The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-21%
Le deal à ne pas rater :
TCL 50P611 – TV LED UHD 4K 50″ (127 cm) à 224,99€
224.99 € 284.99 €
Voir le deal

Who we really are ?
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8662
Sujet: Re: Who we really are ?   Mar 19 Juil 2022 - 19:46
J’laisse filer un instant de silence, m’demandant s’il va saisir la perche que j’lui tends ou pas. Et il s’avère que ouais. Au moins, c’est cool, ça veut dire qu’il se sent en confiance avec nous. J’finis par hocher la tête quand il a fini de m’expliquer dans les grandes lignes ce qui s’est passé. J’ai pas besoin de plus de détails. Généralement, quand y a une gonzesse en jeu, ça augure jamais rien d’bon. « Pas b’soin non. Et… tu les as revus depuis ? Tu penses que ça se passera comment si… quand on va les recroiser ? » Parce que forcément, ça va arriver tôt ou tard. On est pas assez nombreux pour s’permettre de s’ignorer le reste de notre vie.

Ouais, je sais, ça vaut aussi pour moi. J’ai un soupir quand il dit que c’est pas un type bien. « Tsais, j’pense que des gens biens, il doit pas en rester des masses. Pour survivre, faut se salir les mains. Certains l’ont fait plus d’autres, c’est certain. » J’ai un froncement de sourcils avant de continuer. « Et le karma est une vieille pute. Ca te retombe sur la gueule au moment où tu t’y attends le moins. » J’effleure le tatouage sur mon poignet, songeur, avant de continuer. « Ruby t’a expliqué ? Comment on a quitté les Exilés ? » Histoire qu’il soit au courant qu’on a aussi des casseroles au cul, même si elle a pu causer avec Valérian et commencer à aplanir un peu les choses. J’crois. C’est plutôt un sujet qu’on aborde pas en vrai. Ca remue toujours trop de trucs. Pour ça que je peux que hocher la tête au reste de ses propos. « Ouais, sauf que le perso, maintenant, ça reprend le dessus dans 90% des situations. » Voire plus.

Au reste, j’laisse filer un rire. « J’pense que ce serait un sacré merdier. » Sans compter que ouais, j’vois pas trop comment ce serait possible. Faire disparaitre toutes ces saloperies, pourquoi pas. Mais après, il s’passera quoi ? On a vu les pires saloperies dont l’homme était capable et j’pense qu’on pourra jamais revenir en arrière, quoi qu’on essaie de faire. « Ca t’étonne vraiment pour la taule ? » Pourtant, j’pensais avoir la gueule de l’emploi. Comme quoi, j’me goure peut-être. « Mais ouais. J’ai fait de la taule à 18 ans pour avoir piqué une bagnole. Et rebelote juste avant cette foutue apocalypse. Mon père s’était fait buter par le gang rival, j’ai suivi le mouvement et flingué un flic au milieu de tout ce joyeux bordel. » Une grimace. Aujourd’hui, ça parait presque anecdotique avec tout ce qu’on a pu vivre. « Homme de main ? Oh wow. Du coup… ça explique que t’aies pas mal de cordes à ton arc ouais. » Un sourire en coin alors que j’le fixe avec une curiosité que j’cherche même pas à cacher. « Tu l’imaginais faire quoi avant tout ça ? » J’avoue, ça m’amuse de voir c’que les gens peuvent imaginer sur elle. Déjà, ils la voient souvent bien plus jeune qu’elle est vraiment. J’lui laisse quelques secondes pour faire ses suppositions, avant d’souffler, avec un sourire fier. « Ingénieur en aéronautique. C’est une putain de tête cette gonzesse. Elle sait retaper un paquet de trucs et c’est elle qui nous a remis l’électricité dans pas mal d’endroits. » Avant que tout se casse de nouveau la gueule.

Et j’ai un nouveau silence. « Sauf qu’on est souvent liés à ce qui nous tombe sur la gueule. » Un froncement de sourcils avant de hausser une épaule. « Surtout moi. Mon ancien groupe avait mis la main sur Ruby et, après notre départ, ils ont commencé à fricoter avec les Sinners. Ils ont chopé mon ex-femme et ma môme. » Une inspiration, alors que je me frotte la nuque. « J’ai pas pu les sauver, mais j’me dis que… ‘fin c’est débile. Mais en détruisant ces connards, j’peux éviter que ça arrive à quelqu’un d’autre en tout cas. » Ouais, c’est encore plus con dit à haute voix.


“There are no heroes...in life, the monsters win.”
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 583
Sujet: Re: Who we really are ?   Mar 26 Juil 2022 - 11:31


« Non » que je lâche en soufflant. Je ne peux donc absolument pas prédire les retrouvailles. Et je pensais honnêtement que je n’aurais plus à  les recroiser d’aussitôt, mais il faut croire que je me suis encore pas mal fourvoyer « J’en ai aucunes idées, je dois te l’avouer. Après, comme je l’ai déjà dit à Ruby, je suis juste … Partis. Je n’ai violenté personne, pas physiquement en tout cas et je n’ai rien volé, ni détruit » C’était d’ailleurs la raison principale de mon départ. Avant que tout cela ne dérape. Que je finisse par faire ce que je n’avais, justement pas fait.

Je suis obligé de sourire et d’acquiescer à ce que Joaquin raconte. Je suis de son avis et ça me réconforte dans l’idée qu’il semble fait du même bois que moi. J’pense que ça pourra que nous rapprocher, tout du moins, nous permette plus facilement de nous faire confiance. Et puis, il me demande si je connais l’histoire sur la façon dont ils sont partis de leur ancien groupe, si j’ai bien suivis. J’sais pas s’il me demande ça après ce que je lui aie raconté parce que c’est le même genre d’histoire ou juste pour me mettre au courant des faits « Non. Enfin, pas que je me souvienne en tout cas » Mais ma mémoire peut me faire défaut.

Il me donne ensuite les raisons de son incarcération. Je grimace pour la voiture, mais finalement, est-ce que je peux me permettre de le juger ce qu’il a fait suite à la mort de son père. J’ai bien failli tuer mon frère à l’époque, puis j’ai choisis la voie de ce qui ressemble à un tueur à gage alors « J’vois qu’on a tous nos histoires. Sébastian, mon frère qui a fréquenté les IF un moment. Je l’ai passé à tabac et je me suis barré de chez moi. J’me suis fait chopper à Las Vegas et à mon retour, on m’a proposé un job » Et je ne peux pas dire que ça me plaisait pas « C’est con, mais j’ai trouvé une vraie famille. Peu importait si je devais faire le sale boulot. Tant que ça les protégeait eux. Et j’ai rencontré ma femme » Nostalgique, toujours autant d’en parler.

« Je dirais qu’elle devait être commerciale en pharmaceutique et se faire des milliers avec sa capacité à t’amadouer aussi facilement » Et je rigole. Parce qu’en réalité, je crois que je dois être loin du compte. Et forcément, je bug un moment quand il me donne la réponse « Ok, donc elle a encore gagné un peu plus mon respect » et je rigole sans retenue « Quelle bout de femme ! » Je suis assez admiratif je dois le dire.

Et forcément, on attaque la partie sensible de la conversation. Je crois que la dessus, je n’ai pas grand-chose à dire. Perdre sa femme, son enfant « Ouai, je sais ce que c’est » et pour une fois, je pouvais vraiment dire que je comprenais « J’ai fait pareil il fut un temps. Chercher l’assassin de ma famille. Mais je n’ai jamais eu le temps. L’apocalypse nous est tombée dessus avant » Et puis j’en été surtout arrivé  à la conclusion que c’était moi qui avait fait que tout ça n’arrive. Fricoter avec la pègre, ça vous pousse à faire des sacrifices que je n’avais pas eu envie de faire. Et Flora en avait payé le prix « Alors … Si je peux t’aider à faire ça. Tu pourras compter sur moi » Du coup, j’imagine que c’est maintenant que s’impose le moment gênant ou se prend dans les bras et on se dit à quel point on s’aime entre bro. Je me contente alors juste de sourire discrètement à cette image.




Qui cache sa colère
Assure sa vengeance.

Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8662
Sujet: Re: Who we really are ?   Mar 2 Aoû 2022 - 13:33
Au moins, il a le mérite d’être honnête. Et ça, c’est plutôt pas mal. « Okay. Alors, normalement, ça d’vrait pas trop mal s’passer. » J’ajoute, après un temps. « Vu comment ça s’goupille, y a des chances qu’on tombe sur eux tôt ou tard. Faudra qu’tu réfléchisses à la façon dont t’auras envie de te comporter avec eux. » J’hésite une seconde, mais j’continue, toujours sur le même ton. « Tu fais partie d’notre groupe et on sera avec toi, quoi qu’il se passe. Bon, sauf si tu fais clairement d’la merde quoi. » Un sourire en coin, même s’il peut bien voir à mon regard que j’suis sérieux.

J’ai une grimace au reste, pas vraiment jouasse à l’idée de lui expliquer. Mais si j’veux qu’il soit honnête avec nous, on lui doit la même. « On a merdé. Sur une mission de renseignements. A cause de nous, de Salem, Ruby et moi, on a perdu des membres du groupe. Et Valerian et Yulia nous l’ont pas pardonné. » Et si, sur l’coup, je les ai détestés pour ça, maintenant, avec le recul et avec la responsabilité qu’on a depuis qu’on a fondé notre groupe, j’peux comprendre leur réaction. « On s’est retrouvés à la rue en février de l’année dernière. Et on a décidé d’monter ce groupe pour plus que ce genre de truc arrive. » En gros. J’ai un soupir. « Sauf que là, c’est encore un autre merdier avec les Sinners. »

La discussion continue, alors que je me demande ce qu’il aura à redire de tout ça. J’ai un temps quand il parle de Sebastian. « Ah, c’est ton frère. » J’arrive même pas à cacher à quel point ce mec me casse les couilles. C’est genre épidermique quoi. Alors, forcément, quand il me dit qu’il l’a tabassé, j’ai du mal à réprimer un sourire. Qu’il en pense ce qu’il veut, c’est trop tard pour l’planquer de toute façon. « J’peux piger l’attachement à une autre famille qu’la tienne. » Finalement, celle de sang est pas si importante que ça, encore moins aujourd’hui. Par contre, je le fixe, un peu plus curieux quand il parle de sa femme, mais sans en dire plus. « T’es toujours marié ? » Au moins, il pourra m’répondre ce qu’il veut.

Et j’ai carrément un rire quand on parle de Ruby. « J’avoue qu’elle est capable de tout. Elle m’impressionne. » J’me demande à quel point j’continue de me faire entuber d’ailleurs. Mais au final, j’commence enfin à trouver ma place et à m’sentir moi-même. Alors j’vais pas m’en plaindre. « Ouais, c’est un sacré bout de femme. » J’ai un temps, fixant le vide avant de secouer la tête. J’suis pas super enthousiaste à l’idée d’lui raconter la suite, mais c’est nécessaire aussi pour qu’il comprenne notre situation. « Alors, tu sais aussi à quel point on est les pieds dans la merde. » J’laisse filer un nouveau silence avant de froncer les sourcils, plus touché que j’le voudrais quand il me dit qu’il pourra compter sur moi. « C’est… merci Roman. » J’vois pas trop quoi dire d’intelligent de plus là, de suite.


“There are no heroes...in life, the monsters win.”
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 583
Sujet: Re: Who we really are ?   Mar 9 Aoû 2022 - 9:45


« Je crois bien que j’en sais trop rien pour le moment. Ce qui est sûr, c’est que je veux vous éviter au maximum les soucis, mais je suis prêt à me prendre une soufflante si ça permet au groupe de rester en accord avec eux » Et encore, je dis ça parce que je suis poli, mais je suis persuadé que je  ne mérite pas de me faire remonter les bretelles. Qu’ils ne veuillent plus me parler est une chose, mais je n’ai rien fait pour leur nuire alors, je crois que je me sens bien avec ça. De plus en plus en réalité.

C’est finalement quand il me raconte l’histoire avec les Exilés que je tilt. Je n’avais pas fait le rapprochement, simple et bête erreur de ma part, mais Ruby m’en avait effectivement déjà parlé. La je dois dire que je ne sais pas si je lui avoue et je passe pour un crétin ou si je continue de faire genre que je n’étais pas au courant. Et puis « Ouai, en fait … Maintenant que tu en parles, Ruby m’avait rapidement raconté aussi » Tant pis.

Quand je parle de Sébastian, je le vois sourire. Je ne sais pas si c’est parce que je lui ai cassé la figure ou si c’est parce qu’il l’aime bien, mais vu l’intonation je parierais plutôt sur la première solution « Ouai. Lui qui est persuadé d’être le meilleur des trois. Qui crois qu’il y a que lui qui a fait des sacrifices pour nous. Mais il les a faits comme ceux que j’ai faits aussi. Simplement par égoïsme pur et par égo de se dire que c’était la meilleure chose à faire pour tout le monde » Je marque une pause et regarde Joaquin « Mais c’est qu’un gros con au final » Et putain, ça fait du bien de lâcher ça « T’as des frères et sœurs ? Ou … Avait ? » Oui, parce que peu nombreuse étaient les familles qui pouvaient se vanter d’avoir encore les trois frangins en vie. Ou les enfants, les maris, les femmes « Non, elle est morte avant l’épidémie » Que je réponds finalement, le regard dans le vide. Je crois que je n’ai jamais réussi à vraiment passer le cap. Mais j’essaie, sincèrement « Elle morte par ma faute, enceinte de notre fils » Que je n’aurais donc jamais eu la chance de tenir dans mes bras.

Et puis, je repasse sur un autre sujet, pas que ça me gêne vraiment d’en parler, juste que ça changera plus rien de toute manière « Ouai, quand on commence à s’empêtrer dans une histoire comme avec les Sinners, j’imagine qu’il y a plus vraiment de retour en arrière possible » Mais j’étais au courant, au moment où j’ai rejoint le groupe et c’était même une des conditions de base, de venir les aider à se débarrasser de cette vermine. J’avais signé une dette éternelle avec Ruby, sans savoir qu’elle le serait vraiment.

Le soleil commence doucement à pointer le bout de son nez. Je ne me suis même pas rendu compte qu’on avait passé une bonne partie de la nuit à discuter. Et je crois que ça m’a même fait du bien. Je lui souris et fini par me lever, m’étirant avant de finalement lâché un pauvre « Bon … Et bah, a plus » Wow Roman, félicitations.

Pour toi mon Bro:




Qui cache sa colère
Assure sa vengeance.

Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras-droit | S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8662
Sujet: Re: Who we really are ?   Ven 12 Aoû 2022 - 17:56
J’ai un bref hochement de tête à sa remarque. « Ca me suffit. Tant que tu cherches pas la merde et que t’essaies de calmer le jeu, y a pas de raisons que ça dérape. » Ou, si c’est le cas, ça viendra pas d’nous quoi. On a assez à gérer avec tout ce qui nous tombe sur la gueule. J’imagine que personne sera assez con pour remettre de l’huile sur le feu entre les groupes. Ouais, ouais, j’suis pas forcément l’mieux placé pour dire ça. Mais justement, je sais assez à quel point ça peut être la merde. Hum. Bref. Ca commence à m’filer mal au crâne toute cette merde.

Encore plus quand il me dit qu’il était déjà plus ou moins courant de l’histoire avec les exilés. « Genre j’ai usé ma salive pour rien ? Tu fais chier mec. » Déjà que c’est casse-couilles à raconter. Enfin bref, c’est fait de toute façon, il sait dans quoi il s’engage. Au reste, forcément, j’peux pas m’empêcher de sourire à l’idée qu’il ait cassé la gueule de Sebastian. « Ouais, j’vois le genre. Le mec a été juste imbuvable quand on a rencontré leur groupe. Il a juste rajouté de l’huile sur le feu en s’la jouant grand prince. Genre en menaçant de nous pourrir auprès des autres groupes et tout. J’le sens pas. Et moins on l’croisera, mieux j’me porterais. » Et j’pense que tout ceux qui étaient avec moi c’jour là seront d’accord. Au reste, j’ai un bref haussement d’épaules. « Deux sœurs et deux frangins. Aucune idée de ce qu’ils sont devenus. Ils avaient disparu quand j’ai réussi à revenir à Seattle. » A l’évocation d’sa femme et de son gamin mort, j’garde un silence me contentant de lui tapoter l’épaule quelques secondes. Vu que j’ai pas grand-chose d’intelligent à dire, j’préfère la fermer pour le coup.

Et j’grimace au reste, fronçant les sourcils. « Ouais, j’ai juste peur qu’on y laisse trop d’plumes. » J’sais bien que tout le monde s’est engagé en connaissance de cause. Et qu’on aurait voulu à personne de faire demi-tour. Mais ça changera rien. Si on perd des gens du groupe, ce sera en partie ma faute, j’le sais. Est-ce que j’pourrais vivre avec ça ? J’en sais foutrement rien. Ptet que j’serais même pas là pour le voir si ça se trouve.

… wow, dans le genre festif, j’me pose là putain.

J’vois d’un coup Roman qui s’relève et je peux pas m’empêcher d’ricaner à la façon dont il prend congé. « Putain, j’suis pas diplomate, mais t’es pire que moi. Ruby a un don pour nous dénicher quand même. » Et je tends la main vers lui pour la serrer. « Bienvenue chez toi Roman. » Avant de filer d’mon côté.


“There are no heroes...in life, the monsters win.”
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Who we really are ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Who we really are ? -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: