The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

Trouble
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 390
Sujet: Re: Trouble   Mer 18 Mai 2022 - 19:10
Tariq n’était pas sûr de comprendre. Soit, elle protégeait cette connaissance, soit il sentait un certain mensonge. Mais devait-il continuer à creuser ? Ce n’était probablement pas une bonne idée. Elle répète qu’il ne s’agissait d’un accident et le brun ne peut que plisser les yeux, suspicieux. Un simple « hm » avant qu’il n’abandonne la chose. Dans l’immédiat, seulement. C’est bien ce que beaucoup de personne lui reprochait non ? De ne pas lâcher prise. Laisser passer sans broncher. Il est vrai que ce n’est pas son fort. Qu’il a tendance à ronger jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. La discussion est détournée, de l’accident de la blonde aux mots de Tariq. Puis à ce moment de silence qui laisse place à une intimité que Tariq n’avait plus touchée depuis un moment. Et qu’il ne pensait pas toucher à nouveau.

La seconde de flottement, où le rapprochement aurait pu se faire, donne une impression oubliée à Tariq. Le genre d’émotion qui tord l’estomac, qui augmente le rythme cardiaque. Tariq n’était plus un adolescent depuis bien longtemps. Avait passé l’âge pour les béguins. D’autant plus qu’il ignorait d’où celui-ci venait. Comment avait-il pu s’installer sans qu’il ne s’en rende réellement compte avant ? Il appréciait la jeune femme. C’était une certitude. Sinon, pourquoi avait-il fait le chemin jusqu’ici lorsqu’elle désirait cesser de le déranger, comme elle avait bien pu l’indiquer ?

Ses pensées furent interrompues lorsque la douleur se fit visible sur le visage de Johanna. Tariq ne lui laisse pas le choix et donne ses ordres sans détour. Qu’elle s’allonge, il va s’en occuper. Lisandro lui a donné suffisamment de son temps pour qu’il puisse faire les premiers soins, des points sommaires. Le brun fouille déjà dans la commode pour prendre le nécessaire avant de se tourner vers Johanna.
Pâle, c'est une certitude. Elle retire la bande alors que Tariq s'approche finalement. Il délaisse le matériel sur le côté avant de glisser la main sur son épaule lorsqu'elle semble vaciller un peu.

- Je vais devoir te toucher, d'accord ? Il faut que tu t'allonges pour que je puisse faire ça. Et dans le cas où tu tournes de l'oeil...  

Elle s'en doute, il en est persuadé. Pour autant, il connait ses réticences et préfère finalement le dire même si ça peut paraitre stupide. Pour autant, il s'en fiche. Le but est surtout de ne pas la braquer, de ne rien faire contre son gré non plus. Tariq glisse la main sur celle de Johanna pour l'accompagner dans son changement de position. Tariq l'installe sur le dos avant d'aviser la plaie. Qui saigne. Plusieurs points ont lâchés, ce qui ne le surprends finalement pas du tout à la vue du sang. Il récupère déjà de quoi nettoyer la plaie et tire finalement une chaise pour s'installer à sa hauteur. Un regard vers Johanna et Tariq ajoute.

- Regarde moi. Il va falloir que tu manges. Petit à petit mais il va bien falloir... Tu fatigues ton corps.

Après si Abigail cuisine mal, il pouvait aussi comprendre la réticence à manger. Tariq se met à l'œuvre, nettoyant le sang d'abord avec une douceur insoupçonnée. Concentré sur sa tâche, le brun tente de minimiser au mieux la douleur et le tripotage de la plaie. Surtout qu'à en juger par les points défaits, il ne faudra pas plus de deux points pour refermer la plaie. Tariq attrape les outils stériles et se rapproche un peu plus encore. Un regard vers la blonde, simplement pour s'assurer que tout aille bien avant qu'il ne démarre finalement les soins comme il se doit. Concentré à nouveau sur le premier point, Tariq reste silencieux mais se doute quand même de la douleur qu'il engendre. Le premier point est fixé et le second ne tarde pas à être fait non plus. Tariq met une bonne dizaine de minute à s'assurer que les points sont fait correctement et que la plaie est nettoyée. Le brun récupère finalement la bande. Tariq tend finalement les mains vers elle.

- Comment tu te sens ? Je vais avoir besoin que tu te lèves pour mettre la bande. Viens.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2955
Sujet: Re: Trouble   Mer 18 Mai 2022 - 19:51
Le vertige n'est malheureusement pas de courte durée. C'est le constat qu'elle se fait en parvenant à relever laborieusement les yeux vers Tariq quand il lui demande de s'allonger. La proposition passe et elle finit par réfléchir au plus vite et au mieux pour accepter d'un "O-Ok..." qui ne respire pas l'énergie. Elle fait au mieux pour ne pas s'évanouir, maintenant ses dernières forces en place pour s'assurer de... Pouvoir le surveiller peut-être ? Ils parviennent à dégager le pansement et sans jeter un coup d'œil, Johanna sait déjà ce qu'il va lui dire.

Elle n'a pas besoin de regarder. Oui, elle a dû s'arracher des points. Deux, comme il le signale avant de glisser un autre ordre qui lui fait froncer les sourcils : Mais je... n'ai pas faim. Elle se retient de le dire, se contente de détourner les yeux. Là, elle n'a envie de rien avaler et c'est comme ça. Johanna a bon espoir que l'appétit revienne progressivement, ça l'arrange de ne pas se presser car tout est douloureux pour l'instant. D'accord, concède-t-elle seulement parce qu'elle n'a pas vraiment la force de lutter.

Tariq commence les points, et si c'est évidemment douloureux - comme quand Quinn les a fait - au moins l'homme se montre méticuleux. Et paradoxalement très doux. Elle ne l'aurait pas imaginé capable de telles précautions, mais est obligée de concéder qu'il sait être soigneux. Elle le scrute, en le laissant faire, de temps en temps elle ferme les yeux à cause de la douleur, tâchant de ne pas intervenir et de ne pas arrêter ses mains, au risque d'aggraver sa situation. C'est une lutte de chaque instant contre elle-même, et certains murmures qui tendent à prendre l'ascendant.

Quand ça s'arrête, Johanna a un souffle soulagé. Il va falloir que tu m'aides à me redresser, lui fait-elle en tendant la main vers lui. Et en effet, Tariq lui permet de revenir en position assise. Avec précaution, la blonde maintient son haut en place pour qu'il ne gêne pas et... La proximité semble encore plus étrange avec lui alors qu'il passe les bandes autour de sa taille. Elle préfèrerait ne pas le regarder, mais ses yeux ne font que revenir inlassablement vers lui. Pour flirter avec un semblant de... De quelque chose ? La blonde fait tout pour contrôler sa respiration et les battements irréguliers de son cœur.

Où est-ce que tu as appris à faire ça ? Lui demande-t-elle d'un timbre hésitant. Intérieurement, une petite voix prie pour que ça ne s'arrête pas. A chaque passage de ses mains lentement autour de ses côtes, elle se sent fébrile, en redemande. Une autre exige qu'il se hate, car la tension lui semble insupportable. Elle, elle pince les lèvres pour tâcher de ne pas se laisser aller à une dernière qui lui demande de franchir cette distance. Ce n'est pas en tant que coach sportif, quand même ? Ajoute-t-elle avant d'avoir un bref sourire amusé. Merci, souffle-t-elle dans un murmure, en détournant les yeux.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 390
Sujet: Re: Trouble   Jeu 19 Mai 2022 - 16:01
Il fallait savoir se montrer polyvalent. Allegra lui avait donné des pistes, Lisandro l’avait réellement formé pour ce type de soin. En espérant au fond qu’il n’en n’est jamais réellement besoin. Forcé de constater que Tariq a bien fait de poser la question. Se rendre indispensable, il le fallait. Un besoin maladif chez lui. Les points sont fait et Tariq glisse finalement sa main sur celle de Johanna pour l’aider à se redresser avec lenteur. Le brun repousse un peu sa chaise pour que ses pieds se posent au sol sans qu’il ne gêne. C’est qu’ils avaient une certaine différence de taille. Tariq pose une compresse avant de poser sa main sur le flanc de la blonde, étirant la bande. Tariq se rapproche finalement, son geste imposant une certaine proximité pour être efficace. Quelques secondes, le brun quitte la bande des yeux pour se relever vers ceux de Johanna. Tariq affiche un sourire qui se veut rassurant, repoussant son envie d’être aussi impassible qu’il ne l’est d’habitude. Johanna a vu sa colère, sa tristesse sans aller aux larmes.. Alors il essayait de lâcher du lest, de montrer quelques émotions sommaires.

- Je sais que ce n’est pas le plus agréable, j’essaye de faire vite.

Dit-il simplement, se concentrant à nouveau sur sa tâche. Il est obligé de maintenir une certaine pression. Histoire que ça ne bouge pas trop mis qu’elle puisse respirer correctement. Mais peu importe le geste, si Johanna bouge trop, la bande ou les points sauteront.

- Ma mère s’occupe avec Eden des soins à Sanctuary Point. Mais, c’est Lisandro qui m’a montré comment faire la dernière fois qu’il a fait un séjour chez nous. Je voulais pouvoir aider en cas de besoin. Même si ce sont des soins basiques. Tu es ma première patiente. Je ne me suis entraîné que sur de la peau de cochon… Disons que la sensation est.. différente.

Tariq fixe la bande et étire certaines zones de celle-ci pour assurer que ça ne bouge pas. La blonde fait de l’humour et il ne peut que sourire un peu plus, amusé par le commentaire. Il est vrai que la médecine ne fait pas vraiment parti du panel scolaire pour devenir coach sportif.

- Tu rigoles mais j’ai dû apprendre l’anatomie et la façon dont le corps fonctionne. De quoi a t-il besoin pour avancer, le minimum pour maintenir ses fonctions vitales. Ca aide beaucoup lorsque tu dois limiter les rations..

Si ça n’ôte pas le sentiment de faim, disons que le corps fonctionne tout de même. Bien qu’ils soient loin du nutritionniste et autre domaine de santé de ce type. Disons qu’il fallait surtout prendre en compte de nombreux points pour pouvoir agir en conséquence. Coach sportif ne se résumait pas seulement à enseigner un sport. Bien que beaucoup voyait cela comme un métier fait pour ceux qui n’ont pas beaucoup de jugeote.

- Je pense que ça devrait tenir.. À condition que tu ne fasses aucune pirouette, pas de bourrée ou je ne sais quelle figure.

Dit-il simplement. Tariq se redresse légèrement pour éviter d’avoir son visage trop proche du buste de la blonde. Il pouvait comprendre que ça ne soit pas bien agréable. Il redescendit finalement son t-shirt pour la couvrir à nouveau et récupère le nécessaire à jeter.

- Essaye de beaucoup boire. Déjà, ça va remonter la tension si elle baisse. Manger salé aussi. Si tu n’arrives pas à manger, essaye plusieurs petites portions dans la journée, même si ce sont des portions minimes.

D’un autre côté, il savait qu’Abigail était là pour s’assurer que Johanna ne mange. Bon, raté sur certains points étant donné qu’elle cache la nourriture près du lit. Devait-il lui en faire part, d’ailleurs ? Il était préférable que non. A tous les coups, la rousse n’hésiterait pas à la regarder manger à quelques centimètres d’elle pour s’en assurer. D’une certaine manière, il a été tout aussi agaçant avec elle lorsqu’elle refusait de boire et manger la première fois qu’ils se sont côtoyés. Tariq s’attarde à nouveau sur le visage de Johanna, peinant à s’en détacher réellement. Il admire son visage, la forme de ses joues malgré la pâleur qui témoigne de son état. Il se surprend à vouloir à nouveau la proximité engendré par les soins prodigués. La même proximité brisée par l’assiette renversée. Il avait remarqué le mouvement dans sa direction comme elle avait surement remarqué le sien. Pour autant, il avait cette appréhension d’adolescent à risquer un rejet. A risquer de donner une impression négative, l’impression qu’il recherchait plus, que son attirance était basée sur le physique quand il ignorait lui-même d’où celle-ci venait.

C’était nouveau, attrayant autant qu’effrayant. Incompréhensible pour lui dans un monde pareil. Détend toi. Son rythme cardiaque crève le plafond alors que son cerveau ne cesse de poser le pour et le contre à se laisser aller. A cesser de réfléchir pour pouvoir essayer. Ses yeux s’attardent sur ses lèvres quelques secondes et Tariq donna finalement l’impulsion. On verra. Repoussant l’inhibition temporaire, sa main droite glisse sur son menton, relève son visage vers le sien. Quelques secondes de flottement où Johanna peut se défaire, peu le pousser en arrière si besoin. Il ne veut rien imposer.

Ces quelques secondes lui paraissent être une éternité. Pour autant, Tariq franchit les quelques centimètres qui les séparent pour venir à la rencontre de ses lèvres. Un contact lent qui ravit son palpitant, qui fait taire les doutes dans son esprit. Juste quelques secondes où rien n’a vraiment d’importance autour de lui. Tariq ignore combien de temps ce contact, cette proximité dure entre eux. Aussi, lorsqu'il recule, redressant le haut de son corps pour coller son dos contre la chaise sur laquelle il est assis, le brun se retrouve à peu bête, à ne pas savoir quoi dire.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2955
Sujet: Re: Trouble   Jeu 19 Mai 2022 - 16:49
Je sais que ce n’est pas le plus agréable, j’essaye de faire vite. Non pas la peine ! S'exclame-t-elle trop vivement pour que ça soit anodin. La blonde sent son souffle se suspendre, elle s'est surprise elle-même à parler avant de réfléchir. Son cœur s'emballe dans la foulée et elle déglutit en essayant de reprendre contenance. Enfin, tu n'es pas obligé de... Tu sais, faire ça trop vite si c'est pour mal faire, non pas qu'elle est en train de dire qu'il fait les choses mal mais... Elle n'a pas envie qu'il s'éloigne, et à ne pas l'articuler franchement, Johanna se trouve à raconter n'importe quoi. Je... Je ne me plains pas, assure-t-elle simplement avant de détourner les yeux de lui.

Elle l'écoute néanmoins et le timbre de sa voix s'ajuste à cette proximité entre eux : Je crois que je suis contente que tu ne dises pas que j'ai une peau de cochon, plaisante-t-elle en essayant de ne pas rire à ses propres blagues. Elle a néanmoins un sourire de circonstances, qui laisse entendre que cet instant est moins un supplice qu'on pourrait l'imaginer. Tu pourrais être kinésithérapeute ou ostéopathe finalement, ajoute-t-il simplement en haussant les épaules. Elle pince les lèvres et lorsqu'il termine, Johanna n'a qu'un regret que ça soit déjà fini. Elle soupire un temps et se mordille encore l'intérieur de la joue. Ceux sont les deux seuls termes techniques que tu connais en danse, n'est-ce pas ?

Elle ne se moque même pas, c'est juste amusant de le voir essayer de faire un pas dans sa direction par ce biais. Néanmoins les indications du "médecin" reprennent et elle hoche la tête sans rien ajouter de plus. Très bien, elle fournira peut-être un effort, seulement pour qu'on lui lâche la grappe. Il y a juste un silence qui tombe entre eux qui lui semble terriblement pesant à cet instant. Elle évite soigneusement de le regarder et pourtant n'a pas vraiment le choix lorsque les doigts de Tariq glissent sous son menton pour lui faire relever les yeux vers lui. Johanna retient son souffle, son cœur ratant un battement.

Elle va pour articuler un mot qui ne vient pas, elle déglutit juste. Les secondes s'égrènent douloureusement sans qu'elle ne puisse bouger ou parler, elle se sent figée tout simplement. Le tumulte reprend dans sa tête, dans un mélange chaotique qu'elle n'entend pas vraiment. Entre les certitudes assumées d'un côté et les doutes de l'autre, le vide se fait lorsque sa bouche rencontre finalement la sienne. Johanna ferme les paupières, des papillons semblent décoller de son ventre sans avoir le temps de prolonger le contact plus que ça. Il se recule, se trouve un peu bête, mais probablement pas autant qu'elle.

J'ai cru que tu ne le ferais jamais, souffle-t-elle pour briser le silence qui s'installe trop facilement entre eux. Johanna se redresse doucement, et pose ses mains sur ses épaules un instant. C'est lentement qu'elle vient s'asseoir sur ses jambes et regagner les lèvres qu'elle vient tout juste de goûter. Tout ça parait parfaitement irréel, et la blonde craint de se réveiller et de réaliser qu'elle ne fait que fantasmer. Peut-être qu'elle l'a déjà fait, et a dû mettre une cloche sur ses envies de femme. Juste pour éviter de sentir encore des morceaux de cœur brisé.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 390
Sujet: Re: Trouble   Dim 22 Mai 2022 - 0:10
Il est vrai que Johanna est loin d'avoir une peau de cochon. Mais Lisandro avait dit que la peau de cochon était la plus proche de celle de l'homme, optimal donc pour pouvoir s'entraîner à faire des points de sutures. Tariq n'aimait pas vraiment la texture mais toutes peaux découpées avaient une texture immonde selon lui.

- Tu es loin de la peau de cochon.

Lui assure t-il, amusé. Ce n'était pas non plus ce qu'il voulait faire passer comme message. Juste qu'il s'était entraîné avant. Il n'aurait pas eu la même assurance pour lui refaire les points de suture si ça n'avait pas été le cas. Une certitude. Il aurait probablement demandé à Abigail d'aller chercher la personne qui avait fait les premiers points. Autant dire que la situation aurait été rapidement plus compliquée voir désastreuse. En revanche, ostéo et kiné, Tariq était persuadé qu'il n'aimerait pas ce type de métier.

- Honnêtement, pas vraiment. Je n'aime pas toucher les inconnus. Et puis, tu imagines ce genre de métier dans un monde pareil ?  

L'hygiène corporelle pouvait être complexe sur certaines zones. Tripoter quelqu'un de sale lui donnait presque des frissons. Dégueu. Tariq faisait son maximum pour avoir une bonne hygiène. Il avait de la chance étant donné la vie à Sanctuary Point. Il n'avait pas à aller très loin pour pouvoir se laver. Il avait accès à des choses que d'autres n'ont plus depuis un petit moment. Tariq grimace légèrement lorsqu'elle lit aisément dans son manque de culture sur le sujet.

- Je suis si transparent ? J'y connais rien dans ce domaine.

Parce que ce n'est pas un domaine bien attrayant pour lui à l'origine. Pour autant, il avait bien retenu qu'elle aimait le domaine et Tariq n'allait pas négliger le peu de connaissance qu'il pouvait avoir. Le silence s'installe et c'est finalement Tariq qui y met fin. En cédant à une envie qu'il ne s'attendait pas à avoir, des années après le départ de Sophia. Ne jamais laisser qui que ce soit s'approcher était une chose qu'il avait fait depuis tellement de temps. Pas au delà d'une amitié, pas au delà d'une nécessité, d'un atout en plus.
Le contact aurait pu durer. Il aurait pu le prolonger. Mais non. A la place, Tariq quitte les lèvres de la blonde, reculant à nouveau sur sa chaise comme pour attendre finalement la tempête.

Tempête qui n'arrive pas. A la place, c'est un commentaire que Tariq n'a pas vu venir qui arrive à ses oreilles. Elle attendait donc son geste ? S'il avait évidemment remarqué son mouvement il y a quelques minutes, il n'avait pas remarqué quoi que ce soit lors des précédentes rencontres. Bon, à la décharge de la blonde, la dispute de la dernière rencontre ne laissait aucune place à ce genre de chose. Mais d'un autre côté, Tariq était hermétique à ce genre de chose depuis quelques années. Au delà de ça, Johanna avait ajouté plus d'une fois qu'elle lui rendrait ses dettes. Et c'est précisément ce que le brun ne voulait pas.

- Parce que ça aurait été plus sincère si je l'avais fais plus tôt ?

Peu de chance, selon lui. La dette lui restait dans la tête. S'il avait agit plus tôt, il n'aurait été finalement qu'un types de plus forçant ses faveurs d'une manière ou d'une autre. Alors, valait mieux qu'il ne fasse rien. D'autant plus que Tariq ne s'attendait pas à une attirance pour la jeune femme. Pas parce qu'elle n'est pas attrayante physiquement, bien au contraire, mais plutôt parce qu'il se l'ait refusé.
Les yeux sur la blonde, Tariq avise sa blessure d'un regard avant de focaliser son regard sur son visage. Elle rejoint ses jambes et Tariq glisse les mains sur ses flancs, évitant soigneusement la bande autour de son buste. Ses blessures passent finalement au second plan lorsque elle revient à la charge, le brun ne perdant pas de temps pour répondre à ce baiser.

Tariq n'a pas oublié la présence d'Abigail dans la pièce d'à côté. Pas la blessure sur la blonde, non plus. Pour autant, son attention n'était plus porté sur les hurlements à retenir dans son esprit, ni sur quoi que ce soit d'autres.
Tariq prolonge l'échange comme si se séparer de ses lèvres allaient faire éclater cette bulle agréable.
Pour autant, une chose le tracasse tout de même et le pousse à mettre fin à ce baiser tant désiré. Son souffle s'écrase sur ses lèvres alors qu'il rouvre son regard sombre sur celui beaucoup trop clair de la jeune femme.

- Je ne voulais pas que tu prennes mon geste pour un quelconque remboursement de dette.

Parce qu'il n'en ait rien, encore une fois. Le but de sa venue ici n'était pas lié à une telle chose. Son regard alterne entre ses lèvres et son regard. Il risquera de ne jamais l'avouer mais c'est plus important pour lui qu'il ne le montrera. Qu'il s'efforcera de lui montrer.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2955
Sujet: Re: Trouble   Dim 22 Mai 2022 - 0:45
Elle a un sourire amusé et hoche la tête. Oui, ça se voit que ça n'est pas son domaine, mais en même temps, rares sont les personnes vraiment avisées à ce sujet. Et elle ne s'en formalise pas. Son père l'a conduit pendant des années à ses cours de danse sans jamais rien retenir des informations qu'elle lui a laissé. Au moins a-t-il eu le bon sens de faire sa part de parents, le temps que ça a duré. Avant de disparaitre dans les méandres de cette apocalypse, et devenir au mieux un inconnu.

Johanna tâche néanmoins de ne pas y penser. L'assaut des lèvres de Tariq contre les siennes est un sujet suffisamment important pour qu'il accapare ses pensées entières. Elle fixe un regard troublé sur lui, avant de froncer les sourcils à sa question. Est-ce que ça aurait été plus sincère avant ? Je... Elle hausse les épaules. Elle n'en a aucune idée. N'en a-t-il pas eu envie avant ? Je n'en sais rien, admet-elle tout simplement, l'air de dire que ça n'est pas vraiment à elle d'y répondre. Qu'est-ce qui a pu changer entre maintenant et la dernière fois, de toute façon ?

Ce ne sont probablement pas les lettres qui lui ont fait réaliser qu'elle est une femme qu'il aimerait tenir dans ses bras. Mais Johanna préfère chasser ces questions, ça la détourne de ce désir puissant, alors qu'elle porte la main contre sa joue et laisse ses doigts se mêler à ses cheveux. Le baiser se fait appuyer, Tariq y répond. C'est suffisant pour la convaincre brièvement qu'elle ne fait pas n'importe quoi. Elle peut sentir ses mains dans son dos, y croire sincèrement. Mais il l'interrompt et la regarde, le souffle court, comme le sien à cet instant.

Ses mots ne la font pas réagir immédiatement. Les yeux clairs de la blonde sont voilés par une forme d'envie qui agite son cœur et tord son ventre violemment. Son pouce vient effleurer ses lèvres, et revient vers le contour de sa mâchoire. Elle hoche la tête fermement. J'ai compris, lui souffle-t-elle à mi-voix, tout contre lui, sans vraiment chercher à négocier davantage. Elle n'a pas l'impression de lui rembourser quoi que ce soit, actuellement. Mais la graine est semée étrangement. Que tu ne voulais pas que je te rende la faveur de cette manière, ajoute-t-elle pour la précision.

Mais qu'a-t-elle compris au fond ? elle n'en est plus bien sûre. Sa bouche vient regoûter à la sienne un instant, un sentiment pressant la pousse inlassablement vers lui. Il se moque de toi. Quoi ? Tu fais peine à voir. Tu lui fais pitié. Le doute s'immisce soudainement dans ses veines, comme un poison qui cherche à la ronger profondément. Elle en a le tournis, à la fois du désir qu'il fait éclore dans le creux de sa poitrine, mais aussi pour ce sentiment éprouvant, criant d'un manque d'assurance farouche. Attire-t-elle juste sa pitié, au fond ? C'est possible... Non ?

Alors elle s'écarte et le regarde. Le baiser est rompu, Johanna semble réaliser que quelque chose ne tourne pas rond. La blonde se redresse, s'écarte de lui, titube avant de se remettre sur son lit doucement. C'est un calcul pour toi ? Lui demande-t-elle d'une voix blanche, à cet instant terrifiée qu'il le confirme. Tu te forces pour me faire plaisir ? Enchaine-t-elle finalement en plantant un regard confus sur lui : J'ai l'air aussi pathétique ? Vraiment ? Elle n'a pas croisé son reflet depuis longtemps mais... Quand même ?



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 390
Sujet: Re: Trouble   Dim 22 Mai 2022 - 22:05
Tariq est persuadé que le geste n'aurait pas eu la même signification. Pas le même impact. Ils ne se seraient d'ailleurs probablement pas revu par la suite. A quoi ça aurait servit ? Tariq y allait à taton. Le désir était là, toujours plus présent. Comme une flamme qu'il avait perdu des années avant, reprenant vie soudainement au gré du regard de la blonde. Il réclame la proximité qu'elle lui offre, la chaleur qu'il lui procure, qui fait taire sa tête pour une autre forme de communication qui ne requiert plus la parole.

Tariq exprime tout de même le fond de sa pensée, un léger sourire se dévoilant au passage de son pouce sur sa machoire. Elle a comprit et c'est probablement la seule chose qu'il voulait qu'elle lui assure. Les mainsnde Tariq, sagement reposé sur ses flancs finissent par bouger, le brun nouant ses bras autour de ses hanches pour réduire encore un peu la distance entre eux, sans oublié les potentielles douleurs qu'elle peut avoir.
Il ne réponds donc rien de plus, jugeant qu'il n'est pas nécessaire de le faire.

Et Tariq ne se doute pas des interrogations présentes dans la tête de Johanna. Il accueille ses lèvres à nouveau mais l'instant est rapidement coupé lorsqu'elle y prends fin. L'expression de son visage est différente et Tariq desserre légèrement son étreinte.

- Ca ne va pas ?

Lorsqu'elle bouge, il n'oppose aucune résistance, détachant définitivement ses bras d'autour d'elle. Elle titube et Tariq hésite presque à l'aider. Son souffle plus rapide se fait aisément voir mais sa question à le don de le déstabiliser complètement.

- Un calcul ? Comment ça ?

Tariq ne comprends pas ce revirement. C'est une certitude. Elle continue et le brun ne peut que plisser les yeux. N'a t-elle pas encore compris que Tariq ne fait jamais rien qu'il n'ait pas envie de faire ? S'il force sa personnalité, il en demeure suffisamment agaçant pour ne pas être emmerdé.

- J'ai l'air de quelqu'un qui me force, là ? Bien sûr que non.

Il pensait avoir été clair pourtant. Lorsqu'elle se qualifie de pathétique, Tariq à l'impression d'avoir loupé un wagon entier et de se le prendre en plein visage. S'il reprenait brièvement ses dires et gestes, il ne voyait rien de mal.

- Quelque chose dans mes mots ou ma gestuelle t'ont fait passer ce message ? Je ne te trouve pas pathétique. De quoi tu parles ?



Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Trouble   
Revenir en haut Aller en bas  
- Trouble -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: