The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

Jour meilleur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: Jour meilleur   Jeu 26 Mai 2022 - 19:00
« Sur qui ? Wyatt ? » Je pouffe de rire et je secoue la tête. « Nan, pas du tout. Il était juste cool. Mais c’est pas mon genre. » J’ajoute, en fronçant le nez. « ‘fin, c’est pas comme si je fréquentais beaucoup de garçons en même temps. » Ou que ça risquait de changer. J’ai une pensée pour Lukas, sans trop savoir pourquoi, avant de me focaliser sur ce que me raconte Johanna. « Pourquoi vous vous êtes disputés ? » Et j’continue, songeuse. « Il est sympa. Différent des autres membres de sa famille. Il est pas du genre guimauve. Mais, j’sais pas, je l’ai trouvé… fiable. » Ouais, le mot colle pas mal j’trouve. « Et il a veillé sur moi juste comme ça, sans raison particulière. Parce que j’vivais sous son toit. Alors que j’avais quand même à moitié traité de vieux pervers. » J’ai un sourire à ce souvenir avant de lui asséner une petite bourrade.

« J’vois pas qui pourrait ne plus avoir envie de te parler Joe. C’est juste un malentendu si ça se trouve. » J’effleure doucement le sommet de son crâne avant de hocher la tête au reste. « Ouais, j’ai deux trois pistes. C’est pas à côté, mais j’ai pu tout faire en vélo sans problème. J’ai fait le tour du Summit Lake. Y a des baraques sympas. » On pourra aller voir comme ça. Mon regard se fait brillant quand elle parle de Milow. « Il va bien alors ? C’est chouette ça. Il me manque, j’espère qu’on pourra se revoir bientôt. » je ronge mon frein, je sais que l’hiver a été compliqué pour tout le monde et que s’il avait pu, il m’aurait cherchée. Et, à son sourire, je vais l’embrasser sur la joue. « Une chambre pour les amis alors. Et une pour chacune de nous. Sans compter notre terrasse pour voir le soleil se coucher. » Toutes les deux. Ensemble.

***

Mais ça, c’est sans compter sur notre poisse légendaire. Je lui tiens les cheveux pendant qu’elle vomit,  me mordillant la lèvre pour contenir mon inquiétude. « J’me souviens de Liam. Il bossait à la Cage, c’est ça ? » Je fronce les sourcils quand elle reprend. « Il s’est passé quoi exactement ? Il était un peu… confus et a pas voulu m’expliquer quand je l’ai croisé. » Enfin, pour ce que ça a duré en même temps. Et puis, j’étais surtout focalisée sur Johanna. J’attrape un linge que je pose sur son front en soufflant, d’un ton sans réplique. « Allonge-toi un peu si t’as plus envie de vomir. Ca évitera que ton estomac se contracte de trop. C’est pour ça que t’as mal. » Enfin, j’imagine. Je commence à réfléchir, cherchant qui pourrait nous aider sur ce coup-là et j’pense aux gens de Sanctuary Point. Ou de The Haven. Si j’bosse pour eux assez de temps, j’aurais de quoi payer une visite médicale et le traitement qui va avec non ? Je continue d’essuyer doucement le visage de Johanna et je souffle, à mi-voix. « Raconte-moi tout et après, je trouverais une solution. Et je crois que j’ai encore des antidouleurs dans mon sac, je pourrais t’en donner. D’accord ? » De toute façon, je la laisserais pas tomber. Jamais.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2955
Sujet: Re: Jour meilleur   Ven 27 Mai 2022 - 0:49
Oui, la cage. Voilà qui remonte à loin. Tellement loin. Hier à l'échelle d'une vue, pas aux yeux de Johanna pour qui l'existence s'accélère à chaque instant. Il suffit parfois de ciller des yeux pour se retrouver dans un environnement si douloureux. Elle soupire. S'allonge laborieusement. Le linge froid la soulage un instant de sa fièvre. Il... Il était amoureux, mais je l'ai quitté, annonce-t-elle d'une voix faible. Voilà qui explique ses déclarations, ses mots jetés avec désespoir pour qu'elle entende.

Alors, que s'est-il passé ? La blonde hésite un moment avant de détourner les yeux. Elle les ferme, sentant ses orbes brûler à cause de la température de son crâne. Dans son cerveau, c'est la fête du chaos. Et dans tout ça, Johanna doit faire le tri entre toutes les déclarations, tous les ordres, tous les murmures, pour y trouver sa propre voix. Je... ne sais pas... Pas vraiment, ment-elle. Sans doute a-t-elle peur de savoir, tout simplement. Elle pince les lèvres, essaie de ne pas s'inquiéter.

De ne pas inquiéter sa sœur. Mais en la voyant chercher les solutions, l'aider, se plier en quatre, une vague de culpabilité l'envahit. A défaut d'être l'ainée qu'elle mérite d'avoir, elle pourrait au moins être honnête, non ? D'accord, soupire-t-elle simplement en pinçant les lèvres. Sa voix se fait plus rauque, plus incertaine : Je crois que je suis malade, Abigail, admet-elle. C'est difficile. De dire concrètement ce qu'elle vit, de poser des mots. Le mot. Malade.

Depuis l'attaque du motel, et si elle veut être honnête, depuis avant ça : il y a quelque chose qui ne va pas dans ma... tête, mais comment l'expliquer ? Elle ne peut pas témoigner du désordre avec lequel elle doit composer depuis plusieurs mois. Des sentiments étouffants au vide absolu. C'est... C'est comme... Elle ne sait plus comment le dire, en quelle langue est-ce que ça paraitra moins monstrueux ? Quelque chose, ou... Ou quelqu'un qui... Qui me parle constamment, explique-t-elle maladroitement. Et qui dit des trucs... Des trucs que je ne veux pas faire, souffle-t-elle.

Ses yeux scrutent la réaction de sa cadette. Elle pince les lèvres, déglutit maladroitement en manquant de s'étouffer tant sa gorge est serrée. Elle se suspend à ce qu'elle dira à ce sujet. Sans doute ne vaut-elle même pas la peine qu'elle perde du temps pour elle. Et le pire, c'est que Johanna comprendrait parfaitement pourquoi... Si tu veux à The Haven... Quinn, elle pourrait nous aider, marmonne-t-elle sans conviction. Elle a trop demandé à la rousse, trop tiré sur la corde. Pourtant, Quinn est son dernier espoir, concrètement.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: Jour meilleur   Dim 29 Mai 2022 - 20:10
Je fronce le nez à sa réponse, laissant filer un silence. « Ah ? Pourquoi ? Tu l’aimais pas ? » J’ai toujours eu du mal à suivre les histoires de cœur de Joe pour être parfaitement honnête. Trop de mecs qui lui tournent autour et qui sont amoureux d’elle en vrai. J’peux les comprendre, mais du coup, je savais même pas que Liam faisait partie du lot. Enfin, je suis pas sûre que ça change réellement quelque chose au final.

Je continue de tamponner doucement son front, attendant de comprendre ce qui se passe vraiment. Je sais qu’elle a besoin d’un peu de temps pour trouver les mots, je la vois souvent réfléchir pour trouver celui qui colle, celui qu’il faut dire. Sauf que là, j’espère qu’elle va pas trouver ce que j’ai envie d’entendre, mais ce qui sera utile pour arranger les choses.

Et enfin, elle lâche les premiers mots. Je fronce les sourcils quand elle me dit qu’elle est malade, mais j’dis rien, l’écoutant avec attention, captant chacun des mots qu’elle prononce pour les graver dans ma tête. Et réfléchir après ce que je pourrais faire, comment l’aider de façon pragmatique, sans me laisser bouffer par mon inquiétude pour elle. « Une voix dans ta tête ? C’est bien ça ? » Je me frotte le nez, avant d’attraper la brosse à cheveux pour la coiffer. Le geste m’apaise. « Et elle te dit quoi la voix exactement ? Elle te demande toujours de faire des trucs ? » Surtout, ne pas paniquer. J’veux dire, si elle m’en parle, c’est qu’elle sait qu’il y a un souci hein. Et si elle le sait, on va trouver une solution. Y a toujours une solution pour tout de toute façon, c’est logique.

J’vois qu’elle me cherche des yeux et j’ai un sourire à son attention, tendant la main pour effleurer sa joue. « J’suis là d’accord ? On va piger d’où ça vient et régler le truc. Et c’est pas grave si ça met du temps. » Hors de question de lui laisser croire, même une seconde, que ça me fait flipper. Ca me vient même pas à l’idée que c’est trop à gérer pour moi, du haut de mes 15 ans. Parce que la question se pose pas. C’est Johanna. Je sais qu’elle est fragile, qu’elle se casse plus facilement que moi sur certains trucs. Mais tant que j’arrive à la réparer, ça va non ? « J’irais la chercher demain. Ca va me prendre quelques heures par contre, j’pédale pas encore super vite. Mais si je me lève tôt, je pourrais être rentrée en début d’après-midi. Ca ira ? » Je me tapote le nez, songeuse, alors que je l’observe, avant d’ajouter. « J’arriverais à convaincre Quinn de venir, je m’inquiète pas pour ça. » J’sais me montrer convaincante quand je veux.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2955
Sujet: Re: Jour meilleur   Dim 29 Mai 2022 - 21:10
Je n'en sais rien, admet-elle douloureusement en portant un regard troublé vers Abigail. Sans doute l'a-t-elle aimé oui, mais pas avec la force qu'on attend d'une relation de couple. Elle ne pensait pas à lui constamment, ne suffoquait pas à l'idée de le perdre, à l'idée qu'il ne soit pas à côté d'elle. Ce n'était pas douloureux de ne pas être avec lui. L'émoi s'est vite estompé quand la survie a été une nécessité absolue. Là où, son affection pour Abigail s'en est trouvée intacte, renforcée même, plus importante, impérieuse, que n'importe quoi d'autres. C'est à ça qu'elle reconnait qu'elle ne l'aimait pas, pas comme lui dit l'aimer en tout cas.

Pas suffisamment pour réussir à lui pardonner de nous avoir abandonné aux mains des New Eden, explique-t-elle d'une voix encore enrouée. Posée contre le coussin, Johanna se sent à la fois glacée et transpirante. Elle dégouline de sueur, tremble de froid ou de chaud, sans bien savoir si elle peut faire la différence. Un soupir lui échappe, Abigail ne doit pas bien se rendre compte de ce qui est important, nécessaire, pour elle. La moindre erreur et c'est ta vie qui est en danger, comment je peux permettre à quelqu'un qui dit m'aimer de t'exposer, toi ? Hors de question.

Néanmoins, l'air assuré de sa sœur a au moins le mérite de lui permettre de souffler. Et maintenant qu'elles sont toutes les deux sur une part d'honnêteté, de franchise, c'est l'occasion de se livrer. Intégralement. Non, pas toujours... admet-elle en détournant les yeux, honteuse. La majorité du temps elle... Elle m'insulte, lui rappelle à quel point elle est pathétique et inutile, une constante pour elle désormais. Me rend paranoïaque, me dis de me méfier de tout, de tout le monde, ajoute-t-elle même. Et des choses méchantes surtout, surtout.

Dans le but évident de sapper sa volonté, son estime d'elle, son besoin de vivre. Un soupir échappe à Johanna, qui sent sa gorge se nouer de plus belle : Ce n'était pas la première fois qu'elle me demandait de faire du mal à quelqu'un d'autre. Quand j'ai rencontré Tariq, elle... Elle m'a demandé de le tuer, que je devais le tuer, précise-t-elle même d'une petite voix. Mais c'était la première fois qu'elle était aussi forte dans ma tête, admet-elle. Elle se mord l'intérieur de la joue, sentant les larmes monter. J'ai préféré... Retourner l'arme contre moi, pour... Pour éviter de faire du mal à quelqu'un d'autre, explique-t-elle : C'est idiot, mais c'est très difficile de ne pas l'écouter !



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: Jour meilleur   Sam 4 Juin 2022 - 13:05
J’ai une grimace quand elle me répond et je laisse filer un silence au reste. « J’comprends. Il aurait dû essayer… plus. » De nous aider. De la sauver. S’il l’aimait vraiment, il aurait tout fait pour empêcher ce qui nous est arrivé ou de la retrouver après. Et ça a pas été le cas. Alors ouais, forcément, il part déjà avec un sacré handicap, surtout s’il l’a rendue malheureuse. Au reste, je bats des cils, sans être sûre de bien comprendre. « Tu… tu veux plus le voir parce que ça m’a mise moi en danger ? » J’avais oublié, pendant un instant, ce que ça pouvait faire de se sentir aussi importante pour quelqu’un de bien présent. Et ça me réchauffe le cœur, malgré la situation.

Parce que ouais, le reste, j’ai du mal à gérer. Mais je fais comme si ça m’inquiétait pas. Elle a pas besoin de ça. Et je veux comprendre tout ce qui se passe avant de paniquer comme un poulet sans tête. « Elle t’insulte ? Mais c’est carrément pas sympa ça. » J’ai essayé de prendre un ton plus léger, comme pour dédramatiser le truc, mais j’suis pas vraiment sûre que ce soit une bonne idée. Alors je reprends, plus sérieuse. « Tu sais que t’as pas à te méfier de tout le monde Joe hein ? J’veux dire… j’suis là moi. Et tu peux me dire tout ce que tu veux, tout le temps. » Pas de raison qu’elle vire parano avec moi. Je lui ai jamais rien caché et jamais menti, ça risque pas de commencer aujourd’hui. « … des choses méchantes ? Du genre ? »

Ca fait quand même beaucoup d’informations d’un coup. Mais j’vois bien dans son regard que ça va pas du tout. Et qu’elle a besoin d’en parler. Sans compter que ouais, si elle me dit tout ça, c’est qu’elle me fait confiance non ? Qu’elle me voit pas juste comme sa petite sœur qu’elle est obligée de supporter et qui est un poids dans sa vie. Alors, même si ça me fait grave flipper, j’ai pas envie qu’elle s’arrête de me parler, surtout pas. « … mais pourquoi elle t’a demandé de le tuer ? C’est un gentil Tariq. Bon, c’est pas le mec le plus sympa du mode, okay… mais il t’a rien fait non ? » J’espère bien qu’il lui a rien fait, sinon c’est moi qui vais devoir aller le tuer. Au reste, j’ai un bref soupir, alors que j’attrape sa main. « Joe… faut pas que tu te fasses du mal à toi. J’fais quoi moi, s’il t’arrive quelque chose ? » Je me mordille la lèvre avant de reprendre, pensive. « On peut essayer de trouver des trucs. Pour pas que tu l’écoutes. Tu veux qu’on y réfléchisse toutes les deux ? » Bon, j’vais ptet y penser toute seule pour le moment vu sa tête, mais je suis sûre que je peux trouver une solution.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2955
Sujet: Re: Jour meilleur   Dim 5 Juin 2022 - 16:45
Bien sûr, répond Johanna tout à fait naturellement, comme si la question ne se posait tout simplement pas. Il n'y a pas un monde où elle est prête à négocier avec qui que ce soit pour la vie de sa sœur. C'est son prix, pour tout. Toutes les ressources n'auront aucun poids, mais s'il s'agit de mettre à l'abri sa cadette alors, peut-être, seulement peut-être, elle songera à y réfléchir. Un soupir lui échappe, elle pince les lèvres. Les aveux suivent et pourtant, Abigail semble garder contenance contrairement à elle qui a les yeux qui s'humidifient.

Je sais, souffle-t-elle simplement en détournant le regard, se sentant tellement nulle à cet instant. C'est... C'est juste difficile de ne pas l'écouter quand elle est constamment là, explique-t-elle maladroitement. Si elle ne veut pas inquiéter sa cadette, elle est obligée d'admettre qu'à s'écouter le dire à haute voix, ça lui fait tout drôle. Sans doute parce que c'est beaucoup plus concret d'un coup. Beaucoup plus inquiétant aussi. Depuis le motel, elle ne me lâche jamais, fait-elle. Avant ? Ce n'était que des petits murmures sans importances. Des chuchotements, des grattements. Rien d'autres.

Que je suis une moins que rien, que je ne mérite que des horreurs, c'est en substance ce qu'on lui martèle constamment. Que tu vas mourir par ma faute... fait-elle plus bas, la gorge nouée par l'émotion. L'idée même que ça puisse être possible et qu'elle en sera responsable. A croire que ça arrivera sans doute. Parce que... Parce qu'elle pense que si je n'agis pas en premier, on s'en prendra à moi, ou à quelqu'un d'autres que j'aime et... elle ne peut pas le supporter. Tariq n'a pourtant rien fait de mal, et il est le seul à vraiment faire taire la tempête sous son crâne par sa présence. Peut-être qu'il l'intimide.

A vrai dire, Abigail... Tu t'en sortirais bien mieux sans un boulet comme moi... Tu l'as déjà prouvé cent fois... Elle relève ses yeux embués vers elle, s'excuse de devoir le dire. Mais c'est vrai. C'est seulement la vérité crue. Je ne sais pas ce qui pourrait marcher. En fait, je ne sais pas si... s'il y a une solution à ça. Peut-être des méthodes pour apaiser la tension. Elle n'en est pas persuadée. Je crois que quand j'aurais fait payer à ceux qui s'en sont pris au motel, elles arrêteront d'être là, ajoute-t-elle. Mais à la savonnerie, il y avait une psychologue. Alors peut-être qu'elle saurait nous dire ce que j'ai... Et nous trouver des solutions ?



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: Jour meilleur   Mer 8 Juin 2022 - 18:59
J’sais pas trop quoi penser à la voir aussi assurée. J’avoue que ça pourrait presque me faire peur mais, en vrai, ça me remplit juste d’une grosse boule de chaleur, comme si j’avais avalé un soleil ou une connerie du genre. J’veux dire, combien de personne dans la vie peuvent se vanter d’avoir quelqu’un qui vous aime comme ça ?

Et je l’écoute, me parler de sa voix, laissant filer un silence quand elle me dit que c’est depuis le motel. Je fronce les sourcils, avant de lui répondre, un peu plus hésitante. « J’crois que ça nous a toutes un peu déglinguées. Quand on a dû quitter le Moonshiner, Ana m’a laissée mettre le feu au bâtiment et… j’ai adoré ça. Le voir brûler sous mes yeux, ça m’a donné l’impression, pendant une seconde, d’être… vivante. » Je détourne les yeux, avec une moue, espérant qu’elle va pas flipper. « Et quand j’ai réussi à allumer le premier feu à l’appart, j’étais hypnotisée par les flammes, c’était dingue. Mais depuis que t’es là, ça va mieux. »

Je la regarde longuement avant de continuer, d’une voix plus douce. « Tu sais que cette voix-là, elle dit que des conneries. J’serais pas là sans toi, l’oublie jamais. » Elle s’est assez sacrifiée pour pas que moi, j’risque de l’oublier un jour. Et je sais que j’aurais pas assez de toute une vie pour la remercier. Je roule des yeux quand elle continue. « Va falloir arrêter de dire des conneries. Je te l’ai déjà dit. Je sais ce que c’est la vie sans toi. Et plus jamais. » Je tends la main pour serrer son épaule quelques instants. « T’es pas un boulet. T’es ma sœur. Ma famille. T’es un paquet de trucs, mais surtout pas un boulet. Et si j’dois le répéter tout le temps pour que la voix ferme sa gueule, j’le ferais. J’suis une tête de mule hein, l’oublie pas. » Et c’est pas ça qui va me freiner. Même si ouais, j’suis morte de peur à l’idée de pas savoir gérer.

J’ai un soupir quand elle me parle du motel. « Tu crois que t’arriveras à les trouver ? » Parce que si c’est pour qu’elle passe sa vie comme ça, clairement, ça va pas le faire. Surtout pour elle. « Ah ouais ? Une psy ? Ce serait carrément une bonne idée. Tu sais où on peut les trouver ? On peut ptet mettre une annonce au Store aussi. » Je me tapote le nez, songeuse, réfléchissant aux options. J’peux aussi demander à The Haven s’ils la connaissent.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Jour meilleur   
Revenir en haut Aller en bas  
- Jour meilleur -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: