The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -45%
PARISOT ZOLA Lit combiné 90×200 cm
Voir le deal
174.99 €

The Baker who became a slave
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5732
Sujet: The Baker who became a slave   Jeu 12 Mai 2022 - 15:17


Je prends le temps de faire craquer les os de ma nuque endolorie en grimaçant alors que de rentre sur ce qui nous sert de QG pour le moment. Je soupire en balançant le peu que j’ai récupérer sur des cadavres, sans trop m’inquiéter d’être couvert de sang ou des nouveaux bleus que j’ai récoltés. Les nouvelles ne sont pas bonnes, cela n’arrange pas grand-chose a mon humeur. Zola a été tuée comme seul les charpentiers kiffent de le faire, Harper est portée manquante sans qu’on n’arrive a voir plus d’infos.

Reste aussi le cas du boulanger a trancher d’une façon ou d’une autre. La sorcière a fait son office avec lui, maintenant, reste a statuer de la suite. J’estime, a tors ou a raison, que c’est a moi de prendre la décision. Si ce type est une garantie, j’ai bien senti dans la mollesse des nouvelles balls de Mason que les chances qu’il se sorte les doigts pour faire quelques choses d’autres que l’autruche étaient minces. Joe a plus confiance que moi, quelle se trompe ou pas, on a pas grand-chose a perdre que d’essayer.

Je prends un chiffon plus ou moins propre et, après une rapide discussion avec Jaime, mon ancien capitaine devenu, en peu de temps, mon meilleur ami et la garantie que je ne parte pas en vrille moralement parlant, je vais, d’un bon pas, vers la geôle de celui qui a été laissé derrière. Je ne sais pas encore ce qui lui a été dit, et j’ai besoin de lui parler pour décider.

Cela fait a peine 8 jours qu’il est ici, mais a le voir, on dirait que cela fait plus. Pour autant, il ne me fait pas pitié, certes, il est peut être juste du mauvais camp, mais ca suffit a mes yeux pour tout légitimer.  Comme si je visitais un super pote, j’entre avec un :

« Alors Evan, comment ca va depuis la dernière fois ? La rebouteuse t’a suffisamment papouillé ? Tu te sens comment, bien installé ? »

Tout en parlant, je m’installe sur le tabouret devant lui et continu d’essuyer mes mains sur le chiffon qui prend une couleur pourpre foncé. Nonchalamment, levant mes yeux masqués vers son visage, c’est plus sérieusement que j’ajoute :

« J’ai une décision a prendre vis-à-vis de toi, mais avant, j’ai une question, est ce qu’on t’as expliqué la situation avec tes potes ? »







Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 463
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Jeu 12 Mai 2022 - 16:43
Ca fait plusieurs jours. J’en suis persuadé. Peut-être une semaine ? Deux ? J’en ai aucune idée, en réalité. Les mauvais traitement ont cessés il y a un petit moment. Min-Oh et Mason ont été laissés derrière. Je dois avouer que je ne sais plus ce qu’ils m’ont dit. Je ne sais pas si je n’ai pas écouté suffisamment ou si ma mémoire me fait défaut. C’est probablement ça. Les soins prodigués m’ont fait du bien. Que ce soit sur ma cuisse ou la grippe. Je ne peux nier que je me sens mieux même si ma tête continue ses quelques bourdonnements, les quelques vertiges. Mais ils sont amoindris par la possibilité que j’ai de dormir. C’est ce qu’elle m’a dit de faire. Me reposer. De toute façon, ce n’est pas comme si je pouvais faire autre chose. La nourriture… C’est immonde. Mais si je ne veux pas me laisser mourir de faim, je n’ai pas trop le choix. Au moins, je peux manger et boire..  

La porte s’ouvre et la luminosité est loin d’être agréable. Je la supporte de moins en moins. A chaque fois que la porte s’ouvre, c’est une certaine gêne à cet amat de lumière. Je ne sais pas vraiment à quoi je ressemble mais je dois faire peur à voir. Deadpool arrive dans la pièce et je lève les yeux vers le masque facilement reconnaissable.  

- Ca va mieux..

Mieux qu’il y a quelques jours, c’est une certitude. Je ne sais pas vraiment pourquoi il vient. Est-ce que je vais m’en reprendre une parce que j’ai sois disant menti alors que non ? Les yeux sur l’homme, je regarde autour de moi. Bien installé… L’ironie est bien là. Mais c’est mieux que la cave dégueux et humide.  

- Il n’y a pas de rat… Alors je suppose que je suis bien installé.

Je suis plus calme, c’est une certitude. Je me résoud à ce que l’on me dit ou à ce que je peux faire, c’est-à-dire, rien du tout. L’impact psychologique de la solitude est quand même bien présente. J’écoute ce qu’il me dit et j’agite donc la tête. Je ne m’en souviens pas vraiment.  

- Quelle décision ? Je ne m’en souviens pas. Qu’est ce qu’est la situation ?

Au fond, je ne sais pas pourquoi je suis ici plus qu’un autre. Mais je sais que Min-Oh et Mason ont des familles respectives. Ce n’est peut-être pas plus mal que ce soit moi, ici. J’espère juste qu’ils vont bien.  






We lost a lot of people over the years. You would think you get numb to it after a certain point. You don't.
.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5732
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Jeu 12 Mai 2022 - 17:22
Il ne s’énerve pas, ne panique pas, ne supplie pas, et ça, sans qu’il le devine, ça joue en sa faveur. Même si j’ai pu épancher mon besoin de violence avant de venir, si une part de moi est repus, il n’y a rien de pire que de sentir l’odeur d’une proie pour titiller a nouveau cet instinct dont il ne résulte pas souvent grand-chose de bon. Des larmes, de la pisse des « pourquoi » a n’en plus finir qui donnent la migraine, je suis trop fatigué pour ca.

Même si j’apprécie son calme, j’ai encore besoin de me faire une opinion. Les avis sont partagés ici, le tuer pour faire un exemple, a plus qu’été évoqué. Zola, je pouvais pas l’encaisser, comme beaucoup ici, mais c’était une des nôtres. Le sang appelle le sang comme ils disent, sauf que les gens oublient vite qui a commencé a le verser, moi je m’en souviens, ca joue aussi dans le fait que Mauricette est au fourreau et ce type encore en vie.

« On m’a dit que tu ne te laissais pas dépérir, c’est déjà bon signe… j’imagine que tu as envie de vivre.»

Il n’y a pas d’ironie dans ma phrase. C’est une constatation, une supposition factuelle. C’est tout con, mais combien de personnes, a sa place, pour se donner l’illusion de contrôler encore quelque chose sur leur destiné ou parce qu’ils ont un mental de perdant, se laissent crever de faim devant les rations ? J’entends son commentaire sur les rats et c’est sur le ton de la conversation que je lui réponds :

« Ouai, ils ont capté qu’on avait tendance a les bouffer, du coup y’a de moins en moins. Après, sache que les rats vont généralement aux endroits les plus confortables et les moins dangereux. »


Bref, entre une piaule sans rat et une avec, parfois, c’est mieux des collocs avec du mordant que crever de froid ou être irradié. Mais bon, c’est pas pour causer de ca que je suis la. Le type a pas bien l’air au courant de tout ce qui se passe et, en même temps, on était pas la pour lui faire radio potin en lui apportant ses plateaux repas.

« Tes amis, le toubib et le pote des violeurs, Min Ho et Mason, ils ont dealé pour rentrer chez eux, enfin, Mason a dealé pour rentrer avec Min Ho. Mais toi, tu restes. »

Je l’observe, avec cette curiosité presque animale, pour scruter ses réactions. Savait-il déjà ? Se sent il trahi ou abandonné d’avoir été laissé derrière pour que d’autres sauvent leur peau ? Que peut on ressentir dans ce cas présent ? Du moins, quand on est un fanatique venant d’un endroit soi-disant civilisé ? Avec un geste lourd de sens, je retire mon masque, dévoilant mon visage. Je ne peux pas renier mes origines amérindiennes, ni la dureté de ma vie qui m’a déjà bien marqué, pour autant, mon œil noir ne donne aucun éclat d’animosité quelconque.

Je prends le temps de poser mon masque sur mes genoux avant de relever mes yeux vers les siens, comme si je voulais sonder son âme elle-même. Ne pas voir nos visages étaient une garantie, un sauf conduit. En me montrant, je le prive de cette échappatoire, quelque soit la décision a prendre aujourd’hui, la liberté n’est pas dans les options possibles.

« D’où ma question : que vais-je faire de toi ?»








Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 463
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Jeu 12 Mai 2022 - 18:20
J'ai envie de vivre ? Au fond, je ne sais pas vraiment. C'est une certitude que si je fini dans le même état qu'il y a quelques jours, que mon envie de vivre sera nettement amoindrit. Dans l'immédiat, j'aimerai vivre encore un peu. Même si je ne suis pas persuadé que je resterais dans un état correct bien longtemps. J'accepte simplement que, dans l'immédiat, rien de ce que je peux faire ne changera la situation. C'est probablement pessimiste mais c'est vrai. Je préfère que les rats ne soient pas là. Même s'il a raison, les rats sont rarement présents dans un endroit immonde et dangereux.
Pour autant, je préfère être seul. Enfin, dans la pièce, sans rongeur, ni rien. Si ce n'est mes pensées, les bruits que je peux faire. C'est déprimant, au fond.

Je ne réponds pas vraiment à l'envie de vivre, encore moins aux rats. Ce n'est pas que je ne veux pas, c'est juste qu'il n'y a pas grand chose à dire. Et franchement, je n'ai pas envie de me le mettre à dos. Ni lui ni l'autre cinglé, là. Je préfère garder mes doigts et éviter les blessures inutiles. La réponse à la situation arrive et je fronce lentement les sourcils. Mason a négocié la sortie de Min-Oh mais pas la mienne ? Je ne sais pas comment réagir face à tout ça. J'ouvre la bouche quelques secondes avant de la refermer. Je suis donc une monnaie d'échange. Je dois avouer que... ça me fait mal. Au fond. De voir que je n'ai même pas le titre d'être humain dans l'immédiat. Je baisse finalement les yeux, mettant un peu d'ordre dans ce que je veux dire.

- Ils ont une famille... Min-Oh et Mason... Ca me fait mal mais c'est comme ça. Je ne suis pas à New Eden depuis longtemps, j'ai peu de poids face à eux et leurs familles.

Après tout, je ne suis que le petit boulanger. Contre un milicien et un médecin, j'ai peu de poids. Ils ont leurs femmes, Mason à des enfants. Je suppose que c'est l'ordre des choses. Et moi, je reste. Je ne sais pas vraiment à quoi je sers. Mais j'avoue... Je me sens mal, abandonné et mis de côté. Malgré le fait que je tente de me faire une raison. Je relève la tête lorsque je perçois un geste de sa part et je suis surpris de le voir lever son masque. Alors, je vais mourir ? Tout ça pour rien.
Son visage est dévoilé et je ne sais pas trop quoi en penser. Parce qu'on se dit toujours que la personne qui nous fait du mal est obligé d'avoir un physique douteux. Complexe, différent. Sauf qu'il a l'air... normal. Affreusement, normal.

- Je ne t'imaginais pas comme ça...

C'est un détail idiot. Je ne vois pas ce que ça changera par la suite. Oui, il n'a pas l'air d'un psychopathe. Oui, il a l'air aussi normal que moi. Que les autres. Pour autant, je comprends bien que maintenant que je vois son visage, que je n'aurai aucune possibilité de repartir.

- Tu as déjà pris ta décision, non ? Si tu me montres ton visage, c'est que tu ne comptes pas me laisser partir...

C'est bien ce qu'il avait dit, non ? Que en pas voir leurs visages est un gage de survie. Autant dire que je n'ai plus ce gage à présent. Mais d'un autres côté, si Mason a vraiment troqué ma liberté pour la leurs, est-ce que ça importe réellement ? Je n'ai pas envie de me battre.






We lost a lot of people over the years. You would think you get numb to it after a certain point. You don't.
.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5732
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Jeu 12 Mai 2022 - 21:09
Il ne savait pas, il ne se doutait pas… Un autre clebs laissé sur le bord de la route pour alléger le véhicule. Je le vois réfléchir, je le sens encaisser, du moins, c’est ce que je pense en espérant que je ne suis pas en train de projeter mes propres souffrances pour toutes les fois où j’avais été laissé derrière. Un silence se dépose doucement autour de nous sans que je sente le besoin de le rompre. J’aime le silence et c’est souvent plus lui que les mots qui a du sens a mes yeux. Je le vois ouvrir et refermer la bouche, sans que rien n’en sorte, tel un poisson hors de l’eau. Étrangement, au lieu d’avoir les boules, de me montrer de la colère, de la haine ou je ne sais quoi, il finit par me sortir une phrase qui m’oblige a avoir un ton cynique :

« Je ne sais pas pour le toubib, mais ton Mason, il a plus que parlé et je ne vois pas en quoi il était plus méritant que toi. Je n’étais pas le meilleur des maris au monde, mais jamais je n’aurais pensé une seule minute à tromper ma femme en allant « me détendre » dans l’ancien bordel. Comme j’aurais préféré crever que d’assister à un viol collectif et d’une mise a mort avant de rentrer gentiment dans ma famille. »


Je penche un peu ma tête pour mieux regarder Evan. A sa place, je crois que je ne serais pas aussi résigné. Pense t’il seulement ce qu’il dit ou, comme l’autre qui se la jouait Saint Bernard, c’est une façade pour essayer d’avoir ma sympathie ou ma complaisance. Il y a du mépris dans ma voix, pas pour lui, quand je me sens de lui préciser :

« Ne t’y trompes pas, pour Mason, le laisser vivre après lui avoir mis le nez dans ses crimes et sa lâcheté est surement pire que de le tuer tranquillou. Après, c’est peut-être sa femme et ses gosses qu’on a punis le plus en le relâchant. Ou qu’il aille avec sa conscience, j’espère qu’il s’étouffera avec. »


Mais pas avant de m’avoir livré de quoi trouver clochette. Me retrouver sans le masque devant lui semble le surprendre. Je ne me dérobe pas a son regard que je devine curieux. J’arrive même a sourire quand il me dit qu’il m’imaginait pas comme ca, c’est avec une pointe d’humour un peu inattendue vue le contexte que je lui dis :

« On me dit souvent que je devrais garder le masque pour draguer… »


C’est avec lui que j’ai su attirer l’attention de la plus douce des jeunes femmes. Rien que d’y penser, j’ai un regard triste qui se pose sur le morceau de tissus entre mes mains que je serre. Sans lui, elle serait restée chez les cul terreux à bouffer des betteraves, loin de moi, mais elle serait toujours en vie. Il y a des deuils dont on ne se remet jamais, et je ne veux même pas essayer. Il repend la parole et me tire de mes pensées.

« Effectivement, te laisser partir n’est pas dans tes options, mais ça ne veut pas dire que ma décision est prise quant à la suite. Je sais que mes mots n’ont aucun sens pour toi aujourd’hui, et ils n’en auront surement jamais, je suis peut-être un connard, mais je ne suis pas un crevard, du moins pas complétement, la preuve, je vais te laisser un choix, c’est plus qu’on m’en a donné quand j’ai été a ta place. »

Avec le plus grand sérieux du monde, me penchant vers lui en le dévisageant je lui explique :

« Voila comment je vois la suite : soit faire de toi un esclave, te laisser une chance de me prouver que t’es utile et de gagner ta liberté, soit tu préfères que ca s’arrête la, c’est ton droit aussi, et je m’engage a faire ca vite pour que tu souffre pas. Tu en penses quoi ? »









Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 463
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Ven 13 Mai 2022 - 7:42
Ce n'est pas que je n'ai pas confiance en Mason. D'un côté, ma raison me dit qu'il n'aurait jamais fait une chose pareille. Me laisser derrière pour sauver sa peau. Parce qu'il n'est pas comme ça. Et d'un autre, est-ce qu'on connait vraiment les gens après le virus ? Est-ce qu'il n'y a pas une possibilité pour que ce soit vrai ? La vision qu'il a de Mason me paraît fausse, pourtant. Je n'arrive pas à me poser sur un jugement. Que ce soit sa supposé visite au bordel ? D'ailleurs, j'apprends son existence mais ce n'est pas important. Quant à son immobilité face à un viol collectif ou à une mise à mort... Est ce qu'il avait ma possibilité de réagir ? Je ne devrais pas y penser. Pas tenter de refaire le monde quand il est déjà pourrie.

- Je comprends.

Qu'est ce que je peux dire de plus ? Je vois la raison pour laquelle il a décidé de lui laisser la vie sauve bien que j'ignore l'état physique et psychologique dans lequel il est. La surprise est toutefois présente à l'absence de masque et mon commentaire n'a pas du but précis. Mais sa réplique teinté d'humour m'arrache un sourire en coin, amusé malgré tout. Je ne devrais même pas me marrer étant donné la situation actuelle.
Encore une fois, je ne renchéri pas sauf lorsque j'exprime simplement les faits. Je ne pourrais pas partir en ayant vu son visage.

- A ma place ?

Que j'ajoute au tac au tac. Comment ça ? Il a rejoint le groupe qui lui a fait du mal ? Je ne suis pas sûr de comprendre. Je ferme quelques secondes les yeux quand le mal de tête pointe le bout de son nez. Ses intentions sont sur la table. Et je n'ai pas beaucoup d'option... Voir aucune ? J'ai un échappatoire. La mort. Sinon? L'esclavage.

- Comment je serais traité...?

Je ne pourrais pas supporter cette pièce longtemps, pas la solitude non plus. Si le traitement est pire que la mort, je préfère cette échappatoire. Pour autant, est-ce que je veux vraiment mourir ? Je ne suis pas sûr de cette possibilité.

- Qu'est ce que ca signifie ? Que je fais ce que vous voulez, peu importe le jour ou la nuit, sans broncher ?

Je ne sais même pas où nous sommes. J'ignore tout ce qu'il se passe. Pour autant, je soupire avec lenteur. Je n'ai pas le choix. Si je veux sortir de cette pièce, je n'ai que ça à faire. Des années d'esclavagisme...





We lost a lot of people over the years. You would think you get numb to it after a certain point. You don't.
.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5732
Sujet: Re: The Baker who became a slave   Ven 13 Mai 2022 - 12:01
Franchement, ca se passe bien, je gère a donf. Pas de cris, pas de larmes, pas de panique… tout ce passe méga tranquillement et gentiment. Le mec comprend, c’est cool. Et après y’a des gens qui vont dire que je suis un monstre qui a la finesse d’un tank, alors que pas du tout. Je ne pense pas que Zola ou Harper on eut le droit au même traitement dans les mains de ces obsédés des planches et du pistolet a clous.

Je pourrais voir dans son sourire une nouvelle preuve qu’il n’est pas brisé, qu’on est quand même des bourreaux méga cool, mais comme je ne me rends absolument pas compte de l’horreur qu’il a pu ressentir, je trouve pas ca anormal du tout. Je suis quand même le mec qui arrive a manger a coté d’un tas de cadavres, même faisandés, ou faire des jeux avec des mourants sans imaginer que ca puisse être choquant. A partir de là, il est possible que je n’ai pas tout a fait la même façon de voir le monde que les autres, mais ca veut pas dire, pour autant, que c’est moi qui voit mal les choses : a bon entendeur si vous êtes choqués.

J’ai un sourire en coin quand il semble tiquer sur le fait que j’ai été à sa place. Je reconnais que pour un ancien esclave, j’ai bien évolué dans la vie. Je vous vois venir, vous aimeriez que je me lève pour faire tomber le haut dans une scène de torse nu gratos afin lui montrer ma marque au fer rouge sur la poitrine entre mes « petites cicatrices » et mes gros muscles. Dommage que je sois pas le genre de mec a aimer faire plaisir facilement. Je me contente donc de lui dire :

« Autre ville, autre vie… »


Vous êtes frustrés j’espère. On est pas là pour parler de moi mais bien de lui et ce qu’il veut faire. Dans ma grande humanité et charité je lui laisse choisir entre une vie de merde ou une mort propre, parce que oui, je sais faire ca aussi. Il ne se précipite pas pour se décider, et c’est pas plus mal. Comment il serait traité ? Bah comme un esclave.

« Ca dépendra comment tu te comportes. Si tu restes a ta place, que tu fais pas chier et que tu fais ce qu’on te demandes, il y aura pas de raison que t’en ramasse. Et si d’autres le font, rappelle-leur a qui tu appartiens, ca devrait les détendre. »


Pas pour rien que Joe s’est fait passer pour ma meuf pendant un moment. Bon, c’est bien de se renseigner mais la, ca fait beaucoup de questions quand même. Qu’est ce qu’il capte pas dans le mot esclave ?

« J’ai pas de dico sur moi, mais en substance, ouai, t’as bien résumé le mot esclave je pense. Et j’espère que t’as pas menti sur le fait que t’étais boulanger et que tu sais faire a grailler. »

En fait, on va être surtout trois sur son dos, Joe, James et moi, mais possible qu’il écope de pas mal de monde en plus qui voudront en profiter aussi. Il ne se rend pas compte que s’il signe, il va être notre Bernardo a tous et que ca va être intense pour faire la bouffe, la lessive, le ménage et partager nos vies qui ne sont pas de tout repos.

« Par contre, on est d’accord toi et moi que si tu pars dans cette voix et que tu fais un truc dans mon dos que j’aime pas, genre reprendre contact avec tes ex potes, mettre en danger les miens, je serais très fâché, et crois moi, t’as pas envie de me voir fâché. Je mets vraiment beaucoup mais alors beaucoup de temps a me calmer quand je m’énerve et ca te paraitra encore plus long. »


Je sais que je devrais lui dire qu’il va devoir aussi vivre sur un yatch de luxe mais comme il m’a l’air sain d’esprit, j’ai pas envie qu’il flippe a l’idée d’être sur de la flotte ; perso, on me dit ça, je suis pas sur que je prends pas l’option mort douce plutôt que risque de me noyer dans mon sommeil.







Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The Baker who became a slave   
Revenir en haut Aller en bas  
- The Baker who became a slave -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: