The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

For we are nothing without brotherhood
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2990
Sujet: For we are nothing without brotherhood   Ven 15 Avr 2022 - 12:29
J’soupire alors que je regarde les pièces détachées que j’ai soigneusement alignées par terre, sur un bout de tissu. Une heure que j’suis en train d’en chier avec ce putain de moteur de merde, sans arriver à trouver ce qui déconne. Pourtant, j’ai l’habitude – en théorie – de réparer cette moto. Même si, à la réflexion, j’l’ai toujours fait avec Locke pour me superviser. Au cas où quoi. Parce que ouais, au final, c’est quand même lui le mécano, faudrait voir à pas l’oublier. Et là, j’ai merdé donc. ‘fin, j’avais bien pigé qu’un truc clochait, ça okay. Mais, une fois le tout démonté, bah infoutu de trouver ce qui merde.

Je finis par balancer la clé que j’avais dans la main, pestant dans ma barbe et bien content que personne soit là pour voir que je m’en sors pas. Question d’amour propre quoi. Surtout que j’me vante souvent d’être capable de tout démonter et remonter sans la notice. Là, autant dire que j’me suis bien foiré. J’me passe une main dans les cheveux, avant de tilter sur le fait qu’elle est dégueulasse. « Allez, une connerie de plus… » Marmonné entre mes dents, alors que j’ai juste envie de tout envoyer chier et de rentrer chez moi. Ou d’aller squatter chez Arizona. Sauf que j’me rappelle qu’elle est de corvée de vigie et qu’elle sera pas là jusqu’à demain. Dans la série soirée de merde, ça commence bien.

Même l’idée d’aller boire un coup au Summer’s me botte pas plus que ça. Encore que, ça reste une option intéressante. Quitte à choper Will en cours de route. Ou Locke, même s’il est d’une humeur de merde depuis quelques semaines. Quelques mois même maintenant que j’y pense. Depuis que Levi l’a puni et privé de sorti. Le truc qui pourrait lui faire péter un câble. Bon, j’rectifie, le truc qui peut que lui faire péter un câble.

D’ailleurs, j’sais pas si c’est comme la dame blanche ou j’sais pas quel truc flippant, mais j’réalise qu’il y a quelqu’un à côté de moi. Et que c’est Locke donc. Qui regarde les pièces alignées d’un air… alors, j’aimerais bien dire dubitatif, mais j’me demande s’il a pas envie de me les faire bouffer. En tout cas, si c’est pas encore le cas, ça devrait pas tarder quand il pigera. « Hem. Salut. » Prendre l’air sûr de moi, comme si je gérais totalement la situation. « J’te demande comment ça va ou tu préfères que je m’abstienne ? » J’vais aussi éviter de lui demander s’il a passé une bonne journée hein.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4251
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Jeu 21 Avr 2022 - 19:48
Les journées se ressemblaient toutes. Et plus ça allait, plus je me réfugiais dans l’alcool à défaut de mieux. Je m’étais tenu à l’entraînement le matin, mais je sentais que je décrochais peu à peu. A quoi ça servait de m’entraîner, si j’étais obligé de rester ici les bras croisés sans rien faire ? Et pourtant, mes maigres performances des semaines passées ne faisaient que m’agacer un peu plus. Je buvais davantage encore le soir, pour me réveiller avec toujours plus de crampes, et toujours plus de retard à l’entraînement. Peut-être que j’attendais le moment où ils en auraient marre et me diraient d’arrêter les frais, va savoir.

Je n’arrivais même pas à retrouver un semblant d’apaisement dans la mécanique, comme je le faisais habituellement. J’y allais, parce qu’il fallait bien me rendre utile au camp plutôt que de jouer les poids morts. Mais une fois sur place, je passais juste le plus clair de mon temps à pester contre le matériel défectueux et à me plaindre qu’aucune pièce de remplacement n’était suffisamment en bon état. On savait bien qu’après six ans d’épidémie, il faudrait faire avec les moyens du bord… Je ne devrais même pas jouer les surpris.

Ce jour-là, Zack était également présent. J’aurais pensé qu’il travaillerait à l’aérodrome, mais il s’acharnait visiblement sur une moto… sa moto. Je ne savais pas vraiment pourquoi j’allais le voir, sachant que ça n’allait sans doute pas me plaire. C’était sans doute juste plus fort que moi, il fallait que je comprenne comment il avait eu son compte.

Les mains dans les poches de ma veste en cuir, je me tenais un peu plus en retrait pour le regarder travailler, le regard baissé sur les pièces alignées à côté de lui. C’était moi ou… elles sortaient tout droit de son grille-pain ? Ce n’était pas possible autrement. « ‘me dis pas que le moteur de ta bécane a lâché. » Non, je ne lui rendais même pas son salut. Je me demandais juste à quel point ça allait m’énerver. « C’est à elle que tu devrais demander si ça va, vu comment tu t’en soucies. Tu sors ces pièces de ton cul ou quoi ? Elles sont à chier. » Je me baissai pour en attraper plusieurs et mieux les observer, avant de les balancer à la poubelle en faisant demi-tour, dans un geste rageur. « Je vais chercher ma boîte à outils, et d’autres pièces en meilleur état. » Et j’allais peut-être bien lui confisquer sa moto à ce rythme, putain. En plus, ça me démangeait tellement d’en faire un peu, mais ce serait cramer de l’essence pour rien. Lui, au moins, il pouvait prendre comme prétexte une sortie. « Sérieux tu saoules, Zack. »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2990
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Lun 25 Avr 2022 - 11:13
Locklan est du genre… chafouin en ce moment. Il est déjà sacrément casse-couilles en temps normal, mais j’ai appris à faire avec. Sauf que, depuis qu’il est privé de sortie et qu’il picole tellement que je me demande à quelle distance d’une allumette il va finir par prendre feu, il est d’une humeur massacrante. J’peux comprendre hein, surtout que bon, il est venu ici pour retrouver sa femme et sa môme. Alors, de pas pouvoir sortir, ça aide pas. Et j’avoue que j’sais pas trop quoi faire pour l’aider. Surtout que perso, j’ai pu aller prendre l’air plusieurs fois ce mois-ci. Ce que je vais bien me garder de lui rappeler.

Je me retiens de lever les yeux au ciel quand direct, il se focalise sur la bécane. Il sent l’alcool d’ici ou c’est moi ? Hum. Bref. « J’te le dirais pas alors. » Ouais, ouais, j’aurais mieux fait de m’abstenir. « Si je me souciais pas de ma bécane je serais pas en train d’en chier pour essayer de réparer les dégâts. J’ai une pièce qui a cramé, j’ai forcé dessus avant de tilter et depuis c’est la merde. » En très résumé. Et en termes très techniques. De toute façon, j’suis même pas sûr qu’il m’écoute vraiment tellement son petit coeur de motard est occupé à s’lamenter sur la crise d’ordre mondial qu’il a sous le nez. « J’ai récupéré ce que j’ai pu. » Et autant dire que le choix était limité, ce qu’il sait très bien même s’il préfère faire sa tête de con.

Quand même, il abuse là à balancer mes pièces à la poubelle. C’était pas si terrible que ça non plus, faut toujours qu’il en fasse des caisses dès qu’une moto est en jeu. Mais, vu sa gueule, je préfère éviter de le dire à haute voix. Contrairement aux apparences, j’ai un semblant d’instinct de survie de temps à autres. J’attends qu’il revienne et je me frotte le menton quand il finit par poser sa boite à outils à côté de moi. Et, à sa remarque, je me contente de hausser une épaule. « J’ai présumé de mes compétences. J’avais fait c’genre de trucs sans toi. Ou sans Tony. C’était une connerie. » J’lui lance un regard en coin avant de reprendre. « Tu m’expliques où j’ai merdé ou tu comptes juste me prendre la tête le temps que tu rafistoles tout ça ? » Nan parce qu’à ce jeu-là, je suis pas sûr que ce soit lui qui gagne. C’est un grand garçon et j’ai pas l’intention de lui faire la morale sur sa façon de gérer – ou de pas gérer plutôt – ce qui lui arrive. Mais je ronge quand même mon frein en ce moment, alors qu’il commence pas à me sermonner sur ma façon de traiter ma moto quoi.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4251
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Ven 6 Mai 2022 - 14:18
« Petit con. » Il se payait ma tête, en plus. Ca lui allait bien de jouer les impertinents. Il fréquentait trop Ian ces derniers temps ou quoi ? Il déversa sa mauvaise humeur en réponse à la mienne, ce qui allait doucement mais sûrement nous entraîner vers une pente glissante. Un peu comme sa moto, en fait. « Si t’as forcé dessus, c’est que tu l’entretiens pas assez. Arrête de te foutre de ma gueule. » Donc il savait pertinemment d’où venait le problème en plus ? « Une pièce cramée ? Donc ta bécane puait avant de rendre l’âme ? T’es sûr que c’est le moteur, elle démarre plus là ? » Putain j’avais même pas envie de me faire chier à essayer à sa place. C’était sa bécane, donc son problème. « T’attends quoi ? »

Le petit génie m’avouait avoir présumé de ses compétences, c’était presque trop mignon à entendre. J’étais sur le point de le charrier quand il lâcha l’air de rien le nom de Tony. Depuis quand il parlait de son frère décédé avec autant d’aisance ? Ca continuait de me retourner l’estomac, personnellement. Ou alors, c’était l’alcool. Un soupir retentissant franchit le seuil de mes lèvres, pour toute réponse. Je lui désignai finalement sa bécane. « Si elle chlingue, c’est que tu as cramé du plastique, du lubrifiant. Ca peut être les disques d’embrayage, les plaquettes de frein… Ca te donne déjà une piste. J’imagine que t’as déjà tenté de la démarrer, donc que tu n’entends plus le moteur, sinon t’aurais songé direct à la batterie. T’as vérifié aussi les filtres ? Il y avait une fuite ? » Ce serait déjà un bon début.

Dans le cas contraire, si le démarreur tournait dans le vide sans que le moteur ne réponde, sans fuite en prime, on en aurait pour une bonne partie de la soirée à trouver la pièce qui avait lâché. Au final, Zack en a eu marre bien avant moi. Peut-être que ma mauvaise humeur eut également de raison de lui, parce qu’il décida de me laisser faire sans me poser davantage de questions pour rentrer chez lui, quand le soleil déclina à l’horizon. Je profitais qu’il se soit éclipsé pour mettre de la musique et sortir les bouteilles d’alcool que j’avais planqué dans le garage. Il y en avait pour un moment, alors autant me mettre à l’aise non ?

J’avais réussi tant bien que mal à trouver la pièce responsable à la lumière de ma lampe. « Génial. Plus qu’à tout remonter… » Je devais en remettre une neuve pour que tout roule. J’aurais pu me contenter de reprendre le chantier le lendemain, mais j’étais bien lancé. La musique dans mon casque bouclait sur la même piste audio. Du metal, mais pas n’importe lequel. C’était la voix de ma sœur qui me berçait en fond sonore. Ca me rendait profondément mélancolique de l’entendre chanter. Pourquoi je m’infligeais ça ? Aucune idée, mais ça me donnait envie de boire. Et plus je buvais, plus c’était pire.

Je ne rentrais même pas chez moi, ce soir-là. Je n’en avais plus la force après avoir terminé mon chantier sur sa moto. J’avais subitement froid et envie de dormir. Je me traînais, dans un état second, jusqu’à l’atelier pour en trier les pièces restantes… avant de m’effondrer contre celui-ci pour piquer un bon somme.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2990
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Dim 8 Mai 2022 - 17:43
Le sourire que je lui rends en réponse quand il me traite de petit con n’est qu’un pâle reflet de ce que je peux faire en temps normal. Probablement parce que je sais que j’ai merdé et que je sais pas comment me dépêtrer de tout ça. « Tu sais très bien que je fais 10 000 trucs en même temps et que j’oublie le temps qui passe quand j’bricole. Alors ouais, j’l’entretiens pas assez. » Là voilà, je reconnais mes torts, c’est pas mal non ? Je grimace quand il continue et je me retiens de balancer une connerie. Ouais, même moi je sais où sont les limites et là, elles commencent à être dangereusement proches. Du coup, j’évite de lui dire que j’attends le déluge et j’lui explique le pourquoi du comment.

L’évocation de mon frère m’échappe sans même que je m’en rende compte. Faut dire qu’avant tout ça, avant que tout parte en couilles, c’était mon grand frère. Et des fois, ça me revient sans que j’fasse gaffe. J’fronce les sourcils, sentant mes mâchoires se contracter à son soupir. Ouais, qu’il fasse pas de commentaires, c’est pas mal aussi. Je hoche la tête quand il se décide finalement à me filer des explications. J’note mentalement tout ce qu’il me raconte, répondant à ses questions jusqu’à ce que, au bout d’un moment, il finisse par se mettre directement sur la bécane. J’le connais assez pour savoir que, quand il tire cette tronche, ça sert à rien de lui parler, il va à peine répondre. Et franchement, la journée m’a assez gonflé pour que j’abandonne la partie. Je me demande vaguement s’il se rend compte que je suis parti ou pas mais en tout cas, je file direct chez Arizona sans me poser de questions. Et sans imaginer qu’il pourrait passer chez moi pour me dire que la bécane est réparée. Enfin, s’il vient jusque-là ce serait plutôt pour me dire qu’elle est foutue, alors c’est pas plus mal que je sois aux abonnés absents hein.

Au petit matin, je finis par m’esquiver et par retourner au garage. Ouais, j’suis curieux de voir s’il a réussi à faire des miracles ou pas. Sauf que l’odeur qui me vient en premier, c’est pas celle de plastique brûlé. Ca pue l’alcool ou c’est juste une impression ? Je sursaute aux ronflements avant de me rapprocher. Et j’soupire en voyant Locklan en train de cuver. « Et merde… » Un regard en direction de la porte principale, plus par réflexe qu’autre chose. Si on le voit comme ça, il va finir par se faire virer du garage et, cumulé au reste, il va vraiment péter un plomb. « Tu fais chier mec sérieux… » Je marmonne entre mes dents avant d’aller refermer la porte du garage à clé. Ca me fera gagner du temps si quelqu’un débarque. Je récupère une bouteille d’eau et je reviens vers lui pour lui verser joyeusement sur la gueule, sans le moindre scrupule. « Debout la belle au bois dormant. » Et j’ajoute, sans trop savoir s’il est capable de m’entendre ou pas. « J’imagine que je dois être content de pas t’avoir retrouvé dans ton vomi. » Et voilà, deux bons litres de flotte bien froide sur le coin de la gueule. Ca, c’est fait.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4251
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Ven 20 Mai 2022 - 23:41
L’eau froide sur mon visage me réveilla en sursaut dans un grognement outré. Et, si mon premier réflexe aurait été de cogner en représailles, je me crispai presque aussitôt. C’était par miracle que j’étais resté assis face à l’atelier, endormi entre mes bras, parce que je m’effondrais de ma chaise au premier pas. Tout mon corps protestait subitement contre le traitement que je lui avais infligé la veille. Il ne fallut pas longtemps pour que je rende le contenu de mon estomac au sol, plié en deux. « Oh merde… putain… » J’étais encore complètement dans le gaz, comme au ralenti. Je me laissais retomber ensuite sur le dos au sol, me frottant les yeux des deux mains. « Ben voilà… c’est fait ! » Je rigolais comme un con, avant de soupirer de dépit. Tout tournait encore. Comme j’étais parti, je n’allais pas tarder à retapisser de nouveau le sol du garage. J’étais vraiment dans le mal, un truc de fou.

« Il est quelle heure… ? » Je posais la question d’une voix éraillée, en tentant de comprendre exactement où j’étais, et depuis quand. « Hey… » Je reconnus avec un temps de retard mon pote. « Zaaack ! » Je tendis une main vers lui. Ce con allait bien m’aider à me relever quand même, non ? Il venait de m’arroser. Si je m’en souvenais encore d’ici quelques heures, il savait à quoi il s’exposait. Je risquais fortement de râler. « Tu m’aides ? » Je faisais quoi exactement avant qu’il débarque ? Impossible de me souvenir, là. « J’ai réparé ta moto ! Enfin… je crois bien. »

C’était sympa de sa part de me remettre sur pied, mais je tenais en vérité à peine sur mes jambes. Je passais un bras autour de ses épaules pour me soutenir. « T’as toujours été aussi grand ? » Certainement que l’écart était moins visible quand je ne m’appuyais pas complètement sur lui. « T’as pas vu mon lecteur ? J’écoutais de la musique… » Ca, j’en étais à peu près sûr. Et si quelque chose m’importait bien, c’était de le récupérer avant tout. Il était à peu près tout ce qui me rattachait encore à ma sœur, si on excluait Ian et son caractère de merde. « Alors… tu t’inquiétais pour ta bécane ? Peut-être même que t’as quitté ta copine pour t’assurer qu’elle allait bien ! » Je rigolais un peu, avant de m’interrompre. « Je crois que… » Je n’eus pas vraiment le temps finir ma phrase. J’avais subitement des sueurs froides et de nouveau envie de vomir.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2990
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   Ven 27 Mai 2022 - 23:20
Hé, au moins, l’eau a le mérite de le faire émerger de son putain de coma. C’est pas la première fois que je le trouve dans cet état-là depuis le temps qu’on se connait, pour autant, j’suis pas jouasse à l’idée qu’il se soit effondré comme ça dans l’atelier. Heureusement qu’il s’est pas écroulé sur une machine, on aurait retrouvé des petits morceaux éparpillés un peu partout.

… eurk.

Bien évidemment, faut que je pense à un truc gerbant pour qu’il se décide à retapisser le sol. « T’es sérieux ? Putaaaain Locke… je te préviens, c’est toi qui vas nettoyer ce merdier. » Ah je déteste l’odeur de gerbe. Ca me monte au nez direct. C’est pire que l’odeur d’un rôdeur moisi depuis des mois, j’vous jure. « Il est 7 heures… du matin. Au cas où t’aurais besoin d’une précision. Allez debout. » Je l’attrape comme je peux et je lève un sourcil à sa remarque. « Comment ça tu crois bien ? » Il a fait quoi exactement ce con ? Je sais pas trop si j’ai envie d’avoir une réponse à ma question.

Et, quand il s’accroche à moi, j’laisse filer, avec un ricanement. « Et toi ? T’as toujours pesé le poids d’un âne mort ? » Et je lui tapote le ventre. « Tu prends du bide mec, c’est la picole ça. » En vérité, j’ai l’impression qu’il a perdu du poids. Mais ptet que je me goure. « Ton lecteur ? Euh… » Je regarde autour de moi avant de tomber sur ledit lecteur à moitié écrasé. « Ah. Merde. » Je le tourne dans tous les sens avant de reprendre, d’une voix tranquille. « T’as dû marcher dessus mais je peux le réparer sans souci. Tu me laisses la journée pour ça ? » J’espère que je m’avance pas trop, j’me souviens pas avoir vu le motard sans ce truc à portée de main plus de quelques heures.

Je lève les yeux au ciel quand il reprend. « Arizona s’est levée tôt. Alors j’suis venu voir ce qu’il en était vu que trainer dans le lit de ma copine sans ladite copine n’a strictement aucun intérêt. » Et j’ai bien fait vu sa gueule. « Donc, ma bécane est sauvée ? Je t’en dois une, c’est ça ? » C’est moi ou il a l’air tout pâlot ? « Oh putain… » Je regarde rapidos autour de moi pour choper un seau à portée de main. « Vomis là-dedans steuplé. J’ai pas envie qu’on se retrouve à devoir chasser ton vomi dans tous le garage. » Manquerait plus que ça. « Mais qu’est-ce que t’as bu pour être dans cet état ? » Ouais, la question à 10 pots de miel comme dirait Jill. J’aime bien cette expression.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: For we are nothing without brotherhood   
Revenir en haut Aller en bas  
- For we are nothing without brotherhood -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: