils sont en train de faire la guerre avec leurs ennemis d'avant pour reprendre des territoires perdus. Voilà qui ne serait pas si étonnant. Tori préfère ne pas mentionner cette part de l'histoire, se contente de poser un regard surpris sur Chiara quand elle passe aux révélations.

Déjà, sa confession sur sa jalousie, ensuite sur... Sa relation avec Eli, il lui semble. Tu regrettes d'avoir avorté ? Demande-t-elle doucement à la jeune femme avant de poser une main réconfortante sur celle de cette dernière : Eli me manque aussi, il manque à tout le monde. Mais il avait sans doute besoin de voir autre chose, pour se trouver lui-même, ajoute-t-elle. Tu étais en couple avec Eli ? Vous l'avez gardé secret ? S'inquiète-t-elle. Pourquoi ?



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 955
Sujet: Re: La vie est belle   Jeu 14 Juil 2022 - 12:20
"Gangs of New-York". Ah, le fameux classique qui faisait parti des films préférés de mon père. Amsterdam Vallon, l'un de ses personnages préférés surtout quand il s'agissait de dire que même s'il s'agissait d'un film, ça rappelait à tous la puissance et le rôle des immigrés irlandais dans c'pays.

J'me sens un peu conne quand j'comprends que ses parents étaient pas artistes. Finalement, même si j'la comprends, y'a encore quelques erreurs dans la traduction de ses gestes et pourtant je sais qu'elle est du genre à simplifier avec les gens comme moi, surtout maintenant qu'elle sait que j'veux apprendre, j'vois déjà qu'inconsciemment, elle prend déjà plus de temps pour faire ses gestes.

"Quoi ?" J'expose ma surprise plus fortement que prévu et mon dégoût vu la moue que j'fais avant de rétorquer, "dans ton pays aussi les femmes sont considérées comme des lave vaisselle ?"

J'm'offusque mais les japonais ressemblent un peu à ces satanés arabes ! Mais j'préfère radoucir la discussion tout de même, de toute façon, elle sait déjà ce que j'en pense ? Puis en plus elle m'évite d'avoir à expliquer ma honte par rapport à Finan et ça c'est appréciable.

"Ouais, enfin, ouais, si, c'est une bonne chose." C'est juste qu'on est sur de la médecine de guerre direct vu la gueule du monde. Ca va pas être une mince affaire mais j'ai retrouvée un but. Quand à ses proches et à c'qui peut se passer dans le pays, j'me contente juste d'ajouter, "j'y crois vraiment hein. Autant que tu crois en moi pour ma capacité à être la seconde à vous soigner ici. D'ailleurs ta confiance m'touche beaucoup." Concluais-je en souriant.

Après c'qu'il se passe au Japon. Elle a peut-être raison ou tort. Mais si on essaye d'être objectif, c'est impossible qu'un endroit dans le monde est échappé à ce que nous traversons. J'me laisse aller à quelques confessions en pensant à tout ça et à notre mexicain vadrouilleur qui a peut-être carrément quitter la région, voir l'Etat, même si je le vois mal abandonner sa fille, pour vivre les mêmes merdes à des kilomètres.

"Je..." J'ai les larmes qui montent aux yeux alors j'retiens la boule dans ma gorge, j'la coince, j'me focalise sur la douleur de celle-ci pour éviter de laisser perler une quelconque larmes, le temps de me reprendre. "Oui. J'voulais être maman."

Même d'un mexicain. Et autant être honnête, j'tiendrais même pas un mensonge avant de craquer et de révéler toute la vérité tant cette histoire m'a bouleversée et me chagrine encore. Par contre j'peux pas m'empêcher d'ouvrir la bouche dans un parfait cul de babouin bien ouvert, l'air choquée.

"NON !!!! Il était avec Keira !" Mince. J'ai jamais voulu être l'adultère. J'voulais juste qu'il me préfère à elle. Mais c'est jamais arrivé et ils allaient mieux ensemble, si je dois l'avouer maintenant. "On a eu une histoire. Pas de couples ou je n'sais quoi, une courte... Romance" Je mime des guillemets autour de ce terme. "Le truc c'est que j'suis tombée amoureuse. Moi."

Je savais pas pourquoi mais lui confier tout ça me faisaient un bien fou. Peut-être parce que Tori, c'est Tori. Son visage angélique et la compassion que j'ressens à travers ses traits. C'est un poids que j'libère là, je l'avoue. N'en avoir parlé qu'une fois à Faith et garder quasiment tout pour moi, c'était pesant.

"Si je m'écoutais avant, je te dirais que c'est surtout un gros connard égoïste mais que ça m'ferait plaisir qu'ils aient rompus avec Keira." Mais ça, c'était Chiara la cinglée. Chiara la pas réfléchie qui laissaient ses émotions de débile prendre le dessus. "Maintenant j'te dirais juste que je sais qu'il nous manque à tous, y'en a même une qui doit être plus touchée que moi." J'pense qu'il est évident que j'parle de miss Holloway. "J'ai entendu. Enfin, j'sais pas si c'est vrai," mais c'était la seule qui devait bien en savoir quelque chose, "Peter, même si Eli change et qu'il décide de revenir, il l'acceptera plus jamais parmi nous ?"

La relation a toujours été tendu entre les deux hommes, elle est aussi tendue entre nous deux, alors sonder celle qu'il aime, c'est la seule chose que j'peux faire.


Always a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2254
Sujet: Re: La vie est belle   Jeu 14 Juil 2022 - 12:42
Oui, un peu, admet-elle avec une petite moue gênée de la révélation. Ici en Amérique, il y a des choses différentes, mais sur certaines communautés, ça n'est pas non plus totalement détonnant. Pour ça, Tori sait qu'elle ne sera pas dissonante au sein de New Eden. Après le mariage, on attend des femmes qu'elles s'occupent du foyer et des enfants, toute la responsabilité pèse sur le mari pour ramener de l'argent et faire prospérer sa famille, explique-t-elle simplement en haussant les épaules.

Factuellement, après la naissance de Takeo, Tori s'est quand même échinée à faire en sorte que la survie de son enfant passe avant tout le reste. Son fils demande beaucoup d'attention, avec son handicap notamment. Un soupir lui échappe, elle essaie de ne pas trop y penser, parce que ça lui brise le cœur. Tout ça, c'est sa faute, elle en est persuadée. De fait, parler plutôt à Chiara, ça lui permet d'essayer cette sale impression : Je suis persuadée que tu deviendras vraiment très compétente à force de travail, ajoute-t-elle. Tu en as toutes les capacités !

Mais les confessions s'enchainent, et là où l'irlandaise essaie de faire comme si ça n'avait pas d'importance, Tori comprend à quel point la situation l'a touché, et c'est doucement qu'elle vient poser une main compatissante contre celle de la jeune femme. De mère, à presque-mère : elle la soutient. Un maigre sourire pointe et elle ajoute : Je comprends, Eli, il a vraiment un truc à lui, admet-elle. L'aimer est facile. Du moins, elle en a l'impression. N'importe qui s'y laisserait tenter, elle-même aurait pu se faire séduire par sa créativité, son intensité.

Cependant sur la suite, elle est évidemment plus mitigée : Je n'en sais rien, mais pour dire la vérité, je ne crois pas, admet-elle finalement, plus franchement. Une habitude qu'elle a prise à force de fréquenter des Américains : ne plus faire de détour. Peter est plutôt rancunier, et je ne suis pas persuadée qu'Eli changerait vraiment, il est comme ça, très brut dans sa personnalité, entier, ce n'est pas un défaut. Mais ça n'est pas une qualité non plus. Leurs caractères se confrontent trop, s'ils se supportent encore au quotidien, ils finiront par s'entretuer, ajoute-t-elle.

Elle pince les lèvres. Car l'affection qu'elle a pour le graffeur est aussi importante pour elle, et qu'elle craint pour sa vie, évidemment : Eli doit faire sa route et grandir, dans sa vision du monde, et pour ça, il a besoin de voir autre chose. Peut-être d'endosser des responsabilités pour plusieurs personnes que seulement lui. Il a plein de bonnes idées, plein de bonnes volontés, c'est ce qui le sauvera, ajoute-t-elle. Mais son idéalisme n'a pas de prise sur le rationalisme d'Elena et Peter, il doit réaliser que les décisions prisent par les leaders, de n'importe quel groupe, ne sont pas à propos de lui, explique-t-elle.



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 955
Sujet: Re: La vie est belle   Dim 17 Juil 2022 - 13:34
J'avais beau m'offusquer, j'me rendais quand même compte qu'ici, c'était plutôt un rêve pour certaines comme moi. Enfin, ma mère avait toujours semblé heureuse dans ce schéma de vie qui ressemblait au japonais. Alors oui, si j'avais rejoint la fac, c'était aussi avec la volonté d'avoir une carrière mais j'aurais été prête à la sacrifier pour celui que j'aurais considéré comme l'homme de ma vie...

"Quand c'est une obligation, c'est pas une vie." Surtout que ça a pas l'air négociable, il me semble bien qu'elle a dit, si j'me trompe pas encore "on attend"... "J'aimerais bien voir les gars d'ici croirent qu'on est bonnes qu'à repasser leur caleçon."

Vu combien on est et nos personnalités respectives, ça serait assez folklorique j'pense bien. J'préfère rire que pleurer de ce sujet. De toute façon, c'est une époque révolue, maintenant pour quoi que ce soit, tout le monde doit mettre la main à la patte. Puis elle me rappelle que de toute façon, si c'est c'qu'il voulait alors sans Faith et récemment moi, ils auraient qu'à se soigner tout seul les bonhommes !

"A force de travail ouais... J'vais pas lâcher, j'te l'jure."

Les Fuckers, en tout cas, déjà celle qui en était l'âme et celle qui était devenue "ma cheffe", me faisaient confiance et j'les décevrais pas. Après, concernant Eli par contre, j'ai l'sourire qui disparaît automatiquement et j'cherche même à faire un truc avec mes mains alors qu'on est à l'arrêt...

"Son truc ouais."

J'ai pas envie d'évoquer plus de choses. Même si j'sens bien qu'elle tente de m'faire parler... J'ai vraiment pas trop envie mais j'peux pas m'empêcher de le faire quand son nom continue à être évoqué. J'doutais pas vraiment du fait qu'elle m'expose. Surtout qu'il avait vraiment essayé de le tuer devant nous tous au sens propre. Alors j'pouvais qu'agiter la tête en confirmant et en guise de compréhension et d'accord. De toute façon j'avais mes propres différent avec Peter. J'pouvais confirmer qu'il oubliait pas en passant une manche sur son front.

"C'est sûr..." Cependant j'peux pas m'empêcher de le défendre, pour Keira... Ou plutôt surtout pour moi mais de toute façon, c'était salaud. "Faire sa route et grandir ?"

J'me renfrogne parce que si j'ai bien tout compris à ses gestes, ça m'fait penser qu'il l'infantilise en oubliant tout ce qu'il a fait pour notre groupe. Il avait juste sa sensibilité, son impulsivité et ses petits démons. Ses propres préoccupations aussi, à force de vadrouiller partout.

"Alors c'est une leçon ? Pete et Elena l'ont interdit de territoire carrément ?"

Bon j'm'emportais pour rien car de toute façon, il pouvait bien revenir au domaine, il n'y trouverait plus un chien.

"C'est sûr qu'il restera en vie très longtemps, il est très malin et ton homme..." J'accentue sur le terme avec un peu d'agressivité, montrant bien qu'après avoir appris ça, j'ai même pas envie de citer son nom. ".... devrait arrêter de lui chier à la gueule en oubliant l'représentant qu'il a été pour nous. Voilà, c'est tout c'que j'ai à dire."

J'esquive directement son regard après cette conclusion et j'prends un truc déjà rangé pour le reposer violemment en m'rendant compte que j'suis juste énervée et... attristée.

"Désolé, c'pas contre toi."

C'est contre Peter, c'parce qu'Eli me manque même plus que c'que j'disais et aussi parce que ça m'pétait le cul de quitter ce domaine ! J'aurais dû faire mon travail en silence, au moins, j'serais resté concentrée, sans penser et laisser évacuer un surplus d'émotions contre la pauvre japonaise qu'a rien demandé.


Always a new life
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2254
Sujet: Re: La vie est belle   Dim 17 Juil 2022 - 19:54
Elle comprend que Chiara n'a pas envie, plus que ça, d'en parler. De son avortement, de sa grossesse, de son envie d'enfant. Tori pince les lèvres, sans trop savoir quoi lui dire pour la rassurer, ou peut-être pour l'inviter à se confier, peut-être ? Tout ça ne fait pas beaucoup de sens à son goût, de toute façon. Elle ne peut pas comprendre. Parce qu'elle n'a pas aimé Eli aussi fort qu'elle, parce qu'elle n'a pas perdu d'enfant, parce que... Parce qu'elle n'est pas à la place de Chiara, tout simplement. Elle hausse les épaules, s'excuse... Et s'étonne de se prendre une pique, qui ne lui est pas adressé, mais qui sonne avec violence.

La japonaise baisse les yeux. Elle n'aime pas vraiment quand on s'en prend à Peter, notamment parce qu'elle n'est pas très douée pour le défendre. Tous les enjeux du groupe, notamment, de la sécurité de tout le monde, ça n'est pas son domaine, mais celui d'Elena et Peter. Ils savent manier les mots pour justifier leurs choix, et s'expliquer mieux que personne. Mieux qu'elle. Elle fait une très mauvaise avocate en général, aussi se fait-elle toute petite finalement en évitant soigneusement d'être à nouveau la cible des offensives de l'irlandaise : Désolée, j'espère qu'Eli ira bien, signe-t-elle simplement en revenant se concentrer sur les cartons à faire.

FIN



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La vie est belle   
Revenir en haut Aller en bas  
- La vie est belle -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: