The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

The Baker who became a slave
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 463
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Ven 13 Mai 2022 - 20:10
Je me contente de hocher la tête. Simplement. Autre ville, autre vie. Ok. Ca n'est pas un sujet que je veux éclaircir au fond. On n'est pas amis. Clairement, c'est le contraire dans l'immédiat. Je pose des questions, probablement stupides. Parce que je sais très bien ce que ça veut dire. Je serais le larbin de service. A faire ce qu'il faut pour éviter de finir frapper de tous les côtés. Est-ce que je suis capable d'endurer tout ça ? Est-ce que j'ai seulement le choix ?

- Est-ce que je peux me défendre ?

Pas contre lui, évidemment. Si je suis censé être sous sa coupe. Je parles d'autres personnes. Ceux à qui, au final, je ne demande rien et non, normalement, rien à me faire non plus. La notion d'appartenance provoque un frisson désagréable dans mon dos. Alors, je vais finir comme ça. A quatre pattes à ramasser la merde avec le sourire... C'est.. triste. J'ai l'impression de l'emmerder au fur et à mesure de mes questions et je soupire avec lenteur.

- Non, je n'ai pas menti... Ce sont mes études et je sais faire que ça.

Et je le fais très bien en plus. Pourquoi ça importe au fond. Mais oui, je sais cuisiner correctement. Personne ne s'est jamais plains de ce que je pouvais faire. Si on oublie les formes douteuses de cupcakes à l'EVJF de Grace. Cette époque me paraît tellement lointaine maintenant. Je me demande à quoi ils pensent tous. Est-ce qu'Elijah et Mia vont bien ? Je relève les yeux vers son visage lorsqu'il met les points sur les i. J'ai bien compris que la moindre dérive sera compliqué... douloureuse. Je hoche alors une nouvelle fois la tête. Je n'ai pas envie qui lui et l'autre cinglé n'arrive finalement pour me couper je ne sais quel membre ou autre chose de plus complexe.

- D'accord... L'esclavage..

Je n'ai pas envie de subir quoi que ce soit. Pas envie de rester sans cesse dans cet endroit sans lumière. Je vais finir par devenir dingue. Je me parle déjà tout seul, je ne sais pas où je suis, encore moins l'heure qu'il est. Si ça me permet de rester en vie...? Est-ce que je pourrais non seulement cesser de faire l'esclave à un moment ?






We lost a lot of people over the years. You would think you get numb to it after a certain point. You don't.
.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5732
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Sam 14 Mai 2022 - 16:15
Je le sens vraiment du genre a réfléchir celui-là, je sais pas si c’est bien ou pas. Surement qu’il s’entendra mieux avec Jaimes qui est, quand même, le mec le plus intelligent que je connaisse, même avant Joaquin. Moi je suis plus dans l’action, c’est p’être pour ca, aussi, qu’on m’a pas trop demandé mon avis avant de me cramer au fer rouge pour me mettre esclave en arène. Faut dire aussi que j’étais en train de leur promettre de tous les crever et de jamais leur obéir. Pas pour rien que je me suis fait défoncer pas que la gueule pour essayer de me mettre au pas.

J’ai un sourire amusé et je suis pas loin de me marrer quand il fait de l’humour. Finalement, on va p’être s’entendre. Putain, savoir s’il peut riposter, il est bon lui.

« Bah ouai, tu auras toujours une épée, un flingue et deux lances roquettes sur toi avec un permis de tuer. »


Merde, en fait, c’est qu’il déconne p’être pas ce couillon là. Non mais sans rire esclave c’est bien 0 droit ? Putain, il me fout le doute lui. Avec un sérieux retrouvé je précise, au cas où.

« Alors côté droit, je vais pas te mentir, tu frôles le néant, la seule chose que tu peux faire c’est rappeler au gens a qui tu appartiens s’il y a une merde et je trancherais moi-même la question. »


J’ai comme dans l’idée que ca sera plus efficace qu’un boulanger qui menace de distribuer des pains. Etrangement, on vient pas trop me chercher des poux et souvent, quand on me cherche, on me trouve. Comme dirait Vaughn j’ai les arguments a la taille de ma grande gueule donc si ca me va pas j’ai tendance a devenir contondant, ou juste con tombant sur des tronches. Bon, il sait faire que de la bouffe, mais c’est pas si mal, j’imagine que ce que les foufounes savent faire naturellement comme laver le linge ou coudre, il peut y arriver s’il sait faire comme elles derrière une casserole.

« On s’en contentera pour le moment. »


Je me redresse quand il se décide et, avant d’enfiler mon masque et lui tendre une cagoule noire je le regarde avec gravité avant de lui dire, d’un ton presque solennel :

« Maintenant, quoiqu’il arrive Evan Jensen, ancien boulanger des fanatiques, rappelle-toi toujours que tu as eu un choix et que tu l’as pris en ton âme et conscience.  Enfile ca, je t’emmène dans ton nouveau chez toi.»


La suite sera surement un voyage bien inconfortable pour lui pour arriver a l’amarina ou nous squattons le Yatch de Jaimes depuis des mois. La LM est garée devant le ponton. C’est toujours la cagoule sur la tête et le guidant sans douceur que je vais vers une cabine. Celle aux hublots qui ne s’ouvrent pas et au verrou qu’on a placé il y a peu. J’ai un temps d’arrêt en entrant, je n’y avais pas remis les pieds depuis novembre et cela me frappe presque de retrouver cette pièce ou il y a encore tellement de ma fille dedans. Le lit avec la couverture mon petit poney, ses dessins au mur, ses livres d’enfant qu’on avait pas eu le temps de prendre pour retourner au Merchant, sa collection de jouets allant de ses précieux poney en passant par sa dinette, ses peluches ses barbies, ses boites a musique et boules a neige pour arriver a ses crayons de couleur… C’est dur, c’est tellement dur… Souvent, je me dis qu’elle est vivante, quelque part, j’oublie que je ne la rêverais plus, et puis, parfois, comme maintenant, je suis obligé de faire face a la vérité : elle est morte, je n’ai pas su la protéger. Je me reprends avant de retirer la cagoule d’Evan et le pousser légèrement a l’intérieur.  

« Bienvenue chez toi Dobbie le boulanger. Je vais prévenir Slenderman et Lionceau que tu es là. Un conseil, prend du repos, parce que c’est pas le taff qui va te manquer quand ca va arriver. »


Je lui laisse une minute s’il a des questions avant d’envisager de partir vite de cet endroit qui me fait trop souffrir.








Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
- The Baker who became a slave -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: