The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Welcome back.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Welcome back.   Mer 18 Mai 2022 - 12:18
Je fais claquer ma langue contre mon palais dans un signe d’agacement que j’ai de plus en plus de mal à contenir. Mon regard reste rivé sur l’infirmière qui ne veut pas en démordre. « M. Wentworth, si vous voulez vous promener dans l’hôpital grand bien vous fasse, mais ce sera en fauteuil et pas autrement. » Un nouveau soupir. « Et comment je me débrouille avec ma main pour le conduire ? » Je désigne les attelles qui recouvrent chacun des doigts de ma main droite et elle fronce le nez, la mine mécontente. « Ce n’est pas mon problème. Vous n’avez qu’à rester dans votre chambre. Vous devez vous reposer. »

Elle pose des cachets sur ma table de chevet, considérant clairement la discussion comme terminée, alors que je lève les yeux au ciel. « Je reviendrais plus tard. » Elle délaisse le fauteuil roulant et pousse son chariot jusqu’à l’entrée, manquant de peu de rentrer dans quelqu’un qui était planté devant la porte. J’avoue, je n’y prête pas vraiment attention, tout occupé que je suis à m’assoir sur le rebord du lit pour essayer de prendre le large. J’ai une pensée pour Neela quand elle a tenté de s’enfuir il y a quelques mois et, d’un coup, je compatis bien plus qu’à l’époque. Sauf qu’aucun de mes proches n’acceptera d’être complice de cette petite évasion, même si c’est juste pour prendre un peu l’air.

J’ignore les points noirs qui dansent devant mes yeux quand j’ai le malheur de prendre appui sur ma main pour mieux m’assoir et je plisse des yeux en fixant le fauteuil. « Toi, je te déteste. » Un profond soupir alors que je commence à songer à déclarer forfait. Sauf que m’installer de nouveau dans ce lit va être un calvaire et je n'ai pas la moindre envie d'appeler les infirmières pour ça. Sinon rester comme ça, sans bouger, me parait une alternative tout à fait acceptable.

Ce n’est qu’au bout de quelques instants, à me demander à quel point me contenter de basculer en arrière serait la pire des options, que je finis par me rendre compte qu’il y a toujours quelqu’un à la porte. Mais uniquement parce que j’ai entendu un toussotement, sinon je pense que j’aurais totalement décroché de la réalité. Je relève la tête et j’ai un temps d’arrêt en reconnaissant River. « Oh. Bonjour. » Je le fixe avec attention, me demandant quand même vaguement s’il est vraiment là ou pas. Il n’était pas à Glenwood ? Peut-être qu’ils sont revenus, j’avoue que je n’ai pas posé la question. Alors je souffle, d’un ton hésitant. « Tu es rentré il y a longtemps ? Tu n’as pas été blessé ? Ca va ? » Je n’ose pas demander pour les autres, de peur d’apprendre encore la perte de gens que je connaissais. Mais déjà, il a l’air d’aller bien, c’est un bon début. J’imagine. Par contre, c’est sans scrupules que je reprends, désignant le fauteuil. « Tu m’aiderais à sortir de là ? » Même deux minutes, ce serait déjà bien. Bon, je réfléchirais plus tard à la pertinence de demander ça à quelqu'un que je n'ai pas vu depuis deux mois et que je ne fréquente plus au quotidien depuis bien plus de temps encore.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3547
Sujet: Re: Welcome back.   Dim 22 Mai 2022 - 16:12
Je m’attendais à ce que les nouvelles soient bonnes au retour de l’équipe de Seattle, mais celle-ci n’avait fait que grossir encore la liste de nos morts. Les choses auraient dû être sous contrôle. Aucun civil n’avait été envoyé à Seattle, et nous tenions la capitale de Washington depuis le début de l’hiver. Alors que s’était-il passé exactement ? Le regard sombre, j’avais consulté les nombreux rapports qui faisaient état de la présence de ces Scarecrows sur place. Encore des masqués… Un frisson désagréable me parcourut l’échine à cette seule pensée. Parmi les noms des miraculés, il y avait le Docteur Yeo-Jeong – fort heureusement – ainsi que Mason. Tous les deux étaient à l’hôpital depuis leur retour.

J’avais choisi de rendre une petite visite à ce dernier après m’être occupé des chiens ce matin-là, simplement pour m’assurer qu’il se remettait bien. Ce que nous avions vécu simultanément à Glenwood et Seattle était bien différent, mais laissait forcément des traces. Dire que Mason avait certainement choisi cette seconde destination pour échapper à la première… ça lui ressemblait bien, non ? Mais la guerre était partout. Elle prenait simplement un autre visage, selon là où on se rendait.

Je faillis rentrer dans une infirmière qui sortait de la chambre de Mason. Elle était suffisamment agacée pour ne pas m’avoir prêté attention, alors que je n’étais pas difficile à rater en temps normal. J’avais surpris une partie de leurs échanges qui me permettaient déjà de me faire une petite idée de la situation. « On dirait que tu te portes mieux que je le pensais, pour être déjà pénible avec les infirmières… » Je déposais sur sa table de chevet ce que je lui avais amené. « Des chocolats. » C’était devenu rare par les temps qui courraient, mais je ne connaissais rien plus à même de remonter le moral.

Mason n’avait pas l’air très aux faits de ce qui se passait en dehors des murs de l’hôpital. « Je vais bien, merci. » Du moins, en apparence. C’était tout ce qui comptait. « Et toi ? » Je le détaillais de haut en bas, sans bien savoir ce qu’il serait prêt à me dire ou non. De toute façon, cette petite visite n’avait aucunement des allures d’interrogatoire. Ceux qui avaient eu des questions à lui poser l’avaient sans doute déjà fait. « Je suis rentré une quinzaine de jours avant toi, mais étant donné ton état… Je repartirais sans doute avant. » Est-ce que ça m’inquiétait ou, au contraire, me réjouissait ? Je ne savais pas vraiment encore.

J’hochai la tête en signe d’assentiment quand il me désigna le fauteuil roulant. Je m’étais déjà retrouvé à sa place par le passé. Le pire en étant blessé, c’était d’être privé de son autonomie. « Tu en as pour combien de temps ? » Je n’eus aucun mal à le hisser sur le fauteuil avant de conduire celui-ci vers l’extérieur. Ashe, qui était couchée à l’entrée du bâtiment, se leva aussitôt pour revenir dans mon sillage. Les jardins étaient bien plus étendus qu’à l’ancienne époque. « Tu te souviens qu’on avait trouvé tout ça en friche ? Je crois que l’hôpital avait été le pire endroit à pacifier à l’époque. » J’avais l’impression de parler d’un autre temps, quand tout me paraissait encore si simple. Les rôdeurs étaient alors nos principales sources de préoccupation, avec les anciens prisonniers évadés du secteur.


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Re: Welcome back.   Jeu 26 Mai 2022 - 23:55
Dire que je suis étonné de la visite de River est un euphémisme. Mais au moins, il a l’air d’aller bien ce qui, au vu des informations que j’ai plus glanées, relève presque du miracle. Quelles que soient nos dissensions, j’aurais vraiment regretté qu’il lui arrive quelque chose. Quoi que j’aie pu voir ou entendre à son sujet, River reste un bon chrétien qui croit en un monde meilleur, contrairement à certaines personnes que j’ai eu le malheur de croiser ces dernières semaines.

J’ai une ombre de sourire à sa répartie, alors que je hausse une épaule, non sans une grimace de douleur involontaire. « Je crois que je suis pénible depuis le premier jour. J’ai… du mal à les laisser m’approcher. » Je déteste voir leur regard de pitié ou de dégoût quand elles s’occupent de défaire mes pansements et, forcément ça m’agace un peu. Sauf que ma patience est sérieusement émoussée ces derniers temps, ce qui me fait craindre le pire pour mes retrouvailles avec les enfants. « Merci pour les chocolats. » J’avoue que c’est plus que bienvenu, surtout ici.

Un hochement de tête quand il me dit qu’il va bien. « Vu les quelques échos que j’ai pu avoir de ce qui vous est arrivé, je suis content que ça aille. » Et, forcément, il me renvoie ma question. J’ai une grimace, avant de souffler, non sans me frotter le bras nerveusement. « Disons que je suis bien pris en charge. Et que je n’aurais normalement pas de séquelles. J’ai de la chance d’être ici. » Je n’ai pas besoin de mentir pour ça, parce que je le pense réellement. Ailleurs, je n’aurais pas eu d’aussi bons soins et Dieu seul sait dans quel état je me serais retrouvé.

Et je ne cache pas mon soupir de soulagement quand il accepte de me sortir un peu d’ici. « Merci. » A sa question, j’ai un bref froncement de sourcils. « Normalement quelques jours encore ici. Une semaine maximum. Anjali pourra prendre le relai pour mes pansements à la maison. Et elle m’a dit qu’elle préférait que je rentre plus tôt, même si elle doit gérer ça en plus du reste. » J’avoue que j’aurais préféré qu’elle n’ait pas à se charger de ça, mais vu qu’elle a pris son air buté qui m’est devenu passablement familier, je n’ai pas eu la force de me battre pour ça. Je ferme les yeux un instant quand nous nous retrouvons dehors, inspirant longuement alors qu’Ashe se joint à nous. « Salut ma belle. » Les chiens de River m’inspirent toujours un mélange de crainte et d’affection. Je sais de quoi ils sont capables, pour autant, ils ont l’air en temps normal parfaitement amicaux. Preuve en est du chien qui se tient sagement aux côtés de son maitre en cet instant, sans même avoir besoin d’un quelconque rappel.

A la remarque du militaire, je fixe les alentours, avant de hocher la tête. « Je me rappelle oui. On a mis des mois à réussir à tout nettoyer. Mais je me souviens aussi quand nous avons fêté sa réouverture. Et toi ? » Avec ce sentiment d’avoir réellement réussi à faire quelque chose de bien. D’avancer, dans la bonne direction. Un silence, avant que je ne souffle dans un murmure, sans trop savoir pourquoi. « Ils vont essayer de tout détruire River. Tout ce qu’on a mis tant d’années à reconstruire. Il faut les en empêcher. » A quel point je pense réellement ce que je viens de dire ? Franchement, difficile à dire. Et je repense un instant à la blonde, quand elle m’a dit qu’avec tout ce que j’aurais subi, qu’ils n’auraient aucun mal à croire que je les hais. Ca, c’est une certitude.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3547
Sujet: Re: Welcome back.   Lun 30 Mai 2022 - 11:15
Je pouvais à peine imaginer ce que Mason venait de traverser. J’en avais vécu des choses pendant la guerre, par le passé, mais jamais je ne m’étais fait capturer par l’ennemi. Je n’y aurais sans doute pas survécu. Nos informations à la Delta Force étaient trop sensibles, on nous avait appris à nous battre jusqu’à notre dernier souffle et ne surtout rien lâcher. J’avais conscience que nous n’étions plus si nombreux à avoir une formation appropriée dans ce type de circonstances. Nous ne pouvions pas en demander autant à tout le monde. Mason, typiquement, n’avait pas dû être préparé à cette éventualité. Et même quelqu’un qui l’était pouvait rapidement perdre le contrôle.

Je ne fis aucun commentaire. Je n’avais aucun mot rassurant pour lui. Ce qui s’était passé là-bas le tourmenterait certainement jusqu’à la fin de ses jours. Il allait devoir apprendre à vivre avec, et continuer d’avancer. « Ce n’est pas vraiment de la chance. » Je le détaillai de haut en bas quand il m’annonça qu’il n’aurait pas de séquelles. « Ca laisse d’autres traces. » Dans sa chair. Dans son esprit. Je repris froidement : « Tu étais le plus susceptible de leur donner des informations concrètes parmi ceux sur place. C’est une méthode assez classique de chercher à faire plier mentalement le plus haut gradé en s’en prenant à ses hommes devant lui. Que le Docteur Yeo-Jeong et toi soyez les seuls à en être ressortis vivants n’est pas un hasard. Ils t’auraient tué en dernier, et le médecin également. » Ses compétences médicales étaient appréciées dans ce type de situation, notamment pour faire durer plus longtemps l’interrogatoire. C’était tout simplement le plus logique à faire. « Tu n’aurais rien pu faire pour eux, Mason. Ils étaient forcément condamnés. » J’espérais que de le savoir l’aiderait à moins se tourmenter à ce propos.

Parler de Glenwood n’était pas plus évident que sa propre expérience, même si les raisons étaient différentes. Un soupir las franchit mes lèvres en réponse. « La plupart des nôtres ne sont pas revenus entiers, quand ils ne sont pas morts là-bas ou pire. C’était comme… si les troupes de l’enfer déferlaient sur Terre. Je pensais avoir tout vu après les débuts de la pandémie, mais l’humanité continue encore de me surprendre. Enfin… si on peut les considérer comme des êtres humains à proprement parlé. Ce sont plus des bêtes déchaînées. » J’entendais encore leurs cris de guerre mêlés à leurs rires insupportables. « Ils se délectent de la souffrance et ne craignent pas la mort. Ils l’appellent même, comme un accomplissement. Faire la guerre aux Oblivions est bien différent de tout ce que j’ai connu. Ils n’ont aucune logique, aucune cohérence… aucune éthique. »

Le regard halluciné, j’avais l’impression de revivre encore les mêmes scènes. Mes mains se crispèrent sur les poignées du fauteuil. Ce fut un gémissement plaintif d’Ashe qui me sortit de ma torpeur. Puis son sourire canin s’étira pour Mason. Si elle ne comprenait pas ce que l’ancien shérif lui disait, le ton lui suffisait.

Evoquer de vieux souvenirs communs, plus agréables, me tranquillisa un peu également. « Ca en valait le coup, Mason. Tout ce que nous avons dû faire, ou subir, nous a permis de fonder cet éden. Maintenant nous devons tout faire pour conserver ce que nous avons acquis au prix d’innombrables sacrifices. » J’arrêtai le fauteuil à l’ombre d’un arbre, m’asseyant dans l’herbe à ses côtés pour observer les allées et venues. Une brise légère nous rapportait la rumeur de quelques conversations diffuses. L’hôpital tournait à plein régime ces derniers temps. Les forces vives s’amenuisaient à mesure.

Je relevai la tête vers Mason pour croiser brièvement son regard. Ses craintes étaient palpables. « Ils ne réussiront pas. Ils s’attaquent à quelque chose de beaucoup trop gros pour eux. Mais c’était inévitable que certains réagissent violemment après avoir voulu pacifier Seattle par la force. » Un nouveau soupir m’échappa. « C’est toujours comme ça. Il y aura toujours des voix pour s’élever contre. Ce sont juste des anarchistes qui n'ont foi en rien et veulent rompre l’ordre mis en place. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Re: Welcome back.   Dim 5 Juin 2022 - 0:27
Dire que le retour à la réalité est difficile est un euphémisme. Difficile de ne pas voir les regards compatissants, voire emplis de pitié, quand ils me croisent. Au moins, River n’a pas cette attitude envers moi, c’est même tout le contraire. Quand il prend la parole, j’ai un froncement de sourcils, non sans frotter ma main valide sur mon pantalon, comme pour effacer une tâche imaginaire. « C’est… ce que j’ai supposé. Ils n’avaient pas de médecin en plus. Et notre chef d’équipe était mort sur le coup quand ils ont… fait exploser le camion. » Je ne sais même pas pourquoi je dis ça à haute voix. Ce n’est pas comme si c’était vraiment important dans l’immédiat.

Au reste de ses propos, je pique du nez et j’inspire longuement. « Je… je sais que nous sommes en guerre contre ces gens, que… » Je secoue la tête, alors que j’ai du mal à garder mes idées en place. « Désolé. C’est juste que j’aurais aimé les sauver. Qu’ils auraient dû rentrer. C’était mon rôle. » Je garde le silence quelques secondes, m’occupant distraitement de caresser Ashe qui semble satisfaite d’avoir mon attention. Et l’entendre parler de Glenwood n’est pas pour me rassurer. Mes mâchoires se contractent à chacune des paroles prononcées par River et je me sens empli d’une colère inhabituelle chez moi. Et je n’ose rien dire quand il se tait, le regard perdu dans le vide. Heureusement, Ashe arrive à le ramener avec nous et je me contente de souffler, à mi-voix. « Ils ne s’arrêteront pas là alors… » Surtout s’ils n’obéissent à aucune logique.

Et les paroles qu’il prononce remuent beaucoup de choses en moi. Trop peut-être. « Nous avons réussi à mettre tellement de personnes en sécurité. Sans ce que nous avons construit, il y aurait eu tellement de morts… » Mon regard se perd dans le vide un instant, alors que j’ai du mal à savoir à quel point je suis convaincu de ce que je raconte. Tout est devenu beaucoup trop compliqué dans mon esprit. Parce que sans New Eden, combien de ces femmes et de ces enfants seraient vraiment morts ? Ou dans des situations guère enviables, comme entre les mains de ces Oblivions ? Et pourtant… il y a tout le reste. Et je ne peux pas m’empêche de penser à Mei, Felicity ou encore cette pauvre Thea qui n’avait rien demandé. Trop de contradictions qui me donnent le sentiment de chuter dans le vide sans rien à quoi me raccrocher.

Pourtant, ses paroles et son ton arrivent à apaiser un peu mes craintes – réelles – de voir les Scarecrows s’approcher d’ici. « Ils ne s’arrêteront que s’ils sont morts River. Et d’ici là, ils risquent de faire tellement de mal… » Je me sens pâlir à cette pensée, alors que je me dis une fois de plus que j’aurais dû faire les choses autrement et que j’aurais une part de responsabilité pour chacun de ceux qui tomberont à cause d’eux. « Je ne comprends pas pourquoi ils ont décidé de prendre Seattle par la force. Tout avait l’air de bien se passer. » Et je secoue la tête, non sans un nouveau soupir.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
River Atkins
River Atkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3547
Sujet: Re: Welcome back.   Mer 22 Juin 2022 - 19:52
« Je suis occupé à former quelques chiens pour la détection d’explosifs. Je pense bientôt pouvoir les envoyer à Seattle où ils pourront être utiles. On va tout faire pour que ça ne se reproduise plus, Mason. Ils ne s’en sortiront pas si facilement. » On les traquerait dans les égouts de toute la ville comme les rats qu’ils étaient. Quant aux explosifs, nous aurions tôt fait de les retourner contre eux. J’étais plus dubitatif sur la volonté du Lieutenant Armand de mettre en place un tribunal pour juger l’une des leurs. C’étaient nos lois qui devaient s’appliquer à Providence, alors pourquoi inviter autant de ressortissants étrangers ? Pour se donner en spectacle ? J’aurais sans doute le fin mot de l’histoire une fois sur place. « Je pars dans la prochaine équipe pour Seattle. »

Quant aux remords de l’ancien shérif, je ne pouvais que les partager. Beaucoup était mort sous mes ordres en tant qu’ancien Sergent de la Delta Force. Plus encore après que la pandémie ait frappé à notre porte. J’en avais certainement sauvé tout autant, voire plus, mais ce n’était jamais ce que l’on retenait. « Parfois, il n’y a pas de bonnes décisions à prendre, Mason. Seulement des décisions difficiles. »

Parler de Glenwood n’était pas plus facile. Les nouvelles n’étaient pas bonnes. Je craignais que nous ne perdions gros à nous battre sur autant de front à la fois. Je ne fis aucun commentaire quand Mason fit preuve de pessimisme en retour. Je n’avais aucun mot pour le rassurer. Nous étions face aux portes de l’enfer, littéralement. Je préférais plutôt penser à ce pourquoi nous nous battions, plutôt qu’à nos défaites. Je relevai le regard vers lui, fort d’une conviction qui brillait autant que ma foi en Dieu. « Nous l’avons fait. Nous avons créé ce nouvel éden. Nous avons bâti un monde meilleur pour ceux qui avaient perdu tout espoir. Nos enfants peuvent vivre et grandir en toute sécurité entre ces murs, comme si ce fléau n’avait jamais existé. Sans l’accès aux soins et nos propres installations, les différentes épidémies qui ont touché l’état de Washington depuis auraient eu raison de nous, et d’une partie de la population de Seattle. Mais ce paradis attire les convoitises. Certains te diront qu’il n’est jamais assez parfait et chercheront à le détruire. Ils ont vite tendance à oublier la main que nous leur avons tendue, prêt à te prendre tout le bras. »

Ce que Mason avait vu là-bas l’avait profondément marqué. Il craignait ce que ces hommes masqués étaient capable de faire, mais ce n’était qu’un coup dans l’eau à mes yeux. Tant qu’ils ne parviendraient pas à se rallier tous sous une même bannière, nous n’avions pas grand-chose à craindre d’eux, contrairement aux Oblivions qui étaient des milliers. « Il y aura toujours des détracteurs, des anarchiste… des personnes qui seront persuadées de pouvoir faire mieux, mais ils ne font que semer les graines de la discorde. Ils détruisent tout sur leur passage et agissent sans discernement. Si on leur laissait les rênes de notre nouvel éden, ils le mettraient à feu et à sang en un rien de temps, et nous reviendrions à l’ère sombre du début de la pandémie. Ce que nous avons réussi à ériger au milieu de ce chaos, on doit le protéger à n’importe quel prix. »

J’espérais que mes paroles l’aideraient à retrouver la force de ses convictions. Nous ne devrions pas trembler devant eux. « Dieu nous protégera du mal. » Je lui pressai l’épaule dans un geste qui se voulait réconfortant, un mince sourire aux lèvres. Je le perdis pourtant peu à peu quand Mason s’interrogea sur les raisons profondes qui avaient conduites à la prise de Seattle. « C’est le meurtre d’un de nos émissaires à Seattle qui a entériné cette décision, afin de mettre fin aux conflits dans la capitale de l’état de Washington. La décision a été prise de pacifier la ville pour en chasser les groupuscules qui pensaient y faire leurs lois. Ceux qui ont pu s’échapper ont formé ce groupe d'anarchistes violents et sans pitié qui se font nommer les Scarecrows. »


« Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas;
car je suis avec toi pour te délivrer. » dit l'Eternel
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7321
Sujet: Re: Welcome back.   Lun 27 Juin 2022 - 10:59
J’ai un bref hochement de tête quand il me dit qu’il forme des chiens à la détection d’explosifs. Cette information pourra aussi nous être utile, même si, dans l’immédiat, je suis plutôt rassuré à l’idée que mes camarades ne finissent pas en miettes en cherchant les Scarecrows. Et j’avoue que, plus les secondes passent, plus j’ai le sentiment d’être face à un dilemme insoluble. A ne pas savoir de quel côté j’ai envie d’être. Ou je dois être. J’ai paradoxalement toute confiance en River pour faire ce qu’il pense être le plus juste et le plus à même de protéger notre communauté.

Sauf que personne n’est là pour protéger les gens de notre propre communauté. Et c’est là le hic, c’est là où plus rien ne va. Mais ça, je suis bien incapable de le verbaliser, alors que je sens les blessures qui parsèment mon corps pulser, comme pour me rappeler toutes les erreurs que nous avons pu commettre. J’ai tout de même un froncement de sourcils, sans bien comprendre. « Quelle prochaine équipe ? » J’ai clairement raté un épisode et l’idée de le savoir parti à Seattle, surtout après ce qui s’est passé, n’est clairement pas pour me rassurer.

Je laisse filer un soupir silencieux au reste, avant de souffler, non sans une grimace. « Nous n’étions pas préparés pour ça. Je pensais être à la hauteur, mais ce n’était pas le cas. » J’ai eu beau m’entrainer avec les militaires, dans le fond, je reste ce shérif-adjoint qui, avant l’apocalypse, n’avait jamais été heurté à autant de violence ou de haine. Et même aujourd’hui, après tant d’années, après avoir cru voir le pire de l’être humain, je réalise que je suis loin d’avoir tout vu. J’en prends encore plus conscience quand je l’écoute parler des Oblivions. Et j’en viens à me demander quel ennemi est le plus dangereux, quelles sont les priorités pour arriver à survivre à tout ça. Autant dire que, vu mon état, aucune des réponses qui me viennent n’arrivent à me satisfaire.  

Et j’écoute River dans un silence quasi religieux alors qu’il ressort ce discours qui m’a porté pendant des années. Il a raison, d’une certaine façon. Je ne pourrais réfuter aucune des paroles qu’il a prononcées. Et je souffle, songeur. « Nous étions à peine plus de 80 quand tout a commencé. » Les rescapés du stade. De ces mois d’enfer où Richardson nous a guidés. Parfois, j’ai tendance à l’oublier. Et j’essaie de me rappeler à quel moment les choses ont dérapé, quand est-ce que nous avons fini par nous croire supérieurs à ceux qui sont toujours dehors. Quand est-ce que nous avons décidé d’écraser les femmes de cette manière. Je ne suis pas féministe, je ne l’ai jamais été. Même si, par la force des choses, j’ai dû faire un choix ces derniers mois. Mais il s’agit plus d’humanité que de féminisme à ce niveau-là. Et, l’espace d’une seconde, j’ai juste envie de me laisser porter par les paroles de River. De me dire qu’il a raison, que rien ne pourra jamais être parfait. Mais qu’on ne s’en sort pas si mal. Que ça pourrait être bien pire.

Sauf que j’ai l’impression de sentir la croix que j’ai autour du cou me brûler. Comme si Mei et tout ce qu’elle subit se rappelaient à moi. J’ai un froncement de sourcils avant de reprendre, à mi-voix. « Ca ne s’arrêtera jamais. » Les attaques contre notre groupe. Et je me demande qui aura un poing assez fort pour réellement faire des dégâts.

River continue de parler, avec cette force de conviction que j’envierais presque. Mais il rejoint quelque part les propos d’Armand. Tout détruire ne serait pas une bonne idée, ce serait même la pire des options avec tous ceux qui n’ont jamais connu l’extérieur. Pour autant, je reste persuadé qu’on pourrait faire mieux. Autrement. Ce qui n’est clairement pas le cas de River. Et ça me rappelle à quel point la voie du changement risque d’être longue et compliquée. Le pire ? C’est qu’il pense bien faire. Qu’il en est persuadé même. « Dieu nous montrera la voie à suivre tu crois ? » Soufflé dans un murmure, alors que sa poigne a quelque chose de trop réconfortant pour que je puisse totalement l’ignorer.

J’ai tout de même un froncement de sourcils plus perceptible au reste. « Je n’étais pas au courant. Pour l’émissaire. Ils m’ont posé la question quand j’étais prisonnier. C’était quelque chose qui semblait leur tenir à cœur. De trouver le responsable de ce qu’ils appellent la prise de Seattle. » C’est même leur obsession. Pourtant, à l’entendre, ils seraient les responsables de leur propre chute. « Tu crois que c’était la bonne façon de faire ? » Je sais, ma question est plus que limite et elle m’a échappé avant que j’ai vraiment le temps de la formuler correctement.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Welcome back.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Welcome back. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: