The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

Let us talk [ft James, Joachim]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2899
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    Mer 27 Avr 2022 - 15:42
Il n’en savait rien ? Je lançai un regard dubitatif à Slender, sans bien savoir quoi en penser. Selon Mason, il avait pris l’initiative de lui-même de faire passer le boulanger pour ce qu’il n’était pas, sans le consulter. Ça corroborait sa version, mais ce que disait mon homologue n’était pas complètement faux non plus. On croirait un discours bien huilé, comme s’ils savaient exactement ce qu’ils devaient dire, à qui, et comment. Je ne savais pas vraiment qui croire.

Il allait falloir la jouer fine pour obtenir des réponses sans compromettre son intégrité physique, parce que je n’étais pas sûr de vouloir voir ça. Rien que de sentir son stress monté d’un cran, quand Slender rapprocha la lame, me fit craindre la suite. « Une guerre contre les Oblivions ? Pourquoi ? » Ça n’avait rien à voir avec ce qui intéressait directement les Scarecrows, mais pour les miens, c’était important. J’avais besoin de savoir, après avoir été confrontés à eux. « Ils vous posent autant de problèmes que ça ? » Savoir que ces fous s’opposaient actuellement aux fanatiques étaient un soulagement certain pour moi. Nous ne serions pas leur priorité à l’heure actuelle.

Mais déjà, Slender s’activait. Evan commençait à sérieusement paniquer, au point de me presser à poser d’autres questions. Je lâchai un souffle un peu ironique. « Je vais les poser, minute. » C’était le monde à l’envers, là. Après, je pouvais le comprendre. Je n’en mènerais pas large non plus à sa place.

Qu’il soit cuisinier à Providence faisait sens. Il en fallait bien un, non ? « Ça fait de toi quelqu’un de bien plus intéressant que tu ne le crois. » Je recentrais un peu la discussion. « Combien de bouches à nourrir à Providence ? Combien de soldats, de civils ? Vous attendez des renforts ? Comment vous véhiculez le ravitaillement ? » Tout ça, il pouvait normalement le savoir avec son métier.

Je commençais à faire les cent pas, parce que j’avais autant besoin de réfléchir que de me détourner momentanément de ce que j’avais sous les yeux. Heureusement, Slender m’avait prévenu pour les hurlements à venir… alors je n’eus aucun mal à rester imperturbable. Je savais ce qu’il en était en vérité, même si c’était très crédible comme mise en scène. Il avait l’habitude, ce qui était très flippant. « Est-ce que ça te dit quelque chose, quelqu’un qui se fait surnommer Clochette ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
James Gray
James Gray
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1458
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    Mer 27 Avr 2022 - 17:20
Quand bien même il s’était promis de ne pas le faire si rapidement, James avait senti cette pulsion monter en lui à l’instant où sa lame avait presque flirté avec la main du boulanger. Il s’était silencieusement alerté sur le fait de ne pas faire de vagues, du moins pas gratuitement et certainement pas devant le Renard. Mais le naturel était revenu au galop, en voyant tous les signaux de peur prendre possession du corps d’Evan et l’envie de déchiqueter chaque parcelle de peau, chaque nerf, chaque veine l’avait rapidement gagné.  

Par chance, le petit stratagème que l’anglais avait mis en place avec le Butcher vint le ramener à la réalité. Pas réellement sa réalité mais celle des autres. Cette réalité où le chaos devait demeurer caché, secrètement contenu. Cette réalité dans laquelle il n’était pas réellement à sa place.

- Il était prévu pourquoi ton petit convoi là ? Et tu en avais d’autres de prévus?

Son regard partit furtivement vers le Renard dont la voix suintait le sarcasme. Un bref rire nasal s’échappa alors de ses narines et, dès lors que le jeune homme eut fini de poser ses questions ; le poing de James se referma. Sans crier gare, il vint violemment l’abattre sur la mâchoire du boulanger. Il se moquait bien du fait que ce n’était pas forcément conseillé, au vu de sa commotion. Lui, il n’avait pas besoin de lui faire garder l’esprit clair.  

- Et toi alors, qu’est-ce que t’as pas compris dans ta situation ? T’es pas en position pour donner le tempo ici, tu te contentes de répondre aux questions, point barre cracha-t-il  

À dire vrai, même si Slenderman paraissait en colère, c’était presque tout le contraire. Il avait toujours adoré lorsque les captifs ne s’aplatissaient pas directement devant lui. Cela représentait une sorte de challenge et réussir à briser la personne ne devenait que plus délicieux lorsque l’esprit était fort. Evan attisait son envie.  

- Je vais te laisser répondre à ses questions et après, je te donnerai un infime avant-goût de ce qu’on fait aux insolents

L’ancien garde du corps attendit patiemment, le dos bien droit et le menton relevé.  

- Et tu y arrives toi, à vanter les mérites de New Eden ? Tu arrives à fermer les yeux sur les horreurs qu’ils nous ont fait subir et qui nous ont forcé à devenir ce qu’on ne voulait pas, juste pour obtenir des nouvelles de proches disparus ou enlevés par les tiens ?

Puis, finalement, las d’attendre, il enfonça son couteau dans la cuisse du boulanger. Il ne toucha expressément que la chair et tourna lentement la lame avant de l’extirper, essuyant le sang sur le haut que porté Evan.  

- Elle est où, cette guerre contre les Oblivions ? Vous y avez envoyé combien d’hommes ?  

Délicatement, sa main libre se posa sur la cuisse d’Evan avant que son pouce ne vienne finalement exercer une forte pression sur la blessure.



runaway baby
Before I put my spell on you. You better get away, darling because everything you heard is true • sheepirl.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 509
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    Mer 27 Avr 2022 - 19:03
Je me doute que mon stress ne va pas jouer en ma faveur. Parce que je ne contrôle pas vraiment ma voix, pas le débit, encore moins le ton. Et au vu du plus vieux, je ne pense pas pouvoir garder toute mon intégrité physique longtemps. Et je suis mort de trouille. C'est un fait ! En y réfléchissant et comme je leurs ai dit, je n'ai pas beaucoup d'information. Je suis loin d'être le plus informé.

- Hm ouais. J'en sais rien, pourquoi. New Eden nous ont dit que Glenwood a été attaqué par ce groupe, que ce sont des monstres et qu'ils doivent mourir... C'est un avant-poste.  

S'ils posent problèmes ? Je suppose puisque Glenwood est un avant post de New Eden. Il est inutile d'avoir fait Bac+12 pour savoir qu'attaquer l'avant post pose problème à NE. Mes yeux surveillent la lame présente près de ma main et je hoche rapidement la tête.

- A Seattle ! On devait réceptionner de la marchandise et convaincre les troqueurs de nous suivre ! Ouais, un autre convoi.

Je me rends compte que ma phrase précédente, lâché sous le stress n'est pas bien prise. Il est vrai que j'ai probablement haussé le ton, au moment où il ne fallait pas. Mais j'ai peur. J'ai envie que ça s'arrête tout de suite avant même qu'ils n'aient fait quoi que ce soit sur moi. Le gosse est sarcastique en me répondant et je me contente de serrer la mâchoire pour ne pas répondre. Et j'ai bien fait puisque je sens le poing de l'autre frapper ma mâchoire, déclenchant une plainte douloureuse de ma part. Je glisse mon visage vers l'arrière quelques secondes en grimaçant de douleur. C'est un tout que j'ai du mal à assimiler. Quand je ré-ouvre les yeux, la pièce tourne sérieusement et je suis obligé de fermer à nouveau les yeux, laissant un silence s'installer.

- Quoi ..? Combien ? Ca dépend... Cent quarante, dans ces eaux-là, je dirais. Tu vas trop vite, j'arrive pas à réfléchir.

Et c'est un fait. Il va trop vite. Mon environnement tourne et l'avant de mon corps ballotte un peu comme si j'étais sur un bateau. Qu'est ce qu'il a dit déjà ? Combien de soldat ? Et des renforts ? Non, je pense qu'on va crever ici.

- La plupart sont formés pour être soldat. Je sais pas te dire combien, j'en sais rien. La majorité sont des soldats formant les civils. Clochette, je sais pas grand chose. Il est bien vu et important à l'extérieur, c'est un chef d'équipe, je crois.

Je prends une inspiration, scrutant le type le moins sympathique des deux alors que j'arrive à stabiliser plus ou moins ce mouvement de vas et viens. Respire, respire. Ca va aller. Sa question me fait froncer les sourcils. Est-ce que j'arrive à vanter New Eden? Bien sûr que non. Je ne suis pas entré chez les rebelles pour pouvoir vanter New Eden à qui que ce soit.

- Bien sûr que non ! Je fais parti de la rébellion là-bas pour changer les choses ! Si j'avais su, je serais resté hors de ce camp !

Mais je n'ai pas le temps de dire plus de chose que ça qu'il abat son couteau dans ma cuisse, déclenchant un cri de douleur que je ne camoufle même pas. Je ne tente pas non plus de le faire. La douleur est vive et je me penche en avant, comme pour me recroquevillé sans pour autant que l'utilité soit là. Mon rythme cardiaque crève le plafond et je me peux sentir le liquide imbiber mon pantalon là où la lame se retire. Je ne réponds pas à la question, concentré sur la douleur, sur le sang que je peux voir et je ne sais même plus si la sensation dans ma cage thoracique est lié à la douleur ou à la vue du sang. Quand son pouce presse la plaie, je redresse mon buste avec rapidité, lâchant une seconde plainte traverser ma gorge.

- Putain ! A Glenwood ! Je sais pas! La plupart des soldats! Vingt, trente, j'en ai aucune idée !





(c) semper eadem


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2899
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    Jeu 28 Avr 2022 - 12:32
Ca m’allait bien de ne pas me salir les mains pour me contenter de poser les questions. Un peu trop même. Dissimulé sous mon masque de renard, je goûtais à ce sentiment de puissance qui m’était assez peu familier. Une pointe de culpabilité le réprima un peu, mais impossible d’éteindre cette flamme naissante.

Slender n’avait aucun mal à recadrer les choses quand il le fallait. Le poing qui s’abattit sur Evan était là pour lui rappeler qui commandait. La voix de notre captif tressauta un peu, quand il reprit la parole. Il goûtait déjà à la peur des représailles. Pourtant, j’étais bien placé pour savoir à quel point on pouvait biaiser la vérité dans ce genre de situation, pour se dessiner une porte d’échappatoire. J’avais déjà eu à le faire par le passé.

« Vous avez combien d’avant-postes, et où exactement ? » Il faudrait que je cherche Glenwood sur une carte. Si leurs forces vives étaient concentrées là-bas, alors peut-être que Seattle n’était pas complètement perdue. Il fallait profiter de la situation, New Eden ne pourra pas être sur tous les fronts. « Quels sont vos armements à Providence ? » S’ils n’étaient que cent quarante, seule la puissance de feu pourrait vraiment faire la différence. Je me demandais à quel point les Remnants seraient prêts à se mouiller pour les mettre à la porte. C’étaient dans leurs cordes, non ?

Je poussai un long soupir quand il se plaignit que j’allais trop vite. « Pas assez vite, pas assez lentement… » Je penchai la tête d’un côté puis de l’autre, en levant les yeux au ciel. « Ca commence à tourner un peu, non ? » Je n’avais pas oublié qu’il avait une commotion cérébrale, et sans doute que Slender non plus. C’était juste que ça ne l’arrêtait pas. Mes oreilles de renard étaient grandes ouvertes à la mention de Clochette. Un chef d’équipe ? « Il est où en ce moment ? »

Je me figeai à la suite, arrêtant subitement de faire les cent pas. Evan s’insurgeait, en prétendant faire partie de la rébellion. Je scrutai le captif, le regard plissé sous mon masque. Mason avait dit la même chose. C’était vraiment trop facile de prétendre faire partie d’une quelconque résistance pour essayer d’échapper aux conséquences, à croire qu’ils s’étaient passé le mot. J’étais également bien placé pour savoir qu’ils se complaisaient dans leur confort, et que les rares voix qui pouvaient s’élever contre leur régime étaient vite réduites à néant. Personne ne nous avait écoutés à Georges. « Il ment. » J’étais formel, en me retournant vers Slender ensuite. C’était vraiment trop gros.

Evan commençait à débloquer. « On n’a pas encore terminé. » Slender s’en donnait un peu trop à cœur joie. Je ne pouvais pas détourner le regard, mais un frisson remonta lentement le long de mon échine. J’imaginais qu’il savait ce qu’il faisait, mais il ne devait pas oublier pourquoi on était là. Evan devait garder les idées suffisamment claires. Je me penchai vers lui, en mettant un genou à terre, le mettant aussitôt en garde : « Tu dois arrêter de mentir. » Sinon Slender risquait de lui faire bien pire. « Oliver et Chris, tu les connais ? Un soldat grand blond, défiguré, un œil en moins. Chris est un barbu, roux, de haute stature. Ils sont en mission à l’extérieur ensemble, ou ils l’étaient. Où sont-ils ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
James Gray
James Gray
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1458
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    Mar 3 Mai 2022 - 16:28
Finalement, plus cet interrogatoire avançait, plus son attention tendait à se décrocher des dires des uns et des autres. James se surprenait à n’écouter que d’une oreille peu attentive les questions du Renard, plus encore les réponses du boulanger. Il se moquait éperdument de savoir combien d’avant-poste possédait New Eden tout comme il n’était guère intéressé de connaître la force de frappe des fanatiques ou du nombre de leurs soldats. Cependant, il demeurait là, à prétendre. Comme il l’avait fait tout au long de sa vie. Il y était habitué, jouer la comédie faisait partie de son quotidien depuis toujours et sans nul doute pour toujours.  

Pourtant, à cet instant, le chaos régnait dans l’esprit de l’anglais. Il se répandait même, jusque dans ses veines, faisant presque bouillir douloureusement son sang. Tous ses muscles venaient se crisper d’envie en voyant les tressaillements du captif, en entendant ces cris de douleurs qui venaient bercer ses oreilles, en sentant cette respiration erratique. Et puis, à ses côtés, il y avait le jeune Renard qui renforçait inconsciemment l’anarchie dans le crâne du britannique. Sa gestuelle et son ironie semblaient vouloir le pousser à continuer, la nonchalance aussi qu’il affichait venait presque troubler la vision de James. Peut-être qu’après tout, le jeune homme n’était pas si novice et si dérangé à l’idée de torturer quelqu’un ? Beaucoup de choses venait s’entrechoquer dans les pensées de l’anglais et il lui était de moins en moins aisé de se refreiner, de garder sa véritable personnalité dans les tréfonds de son âme.  

Le couteau planté dans la cuisse du boulanger n’était qu’une diversion dérisoire à ses pulsions grandissantes, tout juste bonne à lui ouvrir encore un peu plus l’appétit. James attendait l’erreur. La moindre petite erreur que pourrait faire Evan et il s’engouffrerait dans la brèche. Et cette brisure, elle était là, dans la voix du Renard. Deux mots. Deux simples mots qui allaient pouvoir le rassasier un moment. Il ment. L’ancien garde du corps se figea, le reste de la conversation entre les deux jeunes hommes n’étant plus qu’un lointain brouhaha.  

- Je reviens, je dois rendre visite à son voisin de droite dit-il calmement au Renard

Et, sans plus de cérémonie, l’escort boy s’éclipsa. Il referma la porte derrière lui, laissant ainsi le boulanger seul avec le Renard. Son pas se pressa ensuite dans les dédales humides alors qu’au loin, il devina une silhouette. Il plissa un instant les yeux avant d’interpeller son ami.  

- Deadpool ! Viens donc avec moi, j’ai un mensonge à punir, je vais avoir besoin de toi  

Il ne fallut que quelques minutes avant que les deux amis ne se retrouvent dans la pièce où était enfermé John.  

- Tiens lui bien la tête, faut pas qu’il bouge souffla-t-il à Isha  

Il approcha son couteau déjà taché du sang d’Evan du visage de New Eden.  

- Plus tu vas essayer de bouger, plus tu risques d’avoir mal lâcha-t-il

Avec la même concentration que pourrait avoir un chirurgien du dimanche sans diplôme, la lame de l’anglais s’enfonça dans l’arête du nez de John. Sans aucune précision, il découpa la chair grossièrement en finissant par briser l’os. Isha l’aida à arracher la totalité de ce nez ensanglanté alors que John semblait perdre un peu connaissance.  

- Prie ton Dieu pour que le boulanger cesse ses mensonges chuchota-t-il en quittant la pièce  

Rapidement, il retrouva les deux jeunes hommes.  

- Je suis de retour lâcha-t-il presque théâtralement dans son costume encore un peu plus tâché de sang. Tu sais, le Renard a eu le nez creux sur ton mensonge

Lentement, comme précédemment, James vint déposer le nez charcuté sur les cuisses du boulanger.

- John aussi maintenant, il a le nez creux  

Un bref rire lui échappa alors.  

- J’ai ramené un ami au fait



runaway baby
Before I put my spell on you. You better get away, darling because everything you heard is true • sheepirl.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Evan Jensen
Evan Jensen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 509
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    Mar 3 Mai 2022 - 17:30
- J'en sais rien ! Je connais rien de ce type !

Les larmes montent rapidement sans que je ne les laisse s'échapper. Les dents serrés, le mentale détraqué. Plus les questions arrivent, moins je parviens à me concentrer. J'attends l'engourdissement. J'attends les coups fatales, j'attends la délivrance. Je suis déjà fatigué et je ne sais pas combien de temps s'est passé depuis l'arrivée ici. Je loupe plusieurs questions, concentrés sur tout sauf ce qu'il faut pour me sortir de là. Oui, ma tête tourne sérieusement. Mais ils le savent. Ils le voient. Mais s'en fiche, ouvertement.
La précision à demi-mot sur mon appartenance à la rébellion est prit pour un mensonge et je fusille le plus jeune du regard. Il fallait coopérer. Mais pourquoi coopérer si mes mots ne sont pas cru ? Lorsqu'il s'approche, collant un genou à terre pour instaurer une pseudo confiance à laquelle je ne crois pas du tout, je fronce les sourcils sans attendre. Arrêter de mentir ? Mais c'est ce que je fais.

- Je ne mens pas ! Mais vous voulez tellement vous venger que vous vous foutez de savoir si je ment ou pas ! Tout est un bon prétexte pour pouvoir me faire cracher mes boyaux ! Je déteste NE mais vous êtes le même type de pourriture ! Non, je les connais pas ! Je vous dit que je suis la dernière personne à savoir quoi que ce soit !

Mon regard glisse sur ma cuisse alors que l'autre s'en va et je comprends rapidement que John va prendre pour un mensonge qui n'en est pas un. J'en suis désolé. Profondément désolé et la culpabilité grimpe en flèche quand je ne le connais pas du tout. Les yeux fixés sur le sang imbibant petit à petit mon pantalon, la nausée me reprends quasiment instantanément. Un silence se fait entendre et je ferme les yeux, penchant même le buste en avant en sentant la salive se faire plus présente. Le premier hoquet se fait entendre mais je sais que je n'ai plus rien dans l'estomac étant donné le premier renvoi. Lorsque l'autre psychopathe revient dans la pièce, c'est le moment que choisi mon estomac pour rejeter le contenu de mon estomac. La bile brûle mon œsophage alors que j'ai le temps de me pencher en avant même si me vomir dessus ne serait pas le pire de la journée. Ou de la nuit.

Pris d'une quinte de toux, je regarde à peine la chose présente sur ma cuisse. A la place, je lève les yeux vers l'homme masqué, le laissant s'amuser à faire des jeux de mots douteux sur ce qui appartenait à John il y a encore quelques minutes. Mon regard se détourne sur Deadpool et je racle ma gorge, avalant ma salive comme je peux. Je crois que j'ai envie de mourir.





(c) semper eadem


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2899
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    Mar 3 Mai 2022 - 19:48
Je n’obtiendrais sans doute rien de plus de notre victime. Je soupirai, un peu dépité. J’avais l’impression que nous faisions tout ça pour des bribes d’information qui ne seraient jamais à la hauteur de nos réelles attentes. Est-ce que ça en valait vraiment la peine ? La question ne cessait de tourner dans ma tête, alors qu’Evan commençait à perdre les pédales, et que le Scarecrow ne faisait que s’en donner plus encore à cœur joie. C’était inutile. On ferait sans doute mieux de s’arrêter là pour aujourd’hui, non ?

Je suivis Slender du regard qui s’éclipsa soudainement. Pourquoi devait-il rendre visite à son voisin droite ? Je lâchai d’une voix blanche un « … Quoi ? » alors que mon cerveau refusait de comprendre où il voulait en venir. Evan se défendit soudainement avec véhémence d’avoir menti. Je me relevai pour me reculer de quelques pas rapides, mortifié. Tout le sang quitta subitement mon visage quand je réalisais que c’était moi qui venais de provoquer son départ. « Attends… non ! » Je cherchais à le rattraper, avant de me figer sur le seuil de la porte. Des cris déchirants s’élevaient et résonnaient déjà dans tout le couloir. Je n’étais pas certain de vouloir le voir de mes propres yeux, maintenant que ça avait commencé.

Les reproches formulés par Evan me firent l’effet d’une claque en pleine figure. Il avait raison. Tout n’était qu’un bon prétexte pour eux. Ils sautaient sur la première occasion pour les torturer, puis les tuer. Les Scarecrows n’avaient aucune parole et n’étaient pas mieux que ceux qu’ils combattaient au fond. Il ne m’apporterait qu’une parodie de justice.

Quand Slender revint, c’était accompagné de Deadpool. Un frisson me parcourut l’échine à les voir tous les deux dans la même pièce, les mains ensanglantées. Je n’osais pas fixer du regard ce que le premier tenait entre les siennes. Et pourtant, impossible pour moi de l’ignorer ensuite quand il déposa le nez de John sur les cuisses de son compagnon. Et ça le faisait tellement rire, comme quand il avait découpé et scalpé cet autre soldat avant de mettre fin à son tourment. Mais là, c’était différent. C’était à cause de moi.

Tout se mit subitement à tourner autour de moi. Je titubai un peu, bien content de retrouver le mur pour m’y raccrocher. Quand Evan vomit, c’en fut trop pour moi aussi. J’avais le cœur au bord des lèvres, mais j’eus au moins la présence d’esprit d’aller dans le couloir pour rendre le contenu de mon estomac. Il ne manquerait plus qu’Evan grave mes traits dans sa mémoire quand je fus obligé de soulever mon masque. On aurait été obligé de le tuer ensuite. Mais est-ce que ce serait vraiment le pire, au final ? Je me laissais glisser le long du mur dans un gémissement plaintif. Je n’étais plus certain de vouloir faire ça. Je n’arrêtais pas de revoir Albert qui levait sa lame au-dessus du bras de Shawna, dans l’espoir d’obtenir des réponses de ma part. Je ne valais pas mieux que lui. Au fond, je me détestais.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Let us talk [ft James, Joachim]    
Revenir en haut Aller en bas  
- Let us talk [ft James, Joachim] -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: