The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Find piece of mind
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 290
Sujet: Re: Find piece of mind   Mer 20 Juil 2022 - 15:37
Je hoche la tête pour le rassurer. « Oh oui, il veille bien sur moi. Les gens qui ne le connaissent pas n’aiment pas s’approcher de nous quand je sors avec lui. Et ceux qui le connaissent font attention. » Je me sens en sécurité où que j’aille avec Onyx et, avec tout ce qui a pu se passer, je ne peux qu’être encore un peu plus reconnaissante envers mon père pour m’avoir offert ce chien.

Du reste, je garde le silence quelques instants. « J’ai peur que son séjour à Glenwood ne l’ait beaucoup marqué. Il va avoir du mal à … reprendre ses habitudes. » Une moue avant que je ne reprenne. « Je sais comment ça se passe. Je t’ai déjà vu au retour de la guerre. Sauf que tu étais entrainé pour ça. Tu savais. Lui non. Et je ne sais pas comment il va réussir à appréhender tout ça. » Je soupire avant de relever la tête. « J’espère qu’il saura être assez fort pour s’en remettre. » Je lui en demande peut-être beaucoup, mais nous n’avons pas non plus réellement le choix. Et puis, ce n’est pas un faible, je refuse de le voir comme tel. Je ne compte pas le materner non plus, même si je me souviens des conseils de maman quand papa revenait. Etre patiente. Calme. Ne pas trop lui en demander. Ne pas s’offusquer s’il crie ou s’il manque de patience. Je sais ce que c’est. « Je ferais ce qu’il faut. »

Et j’avoue que l’étreinte de mon père me fait un bien fou. J’ai tout de même toujours cette vague impression que, quoi que je fasse, je ne mérite pas vraiment cette affection. Je n’ai pas été à la hauteur ou la fille qu’il aurait dû avoir. Pourtant j’essaie. De toutes mes forces. Et je prends une grande inspiration pour souffler, dans un murmure. « Je sais. Tant que tu es là, on s’en sortira. » Une certitude qui me porte depuis toujours ou presque. « Et Dieu est avec nous. » Il ne saurait en être autrement. Sinon, jamais nous n’aurions pu bâtir cet endroit. Jamais il n’aurait permis qu’autant d’hommes et de femmes soient réunis après que cette nouvelle Apocalypse ait manqué de réduire l’humanité à néant.

Je laisse filer tout ce qui peut me tracasser, parce que je sais que ce n’est pas le plus important, que mes propres sentiments, mes appréhensions, que tout ça doit passer après mon devoir. Envers ma famille. Envers mon époux. Et envers Dieu. Onyx vient s’allonger près de moi, son museau posé sur ma cuisse, alors que papa reprend. Mon regard se perd un instant à regarder ma cadette. « C’est vrai ? » Je ne devrais pas être aussi surprise j’imagine. Mais après tout, il y a April. Et Wilan. Et maintenant Jena. Je pose ma main sur son épaule et je la serre doucement quand il parle d’avoir manqué de perdre Glenwood. « Mais ça n’a pas été le cas. » Ma voix s’est faite plus assurée et je ne me rends même pas compte que j’ai la même intonation que maman quand elle discutait parfois avec lui. « Vous avez fait ce qu’il fallait pour qu’elle tienne. Et si demain, vous devez recommencer, je sais que vous y arriverez. » Un bref silence avant que j’ajoute, dans une douce mélopée. « Ta lumière se lèvera sur l'obscurité, Et tes ténèbres seront comme le midi. L'Eternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton âme dans les lieux arides. Et il redonnera de la vigueur à tes membres. Tu seras comme un jardin arrosé, Comme une source dont les eaux ne tarissent pas. Les tiens rebâtiront sur d'anciennes ruines, Tu relèveras des fondements antiques. »

Je finis par le fixer, la tête penchée légèrement sur le côté alors qu’il reprend la parole. Et, à mesure qu’il parle, je sens mes yeux se remplir de larmes. Il faut que je me morde l’intérieur de la bouche de toutes mes forces pour ne pas pleurer. Je ne veux pas inquiéter April qui est, pour le moment, occupée à faire un collier de fleurs avec application. « Oh papa… » Je ne sais même pas comment lui expliquer la vive émotion que je ressens alors que je tente, tant bien que mal, de garder une contenance. Et je finis par souffler, dans un murmure à peine audible. « J’ai toujours cru que… » Je détourne les yeux, incapable de le regarder. « … que je n’étais pas si importante que ça. » J’ai du mal à trouver les bons termes, mais ce sont ceux qui s’en rapprochent le plus. « Mais je veillerais sur eux, c’est promis. Et je reprendrais l’entrainement. » Même si l’idée d’avoir une arme me fait aussi peur que le reste, si ce n’est pas plus.



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3974
Sujet: Re: Find piece of mind   Dim 24 Juil 2022 - 10:42
« Tant mieux. » Je rendis l’ombre d’un sourire à Onyx, avant de le gratifier de caresses énergiques. « Tu es un bon chien. » Si je m’écoutais, chaque membre de ma famille aurait un Beauceron entraîné à ses ordres pour assurer leur sécurité. La présence des chiens à leur côté en mon absence m’avait toujours rassuré. Il suffisait de voir mes filles évoluer dans le chenil comme si elles étaient dans leur élément. Ces chiens savaient reconnaître qui appartenaient à leur meute, et traitaient avec méfiance tous ceux qui ne faisaient pas partie de leur cercle. Plus d’une fois, ils m’avaient sauvé la mise.

Un voile plus sombre passa dans mon regard quand Lynn m’avoua que Ray avait été quelque peu traumatisé par les événements de Glenwood. « Il t’en a parlé ? En détail ? » Est-ce qu’elle se doutait d’à quel point le conflit avait été violent et difficile cette fois ? « Il puisera la force de se relever en toi, Lynn. Tu dois le soutenir, comme ta mère l’avait fait avec moi autrefois. » J’hochai lentement la tête quand elle m’assura qu’elle ferait le nécessaire le concernant. « Je n’en doute pas. » Lynn connaissait son rôle ici même. Avec elle, je n’avais pas besoin de batailler, et rarement de m’énerver. Elle avait toujours fait ce qu’on attendait d’elle à chaque instant.

Je me devais pourtant de la rassurer, parce qu’elle en avait grand besoin. Elle restait parfois cette petite fille qui se raccrochait à son père, mais il était nécessaire de la préparer au pire. Parce qu’à l’écouter, tout irait bien tant que je serais là. Sauf que je n’étais pas éternel, loin de là. Les temps troubles que nous traversions me gardaient en état d’alerte. Plus que jamais j’étais hanté par ce sentiment que tout ce pourquoi je luttais pouvait disparaître en un instant en fumée.

« Je t’aime, Lynn. » Je ne parvenais même pas à comprendre qu’elle puisse en douter un seul instant. « Evidemment. » J’embrassai son front, puisant un réconfort certain en sa présence, et elle en la mienne. C’était cette force qui nous portait. Cette conviction. Cette foi.

Je fermai les yeux pour l’écouter chanter une prière d’une voix vibrante. Je me sentais apaisé, les muscles détendus. Même les chiens avaient cessé d’aboyer pour l’écouter dans un silence presque religieux. Je lui souris quand elle finit, remettant une mèche derrière son oreille. « Tu es un vrai don de Dieu. » Et il me fallait la protéger, coûte que coûte. J’avais conscience de braver les Lois et de la mettre en danger en lui demandant ça, mais je craignais qu’elle en ait besoin rapidement.

Ce qu’elle me confia, pourtant, me plongea en eaux troubles. « Lynn… » Elle ne se pensait pas si importante ? Je fronçai les sourcils, dubitatif. « Qu’est-ce qui te faisait le penser ? Est-ce que… » Est-ce que j’avais fait quelque chose qu’il ne fallait pas ? Je la regardai longuement, en cherchant subitement mes mots, ce qui n’était pas habituel. « Je suis conscient de t’en avoir toujours demandé beaucoup mais… c’est parce que je savais que tu en étais capable.  Tu es mon aînée, Lynn. Les épreuves t’ont forgées. Mais peut-être que je me suis trop reposé sur toi. » Peut-être également avais-je surprotégé sa sœur, en situation d’handicap, en rajoutant une pression supplémentaire à Lynn qui se devait d’exceller plus encore. Je passai une main sur sa joue, avant de la reposer sur son épaule. « Je n'ai pas toujours été un bon père, Lynn. J’en suis conscient… mais j’ai toujours cherché à vous protéger du pire, à vous offrir une vie normale. Est-ce que tu es heureuse ? »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 290
Sujet: Re: Find piece of mind   Ven 29 Juil 2022 - 18:21
Je rends un sourire fier à l’attention de mon chien qui semble ravi de l’attention que lui porte papa. Il faut dire qu’ils ont une relation toute particulière vu qu’il a veillé à son éducation. Et, quand papa n’est pas là, c’est comme si une part de lui était toujours là pour veiller sur moi. Sans compter le fait qu’ici, c’est comme s’il n’y avait aucune des limites fixées par New Eden. Non que je leur reproche quoi que ce soit, bien au contraire. Ce sont elles qui nous ont sauvé la vie et qui nous permettent de voir l’avenir sereinement. Mais certaines choses me manquent et me retrouver ici me donne l’impression de revenir des années en arrière. Ce qui n’est pas désagréable, loin de là. Surtout de passer du temps avec mon père.

J’ai une moue à la question qu’il me pose à propos de Ray. « Pas vraiment non. Il a tendance à ne pas vouloir discuter du sujet. Mais… je le vois. Dans son regard. Dans ses gestes. Je sais ce que c’est. » J’ai déjà eu l’occasion de le voir, que ce soit mon propre père ou ses frères d’arme quand ils venaient le voir. Il y a une ombre qui voile leurs yeux, comme si la mort ne les quittait plus, comme s’il y avait une barrière invisible entre eux et nous que rien ni personne ne saurait franchir. Pourtant, maman y arrivait très bien. Et j’espère pouvoir en faire de même pour Ray. Même si notre relation n’est pas la même, c’est certain, je tiens assez à lui pour avoir envie qu’il s’en sorte, nonobstant la nécessité de le voir reprendre le chemin du travail rapidement pour qu’ils continuent de le savoir compétent en toutes circonstances.

Et, même si je sais que je suis une femme adulte, que j’ai mon rôle d’épouse à remplir et, si Dieu nous bénit, bientôt celui de mère également, en cet instant, je sens à quel point j’ai besoin de mon père. A quel point il est important pour moi, à quel point sa force et sa bravoure m’aident à traverser toutes les tempêtes. Et je me sens redevenir cette petite fille qui espérait recevoir de l’affection de la part de ce héros qu’était mon père. Qu’il est toujours à mes yeux. Mon regard s’embue légèrement quand il me dit qu’il m’aime. « Moi aussi papa. » Et je sais que jamais ce sentiment ne pourra vaciller, qu’il m’aide, comme l’amour que j’ai pour April ou Wilan, à affronter tout ce qui pourrait nous arriver.

Quand je laisse filer un silence après avoir cité ce passage de la Bible qui me tient tant à cœur, j’ai un sourire timide à ses paroles. « Oh, merci. » Mais je n’arrive pas du tout à canaliser le reste de mes émotions. C’est trop pour moi, surtout après les derniers mois que nous avons pu passer. Après la perte de maman, l’arrivée de Wilan, son mariage, le mien. Et la guerre. Trop de choses alors que, pendant des années, je vivais dans un cocon duquel je ne pensais jamais avoir à sortir. J’inspire longuement, essayant de ne pas craquer plus que ça, même si les larmes commencent à rouler sur mes joues. « Oh non, non ! Ce n’est pas cela. Tu… je suis heureuse que tu te reposes sur moi. Je me sens même utile. Et, ça me fait du bien d’entendre que j’en suis capable. » Je me mordille la lèvre, cherchant mes mots. « Tu as été le meilleur père que je pouvais rêver d’avoir. Mais je sais aussi que… enfin… je sais que tu as été heureux quand tu as eu un fils. » J’ai soufflé ça dans un murmure à peine audible, me sentant honteuse d’avoir dit ça tout haut. Et j’ai peur d’en dire plus, parce que je sais que ça ferait de moi cette enfant ingrate qui ne mérite pas sa famille. « J’ai eu la meilleure vie que je pouvais avoir. Grâce à toi. Et à maman. Elle me manque tellement. » J’en ai même parfois du mal à respirer. Comme en cet instant précis. Alors que je m’étais promis de tenir bon et d’être ce don de Dieu que mon père pense voir en moi. Mais est-ce que je suis vraiment heureuse ? Je ne sais pas. Parce que je ne me suis jamais interrogée à ce sujet. Comme si je n’avais pas vraiment le droit d’y penser.  



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3974
Sujet: Re: Find piece of mind   Jeu 4 Aoû 2022 - 22:04
J’hochai lentement la tête en réponse à Lynn, sans bien savoir ce que j’étais prêt à lui dire ou non. La guerre à Glenwood avait été d’une rare intensité. Même les militaires, entraînés et préparés à des conditions extrêmes, s’étaient retrouvés pris au dépourvu par les techniques de combat des Oblivions. J’avais vu des vétérans craquer, alors des civils à peine entraînés comme Ray ? « Il peut m’en parler, s’il le souhaite. » Ce ne serait ni la première, ni la dernière fois que je m’adresserais à un ancien soldat pour l’aider à tenir le coup. En parler aidait bien souvent, mais tous ne guérissait pas. « Sois patiente avec lui. Ce que nous avons vu là-bas, c’était… » Je marquai un silence, relevant la tête pour fixer le lointain d’un air songeur. « …L’enfer qui se déverse sur Terre. » Je n’avais pas d’autres mots pour le décrire. « C’était la pire bataille que j’ai eu à mener de ma vie. » Et, ma fille le savait, je n’en étais pas à mon premier coup d’essai contrairement à Ray. J’avais vingt ans de bons et loyaux services derrière moi, et six ans d’horreur à l’extérieur de ces murs. « Ils ne se battent pas avec des manières conventionnelles. Ils… c’est comme s’ils ne craignaient pas la mort, qu’ils jouaient avec elle en faussant les dés. Nous avons passé des années réfugiés derrière nos murs, à croire à une vie normale… mais eux ont appris à se servir de ces nouvelles menaces comme d’armes mortelles contre leurs ennemis. Je n’arrive seulement pas à comprendre ce qui les motive, en dehors de générer toujours plus de chaos. » Mes lèvres se pincèrent, dans une expression plus contrite, les poings serrés. « On a failli tout perdre, là-bas. L’équipe de Ray a été portée disparu un bon moment, il s’en est fallu de peu. » J’aurais voulu lui dire que j’avais veillé sur lui autant que possible, mais c’était faux. Nous n’avions jamais été dans la même unité. Les civils à peine entraînés n’avaient pas été assignés aux mêmes missions que les militaires de formation, mais ça n’avait pas été pour autant plus facile pour eux, loin de là. Je me retournai vers elle pour lui presser doucement l’épaule, dans un sourire qui peinait à percer. « Vous êtes en sécurité ici, pour le moment. » Pour le moment, oui. C’était malheureusement tout ce que je pouvais lui promettre. Les prochains temps allaient être noirs. Et, plus que jamais, Lynn devait y être préparée.

Je la pris ensuite dans mes bras sans réfléchir, alors qu’elle me témoignait son amour en retour, des larmes roulant doucement sur ses joues. « Lynn… » Et même si elle me rassura aussitôt, en me confiant que j’ai été le meilleur père qu’elle pouvait rêver d’avoir, je savais à quel point c’était faux. J’avais été trop souvent absent, comme me l’avait sans cesse reproché Willow. J’avais bien quitté les forces spéciales pour une vie plus rangée, à la naissance des jumeaux, mais c’était différent pour Lynn que je n’avais même pas vu naître. Je m’étais bien douté que mes absences pouvaient parfois lui peser, mais j’étais loin d’imaginer à quel point. Elle cherchait toujours à bien faire, de peur de ne pas être assez aimée, même maintenant qu’elle était devenue une jeune femme et qu’elle avait quitté le cocon familial.

Et, au milieu de toutes ces paroles qui ne cherchaient qu’à la conforter elle-même, l’entendre me dire que j’aurais certainement préféré avoir un fils à sa place me déconcerta un peu. Je me reculai un peu pour plaquer deux mains de chaque côté de son visage. « Lynn… regarde-moi. » J’attendis qu’elle le fasse pour reprendre d’une voix douce : « April et toi, vous êtes mes princesses. Personne ne sera jamais assez bien pour vous à mes yeux. Tu es parfaite en tout, Lynn. Tu as toujours été celle qu’on attendait de toi, à chaque instant. Tu fais ma fierté. » Je lui souris doucement, avant de la reprendre dans mes bras. « Moi aussi, ta mère me manque, ma puce. » Je lui caressai doucement les cheveux. « Je vais te demander de continuer à être forte, pour ton frère et pour ta sœur, qui auront grand besoin de toi. Je serais là pour toi autant que je le pourrais. » Ce ne sera sans doute jamais assez, mais c’était tout ce que je pouvais lui promettre. Cette bulle de bonheur finirait bien vite par éclater, quand les combats nous rattraperaient, ceux passés ou à venir. Si je tendais assez l’oreille, je pouvais même déjà les entendre briser le silence, comme une rumeur qui enflait à la bordure de mon esprit. Je refermai mon étreinte avec d’autant plus de force sur Lynn, dans une vaine tentative de m’ancrer à cette réalité. Je ne remarquais même pas que je m’étais mis à trembler.


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 290
Sujet: Re: Find piece of mind   Dim 7 Aoû 2022 - 19:14
Je laisse filer un silence, alors que je vois à l’attitude de mon père, à quel point Glenwood a été éprouvant bien au-delà de tout ce qu’il pourrait me dire. Oh, ce n’est pas grand-chose. Juste une étincelle dans ses yeux, sa façon de se crisper. J’ai appris à déceler ces petits signes à chacun de ses retours du front. Et là, on dirait que c’est encore pire. Que Dieu a souhaité éprouver ses brebis plus que de raison. Un bref hochement de tête quand il reprend la parole. « Je lui dirais oui. Et je me dis que ce sera plus simple d’en parler avec toi qu’avec sa petite femme comme il le dit si bien. » J’ai un sourire un peu triste. « Je serais patiente. J’ai de qui tenir pour ça. » Maman me le répétait avant chacun de ses retours après tout.

« Oh, je vois. » Je referme mon poing doucement, seul signe de l’inquiétude générée par les révélations de mon père. Il me donne plus de détails et j’avoue que je ne sais pas si j’étais prête à entendre tout ça. Pourtant, s’il m’en parle, c’est qu’il juge que oui. Et jamais mon père ne ferait une telle erreur d’appréciation. « Ils ne craignent plus la mort parce qu’ils marchent avec elle depuis des années papa. Vous avez érigé des murs pour nous épargner. Mais ça n’a pas été leur cas. Et, à la longue, la vie n’a plus de valeur à leurs yeux. C’est probablement pour ça qu’ils ne se battent pas de façon conventionnelle. » Oh, ce que je dis est certainement naïf, d’autant que je suis persuadée qu’aucun des hommes de New Eden ne serait capable d’être cruel ou de vouloir engendrer le chaos, de vouloir faire entrer la mort en grandes pompes dans notre ville. Et j’ai un soupir quand il me dit que l’équipe de Ray a longtemps été considérée comme perdue. Evidemment, il ne m’a rien raconté de tout ça, ce que je comprends.

Une petite moue quand il continue. « Pour le moment. » J’inspire longuement et j’essaie de me bricoler un sourire qui se veut assuré ou quelque chose du même acabit. Sauf que les digues que j’ai érigées toutes ces années finissent par céder, sans que j’arrive vraiment à comprendre pourquoi. Probablement parce qu’il n’avait encore jamais eu des mots aussi forts pour moi, que je ne m’étais jamais sentie autant en confiance et capable de dire tout ce que j’ai sur le cœur. Ou presque. Et j’essaie de me calmer, d’arrêter de pleurer, même si c’est plus difficile que je le voudrais maintenant que j’ai commencé.

Je me sens un peu trembler quand il pose ses deux mains sur mes joues et j’ai du mal à le regarder dans les yeux quand il me dit de le faire. « Je… je suis désolée. Je ne voulais pas que… enfin… je sais que je ne suis pas parfaite. Mais j’essaie d’être à la hauteur. Autant que possible. Et je suis désolée de ne pas toujours y arriver. » Quoi qu’il en dise, je n’ai pas toujours été celle qu’il voulait. Et j’ajoute, dans un murmure à peine audible. « Je suis tellement désolée de lui avoir lâché la main papa. » De nouveau, mon regard se brouille de larmes, alors que je ne suis même pas sûre qu’il comprenne où je veux en venir. Ou de quoi je parle. Pourtant, il n’y a pas une journée où je n’y pense pas. Et la marque sur ma main est toujours là pour me rappeler Zachary. Il le sait pourtant. Je lui avais déjà tout raconté. Mais là, c’est différent, ce n’est pas raconter l’histoire, mais lui avouer à quel point tout ça continuer de me tourmenter, chaque jour que Dieu fait. « Je ferais tout pour être forte papa. Et… pour être à la hauteur cette fois. Je te le promets. » Cette fois, Wilan et April n’auront pas à payer le prix cher de mon échec. Et je me rends compte que papa aussi s’est mis à trembler, alors je resserre mon étreinte, comme pour y puiser la force dont nous avons tous besoin.



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3974
Sujet: Re: Find piece of mind   Lun 22 Aoû 2022 - 10:12
Je n’étais pas vraiment d’accord avec Lynn à propos de Ray. « Ta mère a été un soutien inestimable pour moi pendant près de vingt ans, Lynn. Tu le seras tout autant pour lui. » Parce qu’il ne pouvait pas en être autrement. Elle devait se rendre indispensable pour lui. Je n’avais normalement qu’un rôle minime à jouer auprès de mon gendre. Je devais m’assurer qu’il continue de filer droit.

C’était certainement ce qui me poussa à lui livrer davantage de détails sur les récents événements à Glenwood. En temps normal, j’aurais cherché à ne pas l’inquiéter. Mais mon aîné avait quitté le foyer et n’avait plus besoin que je la protège. Je le réalisais d’autant plus quand elle me confia son propre ressenti concernant les Oblivions, si plein de justesses. Nous avions fait en sorte de mettre le plus de monde possible à l’abri derrière ces murs et de recréer ce monde que nous avions perdus. A l’extérieur, les survivants s’étaient adaptés à ce nouvel environnement hostile et singulier. La mort était leur quotidien. Ils n’avaient pas seulement appris à combattre les rôdeurs, mais aussi à s’en servir d’armes mieux que personne. « Tu as sans doute raison. » Seulement, ça ne m’aidait pas à comprendre pourquoi ils déployaient autant de moyens pour faire tomber Glenwood. Et quelle serait leur prochaine cible. Je fixai longuement Lynn. Elle prenait conscience de la précarité de notre situation. Quand George était tombé, le contrecoup avait été violent. Si Glenwood tombait à son tour… certains voudraient probablement en profiter pour nous mettre le coup de grâce. Les temps à venir risquaient d’être difficiles. Elle devait plus que jamais être préparée. « Nous avons survécu à pire. »

Mais… pas tous. Je ne compris pas de suite à quoi Lynn faisait référence. Je soufflai d’une voix blanche en réponse, en me reculant : « Pardon ? » L’incompréhension se lisait sur mon visage, alors que mon regard descendit vers ses propres mains. Elles étaient si fragiles… mais l’une d’elle était marquée irrémédiablement depuis l’épisode de Century Field. Zachary. « Oh… Lynn… » Je la pris de nouveau dans mes bras avec force, lui embrassant le haut du crâne, la vue brouillée par mes propres larmes. « Ce n’était pas ta faute… ce n’était pas ta faute… » Je lui répétai encore et encore, prenant pleinement conscience de l’intense sentiment de culpabilité qu’elle pouvait encore ressentir aujourd’hui. Et je faisais de nouveau l’erreur de remettre entre ses mains la vie de ses frères et sœurs, de faire peser ce poids immense sur ses épaules si frêles.

Autour de nous, certains chiens s’étaient mis à gémir. Ils se sentaient certainement aussi impuissants que moi à la consoler. Je ne savais pas quoi lui dire. Sur le coup, j’avais uniquement réagi avec logique. J’avais besoin de garder ma main armée pour nous frayer un chemin. J’avais choisi de garder April, plus faible et fragile, pour lui confier son frère. Encore maintenant, j’avais eu l’impression de choisir qui devait survivre. « Je suis désolé... Je n’ai pas réussi à tous vous protéger. » J’avais échoué, moi aussi, ce jour-là. Ca m’avait coûté la vie de mon fils. « Si seulement j’étais revenu à temps… » Moi non plus, je n’étais pas aussi parfait que Lynn l’aurait voulu. Jouer les héros était tellement plus facile que d’être un bon père.


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 290
Sujet: Re: Find piece of mind   Lun 22 Aoû 2022 - 21:43
J’ai envie de lui dire. Que je ne suis pas aussi forte que maman. Que je ne le serais probablement jamais. Mais ça ne coûte rien d’essayer. Parce que je sais ce qu’on ressent. A voir les gens à qui on tient partir, sans savoir s’ils vont revenir. Ou dans quel état. J’ai pu lire dans les yeux de Ray que quelque chose est différent chez lui. Reste à savoir quoi. Et si je peux aider à arranger les choses. J’ai envie de croire que lui. « Je ferais de mon mieux. » J’ai un bref hochement de tête que j’espère convaincu.

Même si le reste me fait peur. Même si, à voir mon père douter, je me dis que la situation est encore plus grave que je ne l’avais imaginé. Pourtant, j’essaie de rester forte, de ne pas m’inquiéter plus que nécessaire. J’essaie même de le rassurer, même si je ne suis pas sûre de m’y employer de la meilleure façon possible. « Ils veulent semer le chaos. Et nous faire tomber. Mais Dieu saura nous guider sur le bon chemin. » Il saura veiller sur ses soldats et sur chacune de ses brebis contre ces monstres qui n’ont plus rien d’humain. « Nous survivrons. C’est bien pour ça que Dieu nous a menés jusqu’ici non ? Et que l’Adonaï nous guide. Pour que nous puissions bâtir un avenir meilleur. » J’ai pris une voix plus douce en prononçant ces quelques mots, mon assurance n’étant plus du tout feinte. Papa n’a eu de cesse de nous le dire ces dernières années. « Alors, même si nous allons rencontrer des obstacles, je ne cesserais de croire. » L’Eternel est mon berger. Il me guide. A chaque instant.

Sauf que tous ces échanges ne font que réveiller quelque chose de plus difficile. Que je garde en moi depuis des années, bien trop honteuse pour en parler à qui que ce soit. Pourtant, il n’y a pas un jour où je n’y pense pas, où je ne me demande pas si j’avais fait autrement, si Zachary aurait pu survivre. Et je me blottis dans les bras de mon père, même si je suis persuadée de ne pas mériter son étreinte. « Si c’est ma faute… tu m’as fait confiance. J’aurais dû lui tenir la main plus fort. » Soufflé dans un murmure à peine audible, alors que, pour la première fois depuis six ans, j’arrive à verser les larmes que j’ai retenues tout ce temps pour mon petit frère. Je me souviens des semaines qui avaient suivi sa mort, où je parlais à peine. Où même respirer était difficile. Et je ne veux pas que ça recommence. « Je ne veux plus qu’on perde quelqu’un papa. Plus jamais. » Je ne suis pas sûre que je pourrais me relever une nouvelle fois si ça arrive.

Je laisse les larmes rouler sur mes joues, avant de souffler, toujours dans un murmure. « Tu as fait de ton mieux. C’était… injuste. » Je sais que les desseins de Dieu sont impénétrables et qu’il y a une raison pour laquelle il a rappelé mon frère. Mais ça n’enlève rien à la douleur. Comme la perte de maman. Et toutes les autres. « Tu m’as sauvé la vie… » Sans lui, j’aurais été piétinée à mon tour, c’est certain. Je finis par ajouter, après avoir réussi à calmer mes sanglots. « Tu crois que Dieu nous pardonnera ? » D’avoir survécu. Là où les autres sont tombés. D’être heureux, la plupart du temps. Et d’imaginer un avenir malgré tout.



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Find piece of mind   
Revenir en haut Aller en bas  
- Find piece of mind -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: