The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 972
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mar 14 Juin 2022 - 14:56

« Seth, hm ? J’ai dû te confondre avec le petit frère d’une fille que je connais… Elle le cherche partout, désespérément, depuis des années Elle le croyait mort, tu sais ? Mais l’amour, les liens du sang, ça ne s’explique pas, c’est plus fort qu’elle… » expliqua la grecque, tout en glissant ses mains lentement pour récupérer son couteau papillon, dissimulé dans sa ranger. Elle ne mentait pas ; ses expressions ingénues, son obstination singulière lui rappelait la régisseuse. Mais ce qu’elle souhaitait surtout ? Gagner du temps. Continuer de lui occuper l’esprit. « Elle te ressemble beaucoup. Bavarde, astucieuse, sûre d’elle… En plus maline cela dit. Elle ne resterait pas à jouer les plantes vertes pendant que toutes les autres s’amusent… » fit-elle l’air de rien.

Son arme cachée dans sa paume fermée, elle ramena discrètement ses bras dans leur position initiale, près de l’appui-tête. « Alex Lockwood, elle s’appelle. Tu l’as peut-être croisée ici ? J’ai cru comprendre que les autres la connaissaient bien… Je ne sais pas ce qu’elles lui veulent mais en tout cas, aux dernières nouvelles, elle était sur la route pour venir ici. Tu pourras constater par toi-même. » Glissa-t-elle, presque à son oreille, tandis que ses yeux lorgnaient par les fenêtres. Les Divas chargées de garder la voiture semblaient bien dispersées. Assez pour lui laisser une fenêtre d’action ? De toute façon, elle n’avait pas vraiment le choix. Elle avait entendu l’autre : Sebastian était possiblement en danger.

Elle inspira légèrement, et sans réfléchir davantage, un cliquetis métallique se fit entendre un fragment de seconde avant que la lame de son couteau déployé ne se retrouve sous la gorge offerte du jeune garçon. « Tututut, ne-bouge-pas, ne-crie-pas. » Elle l’avait à peine pressée contre son épiderme pâle, juste assez pour le dissuader de commettre une bêtise. « Je n’ai pas la moindre envie de te faire du mal. Je veux juste nous sauver, Alex et moi. » Volontairement, elle exclut le chef d’entreprise de l’équation, au cas où les choses tournaient en sa défaveur… Elle maintiendrait sa couverture jusqu’au bout. « Tranquillement, sans geste brusque, tu vas faire passer le fusil vers l’arrière. Ensuite, tu vas trouver de quoi défaire les menottes. La clé, un trombone, une épingle… n’importe. Tu dois bien te promener avec ta trousse à outils, Einstein ? » Si Elena tâchait de conserver son calme, l’adrénaline pulsait dans ses veines. Elle savait néanmoins une chose : entre ses mains, ce gamin, qui qu’il soit, avait de la valeur. Suffisamment pour servir de monnaie d’échange si les choses tournaient mal.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2275
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mar 14 Juin 2022 - 16:05

Elena sent bien que même s’il fait mine de se concentrer sur sa lecture et un signe agacé de se taire, elle a toute son attention dès qu’elle parle de sœur.  Elle a bien senti le coup d’œil en coin qui fait tant penser à son ainée quand elle boude. Ils ne peuvent pas se renier si on les regarde bien, malgré la différence de couleurs des yeux, ils sont bien du même sang. Pour le moment, il garde le silence et rien ne laisse a penser qu’il a repéré le manège de la jeune femme.

Visiblement il est parfaitement concentré sur les mots qui sortent de la bouche de la grecque, même si des tiques nerveux légers sautent presque aux yeux de la femme très attentive. Sa mâchoire semble se serrer et son regard se faire noir dès qu’elle prononce le nom de la co leadeuse des Expendables. Il parait être pensif lorsqu'elle précise que l’électricienne est en route. Il a la même façon calme de dire les choses que sa sœur, mais sa voix reste froide :

« Tu connais Alessandra toi ? Et tu dis qu’elle est en route ? »


Il n'a pas l’air de sauter de joie plus que ça a la nouvelle, plus de réfléchir. Elena, se rend compte qu’elle ne sait absolument pas ce qui a été raconté « a Seth » sur sa sœur. La probabilité qu’elle lui annonce le retour d’une morte est plus qu’envisageable, toujours est il qu’elle est sure d’une chose : l’enfant est sur la défensive. Cela se voit a sa posture et son attitude, bras croisés, menton baissé.

« Tu veux qu’on parle du père noël, de la petite souris et du bon Dieu tant que tu y es ? T’as quel âge pour croire que je vais imaginer un seul instant que ce que tu me dis n’est pas juste des bêtises de mauvaise personne pour se sortir de la ? »


Avec un « oh » de surprise, avant qu’il ne comprenne ce qui se passe, il se retrouve le couteau sous la gorge et, après un léger réflexe pour se débattre, il ne bouge plus. Il a un rictus amer quand elle explique ses motivations.

« Sauver ta peau… je vois »

Exactement comme elle le demande, il fait passer l’arme lentement, sans que personne dehors n’ait l’air de se rendre compte de ce qui se passe dans la voiture. Sur un ton de confidence tout en restant le plus immobile possible:

« Il n’est pas chargé, elles ne me laisseraient pas avec une arme que je pourrais utiliser contre elles. Je ne suis pas prisonnier mais pas loin. Tu sais qu'elles te tueront si elles te voient?»


Il y a un changement d’attitude dans sa façon de parler a la femme qui le tiens en otage, pour autant, il a l’air calme et sa voix se fait aussi petite et douce qu’une autre Lockwood.

« Si ce que tu dis est vrai pour Alessandra, je vais t’aider, d’accord ? Mais tu es sure qu’elle va venir ? C’est pas des bobards ? On me ment tout le temps tu sais ? »


Il y a un accent brisé dans son ton, puis, toujours avec cette précaution calme presque calqué sur Alex, il ajoute :

«  Il y a une pince dans la boite a gant mais tu dois me laisser me pencher sinon je ne vais pas l’atteindre… »





Informations

Elena, lance un D10 + ta pragma et viens me dire si tu fais plus ou moins que 12

L'enfant semble attendre ton accord pour prendre la pince. Le laisses tu faire?



Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 972
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mar 14 Juin 2022 - 22:44
« Comment j’aurais pu te prêter des liens de parenté avec quelqu’un que je ne connais pas ? » rétorqua la brune en relevant un sourcil. En tout cas, la réaction du garçon, même mesurée et pétrie d’un scepticisme naturel, prouvait qu’elle avait vu juste. Aussitôt, ce n’était plus seulement une mission d’évasion qu’elle devait planifier, mais bel et bien une opération de sauvetage. Un espoir fou, vibrant lui réchauffa le cœur. Soudain, tout semblait éclatant d’évidence devant ses orbes d’ambre. Chaque gestuelle, chaque atome de ce petit être lui rappelait Alex. Comme un échantillon de la régisseuse. Une version miniature, tout aussi, sinon plus agaçante.

Le fait qu’il s’agisse de Mateo ne facilitait clairement pas les choses. Un sentiment de culpabilité étrangla la grecque tandis qu’elle veillait à ne pas l’écorcher malgré la menace qu’elle laissait planer sur sa gorge dénudée. Elle ignorait au son de quelle histoire il était bercé chaque soir au sujet de sa sœur aînée. Et si ces femmes lui avaient retourné le cerveau ? Il était jeune, peut-être plus malléable qu’elle ne l’imaginait en vérité. Elle ne pouvait pas se permettre la moindre manœuvre hasardeuse. Pas quand la vie de deux êtres chers pesait dans la balance. Il y avait encore une chance pour que les Lockwood se retrouvent, mais ce ne serait certainement pas selon les conditions imposées par les Divas.

Docile, le garçon s’exécuta tout en précisant l’inutilité factuelle du fusil qu’il fit glisser vers l’arrière. Un soupir échappa à la brune. « Et tu sais ce qu’elles nous feront à Alex et moi si je ne fais rien ? » Rhétorique. « Je préfère encore tenter ma chance, quitte à mourir. » Hors de question que ces sociopathes fassent du mal à son amie. Et en ce qui la concernait, la fin était préférable au sort qu’on destinait aux représentantes de son sexe…

Alors qu’Elena réfléchissait à toute vitesse, elle fut interpellée par une fluctuation troublante dans le timbre de voix de son otage. Chaque seconde de plus passée en sa compagnie lui rappelait un peu plus l’épouse de Daemon. Elle hésita un instant, plus ébranlée qu’elle ne l’aurait souhaité. « Je… J’en suis convaincue oui. Ta sœur est peut-être une insupportable je-sais-tout têtue comme une bourrique, mais c’est aussi une amie inestimable et profondément loyale. Elle va venir. Et on doit à tout prix éviter qu’elles lui mettent la main dessus. » affirma-t-elle, tout en guettant avec vigilance les abords de la voiture.

Elle marqua un temps d’arrêt, son regard bifurquant brièvement vers le profil de l’enfant. Elle le scruta silencieusement, de longues secondes, avant d’éloigner doucement la lame de son cou. « Ok… » souffla la grecque. Son cœur tambourinait si fort dans sa poitrine qu’elle avait l’impression que tout le monde pouvait l’entendre. Pourtant, Mateo tenait parole. Discrètement, sans mouvement brusque, et avec une dextérité qu’elle reconnaissait, il la débarrassa de ses entraves de métal. Un remerciement soupiré glissa sur ses lèvres. Ni une ni deux, elle se faufila sans prévenir à l’avant avec l’agilité d’un chat. Elle échangea un bref regard avec son voisin. « Dis-moi que tu sais démarrer une voiture sans clé. » le supplia-t-elle presque, un peu dépitée de constater qu’il n’y avait rien sur le contact. L’expression franchement stupéfaite qu’il lui retourna était plutôt explicite. « Je ne suis pas un voleur, moi. C’est pour ça que t’es là ? » Le regard appuyé de la grecque en disait aussi long. « Bon… J’ai déjà fait ça une fois, si c’est comme le vélo… » Elle se contorsionna difficilement, ses doigts accrochant les fils, triturant, plus hasardeusement qu’il ne l’aurait fallu, jusqu’à ce que…

« Aoutch ! » Une décharge lui traversa la main, électrisant un peu trop familièrement son bras tandis qu’une puissante alarme se déclencha, retentissant bruyamment dans l’habitacle. Oups. Elle tâcha de garder les yeux rivés devant, ignorant le jugement brûlant de Mateo. « Ok. Joue le jeu, d’accord ? Je ne te ferai pas de mal. » promit-elle tandis que ses gestes exprimaient le contraire. Elle empoigna vigoureusement l’enfant par le col, plaquant son couteau contre sa gorge, lui intimant au passage d’ouvrir la vitre de la voiture pour communiquer avec les quatre femmes, évidemment furieuses. « Je ne t’en aurais jamais fait… » précisa-t-elle dans un murmure contre son oreille, une tension nouvelle s’infiltrant dans ses veines. Un bruit strident assourdissant lui vrillait les tympans. Ses iris s’arrimèrent fermement sur les femmes. D’une voix suffisamment forte pour couvrir le klaxon, elle s’adressa à elles : « Je vous avais prévenu : je ne retournerai pas avec le Baron. Laissez-moi partir, et j’épargnerai sa vie. »

Spoiler:


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2275
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 15 Juin 2022 - 14:16

Elena:


Daemon:



Elena sort de la voiture avec son otage, il n’y a plus que 3 divas de son coté et toute se figent, les yeux rivés sur ce qu’elle a dans les bras quand elle clame :

« Je vous avais prévenu : je ne retournerai pas avec le Baron. Laissez-moi partir, et j’épargnerai sa vie. »


Elles semblent hésiter tout en lançant des coups d’œil furtifs a l’autre menace qui vient d’arriver. Elena ne peut pas le manquer : se redressant de son meurtre début, le visage constellé de sang, avec un regard de chien enragé, le plus jeune Brody est là, prêt à en découdre face à des divas qui ont l’air de bien comprendre la menace.

Pour Daemon, malgré le bruit assourdissant de la sirène d’alarme qui va forcement attirer les autres, il ne peut pas manquer pas l’éclat de la voix de l’ex compagne de son frère qui est de l’autre coté de la voiture, face au trois divas restantes, tes cibles. Mais son cœur a un raté quand il crois reconnaitre ce qui lui sert d'otage. Elle maintient un enfant contre elle, lui appuyant un couteau sous la gorge pour faire face aux divas. Cet enfant, Deamon ne voit que peu pourtant cela lui suffit pour savoir, pour être sur. C’est Mateo qu’Elena menace d’égorger.





Informations

Elena et Daemonvous voila réunis pour le meilleurs comme le pire. Il reste 3 divas qui ont sorti leur arme. Deux avec matraque, une avec couteau. Pour le moment, elles ne bougent pas mais avec l'alarme, il risque d'y en avoir vite d'autres.
Et, petit détail Elena menace un petit Mateo d'un égorgement.


Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody Lockwood
Daemon Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 933
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 15 Juin 2022 - 16:45
L’adrénaline ne voulait pas redescendre. Daemon était venu pour en finir avec ces monstres et, il l’espérait, se débarrasser de ses vieux démons. Il venait d’achever sa deuxième Diva mais il ne se sentait en rien rassasié. Il en voulait plus, toujours plus. Il souhaitait que, jamais plus, ces femmes ne puissent fouler la même terre que lui. Elles devaient mourir, une par une. De ses mains, de celles de Milow. Là et seulement là, il en était persuadé, il trouverait une paix intérieure. Il ne verrait plus leurs affreux visages dès lors que ses paupières se fermeraient. Il n’aurait plus cette appréhension que sa femme, que son futur fils ne se fassent enlever par ces immondices.  

Enragé, les yeux clairs devenus flambeau du maçon cherchaient frénétiquement la deuxième Diva. Il était encore avachi sur le corps mort qu’un son strident le fit grincer des dents. Il serra la mâchoire, à l’instar de sa main qui se resserra autour de son arme. D’un bond, il se releva, faisant face aux trois autres Divas. Daemon n’avait pas réellement conscience de son apparence, du sang qui perlait sur sa peau et de son regard. Un fou, voilà ce qu’il était dorénavant. Un détraqué, effréné et assoiffé de vengeance.  Et seule cette voiture se mettait à présent en travers de son chemin, en travers de cette si précieuse vengeance. Il s’apprêtait d’ailleurs à foncer, oubliant toute sa raison jusqu’à ce que son corps ne se fige. Bien incapable de bouger, la voix d’Elena lui parvint alors aux oreilles.  

Mais ce n’était pas cette voix familière qui le tétanisa et qui fit que son cœur se déroba un bref instant à son devoir. C’était ce corps frêle qu’elle tenait devant elle. C’était ces cheveux, ce visage angélique qu’il reconnaitrait parmi des millions. Ce visage qui depuis une longue année était devenu fantôme. Un douloureux souvenir, un affreux échec, une déchirante perte.

- Ma... bredouilla-t-il, de façon inaudible

Aucun son ne voulait sortir d’entre ses lèvres. Il refusait d’y croire. C’était impossible. Sa paralysie sembla durer des heures dans ses pensées alors que ce n’était, en réalité, qu’un battement de cils.

Difficilement, ses yeux glissèrent sur le couteau bien trop proche de la gorge de cet enfant tant aimé, tant regretté. Il y eut comme un craquement dans son esprit, un boum assourdissant. Il ne voyait plus Elena, seulement une menace. Il ne voyait plus que les Divas demeuraient immobiles. À dire vrai il ne voyait plus rien que cette envie, ce besoin de sauver Mateo et de le serrer contre lui.  

Sa main libre partit se poser à la va-vite sur son arme à feu et avant même que personne n’ait le temps de comprendre, pas même lui, son bras se leva. Il pressa la détente et, par-dessus l’alarme, une déflagration déchira l’atmosphère. La balle partit se loger entre les yeux d’une Diva, dont le crâne explosa violemment.  

- LÂCHE LE ! LÂCHE LE SALOPE ! hurla-t-il à Elena alors qu’il contournait déjà la voiture en pressant une seconde fois la détente  

La Diva que le maçon craignait s’effondra au sol, gémissant de douleur et hors d’état de nuire. Arrivé de l’autre côté du véhicule, son arme se braqua sur l’unique Diva restante à cet instant.  

- Toi, tu bouges pas! scanda-t-il en la tenant en joug

Mais sa deuxième main, celle qui tenait la matraque électrique, se pointa vers Elena.

- M’oblige pas à te tuer, relâche-le, maintenant !

S’il se l’interdisait depuis le début, son regard coula jusqu’au visage du bambin, cherchant ces yeux qui lui avaient tant manqué.

- Mateo... finit-il par lâcher, la voix chevrotante

Instantanément, son regard s'adoucit, couvant le bambin d'une tendresse perdue depuis longtemps.


Spoiler:


Better never means better
for everyone
It always means worse for some
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 972
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Ven 17 Juin 2022 - 22:18
« T’es clairement pas la moitié d’un Lockwood… » souffla la brune entre ses dents, une pointe d’amusement bien dissimulée derrière l’ambre sombre de ses orbes figés sur les Divas. Mateo avait de la ressource et de l’esprit, plus qu’on ne pourrait en attendre d’un enfant de son âge, c’était frappant d’évidence. Il s’était laissé entraîner par son aînée, et sembla se prêter au jeu malgré la situation qui s’enlisait chaque seconde un peu plus. L’issue s’obscurcissait, l’espoir s’amenuisait dangereusement. Face aux trois femmes particulièrement courroucées qui se tenaient debout face à elle, Elena n’entrevoyait plus beaucoup d’alternatives. Pourtant, il y en avait une qu’elle refusait d’envisager. Un risque qu’elle n’était pas prête à prendre.

Entre ses tempes oppressées par le vacarme cristallin qui se répercutait dans les ruelles adjacentes, les rouages de son cerveau se grippaient. Malgré le sang-froid apparent qui glaçait ses traits, un violent cataclysme ébranlait ses cloisons mentales. Une défaillance dans la matrice. Les options acceptables semblaient épuisées. Une seule certitude s’imposa alors. Une seule idée. Sous le bourdonnement insupportable et incessant de l’alarme qui retentissait frénétiquement, la grecque s’était de nouveau penchée près de l’oreille du garçon. « Les choses vont mal tourner pour moi… Quoiqu’il arrive, ne réagis pas Mateo. Laisse-les faire. L’homme qui est rentré, tu peux lui faire confiance. Il trouvera une solution pour protéger Alex, pour vous sortir d’ici tous les deux. » affirma-t-elle avec confiance, la voix légèrement vibrante. « Tu retrouveras ta fa… » Elena fut coupée, interpellée par du mouvement derrière elle.

Son cœur sembla rater un battement. Sous la pléiade de perles écarlates qui tapissaient son visage, Daemon était là. Sous le choc, Elena resta figée, l’enfant toujours contre elle. Sa main s’était légèrement raffermie sur son épaule, comme si elle voulait s’assurer qu’elle ne rêvait pas. Elle dévisagea le benjamin Brody avec stupeur et soulagement. Les autres étaient peut-être là aussi, ils étaient sauvés ? La jeune femme n’eut pas vraiment le temps de spéculer davantage, il chargeait déjà droit sur elle, vraisemblablement enragé. « Oh. » fit-elle après avoir vu s’effondrer presque coup sur coup deux autres divas. Elle resta presque bouche bée, avant de réaliser. Ses yeux coulèrent sur le haut du crâne de Mateo, avant d’accrocher les prunelles incendiées de Daemon. « Je ne comptais pas lui faire de mal Daemon. Je… Je sais qui il est. » Elle illustra son affirmation en éloignant son couteau de la peau immaculée de l’enfant, sa main relâchant sa prise pour le laisser s'approcher du Brody. Elle réajusta la veste de Sebastian sur ses épaules avant de se reprendre avec urgence.

« Ton frère est à l’intérieur. On doit le sortir d’ici. » fit-elle soudain, avant que son regard ne s’assombrisse en se fixant sur la dernière rescapée. « On ne doit pas laisser de survivantes, sinon il sera en danger. » Lui, et beaucoup trop d’autres à l’évidence. « Alex est à l'abri ? »


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2275
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Sam 18 Juin 2022 - 10:31

« Attends, Alex est aussi amie avec un chef Oblivions ? Tu ... Tu viens de Portland?»

Mateo semble tomber des nues et son visage traduit autant l’étonnement que la déception. Il ne réagit pas sur le reste des directives de la jeune femme mais, s’il est comme sa sœur, il faudra escompter sur le fait qu’il ne suivra que le chemin qu’il décidera. Pour autant, c’est assez docilement qu’il suit le jeu d’Elena, le fusil a pompe caché dans son dos.

Au son de la voix du Maçon qui égraine une demande bucolique et courtoise a Elena, Mateo tressailli, se fige. Avec une étrange lenteur, il tourne le cou pour regarder du coté d’un Daemon maculé de sang. Ses yeux se perdante sur cet homme sans qu’il ne sache prononcer un seul son ni vraiment bouger. Visiblement, Daemon sait coupé le son a Mini Lockwood Granger.

Aux détonations, il sursaute, se crispe, détourne les yeux vers les Divas et lâche un hoquet de surprise en voyant les corps d’effondrer. Il chuchote un « oh » d’une voix blanche et la jeune grecque sent bien qu’il tremble comme une feuille morte. Si elle se souvient bien les propos d’Alex, il a tout juste 8 ans, et voir un crane explosé ou des gens agonisé n’est peut être pas le meilleur spectacle pour un enfant de son âge.

Il a du mal a détacher le regard des femmes au sol et de la troisième, encore debout, visiblement peu rassurée et partiellement choquée du spectacle d’un ancien esclave en fureur et de ses camarades au sol.

Ce n’est qu’a l’appel de son prénom, sui n’est pas Seth Rollins a priori, que Mateo relève les yeux vers le plus jeune des Brody. Il est pale, il semble perdu et avoir su mal a trouver son air. Il met un certain temps a réussir a planté son regard terrorisé dans celui de Daemon. Jamais le maçon n’avait dû se sentir autant croque mitaine de sa vie tellement l’éclat dans les pupilles du petit Mateo est clair : il est effrayé par ce qu'il voit. Il ne bouge pas quand Elena le libère de son couteau et reste, presque statufié malgré les tremblements, a scruter presque difficilement Daemon.Il sursaute a nouveau alors qu'il y a encre une détonation, mais, cette fois, elle ne vient pas de l'ex esclave.






Informations

La dernière Diva se reprend et tente sa chance dans ce petit moment de flottement en tirant sur Daemon.

Daemon les retrouvailles avec Mateo ne sont pas vraiment idéales mais,, au moins, il a l'air vivant et en bonne santé. Avant de faire quoique ce soit, lance un jet de pragma, si tu le rates, tu ne peux pas lancer de jet de perc et tu as un malus de 1 sur le jet d’agilité qui va suivre tellement l'univers se réduit a petit Lockwood.


Elena lance un jet de perc, si tu y arrives tu verras clairement la Diva lever son arme avant qu’elle ne tire. Tu pourras, alors, faire un jet de vitesse pour tenter d'agir avant elle. S’il passe, tu auras le droit a une action et une seule qui pourra, éventuellement, donner un bonus a Daemon (crier, lancer Mateo sur la diva, regarder les nuages passer…). Je donnerais le bonus en fonction de ton action.


Daemon tu es la cible d’un tir, la Diva rageuse qui a fait 13 (RC + 3), a toi de faire plus avec ton agilité (avec bonus/malus) Si tu fais moins, lance un D6 :
1 a 2 : La balle te frôle a peine, tu peux répliquer dans a foulée
3 a 4 : La balle te blesse légèrement rien de bien méchant mais tu écope d’un malus de 1 jusqu’au 1er soin, tu peux répliquer avec ton malus, dans la foulée
5 a 6 : la balle te touche au bras ou a la jambe, tu t’écroules derrière la voiture, hors de portée d’un autre tir de la femme mais tu ne peux pas répliquer dans la foulée. Tu saignes pas mal, et tu as un malus de 2 jusqu’au premier soin.



Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   
Revenir en haut Aller en bas  
- La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent -
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: