The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -53%
-110€ sur le Casque gaming sans fil Corsair ...
Voir le deal
99 €

Drink about
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1252
Sujet: Re: Drink about   Mar 31 Mai 2022 - 17:20
S’il parut dubitatif l’espace d’un instant, un sourire finit par fleurir sur son visage. « Quel machiavélisme ! Donner le change avec une requête absolument innocente, pour mieux te débarrasser de tes enfants. Je suis impressionné. » Il lui adressa un petit clin d’œil, pour dédramatiser la situation. « Fais gaffe, peut-être que ça fera d’elle une enfant mutante super héroïne ! Tu es prête à prendre ce risque ? » S’il ne riait pas franchement comme Casey, son ton amusé indiquait qu’il plaisantait. En même temps, même s’il doutait qu’il y ait des conséquences à tenir de tels propos maintenant, n’importe qui aurait sonné l’alerte avant. Quoi que, confrontée aux ivrognes du coin, elle devait entendre bien pire.

Le pilote leva les mains en guise de reddition, alors qu’elle condamnait à nouveau ses prétendues techniques de drague. « Si un jour tu rencontres quelqu’un qui drague vraiment comme ça, fais moi signe. Mais je jure solennellement que ça n’a jamais été, que ce n’est pas et ne sera jamais mon cas. » En même temps, il ne fallait pas être net pour proposer ça. Et, en plus, Arizona et Zack méritaient d’avoir leur intimité, plutôt que des voyeurs qui défilent à leur porte. « Mais je t’écoute, dis moi donc ce que les demoiselles ici attendent. » L’inattendu, probablement. Après tout, si Maeve avait fini dans ses bras, n’était-ce pas parce que ça n’avait rien de commun pour elle ? Et parce que son charme irrésistible avait fait effet, évidemment.

Il s’efforça de réprimer l’air victorieux sur son visage, hochant sobrement la tête alors qu’elle réagissait. « C’est à prendre ou à laisser, mais il n’y a pas de négociation possible. » Ou pas trop. Pas pour le moment, en tout cas. « Seulement si tu m’accompagnes. Je ne changerai pas d’avis là-dessus. » Même s’il n’avait aucune idée du type de déguisement dont il pouvait s’agir.

« Du décapant ? Si t’as du décapant mélangé aux bouteilles sur le bar, je décline toute responsabilité ! Ce n’est pas à laisser entre des mains non aguerries ! » Et surtout, entre les mains de gens qui n’avaient aucune raison de faire des cocktails : les siennes, donc. « Mais j’ai goûté le tien, tu n’as aucune raison de refuser de goûter le mien, n’est-ce pas ? » Hormis, peut-être, l’odeur qui suffisait à enivrer quelqu’un sans même tremper les lèvres dedans. Mais il se laissa aller à rire à sa réaction, avant de secouer la tête. « Simplement te convaincre que c’est mieux que ça soit toi qui t’en occupes ! » Il laissa passer quelques secondes avant d’ajouter : « moi je suis la caution distraction et amusement, c’est déjà beaucoup pour un seul homme ! » Pas tant que ça, en vrai.

« Tu vois ? Je t’incite déjà à proposer des animations ! Mais je ne te ferai pas le plaisir de te laisser gagner. » Parce qu’il le faisait rarement et, surtout, parce qu’il pressentait qu’elle le lui reproche s’il la laissait gagner. Même si elle en venait à résister, bien mieux qu’il ne le pensait, parce qu’il la sous-estimait très probablement, il était certain de gagner. « Et ça ferait désordre, quand même. Il faudrait sûrement que tu ailles au bureau des pl… au service des réclamations, déclarer ma mort, ce serait compliqué. » Posant son coude sur la table, saisissant la paume de Casey, il attendit que le top départ soit donné, arquant un sourcil alors qu’elle se défendait bien mieux qu’il ne le pensait. « C’est un passe-temps, de défier tes clients au bras de fer ? » Elle résistait trop bien pour qu’il en soit autrement. Après quelques tentatives de chaque côté de gagner du terrain, la main de la femme vient rejoindre la table. « J’ai le droit de te donner un gage, du coup ? » C’était l’accord tacite sous-entendu, non ?

Spoiler:


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3786
Sujet: Re: Drink about   Mar 31 Mai 2022 - 18:24
Laisse-moi réfléchir... Je fais mine de chercher un temps dans mon esprit mais finalement je secoue fermement la tête quand un silence passe : Non, tu vois je viens d'y penser et... Je pense que c'est une mauvaise idée, que j'ajoute. Bon, pas besoin d'épiloguer là-dessus. Et ça devient difficile de garder mon sérieux alors qu'il se défend d'être aussi mauvais séducteur : Ok, je veux bien te croire mais seulement parce que j'ai la flemme, et puis bon, comme il a besoin de mes bons conseils quand même...

Autant me montrer parfaitement généreuse avec lui. J'esquisse un sourire de circonstances, le regard de haut en bas en faisant mine d'estimer la marchandise. Il est pas mal hein, c'est pas le propos. Du coup, de quoi aurait-il besoin pour séduire quelqu'un ? Des bonnes blagues, des bons cocktails et des bons danseurs, il me semble que c'est évident, que je souffle tout à fait premier degré, avec une face imperméable à l'humour. Et pour l'instant désolé de te le dire mais c'est un triple échec pour toi ! que j'ajoute avec un sourire moqueur.

Bon, je suis taquine, je sais même pas s'il sait danser, et pour ce qui est de son humour, j'aurais moins le sourire s'il était si mauvais. Cela dit, pour les cocktails cependant, c'est clairement un échec cuisant : Tu devrais amener ça quand même au laboratoire, je suis sûre qu'ils peuvent en faire une arme chimique redoutable contre New Eden et les Oblivions, que je souffle en lui mettant sous le nez. Rien que les effluves devraient le réveiller pour trois jours entiers, je doute pas que ça soit possible.

Mais de toute façon, le fait qu'on en soit au bras de fer augure que je peux pas perdre. Cependant, ma main finit par toucher le bar malheureusement, malgré tous mes efforts pour m'en sortir. Fait chier... Je suis sûre qu'il y a triche, que je souffle en me redressant, relâchant finalement sa main. J'ai compris ton plan, que je souffle en faisant signe de mon index et de mon majeur pour donner l'impression que je le surveille : Tu as fait en sorte de m'empoisonner avec ton breuvage pour que je sois moins forte au bras de fer et pouvoir gagner un gage, que j'ajoute.

Si avec ça, mon argumentaire est pas extrêmement cohérent, je vois pas ce qu'il y a à faire ! De toute façon, je suis pas mauvaise perdante, sisi, je le suis. J'accepte ton gage, avec humilité et dignité, et un visage serré de celle qui aime vraiment pas perdre. Je force un sourire qui pue le cynisme : Mais tu vas me le payer très cher, ça, c'est clair en revanche. Et je l'invite d'un geste de la main à me faire part de son gage en question avant de me figer. Redécorer un endroit de mon choix.

T'es sérieux ? Je le fixe, après un instant de silence, sans trop savoir quoi articuler. Pourquoi est-ce que ça m'emballe autant ? Ok, l'aérodrome aura droit à un coup de neuf, il me reste de la peinture lilas, que je souffle en hochant la tête, l'air conquise : Et je suis super douée pour peindre, monter des meubles, casser des trucs, surtout le dernier truc, ça c'est clair. J'aurais besoin d'un escabeau par contre, que j'ajoute quand un sourire se glisse sur mes lèvres : Genre, toi, par exemple. C'est pas négociable.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1252
Sujet: Re: Drink about   Mar 21 Juin 2022 - 1:55
S’il esquissa un sourire en la voyant le dévisager, il se retint de faire de même. « Je vais me plaindre de n’être considéré que comme un objet, si tu continues à me regarder comme ça ! » Même s’il savait pertinemment que oui, son corps n’avait rien à envier à qui que ce soit. Il fit mine de prendre un air contrarié, alors qu’elle poursuivait, remettant en cause ses compétences. « Je ne suis vraisemblablement pas expert pour le second point de ta liste, mais je me débrouille pour le premier, et j’excelle dans le dernier. » Il lui en faisait une démonstration quand elle le voulait. « Je te montre avant qu’on ne boive plus, si tu veux ! » Parce que oui, il était lucide : s’il était mesuré habituellement, la soirée ne semblait pas se dérouler sous le signe de la modération.

Une vrai grimace finit par déformer son visage malgré tout, alors qu’elle lui agitait la potion de sa confection sous le nez. Contrairement à celui qu’il avait bu juste avant, malgré sa couleur détonante, qui sentait bon le sucre et ce qu’il fallait d’alcool, celui-ci lui tournait déjà la tête rien qu’à en respirer les vapeurs, et pas dans le bon sens. « C’était exactement mon but, c’est évident ! Mais avant de le leur envoyer, il va falloir que tu le testes et que tu isoles tout ce qui se trouve dedans : je ne suis pas sûr de pouvoir le refaire. » Est-ce qu’elle se débinerait ou est-ce qu’il réussirait à atteindre son but ?

« Tu veux qu’on recommence ? Si je bois le reste de ce que j’ai préparé ? » Parce que oui, il était sûr de lui à ce point. Même s’il n’avait aucune envie de boire le mélange. Mais jamais il n’admettrait tricher : si elle était sûre d’elle alors qu’il ne pouvait clairement pas perdre, c’était sa faute, non ? « A moins que tu ne préfères un affrontement différent, plus équitable. Après mon gage, évidemment. » Parce qu’il avait gagné et qu’il ne la laisserait pas se débiner.

« Toujours. Ou jamais. Tout dépend de si tu as le cran de le faire ou pas ! » Parce que, même s’il l’accompagnerait très certainement, il se désolidariserait totalement de ça. « Je n’en prends pas la responsabilité, si Adrienne te tombe dessus ! Au mieux, je regarderai et je compterai les points. » Il n’était pas suicidaire et, s’il appréciait bien la française, il ne pouvait qu’imaginer sa réaction à voir son aérodrome changé à son insu. « Je m’insurge sur le fait de casser des trucs à l’aérodrome, par contre ! Ailleurs, si tu veux, éventuellement. »

Fronçant les sourcils, il finit par lui adresser un sourire railleur. « C’est original, je n’ai jamais été relégué au rang d’escabeau. Mais soit, je te porterai, princesse. » Elle ne voulait pas qu’il le fasse jusqu’à l’aérodrome ? « Tu nous refais de bons cocktails et on y va ? » Et, avec un peu de chance, elle oublierait les costumes.


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3786
Sujet: Re: Drink about   Mar 21 Juin 2022 - 5:03
Oh bouh, le pauvre homme objet ! Je te plains tellement ! que je lui souffle avec un sourire moqueur, l'air de dire que non, je ne le plains pas du tout et qu'il n'y a pas un monde où je vais le faire. Un rire m'échappe néanmoins et je soupire un instant, en essayant de... Je ne sais pas, de rester un petit peu concentrée. Notamment parce que ça fait un moment que je n'ai pas passé une aussi bonne soirée, que ça me fait vraiment tout drôle. Je pince les lèvres, reviens le fixer quand il me dit que s'il n'est pas bon en cocktail, il l'est un peu en blague, et beaucoup en danse. Hun, il me propose une démonstration. Alors deux minutes, je m'esquive dans l'arrière-salle.

Et reviens deux minutes après avec ce qu'il faut pour cette danse. Enfile ça, ce n'est pas négociable puisque je lui fourre son costume dans les mains, pendant que j'enfile le mien. Faudrait pas qu'on se prenne un peu trop au sérieux, lui ou moi. J'esquisse un sourire avant de reprendre un air totalement impassible et concentré. Je lui ferais bien une démonstration de comment moi je danse, mais il risquerait d'être trop impressionné : C'est bon, montre-moi ! Que je l'invite.

A sa tête de six pieds de long, je sais d'avance qu'il va détester devoir se trémousser là-dedans, mais ça me fait beaucoup trop rire, et c'est d'autant plus compliqué de devoir ne pas le faire en me mettant face à lui. Et ça se voit, puisque j'ai le sourire crispé et les yeux plissés, en tâchant de me contenir. Faut dire que son jet pack est vraiment impressionnant. Alors là tu rêves, je ne le regoutte pas ! Que je lui annonce en secouant la tête fermement. Je tiens à la vie, figure-toi ! Je vais le confier à Joshua, c'est lui qui s'occupera de le tester, ou je me débarrasserais de lui de cette manière, c'est aussi bien comme ça. Je fais l'impasse sur sa provocation - difficilement. J'aime un peu trop les défis pour mon propre bien.

Ça va, elle va se remettre d'un tag ou deux ! L'autre coincée du cul, là. Au pire je vais repeindre ses avions, sans rien casser, elle ne pourra pas se plaindre. Il faut que je prépare les cocktails pour la suite, je m'y attèle rapidement pour bien faire, préparant deux bouteilles supplémentaires que je lui confie dans la foulée. Bouge-toi ! On a l'air très malin. Je note juste que le stock de Locklan s'est fait la malle a côté, signe qu'il est venu chercher ce qu'il lui faut ou que quelqu'un le lui a piqué. Mais dans ce cas, j'imagine qu'il serait venu se plaindre. Quoi qu'il en soit, je l'embarque jusqu'à la garderie, où les outils nécessaires aux travaux stagnent toujours.

Attrape la brouette, on va en avoir besoin, je la lui désigne de l'index avant de me faire un chemin dans la garderie. J'ai un peu bu, ce qui fait que si j'ai encore la pleine maitrise de moi-même, je ne suis pas à cent pour cent non plus. Je lui fais passer les pots de peinture, les rouleaux et les pinceaux avant de revenir avec lui. C'est monsieur Jetpack qui se charge de la brouette pleine jusqu'à l'aérodrome. En toute discrétion - je crois. Il me semble avoir entendu Eddie rire d'incrédulité. Personne ? que je lui souffle alors qu'on arrive à l'aérodrome. Ok, ok, bon, je mets les mains sur mes hanches : Je ne suis jamais venue ici, j'avoue... c'est grand. Je commence par quoi ?




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1252
Sujet: Re: Drink about   Sam 25 Juin 2022 - 6:39
Il lui adressa un regard circonspect, alors qu’elle n’acquiesçait pas plus qu’elle ne refusait la leçon de danse, se demandant ce qu’elle avait en tête, avant d’écarquiller les yeux à son retour les bras chargés. Elle était sérieuse, là ? Il n’avait jamais porté un costume aussi… affreux et ridicule. Même quand il assistait à une soirée costumée, dans le passé, il restait classe jusqu’au bout. « Vous faites des soirées à thème où vous élisez le roi et la reine du ridicule, ou quoi ? » Enfin, ça ne le surprenait peut-être pas tant que ça. « J’imagine que passé un certain taux d’alcool dans le sang, ça n’a plus d’importance pour grand monde. » Il espérait au moins qu’ils étaient plutôt propres, mais il préféra éviter d’approfondir la question, parce qu’il était à peu près sûr que la réponse lui déplairait. Et puis surtout, comment elle voulait qu’il y parvienne, affublé de ça ? « T’as pas un masque, pour aller avec ? » Histoire qu’on ne voit pas son visage. Comme ça, il pourrait nier que c’était lui.

Soupirant, il mit quand même le costume, priant pour ne croiser absolument personne là-dedans, avant de se planter devant la jeune femme. Elle aussi avait l’air particulièrement ridicule, lui arrachant un petit rire. « Je ne sais pas lequel est le pire. Mais tu ne vas pas échapper à la danse ! Hors de question que je danse seul ! » Il ne serait pas le seul à paraître stupide. Surtout alors que leurs costumes allaient forcément s’entrechoquer. « J’espère que tu sais suivre mes pas, je te guide ! » Autant dire que l’habituelle sensualité du tango qu’il voulait lui faire danser serait de toute façon absente. Lui prenant les mains, il l’obligea à se plier à l’exercice, se retenant à grand peine de rire, alors qu’ils se percutaient et rebondissaient presque contre les différents meubles qui avaient le malheur de croiser leur chemin. « Tu sais que ce n’est pas comme ça que je te prouverai à quel point je suis un excellent danseur ! Mais je trouverai l’occasion de le faire réellement. » Un jour ou l’autre.

« Je te pensais plus aventureuse, je suis un peu déçu ! Mais va pour le confier à Joshua. » Ou le vider discrètement dans l’évier quand elle aurait le dos tourné. Les scientifiques devaient être strictement indifférent quant à la mixture qu’il avait concoctée malgré lui. « T’es sûre d’avoir déjà rencontré Adrienne ? » Parce que non, elle ne s’en remettra pas. Ou pas avant d’avoir invectivé la cause de la dégradation des avions. Mais elle ne saurait probablement jamais qui était en faute. « Attends tu plaisantes? Je sors pas de là habillé comme ça moi ! » Ou peut-être que si, elle ne lui en laissait pas vraiment le choix, le poussant dehors et le traînant jusqu’à la garderie.

« La brouette ? Tu veux passer la nuit à peindre ? » Parce qu’un sac aurait tout aussi bien suffit, mais au vu de tout ce qu’elle prenait, sûrement pas, finalement. « Ok ok, j’abdique, mais repose ça, on en a assez ! » A moins qu’elle ne veuille faire une fresque multicolore. Adrienne allait faire une crise cardiaque, si c’était le cas. « Pas dit qu’Adrienne ne dorme pas dans son bureau, alors soit discrète. J’ai pas envie de l’entendre me hurler dessus. » Parce que même s’ils s’appréciaient et que Will s’entendait bien avec elle, elle ne le verrait pas d’un bon œil qu’ils changent les lieux, même si ça n’était qu’avec de la peinture. « Pourquoi pas la piste ? On peut essayer de peindre quelque chose qu’on ne verra qu’en volant. » Il lui adressa un regard amusé. « Tu sais dessiner, au moins ? » Parce que sinon, ils risquaient de ne pas réussir à comprendre ce qu’ils avaient pu vouloir représenter.


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3786
Sujet: Re: Drink about   Sam 25 Juin 2022 - 8:03
Pourquoi ? Tu ne veux pas être reconnu dans cette tenue ? Je trouve que ça serait si dommage de cacher ce beau visage ! Que je lui souffle avec un sourire moqueur, l'air de dire qu'il ne risque pas de s'y soustraire parce qu'il le demande gentiment. Je suis d'humeur bien trop joueuse pour le laisser en paix là-dessus. Et s'il rend honneur à son déguisement, il me souligne que ça n'empêchera pas la danse : Je ne comptais pas du tout y échapper ! Que je souffle en lui présentant ma main. Bon, j'imagine que le rendu doit être beaucoup plus impressionnant, et je fais mon maximum pour suivre ses pas avec le plus de justesse possible, mais j'admets aussi que je rigole beaucoup trop pour y arriver.

J'en ai mal aux joues en plus de ça, et ça n'est même pas le pire ! Il se cache derrière le costume pour justifier nos pas patauds, et je suis bien trop hilare de toute façon. Je m'essuie le coin des yeux, le souffle un peu court avec tout ça : J'ai beaucoup de peine à te prendre au sérieux dans ce déguisement, je suis sûre que tu danses très bien mais, j'ai des crampes au ventre à force de rigoler, que je lui souffle en essayant de reprendre mon air. Et ça n'est pas parti pour ! Il me suffit de le voir comme ça pour repartir en fou-rire.

Heureusement, nous sortons, et l'air frais a tout juste le mérite de m'apaiser. J'ai du mal à décrocher mon sourire, malgré le pillage grossier auquel nous procédons. Je jure que le voir dans ce costume de fusée en train de pousser une brouette n'est pas du tout pour me calmer. Non, je ne la connais pas... que j'admets alors en haussant les épaules. Enfin, je n'ai pas eu la chance de tenir une conversation suivie avec elle : Mais j'avoue que je n'en ai strictement rien à faire qu'elle soit en colère ! Que j'ajoute avec un haussement d'épaules : Tu auras qu'à dire que c'est ma faute, et que tu as tout fait pour m'en empêcher mais que je t'ai botté le cul si fort que tu n'as pas réussi ?

Eh, on dira que c'est crédible ! J'ai presque failli l'avoir au bras de fer après tout ! Qu'importe. Il me suggère la piste, je hoche la tête simplement pour le suivre jusque là-bas. Quoi ? Il faut savoir dessiner ? J'écarquille les yeux avant qu'un sourire mutin ne me revienne : Dommage ! Parce que déjà, je fais des bonhommes batons qui ressemblent à des bonhommes, c'est bien le maximum ! Bon de fait, je réfléchis un peu en regardant mon super grand tableau vierge : Viens m'aider ! On ira plus vite à deux, que je lui souffle. Tiens, toi tu prends ça, et moi ça, et puis tu fais comme ça, il se retrouve avec un large rouleau et un pot de peinture jaune.

Attend, attend, il faut que ça soit super grand pour que ça se voit d'en haut ! Que je lui souffle. Bon, le travail est important, alors on s'y met. Et au lieu de peindre, je tamponne pour donner des effets intéressants. Les couleurs sèchent très mal, se mélangent un peu, mais j'essaie quand même d'éviter que ça fasse une bouillasse informe. Je n'ai aucune idée d'à quoi ça ressemble... que je lui souffle alors qu'on est devant notre large oeuvre d'art, mais dans un biais un peu confus. En plus, on a bien bu alors il y a cent pour cent de chance pour que ça ne soit pas droit. Je grimpe, et je te dis ça ! je tire sur son bras pour qu'il vienne s'agenouiller : Et puis après on inverse si tu veux, que j'ajoute, confiante.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1252
Sujet: Re: Drink about   Jeu 30 Juin 2022 - 2:17
Il ne put s’empêcher de sourire à son tour. « C’est donc ça, tu veux admirer mon beau visage ! » Visage auquel on ne prêtait aucune attention, étant donné le costume qu’il portait. Et, de toute façon, il n’était pas venu là ce soir-là pour charmer qui que ce soit, mais pour tromper l’ennui. Il devait reconnaître à Casey qu’elle y arriverait admirablement, même sans le savoir. Y compris alors qu’il la faisait tournoyer tant bien que mal avec ses bras gonflables, lui arrachant des éclats de rire. « C’était mon plan tout du long : te faire rire à tel point que tu me demandes d’arrêter parce que tu n’en pouvais plus ! Que tu ajoutes un nouveau talent à la longue liste que tu dois être en train de faire. » Il n’y avait pas le moindre sérieux dans sa voix, alors qu’il disait ça, la lâchant finalement, non sans s’assurer qu’elle ne risque pas de tomber : vu leurs accoutrements, ça ne serait pas si surprenant.

« T’es sûre que les roues de la brouette ne sont pas cassées ? » Franchement, elle déviait tellement de sa route qu’il en venait à en douter très sincèrement. Alors qu’elle menaçait de se renverser une fois de plus, il l’arrêta et prit les pots de peinture dans ses bras, en donnant un seul à son binôme maléfique de la soirée. « Je te laisse la brouette. » Il n’avait plus qu’à espérer qu’il ne fasse pas tout tomber et, surtout, qu’il ne se les renverse pas dessus. Il aurait l’air fin, si c’était le cas. « Oh je te prévenais juste de son caractère… flamboyant. » Surtout avec les gens qu’elle n’avait pas à la bonne, comme lui. Il était chanceux, au final, de parler sa langue natale et de partager une passion avec elle, sans quoi il n’aurait probablement eu aucune chance de pouvoir piloter à nouveau. Arquant un sourcil, il laissa échapper un nouveau rire. « Évidemment ! J’aurai dû m’attendre à ce que tu proposes ça. On peut ajouter que tu m’as ligoté et baillonné dans un coin pendant que tu effectuais tes terribles méfaits, si tu veux ! »  Les gens se demanderont ce qu’ils avaient bu ou fumé, mais c’était un détail.

Il haussa les épaules. « J’ai pas dit que ça devait être bien dessiné ! » Surtout alors qu’ils venaient alors qu’il faisait déjà sombre, et qu’elle avait amené des cocktails avec elle. Leur trait serait… imprécis. Il la suivait des yeux, se contentant d’attraper ce qu’elle lui donnait. Ok c’était son idée, mais elle semblait quand même inspirée. Plus que lui. « Je pourrais même pas t’emmener là-haut pour vérifier ce que ça donne ! Dommage, j’aurai bien voulu admirer notre œuvre d’art depuis mon hélico. » Oui, il le voyait comme le sien. « On va en avoir pour toute la nuit, si on part comme ça ! T’as pas une voiture qu’on pourrait prendre et faire rouler dans la peinture, pour l’étaler ? » Ok, c’était une très mauvaise idée. Levant les mains, il se mit avec mauvaise volonté à parsemer le sol de touches de couleurs, l’étalant tant bien que mal en ce qui l’inspirait. Des formes plutôt difformes, probablement. « Tu veux pas qu’on aille voir ce que ça donne aux tours de surveillance, plutôt  » S’ils arrivaient à monter. Il s’agenouilla quand même, sans bien être certain de ce qu’elle comptait voir comme ça, depuis un peu moins bas que le bas du sol, se relevant tant bien que mal alors qu’elle était sur ses épaules. Elle était pas bien épaisse, mais il ne tiendrait pas longtemps comme ça quoi qu’il en soit. « T’es stable là-haut ? »


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Drink about   
Revenir en haut Aller en bas  
- Drink about -
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: