The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

Silent uprising
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4792
Sujet: Silent uprising   Mer 25 Mai 2022 - 13:19
On repart demain ? Je hoche la tête quand Valérian m'previent et ais un soupir de circonstance. Qu'importe pour moi t'façon, aujourd'hui, demain, dans trois semaines, ça m'change rien. Jaren est pas là, c'est la merde, mon fils non plus, j'sais pas trop c'que va donner l'avenir et si y'a grand chose à sauver d'cette existence. Ok, j'pourrais pas être là en même temps qu'vous, Happy revient également, que j'l'avertis. L'cheval est encore à brouter paisiblement dans son coin. Mais on s'retrouvera en soirée, l'temps que je fasse la route, que j'ajoute.

Il va m'falloir un peu d'temps dans tous les cas. Comptez pas trop m'voir ce soir, que j'annonce aux autres simplement, en prenant sac, arme et une bouteille d'alcool tirée pour la bonne cause. Dana et Val s'doutent de ce que j'vais faire, et quand Dana propose d'm'accompagner, j'lui fais signe que c'est pas la peine du tout pour ça. J'en ai aucune envie. L'temps de plier bagage dans notre logement, d'avertir Cooper, puis aussi d'simplement prendre le large, l'soleil redescend sur la forêt. Mon passage bref dans l'camp des Remnants pour savoir si Logan est là est vite avorté, Stan m'le confirme, il est reparti dans son coin.

L'truc étant qu'on est deux à connaitre l'coin en question et qu'j'en fais partie. J'glisse la remarque à Stan, juste pour qu'il ait une localisation même approximative, ou au moins l'nom d'une personne qui saura lui montrer si y'a besoin. Et j'en prends la direction dans la foulée, histoire d'pas perdre une minute en bavardage inutile. L'temps d'y arriver laisse l'soleil redescendre de plus belle, ma pause va être d'courte durée si j'ai pas envie d'm'éterniser là-bas toute la nuit. en espérant qu'l'ours mal leché qui y vit m'flanque pas à la porte.

J'ai normalement les arguments pour l'convaincre. Ou, l'argument, tout simplement. Sur l'palier d'la porte, je tape contre le bois : Grumpy, t'es là ? que j'souffle. Les fenêtres sont fermées, c'qui sert de rideau aussi, bon, p't'être pas. Mais la chaise dehors est assez confortable pour l'atteindre dix minutes et commencer à m'faire plaisir au cas où. L'temps de coincer le bouchon en liège et d'tirer d'un coup sec entre mes dents d'ssus. L'odeur est bonne, l'vin est pas mon préféré mais... Elena a eu qu'ça a me donner malheureusement.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Slapman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2838
Sujet: Re: Silent uprising   Jeu 26 Mai 2022 - 8:14
Ah, là, j’suis bien ! Loin des gens, loin d’ces foutus enfoirés d’salopards d’New Eden, d’ces fils d’putes d’attardés d’Oblivions, et d’tout ceux qui m’comprennent pas, qu’en n’ont rien à foutre d’me voir partir en mission et r’venir à moitié en morceaux tant qu’j’leur apporte la sécurité qu’ils r’cherchent… Et loin d’ceux qui m’cassent tout simpl’ment les couilles. J’peux plus d’ces enfoirés d’ingrats…

Ouaip, c’sont des p’tains d’ingrats. J’veux dire… J’adore Fort Ward, franch’ment, on est bien dans c’coin paumé… Mais j’déteste ces gens qu’ont jamais fait aut’ chose qu’survivre aux crochets des autres. Et y’en a une paire, dans c’foutu trou à rats. Des types et des meufs qu’sauraient même pas tirer sur un rôdeur planté sur un poteau, et qu’arriveraient quand même à s’faire mordre par un p’tain d’rôdeur sans mâchoire… Bref, ils m’cassent les couilles. Et j’suis bien là, dans m’forêt, tranquillou…

J’ai récupéré la cabane du vieux colonel d’l’armée. J’ai les clés, et d’quoi faire ma vie. C’tait l’deal en v’nant ici. J’fais mes rondes, mes patrouilles, j’fais la sécurité dans l’coin… Et dès qu’j’suis tranquille, j’me barre, j’m’enfuis dans la forêt et j’reste là. J’ai mes flingues, mon équip’ment… En vrai, j’suis grave bien. Et l’must : j’n’ai pas d’visite. Ça c’cool p’tain.

Quand j’suis pas occupé à m’faire des rôdeurs, ou à faire d’kilomètres d’rondes, j’suis là, à creuser l’terre et à m’faire un coin confortable. Avec ma pelle, j’ai creusé des rigoles, et des tranchées d’évacuation. J’ai abattu que’ques arbres, desquels qu’j’ai tiré que’ques branches pour renforcer l’étanchéité d’la cabane. Comme les coins d’viennent parfois boueux, j’ai aussi préparé que’ques ch’mins d’planches d’bois pour m’éviter d’m’embourber comme une merde. Et surtout, j’ai récupéré tous les pièges d’l’autre fou d’vioque, pour en r’faire que’ques-uns dans d’aut’ coins, qu’j’ai r’porté sur une carte. Et j’les ai r’pérés avec un p’tit bout d’tissus bien planqué, mais qu’j’saurais r’pérer sans problème.

Aujourd’hui, j’ai encore bien taffé. J’viens tout juste d’choper des pierres bien grosses qu’j’ai foutu dans un sac bricolé en mode baluchon, pour m’faire un coin barbecue et feu d’camp. M’manque une grille, mais en attendant, j’ai chopé deux ou trois bouts d’bois qu’j’ai taillé en biseaux, et qui m’serviront d’potence pour suspendre d’la viande… Viande qu’j’ai chassé c’matin, mais qu’j’ai pas encore dépecé : un p’tit lapin d’deux kilos pas plus.

L’seul truc qui m’manque dans tout c’bordel : une p’tain d’douche… J’suis transpirant, tâché d’terre, d’poussière, d’suie, d’copeaux d’bois… Bref, j’suis vraiment crade, et j’pue. Mais j’ai bien bossé. En plus, va presque faire nuit, c’l’moment d’allumer un bon feu.

Sauf qu’j’entends d’la vie près d’ma hutte… Machinal’ment, j’regarde si j’ai bien mon flingue à la ceinture, et mon fusil en bandoulière… Bien-sûr qu’j’les ai, j’les sens bien ces enfoirés font leur poids. Mais j’sais pas… C’tait pour être sûr… Mais j’sais bin’ qui est là… Y’a qu’deux personnes qui connaissent c’t’endroit : l’vieux, qu’est encore à l’infirm’rie, et l’autre ruskov… Elle est r’venue putain… Fait chier.

J’déboule d’vant elle, d’puis un coin caché – donc pas d’puis son dos quoi. J’sors des fourrés quoi. Par la gauche d’la cabane quoi. Bref, j’me montre enfin, j’l’avise rapidos… Elle à d’l’alcool ? P’tain, fait chier ! J’ai même pas d’quoi picoler et elle vient m’narguer ? Et si j’la butais ? Non, faut pas abuser…

J’dépose dans un coin d’jà préparé les lourdes d’pierres d’mon baluchon, et l’bois qu’j’ai taillé. C’bordel d’venait lourd, j’le laisse tomber comme une merde, et j’me r’tourne vers elle. « Qu’est-ce qu’tu branle là Ruskov ? »

J’ai encore deux ou trois truc à faire… Déposer mes flingues, mes affaires, agencer l’coin feu, préparer l’petit bois… Et allumer l’feu, tant qu’il n'fait pas encore nuit noire.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4792
Sujet: Re: Silent uprising   Ven 27 Mai 2022 - 0:37
L'silence et la solitude d'ces bois font un drôle d'effet. Assise, j'bouge pas d'un pouce et scrute autour d'moi en prenant une gorgée qui m'réchauffe de l'intérieur. Pour c'qu'il y a à réchauffer, l'impression d'vide est constante d'mon côté, encore plus quand ça m'prend soudainement. J'essaie d'pas y penser. Au fait qu'demain, je rentre sans eux, sans pouvoir réunir ma famille, sans pouvoir serrer mon fils une dernière fois. C'est c'que j'aime pas avec les fins : on sait pas trop quand ça en est vraiment. On s'dit que y'aura toujours un après, jusqu'à c'qu'il y en est pas.

J'crois que c'est à ça que j'reconnais le bonheur. Au bruit sourd qu'il a fait en partant, pour laisser c'qu'il y a plus sec, d'plus dur, derrière lui. J'ai plus qu'les souvenirs pour m'en satisfaire, et la boisson pour anesthésier ma peine. Mes yeux s'relèvent quand Logan arrive finalement avec son air des mauvais jours. Sauf que y'a des jours tous les jours avec lui, de c'que j'en comprends. Les sourcils froncés, l'idée que j'branle un truc m'effleure pas trop actuellement, c't'à dire que ça se voit quand même.

J'étais venue t'amener d'quoi survivre aux prochains jours mais j'hésite à t'dire que tu peux plutôt t'asseoir dessus et faire la toupie, c'est lui qui voit. J'lui demande pas un sourire hein, et j'sais que je m'impose un peu pour autant, j'crois qu'il me morde pas directement en arrivant pour que j'lui mette une taloche sur le nez, ça m'déplairait pas. Après si t'en veux pas, j'peux aussi le garder pour moi, que j'souffle en agitant la bouteille d'vin par le goulot.

J'l'interroge du regard, l'air d'lui demander ce qu'il préfère. Et il vaudrait mieux que je me demande clairement c'que je fous en effet là. Un soupir frustré m'échappe en l'regardant faire dieu sait quoi. J'le scrute. Jaren aurait sans doute compris, moi j'découvre et j'improvise, comme à chaque fois. Eh, ça sera clairement pas perdu, s'il préfère le bouder. Je m'éclaircis la voix, m'adossant un peu mieux à mon siège d'fortune : J't'ai manqué ? J'pourrais avoir un grand sourire moqueur normalement mais j'me contente d'le fixer : Tu peux l'admettre, j'le sais déjà t'inquiète, que je taquine ensuite.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Slapman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2838
Sujet: Re: Silent uprising   Dim 29 Mai 2022 - 16:26
Du vin ? Elle est v’nue jusqu’ici pour m’agiter une ‘teille d’vin sous l’pif ? Putain, elle s’prend pour qui la Ruskov là ? Fallait vraiment qu’j’sois p’tain d’malchanceux pour qu’j’tombe sur une Ruskov l’jour où j’tombe sur c’te foutue cabane… Sérieux… « Si seul’ment c’tait du whisky… » C’clair qu’elle aurait pu mieux faire, quitte à v’nir m’faire chier.

Bref, j’ai des trucs à faire. Ces p’tains d’pierres commencent à peser grave lourd : j’les sors et les disposes une par une en cercle, histoire d’me faire un coin feu sécurisé. L’but est simple : même si c’te partit d’l’Etat est pas la plus sèche, j’préfère éviter qu’une cendre s’fasse la malle, et vienne foutre l’feu dans toute la forêt. Ça m’cass’rait bien les couilles. Donc, faut qu’le coin soit sécurisé. J’place l’choses d’manière optimale, j’creuse un peu avec mes mains histoire d’faire une jointure d’terre… J’suis encore bin’ sale, mais j’commence à avoir l’habitude au bout d’un moment…

Là, j’fou l’bois. Bon, va falloir que j’fasse du p’tit bois avec ces branches, et ça va m’prendre du temps… Mais faudra pas qu’j’tarde non plus. Et aussi, faut qu’j’prépare l’lapin : faut l’écorcher, l’dépecer, traiter les abats et l’faire cuir… Et pour ça, faut aussi qu’j’prépare l’tourne broche artisanal… Bref, j’ai du boulot.

« C’ça, bois ta merde d’vinasse. » Clair’ment, c’d’la merde c’truc. L’vin, c’clairement dégueulasse quand même. « T’auras rien à bouffer, j’te préviens. D’jà qu’tu viens m’faire chier. » Ouais, clair’ment, ça m’emmerde qu’elle soit là l’autre.

Bref, c’partit. J’accroche l’lapin par la patte, et j’suspends l’tout à une branche, pas très haute. Dans l’coin feu, j’taille deux branches en biseaux : les plus épaisses et résistantes. J’plante une extrémité dans l’sol, et ent’ les deux, j’pose une aut’ branche, et j’relie l’tout par d’la cordelette bin’ solide. Tranquill’ment quoi. Comme ça, j’pourrais suspendre ma viande. On doit être à quoi… 50cm du futur feu : l’bois cramera pas, mais la viande chauffera tranquill’ment.

Faut découper l’petit bois maint’nant… Couper l’branches en deux dans l’sens d’la longueur, puis ensuite dans l’sens d’la largueur… Et foutre tout ça dans l’foyer. « T’vas rester là longtemps ? » Ouais parc’qu’ça m’casse d’jà les couille sen fait.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4792
Sujet: Re: Silent uprising   Dim 29 Mai 2022 - 19:31
Oui bah, tu prêches une convertie, mais on pisse pas du whisky tous les quatre matins j'te rappelle, juste comme ça, que j'lui grogne, aussi furieuse d'la réception. Alors j'm'attendais pas à du grand art mais là faut dire qu'il se dépasse dans le genre gros abruti. J'le fixe longuement d'un regard sombre avant qu'il ait une remarque de plus. Culotté, alors que j'lui apporte l'alcool que j'ai en stock, et surtout l'seul qui est fabriqué selon l'art ancien des gens qui s'y connaissent. Il y a même pas goûté qu'il est déjà en train d'cracher dedans par pure principe de cons. Incroyable.

Tu parles d'un alcoolique, Logan est juste un tocard mal luné sur certains mauvais jours. Sauf qu'il y a des mauvais jours tous les jours avec lui, et j'vais vous dire, le plus simple c'est quand même qu'il aille se faire enculer. J'me relève dans la foulée repoussant la chaise sous mes jambes. Il a fait tout son bordel, a décidé d'être aussi agréable qu'un rendez-vous chez le proctologue avec du verre pilé en bonus, merde. Voilà, merde. T'sais quoi ? que j'lui demande d'un ton sec, en l'interrogeant d'un regard. Non mais qu'il s'échine pas à donner la réponse, j'l'ai déjà : Va bien t'faire foutre, voilà.

J'lui laisse la bouteille, vu que j'l'ai prise pour lui, et lui adresse un bon doigt d'honneur qu'il mérite cent fois. Être une tête de noeud pareil, faut y arriver normalement, y'a du boulot. Mais Logan, il fait du tout terrain dans l'absence criante d'intelligence, j'vais le laisser dans la fange qu'il s'est choisi, sans doute parce qu'il le mérite. J'voulais être sympa avec toi, par respect, mais t'as décidé d'être une véritable tête de bite impuissante, tout c'qu'on aime dans la vie. Déjà qu'une bite pour ce que ça sert et l'intérêt qu'ça a. Alors, si j'reste longtemps ? Vaudrait mieux avaler une balle de golfe entière.

Non t'inquiète pas, j'me casse, il a droit à son petit salut d'la main tandis qu'j'enfile mon sac à dos après m'être défait d'ma bouteille, posée au sol, à côté d'sa chaise de débile. Les gros cons dans ton genre, j'en ai suffisamment vu pour être vaccinée, et j'ai pas d'obligation à les supporter. D'autant qu'lui en veut pas, donc, merde. Je passe mon tour, j'préfère rentrer de nuit et m'faire bouffer par un chien enragé, plutôt qu'voir sa sale gueule.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Slapman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2838
Sujet: Re: Silent uprising   Lun 30 Mai 2022 - 10:21
J’l’entends gueuler l’autre Ruskov, comme si qu’j’en avais que’que chose à foutre. Bin’ sûr qu’j’sais bin’ qu’on n’pisse pas du whisky… Si c’tait l’cas, y’a longtemps qu’j’aurais ouvert une p’tain d’distillerie ! J’s’rais l’Roi du pétrole, putain d’merde. Bon, moi, j’casse mon p’tit bois. C’super simple avec mon couteau d’chasse : la lame est forte, résistante et affutée. Y’a qu’à faire une encoche, placer la lame, appuyer fort avec la main – ou utiliser la lame comme pointeau et mon poing comme un p’tain d’marteau sur une enclume – et hop ! L’bois s’découpe ! Si ça c’pas d’l’efficacité p’tain…

Bref, j’suis presque prêt à foutre l’feu à tout c’bordel, histoire d’avoir chaud et d’quoi faire cuir c’lapin. Et là… Là, j’l’entends qui m’dit d’aller m’faire foutre ! « Non ! Toi va t’faire foutre ! » D’abord ! Non mais elle s’prend pour qui c’te folle là, à v’nir m’faire chier avec du vin d’merde et ensuite à m’insulter parc’qu’j’la veux pas autour d’moi ?! Bordel, c’l’monde à l’envers.

« Vas-y ferme ta gueule p’tain ! On en parle d’toi qu’viens m’briser les burnes pour j’sais pas quelles conneries ? Histoire d’te sentir bien ? D’faire ta Bonna Action d’jour ? Autant aller branler un p’tain d’cheval ! » Nan mais sérieux, quelle genre d’casse couille ! J’en peux plus d’ce genre d’personne… Genre, ils prennent d’décisions qu’impliquent les autres, sans d’mander l’avis à ces autres… Et quand les autres n’sont pas d’accord, bah c’sont finalement les aut’ qui sont des salopards ?! P’tain d’merde…

« T’risque plus d’tomber sur un p’tain d’cannibale qu’un clebs enragé ! Ou un p’tain d’rôdeur ! » Ouais, j’sais bien qu’en parlant d’cannibale j’vais la toquer. C’sujet il est… Tatillon pour elle, j’le sais bin’. Sauf que j’commence à m’sentir un peu mal… Dans m’tête, j’me dis qu’si j’la laisse s’barrer comme ça, fin vénère, dans l’nuit noire, elle va s’paumer… Si elle s’paume, elle va finir par tomber sur ces foutus enfoirés d’batards d’salopards d’cannibales… Si elle tombe sur eux, elle va s’faire choper, tuer, violer et bouffer, et p’t’être pas dans c’t’ordre. Et moi, au cours d’mes patrouilles, j’vais tomber sur s’son corps qui r’ssemblera plus à rien, et c’s’ra d’ma faute.

Oh merde hein ! Elle est grande ! C’sa faute si elle crève… ! Ouais… Mais c’s’ra parce qu’j’l’ai envoyé péter… En plus, elle à ram’ner du vin… Ouais mais merde !! Ouais mais… Rha p’tain… « Ok ! Ok ! C’bon ! » Rhaaaaa p’tain, j’ai qu’une envie là, c’lui foutre une balle dans l’gueule… « J’arrête ! » P’tain c’comme m’prendre un coup dans l’couilles. « Vas-y, reste ! Prend pas l’risque d’te faire étriper, c’s’rait con. » Ouais pour l’coup, elle est carrément utile la Ruskov. « J’prépare la bouffe. »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4792
Sujet: Re: Silent uprising   Lun 30 Mai 2022 - 11:59
Oh il est né pour m'chauffer celui-là. J'vois pas comment il arriverait à autant m'taper sur les nerfs sinon, ça ferait pas plus de sens. J'lui lance un regard noir, sa répartie niveau maternelle pourrait m'arracher un rire si j'étais pas énervée à c'point de tout ça. Un soupir rageur m'échappe et j'roule des yeux, vu qu'apparemment j'lui casse les couilles en venant être gentille : Oh cry me a river, Britney ! Je te plains teeeellement ! Ouin ouin la madame m'embête en m'amenant à boire, c'est trop méchant ! Bah alors papa ours ? On est pas CONTENT ?
Connard.

J'hallucine qu'en plus il m'le reproche quoi, c'est le monde à l'envers. Puis surtout d'venir me mettre la tête dans ma merde : Je t'emmerde avec ma bonne action ! Voilà, ça, c'est dit. Il en fait c'qu'il veut, puis il peut même l'écrire sur un papier et s'le foutre dans le fondement si ça l'enchante : J'voulais juste être sympa avec toi avant d'partir et t'faire profiter d'mon maigre stock d'alcool, mais tu peux aussi aller te faire cuir le cul avec ça, tiens, j'lui glisse la suggestion, des fois qu'ça l'intéresse.

Et à sa dernière remarque tandis que j'vais pour me casser, j'ai un sursaut d'nerfs. Le cri d'rage est contenu, j'me tourne vers lui, furibonde, les poings serrés, l'envie de les lui foutre dans le nez : Super ! Comme ça on sera deux à avoir la paix, c'parfait ! Ca nous fera des vacances, pourquoi il se plaint ? Puis j'oublierais pas d'leur indiquer où tu dors, comme ça tu t'en occuperas, puis t'en profiteras pour passer tes nerfs, péter un coup et arrêter d'te comporter comme un gros connard, ça nous changera ! Nous, toutes les personnes qui l'apprécient au moins un peu pour penser à lui d'temps en temps.

Il mérite tellement pas, cet abruti consanguin. Mais tellement pas ! J'resserre les bretelles d'mon sac sur mes épaules, avec tellement d'force et de nerfs que j'm'en coupe la circulation dans les bras. C'est trop con, d'autant que Logan s'prend une chape de culpabilité sur la gueule, et que j'me tourne à nouveau vers lui en l’assassinant du regard : Bah oui, voilà, tu t'es retrouvé une conscience ? T'as pas trop peur d'prendre feu soudainement si t'as l'air sympa ? Du con la joie. J'suis un vif, et un peu conne de rester planter à quelques mètres. Il va préparer à graille, et j'dois réfléchir à si ça vaut plus le coup d'me casser qu'de rester avec lui.

Il fait chier, oui voilà. Au moins, c'est acté, et j'suis sûre que ça mettra tout le monde d'accord. C'est presque résigné que j'le rejoins finalement quand il m'annonce faire à manger. J'scrute l'point où il veut s'y prendre, et dégage mon sac qui m'libère mes épaules en attrapant mon couteau. J'reviens, il m'faut quelques dix minutes pour revenir en effet, une poignée d'herbe en main et d'quoi faire un semblant d'repas. Ou du moins, un assaisonnement. L'temps d'me servir d'une planche quasi droite pour couper efficacement, et d'le filer à Logan. Ca fera ressortir l'goût, simplement. Ou j'peux m'en occuper. Et tu t'charges de... C'que tu veux, j'm'en branle.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Silent uprising   
Revenir en haut Aller en bas  
- Silent uprising -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: