The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6199
Sujet: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    Sam 14 Mai 2022 - 22:41
Voilà quelques semaines que celui qui a été rebaptisé dobby est avec nous, vivant sur le yatch dans la chambre de Gemma. C’est un peu l’esclave animal de compagnie, j’ai bien dit plusieurs fois à Joe de pas s’y attacher, mais je suis pas certain qu’elle m’écoute. Jaimes l’a pas trop mal pris je pense, même s’il était surpris que je le ramène dans notre planque a nous, j’ai l’impression qu’il s’y est fait. D’ailleurs, il parle toujours mega gentil a Evan genre t'es un bon garçon c'est bien tu auras un su-sucre après" et passe plein de temps avec lui. Comment ca : ca fait clebs ? Ben non, il est juste cool Jaimes. Bon, par contre, il lui a bien dit pas "de taches sur mes chemises ou ca va littéralement te couter un bras" mais c’était dit avec un grand sourire, du coup, le Evan, il est pas a plaindre.

En attendant, au moins, on bouffe mieux, le linge est proche et on a plus a se battre pour savoir qui gère le ménage ou les toilettes bouchées. Pour ca, il y a un grand mieux pour nous. Quant à lui, il a signé pour en chier non ? Il devait bien se douter que la vie d’esclave c’est un peu la merde.

Il faut dire qu’entre les missions, a part s’entrainer et préparer la suite, on a pas non plus une vie folichonne. Au moins, maintenant, il connait nos têtes et a surement la gueule de mon dos. Je suis pas le genre de mec qui frappe pour rien, tant qu’il fait le taff et qu’il fait pas chier, je lui fous la paix. Une part de moi se dit qu’il faudra quand même le buter, une autre aime bien avoir autre chose que du rat grillé a bouffer et des combinaisons qui ne tiennent pas début tellement elles sont raides de crasse.

Je ne suis pas de nature causante, ce n’est pas moi qui lui tiens le crachoir ou qui fait quoique ce soit pour le mettre a l’aise. En fait, je l’observe pas mal, le testant de temps en temps. « J’oublie » de fermer sa porte de chambre a clé, je lui laisse l’occasion d’avoir une arme et mon dos a portée, voir, juste de se barrer. J’aime savoir de quoi sont faits les gens qui sont prêts des miens, bon, la plupart du temps j’ai une méthode bien a moi et rapide pour voir ce qu’ils ont dans le bide, mais j’ai fait plus soft cette fois. Je ne sais pas si c’est parce qu’il manque de couille ou une autre raison, mais il semble bel et bien résigné à être notre elfe de yacht.

Il squatte la chambre de Gemma, une des cabines que je continue d’éviter le plus possible. Pour autant, ce matin, je me suis fait violence pendant que le boulanger faisait son office. Je suis allez dans son antre, avisant de tous ces petits changements dans la chambre de ma fille qui atteste qu’il y a eu un changement d’occupant. Il a trouvé ses crayons et les papiers qu’elle aimait colorier, s’il a dessiné sur certain, il a surtout pas mal écrit sur d’autres. Des recettes et plein de trucs inintéressants du moins de ce que je déchiffre. Je ne sais pas mega bien lire, enfin si je sais, mais ca me fatigue vite, je préfère quand c’est Joe qui fait la lecture, du coup, comme vous pouvez le constater, je sais pas non plus super bien écrire.  Je ne lève même pas la tête de ses papiers alors qu’il revient dans « sa loge » et m’y trouve en train de regarder ses écrits. Je suis habillé comme ces jours ou je compte partir, la combinaison de Dead Pool, propre, sans mon masque pour le moment, Mauricette dans mon dos.  

« Je ne savais pas que tu aimais écrire… tu as finis avec les chemises de Slend, fait ton sac, on sort. »







Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 511
Sujet: Re: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    Dim 15 Mai 2022 - 21:52
Plusieurs semaines sont passées maintenant, plusieurs semaines où j'ai intégré le yacht dans une chambre de gamine. Il y a beaucoup de rose. Mais au moins, je vois le jour et la nuit, je dors dans un lit correct. Ma mémoire est un peu défaillante depuis quelques temps. Alors j'emprunte les feuilles présentes dans la chambre qui est maintenant la mienne pour pouvoir écrire. Que ce soit les recettes ou les quelques souvenirs que je sens défaillant. Ceux où il me manque quelques détails.

Je suis traité correctement. Tant que je ne fais pas de connerie, au fond. Joe est gentille. Elle n'abuse pas lorsqu'elle me demande quelques tâches à faire. James, quand à lui...., j'ai envie de lui casser la figure à chaque fois que je croise son visage. Un mélange de peur et de haine m'habite principalement. Il me traite comme un gamin, est condescendant et je sais qu'il attend le moindre faux pas pour m'en coller une. Isha... Je n'ai pas à me plaindre. De manière générale, il faut que je fasse ce que l'on me dit...
Je suis un esclave, quoi.

Mes journées se résument à faire le ménage, faire la bouffe... la lessive aussi. J'ai remarqué qu'Isha est moins... prévoyant. J'ai l'impression qu'il tente de voir si je vais m'enfuir à la première occasion. Ca à commencé par la porte de la chambre resté sans être verrouillé le reste de la nuit. La seconde fois, ça à été une arme très proche de moi et lui le dos tourné.
J'aurai pu, très honnêtement, tenter de m'enfuir en courant. Mais il faut voir les choses en face. Isha me rattraperait en quelques enjambés ou je me ferais abattre. Pire encore, je serais battu à mort et découpé comme les autres...
Alors, même si j'ai regardé les opportunités, pesé le pour et le contre à les prendre... Je n'ai rien fait. L'arme est resté à l'endroit où elle était. La porte est resté fermé sans que je n'y bouge, non plus.

Ca fait un moment que je frotte les fringues de James. Ce con là m'a demandé de ne pas faire de tâche supplémentaire mais j'aurai bien envie de le faire, voir de les déchirer et de le laisser se balader un poil comme un connard. Mais pour ma survis, je me contente de frotter les tâches avant d'étendre le linge. Quelques heures et je rangerais ce bordel. Je frotte mon pantalon avant de rentrer dans la chambre qui m'appartient pour y découvrir Isha. Il regarde ce que j'écris mais il ne trouvera rien d'intéressant.

- J'ai tendance à oublier certaines choses, c'est un pense bête. En plus des recettes..

Je suis sûr qu'il s'en fout mais bon. Autant lui dire. Non, je n'aime pas écrire plus que ça mais ça me libère l'esprit et m'empêche finalement de me perdre dans une certaine anxiété. Je hoche la tête et attrape le sac. Rose, de surcroit, histoire de bien continuer dans l'infantilisation.

- Hum.. Qu'est ce que je dois prendre exactement ?

Parce que rien ne m'appartient, déjà. C'est une certitude. Que je ne sais pas où nous allons et je ne prends même pas la peine de lui poser la question.




(c) semper eadem


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6199
Sujet: Re: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    Mar 17 Mai 2022 - 11:59
Je fronce les sourcils quand il m’explique oublier des trucs et qu’il doit écrire pour éviter ça.

« T’es un poisson rouge c’est ça ? »


Un poisson rouge qui sait écrire vachement bien mieux que moi. Pensif en regardant ses notes avant de reposer sur le bureau pour ajouter pensivement :

« J’ai tendance à me dire que si notre tête veut plus qu’on se souvienne, des fois, elle a surement raison. »


Pendant un an de ma vie, j’avais tout oublié : qui j’étais, ce que j’avais fait. Je vivais avec ce manque mais, en même temps, ca avait surement été une des meilleures période de mon existence post apo. Plein d’espoir que des gens aimant me cherchent, délivré de tous mes crimes, de mon passé, a imaginer que je pouvais être quelqu’un d’autre de ce que je suis, ca avait été chouette au final. Ma Surement que, sans l’intervention de mon ex femme, qui préférait mille fois mon à tous le reste, je serais resté vivre sous un autre nom dans le déni le plus total. Des fois, je me demande ce que je serais devenu si j’étais resté juste ce champion d’arène se pensant droit dans ses spartiates et puis, je me rappelle que c’est parce que je me suis vautré dans les entrailles et sali les mains jusqu’aux épaules que j’avais réussi le miracle d’amener le convoi de Detroit a Seattle. Certes, pourquoi au final ? Mon ex femme s’était barrée a la première occasion avant de crever en pondant le gosse d’un autre, mon frère avait disparu craignant ma réaction parce qu’il avait tronché ma femme dans mon dos, ma sœur, ma fille et ma patronne étaient mortes. C’est à se demander si tout cela en valait la peine.

Quand il me demande ce qu’il doit prendre, je suis tellement perdu dans mes pensées que je relève la tête vers lui avant de me souvenir qu’il est là. L’ancienne cabine de Gemma est toujours un endroit qui ne me fait pas du bien. Je me passe une main sur le visage pour chasser tous ces fantômes qui ne me laissent pas de répit avant de lui annoncer avec le plus de désinvolture que je suis capable au regard du lieu.  

« Tu peux prendre de quoi noter, si t’as peur d’oublier des trucs, prends de quoi bouffer aussi, pas sur qu’on rentre avant la nuit. Je t’attends sur le ponton. »


Avant de bouger, je fais l’erreur de lever les yeux vers un dessin resté au mur, celui qui représente une famille « ronds bâtons » et signé avec des lettres maladroites et de toutes les couleurs « GEMMA ». Difficile de ne pas repérer le plus grand personnage aux cheveux noir et a la grosse épée a coté d’un plus petit avec des cheveux longs qui tient aussi une arme identique. Juste a côté, un autre aux blonds aux yeux bleus avec un grand sourire et un bébé dans ses bras…  Emilie et Logan…   Je détache rapidement mon regard de cette œuvre et pars d’un pas preste, pour ne pas dire plus, en me jurant de ne plus m’attarder ici. C’est trop dur, ca fait trop mal.

======

J’étouffe sur ce rafiot, je sais que je suis en train de le bricoler pour que le moteur tourne mieux en piquant des pièces ici et là sur les autres de l’amarina, mon cadeau pour Jaime, mais soyons honnête, aucune chance que j’aille dessus si ça va plus loin sur la flotte. Moi je vie dans la camionnette de convois militaire ramène de Detroit, baptisée LM pour love Mobile. C’est un bordel a roulettes ou s’entasse comics, broles de mécanique, fringues plus ou moins propres selon la sensibilité a l’odorat… j’ai aussi une couverture a mène le sol : mon coin couchette. Bref, c’est mon sanctuaire, mon purgatoire.

Je sors Gisele, la Harley bricolée de l’arrière et attends le NE esclave devant le ponton, profitant de la douceur de cette fin de printemps pour chasser la tempête d’emotions que j’ai vécu dans l’ancienne chambre de ma fille. Je lui souris quand je le vois enfin arrivé et lui lance des lunettes de protection.

« Mets ca si t’as pas envie de collectionner les moucherons dans tes yeux. On a plusieurs heures de route. D’ailleurs, t’es déjà monté sur une moto ? Oh, j’oubliais, au cas où, on ‘a trouvé un cadeau avec Jaimes. »


Je sors de mon sac un masque roulé et lui tends. C’est surement pas ce qu’il espérait mais pour le moment, il aura pas droit a plus. C’est déjà lourd de sens que de lui en donner un maintenant, a lui, le seul non masqué de notre meute :

« Et ca compte pas comme une chaussette, je te le dis de suite. »


Ce que je lui donne, ca reste pas anodin, même si ca rappelle, aussi, sa position du fait que le latex représente un elfe de maison dans l’univers du binoclard balafré trousseur de balais. Oui, c’est un Dobby. Avec malice, j’ajoute, en enfourchant ma Harley :

«Bon, tu montes ou tu préfères rester sans moi avec Jaime ? »









Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 511
Sujet: Re: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    Ven 20 Mai 2022 - 19:26
Un genre de poisson rouge. Ouais. Je n'avais aucun problème de mémoire avant la choc dans le camion. Du moins, pas plus que le commun des mortels. Alors de peur de ne plus voir les visages ou les prénoms de ma famille. Tout est bon pour ne pas devenir dingue. Sa logique ne me surprends pas mais je ne la partage pas réellement.

- Je n'avais pas de problème de mémoire avant. Ce n'est pas bête. La tête tente de protéger et de faire avancer.

Je n'ai pas envie de le contredire. En réalité, je marche sur des œufs constamment. Que ce soit avec lui ou les autres. Je préfère éviter tout problème. Le sac en mains, je lui demande ce que je dois prendre. Sans avoir d'information quelconque, je pourrais charger le sac de tas de conneries sans utilité. Je vois bien qu'il est un peu perdu dans ses pensées. J'ai bien remarqué où je me trouve mais je n'ai pas vraiment cherché plus que ça. Est-ce que la bateau lui appartient ? Est-ce que la chambre appartenait à un membre de sa famille ? Ma voix parvient à ses oreilles et le regard vide qu'il m'envoi me montre bien qu'il était parti bien loin.
Ok. Une journée à l'extérieur... Je hoche alors la tête alors qu'il s'enfuit assez rapidement. Je m'approche finalement du bureau. Est-ce qu'il y a quelque chose qui ne lui plait pas ? Je ne sais pas à qui appartient la piaule alors même si j'ai investi les lieux, je n'ai rien changé de l'endroit... Est-ce que j'espère ne pas rester ici très longtemps ? Au fond, oui. Je hausse les épaules avant remplir le sac. Je laisse de côté de quoi écrire. Je doute avoir le temps. Je ne sais même pas ce qu'on va faire...

Sac sur le dos, je rejoins le ponton pour voir Isha sortir une moto. J'avoue que je suis surpris. Je pensais qu'on partirait à pied ou en voiture. Pas en moto. Je descend du ponton, attrapant au vol les lunettes de protections. J'ai déjà monté sur une moto, ça devrait aller. Pas depuis un moment mais c'est comme le vélo.

- Ca fait un moment que je n'ai pas monté dessus.

Je me rapproche de la moto alors qu'il m'indique avoir trouvé un cadeau. Je sens la merde arriver. C'est une certitude. Le masque roulé en main, je reconnais évidemment l'elfe de maison de la franchise Harry Potter. Je me sens, encore une fois, complétement dévalorisé voir déshumanisé. Est-ce que c'est le but de la manœuvre ? Je fourre finalement le masque dans le sac. Je ne montre aucune expression sur mon visage et pourtant, j'aurai envie de lever les yeux au ciel, de lui jeter le masque au visage ou de lui faire bouffer. Mais soyons honnête. A quoi ça servirait ?

Je desserre les lanières du sac à dos avant de grimper derrière le brun. Rester avec James? Plusieurs crever. Et ça me saoule de savoir que ma sécurité est exclusivement assuré par le brun qui démarre au quart de tour. Je suis obligé de m'accrocher à la première chose que j'ai sous la main, les flans du brun. Il conduit comme un cinglé et si j'ai survécu à toutes ses conneries, je n'ai pas envie de crever à un virage en tombant d'une moto lancé à une centaine de kilomètres heures.

- Où on va, exactement ?

Pas sûr qu'il ne réponds. Accroché au brun, mon regard se perd sur les paysages alentours. Entre Providence, la bateau et New Eden, je n'avais pas été hors du camp depuis... 2017 ? Beaucoup de chose ont changés, c'est une certitude.

Plusieurs heures de moto, j'ai mal au cul, c'est une certitude et les contractions de mes muscles à chaque fois qu'un virage est prit de façon trop sèche par le brun entraîne quelques douleurs dans mon corps. Je ne sais pas ce que ça va être en rentrant.

- Qu'est ce qu'on fait là ?





(c) semper eadem


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6199
Sujet: Re: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    Sam 21 Mai 2022 - 11:49

Il ne dit rien quand il reçoit son masque, en fait, il ne dit jamais grand-chose, c’est compliqué de comprendre qui il est. Pourtant ca vie me semble être bien plus douce que beaucoup d’hommes libres a Providence. Je ne lui ai foutu aucune recalée, même quand son manque de gratitude en devient presque insultant. Je suis bien placé pour savoir que les coups font plus des chiens des enragées que des obéissants. En tout cas, il a par l’air de mesurer mon geste, je l’accueille dans la famille et lui il a l’air de se demander quel est le cours du pétrole ou le parfum de sa dernière pizza. Si ca se trouve c’est a cause de ses problèmes de caboche, il est p’être un peu neuneu. Neuneu Eden ca sonne pas mal ? Dans les cas, je lui grogne, quand même, avant de partir :

« Un merci ca t’étoufferait pas, je te jure. »


=====

Je me crispe a chaque fois qu’il s’accroche a moi et me jure de lui expliquer de plus faire pour le retour s’il tient a la vie. Je ne supporte pas qu’un mec me touche, c’est viscéral. Je me suis fait assez ramoner l’anus contre ma volonté en début d’épidémie pour être un peu tendax. On traverse pas mal de ruines en s’éloignant de Seattle avant que le paysage ne devienne plus sauvage et vallonné. Le temps est idéal pour une balade en moto et dès qu’on a quitté les zones les plus grouillantes je me fais plus plaisir en goutant ce petit parfum de liberté qu’offre toujours ma Harley. Je pense que ça ne fait pas de mal vu ce qui nous attends à l’arrivée.  Il nous faut plusieurs heures avant d’arriver a un endroit spécial, un endroit marquant un endroit qui avait, surement, scellé le sort des exilés qui ne voulaient plus envisager une fuite après ça.

Je ralentis alors que nous abordons la ville où je n’étais pas retourné depuis des mois. Je gare et planque ma Gisele en bas d’une colline derrière ce qui reste d’une maison en bois qui avait mal supporté le passage du temps et d’autre chose. C’est sobrement que j’annonce a Dobby :

« On va finir a pied. »


C’est surement psychologique, mais j’ai presque encore cette odeur de cramé dans le piff alors qu’on remonte cette colline boisée. Des relents putrides commencent déjà a envahir l’air alors que nous avançons, le regard river devant moi, c’est d’une voix presque monocorde que je commence a expliquer au boulanger :

« L’été dernier, il y a eu un nuage noir qui est arrivé a Seattle, on a d’abord pensé qu’avec les fortes chaleurs c’était un orage… et puis, il y a eu ces résidus de cendre et cette odeur de brulée qui sont restés des jours et des jours. Alors un groupe s’est formé pour aller voir d’où cela venait… »


Je m’arrête et regarde sérieusement l’homme qui m’accompagne, me demandant encore comme il va réagir. Je n’ai pas mon masque, juste ma combinaison qui est presque ma seconde peau. Avec un geste lent je sors un couteau de ma botte et lui tend :

« Au cas ou. Tu sais te battre ? »

Puis, prenant le risque qu’il essaye de me planter dans le dos, je reprends ma marche vers un spectacle que m’avait bouleversé aussi, pas de la même façon que les autres, certes. Je m’arrête une fois en haut, devant le panneaux rouillé et abimé d’éclats de balles qui se balance doucement en grinçant au grès du vent : « Bienvenue à Cliffdel ».

Devant nous se dresse des centaines de croix a perde de vue dans des restes d’une ville brulée et saccagée ou la nature a déjà commencé à reprendre ses droits. Même a ciel ouvert, l’odeur de tous ces corps purifiés et gémissants, a moitié mangés par les oiseaux qui s’y sont risqués. Les tailles des moisis cloués, malgré leur état de décrépitudes, ne peuvent pas mentir sur le fait que même les plus petits enfants ont partagé le sort de leur parents dans cette mort atroce et bâclé, faite a la va vite comme si ce genre de massacre légitimait qu’on fasse un aussi sale boulot.

Rien que de revoir ca, je sens ma mâchoire se contracté de rage et je sers les points. Ce clochette, je le retrouverais, et je le crèverais de la façon la plus appropriée au nom de tous ses crimes.  Je tourne mon visage vers l’ancien de New Eden a côté de moi. Une fois de plus je le scrute, cherchant a deviner ce qu’il en pense avant de lui expliquer :

« Voila le sort de ceux qui avaient osé dire non aux tiens. C’était des gens qui voulaient juste continuer a vivre avec leur croyance et leur style de vie a eu. Je ne savais pas le sens du mots conversion ni vraiment ce qu’était votre religion avant ça. « Il faut trier le bon grain de la lie » j’imagine. »


Quelques morts en sales état nous voit de loin et commence a ramper dans notre direction provoquant un concert de grognement plaintif de ceux qui n'avaient pas réussi a se démembrer pour descendre de leur croix sans que cela ne ne semble m’inquiéter ou m’émouvoir.

« Mais peut etre qu'il y a un autre sens a tous, ca, peut être que toi, tu peux m'expliquer ce que nous, on a pas réussi a comprendre. »










Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 511
Sujet: Re: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    Dim 22 Mai 2022 - 17:10
Pas réponse. Alors, le reste du trajet se passe dans un silence religieux, si on peut le qualifier de cette manière. Je remarque plusieurs panneaux passés, des villes que j'avais oublié, alors que l'on s'éloigne de Seattle vers une zone plus verte. Ce qui n'est pas pour me déplaire. Je n'ai rien contre l'eau et les bateaux mais la terre ferme reste plus apprécié de mon côté. Mais je ne sais pas me plaindre. J'ai un endroit correct ou dormir. Au fond, je suis reconnaissant de tout ça.
Le véhicule est abandonné et je retire les lunettes pour les mettre dans le sac à dos. Je hoche la têt, remontant la colline en compagnie du brun. Mon regard se pose un peu partout, essayant de remettre de l'ordre dans la map interne que j'ai en tête. Aucune idée d'où on va.

En revanche, l'odeur qui commence à me prendre le nez m'indique sérieusement que nous n'allons pas dans un endroit anodin. Un regard vers le brun qui ouvre la bouche. Je ne sais pas s'il me conte une histoire ou s'il cherche quoi que ce soit de moi par un tel geste. Mais je sais déjà que New Eden est un camp pourri par la haute sphère. C'est une certitude. Et quelque chose me dit que l'endroit où nous allons est peut-être relié à ça.

- Qu'est ce que le groupe à trouvé...

Je pose la question mais je suis quasiment sûr que le groupe a du trouver un massacre. Un feu ou je ne sais quoi de ce type. Quelque chose d'horrible. Il s'arrête et je fais de même. Alors, je sais me battre, oui. Je dirais oui. Mais je ne sais pas à quoi m'attendre. Mais oui, en soit, je sais me défendre. Ca serait probablement mieux avec une arme mais... Je suppose que ce n'est pas le but de la manœuvre. Je hoche alors la tête.

- Oui. Je sais me défendre...

Quand je ne suis pas planté avec quatre armes sur moi et correctement armé aussi. Il passe devant moi et je suis finalement à environ un mètre derrière lui. J'avise Mauricette quelques secondes, toujours présente dans son dos, avant de découvrir le spectacle situé au sommet de la colline. Et si je devrais probablement resté impassible, ce n'est simplement pas possible. Pas devant autant de corps sur les croix, pas autant devant des restes de bâtiments brûlés, pas devant une ville qui n'est plus présente sur la carte maintenant. Je me rapproche alors pour me tenir juste à côté du brun, je ne sais pas quoi dire.

- Je suis désolé...

Qu'est ce que je peux dire de plus...? Ca me retourne l'estomac. J'ignore si c'est l'odeur, la vue ou la situation en elle-même. Je sais que New Eden est un camp horrible. Que la plupart reste là-bas par obligation. Comme je pouvais le faire de mon côté. Mon regard se pose sur les morts situés au loin, ceux qui tentent de s'approcher pour se nourrir.

- Quand je vous ai dit que je faisais parti de la résistance à New Eden. Ce n'était pas une tentative pour me faire bien voir et éviter les coups. Mais dans le camp, être contre l'autorité entraîne ce résultat. La rébellion n'est pas assez nombreuses face aux miliciens pour renverser la haute sphère. Personne ne mérite ce qu'ils font subir aux gens. Que ce soit dans Walla Walla, que ce soit ici...

Personne ne devrait subir quoi que ce soit de la part de New Eden. En quelques mois passés dans le camp, il y a eu tellement de chose. La manifestation, l'empoisonnement, les thérapies de conversion. Intégrer la rébellion avait été la suite logique des choses. Je ne suis plus impassible du tout, bien au contraire. Mon regard quitte Cliffdel pour se reposer sur Isha.

- Quand je suis arrivée, c'est après avoir erré un bon moment avec ma famille. Je suis arrivé seul là-bas parce que j'ai cru à la propagande. Une zone sécurisé pour vivre comme avant. Une fois rentré, tu ne pourras en sortir que si tu fais parti de la milice, en expédition ou en mourant. A l'intérieur de Walla Walla, il n'y a que les miliciens et la haute sphère qui savent véritablement ce qu'ils se passent à l'extérieur. Ils habillent la mariée le reste du temps.

Quand je me suis proposé pour rejoindre l'expédition vers Providence, je ne pensais même pas qu'ils allaient être d'accord pour emmener un civil là-bas. Au fond, maintenant, avec le recul. Est-ce que je veux retourner à New Eden ? Non. Mais ce n'est plus une question de mal-être et de divergence d'opinion. Quand je vois l'état de la ville situé devant moi. Ce n'est que du dégout finalement.

- Je suis désolé. Je n'ai pas fait ça, pas participé à leurs tueries. Mais je suis lié en ayant fais parti du groupe... Alors, je suis désolé. Pour ce que ça vaut... On peut aller les trépaner ? Je suis sûr qu'aucun n'aimerait rester dans un tel état..

Offrir une meilleure fin à leurs dépouilles d'une certaine manière.




(c) semper eadem


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6199
Sujet: Re: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    Lun 23 Mai 2022 - 12:26


Je l’écoute m’expliquer sa vision de la résistance, presque surpris qu’il sache aligner autant de mots à la suite après des semaines de quasi mutisme. Évidement, j’entends ce qu’il me dit, mais je ne peux pas comprendre. Ce qu’est Walla Walla dépasse tout ce que je peux imaginer. Quant à ma vision de « résister » cela est a des miles de ce que les « NE Rebelles » font, je préfère mille fois risquer une mort dégueulasse que baisser ma tête et fermer ma gueule. Surement qu’en tant ordinaire il aurait eu une petite phrase tranchante ou une blague cassante, mais pas aujourd’hui, pas ici, pas avec ce qu’il y a devant nos yeux. Je me contente de lui dire, avec calme, ce que ses excuses m’évoquent.

« Ils ont réussi a vous faire oublier que vous êtes des hommes. Vous avez peur et au lieu de voir dans ce qu’ils font la nécessiter de vous redresser, vous préférez craindre d’être les prochains. C’est un choix, mais combien pense comme toi ? Combien s’écrasent au lieu de faire ce qui devrait l’être ?  »

Je soupire en me sentant comme un vieux con moralisateur avant de reprendre, sur un ton fatigué :

« Mais je ne te blâme pas, quand je suis venu ici, je n’ai pensé qu’a une chose : quitter Seattle pour éloigner ma famille de ces tarés.»

J’écoute les règles de sortie des NE et me rend encore plus compte de la perversion de leur système. Si ce mec dit vrai, dans leur 10 000 tête, combien de victime ? Combien d’esclaves prisonnier de ce délire qui avait tout d’un piège a mouche avec ses relents trop sucrés pour être vrais.

« En fait tu étais déjà un esclave là-bas ? »

La question est sincère et note une réelle envie de comprendre notre elfe de bateau. Quand il parle de les trépaner je détache enfin mes yeux de lui pour regarder la plaine d’où le vent nous chari des odeurs nauséabondes. Je balaye ces centaines de corps grotesque cloués et exposés aux animaux et aux vents. Ceux au sol sont tellement pitoyable qu’ils n’arrivent pas a se trainer jusqu’à nous, du moins, ils essayent. Je finis par faire un non de la tete :

« Si on oublie le fait que tu suffoquerais d’être entouré d’autant de chaires mortes, ou qu’ils arriveraient a quitter leur croix, vu leur état, s’ils s’existaient trop de nos présences, il faut laissé cet endroit tel quel. Cliffdel est devenue une ancre, un cap, une façon de garder de la détermination même dans les pires moments, c’est un témoignage de ce qui se cachent derrière les promesses de NE. »

Je m’adosse a un arbre mort, et dévisage, a nouveau l’homme que je pense vraiment vouloir humainement donner une sépulture décente aux victimes devant lui. C’est étrange ce besoin de culpabiliser pour des choses dont il n’est pas responsable. Je crois que notre esclave est une énigme a mes yeux. C’est très doucement et après un long silence bercé de grognements au loin que je finis par m’exprimer quand il se sent encore obligé de s’excuser au nom de NE :

« Tu n’es plus un NE maintenant... mais tu n’es pas non plus un Scarcrow. »

Sa réaction devant le masque, ou plutôt son absence me laisse à penser que quel que soit le chemin de cet homme, il ne sera pas dans un sentier déjà balisé. C’est surement pour cela que nous sommes ici et que je compte lui proposer un nouveau choix. C'est avec une certaine passion dans ma voix que j'en arrive au fait:

« Tu me dis que tu veux résister, et bien, là, devant toi, tu as le moyen de le faire plus que je ne le pourrais jamais. Écris, pose des mots dans tout ce que tu vois. Porte un regard neutre sur ce monde et assure-toi que la vérité ne soit pas enterrée avec nos cadavres quand ce jour viendra. Qu’en penses tu ? Et je veux une réponse sincère, je ne te tiendrais pas rigueur d’un refus. Je ne suis pas comme ça. »











Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone    
Revenir en haut Aller en bas  
- En voiture Simone, si c'est moi qui conduit, devine qui klaxone -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: