The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

Drowned in living waters
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 294
Sujet: Re: Drowned in living waters   Mer 4 Mai 2022 - 11:30
Tariq hésite à lui avouer d’où il vient. Mais jusque-là, elle n’a pas donnée de raison de ne pas lui dire.  Elle n’est pas virulente, en réalité. Les yeux sur le visage angélique de la blonde et Tariq se laisse finalement aller à la confidence. A lui donner l’information qu’il gardait pour lui.

- Sanctuary Point. Et ceux qui m’ont fait ça sont morts. Eden s’est occupé de mon bras et ma mère aussi.

Le ton monte et la voilà qui s’offusque. Pourquoi le faire venir si ce n’est pas pour la dette à payer ? Il n’en a aucune idée, en réalité. Mais elle s’emporte et Tariq n’a aucune idée de la raison pour laquelle son humeur à autant changer. Mais il avoue. Il voulait voir si elle allait bien. Parce que c’est une partie de la vérité. De façon théâtrale, Johanna annonce qu’il a vu, qu’il n’a finalement plus aucune raison de rester ici avec elle. Et le brun ne peut que soupirer.

- Qu’est-ce que tu attends de moi ? Je te dis que tu me demandes de venir et je suis content de me déplacer pour venir te voir ! Qu’est-ce que tu veux de plus ?  

Elle s’excuse et commence même à faire un pas pour s’en aller. A la mention de sa sœur, Tariq doit avouer qu’il est soulagé pour elle. Retrouver un membre de sa famille en vie est une bonne chose. Tariq soupire, se dit qu’il va devoir faire des concessions. Le brun marche alors vers la blonde et glisse les mains sur les objets qu’elle ramasse pour les reposer au sol. Pas d’accord ? Il s’en fout.

- Si je suis là, c’est que j’en ai envie, non ? Alors calme-toi. Tu as retrouvé ta sœur et je suis content pour toi. Est-ce qu’elle allait bien ? J’imagine que oui ou tu ne m’en parlerais pas de cette manière.  

Quels sont les groupes aux alentours ? The Haven, SP. Et d’autres probablement. Maintenant qu’il y pensait, il connaissait peut-être celle-ci. Et aurait probablement pu aider d’une certaine manière.

- Comment elle s’appelle ?




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2873
Sujet: Re: Drowned in living waters   Mer 4 Mai 2022 - 12:27
... Eden ? Elle note dans un coin de son esprit. Sanctuary Point ? Pourquoi le nom lui parle ? Elle ne sait plus de la bouche de qui elle l'a entendu. Joachim peut-être ? Elle a comme un doute. Une moue lui échappe, plus interpeller par le nom qu'elle vient d'entendre. L'image de l'asiatique s'impose dans son esprit, étrangement, sans vraiment savoir ce que ça lui inspire. Le fait est que la femme est partie avec ses enfants avant la chute du motel, sans se retourner. Elle est probablement celle qui a eu le plus raison de partir, parce qu'elle avait trop à perdre à rester...

L'instant n'en est cependant pas à songer à tout ça. L'emportement se faire sentir, et la rhétorique de Tariq ne lui laisse pas l'occasion de s'apaiser. Il l'empêche de ranger ses affaires en plus de ça, et Johanna n'a que l'occasion de lui lancer un regard assassin en le laissant faire. Rien ! Rien du tout ! Rétorque-t-elle sans cacher sa colère : C'est toi qui viens me reprocher des évidences, comme si c'était facile de comprendre comment tu fonctionnes, je te signale ! Se défend-t-elle comme elle peut.

Il l'invite fermement à se calmer, et c'est un soupir rageur qui échappe à la blonde en détournant le regard et en laissant tomber. Elle se redresse, abandonne ses affaires au sol et croise les bras contre sa poitrine. Si tu le dis, peu importe de toute façon, elle ne sait pas vraiment si elle doit le croire dans ce qu'il dit de toute façon. Tariq s'intéresse à sa petite sœur pour l'instant, et Johanna hausse les épaules sans trop savoir par quoi commencer. Il y a pas mal de chose à dire, et Tariq ne la connait pas.

Oui, elle va bien, souffle-t-elle. Son nom ? Abigail... Enfin, Mary-Abigail, mais maintenant elle aime bien qu'on l'appelle Mary, explique-t-elle simplement dans un soupir. Elle est la seule qui a le droit de l'appeler encore Abigail, mais elle présume qu'elle fait partie d'un vestige d'un temps passé. Depuis que le motel a brûlé et qu'Oxana est morte, elle ne veut plus être Abigail, j'imagine que c'est parce qu'elle grandit, souffle-t-elle en haussant les épaules, un peu dépitée. Ses yeux se sont détournés.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 294
Sujet: Re: Drowned in living waters   Mer 4 Mai 2022 - 15:05
Johanna n’a pas totalement tort. Qui sait réellement comment Tariq fonctionne ? Lui-même ignorait par moment comment il pouvait bien fonctionner. Mais dans l’immédiat, il ne fallait pas se creuser les méninges. S’il disait venir parce qu’il en avait l’envie, il fallait le croire sur parole. Rare était les moments où Tariq pouvait mentir. Il n’en voyait jamais l’utilité, de toute façon. Il était honnête, que la vérité ne plaise ou pas.

- Si ça peut te rassurer, ma propre famille ignore comment je fonctionne. Prends-moi aux mots. Si je dis une chose, c’est que c’est vrai.

Bon, la logique voulait aussi qu’il y ait une certaine confiance pour que ça fonctionne. Ce qui, finalement, n’est pas encore le cas dans l’immédiat. Tariq tente de calmer la blonde qui s’énerve sous ses yeux, l’obligeant d’ailleurs à reposer ses affaires sous le regard assassin qu’elle lui jette. Sa sœur va bien et Tariq hoche à nouveau la tête. Quelques secondes avant de s’arrêter. Les sourcils froncés, la bouche légèrement entrouverte et un regard surpris vers elle.

- Mary-Abigail est ta sœur ? Elle était à Sanctuary Point fin de l’année dernière. Je l’ai rencontré, je l’ai aidé à trouver un vélo. Je suis désolé, Johanna. Si j’avais posé la question plus tôt, j’aurai pu te le dire.

Surtout que Tariq avait bien apprécié la jeune fille. Elle n’avait pas sa langue dans sa poche, arrivait à le taquiner par un sarcasme bien logé. En soit, quelqu’un qu’il avait apprécié pour le peu de temps passé avec elle. Tariq peut entendre une certaine nostalgie dans l’explication qu’elle lui donne. Au final, elle avait probablement aussi plus d’information sur Sanctuary Point qu’il ne le pensait. Tariq décida de s’asseoir, poussant quelques débris avant de se pencher. Il s’installa sur le sol, allongeant ses jambes avant de croiser ses bras sur son buste.

- Comment ça se passe pour toi ? Tu as pu retrouver ton ami ?

Tariq ne parle pas évidemment de son physique. Parce qu'elle a l'air d'aller bien. Elle a chacun de ses membres et donc, rien de bien violent n'a pu se passer. Du moins, sur ce plan. Le brun n'avait pas oublier la façon dont elle s'était comporté la dernière fois. Et il ignorait s'il devait mettre le tout sur la fièvre ou si un problème plus profond avait lieu chez elle.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2873
Sujet: Re: Drowned in living waters   Mer 4 Mai 2022 - 15:35
Et ça te convient comme ça ? Que personne ne puisse te comprendre ? D’être toujours seul ? Comment fait-il ? A deux doigts de l’envier, elle détourne les yeux pour s’éviter de lui poser la question. Voilà qu’elle doit prendre pour acquis ce qu’il lui dit. Et le reste ? Ça sera pour quand il voudra lui en parler, à l’évidence. Elle n’aura aucun passe-droit sur ses pensées.

Ce n’est sans doute pas sensé l’intéresser, pourtant elle a besoin de savoir comment il s’y prend pour faire taire le tumulte dans sa tête. Il n’a pas à parler pour ça. Simplement à être la. Fascinant, n’est ce pas ? Il y aura-t-il un jour ou elle aura la maîtrise dessus, elle aussi ? Ses yeux le sondent. Et s’arrondissent quand il lui dit connaître sa cadette.

Est-ce qu’elle t’a donné l’adresse de notre abri ? Souffle la blonde, inquiète. Elle détourne le regard et hausse les épaules : C’est pas grave. Ce n’est pas maintenant que ça changera quelque chose de toute façon. Qu’importe. Elle ne le regarde pas pour la suite, peut être parce qu’elle se sent rongée par la honte.

Je l’ai retrouvé. Mais il ne me suivra jamais à Olympia ou ailleurs. Il est trop occupé dans ce qu’il fait. Et elle aussi. S’installant, elle récupère son carnet et le referme rapidement pour en cacher les écritures dessus. Je ne sais pas si j’arriverais a tout reconstruire ici. Si elle a une chance, quelconque, de trouver sa place quelque part, et la paix surtout.

Johanna en doute sérieusement. N’a pas l’impression de le mériter d’une quelconque manière. Même cette parenthèse avec Tariq lui semble volé et c’est bien plus que ce qu’elle peut prétendre obtenir de la vie. La honte semble la ronger de plus belle quand un murmure dépose quelques mots inaudibles à son oreille.

Une pointe de frustration la tient en fixant le vide. Pas maintenant. L’exigence les renvoie au silence sous le regard de Tariq. Si tu veux protéger tes proches et ta famille, tu ferais mieux de ne plus me parler ou me rejoindre en rendez vous. Je vais t’attirer des problèmes. Elle pince les lèvres triturant ses doigts dans la foulée : Mais si… je viens à disparaître, tu peux… garder un œil sur Abigail ? Lui demande-t-elle comme une faveur en relevant le nez vers lui.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 294
Sujet: Re: Drowned in living waters   Mer 4 Mai 2022 - 20:37
Les questions de Johanna ont le don de faire naitre un sentiment complexe dans le corps de Tariq. Est-ce que la situation lui convient ? Est-ce que sa solitude, sa peur cruelle de l'abandon, sa colère lui convient ? Non. Le visage de Tariq se referme quelques secondes. Quelques secondes bien visibles où il ne fait qu'ajouter.

- Tu ne risques pas d'être déçu si tu ne laisses personne entrer.

C'est stupide comme façon de penser. Tariq en a conscience. Mais des années à vivre de cette manière, des années à se cacher derrière une façade qui n'est en rien celui qu'il est vraiment. Cette colère envers la famille qu'il n'a jamais connu, l'incompréhension à avoir été débarrassé tel un déchet. Pourtant, il est reconnaissant envers Hunter, Allegra et chacun de ses frères et soeurs qui ont pu lui permettre d'avoir une famille à lui. Sans les liens du sang mais chacun à une place importante. Malgré les incompréhensions, malgré la jalousie, malgré les remords.

- Mais non. Ce n'est pas une situation qui me convient.

Ce serait mentir que d'avouer qu'il apprécie sa façon de fonctionner. Mais dans une situation telle que celle-ci. Où tout le monde peut mourir au détour d'un virage, son envie de faire entrer quelqu'un dans sa vie est quelque chose d'encore plus impossible. Après Sophia, après Hunter. Tariq ne sait pas pourquoi il épilogue sur un sujet aussi épineux pour lui. Le regard sur la blonde, il ajoute simplement.

- Ma tête n'est pas de tout repos.

Le sujet revient sur Mary-Abigail. Et Tariq se dit qu'il aurait pu rassurer la jeune femme depuis un moment s'il avait su le prénom de sa jeune soeur. A sa question, il agite la tête. Non, il n'a aucune idée de l'endroit où est la plus jeune, encore moins l'abri auquel Johanna fait référence. La réponse sur son ami arrive bien vite et Tariq ne peut que sentir une certaine solitude chez Johanna. Une solitude qu'il voudrait combler sans comprendre d'où peut venir cette envie soudaine de sa part.

- Pourquoi tu n'y arriverais pas ? Qu'est ce qui t'en empêche ?

Johanna détourne le sujet. Il n'a pas la possibilité d'avoir dé réponse sur ce qui se trame dans son esprit. A la place, c'est la famille de Tariq qui revient sur le sujet. Il aimerait protéger sa famille. Encore et encore. Il irait au bout du monde pour eux. Il en a conscience. Pour autant, il ne voit pas Johanna comme une possibilité d'attirer des problèmes. Tariq se redresse légèrement, indiquant de sa main droite à la blonde de s'approcher pour s'asseoir.

- Qu'est qui te fait croire que tu serais un danger pour eux ?

Les sourcils légèrement froncés à sa demande, Tariq hoche alors la tête. Bien que, peu de chance que Mary Abigail ne soit du même avis qu'elle. Elle ne connait pas réellement son avis sur lui-même. Si ce n'est qu'il est marrant pour un vieux. C'est une certitude. Pour autant, il ne peut pas refuser une telle chose.

- Je te le promet.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2873
Sujet: Re: Drowned in living waters   Mer 4 Mai 2022 - 20:51
Un silence tombe entre eux. La remarque que lui adresse Tariq n'en est que plus vraie, plus intense et plus vibrante à cet instant. Comme une réalisation qui la percute de plein milieu, Johanna détourne les yeux. Elle n'a jamais été plus à l'opposé de quelqu'un qu'à cet instant. Ouverte à tout, à encaisser et absorber tout ce qu'elle peut, quand lui s'est hermétiquement verrouillé aux émotions. Elle ne sait pas quoi lui dire, s'installant juste où il lui indique de le faire dans un mouvement presque mécanique.

Si ça ne te convient pas, fais en sorte que ça change alors, lui glisse-t-elle. La solution semble toute trouvée lorsqu'elle le dit. Mais comme quand elle cherche à se fermer aux démons qui la traquent, pour se rendre inaccessible, elle sait que s'ouvrir et laisser entre la chaleur n'a rien de simple quand on s'est habitué au froid. Un vague rire lui échappe : La mienne non plus, sa tête est un labyrinthe sombre et terrifiant, peuplé de monstres en tout genre qu'elle ne s'explique pas.

Ses lèvres se pincent et elle détourne les yeux de plus belle. Rien, parce qu'elle détruit tout ce qu'elle construit. Parce qu'aucun de ses projets n'a jamais pu aboutir. Parce qu'on casse méthodiquement tout ce qu'elle veut bâtir. Mary-Abigail et elle ont parlé une fois d'une maison, à l'écart de tout, où elles pourront passer leurs vieux jours. Jamais cette maison n'existera. Jamais. Alors... Pourquoi est-elle un danger pour les autres ? Voilà qui lui semble évident : J'attire les monstres, articule-t-elle comme une évidence.

Ou peut-être en est-elle un. Je veux obtenir ma revanche sur ceux qui nous ont fait du mal, aux filles et moi, souffle-t-elle. Toutes celles du motel qui ont tout perdu pour rien du tout, je veux trouver les responsables et leur faire du mal. Mais je... Je sais que c'est un chemin sur lequel je me suis engagée qui n'a pas de marche arrière. Je ne pourrais pas revenir sur mes pas, et tout arrêter si ça me chante. Ce n'est pas... Ce n'est pas aussi simple, ajoute-t-elle. Les mots de Mason trouvent un drôle d'écho.

Elle sait qu'il a raison. Mais Mason n'imagine pas que c'est la fin, le repos, le silence, qu'elle guette. Qu'elle envie. Quand Clochette sera mort, tous les responsables avec, c'est sûr : les voix s'arrêteront avec. Je suis prête à faire une croix sur tout, parce que je sais que je ne pourrais pas être tranquille tant que je n'aurais pas tué tous les responsables, explique-t-elle. Quand j'en aurais fini - si ça arrive un jour - là, je serais... Enfin... Tout s'arrêtera, pas avant, explique-t-elle en s'éclaircissant finalement la voix. Est-ce que la Eden de ton campement vient de Seattle ? Abigail la connait ?



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 294
Sujet: Re: Drowned in living waters   Jeu 5 Mai 2022 - 13:21
Tariq envie parfois ses frères et sœurs. Si tous ont leurs problèmes, qu’il ne minimise pas du tout, il envie parfois leurs possibilités de se détendre. Leurs possibilités de ne pas s’inquiéter sur un certain laps de temps. Il envie une plénitude qu’il n’aura probablement jamais l’occasion de ressentir.  Le plus complexe pour Tariq, c’est de se dire que ce sentiment a toujours été présent chez lui. Au fond, il ne saurait même pas comment réagir si, un jour, le bonheur et la relaxation venait frapper à sa porte. Ce qui, au final, est plutôt triste. Johanna s’installe et Tariq, lui, sourit jaune à sa remarque.

- J’ignore comment faire. Quand tu as passé toute ta vie à agir de cette façon, comment veux-tu modifier ce réflexe en un claquement de doigts ? Si ça avait été possible avant le virus. Je ne peux pas faire ça maintenant. Pas lorsque mes proches peuvent mourir en un claquement de doigt.

Le brun se protège comme il le peut. Le deuil de Sophia, puis de Hunter, ont eu un effet dévastateur sur lui. Tariq a vu la seule part positive de lui-même voler en éclat lorsque sa petite amie a fait partie des nombreux décédés à l’arrivée du virus. Il ne voulait pas se remettre à plonger dans une telle chose. Tariq aimerait comprendre pourquoi Johanna semble voir un certain mal en elle. Pourquoi elle pense ne pas pouvoir recommencer depuis le début quand rien n’est réellement là pour l’en empêcher. Du moins, selon les informations qu’il possède à l’instant T. C’est-à-dire, pratiquement aucune. Sa réponse déclenche une surprise visible sur ses traits. Il ne voit pas un monstre. Il voit une femme qui a souffert, qui souffre encore. Comme beaucoup d’autres ici. Mais pas un monstre. Mais plus Johanna semble s’ouvrir sur ce qu’elle pense, plus Tariq commence à comprendre. Elle veut se venger et qui est-il pour juger la chose ? Elle a tout perdu et réclame réparation. Le brun ne peut que comprendre, qu’approuver un désir de vengeance mais qu’est-ce que ça apporte par la suite ?

- Je comprends ton envie de vengeance, Johanna. Crois-moi. Mais est-ce que tu penses que ta douleur sera amoindrie une fois la vengeance réalisée ? Est-ce que tu penses que tes peurs, tes pensées, ta colère seront réduits à néant après ça ?

C’est une question honnête. Parce que Tariq se la pose tout autant mais d’une autre manière. S’il avait ses parents biologiques en face de lui, qu’est-ce qu’il ferait ? Est-ce qu’il exigerait des réponses ? Est-ce qu’il hurlerait sa colère et ses peurs découlant de ce geste ? Est-ce qu’il est réellement nécessaire d’avoir des réponses, une justice quand la destruction se fera quoi qu’il arrive ?

- Je ferais la même chose que toi.  Si j’avais perdu ma famille au camp, je n’aurai pas de répit avant de voir chacun des responsables dans le même état qu’eux. Mais après ? Qu’est-ce qu’il se passe après ?

Est-ce qu’elle aura un autre but pour avancer ? Tariq se posait la question pour lui-même, d’une certaine manière. Son but était de protéger sa famille, de s’assurer que la vie soit longue pour eux. Mais si ça ne fonctionne pas ? S’ils viennent à mourir ou à simplement quitter le camp, qu’est-ce qu’il ferait par la suite ? Quel but aurait-il par la suite ? Des questions qui ne lui donnaient pas envie de connaître cette situation. S’il paraissait si fermé, si pragmatique. Il demeurait irrationnel si le tout touchait sa famille.

- Eden venait de Seattle oui. Elle est arrivée avec ses enfants il y a quelques temps. Ta sœur la connait, pour moi.



Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Drowned in living waters   
Revenir en haut Aller en bas  
- Drowned in living waters -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: