The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

Together we make a family.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4559
Sujet: Re: Together we make a family.   Jeu 11 Aoû 2022 - 12:05
J’ai un rire à sa réponse. « C’est à peu près ça. T’étais en compétition avec les cookies au chocolat blanc, mais vu qu’il y en a plus, t’as gagné sur toute la ligne. » Soufflé d’un ton léger alors que je continue de la fixer longuement. « Je le sais déjà. On est passés par assez de trucs pour plus se poser de questions à ce sujet, tu crois pas ? » Ca fait quand même plaisir de l’entendre me dire ça, même si ouais, c’est pas nécessaire.

Et si je pensais que ça rendrait plus simple le reste de la discussion, c’est totalement foiré. Faut dire que ouais, ce genre de constat médical est beaucoup plus facile quand on a aucun affect avec la personne concernée. Alors, quand c’est la femme de votre vie, autant dire que c’est… compliqué ouais. Pourtant, j’ai l’impression qu’elle m’écoute vraiment, qu’elle fait pas juste ça pour me faire plaisir ou pour que j’arrête de la saouler avec ça. « Et tu seras encore heureuse Cass’. On fera ce qu’il faut pour ça. D’accord ? » Hors de question que je la laisse dans ce brouillard sans faire tout ce que je peux pour qu’elle aille mieux. « Je savais que les plantes, ça te parlerait. Je te filerais la liste, mais globalement tout le reste tu l’as déjà en stock. On avait déjà vu ça ensemble l’an dernier. » Avant qu’elle tombe enceinte, quand on essayait de voir comment soigner la dépression par les plantes.

Au reste, je lève un sourcil. « Ouais, tu sais, quand j’étais parti chercher les graines, on l’avait croisée. » Elle a quand même pas tout zappé une fois les bulbes et les pots dans les mains quand même non ? Encore que, la connaissant, elle a pu se focaliser que sur ça. « Les autres la connaissent aussi. Et… je sais que t’aimes pas les psy, mais sur ce coup-là, ça peut t’aider Cass’. Vraiment. » J’ai un bref soupir avant de reprendre, mon pouce glissant sur son épaule. « Parce que j’aurais beau tout essayer, je pourrais pas … je pourrais rien faire pour ça. Discuter tous les deux, c’est une chose. Mais y a des trucs que tu peux pas me dire, je suis pas idiot. C’est l’intérêt d’un psy que tu connais pas quoi. »

Je la laisse pleurer de tout son soul, sans rien dire. Parce que des fois, les mots servent à rien, surtout dans une telle situation. Si elle a besoin de pleurer, qu’elle le fasse. Elle sait qu’elle est pas toute seule, c’est le plus important. Et je sais pas combien de temps ça dure, mais elle finit par se calmer doucement. « Ouais, retiens ça au lieu de t’excuser. Je t’aime. Et j’ai aucune raison de t’en vouloir. » Comme Tom qui arrive pas à gérer son traumatisme suite à Portland, quoi qu’il en dise. « Je porte pas tout tout seul Cass. Pour le moment, vous êtes pas capables de le faire, je vous file un coup de main. On verra plus tard pour rééquilibrer la balance. » Je laisse filer un silence quand elle commence à triturer mon t-shirt et je laisse filer un rire à sa question. « Comment tu peux croire une seconde que c’est ta faute avec tout ce que je viens de raconter ? Tu veux vraiment que je recommence ? Je peux te faire un discours super chiant et tout si besoin. »


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2481
Sujet: Re: Together we make a family.   Lun 15 Aoû 2022 - 19:07
« J’ai gagné par défaut ? C’’est nul ça ! Y a que les gros nuls qui gagnent par défaut ! » Evidemment que je souris sur toute la ligne, alors que je sens mon cœur qui ne cesse de faire le yoyo. Avec pourtant, toujours, cette certitude. Qu’il m’aimait. D’une façon ou d’une autre.
… Bon, non, il y a dès fois où j’ai douté. Des moments où je me sentais tellement mal, tellement seule, que je parvenais pas à me convaincre d’une telle évidence. Et pourtant, c’est ça. Une évidence. De celle qui vous permet de tenir et qui vous pousse vers l’avant. « Ouais. Mais ça fait du bien quand même. De l’entendre ou de le dire. » Moi ça me fait du bien en tout cas.

Ça m’aide à tenir même maintenant, surtout maintenant. Même si ça facilite que dalle, toute façon, je pense pas que parler de ça avec qui que ce soit puisse être facile. Quoiqu’avec Lara, j’avais pu en parler un peu, mais on avait pas été aussi loin. Et d’un autre côté, il y a ptet qu’avec lui que je suis capable de le faire. D’écouter le médecin en m’accrochant à l’homme. Celui que j’aime et qui me fait sourire malgré tout ce qu’on se dit. « D’accord. » Je hoche la tête en réfléchissant aux plantes dont il parle. « Je me souviens. Ce sont les mêmes que pour une dépression normale ? Je dois avoir oui… » Est-ce que ça suffit les plantes, pour ça ? Putain, si je commence à douter de ça, ça craint. Évidemment que ça marche.

J’ai un grognement quand il me répond pour la nana. « Ouais, je vois. » Je me souviens de ses trouvailles surtout, pas d’elle. J’ai une mémoire vachement sélective je sais. Je laisse filer un soupir. « Je verrais. » Dans le genre tête de mule je me pose. Mais il sait que je vais y réfléchir, au moins un peu. Je fronce les sourcils. « Je te parle pourtant. Enfin, je…J’essaie. Mais je comprends. Je suis pas sûre de parler à un psy, mais… Je vais y réfléchir. Ça te va ? » Je peux pas dire mieux pour l’instant. Et c’est déjà un sacré gros effort je trouve.

Parce que je suis plus trop en état de réfléchir, j’arrive plus à être cohérente ou à vraiment pouvoir analyser tout ça. Si je l’ai jamais été… c’est trop pour moi. Et il est beaucoup trop gentil et compréhensif. Ce qui n’a rien d’étonnant. C’est Nolan. Je ne sais pas combien de temps je pleure, mais je finis par me calmer. Je grimace sans y penser et je hausse une épaule. « T’as plein de raisons. Ce serait n’importe qui d’autres, tu lui ferais la misère tous les jours… C’est juste parce que c’est moi. » Je lui souris. Il sait aussi bien que moi que j’ai toujours été l’exception à sa rancune, encore plus que Tom. Bon, ptet qu’il m’en veut pas pour ça, ptet que j’ai rien fait de mal. Je sais pas. Je verrais plus tard. « Je peux aider, pour Tom. Même si ça va pas fort, je peux faire ça, pour lui comme pour toi. » Je me mords la lèvre, hésitant à nouveau, mais j’ai envie, j’ai besoin d’être sûre. Même si j’ai l’air relou ou totalement con. Et cet idiot se met à rire. Et il provoque le mien en retour. « C’était pas ça ton discours super chiant et tout ? » Mon rire s’étouffe un peu, entrecoupé d’un sanglot. « M’en veux pas si j’ai un peu de mal à te croire. C’est… Je te crois, mais je… je me sens pas vraiment… dans mon droit je crois. De te croire. C’est compliqué tu vois, parce que… je voulais pas de cette grossesse, ni de l’alien, alors c’est un peu un juste retour des choses que je sois… mal. » Ça n’a rien de logique. « Enfin non, j’ai déjà assez subi comme ça, je devrais… » Je fronce les sourcils. « Je sais pas trop. Ce que je devrais ou pas. Alors… On peut y aller au jour le jour ? C'est possible ? » Mes doigts effleurent sa joue. « Tant que tu restes avec moi, ça ira. »




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4559
Sujet: Re: Together we make a family.   Ven 19 Aoû 2022 - 15:45
J’ai un sourire avant de souffler, malicieux. « Alors, il tient qu’à toi de trouver comment me prouver que t’es au-dessus des cookies au chocolat blanc. » Un clin d’œil avant de finir par hocher doucement la tête au reste. « Ouais, c’est plutôt cool de l’entendre. J’avoue. » Ca fait du bien, même si j’en ai pas spécialement besoin dans l’immédiat. Je peux douter de beaucoup de choses, mais pas de ça.

Mais le reste est compliqué. Plus que je l’aurais cru. Je hoche la tête quand on parle des plantes. « Ouais, c’est globalement les mêmes. Je chercherais l’article que j’ai lu dessus pour confirmer. » Ce sera déjà un bon début, même si je sais pas si ce sera suffisant. J’ai envie de croire que oui, surtout vu le grognement auquel j’ai droit quand on parle de la psy. « Mouais. Tête de mule va. » Je roule des yeux, sans faire plus de commentaires, avant de grimacer. « Sauf qu’il y a des trucs que tu peux pas me dire. J’veux dire… t’as le droit de me reprocher des trucs et de pas vouloir m’en parler. Que ce soit rapport au bébé ou au reste. J’aimerais vraiment que t’y penses. Pas juste pour que j’arrête de te faire chier. D’accord ? » Je la connais, elle est capable de passer ça à la trappe maintenant qu’elle m’a vaguement dit qu’elle y songerait.

Et les minutes s’écoulent, pendant qu’elle pleure, que je la garde contre moi, comme si je pouvais être capable de la protéger contre le monde entier. Je sais pas si c’est vrai mais là, de suite, j’ai envie de le croire. Je suis pas un combattant ou quoi que ce soit du genre, mais ça, je peux au moins le faire non ? « Plein de raisons ? T’abuses un peu quand même. T’es pas non plus en train de me faire la misère à longueur de temps non plus. Tu déprimes, c’est pas… ‘fin c’est pas une raison ça. » Et puis, elle sait qu’elle a toujours été l’exception pour moi. Quoi que j’en dise, j’ai jamais vraiment réussi à lui en vouloir vraiment pour quoi que ce soit. « J’ai pas besoin que tu m’aides en ce moment. Ca va. » Autant que possible. J’ai toujours les fantômes de Joséphine et d’Erika qui reviennent de temps à autre, mais ça, on y peut pas grand-chose. Comme j’ai dit à Quinn, on doit apprendre à faire avec. Et j’essaie. Je crois que je me débrouille pas trop mal. « Tom a… besoin de parler aussi. Et je suis pas sûr qu’on puisse y faire quelque chose toi comme moi. » Lui aussi, j’aimerais l’envoyer chez la psy, histoire qu’il puisse causer de son trauma.

Je lève un sourcil quand elle se marre. « Là c’était que l’échauffement, tu crois quoi ? » Je peux être capable de bien pire, elle le sait pourtant. « Je sais tout ça Cass. Mais c’est pas une question d’avoir le droit ou pas. Et puis, t’en voulais ptet pas, mais t’as fait tout ce qu’il faut pour que ça se passe bien dès que t’as su. » J’effleure son genou du bout des doigts. « Et même si c’est compliqué avec le bébé, on se débrouille pas si mal. Tu trouves pas ? » Elle a même des moments de complicité avec lui, même si c’est plutôt rare. Ca va qu’on a un petit alien qui a l’air d’être tout le temps content, ça aide. Quand elle reprend, je hoche la tête. « Au jour le jour. On sait bien faire ça. » Même si j’ai envie qu’elle se projette un peu plus, je sais que je peux pas demander plus pour le moment. « Tu voudrais que j’aille où ? J’ai rien de mieux à faire. » Soufflé avec un sourire, alors que je vais l’embrasser. Avec douceur au début, avant de finir par toussoter en la relâchant. « Ouais hum. On va… euh… » Faut dire que ouais, on a pas vraiment été très… proches depuis la naissance du petit. « T’as faim ? » C’est bien ça non ? Super subtil et tout. Bon après, j’ai pas envie de la brusquer là-dessus non plus, même si c’est plus compliqué que je le voudrais des fois.


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2481
Sujet: Re: Together we make a family.   Dim 28 Aoû 2022 - 21:59
Je souffle un rire. « Tu crois que je vais faire quoi que ce soit pour te convaincre que je suis mieux ? » J’ai un regard un poil dédaigneux, à la hauteur de mes meilleures années de pétasse. « Si tu l’as pas déjà remarqué, c’est ptet toi qu’es pas au niveau. » Un dernier haussement de sourcils, avant de sourire et de répéter des évidences qui nous font du bien à tous les deux. « Tu vois. Les cookies au chocolat blanc te diront jamais qu’ils t’aiment. » Je lève la main et secoue la tête. « Non, réponds pas. » Il serait capable de dire que si, en apportant une espèce de logique scientifique avec les hormones et autres provoquées en mangeant du chocolat. Ça me vexerait un peu quand même.

Et si c’est hasardeux, hésitant, brouillon, on arrive quand même à parler, et c’est tout ce qui compte, non ? Même si c’est douloureux ou hyper compliqué. Et commencer avec des plantes, ça me va bien. Ptet qu’il a raison, ptet que ça suffira pas. Mais de là à parler à quelqu’un que je connais pas, de trucs aussi persos et difficiles, ça me botte pas. Je me mords l’intérieur des joues et le dévisage. « Je vais y penser. Et pas juste pour que t’arrête de me faire chier. Promis. » Je suis pas sûre que ça changera grand-chose, mais je vais y réfléchir.

Ce que je ne fais absolument pas là, laissant les digues céder, me laissant aller dans ses bras bien plus que je ne l’ai fait depuis des mois. Ça me fait un bien fou, sans doute aurais-je dû le faire avant. Ptet que ça aurait pas été le bon moment. Mais c’est Nolan, et avec lui, je me sens protégée. Il arrive même à me faire esquisser un sourire. « Non, je suis même adorable à longueur de temps, » Je grimace. « Même si j’exagère, je sais que j’ai de la chance… que tu sois toi. » Et qu’il soit comme ça qu’avec moi. Ça, c’est plutôt cool. Je hausse une épaule. « J’aimerais bien pouvoir l’aider aussi, c’est pas que pour toi. » Enfin, je sais, qu’ils m’en demanderont pas plus, je vais pas bien, faut pas en rajouter. Sauf que du coup, je sers à nouveau à rien. Ouais, non, je vais pas relancer ce débat maintenant. Et il a raison. « Tu lui as conseillé de voir la rouquine à lui aussi ? » Quoi ? C’est lui qu’a dit ça, je l’invente pas.

J’ai un peu de mal à démêler rire et pleurs dans l’immédiat tellement j’ai du mal à faire le tri dans mes sentiments. C’est trop la pagaille et le fait de savoir que c’est possiblement une dépression m’aide en rien. « Pour de vrai, tu trouves ? » J’ai essayé, de faire les choses comme il fallait, pour pas en rajouter, pour pas qu’on puisse me reprocher quoi que ce soit. Et parce que c’est son gosse, que lui y tenait dès le début. Je hoche lentement la tête. « Tu te débrouilles plus que bien. Je sais pas si je m’en occupe pas assez pour pouvoir le prétendre… Mais oui. On se débrouille pas si mal. » J’arrive déjà plus à m’en occuper qu’au début je crois. Ptet… Ptet que j’y arriverai de plus en plus. Je sais pas trop si j’en ai envie, je sais pas trop ce que je veux concernant le p’tit alien. Je devrais l’aimer et tout, mais j’ai pas envie de me sentir obligée de le faire. Je sais que je le suis pas, mais du coup, je sais pas si j’ai envie que ça vienne un jour.

Et je lui souris, le traitant d’idiot quand il prétend avoir rien de mieux à faire. Je lui rends son baiser, sagement, avant que l’envie ne prenne le dessus, avant de me tendre contre lui en voulant bien plus.

Sauf que ça s’arrête. Il s’arrête. On va quoi ? Quoi ?! ll se fout de moi là ou ça se passe comment ? Je le dévisage et je sens mon cœur se figer. « Non. J’ai pas… faim. » Je me dégage et me relève, fronçant les sourcils, mon cœur ayant repris une course folle. C’est pas étonnant. Après m’avoir aidé à accoucher, c’est même normal. « C’était pas vraiment glamour. C’était même plutôt le contraire hein ? » Je parle pour moi-même plutôt que pour lui. « Et j’ai le ventre qui pend, et des vergetures, et… » Je déglutis en me recoiffant rapidement. Je soupire et me tourne finalement vers lui. « T’as plus envie de moi ? Okay. Je… » Je hoche la tête et me détourne. « Je vais faire à manger. » Et puis merde il fait chier. « Tu te fous de moi ? T'as pas le droit de me rejeter et... J'ai envie de toi moi espèce de crétin ! » Je le désigne d'un air boudeur. « T’as promis que je te perdrais pas ! Et tout ça, tu savais ! Et toi, tu… T’as pas le droit de me faire ça ! »




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4559
Sujet: Re: Together we make a family.   Lun 29 Aoû 2022 - 14:18
J’ai une vague grimace. « J’espérais que tu me ferais un plat de cookies pour voir la comparaison. » Ouais, ouais, c’était bien tenté. Je sais. Surtout qu’elle continue de surveiller ma consommation de sucre la blondinette. « T’es en train de me dire que je vaux pas un cookie chocolat blanc ? Ca me blesse tu sais. » Soufflé avec un sourire qui se fait plus large quand elle continue. « Pourtant, j’avais un paquet d’arguments improbables à te balancer là. »

Enfin, le reste est plus… compliqué ouais. Et je suis pas convaincu qu’elle va réellement penser à ce que je viens de lui proposer ou si elle veut juste qu’on arrête là. J’ai pas bien le choix que de la croire de toute façon. « Oublie pas, on fait pas de promesse qu’on est pas sûr de tenir. » C’est la règle de base. A mes yeux en tout cas.

Je lève les yeux au ciel quand elle continue. « N’exagère pas non plus. Adorable, c’est un peu fort. Et je te rappellerais ça quand je t’aurais saoulé tiens. » J’ai un soupir à l’évocation de Tom, sans trop savoir quoi lui répondre en vérité. « Oui, je lui ai conseillé d’aller voir quelqu’un. Depuis le nouvel an. Autant dire que j’ai un peu le sentiment d’avoir parlé dans le vide. » Ils sont aussi irrécupérables l’un que l’autre au final. Je peux comprendre que ça les enflamme pas, mais si je leur en ai parlé, c’est pas pour rien non plus. Ce serait bien qu’ils me fassent confiance sur ce coup. D’habitude, quand ça touche au médical, ils m’écoutent sans rechigner mais là, c’est une autre histoire.

Un baiser déposé sur son front et je hoche doucement la tête, avec un sourire plus doux. « Bien sûr que oui. On est pas au top tous le deux, y a des ajustements à faire. Mais il a l’air plutôt heureux d’être content ce gamin, tu trouves pas ? Tu t’en occupes vachement plus que ce que tu crois tu sais. » Bon, elle en a pas l’air convaincue. Faudra ptet que je lui fasse un schéma pour qu’elle tilte, je sais pas trop ce qui pourrait marcher.

Enfin, pour le moment c’est pas trop la priorité. Parce que visiblement, j’ai fait un truc qu’il fallait pas. Ou j’ai pas fait un truc plutôt. Hum. Je l’avais pas vu venir en fait et, en vrai, je mets bien quelques secondes avant de tiquer qu’elle vient de super mal prendre le fait que je lui grimpe pas dessus. « Wow Cass, calme-toi là. » Je me relève, me pinçant l’arête du nez alors qu’elle fait sa tête de gamine qui boude là. ‘tain, c’est marrant, Andrew fait la même quand on lui enlève le bib. Bref. Passons. « T’as fini ? » Je me rapproche d’elle, l’attrapant par la taille. « Du coup, je t’explique ça comment ? Tu veux la version longue où j’ai potassé je sais pas combien de bouquins où y a écrit noir sur blanc de laisser du temps à la nouvelle maman, de pas la brusquer et j’en passe ? Ou je t’explique que je me retiens de te grimper dessus parce que j’ai pas envie que tu me vois comme le mec qui pense qu’à ça depuis des semaines ? » Si elle tire la gueule, moi je garde le sourire. « Sinon, j’ai une autre option, vu que le reste sera ptet pas assez clair à tes yeux. » Sans lui laisser le temps de réagir, mes lèvres vont chercher les siennes avec empressement et je la tire de nouveau vers le lit. « T’es une chieuse Cass’, tu le sais ça ? »


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2481
Sujet: Re: Together we make a family.   Mar 13 Sep 2022 - 22:21
« Un plat, carrément ? » Je lui adresse un regard sceptique suivi d’un rire. « C’est toi qui place les cookies au chocolat blanc bien trop haut, pas moi. » Je lève les yeux au ciel sans insister plus que ça. Il serait capable de sortir n’importe quoi, surtout pour du sucre. Ça, c’était les sujets plutôt marrants. Contrairement au reste, qui lui est… Difficile. C’est difficile de lui parler. Alors que ça l’avait jamais été jusque-là. je veux dire, avec lui, ça a toujours été naturel et évident. Mais pas là. Mais on essaie. « Je la tiendrais. J’y réfléchirai. » Je souffle, avec un sourire en coin. Il sait, que ce genre de trucs, j’oublie pas. Pas quand ça les concerne en tout cas.

« Bien sûr que si je suis adorable ! Je suis choquée que tu oses dire le contraire. Et blessée. Gravement blessée. » On y croirait presque. Presque autant que sa pseudo-menace d’être hyper saoulant. Et je hoche la tête en parlant de Tom. « Il a peut-être besoin de temps. Comme moi. Ça doit être encore pire avec lui et son syndrome du sauveur qui a jamais besoin d’aide. » Il a jamais réussi à s’en défaire, malgré tous nos efforts, malgré tous mes efforts même quand nous étions ensemble, alors la fin du monde ? Évidemment que ça a fait qu’accentuer tout ça. Ouais, ouais, je sais que je préférerais aussi me débrouiller toute seule. Mais j’ai promis que j’y réfléchirais. Ptet que j’arriverai à me convaincre que c’est nécessaire, que c’est uniquement le médecin qui parle.

Ses lèvres sur mon front m’apaisent un peu, et mon sourire répond au sien. « Je trouve ça hyper louche en vrai, qu’il soit aussi sage. Genre, c’est trop calme, ça va forcément finir par une arnaque ou en drame. Et je cherche pas à être au top, je… » J’aimerais juste que ce ne soit plus une plaie de m’en occuper. Et je sais toujours pas si j’ai envie, moi, de ressentir vraiment quelque chose pour lui. « Je l’ai pas encore blessé, et ouais, j’arrive à passer un peu de temps avec lui. On va dire que c’est bien. » Même si c’est pour presque uniquement pour l’allaiter, ou m’en occuper quelques minutes avec lui, en attendant papa ou un autre sauveur.

Mais pour une fois, l’alien passe au second plan. Je dirais bien que c’est cool, mais en fait non. Et c’est super vexant. Ou blessant. Je suis reléguée au rôle de maman, que j’ai jamais voulu, et on oublie la femme. Super, vraiment su-per.

Je fronce les sourcils, me mettant à bouder comme l’adulte responsable que je ne suis pas. Je plisse les lèvres un peu plus quand il me demande si j’ai fini et qu’il me prend dans ses bras. Je suis à deux doigts de lui dire que c’est pas si facile et qu’il m’aura pas avec un câlin en me détournant de lui, mais j’ai pas encore atteint ce niveau. « Tu t’es jamais retenu. De me grimper dessus… » Je le dévisage. « … Où c’est écrit ? T’as vraiment rien fait parce que des livres à la con t’ont dit de pas le faire ? Tu sais que c’est naze ? Je comprends l’intention, mais… » Putain, c’est moi ! Et il continue de sourire cet idiot. J’ai une moue, mais j’ai pas le temps de faire plus qu’il m’embrasse de nouveau créant un court-circuit entre mes quelques neurones en état. Je lui rends son baiser, mes bras s’agrippant à son t-shirt, mon désir revenant aussi vite qu’il avait disparu, avant de l’observer, toujours un peu mécontente. « C’est pour ça que tu m’aimes. » Je l’embrasse avec avidité et je le pousse sur le lit, grimpant à califourchon sur lui. « Merci de m’avoir laissé le temps. Mais j’ai envie de toi. » J’inspire profondément sans le quitter des yeux. « J’ai besoin de toi. Et de savoir que tu… m’aimes toujours moi. Pas que la mère que je suis censée être… » Je fronce un peu les sourcils. « Tu comprends ? »Il doit comprendre. Mes doigts sont passés sous son t-shirt, remontant lentement en frôlant sa peau, ces gestes simples suffisants déjà à faire s’accélérer mon cœur. Je me penche vers lui alors qu’une main redescend et se glisse entre nous pour se poser sur lui. « Je veux que tu aies envie de moi. » Je souffle contre ses lèvres, avant que les miennes ne s’en emparent presque avec brusquerie.




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4559
Sujet: Re: Together we make a family.   Ven 16 Sep 2022 - 11:59
Ouais, parler de cookies et de choses légères, c’était carrément plus facile. Pour autant, je compte bien faire en sorte qu’elle n’oublie pas ce que je viens de lui dire. Je sais qu’elle me fait assez confiance pour pas que ça tombe totalement dans l’oreille d’une sourde. J’espère en tout cas qu’elle sera moins butée qu’elle peut l’être en temps normal. « Blessée ? Rien que ça ? » Soufflé avec un rire, alors qu’elle sait aussi bien que moi qu’elle a un caractère de merde. J’ai quand même un soupir au reste, haussant une épaule quand elle parle de Tom. « Ouais, il a été mis à mal son syndrome avec ce qui s’est passé à Portland. Je peux comprendre qu’il soit dans cet état. Mais il sait aussi qu’il faut pas qu’il s’enlise là-dedans. » Sinon, il va se perdre et méchamment.

A l’évocation d’Andrew, j’ai un clin d’œil à son attention. « Ouais, je sais pas de qui il tient ce gamin. Mais y a ptet pas d’arnaque. Il est ptet juste … bien. Dis-toi juste que tu gères. Et on avisera de la suite en temps voulu. » Si tant est qu’il y ait besoin de se prendre la tête à un moment ou à un autre. En vrai, plus je la vois avec Andrew, plus je me dis que ça ira. Oh, ce sera jamais la mère poule ou qui rêve d’avoir une batterie de gosses. Mais je suis persuadé qu’elle arrivera à s’attacher à lui, d’une façon ou d’une autre. « Ca ira mieux quand il sera moins dépendant de toi aussi. » Le temps qu’elle passera avec lui sera pas forcé, donc ça pourra que mieux se goupiller entre eux.

Mais pour le moment, y a un autre problème sur le feu. Et j’avoue que je reste un peu con en fait, de la voir s’emballer comme ça. Pourtant, je me reprends vite et ouais, possible que ça me fasse rire. Et plaisir un peu aussi de la voir bouder pour ça. Pas que je me sois vraiment posé des questions sur l’évolution de notre relation, contrairement à elle. Mais juste que ouais, les derniers mois ont été compliqués et je voulais pas qu’elle se sente obligée. Ou un truc du genre. Finalement, ça se décante – un peu – et j’arrive au moins à lui expliquer ce qui s’est passé. « Dans tous ces bouquins à la con que j’étudie pour apprendre à sauver des vies. » Forcément, mon sourire se fait encore plus large. « C’est pas parce que ça te plait pas que c’est forcément naze Cass’. »

Et ma main agrippe sa nuque quand elle me rend mon baiser. « Alors là, de suite, je suis pas sûr que ce soit un argument en ta faveur. Je dis ça… » Je me laisse pousser avec un rire silencieux. « C’est bon, t’as décidé d’arrêter de t’énerver pour rien ? » Mes mains se calent sur ses hanches et je la regarde longuement avant de reprendre, le regard toujours malicieux. « Tu sais que je vais pas me priver de le te rappeler hein. » Mais au reste, j’ai un froncement de sourcils. « Tu doutes vraiment de ça Cass’ ? Sérieusement ? » J’ai merdé quelque part pour qu’elle en arrive à penser ça ou quoi ? Et si oui, à quel moment précisément ça a dérapé ? « Je comprends. Je crois. Et ce serait vache de te considérer comme une mère alors que c’est clairement pas la casquette que tu préfères. » Ouais, j’ai le sens de l’euphémisme un peu.



"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Together we make a family.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Together we make a family. -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: