The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Come over - It's time to talk
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6776
Sujet: Come over - It's time to talk   Ven 22 Avr 2022 - 11:33
« Hey regarde papa Mazon, z’est un dessin de toi et d’Orion ! » J’attrape le dessin, retenant un sourire en voyant que le chat est – une fois de plus – plus gros que moi, alors que mon regarde cherche celui d’Anjali. Faire preuve de diplomatie, sinon, elle est partie pour bouder pour le reste de la matinée. Ma femme ouvre la bouche mais je me rends compte que je n’arrive pas à entendre ce qu’elle me dit.

Je fronce les sourcils, alors que je lui demande de répéter et qu’elle semble devenir de plus en plus floue. J’ai même l’impression qu’elle s’éloigne.


D’un coup, je relève la tête, alors que j’entends le couinement d’un rat qui traverse la pièce à toute allure. Je déglutis, essayant de me remettre les idées en place. Je me suis assoupi. Je crois. Parce que j’essaie autant que possible de ne pas penser à la maison. Ca risquerait de me faire perdre pied beaucoup trop vite. J’ai un soupir alors que je regarde autour de moi, plus par réflexe qu’autre chose.

Evidemment, rien n’a changé depuis mon arrivée. Si ce n’est l’ajout d’un tabouret face à moi quand on est venu me donner à manger il y a … quelques heures ? Je crois que c’était il y a quelques heures. Mais peut-être que c’était hier. Difficile à dire, sans le moindre point de repère. Je ne sais même pas s’il fait jour ou pas et depuis combien de temps je suis ici. Je ne sais même pas comment vont les autres et cette pensée me noue l’estomac. La pièce est toujours aussi vide, si ce n’est une table que je crois distinguer contre un mur dans cette obscurité dans laquelle je suis plongé depuis qu’ils m’ont amené ici.

Un soupir, alors qu’un nouveau frisson me parcourt l’échine et que je me recroqueville un peu plus sur le tabouret. Je ne sais pas si me déshabiller avait pour but de m’humilier, de me faire un peu plus peur sur ce qui va me tomber dessus ou que sais-je encore. Peut-être un mélange de tout ça. Peu importe au fond. Je me frotte le visage à deux mains, essayant de m’éclaircir les idées tant bien que mal, grimaçant alors que je me sens courbaturé. Mes mains sont attachées depuis mon arrivée ici et j’ai l’impression que les menottes flexibles me scient les poignets. Un moins mal par rapport au reste.

Mon regard se perd à regarder ce qui m’entoure, sans que je sois capable de déterminer réellement où je peux être. Les murs semblent comme suinter d’humidité et les rats continuent de passer dans un couinement qui me fait toujours froid dans le dos. J’ai l’impression que je n’arriverais jamais à me réchauffer alors que mon esprit s’égare de nouveau et que j’essaie, en vain, de capter des bruits qui pourraient me confirmer que les autres sont en vie. Je ne sais même pas ce que je ferais s’il arrivait quelque chose à Min-Oh. Et, à cette pensée, je commence à trembler.

Une grande inspiration, alors que je m’exhorte au calme. Céder à la panique ne servirait à rien. Et j’essaie de me raccrocher au fait qu’ils nous ont bandé les yeux, qu’ils ont gardé leur masque et que, peut-être, comme ça, je n’ai pas juste envoyés ces hommes à la mort. La porte s’ouvre une fois de plus et cette fois, c’est la silhouette de celui que j’ai assimilé comme leur leader qui se dessine dans la semi-pénombre. Je ferme les yeux quelques instants, prêt au pire. En espérant que ça n’arrivera pas.



"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2873
Sujet: Re: Come over - It's time to talk   Ven 22 Avr 2022 - 12:25
Le masque sur le crâne, elle écoute Isha d'une oreille attentive, hochant la tête à chacune de ses instructions. Nerveusement, Johanna en est à se ronger la peau de son pouce, au point de s'en faire mal. Le monde semble tourner étrangement ces derniers jours, trop pour tout saisir sur ce qu'il se déroule. Il y a une harmonie dans ce chaos qui la dépasse, et qui ne fait que donner plus de perspective au remue-ménage de son esprit. Elle relève ses yeux clairs vers lui quand il lui demande si c'est bon pour elle, et la blonde approuve du chef pour se donner contenance. C'est suffisant pour faire taire les murmures dans son crâne, l'espace d'une longue seconde en tout cas.

Elle rebaisse son masque, le place correctement sur son visage, et talonne son ami à l'intérieur. La pièce est froide, même pour elle qui a le droit à des vêtements. Un frisson lui remonte la colonne alors qu'elle s'approche, et scrute l'homme. Ses yeux la détaillent, c'est la seule chose qu'il peut voir de son visage à travers ce qui protège son identité. Un tour de piste, elle note les cicatrices dans son dos, s'approche pour mieux les regarder. Elle en a vu des semblables. Pourquoi en a-t-il, lui ? Tu as froid ? Lui demande-t-elle derrière lui, en se penchant vers l'avant, par-dessus son épaule, pour le regarder.

Johanna n'a qu'un regard a jeté plus bas pour savoir déjà que oui. Tu as froid, décrète-t-elle simplement. Il n'a pas besoin de lui répondre, c'est une évidence pour qui s'y connait un peu. On peut faire un deal : si tu réponds à nos questions, je pourrais te trouver une couverture, lui souffle-t-elle d'un ton presque doux. Elle y met de la fermeté, elle n'est pas amicale, mais il lui est difficile de ne pas être naturellement elle-même. Tu as dit que tu voulais collaborer après tout, c'est l'occasion de montrer que tu es vraiment motivé à t'en sortir, ajoute-t-elle dans la foulée, pour finir de le convaincre.

Elle revient devant, d'un pas agile, en croisant les bras sur sa poitrine. Et plantée face à l'homme, elle le scrute sans le lâcher : Et puis de toute façon, tu sais ce qu'il va se passer si tu nous mens, Johanna hausse les épaules, a-t-elle besoin de le rappeler ? Les promesses ne sont pas faites en l'air. Le médecin avec vous, c'est ton ami ? L'interroge-t-elle. C'est lui qui prendra, on préfèrerait éviter. On le regrettera, parce qu'il aide notre amie, mais... Enfin, tu sais, c'est le marché qu'on a passé, fait-elle d'un air résigné. Alors pour lui, sois cool, ok ?



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5743
Sujet: Re: Come over - It's time to talk   Ven 22 Avr 2022 - 15:50
J’essaye d’organiser un semblant les choses et mes propositions prennent la force de directives, visiblement, car tous obtempèrent. J’essaye discrètement de savoir si Harper et Petasse Girl sont rentrées de leur mission et ca m’inquiète un peu qu’on est pas de nouvelles. Je demande à deux des Scarecrow d’aller prudemment a leur rencontre pour voir si elles ne sont pas en difficulté.

Je prends le temps de faire un point avec les autres équipes. Déjà, sur la première question que nous allons poser, a tous, et que nous mettrons en commun pour voir si certains ont décidé de se foutre de nos gueules ou nous tester : « savoir qu’ils sont tous les 5, qu’ils se présentent eux et leur camarades ». On verra bien s’il y a un son dissonant dans leur partition. Ensuite, je rappelle ce que nous avons besoin de connaitre : le plus d’infos possibles pour les prochains coups (les convois de providence, les défenses sur places et les gradés présents etc…) en plus de tout ce qui peut me permettre de trouver ma cible : Clochette. Je passe voir Alba et Amalia, elles vont s’occuper de Jet Li, mais elles savent que s’il fait bien son taff, je me suis engagé a ce qu’il reste vivant et en un seul morceau.

Quand j’ai enfin fini cette petite ronde, je vais retrouver Joe pour m’assurer qu’elle va bien. Elle a jamais kiffé les interrogatoires.

« Ca va aller ? Tu sais que t’es pas obligée de rester si ca va pas… »


Autrement dit, si le mec joue au con et que je dois lui montrer qu’a ce p’tit jeu, je suis meilleur que lui, autant qu’elle ne voit pas ça. Elle a l’air décidé et je la suis dans l’alcôve des égouts aménagés spécialement pour recevoir des invités NE. On aurait pu pendre le mec ou le mettre plus mal a l’aise qu’il ne l’est déjà, a poil sur son tabouret, mais, pour le moment, il s’est montré coopératif. De ce fait on est resté plutôt accueillant par rapport a ceux passé avant lui entre mes mains.

C’est vrai qu’attraper des fanatiques vivants est un sport, ceux là me font l’effet d’ovni et je me comporte comme un chat devant un oiseau aux couleurs inhabituelles. Je reste un peu en retrait, contre le mur, les bras croisés à observer l’homme alors que Joe débute les hostilités. Je souris sous mon masque quand elle insiste sur le fait qu’il a froid. Je pense qu’il n’y a pas que la température qui explique le manque de panache de son petit bigorneau. J’ai vu, aussi les traces du fouet dans son dos, quelques en soit la raison, je sais que s’il faut le travailler au corps, ca ne sera pas en le frappant de cette façon qu’on arrivera a quelque chose. Vu le nombre de marques qu’il a, c’est surement un tenace. J’ai bon espoir que nous aillons en face de nous un poisson suffisamment important pour que la pèche aux informations soit miraculeuse. Quand je vous dis que je me suis tapé la bible, je déconne pas. J’attends qu’elle finisse pour bouger et m’approcher de lui lentement, le toisant a nouveau une longue minute en silence avant d’enfin parler.

« Respire tranquillement et essaye de ne pas tourner de l’œil. Les choses peuvent se passer très simplement et sans dommage, il suffit juste de répondre a nos questions, sans faire le malin. Dis toi qu’il est possible que j’ai déjà des idées de réponses sur certaines de mes demandes, juste pour m’assurer que nous avons ta plus totale coopération. »

Je parle lentement appuyant bien chaque mot pour être sur qu’il comprenne. C’est toujours le moment délicat, entre ceux qui panique, qui font pipi, qui veulent comprendre pourquoi, j’en ai même eu un qui s’est mis a chanter des trucs de catho… interroger les gens, c’est pas un métier simple, je vous jure.

« On va commencer par une première question facile : je veux que tu me dises, pour tous ceux qui se sont rendus, les noms et professions qu’ils occupent. »


Ouai je commence doucement mais ca sera un des verrou pour la suite. Si la mise en commun révèle qu’il a pipeauté, les autres réponses n’auront pas plus de valeur que le chant catho de celui que j’ai fini par égorger parce que j’en pouvais plus.








Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6776
Sujet: Re: Come over - It's time to talk   Ven 22 Avr 2022 - 18:24
Ils sont deux. Une femme et un homme. Je me fige quand elle se rapproche, retenant ma respiration alors qu’elle tourne autour de moi. Un haussement d’épaules quand elle me demande si j’ai froid, je suppose que ma situation parle pour moi de toute façon. Preuve en est qu’elle le confirme quelques secondes plus tard. Je souffle, dans sa direction, à mi-voix. « Je répondrais à vos questions. Pour… la couverture. Si… » J’inspire pour ne pas claquer des dents et je continue, toujours sur le même ton. « Si vous pouvez en donner aux autres plutôt. » Je suppose que ce ne sera pas possible, mais sait-on jamais.

Et je déglutis au reste, avant de hocher la tête quand elle parle de Min-Oh. A quoi bon essayer de cacher quelque chose qui finira par ressortir d’une façon ou d’une autre. J’ai un bref soupir quand c’est l’autre qui prend le relai, essayant de m’exhorter intérieurement au calme. J’ai un nouveau frisson à cause du froid avant de fermer et d’ouvrir mes mains, histoire de chasser l’engourdissement. J’ai un temps, alors que je me remets les idées en place tant bien que mal et j’attaque, d’une voix neutre. « Il y a … Simon Mitchell. On l’appelle Mitch. De mémoire, il était dans la police à Seattle avant d’entrer dans la milice de notre groupe. Il y a aussi John Levitt. Militaire de carrière ? Je crois. Il est dans l’équivalent de l’armée chez nous. Je n’ai aucune idée de son grade ou de ce qu’il peut faire à côté. Il nous a été assigné pour cette journée. »

Un temps avant que je reprenne, toujours sur le même ton. « Evan Jensen. Il est boulanger ou pâtissier de formation. J’ai… j’ai pensé un instant que de dire qu’il assistait notre médecin pourrait améliorer son espérance de vie au vu de ce qui s’était passé. Il n’a rien à voir avec cette idée. Et il y a le docteur Min-Oh Yeo-Jeong. Urgentiste. » J’essaie de me souvenir si d’autres sont en vie et je me rends compte, alors que mon estomac se tord de plus belle. « … il n’y a personne d’autre hein. » Je n’attends pas vraiment une confirmation qui va me rappeler que c’est de ma faute et je continue. « Je m’appelle Mason Wentworth. J’étais shérif-adjoint et je suis responsable dans la milice. Je ne sais pas si vous connaissez le fonctionnement, nous avons une espèce de police locale avec différents grades. » Je n’ai pas réussi à cacher mon amertume au terme de police et c’est probablement ce qui m’incite à continuer et à dire, d’une voix toujours égale. « Et pour ce que ça vaut, je fais partie de la résistance interne conte le pouvoir en place dans mon groupe. » Je suis à peu près sûr qu’ils ne me croiront pas, mais au moins peut-être que ça leur expliquera pourquoi je suis aussi coopératif. Et pas uniquement pour tenter de sauver ce qui reste de mon groupe.



"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2873
Sujet: Re: Come over - It's time to talk   Ven 22 Avr 2022 - 18:36
Oh tu sais, les autres n'en ont pas besoin, lui glisse-t-elle en haussant les épaules. Il est peut-être le seul qu'ils ont foutu tout nu après tout. Johanna n'est pas allée vérifier pour comparer de son côté, certainement parce que c'est davantage pour que ça soit inconfortable pour lui à cet instant, et pour être sûr qu'il ne cachera rien dans ses vêtements. Elle le fixe, laisse Isha dérouler ses questions et poser les bases. Mason fournit un effort pour se montrer honnête, de quoi gagner une partie de leur confiance et en tout cas s'assurer qu'il n'y aura pas de coups pour le dénommé Min-Oh.

Elle prend note, échange un regard avec Isha à qui elle laissera la main pour le reste du temps, Johanna est normalement le quotient gentillesse et douceur. S'ils doivent jouer les gentils et méchants flics, elle aura le rôle du gentil par défaut. Comparé à Isha de toute façon, ça n'est pas difficile. Elle porte une oeillade curieuse sur Mason néanmoins alors qu'il précise un élément particulier. Elle ne peut s'empêcher de s'en étonner, et de trouver ça... Bien aise, à cet instant.

La résistance interne ? C'est quand même bizarre que comme par hasard, tu sois dans un petit groupe de révoltés maintenant qu'on se parle, pas vrai ? Ouais, elle a du mal à y croire bizarrement. Mais bon, elle ne va pas trop insister, elle verra au fur et à mesure de la discussion si ça a vraiment de l'intérêt de s'y pencher. Vous l'êtes tous, dans ce petit groupe ? Qu'elle lui demande. Des résistants, des insurgés, des révolutionnaires. Elle est curieuse de le savoir. Cela étant, Mason a le temps d'y répondre et d'y réfléchir. Comment ça s'organise, cette résistance ?

Enfin, c'est trop lointain pour vraiment s'en soucier. On a tous les deux des questions sur des trucs ultra généraux et d'autres très précis, lui explique-t-elle finalement. On veut les réponses les plus précises que tu auras. Si à un moment on a l'impression que tu nous prends pour des poires, ou que tu nous caches quelque chose, tu connais les conséquences, lui rappelle Johanna d'un ton égal. Pourquoi avoir pris Seattle ? Qu'est-ce que vous comptez faire d'autres sur place ? Le questionne-t-elle.

Elle a un regard pour Isha, voir s'il veut creuser aussi de son côté. Cela étant, elle n'en a pas fini totalement de son côté. Votre camp ici, il est alimenté comment ? Est-ce que vous allez venir régulièrement ? Est-ce qu'il y a beaucoup d'hommes ? Poursuit-elle dans la foulée en fronçant les sourcils. Mason ne peut pas le voir. Qu'est-ce que tu sais de ceux qui étaient là en novembre ? Surtout de ceux qui ont eu la charge du Motel où vivait les prostituées ? Demande-t-elle, en se faisant plus précise soudainement.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5743
Sujet: Re: Come over - It's time to talk   Sam 23 Avr 2022 - 13:56
Je soupire, agacé quand il commence a nous sortir un couplet mélo dramatique qui va vite me prendre le choux. Joe est plus patient que moi, heureusement. Mais son discours me laisse encore plus de glace que la température ici. C’est avec le même temps blasé que si Gemma me jurait avoir vu un zombie licorne volé sur un arc en ciel que je coupe court a la scénette.

« Évite les discours de bon catho : les autres avant moi et tout ce blabla… on a eu un peu trop d’échantillons de la vision de NE de la gentillesse et de prendre soin des autres. Alors si tu veux pas de la couverture, dis le simplement et on te laisse sans, comme si tu la veux, soit clair, mais nous invente pas de 3e option quand on t’en propose que 2.»

En fait, je ne sais pas trop ce qui se passe aujourd’hui, je demande a des fanatiques de se rendre, ils le font, je demande a leur chef de se mettre a table, on a même pas le temps de lui mettre une petite claque ou charcuté un de ses potes devant lui, c’est limite s’il nous balance pas l’adresse de sa mère. C’est une caméra cachée ? C’est ca ? Les autres ont eu envie de me faire une blagounette ? J’ai presque envie de lui demander s’il est sur d’être un NE.

En attendant je l’écoute avec attention, en me demandant pourquoi il donne pas le vrai nom de Jet Li. Comme durait un mâcon parano que je ne connais que de vu, c’est louche. De toute façon, on verra bien ce que ces petits camarades vont nous balancer comme noms. On aura p’être des surprises. Dans tous les cas, pépite au chocolat sur le gâteau, parce que les cerises c’est dégueulasse, qui ne manque pas de me faire m’esclaffer et, même si personne ne le voit, lever les yeux au ciel sous mon masque, il nous sort qu’il est « de la résistance interne ».

Joe tique en même temps que moi sur cette heureuse coïncidence. Du coup c’est elle qui pose les questions et elle fait ca suffisamment bien pour que j’ai rien a ajouter, juste a observer le mec. Je fais un signe de tête discret au lionceau pour lui signifier qu'elle se débrouille très bien, même si c'est étrange un interrogatoire ou on a pas a se répéter, a titiller ou a montrer des arguments plus percutant pour délier les langues. En attendant il y a pas mal d'idée qui vont surement vers un plan, qui commencent a germer dans ma tête. Pas sur que le mec va apprécier mais je m’en branle, pour le moment je le garde pour moi et me contente d’ajouter une seule question, mais surement la plus vitale pour lui :

« Vu que t'es de la résistance "interne", d’après toi, comment tu pourrais nous être utile pour que tes potes vire leur cul de Seattle ? »








Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6776
Sujet: Re: Come over - It's time to talk   Sam 23 Avr 2022 - 20:25
Je fixe un instant l’homme, avant de souffler, toujours concentré sur le fait de ne pas claquer des dents. « Au risque de vous surprendre, vous n’êtes pas les seuls à avoir vu trop d’échantillons de ce dont ils sont capables. » J’ai un sourire sans joie avant de reprendre, d’un ton résigné. « Oui, j’ai besoin de cette couverture. Mais je sais très bien que je ne l’aurais que si vous le décidez. Si vous n’en avez pas envie, quoi que je fasse, je ne l’aurais pas. » Alors pourquoi espérer que je finirais par avoir un peu moins froid. Je baisse les yeux, fronçant les sourcils alors que je réalise que mes jambes sont encore plus engourdies que je le pensais, avant de fixer mon attention sur la femme.

« Je n’avais aucun doute sur le fait que vous n’alliez pas me croire. » Même moi, je ne suis pas sûr que je me croirais. A sa question, je secoue la tête. « Le docteur oui. Evan est… » J’ai une grimace. « … il est arrivé il y a quelques mois et il a essayé de nous aider à plusieurs reprises. Alors je lui ai confié plusieurs choses à faire. Pour voir s’il est fiable. » Quelle importance maintenant ? Mes mains se crispent avant que je reprenne, le regard rivé en direction de la femme. « Difficilement. New Eden broie les gens dès qu’ils sortent un peu du moule. On ne sait pas à qui on peut faire confiance, les délations vont bon train et tout le monde a peur de ce qui pourrait arriver. » J’ai un bref soupir. « Mais on essaie. » On essayait. J’espère que les autres continueront malgré tout ce qui ne manquera pas de leur tomber dessus, même une petite voix me souffle que ça ne sert à rien de toute façon, que dehors, c’est encore pire. Mon estomac se noue de plus belle à cette pensée avant de hocher la tête quand elle continue. « Je vais faire au mieux. »

Un nouveau frisson et cette fois, je n’arrive pas à réprimer un claquement de dents. Mais j’inspire longuement avant de continuer. « Je ne suis pas sûr de pouvoir vous répondre. Enfin… » Une grimace. « Nous avons appris que Seattle était tombé entre les mains de New Eden début décembre. Dans le journal. Un article indiquant que la ville avait été prise pour ramener la lumière et la civilisation. Je suppose qu’il y a eu un déclencheur qui a poussé nos dirigeants à décider d’agir, mais je n’ai aucune idée de ce que c’est. Une attaque ? Un meurtre ? » J’ai un haussement d’épaules avant de continuer. « C’était couru d’avance à partir du moment où ils avaient commencé la restauration des voies de chemin de fer et quand ils ont commencé à envoyer des émissaires. Et agir avant l’hiver était stratégique. Mettre aux abois les habitants de Seattle en les privant du No man’s land et de leurs points de chute juste avant qu’il fasse froid. Je suppose que beaucoup ont dû se résigner à frapper à la porte pour ne pas mourir. » Mais ce ne sont que des déductions. « Pour la suite, je n’en ai aucune idée. J’imagine qu’ils vont s’intéresser aux autres villes alentours. »  

Je secoue la tête pour me remettre les idées en place et mes mains se crispent sur mes cuisses alors que j’essaie de me rappeler toutes ses questions. « Aucune idée pour l’alimentation. On a l’électricité et l’eau courante. Plus ou moins. Et… il y a dans les deux cent ? Trois cent personnes ? Je crois. » Je ne suis même plus sûr de ce qu’elle m’a demandé et je fronce les sourcils. « Rien du tout. Je suppose que c’était des soldats, mais personne que je connaisse. Je… là encore, je vais supposer, mais avec tout ce que la ville avait subi en octobre, c’était suicidaire de la vider de ses soldats pour récupérer Seattle. Une autre émeute aurait pu éclater. » Il fallait bien mater les velléités de rébellion et arrêter à tout va. Sans compter l’épidémie, les bombes et ces morts. Mon regard se perd dans le vide un instant et j’ai bien du mal à reporter mon attention sur la femme. « Je ne peux pas vous dire, mais le motel symbolisait trop de choses pour qu’il reste debout. »  

Finalement, je tourne la tête vers l’homme et j’ai un froncement de sourcils à sa question. « J’ai déjà du mal à parler sans claquer des dents toutes les deux secondes, vous pensez vraiment que je peux savoir comment je peux vous aider ? » Preuve en est, je claque des dents sans le vouloir, mais je continue, comme si de rien était. « Je sais juste que plus vous leur rendrez la vie dure ici, plus ils enverront de monde. Et moins ils feront attention à ce qu’on fait là-bas. »



"I will walk by faith even if I cannot see..."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Come over - It's time to talk   
Revenir en haut Aller en bas  
- Come over - It's time to talk -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: