The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

Trouble
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2956
Sujet: Trouble   Dim 15 Mai 2022 - 12:42
Leur porte d'entrée claque et elle peut entendre le bruit des grelots au passage. Les quelques pièges posés autour de chez elle, et dans leur appartement de fortune sont plutôt efficace. Elle reconnait la voix de sa sœur alors qu'elle se redresse sur le lit et vient planquer l'assiette qu'elle n'arrive pas à terminer sous son sommier. C'est absurde, mais elle a promis à sa cadette de manger et elle n'a tout simplement pas réussi. La bassine était remplie de vomi à peine digéré avant qu'elle fasse l'effort éreintant de la nettoyer.

Mais Quinn l'a prévenu, les blessures dans ces zones-là ne sont pas sans conséquences quand on y pense. Elle a un soupir en s'extirpant des draps un instant : Tu vas être fière de moi ! assure-t-elle à sa sœur cette fois : J'ai réussi à manger la portion que tu m'as préparé et sans tout vomir, il n'y avait presque pas trop de sel dedans en plus ! Renchérit-elle avec un sourire qu'Abigail ne peut pas voir de là où elle est. C'était vraiment super bon ! Insiste-t-elle.

Bon, sa cadette répond un peu par-dessus la jambe apparemment, Johanna roule des yeux en venant essayer de se remettre sur ses jambes : Abigail...? L'appelle-t-elle en attrapant le gilet qu'elle tient à bout de bras. Ses cheveux noués en une tresse qui n'a plus beaucoup de sens, elle réajuste la bretelle de son débardeur sur son épaule. Il y a quelqu'un avec toi ? C'est Quinn, elle est revenue ? Demande-t-elle en s'approchant. Elle peut entendre sa sœur pester un instant.

Lorsqu'elle passe la porte, elle tombe nez à nez avec la rouquine qui lui passe le savon du siècle, à base de "Tu devrais être dans ton lit encore !" ou "Si tu ne te ménages pas, tu vas rouvrir tes points, Quinn a dit que tu devais te reposer, tu le sais très bien !" ou encore "Je t'ai demandé deux minutes, tu pouvais attendre !" Johanna a tout juste le temps de percevoir derrière sa sœur une silhouette qu'elle reconnait et qui lui fait rater un battement. Repoussée à l'intérieur de sa chambre, elle bafouille sans s'en rendre compte.

Mais, Abi- Deux minutes ! Blam ! La porte claque soudainement et la discussion reprend rapidement pendant qu'elle retombe sur le bord de son lit et... Réfléchit à toute vitesse. D'abord, les cheveux, à quoi ressemble-t-elle ? Elle tente de réajuster quelques mèches, de les démêler rapidement dans ses doigts, se débarbouiller d'un linge humide sur son visage. Johanna n'a pas le temps de changer de vêtements, aussi saute-t-elle sur l'occasion pour enfiler son gilet et cacher ce qui peut l'être. C'est une catastrophe !



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 393
Sujet: Re: Trouble   Lun 16 Mai 2022 - 18:21
Un moment que Tariq ne donne aucune raison aux mots déposés par Johanna. Sa rancune était tenace. C’était le moins que l’on puisse dire. Le brun n’avait pas apprécié la façon dont l’entrevue s’était déroulée. Et pourtant, la blonde l’avait fait réfléchir. C’était probablement ça le problème. Sa dernière phrase a été le coup de grâce. Tariq pouvait tomber amoureux. Il l’a été avec Sophia. Malgré les mensonges sur sa propre personnalité, il l’aimait sincèrement. Est-ce qu’il l’aimait encore ? Bien évidemment. Il ne pourrait jamais l’oublier, au fond.

La discussion n’avait cessé de tourner encore et encore dans son esprit. Comme un vieux disque rayé. Les petits mots de Johanna, restés sans réponse, montraient sans détour qu’elle était désolée. Au fond, Tariq l’était tout autant de s’en être pris à elle lorsque la discussion aurait pu se passer dans un certain calme. Parce qu’il a été content de la voir. C’était une certitude. Pour autant, il se résignait à ne pas répondre, à ne pas aller aux rendez-vous fixés par la jeune femme.

Et ça, jusqu’au dernier mot apporté par Mary-Abigail. Demoiselle qui montrait d’ailleurs assez facilement par l’expression de son visage que Tariq avait bien merdé. Les yeux sur le papier, le brun soupira quelques secondes. Il avait merdé. Il en avait conscience. « Qu’est-ce que tu veux à ma sœur ? » Question plutôt difficile à répondre.

- Rien de mal. Je suis inquiet pour elle. Elle m’a parlé d’un abri. Tu peux m’y emmener ?

Il était curieux. Pourquoi avait-elle envoyé sa sœur ? Est-ce qu’elle ne pouvait pas se déplacer elle-même ? Il avait bien vu que Mary-Abigail était réticente à l’idée de l’y emmener. Mais elle avait fini par accepter et Tariq s’était contenté finalement de suivre sans trop parlé, donnant les dernières nouvelles de Sanctuary Point. Nouvelles positives pour la plupart. « Si tu dis pour la cachette, je te fais manger par un alligator. » Devant l’abri de fortune, MA avait été catégorique et Tariq ne put que froncer les sourcils. Il comprenait que le but était de se protéger mais la remarque était drôle mine de rien.

- Je n’en parlerais pas.

A quoi est-ce que ça lui servirait, après tout ? Il ne voulait pas qu’il arrive quoi que ce soit. Que ce soit à la blonde ou la rousse. La porte est passée et Tariq peut voir que l’endroit est plutôt banal. Cool en soit pour les deux sœurs. Tariq oubliait parfois le confort qu’il pouvait avoir chez lui. « Okay, tu peux lui parler. Mais si tu déconnes… » La voilà qui mime déjà une magnifique découpe de son cou mais Tariq n’a pas le temps de renchérir que la blonde sort de la pièce. Dans un état… qui soulève des questions. Mais MA lui rentre dedans et le brun hausse lentement les sourcils. Efficace pour un petit bout de femme. Le brun glisse le regard sur la rousse avant d'ajouter.

- Evitons de me tuer tout de suite alors.

Tariq s'approcha de la porte par laquelle la blonde avait disparu pour frapper à celle-ci. Histoire d'avoir l'aval de la blonde pour entrer. Il n'était pas non plus un sauvage sorti tout droit d'une cage. Il ouvrit finalement la porte avant d'entrer dans la pièce. Il hésita une seconde avant de fermer la porte dans son dos. Il était conscient que le geste pouvait avoir l'air suspect pour la rousse. Mais en soit, ça ne la regardait pas. Maintenant qu'il pouvait mieux regarder Johanna, Tariq devinait aisément la fatigue sur visage, les quelques kilos en moins. Johanna était déjà mince mais elle semblait l'être un peu plus. Sa position n'était pas bien droite non plus.

- Tu as été blessée ?

Fut la première phrase qu'il lui adressa, bordé d'inquiétude. Il ne savait même pas quoi lui dire, face à son comportement d'il y a quelques temps. Debout près de la porte, Tariq poussa finalement un soupire.

- Je suis désolé. Je n'aurai pas du me comporter comme ça avec toi. Ni m'en prendre à toi.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2956
Sujet: Re: Trouble   Lun 16 Mai 2022 - 19:11
Qu'est-ce que tu vas faire ? Elle n'en sait rien. Johanna reste figée, un peu confuse. Que fait-il ici ? Alors que son dernier message affirmait qu'elle ne l'embêterait plus. Elle a été un poids pour lui ces dernières semaines, il n'a probablement pas envie de la revoir. Alors, pourquoi ? Tu es vilaine, si laide. Elle se passe nerveusement la main sur le visage, essayant de chasser cette impression désagréable de n'être qu'un immonde déchet. Ridicule.

Elle l'est oui. A s'inquiéter de l'image qu'il aura d'elle. Le nœud qu'elle a dans son ventre actuellement n'a rien à voir avec la douleur constante de sa blessure. Il est juste venu te dire que tu ne ressembles à rien. Johanna est à deux doigts de le croire, alors qu'elle rabat quelques mèches supplémentaires derrière son oreille, en essayant d'en coincer certaines dans sa natte mal nouée. Elle ne sait pas à quel point elle est pâle, presque maladive. Laideron. Sa beauté juvénile semble s'être fait la malle.

Incapable. Peut-être. Il faut dire que là, elle n'est utile à personne. Qu'un poids supplémentaire qu'il devient de plus en plus difficile d'aimer. Assistée. Elle déglutit, baisse la tête en direction d'ses mains. Elle ne relève les yeux que lorsqu'on frappe enfin à la porte. Entre, articule-t-elle d'une voix étonnement détachée. Pourtant à l'intérieur, il n'en est rien. Les voix se taisent en même temps que Tariq referme derrière lui, elle ne lui offre qu'une oeillade confuse avant de détourner les yeux.

Elle ne sait pas vraiment comment réagir. Il lui demande si elle a été blessée et elle hausse les épaules : Non, c'est... elle. Toute seule, comme une grande, qui s'est infligée ça. Comme la pire des crétines de cette planète. Un accident, plaide-t-elle dans un mensonge qu'elle ne croit pas vraiment. Mais Johanna est incapable d'articuler qu'elle a agi par elle-même, dans le but de se mutiler au lieu de mutiler quelqu'un d'autre. Elle déglutit, ne revient le regard que lorsqu'il reprend la parole...

Et s'excuse. Elle pince les lèvres sans trouver quoi répondre brièvement. Tu as eu mes messages ? Demande-t-elle, le cœur serré. Elle ne sait pas ce qu'elle préfère entendre. S'il ne les a pas eus, au moins il y a-t-il une bonne raison pour qu'il l'ait snobé aussi longtemps, laissé poireauter une après-midi entière sans venir la voir. J'aurais dû comprendre que tu ne voulais pas en parler, ajoute-t-elle simplement dans un soupir. C'est juste que je... elle ne sait pas comment le dire. Je ne suis pas brillante, je ne voyais pas pourquoi tu aurais des raisons d'avoir honte ou peur de quoi que ce soit...



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 393
Sujet: Re: Trouble   Mar 17 Mai 2022 - 18:29
Un accident. S’il s’agit du même type d’accident qui lui a valu une fièvre et une blessure à la jambe comme il y a quelques mois, alors oui. Inutile de dire qu’il la croit sans la moindre hésitation. Joe semblait être une vraie casse-cou. Un peu à l’image de sa petite sœur. Tariq avait préféré s’excuser. Au fond, c’est ce qu’il aurait dû faire depuis un moment. S’excuser auprès d’elle pour avoir été un vrai con. A sa question, il hoche la tête. Bien sûr qu’il a eu ses messages. Il les a gardés, pour tout dire. Un regard vers la porte et Tariq décide de ne pas rester planté comme un piquet. Le brun s’approche finalement pour s’asseoir sur le bord du lit.

- Quel type d’accident ?

Le brun ne pouvait s’empêcher de culpabiliser. A la façon dont il avait fini par se conduire, aux nombreuses fois où il n’avait finalement pas été présent quand elle lui demandait. D’avoir joué les gosses à refuser une discussion. Un soupire passa ses lèvres. Il fallait qu’il s’explique. Et qu’il puisse mettre les choses à plat.

- J’avais besoin… d’un peu de temps. Je suis désolé.

Tariq essayait de mettre de l’ordre dans ses idées quand la blonde dénigre sa capacité à comprendre la raison d’une telle réaction chez lui. Il faut dire qu’il n’a pas l’habitude. Si d’autres personnes ont pu lire en Tariq sans difficulté, aucun jusque-là n’a réellement tenté de lui en parlé, tenté de lui faire entendre raison. Tariq glissa ses coudes sur ses cuisses, légèrement penché en avant alors qu’il haussa les épaules avec lenteur.

- Ce n’est pas de ta faute et tu n’as rien à te reprocher. Encore moins de raison de te dénigrer.

Comment pouvait-il expliquer ? Et surtout, est-ce que ça valait vraiment la peine ? Parce qu’il ne comprenait pas plus qu’elle la raison d’une telle honte. Des centaines, des milliers de personnes vivaient la même chose. Une naissance, un abandon. Alors pourquoi avoir honte, au fond ? Il n’en avait aucune idée. Et c’est bien le manque de réponse à ses questions qui le faisait ruminer depuis des années.

- Je n’ai pas l’habitude qu’on s’y attarde. Le but n’est pas d’attirer la sympathie quand je te dis ça. Mais si d’autres ont remarqués comme toi, personne ne m’en a jamais parlé. Alors, j’ai réagis en me braquant parce que… Je ne savais pas quoi te répondre. J’avais l’impression d’être jugé et… je n’ai pas apprécié.

Ceci étant dit. Il n’avait pas le droit de réagir de cette manière, de s’en prendre à elle. S’il avait réussi à ne pas être virulent, du moins il l’espérait, ses états d’âmes ne justifiaient pas tout. C’est une certitude. Son regard se posa finalement sur le visage de la blonde. Elle avait l’air d’être passé sous un bus et pourtant, il ne l’avait pas vu dans un bon état la première fois qu’ils s’étaient rencontrés. Mordant l’intérieur de sa joue, il ajouta.

- J’ai eu tes mots. Abi m’a donné le dernier avant que je ne demande à ce qu’elle m’emmène ici. Je suppose… Je n’ai pas envie qu’on coupe les ponts. Tu ne me déranges pas.



Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2956
Sujet: Re: Trouble   Mar 17 Mai 2022 - 19:36
Elle détourne les yeux sans pouvoir cacher la culpabilité qu’elle ressent. L’insistance de Tariq n’est pas pour rendre ça plus confortable à dire vrai et Johanna appréhende de lâcher quelque chose qu’elle n'assumerait pas ensuite. Je me suis retrouvée au Store face à une ancienne connaissance. Notre discussion a dégénéré, souffle la jeune femme en haussant les épaules : Je me suis emportée… et… je… je ne me souviens plus vraiment de la suite...

Le mensonge est honteux mais elle ne peut expliquer ce qui a poussé sa main à agir à sa place. Elle s’éclaircit la voix. Il s’approche, s’installe à côté, Johanna s’écarte pour lui faire un peu plus d’espace, ne pas s’imposer. Il s’excuse et justifie avoir eu besoin de temps. Ne t’en fais pas, je comprends, ou pas. Mais qu’importe n’est-ce pas ?

Elle relève les yeux vers lui. Nerveusement sa jambe bat contre le sol quand elle attend ses explications. Le mouvement est discret mais tend les muscles de sa cuisse et de son mollet. Mordant l’intérieur de sa joue, elle essaie de ne pas montrer à quel point ça l'éprouve d’essayer de comprendre pour de bon. D’autant qu’elle endosse sans peine la culpabilité s’il le faut.

Il y avait peut-être une meilleure manière de le faire plutôt que… comme ça ? Avec plus de recul, de diplomatie et sans langue de bois pour autant. Elle hésite. Pourquoi personne ne t’en as jamais parlé alors ? Surtout si elle n’est pas la seule à l’avoir vu, c’est quand même un proche pour eux, non ? Comment peuvent-ils se satisfaire d’un il est comme ça ?

Peut-être que… peut être que je t’ai un petit peu jugé… admet la blonde avant de se reprendre : Mais vraiment pas beaucoup hein ! S’exclame la jeune femme en secouant la tête. Elle soupire, un peu contrariée qu’il ait eu ses mots et ait décidé de l’ignorer mais elle n’y changera rien. Vraiment ? Elle tourne un regard surpris vers lui, sans cacher son étonnement sur le coup… Elle ne le dérange pas. C'est aussi plaisant qu'inespéré pour elle.

Son cœur bat à peu plus fort dans sa poitrine en croisant ses yeux sombres. Que doit-elle faire ? Johanna a un temps d'hésitation. Elle a un mouvement vers l’avant, elle semble comme pousser par une main dans son dos mais son pied heurte finalement quelque chose. L’assiette qu’elle a cachée se renverse avec son contenu sur le sol de sa petite chambre étroite : Oh non ! Elle sursaute, se stoppe dans son geste. Et réalise. En se baissant pour la ramasser, Johanna se fait plus mal qu’autre chose mais malgré ça, malgré la grimace, malgré sa plaie qui lui hurle de ne pas bouger, elle s’accroupit pour réparer ses erreurs.

Ne le dis pas à Abigail… Lui murmure-t-elle pour que la rouquine n'entende pas. Elle pince les lèvres, un gémissement douloureux plus tard quand elle pose sa main sur son ventre, l’impression qu’un liquide chaud teinte ses pansements et que ses organes s’échappent tant elle souffre, elle se reprend sans faire attention : Il faut que je mange mais… j’ai encore trop mal pour ça et Abigail ne cuisine pas forcément tout le temps très bien… chuchote Johanna d’un air contrit.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 393
Sujet: Re: Trouble   Mer 18 Mai 2022 - 12:24
Un accident qui finalement ne paraissait pas réellement être un simple accident. Ça ressemblait bien plus à une confrontation avec une connaissance. Le brun ne pouvait réellement juger de la blessure. Elle n’avait pas l’air bien, c’était une certitude. Pour autant, sans voir la blessure, il ne pouvait rien dire. Les sourcils froncés par la nouvelle, il ajouta tout de même.

- Ca a dégénéré au point de vous blesser mutuellement ?

Tariq, installé maintenant à côté de la blonde, essaye de s’expliquer. De mettre des mots sur la raison pour laquelle il a réagi de cette manière. Il s’était senti jugé et préférait mettre les choses à plat maintenant. Il est vrai que sa réaction aurait pu être moins complexe si la façon de faire avait été différente. Et encore. Même sans le jugement présent dans la voix de la blonde ce jour-là, peu sûr que Tariq n’aurait été amené à en parler ouvertement.

- Je ne dis pas qu’ils l’ont vu. Je dis que S’ils l’ont vu, ils ne m’en ont pas parlé. Mais chacun à ses problèmes et je ne peux pas leurs en vouloir de privilégier les leurs. Surtout que je doute être à même d’en parler.

Il avait demandé des conseils à Lisandro, mis les choses à plat avec Hazel aussi. Mais de là à creuser un peu plus. Il n’était pas persuadé que l’envie était bien présente. Trop de rétrospective sur un court terme. Johanna admet qu’elle a un peu jugé celui-ci. Mais pas beaucoup et la précipitation avec laquelle elle tenta de se rattraper arraché un sourire amusé au brun. Tariq hocha la tête, se tournant un peu plus vers la brune. Il plia sa jambe pour que son pied n’atteigne pas le sol.

- C’est humain… Pas agréable. Mais humain.

Tariq avoua sans détour une information qu’il jugeait importante. A savoir qu’elle ne le dérangeait pas. Mais aussi qu’il n’avait pas l’envie de la voir couper les ponts. Il trouvait d’ailleurs ce sentiment un peu stupide. Tout le monde peut mourir au détour d’un virage. Que ce soit par la main humaine ou la main d’un rôdeur. Alors, tenter de garder quelqu’un dans son entourage n’était jamais certifié. Hunter avait fait les frais et d’autres personnes avant et après lui. Rien n’est jamais sûr. La surprise semble se lire sur le visage de Johanna et Tariq hoche alors la tête. Appuyant alors ses dires.

Un silence s’installe et Tariq ne sait pas vraiment s’il doit continuer sur sa lancée. Il n’a plus rien à dire. Il s’est excusé, à tenter de mettre des mots sur qu’il pensait et sur ses réactions. Oh, il est bien conscient qu’il n’est pas facile à vivre. Pas facile à comprendre, non plus. Pour autant, il essaye de maintenir le cap. Son regard, attardé jusque-là sur le visage de la blonde, se perd un peu dans celui bleuté de la jeune femme.
Le mouvement de Johanna dans sa direction le fait hésiter à son tour. Quelques secondes de flottement où le brun s’approche aussi. Jusqu’au bruit de l’assiette renversé au sol. Un clignement d’yeux alors que Johanna s’affaire déjà pour nettoyer.  Tariq remarque ses mouvements rapides et les grimaces qui s’affichent rapidement sur son visage. Alors, le brun se lève finalement avant d’ajouter.

- Assis toi, je m’en occupe. Tu te fais plus mal qu’autre chose.

Tariq s’agenouille finalement pour retourner l’assiette. La voilà donc qui ment à sa sœur. Elle a besoin de manger, Abigail a raison. Pour autant, si c’est uniquement parce que la rousse ne sait pas cuisiner, Tariq peut aider. Après tout, il sait le faire de son côté. Ce n’est pas cuisinier de formation, pas un Gordon Ramsay mais il sait faire à manger, c’est une chose. Il ramasse les aliments pour les empiler dans l’assiette tout en levant la tête vers Johanna qui tient son ventre. La tâche qui commence à se former n’est, en revanche, pas rassurante du tout.

- Merde, tu saignes. T’as du ouvrir les points…

Pourquoi est-ce qu’il continuait à murmurer, après tout ? Tariq abandonne finalement l’assiette au sol, quoi qu’un peu plus loin pour ne pas marcher dessus par mégarde. Il ne voulait pas non plus inquiéter Abigail. Tariq glissa ses doigts sur l’épaule de Johanna tout en faisant un signe de tête.

- Allonge toi et lève ton t-shirt. Vous avez du matériel ici ? Je devrais pouvoir refaire tes points.



Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2956
Sujet: Re: Trouble   Mer 18 Mai 2022 - 14:23
Oh non, lui n’a rien eu ! S’exclame-t-elle rapidement sans réaliser que c’est pire, quand elle essaie de s’expliquer. Là où elle aimerait juste que Tariq lâche l’affaire, parce qu’elle est responsable de ses plaies, elle enfonce tout juste Liam sans bien savoir ce qu’elle peut dire. C’est qu’un accident... Assure Johanna en essayant de se faire plus convaincante qu’elle ne l’est en réalité.

Elle n’est soulagée que lorsqu’ils parviennent à changer un petit peu de sujet et à ne pas s’attarder davantage sur cette blessure. Pour autant, le sujet tourne autour de Tariq, et Johanna préfère ne pas en rajouter encore, craignant que ça éclate encore entre eux deux à cause de ses maladresses. Elle détourne les yeux simplement et se torture les doigts pour s’empêcher de parler. La morsure a sa joue est plus efficace encore.

Elle en vient à avoir le goût du sang dans la bouche, et ne relâche la pression que lorsqu’elle peut voir son sourire pour de bon. Elle le lui rend d’ailleurs sans insister plus encore. Ce moment suspendu à le mérite de lui faire étrangement du bien. De la rassurer un peu. Il n’est pas dérangé par sa présence, il ne veut pas couper les ponts avec elle. Peut-être même… qu’il l’aime bien ? Elle hésite à le tenir pour acquis.

Notamment parce qu’elle sait qu’elle finira par lui poser un problème. Pour l’instant, Johanna essaie de ne pas s’empourprer comme une adolescente devant son premier béguin, dans un bref moment d’intimité entre eux. Elle pince les lèvres, se sent émue de pouvoir le regarder dans les yeux et peut être le voir pour la première fois pour de vrai.

Le cœur gonflé d’un étrange sentiment doux, le rapprochement est interrompu par sa maladresse et finalement par la douleur. Les ordres de Tariq fusent et Johanna se fige : Je peux m’en charger toute seule, je t’assure ! Elle ment. Elle a besoin d’assistance pour tellement de choses. Et ne réalise pas dans l’immédiat la fleur de sang qui tâche son vêtement. Elle baisse les yeux et fronce les sourcils.

Ah.

Dans le tiroir de la commode, il y a des bandes propres et des outils stériles, souffle Johanna en la désignant de son index. Elle se redresse difficilement, retire son gilet pour dévoiler ses clavicules saillantes, avant de relever son t-shirt. En effet. Il lui fait ensuite saisir la bande et venir la défaire lentement pour réussir à libérer les compresses maintenues contre sa peau. Elle a un soupir douloureux quand la pression se relâche.

Sa vue se réduit, grignotée par une chute de tension qui la fait doucement vaciller sur son assise. Johanna se maintient à l’aide de son bras pour ne pas tomber, et respirer profondément pour se calmer. Elle n’ose plus bouger, ou parler. Trop affaiblie par la faim et la douleur qui l’empêche de prendre des inspirations plus profondes et nécessaires. Ne pas tourner de l’œil. Ne surtout pas tourner de l’œil.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Trouble   
Revenir en haut Aller en bas  
- Trouble -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: