The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -33%
Pokémon Diamant Etincelant ou Perle ...
Voir le deal
29.99 €

Une histoire de petites culottes x Rafaël
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3879
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   Sam 22 Oct 2022 - 0:54
Il sourit malgré lui. « Ça serait marrant, ça me plairait bien, comme idée. Peut-être qu’on était destinés à se croiser ici et maintenant. » Il disait ça de manière légère, mais il était intimement convaincu que chaque personne avait des points fixes prédestinés dans sa vie, qui pouvaient survenir plus tôt ou plus tard que prévu, mais qui arrivaient. Et l’idée que leur rencontre en fasse partie lui plaisait bien, au final. « C’est peut-être à nous de la provoquer ! » Même s’ils ne seraient probablement que deux, qu’il n’y aurait pas réellement de compétition, l’idée l’amusait. « Avoue, tu étais hyper compétitive et prête à tout pour gagner ! Je suis sur que tu restais du matin au soir au gymnase, jusqu’à ce que tes parents t’obligent à t’arrêter. » En tout cas, c’était son cas à lui, quand il était gamin. Et, c’était allé croissant, plus il avait atteint des compétitions de haut niveau. Comme tous les autres athlètes de sa discipline, en réalité. « On en trouvera ! Quitte à les vider des squatteurs. » Morts-vivants. Il ne comptait pas déloger des humains juste pour un petit plaisir égoïste.

Hochant la tête un peu plus sérieusement, il l’épargna des formules plates comme quoi il était sûr que sa famille était en vie quelque part. Il pouvait juste lui souhaiter de les retrouver. Une ombre légère passa dans ses yeux, alors qu’elle lui retournait la pareille. « Je ne sais pas pour tout mon clan, mais de mes parents, mes frère et sœur, il n reste que Tiago. Je, je sais que c’est horrible, je les aimais tous énormément, mais je crois que je n’y serai pas parvenu, s’il m’avait quitté aussi. On se ressemble beaucoup, lui et moi, même s’il a les cheveux plus longs. Il a un visage similaire, le teint hâlé, il fait juste un peu plus sale gosse. Et je suis le plus beau, évidemment. » Juste une boutade, pour détendre un peu l’atmosphère.

Il l’écoutait attentivement, curieux de savoir comment elle avait pu survivre : de façon très différente de lui, au final. Surtout alors qu’elle était dans un plus petit groupe, comme Tiago, quand lui avait rejoint un groupe beaucoup plus grand. « Vous ne l’utilisez plus ? » Par impossibilité de l’entretenir, peut-être. « Jamais, mais tu me donnes envie, du coup ! Je suis sur que j’aimerai ça. » Même s’il ne savait pas du tout s’il avait le pied marin ou s’il serait malade comme un chien. L’idée lui arracha une grimace, bien vite oubliée alors qu’il l’embrassait et qu’elle le lui rendait sans attendre. « Tant mieux, parce qu’on a une compétition à organiser. » Elle le fait taire en lui ressaisissant les lèvres, le gitan lui rendant son baiser sans se faire prier. « Et je ne serai pas contre d’autres baisers non plus. » Elle le surprit, en lui proposant d’aller dans sa caravane. « Dis donc, c’est le luxe ! Je n’ai qu’une modeste tente, alors je suis tenté de dire oui. Si tu me laisses le temps de ramener tout ça dedans. » Et de prendre sa guitare, peut-être. Lui non plus n’était pas contre un peu de tranquillité, surtout alors que n’importe qui pouvait les voir, même s’ils étaient à l’écart, et qu’il avait l’impression de déroger à la règle tacite que les gens étaient ici pour lutter contre l’oppression de New Eden, et certainement pas pour se lier d’amitié.

Prenant dans le chemin de la tente, non loin, il y glissa le plat qu’il devrait nettoyer plus tard, et saisit sa guitare. « Si tu as envie que je te joue un morceau… » La laissant la guider, il partit à sa suite, non sans saisir sa main – qu’importe qu’on le juge.
Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 652
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   Dim 30 Oct 2022 - 23:57
Keira laisse échapper un nouveau rire. « Notre destin était que je devais oublier mes petites culottes dans la cabine de douche que tu allais utiliser... ça me plait bien cette histoire de destinée ! » Clairement, ça avait le mérite d'être original au moins ! Quant à cette histoire de compétition, elle hausse les épaules avec un petit sourire toujours accroché sur ses lèvres. « Hmm, oui tu as raison sur un point : je passais beaucoup de temps dans les gymnastes pour m'entrainer, j'y venais tôt le matin et je repartais très tard le soir et le plus souvent possible, mais par contre, je n'avais pas vraiment l'esprit de compétition. » Elle hausse les épaules « C'était vraiment un tout : le voyage avec ma famille, les spectateurs, pouvoir se surpasser, mais j'ai rarement été déçue de ne pas être sur le podium plus de mes performances quand elles n'étaient pas tops. » Keira se montrait exigeante envers elle-même, plus que de chercher à surpasser les autres. « Cool, j'ai déjà hâte d'y être ! » affirme-t-elle.

La suite est plus triste et elle peut percevoir la peine de Rafaël. Doucement, elle glisse sa main vers la sienne pour la serrer, en signe de soutien. Ainsi, de toute sa famille, il ne lui reste qu'un frère, Tiago. Elle garde le silence et ferme un bref instant les yeux, se demandant elle aussi, qui est encore vivant parmi les siens. Ce sont des questions qu'elle repousse un peu trop souvent. Elle est la spécialiste pour faire l'autruche, pour repousser tout ce qui est fâcheux ou un peu triste, préférant se concentrer sur le positif et sur les sujets plus drôles. « Et tu as une petite idée de là où il peut-être ? » demande-t-elle d'une voix prudente à propos de ce fameux Tiago. « Oui, il a l'air de beaucoup compter pour toi » souffle-t-elle. Un nouveau rire lui échappe quand Rafaël affirme qu'il reste le plus beau. Elle ne connait pas son frère mais l'homme en face d'elle est beau, c'est certain.

A propos du bateau, elle secoue la tête. « Non, on a descendu un fleuve et à l'arrivée, nous avons rejoint un groupe plus grand. Nous y étions en sécurité, vivre sur un bateau avait moins d'intérêt. » Et puis, pendant longtemps, la petite embarcation restait chargée de souvenirs, peut-être trop pour songer y retourner.
« Ok, alors on a donc deux missions : toi, tu dois nous trouver un endroit où nous entrainer pour une petite compétition... Et moi, je vais essayer de nous dégôter un bateau ! Qu'en dis-tu ? ça nous fait deux opportunités de rendez-vous... » Et ils pouvaient aisément s'embrasser là-bas comme l'affirmait le jeune homme.

Rafaël est surpris de sa caravane quand lui a une tente. « Oh, tu sais, on a le logement qu'on mérite à ce qu'on dit » Elle esquisse une petite grimace, amusée, bon, ce n'est pas du tout ça, juste une histoire de chance. « En réalité, ma cheffe connait un peu de monde, ça doit aider je pense » Elle était logée par quelqu'un des expendables, elle n'avait pas vraiment suivi, mais l'idée était là : les bonnes relations d'Elena leur avait permis d'avoir un toit sûre où dormir.  La brune le suit jusqu'à sa tente et le laisse poser ses affaires puis prendre sa guitare.

Mains dans la main, leurs pas les amènent vers la caravane qu'elle partage avec Elena. Par chance, il n'y a personne et elle lui fait signe de rentrer. « Ne fais pas attention au bazar, Elena est assez bordélique » Bon en réalité, 99% des affaires qui trainent sont à elle, mais c'est un détail, non ? « Oui, je veux bien que tu me joues un morceau » souffle-t-elle en le tirant par la main pour qu'il s'installe sur le petit canapé à côté d'elle. La brune vient enlever ses chaussures et replier ses jambes sous elle. Juste avant qu'il ne se mette à jouer, elle attire son visage vers le sien pour l'embrasser.


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3879
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   Jeu 10 Nov 2022 - 10:55
Elle avait un rire vraiment mignon, qui lui arracha un sourire – autant que sa répartie. « Les voies du destin sont mystérieuses et, peut-être, un peu farceuses. » Il ne feignait pas son amusement, et ça faisait bien longtemps qu’il n’avait pas eu une conversation aussi enthousiaste et insouciante. « Je suis certain que tu prenais beaucoup plus de plaisir aux compétitions que ceux qui voulaient à tout prix gagner, du coup. » Parce qu’elle ne désirait pas écraser qui que ce soit, mais uniquement se dépasser et se laisser gagner par l’adrénaline. Il comprenait bien tout ça. Après tout, on l’avait targué de n’avoir aucune ambition, quand il était à l’université. Secouant la tête, il essaya d’en chasser cette pensée : de l’eau avait coulé sous les ponts mais il n’aimait pas penser à cette garce d’Emily. « Il paraît que je n’avais pas assez d’ambition, quand j’étais plus jeune. » Ce n’était pas si longtemps avant que l’enfer ne se déchaîne sur terre, même s’il avait l’impression que ça faisait une éternité. « Tu aurais adoré vivre parmi nous ! Souvent sur les routes, avec nos roulottes, à aller de ville en ville, tous ensemble, pour établir notre cirque et nos attractions diverses. C’était magique. » Si ça lui manquait ? Beaucoup. Mais même s’il redevenait nomade, ça ne serait plus jamais pareil. « Moi aussi. T’auras même le droit d’amener du public ! » Pour les encourager et leur dire qu’ils étaient les meilleurs, évidemment. « Ca te plairait, de faire de l’escalade ? » Pourquoi pas, après tout ?

Il lui adressa un sourire reconnaissant et un peu triste, alors qu’elle serrait sa main pour lui apporter du réconfort, ou partager un peu de sa force avec lui, peut-être. « Plus que personne. » Tiago était, à ses yeux, son âme sœur fraternelle, si tant est que ça existait. « Il est avec un groupe où il a tout à fait sa place. » Son sourire se fit un peu plus franc, alors qu’il se souvenait de Ruby et de ses manigances pour obtenir auprès de lui ce pourquoi elle n’avait pas eu gain de cause auprès de Tiago. « Les Stars, je suppose que tu en as entendu parler ? » Si ce n’était pas le cas, il lui décrirait un peu le groupe. « On a des nouvelles régulièrement l’un de l’autre, parce qu’ils ont conclu des accords avec the Haven. Ça nous permet de ne pas nous inquiéter, pas trop, l’un pour l’autre. »

Il hocha la tête, alors qu’elle lui confiait qu’ils avaient rejoint un groupe plus grand et qui assurait leur sécurité. Ça avait du sens, même si d’être sur un bateau pouvait les garder isolés des autres, et donc plus en sécurité. « Je m’y attellerai sans relâche, n’en doutes pas ! » Il plaisantait, mais il se connaissait : il faisait les choses à fond et, surtout, il était assez obstiné pour ne pas déroger à une tâche qu’il se donnait. « Je t’ai dit que j’étais gitan, je pourrais vous la voler pour avoir le logement que je mérite ! » Il lui fit un petit clin d’œil, avant de se pencher pour échanger les affaires qu’il tenait. « J’imagine. Et nous sommes beaucoup plus, même si on est pas tous là en même temps, il faudrait beaucoup de caravanes pour nous. » Il n’avait aucun problème à dormir dans une tente, de toute façon. Même s’il ne serait pas contre partager la caravane avec la jeune fille, mais ça impliquait beaucoup plus de choses.

Observant brièvement l’intérieur de la caravane, il se retourna vers Keira – beaucoup plus intéressante à regarder. « Tu es plus ordonnée ? Parce que moi, pas vraiment. » Inutile de le cacher. De toute façon, ils avaient tous vécu dans une caravane dans son enfance, ils mettaient les objets où ils le pouvaient et pestaient pour les récupérer. Enlevant ses chaussures à son instar, il s’assit à côté d’elle, en tailleur, posant sa guitare sur le sol pour le moment – sans aucun regret, alors qu’elle l’embrassait à nouveau. « Je vais finir par croire que c’était un plan très bien ficelé de ta part, ces culottes oubliées ! » Il lui adressa un nouveau clin d’œil, avant de l’attirer à lui, brièvement. « Mais ça me va. » Saisissant finalement sa guitare, il l’éloigna un peu et commença à entonner quelques accords, accompagnant la musique en chantant.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 652
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   Mar 15 Nov 2022 - 15:52
« Oui, peut-être ! » souffle-t-elle. Keira ne se mettait pas autant de pression que certaines alors en ce sens, oui, elle prenait surement plus de plaisir que d'autres. La gymnaste se montre très enthousiaste à l'idée de cette future petite sortie avec Rafaël. Elle hoche la tête quand il lui propose de ramener du public. Elle proposera à Emily, Tori peut-être aussi ou Faith. Ou elle se contentera de venir seule pour être certaine de passer le maximum de temps avec l'homme à côté d'elle. Ils se découvrent et ce qu'elle apprend de lui, lui plait beaucoup. « J'ai hâte en tout cas ! » Elle lui glisse un petit clin d’œil.

Keira hoche doucement la tête quand il lui parle de son frère. C'est bien qu'ils puissent garder contact, ce n'est pas le cas de tout le monde. Désormais, les possibilités pour passer d'un groupe à l'autre ne sont pas aussi faciles qu'avant. Les voitures sont rares à cause de l'essence et le vélo peut vite être fatiguant. « Il vient ici de temps en temps aussi ? » demande-t-elle, curieuse. « C'est sympa comme point de rendez-vous ! » affirme-t-elle avant de se rectifier rapidement : « Enfin, pour ceux qui veulent faire la guerre évidemment » Parce qu'ils sont là pour ça, elle a tendance à l'oublier tout le temps. Keira est un peu en zone inconnue, elle évolue parmi des gens beaucoup trop à l'aise dans ce milieu et se sent souvent en décalage.

En tant que gitan, Rafaël affirme pouvoir lui voler sa caravane. « Tu ne voudrais pas créer un incident diplomatique entre nos deux groupes ? » Keira ouvre de grands yeux et feint d'être choquée avant d'éclater de rire. « Avec un peu de chance, ma cheffe ira passer quelques nuits dans la caravane des Expendables et tu pourras prendre sa place ! » espère-t-elle à voix haute. Oui, après tout, Elena lui a dit que Connor était un ex... Des exs c'est fait pour se remettre ensemble, non ? Ou même pour tirer un coup ? Puis, elle ne va pas quand même cracher sur un homme comme Connor ! Surtout qu'elle lui a bien confirmé qu'il était assez bien gâté par la nature... Oui, à l'occasion, elle essaierait de la mette dehors, gentiment évidemment. « On a un canapé confortable » souffle-t-elle, une petite lueur taquine dans les yeux. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui propose de partager son lit, si ? Bon en réalité, c'est elle qui ne le laissera pas dormir ailleurs...

« Bon, si tu veux vraiment la vérité, tout le bazar, là » Elle désigne les trucs par terre ou sur les meubles. « C'est possible que ça soit à moi, oui » La brune grimace. Pour le plus grand malheur de Elena, elle n'est pas super bien organisée et a tendance à laisser trainer ses affaires un peu n'importe où. Rafaël a pu le constater avec l'oubli de ses malheureuses petites culottes. « Donc j'ai vraiment oublié mes petites culottes dans la douche, rassure toi ! » Elle papillonne des yeux en exagérant le geste, un petit sourire mutin toujours accroché sur ses lèvres.

Keira ne tarde pas à reconnaitre les premières notes du Rêve Bleu d'Aladin qu'elle adorait quand elle était petite fille. Elle ferme les yeux et laisse sa tête dodeliner. « T'es vraiment un romantique toi... » souffle-t-elle, charmée. « C'était un de mes dessins animés préférés quand j'étais petite ! J'avais même passé un petit casting pour la comédie musicale organisée par mon école ! » Elle continue en grimaçant : « Bon, par contre, j'ai pas été retenu pour Jasmine mais pour le rôle d'Abu... » Elle imite la voix d'Abu, intonations aux mélanges du petit singe et de Donald Duck. « J'étais enrhumée quand j'ai passé le casting... » Ceci expliquant peut-être les choix des producteurs... Comme à son habitude, c'était sa grande sœur qui avait eu le rôle principal. Elle laisse échapper un petit soupir de contentement. Rafaël a une belle voix. Elle fredonne mêlant sa voix à celle de l'homme à ses côtés. « J'ai presque l'impression d'être Jasmine » Elle lui sourit et vient reprendre ses lèvres. « T'as un p'tit air d'Aladin, tu sais ? » En tout cas, si ce personnage existait vraiment, elle n'aurait pas trop de mal à imaginer Rafaël dans le rôle, un beau brun ténébreux au regard plein de malice.


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3879
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   Ven 25 Nov 2022 - 0:44
Lui aussi avait hâte, et il se débrouillerait pour que ça arrive réellement. « Je ne crois pas que leur groupe y ait accès… » En tout cas, ils n’en avaient pas vraiment parlé. Il le ferait, la prochaine fois qu’il le ferait en face-à-face. « Mais l’une des nôtres rencontre un des leurs chaque mois. Donc on sait, l’un l’autre, comment on va. » Parce que ce n’était un secret pour personne qu’ils étaient frères. Si vraiment l’un d’eux disparaissait ou mourrait… L’information leur parviendrait. « Mais notre bonne étoile veille sur nous, de toute façon. »

Il ne put s’empêcher de lui adresser un petit sourire, alors qu’elle rappelait que la base était là pour se préparer à affronter New Eden. « Tu sais, même si on est là pour lutter contre nos ennemis, on ne peut pas être sur le qui-vive en permanence. Et apprendre à connaître nos alliés dans cette guerre qui se profile. » Clairement ça.

Prenant un air le plus innocent possible, il fit basculer la jeune femme vers lui, pour la prendre dans ses bras, comme tentative de la distraire. « Qui te croirait ? Je suis aussi innocent que l’enfant qui vient de naître, et ce serait, vraiment, vraiment, terrible, qu’une chose pareille vous soit arrivée ! » Se joignant à son rire, il la regarda avec curiosité – et envie – alors qu’elle lui confiait qu’il pourrait la rejoindre si sa cheffe s’absentait à nouveau. « Avoue, tu as des vues sur son lit et tu en profiterais pour dormir dedans ? » Peut-être était-il mieux mais ils devaient être identiques, en réalité. « C’est trop d’honneur pour moi, madame. Je n’oserai pas ! » En vrai, même s’il dormait réellement sur le canapé, ça serait bien mieux que le tapis de sol élimé. « Je t’invite dans ma tente quand tu veux, mais ça n’est pas une cinq étoiles ! » Il grimaça. Si elle devait y venir avec lui… Ça ne serait clairement pas le mieux. Même s’ils n’y prêteraient peut-être pas attention aussitôt. « En tout cas, j’y suis très bien, là, dans ce canapé. » Et la compagnie y était pour plus des trois-quarts du plaisir.

S’il prit une mine choquée à sa confession soudaine, elle fut bien vite remplacée par un air malicieux. « Tu sais ce genre de personnes qui égarent toujours leurs clés, alors qu’ils viennent de les utiliser pour ouvrir leur porte d’entrée ? C’est moi ! » Il ne cachait pas l’amusement, pourtant. « Dommage, ça me plaisait de croire que tu l’avais fait exprès parce que mon charme redoutable t’avait fait succomber. » Il plaisantait, évidemment, même s’il lui vola un nouveau baiser, léger, avant de s’éloigner un peu pour jouer. Il appréciait de la voir transportée, yeux fermés, bougeant sa tête en rythme. Elle aurait pu être totalement hermétique à son jeu, même s’il savait que les gens appréciaient généralement, et qu’il était doué. « Ca m’a semblé être la chanson la plus adaptée. » Allez savoir pourquoi, des chansons d’amour, il y en avait plein. « L’un des meilleurs ! » Il en avait pas vu beaucoup, en réalité, trop habitué à courir partout, mais il adorait celui-là.

Il fronça les sourcils, alors qu’elle confiait une anecdote sur le dessin animé qu’il n’attendait pas du tout, hésitant à rire légèrement. Incertain de sa confidence, se demandant si elle était réelle ou si elle se moquait de lui. Mais elle semblait vraiment le croire. « Tu devrais être le plus mignon et le plus hilarant des petits singes. » Et puis… « Abu est le meilleur ami qu’Aladdin et Jasmine pouvaient avoir, en plus, c’est un des meilleurs rôles ! » Souriant à nouveau, il embraya. « Imagine si tu avais été le sultan ! » Il essaya de rester sérieux, aussi difficile que ce soit, avant de chantonner à nouveau, alors qu’elle le comparait au personnage. « Vraiment ? » Il aurait pu en prendre ombrage, se dire que c’était uniquement pour le côté voleur, mais il avait un teint qui correspondait, et il était aussi élancé. « Dommage qu’on ne fasse plus de soirées déguisées, j’aurai être ton Aladdin. Même si je n’ai pas de tapis volant. » Il haussa les épaules, assez flatté en réalité. « Tu sais, tu n’as rien à envier à Jasmine… » Absolument rien, loin de là. Elle était désirable, même sans ça. Se rapprochant à nouveau, il lui vola un nouveau baisé plus appuyé, plus long, cette fois. Elle saurait l’arrêter, si elle le voulait. Ou lui demander de jouer un nouveau morceau.
Revenir en haut Aller en bas  
Keira Holloway
Keira Holloway
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 652
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   Mar 29 Nov 2022 - 21:51
Keira esquisse un sourire. C'est cool que Rafaël puisse avoir des nouvelles de son frère de temps en temps. C'est rassurant pour lui au moins, même s'ils ne vivent pas dans le même groupe. « Tu crois qu'on a tous une bonne étoile qui veille sur nous ? » demande-t-elle, le visage toujours illuminé par sa joie de vivre. Elle se sent vraiment bien en compagnie de Rafaël. La conversation est fluide, ils se comprennent sur beaucoup de points et elle l'apprécie réellement. Pourvu qu'ils puissent passer encore quelques temps ici ensemble avant qu'elle ne doive retourner chez les Inglorious Fuckers.

« Oui, c'est pas faux » souffle-t-elle quand il affirme qu'ils ne peuvent pas être tout le temps sur le qui-vive. Bon en réalité, elle n'est pas toujours aux aguets de son côté, et même jamais à vrai dire. Elle préfère trainasser, faire de nouvelles rencontres et oublie très souvent l'objectif de cette base militaire navale, comme souvent avec les missions qu'on lui confie. Elle part d'une bonne intention, se porte volontaire et puis pouf, elle dérive vers autre chose. Elle est assez volatile à ce niveau-là.  

« Aussi innocent que l'enfant qui vient de naitre hein » pouffe-t-elle en venant porter une main à sa bouche. « Laisse-moi avoir quelques doutes » Keira le taquine mais elle hoche vigoureusement la tête quand il évoque son envie de tester le lit d'Elena. « Mais carrément ! Je suis certaine qu'ils lui ont donné un lit plus confortable que le mien parce qu'elle est cheffe ! » Elle balaye l'air de la main quand il évoque sa tente. « Oh tu sais, 5 étoiles ou pas je m'en fiche, c'est la compagnie qui compte... » Elle papillonne exagérément des yeux devant lui avant de laisser échapper un petit rire.

« Hmm » souffle-t-elle, moyennement convaincue par sa propre prestation du singe. « ça a beaucoup fait rire le public en tout cas » grimace-t-elle. C'était limite un peu vexant, mais bon. « Ah oui ? » souffle-t-elle, un petit sourire venant à nouveau soulever le coin de ses lèvres. Rafaël se montre flatteur et elle secoue la tête avec un petit rire quand il évoque le sultan. « Oui, vu comme ça, Abu c'est mieux c'est certain... » A nouveau, elle vient secouer la tête : « Oh, j'aurais enfin pu être Jasmine, le rêve de toute mon enfance. » Elle fait mine de soupirer en penchant la tête en arrière. Lorsqu'il se pencha pour l'embrasser à nouveau, Keira le lui rendit avec la même ardeur. Doucement, elle vient le tirer à elle pour qu'ils se dirigent ensemble vers le lit. Il lui plait, elle en a envie. C'est peut-être trop précipité mais elle n'a pas vraiment envie de réfléchir. Rafaël lui fait clairement tourner la tête. Il lui donne envie de profiter de l'instant présent, avec lui.


Jeux d’enfants
Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !
Revenir en haut Aller en bas  
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3879
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   Mar 6 Déc 2022 - 13:35
S’il avait craint un instant qu’elle le prenne pour un fou avec ses histoires de bonne étoile, il ne put s’empêcher de lui sourire, alors qu’elle ne semblait pas le juger. « Oui, j’en suis persuadé. Comme je crois au destin. » Il y avait toujours cru, mais davantage encore depuis que les morts s’étaient relevés. « La mienne, et celle de mon frère, c’est les membres de notre famille. » Il ne lui souhaitait pas que ça soit le cas pour elle, mais famille vivante ou non, elle en avait une, quelle qu’elle soit. C’était certain. « Tu penses que le destin existe ? » Il ne prendrait pas mal si ça n’était pas le cas, cela dit. Parce qu’elle respecterait ses croyances, il en était convaincu.

Il hocha la tête avec conviction, alors qu’elle pouffait à la mention de son innocence qui n’était, au mieux, que fictive. « Je t’y autorise, mais tu finiras par réaliser que j’ai raison, bien évidemment. » Il souriait à pleines dents, preuve qu’il la taquinait. Il n’avait aucune raison de lui prouver ça. « Je peux faire le guet, si tu veux, pendant que tu le fais. Je dirai que tu m’as donné rendez-vous ici et que tu n’es pas encore arrivée. Je l’inciterai peut-être même à aller te chercher. Des fois que tu te sois perdue dans les douches… » Se penchant vers elle, il l’embrassa à nouveau, pour l’empêcher de s’offusquer. Même s’il doutait qu’elle se gêne pour le faire tout de suite après. Amusé, il fit mine de réfléchir. « Hum, alors je suis un cinq étoiles, c’est ça ? » Il leva aussitôt légèrement les bras, pour l’inciter à ne pas répondre. « Je plaisante, ne dis rien, je ne veux pas être noté ! » Qu’une boutade ne se transforme pas en quelque chose de réel.

« J’imagine que ça n’a pas dû être si facile à accepter, quand tu étais petite… » Sa grimace le laissait entendre, en tout cas. « Mais si la petite Keira est encore là quelque part, tu peux lui dire pour moi qu’Abu est intelligent, rusé et tout le soutien dont Aladdin avait besoin ? » Il essayait de dire ça de façon légère, et ça n’avait plus vraiment d’importance au final, mais si tous les enfants voudraient être quelqu’un d’autre que le petit singe, il était très important pour le héros en réalité. Mais le sérieux de son affirmation ne dura pas longtemps, alors qu’elle faisait mine de se pâmer à l’idée d’être Jasmine, lui arrachant un rire. « Je dois m’inquiéter à l’idée que tu m’obliges à jouer Aladdin un jour ? » En réalité, ça l’amuserait, même si ça n’avait pas vraiment lieu d’être à l’instant.

Mais l’idée fut très vite envolée, alors qu’elle lui rendait un baiser plus passionné, plus insistant que les précédents, et l’entraînait à sa suite dans sa chambre – il espérait, en tout cas, que ça ne soit pas celle de sa cheffe. Si elle rentrait et les y surprenait… Ça ne le dérangerait pas vraiment, mais il ne la connaissait même pas, ce ne serait pas une excellente première rencontre. Mais il chassa très vite cette pensée, la jeune femme qui le tirait par la main l’occultant totalement, alors qu’elle se plaçait sur le lit, Rafaël venant s’allonger sur elle pour lui voler un nouveau baiser, avant de passer ses mains sous son t-shirt, s’assurant d’un regard qu’elle était toujours d’accord pour aller plus loin. Il ne réfléchissait plus vraiment, laissant l’instinct le guider, alors qu’elle se dévoilait à lui, attisant son désir, alors qu’ils se découvraient, alors que ses mains effleuraient son corps.

Il la regardait, la tête appuyée sur son bras, non sans lui voler un nouveau baiser, allongé à côté d’elle. S’il s’était senti aussitôt à l’aise en sa présence, s’il avait flirté, il n’aurait pas présumé de la suite – qu’il l’ait espéré ou non - mais il était bien, là, à ses côtés. Il avait pourtant une autre idée en tête, se relevant légèrement. « Tu me montres tes tatouages ? Ou alors tu peux observer les miens… » Ce n’était rien qu’il n’avait pas vus quelques instants auparavant, de toute façon. Mais c’était plus intime que de les regarder à distance alors qu’ils mangeaient et que tout le monde pouvait les voir.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Une histoire de petites culottes x Rafaël   
Revenir en haut Aller en bas  
- Une histoire de petites culottes x Rafaël -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: