The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

For we are nothing without brotherhood
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4251
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Lun 30 Mai 2022 - 17:45
« Ouais, ouais… » Je n’étais pas encore en état de percuter ce que Zack entendait réellement par nettoyer ce merdier, et encore moins en état de râler à cette perspective. « Quoi déjà sept heures ? Je suis crevé là… Et tu pourrais être un peu reconnaissant, mec. J’ai passé toute la nuit à travailler sur ta bécane ! » Ou presque. Je ne savais pas exactement quand j’avais fini par décrocher. Un rire m’échappa pour seule réponse quand il s’inquiéta de son état. « Alors maintenant, ça t’intéresse ? » Il fallait croire qu’il tenait à son taudis.

Un nouveau rire me secoua quand il m’accusa de peser trop lourd. « Ca risque pas. » J’avais plutôt du mal à prendre du poids, surtout en ce moment. J’étais moins sérieux sur l’entraînement, et ça se ressentait. « Et me touche pas le ventre, je vais encore dégueuler… » Je ne le disais même pas pour plaisanter. Déjà que Zack eut la mauvaise idée de se pencher en avant en m’entraînant à sa suite… mais c’était pour la bonne cause. Je restais mortifié à voir l’état de mon lecteur qu’il venait de ramasser par terre. « Putain non… » Ca me faisait vraiment chier là. Le lecteur, en lui-même, je m’en foutais un peu mais… « J’ai pas de copie de la musique de ma sœur. » Ca me faisait toujours autant bader de l’écouter chanter. Mais c’était plus fort que moi quand ça n’allait pas fort, et surtout, c’était le seul souvenir que je conservais d’elle. « C’est vrai, tu peux le réparer ? » J’avais peut-être un peu trop d’espoir que Zack arrange subitement tout.

Je commençais à peine à émerger de ma torpeur, et le moins qu’on puisse dire, c’était que ça ne faisait pas en douceur. A peine quelques mots échangés et je recommençais déjà à gerber tout ce que je pouvais après être sorti de mon coma. Cette saloperie me brûlait l’estomac. Le petit intello eut le bon réflexe en me tendant un seau pour que je rende tout ce que je pouvais encore. « Putain… Je suis mort. » Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas mis aussi mal. Et pourtant, les cuites, ça me connaissait.

Je rigolai comme un con quand Zack se demande quelle bouteille accuser dans le lot. « Un truc artisanal… Je sais même pas ce que c’était. Je t’aurais bien fait goûter mais… je l’ai vidée. » Il n’en restait strictement plus rien. « Et qu’est-ce que c’était fort ce truc ! Mais sinon, strictement aucun intérêt. » J’étais en nage dans mes fringues sales. Je ne m’en rendais compte que maintenant, tiens. « La baraque la plus proche, c’est la tienne ou la mienne ? » J’avais un vieux doute là. Et clairement, je n’allais pas faire long feu après une bonne douche. « Je crois que j’ai plus rien dans l’estomac… » Il était temps. Je me redressai tant bien que mal, avec l’idée un peu absurde de vider ce seau tout de suite. Je risquais plus sûrement de me rétamer. « Au fait… depuis quand t’as une copine ? » Il m’en avait déjà parlé ou… ? Merde. Ca percutait plus assez là-haut.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2990
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Ven 3 Juin 2022 - 23:42
‘tain ça pue la mort quoi. Je supporte vraiment pas l’odeur de gerbe et franchement, le matin, c’est encore pire que tout. Je roule des yeux quand il continue. « Hé, je t’ai pas mis un couteau sous la gorge pour que tu bosses toute la nuit. » Nan mais, et puis quoi encore ? Il va pas me filer mauvaise conscience, qu’il déconne pas là. Et, quand il se marre, j’ai un haussement d’épaules. « J’y suis attaché ouais. Aussi pourrie qu’elle puisse être. » C’est ma bécane. J’veux dire, okay, je suis pas un biker, mais je suis quand même d’une famille de bikers quoi. J’ai ça dans le sang, d’une façon ou d’une autre.

Et je secoue la tête au reste. « Ouais, faudrait que tu penses à bouffer autrement que liquide, ce serait bien. » Je me suis promis de pas jouer à la mère poule avec lui sur le sujet mais putain, ça me démange d’une force, surtout là, de suite. « Quoi ? T’as ENCORE des trucs à vomir ? Malgré le carnage ? » Ca m’étonne ça. Même si là, y a un drame à gérer. Et à sa gueule, je me rappelle à quel point cette foutue musique est importante pour lui. Je prends quelques secondes pour regarder les dégâts et je hoche la tête. « T’en fais pas. Au pire, je vais transférer ça sur un autre lecteur, j’en ai quelques-uns qui trainent. » J’espère qu’il tient pas trop à l’objet en lui-même en tout cas.

Et finalement, il a encore bien des trucs à vomir. Je me pince l’arête du nez. « Sans déc. » Et s’il se marre quand il me raconte ce qu’il a picolé, je me demande à quel point il pourra jamais se sevrer. Il peut arriver à se tuer comme ça ? Et, forcément, je repense à ma discussion avec Arizona sur son alcoolisme à elle. J’me demande vaguement si je peux lui demander conseil mais là, y a plus urgent à régler. « C’est le moment où j’te demande quel était l’intérêt de vider la bouteille ou je dois fermer ma gueule ? Et c’est ma baraque. La plus proche. » Va lui falloir un café, une douche et probablement quelques heures dans mon canapé vu son état. « Evite de trop bouger. Ca tangue ou pas ? » J’agite ma main sous son nez avant d’esquisser un sourire à sa question. « Depuis quelques mois ouais. Mais t’es un peu … à l’ouest en ce moment. J’avais pas envie de t’emmerder avec ça. » J’ai beau avoir envie de lui en coller une pour se foutre dans un état pareil à répétition, j’peux pas lui en vouloir pour être à côté de ses pompes.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4251
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Mar 21 Juin 2022 - 12:18
Je lâchai un bref rire, sans rien dire de plus. J’étais un peu trop à l’Ouest pour que tout percute encore bien là-haut. Je n’étais même pas certain d’avoir correctement terminé le travail sur sa bécane, mais je m’en soucierais après avoir décuvé un peu. Et si Zack s’étonnait que j’ai encore un peu de ce tord-boyau à chasser de mon estomac, il fut rapidement assuré que c’était bien le cas. Je ne me souvenais pas de la dernière fois que je m’étais mis aussi mal. Ca remontait à quand ? Peut-être bien avant-hier, à la réflexion. En ce moment, je les enchaînais. « Putain… le paternel est mort de la clope, moi je vais crever de l’alcool. La boucle est bouclée. » Pourquoi ça me faisait rire en plus ? J’avais tellement l’estomac qui me brûlait que l’idée même d’ingérer quoi que ce soit, liquide ou non, m’arracha uniquement un grognement las.

Je m’apaisais un peu quand Zack m’assura qu’il pourrait récupérer la musique du lecteur, même si celui-ci était foutu. C’était le plus important. Les lecteurs se retrouvaient facilement dans la nature, plus personne n’en avait l’utilité s’ils étaient sur batterie. Et après m’avoir demandé ce que j’avais bu, mon pote s’interrogeait sur le pourquoi je l’avais bu. « Bah… Pour me sentir mieux. » C’était évident, non ? Le succès était sans doute assez mitigé, vu mon état actuel, mais je me sentais mieux dans cet état second que parfaitement sobre. L’alcool m’aidait à tenir. « Tu comprendrais pas si je t’expliquais. » Et j’avais la flemme de le faire.

Je rigolai un peu pour toute réponse. Si ça tanguait ? « T’as au moins trente doigts. » Il était ravi de l’apprendre ? Si Zack me lâchait, je m’écroulerais juste comme une merde au sol sans réussir à me relever. C’était tout ce qu’il avait besoin de savoir dans l’immédiat. « Bon ben… Chez toi alors. » Ca m’allait. Tout m’allait en fait.

Je me sentais vaguement coupable de ne pas m’être assez soucié de lui pour apprendre que mon pote était désormais maqué. Ca faisait même quelques mois. « Merde. C’est qui ? » Et il en rajoutait une couche à me dire qu’il ne voulait pas m’emmerder avec ça. « Je suis à ce point devenu un mauvais pote alors ? » Juste un mec encombrant qu’il devait parfois ramasser quand il avait trop bu.

Une fois chez lui, je lui tapotai l’épaule avant de me décoller de lui pour gagner tant bien que mal sa salle de bain. L’eau froide me faisait un bien fou et me permettait de me remettre un peu les idées en ordre. Je crus que j’allais juste encore vomir sous la douche, à sentir une nausée monter… mais je n’avais strictement plus rien à rendre. Je piquai quelques uns de ses fringues à la sortie, qui étaient tous définitivement trop grands pour moi, avant de revenir pour m’écrouler dans son canapé. Autant dire que deux minutes à peine après, j’avais fermé l’œil pour de bon. Je ne le rouvris que quand le soleil était tellement haut que la luminosité devenait insupportable avec la migraine latente que je me tapais. Je me traînais tant bien que mal jusqu’à la cuisine pour me servir un verre d’eau, accoudé devant celui-ci avec un air d’outre-tombe, en me demandant vaguement où Zack était passé entre temps.  


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2990
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Mer 22 Juin 2022 - 8:57
Je lève les yeux au ciel quand il se marre, retenant une vague envie de le lâcher pour qu’il se retrouve par terre. Mais avec le bol qu’il a, il va tomber la tête la première dans la cuvette et ça sera un putain de drame. Alors, je me contente d’un soupir silencieux, avant de le fixer quelques secondes. « Que j’sache, t’es pas encore crevé. Même si j’aimerais pas être ton foie. Et tu crois pas qu’il y a des morts moins pathétiques ? » Ou un peu plus spectaculaires. En tout cas, si j’avais un doute sur des problèmes de picole, là, clairement, j’en ai plus. Genre là, se voiler la face est plus vraiment une option.

Et putain, ça fait chier. Pas de me confronter au problème. Mais qu’il y ait vraiment un foutu problème. Sa réponse, sur le pourquoi il est torché comme ça, me laisse dubitatif. « Ah ? Perso, quand je picole comme un trou, c’est pour m’anesthésier la tête et arrêter de réfléchir. » J’me sens pas vraiment mieux. Je me contente d’une vague grimace quand il me dit que j’comprendrais pas, gardant ma question pour plus tard. Parce que ouais, je veux quand même savoir, quoi qu’il en pense.

Bon, j’me marre quand même vite fait, fixant mes doigts, puis sa gueule. « T’en tiens une sacrée couche. » Je raffermis ma prise pour éviter qu’il s’étale en cours de route. « En plus, Will est pas là, tu seras tranquille. » Je lui lance quand même un regard un peu plus critique, juste histoire de me confirmer qu’il va pas me tourner de l’œil ou vomir de nouveau avant qu’on soit arrivés à bon port. Et, quand il commence à se sentir coupable, je secoue la tête. « C’est Arizona. J’imagine que tu visualises qui c’est ? » Et j’ajoute, avec un soutire. « Commence pas à faire ta gonzesse. Déjà, t’es pas mon pote, t’es mon frangin. Et outre le fait que t’es pas obligé de te tenir au fait des filles que je me tape, t’as le droit de t’foirer Locke. C’est pas comme si j’avais frappé à ta porte en boucle pour te le raconter et que tu m’avais ignoré. » Parce que perso, à voir son état, j’me dis que je me suis bien foiré quand j’ai cru que la situation était encore sous contrôle.

Quelle merde.

Finalement, une fois à la maison, il arrive à se démerder tout seul, jusqu’à s’étaler sur le canapé. Par précaution, j’pose une bassine à côté de lui et je l’observe quelques instants en silence, alors qu’il a fini par sombrer. Avant de lancer un coup d’œil à Tommy, assis à côté de moi. « J’ai aucune idée de c’qu’on va faire mon pote. Allez, on va bosser, ça devrait pas prendre trop de temps. » Bon, j’en ai pour un peu plus long que prévu, vu que son lecteur est vraiment foutu. Mais, à force de bricolage, j’arrive quand même à transférer les données sur un autre support. Ca m’prend un temps fou, d’autant que j’fais pas attention aux heures qui passent et, quand je finis par rentrer, Locke est dans la cuisine. « T’as une sale gueule. » Tommy s’approche de lui, lui renifle la main avant de s’installer à ses pieds et je lui lance un lecteur mp3 dans sa direction. « Tiens. Normalement, y a tout. » Je l’observe de nouveau quelques secondes. « Faut que tu bouffes un truc. Et de préférence bien gras. » Rien de mieux contre la gueule de bois, même si, à son niveau, je préconiserais plutôt une greffe du foie. J’ai un temps, attendant qu’il me confirme qu’il pourra quand même bouffer quelque chose, avant de souffler, sourcils froncés. « Alors, tu m’expliques ? »


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4251
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Ven 8 Juil 2022 - 0:24
J’avais du mal à me rappeler ce qui s’était passé exactement la veille…. enfin ce matin. C’était presque pareil. J’avais une migraine de folie. Je réalisais avec un temps de retard que du café soluble serait mieux qu’un simple verre d’eau vu mon état de décomposition avancé. « Prêt pour Zombieland là… » J’avais une tête à faire peur, sans avoir besoin que Zack me le souligne également à son retour. Je grognai vaguement en réponse : « J’avais remarqué. » Il fallait croire que son clébard avait pris le ton employé pour une invitation à se fourrer dans mes pieds. Pourquoi il m’aimait bien, celui-là ? C’était loin d’être réciproque. Je n’avais toujours pas compris pourquoi Zack l’avait gardé. Quand j’étais occupé à sauver tout le camp de rôdeurs prêts à exploser et tous nous tuer, lui il sauvait un putain de clébard.

J’allais lui faire partager ma mauvaise humeur quand il me lança un petit objet carré. Il fallait croire qu’il me restait encore assez de réflexes, parce que j’arrivais à le rattraper à temps. « C’est quoi ce tr… oh ! T’as réussi à le réparer ?! » Non, ce n’était définitivement pas le même que dans mes souvenirs. Par contre, en parcourant la playlist, je retrouvais aussitôt mes données. « Putain, mec… Génial ! » Il avait réussi à me rendre le sourire en un rien de temps. J’étais vraiment soulagé. Je ne me voyais pas revenir vers Ian pour lui annoncer que j’avais cassé la bande son de notre sœur parce que j’étais simplement trop bourré pour réaliser.

J’avais déjà remis un écouteur quand mon meilleur pote commença à jouer les mamans poules. « Ouais… » S’il voulait que je mange, il lui suffisait de me préparer quelque chose. Je n’étais pas vraiment prêt de décoller. Je rattraperais mes heures de travail à la mécanique dans la soirée, ce n’était pas vraiment un problème en soi. Je relevai la tête uniquement quand il me demanda de lui expliquer. « Quoi ? » Je retirai l’écouteur, en le fixant d’un air incertain. Qu’est-ce qu’il voulait m’entendre lui dire ? « Je me suis torché la gueule. Qu’est-ce que tu veux que je te dise de plus, mec ? Que ça va pas ? Putain, ça crève les yeux non ? J’ai été mis à pied. On me laisse croupir au placard pendant des mois sans que je puisse faire payer à ces enculés. Ca fait un an que j’ai pas eu de nouvelles de ma fille, et que je suis pas plus avancé pour la retrouver. Pas la moindre foutue piste, bordel ! »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2990
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Lun 11 Juil 2022 - 22:33
Putain, il a vraiment une gueule de déterré. Et je me retiens même pas de ricaner à sa réponse pas franchement aimable. « Hé, au moins, on sait quelle gueule t’aurais eu si t’avais fini comme une de ces saloperies. » Bon, techniquement, avec le vaccin, c’est plus sensé arriver. Sauf à ce que les rôdeurs mutent encore un petit coup pour le plaisir. Et, vu ce qu’ils nous ont déjà fait, j’crains le pire pour la suite. Bref, j’évite de laisser mes pensées s’égarer de trop, surtout qu’il est clairement pas prêt à m’écouter partir dans mes élucubrations habituelles.

Par contre, on peut dire que j’ai un sacré sens du timing. Parce que je vois bien à sa gueule qu’il allait repartir pour un tour sans même que j’ai besoin de mettre une pièce dans le jukebox. « J’ai pas tout à fait réussi. Mais le résultat est là. » Je fouille dans la poche de mon jeans pour faire glisser une clé usb sur le plan de travail. « Et une sauvegarde. Au cas où. » Je reprends, avec une ombre de sourire, même s’il écoute plus vraiment. « Faut bien que ça ait des avantages de m’supporter mec. Mes doigts de fée en font partie. » Même s’il sait, depuis le temps, que j’sais me démerder pour les conneries du genre. Souvent inutiles, parfois essentielles, surtout pour voir la gueule qu’il fait là, de suite. Et franchement, ça aurait tenu qu’à moi, j’aurais laissé couler pour le reste. Sauf que je garder la tête sans le sable en me disant que mon meilleur pote est en train de se tuer à petit feu, c’est pas terrible.

J’réprime un soupir alors qu’il lâche le morceau. Enfin, il lâche pas grand-chose au final. Rien de bien nouveau sous le soleil. Il est en train de totalement péter un plomb juste parce qu’on l’empêche de sortir. Et j’souffle, avec un froncement de sourcils. « Et t’es bien conscient que d’continuer à te murger la gueule avec du mauvais alcool ça va pas les inciter à te réintégrer non ? » J’pose une question rhétorique là, même si j’suis à peu près sûr qu’il a tout à fait pigé qu’il était en train de s’enfoncer tout seul sans même qu’on ait à lui mettre la tête dans sa merde. « J’suis pas ta mère ou ta putain de conscience Locke. Mais là, si on t’laissait sortir genre maintenant, tu serais même pas foutu de reconnaitre une piste pour sauver ta gosse même si on te la mettait sous le nez. » Je sais pas s’il arrive à piger ce que j’essaie de lui dire. Il va finir par virer épave et il sera jamais capable de sauver Maelys. Et je sais qu’il va mal le prendre. Mais j’peux pas continuer à la fermer, c’est plus fort que moi.  


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4251
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Lun 18 Juil 2022 - 6:21
« Très drôle. » J’espérais qu’il me ferait le plaisir de me mettre une balle dans la tête, s’il me surprenait en rôdeurs à errer les rues. C’était le moins qu’il puisse faire pour moi, que je puisse enfin me barrer de cet enfer lugubre pour rejoindre mon fils. Au moins, je n’avais pas à supporter son humour pour rien. Zack faisait des merveilles dès qu’il fallait réparer quelque chose, n’importe quoi en définitive. Et pour ne rien gâcher au tableau, il était du genre prévoyant. Je récupérai la clef USB après le lecteur MP3 avec un sourire de remerciement. « Mec, tu me sauves la vie. » Au moins. « Mais garde tes doigts de fée pour faire danser ta nana, merci bien. » Je marquai un silence en parcourant la liste d’écoute pour vérifier que tout y était. « Franchement… Arizona ? » J’eus une moue dubitative. « Je savais pas que c’était ton style. Après, au camp, ils pensaient tous que t’étais une pédale alors… » Ca faussait un peu la donne. Je souris en coin. « Mais je note que tu préférais juste les femmes matures et qu’on n’avait pas ça en stock. »

J’aurais préféré qu’on continue de parler de lui, plutôt que de ma propension à boire jusqu’à la déraison. J’imaginais que c’était difficile d’y couper, étant donné qu’il avait dû me ramasser à moitié mort au garage et essuyer une partie de mon vomi sur le chemin. « Je me suis entraîné chaque matin, comme d’habitude, dans l’espoir qu’on me rappelle… mais ça va faire trois mois, mec. Je tourne comme un putain de tigre en cage. » Alors il fallait bien que je m’occupe, que je me change les idées. Mais la suite me fait vriller pour de bon. Je me levai d’un mouvement brusque, en faisant valser le verre d’eau devant moi qui finit sa chute à ses pieds, dans un bruit de verre brisé. « C’est bon. Tu comptes me faire la leçon encore longtemps ? Je me casse, putain. » Le pire là-dedans ? C’était de savoir qu’il avait sans doute raison. Mais je ne pouvais pas lui avouer à quel point j’avais l’impression d’échouer sur toute la ligne, et que ça ne faisait que me tirer encore plus vers le bas. Tous mes choix m’avaient juste conduit dans une impasse. Et maintenant ? J’étais incapable d’avancer. « Et de rien pour ta moto, connard. J’espère au moins que tu prendras plus soin de ta meuf ! » Ca, c’était gratuit.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   
Revenir en haut Aller en bas  
- For we are nothing without brotherhood -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: