The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay ...
Voir le deal
10.80 €

Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alex Brody Lockwood
Alex Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7318
Sujet: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   Dim 17 Avr 2022 - 23:15
Celle qui a perdu quelque chose



Kitsap est un endroit qui ne semble jamais dormir tant nous sommes en ébullitions pour avancer les travaux le plus vite possible. Être avec autant de personnes au même endroit, après un hiver ou nous avons été retranchés en petit comité, donne presque le tournis, mais je me rends compte que j’aime cette ambiance de chantier avec des deadlines presque impossibles. Cela me rappelle mon ancienne vie et aussi mes travers. Je crois que je suis addict à mon travail.

En ce moment, je me lève pour parler chantier, je gère nos équipes dessus, aux pauses, je suis à discuter sur les plans et comment gérer les difficultés du jour, et quand je me couche, c’est en planifiant la journée de demain. Le pire est que mon époux est comme moi : passionné par ce que nous accomplissons, soucieux du travail bien fait et motivé par le challenge que représente cette base. Autant dire que les sujets de conversation dans notre caravane sont très orientés en ce moment. Malgré tout, je trouve le temps de m’occuper des enfants gérer l’intendance et remplir ma fonction de bras droit. Mon secret ? Les insomnies. Joies de la grossesse ou jusque traumatisme de la derrière attaque, le sommeil me fuie. Mes cernes et la quantité de linge qui se plie « magiquement » dans ma nuit en attestent un peu trop. Après, je ne me sens pas si fatiguée que ça, mais je suis contente quand la journée touche a sa fin, comme aujourd’hui.

Le soleil commence sa lente descente. Daemon est parti devant pour faire manger les enfants pendant que je gare la minipelle et finis de sécuriser un « trou » dans le bitume. C’est pas grand-chose mais vu qu’on ne sait pas ce qu’il y a en dessous et que c’est près des palissades, autant ne pas prendre de risque. Je sors de mon véhicule avec la grâce d’un baleineau qui s’échoue au sol. Même si je mets des vêtements amples, l’arrondie de mon ventre commence a se voir. Je sursaute presque e tombant face a face avec Mowgli, ce petit garçon blond toujours ébouriffé parce qu’il ne me laisse pas m’occuper de ses cheveux, avec qui nous n’arrivons pas a communiquer. Visiblement illettré, sa langue a été coupée dans des conditions dont nous ignorons tout. Avec l’aide des IF, nous avons commencé l’apprentissage de la langue des signes mais c’était présumer sa capacité de concentration, ou son intérêt pour apprendre. Si on commence a se débrouiller sur des mots simples lui, trop dissipé, a juste retenu comment dire qu’il a faim. Qui plus est, depuis le départ de Roman, il ne semble être intéressé que par Carrie et Connor.

Une fois n’est pas coutume, il se met à gesticuler dans tous les sens sans que j’arrive a vraiment y voir une signification compréhensible pour moi.

« Doucement Mowgli, tu te souviens des signes ? Tu as faim ? Tu as mal ? »


En parlant je fais les gestes qui sont associés a ces mots mais je le vois lever les yeux au ciel et faire un mouvement d’agacement avant de s’élancer vers les travaux des barricades. Il n’a aucun mal à passer de l’autre côté. Je peste, incrédule de le voir faire quelque chose d’aussi imprévisible et stupide avant que la panique me rappelle à l’ordre. Aussi je m’élance à sa suite mais avec un temps de retard qui s’aggrave du fait que je suis moins souple que lui pour passer les défenses mises en place. Le jour décline, mais il y a assez de lumière pour que je puisse clairement voir que je ne le vois plus du tout. Morte d’inquiétude j’appréhende les abords de nos protections, espérant voir la bouille du petit sauvageon quand je vois une personne qui doit faire une ronde ou qui a été alertée par mon comportement. Je m’avance vers elle sans hésiter, je reconnais une jeune Remant, Zelda je crois.

« Bonsoir, aurais-tu vu un enfant blond, dans la petite 10 aines d’années. Il a du passer par là. Il va bientôt faire nuit et il ne se rend pas toujours bien compte du danger. »


Il y a du désespoir dans ma voix. Nous ne sommes pas arrivés il y assez longtemps pour qu’ils sachent bien se repérer et je ne me souviens que trop bien de l’état de Milow et Derek lors de leur première mission ici. Il n’y a pas que les morts de dangereux dans le coin, mais un plus sournois et invisible. Tout en parlant, je cherche des yeux tout autour de nous en me passant la main dans les cheveux comme s'il allait sortir d'une cachette proche.

HRP:



Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 12488
Sujet: Re: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   Mar 19 Avr 2022 - 7:19
Secteur 3, clear !
Zelda relâche le bouton de son oreillette et lâche un petit soupir tout en se grattant frénétiquement le cuir chevelu. Elle aurait peut-être dû préciser qu'elle se fait bien chier, aussi. Mais se plaindre ne sert jamais à grand chose et puis si elle se fie à son chrono, la relève ne devrait pas tarder. Ouais, elle devrait être capable de prendre son mal en patience. D'autant plus qu'un indésirable vient de faire son apparition et s'avance vers les barricades et les obstacles qui la précèdent. Eddie ? Il est à moi, celui-là ! prévient-elle son camarade après avoir changé de fréquence. De là-haut, avec son fusil et ses compétences de sniper, il l'a déjà privée du gêneur précédent. Alors ouais, ce cadavre-là, il lui revient de droit !

Et Eddie doit se dire la même chose puisqu'aucune détonation étouffée ne vient ouvrir le crâne du rôdeur. Ce qui laisse le champ libre à l'australienne, et à son désir d'action. Zelda s'approche lentement de sa proie. Son regard est obstinément rivé sur le pauvre rôdeur qui a été distancié par son troupeau. chuchotte-t-elle, se prenant au jeu et décidant de commenter son action. Il ne se rend pas compte du danger mortel qui se rapproche, occupé qu'il est à... à se coincer dans l'premier piège qui traîne ! Putain, ce déglingué pourrait y mettre du sien... Chers téléspectateurs, à ce stade-là du documentaire je trouve utile de vous préciser qu'le rôdeur moyen est con ! Terriblement con ! Ca en devient presque désespérant... C'est quand qu'elle croisera l'un de ces supers cadavres ? Ils se cachent où, ces trucs ?

En tout cas l'adolescente continue de se rapprocher de sa proie. Cette dernière la voit approcher, évidemment. Mais l'obstacle l'empêche de se rapprocher et ses mouvements de bras mal ajustés sont loin d'incarner une vraie menace. Observez comme Rôdi essaie maintenant d'attraper sa proie au mépris de sa propre sécurité. Son appétit est sans limite. Notez d'ailleurs avec quelle ferveur il claque ses mâchoires dans le vide. Elle approche sa main et la retire d'un mouvement sec, esquissant un petit sourire. Mais la lutte est trop inégale. Et malgré les gesticulations et la langue étrange que semble parler le mort, il ne peut désormais plus échapper à la redoutable Zelda ! C'est son documentaire, non ? Alors elle a le droit de se faire mousser un peu ! Celle que l'on surnomme la "Lionne de Seattle" lève son couteau. L'instant est fatidique. Une lutte à mort est sur le point de s'engager. Car le règne animal est sans pi...

BLAM

La balle perfore le crâne du cadavre et projette un nuage carmin dans son sillage. Il s'écroule à côté d'une Zelda tout d'abord surprise, puis agacée. Son doigt se porte à nouveau sur son oreillette. Tu fais vraiment chier, Eddie ! Tu l'sais ça, hein, qu'tu fais chier ? indique-t-elle au sniper, avant de lever son majeur dans sa direction puis de couper la communication quand un rire amusé résonne dans son oreille. Dégoûtée, elle a tout juste le temps de lâcher un autre juron que déjà une silhouette s'approche d'elle. Une femme. Ou plutôt, une gueuse.

Lorsque cette dernière prend la parole, l'adolescente pose tout d'abord un regard alliant méfiance et scepticisme sur la nouvelle arrivante. Avant d'afficher un air plutôt surpris lorsqu'elle comprend qu'un gamin à disparu. Un blond d'une dizaine d'années qui, visiblement, n'a toujours pas compris que c'est dangereux de se balader seul dehors. Dans tous les cas, Zelda hoche la tête par la négative pour signifier à l'autre que non, elle n'a pas vu ce mioche. Moi j'empêche surtout les cons d'entrer, tu sais ? fait-elle remarquer à cette Axelle. Ou un truc du style. Il faut dire qu'elle ne s'amuse pas à retenir tous les prénoms non plus. Il y en a trop, et elle en a surtout rien à foutre. Par contre j'ai reçu aucun ordre au sujet des p'tits blonds fatigués d'la vie... Ca, c'était surtout pour se dédouaner. Parce qu'elle n'était peut-être pas aussi attentive qu'elle l'aurait dû au cours des dernières minutes...

Quoi qu'il en soit, Zelda ne peut pas prétendre qu'elle s'intéresse au soucis de la brune. Cette dernière aurait d'ailleurs dû garder un oeil sur ce garçon qu'elle imagine être son fils, ou une connerie du style. Avant qu'tu t'mettes à chialer, m''supplier ou j'sais pas quoi, j'préfère te prévenir : j'm'en bats la race, moi, d'ce gosse ! Tout ceci ne la concerne pas. D'autant plus qu'elle a des problèmes tout aussi importants à gérer. Notamment le fait qu'elle n'ait presque plus de tabac, et qu'elle ne sait pas où se réapprovisionner avant de retourner à Fort Ward. Ce qui, finalement, lui fait penser... Mais tu sais quoi ? Après réflexion, y'a p't-être moyen que j'te file un coup d'main ! propose l'australienne d'une voix radoucie avant de se masser le menton d'un air songeur. Enfin... Si t'as un truc à offrir, bien sûr ! On a rien sans rien, dans ce monde. Et la vie d'un gosse contre tout le tabac qu'elle et ses potes possèdent, ça lui semble être un accord tout à fait correct. On lui a bien fait comprendre qu'elle devait se montrer courtoise avec les gueux, Zelda. Mais personne ne lui a interdit de faire du truc...


Surpriiise :



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Brody Lockwood
Alex Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7318
Sujet: Re: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   Mar 19 Avr 2022 - 10:22
Celle négocie pas avec les terroriste zarbes



J’ai été une ado difficile et encore le mot est faible. Le dérangement a Vegas, le divorce de mes parents… même si on me surnomme Alex Granger et que je passe pour la bonne élève du camp, j’ai été imbuvable avec mes parents a un moment donner de ma vie et, ironie du sort, j’ai l’impression que le karma a décidé de m’envoyer un clone de ce que j’ai été. La toute jeune fille que j’ai devant moi a un air revêche et une réponse qui m’arracherait presque un sourire si je n’étais pas aussi inquiète pour Mowgli. Avec cet instinct de provocation qui n’est jamais loin, je ne peux m’empêcher de lui demander, non sans une note d’ironie, quand elle m’explique ses ordres :

« C’est marrant, je ne t’aurais pas cru du genre à te contenter d’obéir aux ordres. »

Je n’ai pas besoin de jouer l’étonnement, je suis presque déjà sure de ma réponse rien qu’a son attitude revêche. C’est presque écrit sur son front « tête brulée ». Avec Connor on a eu des différents musclés pour ne pas dire vitaux mais nous nous sommes retrouvés autour d’un trait de caractère commun : cet instinct de protection des petits. Même si je ne m’en rends pas compte, je suis une mère louve avec les enfants et je n’imagine pas un monde ou les plus fragiles d’entre nous pourrait mériter les horreurs qu’on leur fait vivre. Aussi, quand cette Remant affiche le plus prochain détachement sur le sors d’un enfant perdu d’un camp qu’elle est censée protégée, j’ai un moment de flottement.

Même si nos relations avec les autres occupants de Kitsap n’ont pas été clairement définies, dans mon for intérieur, cette lutte commune fait de nous tous des alliés. Ce léger rappel que nous ne sommes tenus que par des intérêts mutuels a un moment aussi stressant, est un dur retour a la réalité. Avec cet instinct qui m’a poussé a survivre même face au pire psychopathe de Seattle, je l’observe et note tous les petits détails de sa façon de se tenir d’être, alors qu’elle est literaient en train de proposer a une mercenaire de se faire payer comme une mercenaire. Je ne me fais pas avoir par son air faussement mielleux de chat devant un paquet de croquettes, j’ai deux ados aux camps. C’est donc avec une bonne dose d’ironie que le lui réponds :

« Idiotement, je pensais que tu étais la pour t’assurer de la sécurité des travailleurs, vu que ce jeune garçon fait partie, mais ca doit être mon côté vieille conne idéaliste qui n’y comprend rien, évidemment… »


Je la toise de la tête aux pieds sans trop savoir si elle peut être utile ou pas avant de mieux regarder autour de nous. Le fait est que je ne sais pas vers ou chercher le fugueur et que je n’ai pas le temps d’aller chercher plus que ce que j’ai sur moi pour partir le retrouver, autant dire que c’est léger en cas de mauvaise encontre. De mauvaise grâce, je finis par consentir a négocier avec les terroristes. Même si c’est difficile de savoir quoi proposé a des gens qui, potentiellement, ont tout, j’ai quand même une idée en voyant qu’elle aurait bien besoin d’un récurage :

« Que dis tu de douches chaudes pendant toute la durée de ton séjour ici si on arrive a la retrouver et le sauver? »


Quand j’ai vu les sanitaires communs de la base, j’ai eu un haut le cœur et une envie de récurage qu’il a fallu tempérer, mais lel pire est que l’eau y est froide et pour cause, c’est l’eau de pluie ou de mer ramenée en bassine par les plus courageux. Rien a voir avec le confort de ma caravane ou il y a l’électricité et un ballon d’eau chaude : la joie d’entre électricienne et mariée a un plombier.



Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 12488
Sujet: Re: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   Mer 20 Avr 2022 - 7:05
Ah non ?
Qu'est-ce qui lui fait dire qu'elle n'est pas du genre à suivre les ordres ? Zelda arque un sourcil, étonnée. Doit-elle se sentir insultée ? Ou, au contraire, flattée d'être traitée de rebelle par une gueuse ? Ces gens-là ont une vision étrange du monde, elle le sait déjà. L'ennui, c'est qu'elle n'a pas pensé à prendre un traducteur avec elle... Et pourquoi donc ? Ce n'est pas non plus comme si l'opinion de cette Axelle lui importait. Mais sa curiosité exige de connaître le sens de sa remarque avant d'y réagir. Y'a pas marqué Mère indigne sur ton front ! Et c'est pas ça qui t'a empêchée d'paumer un gosse... Les apparences sont souvent trompeuses. Et si Zelda a compris cette subtilité, cette femme devrait aussi l'avoir fait depuis le temps.

En tout cas l'australienne saisit très vite pourquoi son interlocutrice a estimé qu'elle pourrait l'aider. Et même, qu'elle souhaiterait le faire. À ses yeux, elle est aussi sensée protéger les travailleurs. L'adolescente lâche un petit ricanement désabusé lorsque l'autre se qualifie de vieille conne idéaliste. C'est plutôt bien résumé... approuve-t-elle en retour. L'entraide désintéressée n'existe plus. Ce n'est pas un idéal qui a permis la prise de Kistap mais des intérêts convergents. Rien de plus. Pas à ses yeux, en tout cas. Comme je te l'ai dit, j'me contente d'empêcher les intrus d'entrer. se répète-t-elle. Par extension, donc, elle protège aussi les gens qui se trouvent à l'intérieur du camp. Pas de sortir... Est-ce si compliqué à comprendre ? Elle est soldat, pas baby-sitter. Et si un gosse de dix ans parvient à échapper à la surveillance des adultes, clairement, ça ne la concerne pas. Le sort du fuyard l'indiffère tout autant que l'inquiétude de cette femme.

Ce qui l'intéresse, par contre, c'est ce qu'elle pourrait obtenir en échange de son aide. Elle le fait d'ailleurs clairement comprendre à Axelle et obtient une première offre en retour. Des douches chaudes pendant toute la durée de son séjour à Kitsap. Ben voyons... Non, elle ne croit pas que cette femme puisse lui fournir un tel confort. Ce n'est qu'une gueuse. Vous avez de l'eau chaude ? Vous ? Zelda fait glisser son regard sur son interlocutrice et se fend d'une grimace pour exprimer ses doutes à ce sujet. Même si c'était vrai, j'vois pas trop pourquoi ça m'intéresserait. L'hygiène est un confort dont elle se passe. Tout au plus fait-elle attention à ses dents. J'veux du tabac ! Tout l'tabac qu'tes potes et toi possèdent ! Peu importe le groupe auquel elle appartient. Elle veut tout. Et si elle veut tout, c'est parce qu'elle se sent en mesure de l'exiger.

Eddie ? appelle-t-elle via son oreillette. T'as vu un gosse qui foutait l'camp, toi ? La réponse lui parvient après quelques instants et l'australienne hoche la tête. Sans toutefois juger utile de la partager avec son interlocutrice. J'veux pas t'foutre la pression mais va falloir te décider assez rapidement. Parce qu'un gosse, ça court vite. Et puis c'est agile. Chaque seconde perdue à discuter est autant de chances perdues de le retrouver. Tout ton tabac. Le tien et celui d'tes potes. L'adolescente réitère son offre avec indifférence avant de se fendre d'un léger sourire. Tic, tac... Le temps joue contre elle. Et Zelda jugeait utile de lui le rappeler...



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Brody Lockwood
Alex Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7318
Sujet: Re: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   Ven 22 Avr 2022 - 18:05
Celle qui accepte le deal


Connor m’avait dressé un portrait épouvantable des Remants. Parfois, malgré ma confiance en lui, je me demandais s’il n’en rajoutait pas un peu, mais, devant cette très jeune fille si arrogante, je me rends compte a quel point le sportif a visé juste. Evidemment, même si, dans une autre vie, j’ai été une peste aussi, j’ai grandi depuis et c’est très difficile de savoir me remettre dans un état d’esprit pour comprendre l’insolente devant moi. Il y a la vie d’un enfant en jeu et je ne comprends même pas qu’elle perde du temps a négocier, enfin, si, je comprends surement trop, mais cela va trop a l’encontre des valeurs qui sont les miennes.  Je ne montre rien de mes pensées et reste d’apparence calme, j’ai su garder mon sang froid devant le fou, ce n’est pas cette gamine qui va me faire perdre mes moyens. Je la vois réfléchir a mon infirmation et me contente de lui répondre calmement :

« Vu que contre paiement tu penses déjà bafouer tes ordres, j’imagine que j’ai vue juste. »


Ca m’amuserait presque son raccourci de « perde un enfant » = « mère indigne ». J’ai oublié que moi aussi je jugeais les mères en galère dans une autre vie. Ce qui s’est passé avant la fin du monde me semble si loin. Dans les faits, on s’est tous cassé les dents avec Mowgli qui est compliqué à gérer, pour ne pas dire plus. Dans tous les cas, si elle essaye de me faire réagir, c’est raté. Avec un sourire de pestouille et une voix faussement mielleuse, parce que, malheureusement, aussi mature que je pense l’être, j’ai de mauvais reste, je lui claque juste :

« Comme quoi, tu n’es peut être pas si observatrice que cela. »


Je pers surement mon temps, un temps précieux qui peut faire la différence pour le jeune garçon. Cette gosse ne m’aidera pas ou ne sera pas forcement utile. Néanmoins, j’ai dans l’idée que plus nous serons et plus on aura de chance de le trouver. Je pense avoir une proposition plus qu’honnête mais elle me surprend a ne pas être plus intéressée que ca par les douches chaudes. Au moins elle a l’air surprise :

« Cela t’étonne ? Tu sais que les Remants n’ont pas le monopole des plombiers et électriciens ?»

Sous-titre, faut sortir de son ile le dimanche. C’est a mon tour d’être surprise : du tabac ? Elle demande a une femme enceinte son tabac ? Si elle savait a quel point je lute pour que le camp soit non-fumeur, on a bien assez de choses qui nous tuent de nos jours pour se permettre d’en ajouter. Je ne montre rien du fait que, le peu que nous avons, je m’en débarrasse de bon cœur et fait mine de réfléchir alors qu’elle fait montrer la pression avec « Eddie ».

« Tres bien, si tu m’aide a retrouvé le garçon et qu’il est sain et sauf, je te donne le tabac. »


J’espère sincèrement qu’elle ne me fait pas perdre mon temps.

« J’espère que tu vas me prouver que ceux qui disent qu'a part vous battre et chercher des problemes vous ne savez rien faire d'autres a TR. On y va maintenant ? Demande a Eddie ou il est parti… »

Parce que pour le moment je suis plutôt d'accord avec eux.


Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 12488
Sujet: Re: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   Sam 23 Avr 2022 - 8:01
Que veux-tu, j'suis une grande sentimentale...
Zelda penche la tête sur le côté et observe l'impudente d'un air amusé. Ouais, elle doit bien admettre qu'elle a toujours apprécié les gens qui ne se laissent pas faire. Mais ceux qui veulent toujours avoir raison, ça, ça a plutôt tendance à l'agacer. Tu veux vraiment savoir c'que j'pense ? finit-elle par demander. Que c'gosse, t'as pas l'air d'y tenir beaucoup. Bah ouais, sinon tu gaspillerais pas du temps pour dresser mon profil psychologique... Ca tombe sous le sens. Mais ça ne la dérange pas, l'australienne. Ce n'est pas sa vie qui est en jeu, ou son coeur qui risque de saigner.

À la psychanalyse succèdent les piques. L'autre lui fait remarquer qu'elle n'est pas très observatrice, maintenant. L'adolescente arque un sourcil et hausse les épaules. Au risque d'me répéter, c'est pas moi qui ai perdu un gamin... se contente-t-elle de lui faire remarquer. Elle est plutôt mal placée pour lui faire un commentaire sur sa vigilance, celle-là. Zelda hausse les épaules pour marquer son désintérêt pour cette question, et cette femme en général. Elle compte discuter encore longtemps ? Pourquoi ne pas évoquer la météo, tant qu'à faire, hein ? Elles ne semblent plus à ça près...

Mais Axelle préfère vanter son propre niveau de vie. Lorsqu'elle évoque Fort Ward avec l'arrogance de ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent, l'australienne émet un petit ricanement en hochant la tête. C'est pathétique. Oh non, j'oserais jamais prétendre une chose pareille... ironise-t-elle. Après tout cette femme a probablement raison. Il y en a beaucoup, des plombiers et des électriciens. Juste que tout c'que vous avez, on l'a en mieux... Fort Ward est l'héritage de l'ancien monde, l'écrin qui a accueilli l'élite d'autrefois. Si cette femme avait un minimum de jugeote, elle ne chercherait pas à s'aventurer sur ce terrain-là. Mais plutôt sur celui qui s'étale devant leurs yeux, à la poursuite de ce gamin.

Et cette option semble enfin se profiler sérieusement lorsque l'interlocutrice de l'australienne accepte de céder tout son tabac. En y ajoutant une petite condition au passage. Il n'a jamais été question qu'il soit vivant ! fait-elle donc remarquer en retour, évoquant son offre. Mais disons que j'me contenterai d'la moitié s'il est mort ! Et ce n'est pas négociable. D'autant plus qu'elle lui fait déjà une fleure.

Toujours est-il qu'elle n'a pas besoin de questionner Eddie, il lui a donné une direction approximative lors de leur dernier échange. On va essayer d'retrouver l'gueux ! lui indique-t-elle sobrement au talkie avant de tourner un regard blasé en direction de son improbable camarade, et de lui indiquer le chemin à suivre. J'ai rien à t'prouver ! Et puis les faits parlent déjà d'eux-même en faveur des Remnants. Mais si tu continues comme ça, j'vais p't-être t'montrer pourquoi on a cette réputation... Cette bouseuse se permet beaucoup trop de familiarité. Elles coopèrent, c'est tout. Alors qu'elle reste à sa place et ravale sa jalousie. Maintenant il s'appelle comment, là, ton déserteur ? Il doit bien avoir un prénom, non, ce gamin ?



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Brody Lockwood
Alex Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7318
Sujet: Re: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   Lun 25 Avr 2022 - 19:24
Celle qui voit tout


Je ne réponds pas ni ne réagis quand elle me dit que je ne tiens pas vraiment a Mowgli parce que c’est en parti vrai. Je n’ai jamais réussi a vraiment trouver ma place avec ce petit sauvageons qui n’a pas arrêter de me repousser et semble passer sa vie a enchainer les bêtises. Sans lui, Hope aurait encore son bras. Pourtant, malgré tout, je crois que je me suis quand même assez attachée a celui qui a surement vécu le pire pour être aussi perturbé pour ne pas me résoudre a l’abandonner a son sort et a vraiment m’inquiéter pour lui.

Je ne me cache pas pour avoir un petit sourire en coin quand elle me dit que tout ce que nous avons, les Remants l’ont forcement en mieux, j’ai tellement de contre-exemples en tête, en commençant par la modestie et en finissant par un maçon en particulier. L’ironie est marquée quand je lui réponds :

« Si tu le dis, je ne peux que te croire sur parole, évidement. Et non, la prime est pour l’enfant vivant, pas dans un autre état. »

Elle me donne enfin une direction ou je m’empresse d’avancer, guettant avidement, dans tous les recoins autour de nous, une trace du passage de Mowgli. Quand elle me dit qu’elle n’a rien a prouver, c’est sans lâcher des yeux le sol et la végétation que je lui réponds :

« A t’entendre, ce n’est pas évident. Il parait que c’est les plus petits chiens qui aboient le plus fort pour compenser le reste… »


Phrase que j’ai plus qu’entendu pendant mon adolescence ou j’jetais écorchée vive, révoltée contre la terre entière, mais, surtout, je savais mieux que tout le monde tout ce qu’on me disait, un peu comme la jeune effrontée qui me suit. Je note que les toiles d’araignée sont manquantes à certains endroit et hâte le pas :

« Regarde… Les toiles d’araignées ont été enlevées par une personne de petite taille… et il y a des empruntes. C’est surement lui… »


On est sur la bonne piste !! Mais ca s’éloigne de la base. La lumière est déclinante, il ne faut pas trainer. Je me redresse a sa question, en fait, la réponse n’est surement pas celle qu’on s’attend a avoir :

« Je ne sais pas comment il s’appelle. Il a été surnommé Mowgli, mais il ne répond pas plus a ce surnom qu’a un autre… »


Roman n’avait pas été tendre avec lui en donnant ce pseudonyme mais il avait été pire en partant sans lui alors qu’il avait été le seul avec qui le petit s’était senti bien. Tout en continuant a chercher ses traces, je demandes a plus ou moins camarades :

« Chez les Remants vous faites quoi « des petits gueux » abandonnés ? »


J’ai un peu peur de la réponse.


Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes   
Revenir en haut Aller en bas  
- Même quand il y a moins de gosse, il y a toujours plus d'emmerdes -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: