The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 984
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mar 31 Mai 2022 - 22:42
C’était très probablement une bouteille jetée à la mer oui. Une tentative désespérée de tromper les terribles Moires, de contourner leurs obscurs desseins dont elle devinait parfaitement l’ignominie pestilentielle derrière les manœuvres perverses auxquelles elles se prêtaient. Car elle refusait catégoriquement d’envisager une issue aussi indigne pour l’homme qu’elle consentait à regarder s’éloigner, Elena s’accrochait avec rage, avec une opiniâtreté inébranlable à une seule idée, un seul but : le sauver de la tragédie vers laquelle il cheminait, son invariable assurance ébranlée.

« Ne compte pas sur moi pour t’affranchir de tes devoirs familiaux. Tu vas revenir, et tu abreuveras ton frère et son enfant des fables de ton choix. » trancha sèchement la grecque d’une voix qui n’admettait aucune objection.  Il n’y avait pas un monde, pas un univers alternatif dans lequel elle pouvait accepter sa reddition. Sebastian Brody ne reconnaissait aucune défaite, et aujourd’hui ne ferait pas exception à la règle. Intraitable, elle échangea un long regard avec lui, embrasé par la promesse d’un orage inédit, d’une violence rarissime s’il venait à commettre l’impardonnable dans un élan aussi répréhensible, aussi stupide et inutile.

Elle serra les dents, jaugeant sévèrement le gilet pare-balle qu’elle enfila, non sans contrariété. Elle n’avait pas le cœur à rire. Pas quand la vie de cet homme pour lequel elle éprouvait d’inépuisables sentiments semblait se réduire en incertitudes. Difficile de s’en remettre au hasard quand elle était si prompte à contrôler et préméditer chaque mouvement dans l’échiquier géant de leur existence… Pour autant, elle comprenait que le choix lui avait été cruellement subtilisé, et qu’elle devait désormais composer à l’aveugle, dans un terrain inconnu et hostile.

Dès que le chef d’entreprise disparut, un vide pléthorique lui perça la poitrine, et simplement rester à l’intérieur exigea d’elle jusqu’à la dernière bribe de sa volonté pour ne pas céder aux cris muets de son instinct. Elle déploya alors des efforts titanesques pour river toute son discernement, sa capacité de raisonnement à l’espace-temps présent. Ses orbes d’ambre balayèrent avec urgence son environnement inhospitalier pour repérer rapidement une grille d’aération. Presque au même instant, un bruit évocateur la pressa pour agir. Du mouvement, des voix… Ces dernières la forcèrent à couper son talkie, à contre cœur après avoir compris que l’anonymat de Sebastian était compromis…

Elle se hâta pour venir retirer avec précaution et discrétion la grille, avant de se défaire de son sac qu’elle fit glisser en premier et de le suivre, non sans sentir l’adrénaline lui vriller l’estomac. Avec autant, sinon plus de minutie, elle replaça la grille tandis que les pas se rapprochaient… La gorge serrée, elle s’était reculée au maximum, figée et murée dans un silence indispensable pour tendre l’oreille.

Spoiler:


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2630
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 1 Juin 2022 - 0:01

Sebastian:




Elena quand tu coupes ton talkie, tu as juste le temps d’entendre une voix féminine familière parler :

« C’est Salem, j’arri… »

Ton message a été entendu et tu connais parfaitement les noms de code des Expendables. Mais, si Sebastian a raison sur les portées, est ce que ça voudrait dire qu’Alex n’est pas loin. Est une bonne nouvelle ? De toute façon, pas le temps de t’en occuper, l’urgence est a rester cachée dans cette étroite bouche d’aération. Tu peux a peine bouger les bras tellement c’est un boyau serré, un autre gabarit que le tiens n’aurait pas su s’y glisser.

L’odeur est répugnante comme la saleté du conduit. Au moins, tu as une vue sympa sur la pièce ou tu vois deux femmes entrer et commencer à fouiller plutôt sommairement les lieux, cherchant plus au sol et à hauteur des yeux qu’au niveau ou tu es.

« Tu penses vraiment qu’il serait assez con pour revenir ici ? »


Elles sont musclées et armées et ne font pas dans la finesse pour retourner tout ce qui les gêne.

« C’est des mecs, y a rien de plus cons. Ils sont capables de penser nous attraper ici et revenir se faire cueillir sans comprendre. Mais t’inquiète, on leur fera payer pour leur saloperie et on va récupérer Alessandra. »


Leur geste sont brutaux et elles n’ont pas besoin de deux mains pour pousser des petits meubles qui t’auraient donné du fils a retordre. Alors que tu les regarde, tu avises d’un petit détail : dans ta précipitation, tu as mal remis la grille qui obstrue le conduit. Elle ne tient qu’avec un seul des deux fermoirs, et celui-ci semble se tordre a vue d’œil juste sous ton nez.

« Et t’en pense quoi de cette histoire de Baron ? »

L’autre femme souffle et s’assoit sur une ancienne table à roulettes en sortant une cigarette. Pas de bol, elles n’ont pas l’air pressée de partir.

« Franchement ? T’imagine un co leader d’un groupe comme les Oblivions tout seul ici ? En plus il est censé être mort, si tu veux mon avis, ca craint cette histoire.

- Mais Katy va gérer non ?
- Tu parles ! Depuis le temps qu’elle bavait sur son cul, elle va pas brancher les fusibles là. Non, mais t’inquiète, Azuka est déjà prévenue, s’il se fout de notre gueule, on aura de l’animation ce soir. »

La grille menace vraiment de tomber de plus en plus et ces femmes ont bien l’air partie pour faire causette. Comme si ca ne suffisait pas, tu sens quelques choses te toucher la jambe. Tu ne sais pas ce que c’est, impossible de te retourner, voir même de bouger, dans ce conduit sans risquer de donner l’alerte.







Informations
Elena,  comme tu l’auras compris, tu as réussi a te cacher, mais ta situation est de plus en plus délicate. Tout d’abord, tu as cette grille qui fait des siennes.

Tu peux essayer de la retenir a bras le corps avec un jet de force et un jet d’agilité.
Tu peux aussi essayer de discrètement la fermer correctement avec un jet de dex.
Ou tu peux aussi essayer de t’enfoncer un peu plus, a recelons et a l’aveugle, dans le conduit, laissant la grille a sa chute inévitable, avec un jet d’agilité.

Quant a savoir ce qui te touche la jambe, tu peux tenter un jet de pragma.

Pour Sebastian:




Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 984
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 1 Juin 2022 - 11:30

C’était peut-être un moment historique, un évènement inédit qui alimenterait les spéculations et les thèses du monde scientifique pour les générations à venir : car, assurément, un tel alignement cosmique défavorable ne pouvait se produire qu’une fois tous les trois siècles, Elena en était convaincue. Elle ferma brièvement les paupières, interrogeant silencieusement les forces supérieures, d’humeur farceuse visiblement, curieuse de savoir si c’était là sa sentence divine pour l’ensemble de son œuvre. Quelques poignées de secondes avant qu’elle ne coupe le talkie, c’était la voix de l’unique personne sur terre qu’elle ne souhaitait pas voir ici qui avait grésillé. Alex. Son amie qui semblait la cible principale des colosses qui s’étaient introduites dans la clinique avec la grâce et la discrétion d’un troupeau de rhinocéros en rut. Le fracas des meubles retournés sans précaution et l’agressivité qui suintait de leurs voix presque rocailleuses, laissaient un bel aperçu des spécimens… Et toute leur fureur, toute leur rancœur puisaient leur énergie dans leur haine inexpliquée de la nouvelle épouse Brody. Alors ce n’était définitivement pas une bonne nouvelle, non.

Elena se pinça un moment l’arrête du nez, avant de mettre le talkie sur le mode émission. A défaut de pouvoir entendre et maudire la voix familière de la régisseuse qui paraissait décidée à foncer dans la gueule du loup, elle pourrait peut-être lui offrir des bribes de conversation, et un potentiel avantage… Elle abandonna l’objet de transmission contre la paroi, avant d’être interpellée par un détail… La défaillance du système de fermeture de la grille lui sauta aux yeux, et des sueurs froides lui remontèrent l’échine aussitôt. Bouche entrouverte, sa respiration s’était presque suspendue, alors que son bras se déployait avec une langueur interminable pour tenter de retenir la grille avant que l’attraction n’exerce sur elle son influence et ne trahisse sa présence.

Seulement, le sort continua de s’acharner. C’était une main, ou du moins, c’était ce qu’elle soupçonna quand une pression sur sa jambe provoqua un violent spasme aussi irrépressible que malvenu. Le haut de sa tête se heurta violemment à la paroi supérieure, tandis que le sursaut nerveux la propulsa vers l’avant, la gravité se chargeant ensuite de l’acheminer dans la pièce. Le brouhaha soudain n’était certainement pas passé inaperçu. Mais plus encore, l’irruption presque providentielle de la grecque au milieu de ces femmes réduisit drastiquement sa marge de manœuvre. A vrai dire, difficile d’imaginer pire situation que celle-ci…

Douloureusement, elle se redressa, relevant le menton pour faire face au duo, aussi surpris qu’elle. Elena eut un fragment de seconde d’hésitation, avant de tenter sa chance. Sans trop de peine compte tenu du contexte délicat dans lequel elle se trouvait, Elena froissa les traits de son visage pour arborer une expression de franche terreur. « S’il… S’il-vous-plaît… Le… Laissez pas me retrouver… » bégaya la jeune femme, feignant une peur viscérale. « Je ne veux pas y retourner… » Elle secoua la tête, nerveusement, reculant en accrochant un regard implorant sur les Divas. « Vous n’avez aucune idée de ce qu’il va me faire s’il me trouve… Je… Je vous offrirai ce que vous voulez. » mentit-elle en campant son rôle, se demandant quand même s’ils pourraient se sortir de ce pétrin avant l’arrivée d’Alex…

Spoiler:


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2630
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 1 Juin 2022 - 13:06

Les deux femmes sont dans leur discussion, bien loin de se douter des galères que la grecque est en train de tenter de gérer. Elles sursautent, les armes a la main quand elles entendent un bruit sourd, qui raisonne d’autant plus que le canaux d’aération où se trouve Elena se trouve font une merveilleuse caisse de résonance.

« Bordel !! C’est quoi ce bruit ?!!! »


Loin de penser a lever les yeux, elles font, de concert, un bon en arrière, levant leur matraque prêtes a l’emploi, lorsque Elena tombe a leurs pieds. Malgré la douleur de cette chute et le moment de flottement, ou la jeune femme se retrouve les fesses au sol devant deux colosses féminins tout en muscles et aux regards noirs, elle a le réflexe de tenter sa chance avant d’être attaquée.

Prise de court, les deux divas semblent arrêter leurs gestes et scruter le visage d’Elena, comme si elles pouvaient lire sur ses traits qui elle était vraiment. Après une seconde qui doit paraitre une éternité pour le bras droit des IF, la plus sure d’elle, après un regard entendu a sa camarade, finit enfin par parler :

« T’es qui toi ? d'où tu sors et de qui tu parles ? »


Visiblement, Elena a su être crédible, assez pour semer le doute dans l’esprit des deux menaces devant elle. Faisant signe a sa camarade, la meneuse lui ordonne :

« Fouille la pendant qu’elle nous explique. »


Sa camarade obtempère sans discuter et commence a fouiller la grecque sans ménagement. L'autre Diva ne lâche pas la femme tomber du ciel des yeux Sa petite proie doit lui paraitre bien minuscule tant elle est grande et charpentée.

« Et toi, tache d’être convaincante pour nous expliquer ce que tu fais ici ? »


Elle est coupée par l’autre diva qui semble avoir vu quelque chose au sol qu'elle va ramasser.

« C’est quoi ca ? On dirait un talkie… »

Dès qu’elle l’allume, la malchance continue car c'est la voix d'Alex qui raisonne dans le petit appareil qui n'a même pas eu le bon gout de se briser en tombant :

« Si tu m’entends, tiens bon, je suis en route…. »


Les deux se lancent un regard entendu et, malgré le grésillement, elles soufflent avec conviction et un sourire mauvais :

« Alessandra… »

Avant que les deux reposent leurs yeux sur Elena comme si elle était un paquet de bonbon dans un camp de régime drastique. C’est évident, elles ont des idées et pas des bonnes derrière la tête. Sadiquement, la meneuse fait vibrer sa matraque allumer pres du visage de la jeune femme, un leger arc vient lui picoter douloureusement le visage, tel un elastique qui claque, alors que ses cheveux se hérissent avec l’électricité.

« Tu vas surement pouvoir nous offrir ce qu'on veut on dirait. J’ai hâte de connaitre ton histoire… j’espère pour toi qu'elle va me plaire. »








Informations

Elena, ce n’est pas le moment le plus glamour de ta vie que de te faire fouiller par de grosse paluche pas délicate. Si la fille connait son affaire, le talkie est peut être la diversion rêvée sans compter que tu as des armes cachées sur toi. Reste a savoir si la diva va les trouver, pour savoir, lance un D6 :

1) Elle n’a presque rien pris, juste une arme visible
2 a 3) Elle pris que tes armes visibles et a oublié le reste (matos compris)
4 a 5) Elle a pris le matos et les armes visibles
6) Elle a TOUT pris (la saaaaalbiippppppp)


Maintenant, il va falloir mentir et être crédible, surtout que tu ne sais pas si Sebastian a ajouter des choses a son mensonge ni comment expliquer que tu as un talkie avec la voix d’Alex dedans. Après, il n’y a pas ton nom d’écrit dessus.

Pour ta réponse, il te faudra lancer 2 jets de pragma qui seront, a ma discrétion, malussés ou bonifiés, en fonction de ce que tu vas leur dire.




Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 984
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 1 Juin 2022 - 14:06
« Elena, je… je m’appelle Elena. Je… Il me cherche. Le Baron, il… Il me traque depuis des mois… » bredouilla-t-elle consciemment, jetant quelques brefs regards inquiets vers la porte comme si elle craignait de voir apparaître quelqu’un. Son cœur martelait furieusement dans sa prison thoracique quand l’une exigea de l’autre qu’elle la fouille. Elle tâcha de ne rien en montrer, mais l’appréhension tenaillait chaque fragment de son esprit. Les mains aux dimensions monstrueuses de l’ancienne catcheuse palpèrent sans ménagement sa silhouette, lui confisquant sèchement le couteau suspendu à sa taille. Par chance -quand même- elle se recula sans approfondir son inspection, troublée par quelque chose qui avait détourné son intérêt. Si Elena se pensait momentanément en veine, l’espoir s’avorta presque aussitôt quand elle repéra le talkie entraîné dans sa chute. D’instinct, elle fronça les sourcils, comme si elle partageait l’incompréhension des deux femmes. Son rythme cardiaque manqua néanmoins un battement quand la voix d’Alex résonna dans la pièce.

C’était une putain de blague, songea-t-elle, fulminant intérieurement. Elle s’employa toutefois à nimber ses émotions d’une illusion qu’elle espérait convaincante. « S’il-vous-plaît, laissez-moi me cacher, ne prévenez pas le Baron… » poursuivit-elle, faisant mine d’ignorer le talkie comme si ce n’était pas son affaire. Elle planta son regard suppliant dans celui de celle qui donnait les directives. Cette dernière semblait maintenant motivée par l’objet de sa convoitise, et la matraque qu’elle approcha de sa joue, crépitante, était certainement un doux préambule… Elena secoua la tête, l’air apeuré, vulnérable.

« Je me suis échappée de Portland il y a presque un an… Avec d’autres filles, on… On pensait être en sécurité ici, je croyais que… » Elle se pinça les lèvres, les yeux embués de larmes de crocodile. « Il est obsédé, il me pourchasse depuis des mois… J’ai d’abord rejoint un groupe, je pensais que ça serait suffisamment dissuasif mais… Il m’a retrouvée. J’ai… J’ai retrouvé mon nom sur une liste, il… il ne lâchera rien… » affirma-t-elle, la voix faussement éraillée, reprenant des bribes d’histoire de Camila, des informations rafistolées à sa sauce. « Je veux rejoindre la frontière, c’est… C’est ma seule chance, il est déterminé à me ramener et… » Elle inspira douloureusement. « Vous n’imaginez pas ce qu’ils font aux femmes là-bas… » tenta-t-elle, sans trop espérer atteindre l'éthique de ces bourreaux pour autant. Mais elle devait essayer, gagner du temps.


Spoiler:


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2630
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 1 Juin 2022 - 15:45

Dès que la grecque parle du Baron, elle a tout l’intérêt des femmes. Les divas semblent ne pas savoir détacher les yeux d’Elena a mesure que cette dernière tente de broder des explications. La meneuse reste avec le talkie dans ses mains, son visage ne trahis pas grand-chose de ce qu’elle pense de la prestation de sa proie. Sa camarade, elle, est plus froide, comme si la tentative de jouer la carte de la détresse l’agace plus qu’autre chose. En même temps, le bras droit des IF n’est pas sans ignorer avec quel genre de trafic ce groupe prospère.

« Formidable, on sait ce le Baron foutait ici maintenant… elle va nous attirer que des emmerdes!»


Quand la jeune femme annonce que c’est une rescapée de portland, les deux Divas semblent étonnées, comme si, cette simple idée de pouvoir fuir les Oblivions était impensable. Elle se lance un regard avant de demander :

« De Portland tu dis ? Tu as fait comment pour fuir ? »

La suite de la plaidoirie semble les laisser plus pensives. A croire que la description d’un Baron fantôme qui ne lâche rien correspondrait bien a leur vision de Sebastian. Celle qui a trouvé le talkie lève les yeux au ciel avec un rictus cynique quand Elena parle de passer la frontière pour leur échapper.

« Parce que tu crois que ca va arrêter le bras droit du GM toi ? T’es conne de naissance ou tu t’es faite ramonée jusqu’au cerveau ? »


D’un geste, sa camarade la fait se reprendre. La meneuse, elle, est restée on ne peut plus sérieuse et prend le temps de réfléchir avant de parler.

« Tu vois Elena, tu n’as pas beaucoup de chances, car le Baron est ici, il parle avec les nôtres et c’est pas une personne a qui on a envie de déplaire, tu le sais. MAIS, peut être que je peux te permettre de t’enfuir. »

Elles semblent, toutes les deux, a quelques détails près, avoir mordues a l’hameçon, a moins que cela soit une ruse.


« Mais il va falloir coopérer tu comprends ?  On veut quelqu’un et on est prête a jouer aux connes avec le Baron rouge en échange de ta collaboration.»


Elle plonge ses yeux dans ceux de la grecque, ses prunelles sont d’un bleu glaçant mais son ton est presque doux et apaisant malgré sa matraque toujours allumée.

« Tu connais la femme au talkie ? Alessandra ? C’est une amie a toi ? Réfléchie bien a ma question. Si tu m’aides, tu as ma parole que je t’aide a partir avant que le Baron n’arrive. Sinon, j’ai peur que tu n’aimes pas trop la suite.  »







Informations

Elena tu connais la chanson, ta réponse, si tu mens, il te faudra lancer 2 jets de pragma qui seront, a ma discrétion, malussés ou bonifiés, en fonction de ce que tu vas leur dire.




Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 984
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   Mer 1 Juin 2022 - 17:46

Au moins, elles semblèrent croire à son histoire avec le Baron. Du moins, le laissaient-elles penser. Si Elena affichait un trouble palpable, une peur irrationnelle de son prétendu bourreau, intérieurement, elle n’en menait pas large non plus. C’était une véritable cacophonie tonitruante qui agitait ses pensées. Elle tâchait de rester dans son personnage, réfléchissant à toute vitesse en même temps. « Il y avait un homme… Je crois qu’il était haut placé, je ne suis pas sûre, je ne le connaissais pas. Je sais juste qu’il faisait sortir clandestinement des prisonniers et des… filles comme moi. » expliqua la brune, baissant le visage pour feindre la honte en se plongeant dans les réminiscences de ses longues discussions avec Sebastian. En s’inspirant volontairement de son histoire, son expérience. « Je ne sais pas ce qu’il est devenu, s’il… S’il est resté à Portland ou s’il est… » Elle n’acheva pas sa phrase, comme si l’idée lui paraissait trop pénible à envisager.

Elle sut qu’elle avait peut-être une carte à jouer lorsque la plus fermée des deux s’intéressa à Alex. Qu’elle lui proposa un marché… Considérant que la régisseuse était de toute façon déjà en route, qu’elle n’avait absolument aucun moyen de la prévenir, sa seule option pour le moment était de jouer le jeu et surtout, d’essayer d’avoir un coup d’avance sur ses inquiétantes adversaires. Elle fronça alors les sourcils, son regard allant de l’une à l’autre avant de se poser brièvement sur le talkie.

Elle hésita, releva des yeux chargés d’un espoir artificiel quand la géante promit de l’aider en échange de sa coopération.

« Alessandra ? Non, elle… Ce n'est pas le nom qu'elle m'a donné, vous devez vous tromper. Elle… C’est elle qui m’a envoyé ici. Je… Je cherchais un moyen de gagner la frontière, je l’ai rencontré à la Cage, elle disait qu’elle pouvait m’offrir les ressources dont j’avais besoin pour le voyage, et en échange je devais venir faire du repérage ici. » improvisa la grecque, en campant son rôle de jeune femme naïve et désespérée. Elle serra les dents, continuant d’hasarder des regard nerveux vers la porte.

« Je ne sais même pas comment le Baron a pu me trouver ici, il… Il devait avoir des hommes à la Cage et me faire suivre ou… Je n’sais pas… » Elle haussa les épaules, secouant de nouveau la tête pour paraître aussi désorientée qu’angoissée à cette idée. « Vous… Vous croyez qu’elle m’aurait vendu ? » S’alarma Elena en arrondissant ses yeux, absolument épouvantée devant une hypothèse pareille. « S’il-vous-plaît, aidez-moi… Ne… Ne les laissez pas m’emmener. » La grecque aurait volontiers forcer un sanglot mais ses performances se limitaient à cette comédie déjà très contrariante. Elle n’avait qu’une envie actuellement : les tuer toutes les deux.

Spoiler:


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent   
Revenir en haut Aller en bas  
- La famille est une force qui rend aussi faible qu'imprudent -
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: