The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

no scrub. (harper)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 174
Sujet: Re: no scrub. (harper)   Lun 25 Juil 2022 - 9:33
« Oui, je comprends. » que je lâche en réalisant que la brune est un peu nerveuse, finalement. Enfin, c'est l'impression que j'ai quand elle semble absolument vouloir s'expliquer, concernant son boulot et ce qu'elle est habituée de recevoir en échange. Je n'insiste pas sur le sujet, de toute façon - pas maintenant qu'elle sait que je ne suis pas là pour la surveiller, bien au contraire. Je ne suis là que par hasard, regardant toujours cette tempête qui ne semble pas vouloir se calmer. Je resserre un peu la couverture sur mes épaules, l'écoutant parler en fixant l'orage. Je souffle un peu du nez quand elle affirme que certaines choses sont quand même plus simples quand on a le temps de gérer un élevage. « J'imagine que t'as raison. » Je dois l'avouer. Quand la merde nous tombe dessus, c'est parfois plus facile de pouvoir compter sur les siens. Sauf qu'on ne sait jamais à quel point il est possible de leur faire confiance, et combien de temps ça va durer. C'est bien le problème.

« T'étais souvent dans le coin du centre-ville, avant la chute de Seattle, alors? » Je ne sais pas trop pourquoi je demande. Par curiosité, peut-être. Peut-être aussi parce que je déteste particulièrement les cons qui sont derrière tout ça. « Si tu savais à quel point j'ai envie de les faire payer. Pour tout. » Je ne sais pas non plus si elle est au courant de toutes les atrocités commises au nom de New Eden. Si ce n'est pas le cas, c'est peut-être mieux ainsi. Je décide donc de me taire, regrettant un peu mes habiletés sociales soudaines. Je plonge dans mon crâne, faisant de mon mieux pour ne pas montrer la colère qui pointe le bout de son nez. Je ne laisserai jamais New Eden faire son chemin jusqu'ici. Peu importe ce qu'il faudra faire.

« Repartir, hein. » Je ne pose pas de questions, cette fois-ci, même si je suis un peu surprise de l'entendre dire une telle chose. Ne venait-elle pas d'avouer que la vie était plus douce quand on pouvait avoir un brin de soutien? Enfin, je ne serai certainement pas celle qui tenterait de la convaincre de rester, mais le doute s'impose dans mon esprit. C'est étrange, d'ailleurs. J'ai été toute seule si longtemps, alors que je n'étais qu'une gosse. Et une fois à Nisqually, j'ai considéré partir tant de fois - jusqu'à ce que je retrouve ma soeur ici. Et maintenant, même si je suis persuadée que ce groupe finira par tomber - comme tous les autres - je ferais tout pour qu'il persiste. Pour Vi.

Je fronce les sourcils avant de m'éclaircir la gorge, reprenant contact avec la réalité en risquant un coup d'oeil sur Athénaïs. « Enfin, si jamais tu pars, j'ai une tonne de bouquins chez moi. Je sais pas si t'aimes lire, mais je pourrai t'en donner quelques uns, pour passer le temps. » Je marque une pause, un brin amusée. « Ou pour faire du feu, c'est à ta discrétion. » que j'ajoute en souriant doucement. « Et puis l'offre est aussi disponible si tu restes, évidemment. »


The wolf sits at my door, can't escape him anymore. He knows I've lost the war, and it's taking me for good. I tell those I adore, and the dishes hit the floor, the snow drips on the porch. I bite my lip and brave the storm.
Revenir en haut Aller en bas  
Athénaïs T. Fidí
Athénaïs T. Fidí
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 53
Sujet: Re: no scrub. (harper)   Mar 26 Juil 2022 - 22:17
- On peut dire ça, mais je n’avais pas de prétention à me faire remarquer. Le centre ne me semblait pas vraiment propice à une survie sur le long terme.

Quand Seattle était tombée, Athénaïs n’avait pas cherché à comprendre le pourquoi du comment. Des colonnes de fumée s’étaient élevée au dessus des habitations abandonnées, une purge avait commencé. Le courage ardent peut-être, mais parfois, il était plus simple de simplement ne pas sortir les armes, surtout quand on fait une quarantaine de kilos tous mouillés.

- J’ai eu de la chance, j’étais en périphérie. L’odeur de la fumée était un bon signal pour déguerpir. J’imagine qu’ils savaient ce qu’ils faisaient. C’est certain même. explique t-elle, alors qu’un éclair déchire le ciel et tombe au loin. Le brouhaha de la foudre avait quelque chose de terrifiant, oui, mais Athénaïs n’y voyait qu’une beauté sévère.

Harper semblait avoir une rage et un besoin de rendre la monnaie de sa pièce à New Eden. Athénaïs hoche la tête, elle ne voyait pas bien comment le contraire puisse t-être possible ? Entre toutes les âmes dépossédées du peu qu’ils avaient su construire et leur discours, Athénaïs avait un mal fou à comprendre comment l’on pouvait adhérer à pareil horreur, justifié par un Dieu qui sait être violent, mais qui sait être juste. De tous les dieux, Athénaïs n’arrivaient pas à comprendre comment l’on pouvait oublier quelque chose d’aussi primaire que le bon sens. La peur, peut-être ? La grecque avait eu peur, si peur qu’elle s’était prit à joindre les mains, fermer les yeux et prier pour qu’il ne lui arrive rien. Un réflexe presque, quelque chose de primaire et d’instinctif, que peut-être plus beaucoup avait.

Athénaïs pouvait comprendre que son besoin de repartir n’était pas forcément en accord avec ce qu’elle venait de lui dire. Elle-même avait du mal avec ce paradoxe. Il n’était pas simple de vivre seule, mais Athénaïs ne voulait s’ancrer nulle part, les grandes communauté attirent les convoitises et les conflits. Et puis la grecque n’avait plus la force de perdre qui que ce soit. Sa solitude lui pesait certainement parfois, elle préférait que The Haven ne soit qu’une parenthèse, un îlot pour l’hiver.

- Je sais que ça n’a pas beaucoup de sens de vouloir repartir quand on sait ce qu’il y a ici, j’en suis consciente, mais … je ne sais, c’est un peu cliché, mais les murs ont tendance à m’étouffer. Elle les appréciaient pour ce qu’ils apportaient, mais Athénaïs ne pouvait se résoudre à se cacher derrière. Appelons ça l’appel du grand large, c’était au moins quelque chose d’aussi cliché.

Athénaïs lui sourit, quand Harper parle de livres. La grecque se souvenait des montagnes et des montagnes de livres qu’elle avait finit par accumuler pour ses études. - Je veux bien, réponds t-elle, en tournant légèrement la tête vers Harper, avant de reporter son attention sur l’orage devant. - Je ne peux pas promettre qu’ils ne finissent pas dans le poêle, une fois terminé. C’était la triste réalité de l’hiver, un autodafé nécessaire, si l’on pouvait appelé ça comme ça.

- Quand Seattle est tombée, tout est allé tellement vite, ce n’était plus l’heure des questions ou des luttes. Mais je crois que beaucoup alimente le même sentiment que toi Harper.


ATHÉNAÏS — Oh who is she ? a misty memory a haunting face, is she a lost embrace ?
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 174
Sujet: Re: no scrub. (harper)   Jeu 4 Aoû 2022 - 2:48
Je la regarde me parler un peu de son passé au centre-ville, attentive. Je me balance de temps en temps pour gigoter, de gauche à droite, mais c'est simplement pour m'occuper. N'empêche, d'une façon un peu étrange, elle m'apaise sans même le réaliser. « De la chance? Non, tu as simplement été plus brillante qu'eux. » Mais je n'aime pas parler d'eux, justement, et quand Athénaïs mentionne que ces types savaient très bien ce qu'ils faisaient, je frissonne. L'éclair qui semble fendre le ciel sombre à cet instant précis ne m'aide pas. « Je n'en doute pas. » que j'affirme ensuite sans l'ombre d'un doute.

Sauf qu'elle insiste pour s'expliquer, affirmant qu'elle pouvait avoir tendance à étouffer dans un environnement comme ici. Je me retourne, interpellée par ce qu'elle dit. Je la fixe en soufflant un peu, la moitié d'un sourire imprimé sur les lèvres. Putain, qu'est-ce que je comprends. « Non je, je comprends. » que je lâche donc rapidement, les yeux toujours posés sur elle. Ses billes à elle sont exceptionnellement claires, je ne le remarque que maintenant. Et j'ai de la difficulté à m'en détacher, jusqu'à ce qu'elle m'offre une réponse, par rapport aux livres. Je rigole un brin quand elle avoue que les bouquins vont probablement finir au feu, haussant les épaules en levant les mains et en secouant mon crâne pour lui signifier qu'il n'y a pas de mal à ça. « Tu me diras ce que tu veux lire. Enfin, ce que tu veux brûler. »

Mais la brune parle à nouveau de New Eden. Automatiquement, je fixe à nouveau mes dix doigts. « Ça devait être horrible. » Je remercie le ciel de ne pas m'être trouvée là quand c'est arrivé. « Alors pourquoi je suis la seule qui semble vouloir faire quelque chose? » que je demande dans la foulée, quand elle m'indique que je ne suis certainement pas la seule à nourrir ce genre de sentiment à l'égard de ces opportunistes mal engueulés. « Je n'accepte pas qu'ils puissent - » Je ravale ma salive tant j'ai de la difficulté à m'exprimer. Je m'emporte un peu, là. Il faudrait que je respire. Je soupire, plutôt - reprenant d'une voix plus calme, mais plus grave. « Qu'ils puissent tout prendre, juste parce qu'ils décident de faire leur loi. » C'est un concept que j'ai du mal à saisir. « Je sais pas vraiment ce qu'était la justice avant, mais je ne crois pas que ce qu'ils font maintenant est digne de ce nom. » Loin de là, à en juger par les histoires que j'entends. Leurs valeurs sont de la pure foutaise. La gosse en moi ne comprend ni leur but ni leur légitimité. À quel moment est-ce qu'on pouvait décider de tout, dans ce monde?

« Je ne sais pas comment faire. » Nouvelle pause. « Comment faire pour accepter qu'ils puissent me voler ce que j'ai ici. » Parce que oui, égoïstement, j'ai l'impression que nous sommes tous sous leur menace. Que ça pendouille vicieusement au-dessus de nos têtes, et que c'est une question de temps avant qu'ils ne débarquent ici, rasant tout ce qui ne correspond à leur idéaux au passage. « Pour une fois que j'ai quelque chose. » Et les derniers mots me font mal tellement ils sont réels.


The wolf sits at my door, can't escape him anymore. He knows I've lost the war, and it's taking me for good. I tell those I adore, and the dishes hit the floor, the snow drips on the porch. I bite my lip and brave the storm.
Revenir en haut Aller en bas  
Athénaïs T. Fidí
Athénaïs T. Fidí
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 53
Sujet: Re: no scrub. (harper)   Dim 7 Aoû 2022 - 11:33
- Plus brillante ?   répète t-elle un peu incrédule, elle n’avait jamais eu la prétention ou l’arrogance de croire cela. Pour elle, elle avait simplement été au bon endroit ou bon moment, elle avait suivit son instinct plutôt que son courage. Plus brillante, non, elle sourit doucement, l’idée était peut-être séduisante, mais aux yeux de l’égyptienne, il n’avait là qu’un concours de circonstances bien heureux.

Harper semblait comprendre ce qu’elle voulait dire. Ce n’était pas tant les gens, ce n’était pas tant les murs, c’était le tout ce cela pouvait présenter. Athénaïs n’avait d’appel que son égoïste survie. Elle ne voulait plus rendre de comptes à qui que ce soit. La jeune femme était tiraillée entre l’envie de survivre et ce besoin terrible de se sentir profondément humaine. Son existence ne pouvait pas être simplement le synonyme d’une survie. Elle voulait voir le monde, même si celui était cassé, brisé, bancale et plein de crevasses.

Athénaïs penche sa tête d’un côté, réfléchissant. Était-elle réellement la seule à vouloir rendre les couleurs qu’ils avaient déversé sur la ville comme une coulée putride de cruauté et de violence, utilisant un Dieu pour se justifier. L’orage fend le ciel, peut-être que donner autant de pouvoir à un seul Dieu c’était donner trop de pouvoir à l’Homme. Athénaïs soupire.  - Ce n’est pas tant l’envie de faire quelque chose, mais peut-être…   elle réfléchit, - Et si derrière ces monstres il y avait de faibles lâches ?

Athénaïs espérait presque cela en réalité. Y-avait-il seulement du blanc et du noir, des méchants et des gentils ? Est ce que tous les individus que cette planète portaient étaient capables de la même résilience qu’elle ou Harper ? Parfois, il était si facile, si simple de se conforter dans les bras d’un monstre, quitte à en devenir aveugle. Était-ils réellement les plus chanceux à continuer à respirer, à vivre ? Car parfois, elle avait l’impression d’avoir des poumons jaunes de sulfure.

- On t’a volé quelque chose de précieux ? lui demande t-elle. Ce n’était pas une question empreinte de beaucoup de curiosité, ou d’un intérêt malveillant. Simplement, Athénaïs n’avait jamais vraiment réussit à de farder de faux-semblant, elle était le courant calme d’une rivière, actuellement barrée par les obstacles d’une survie et d’une vie difficile.

- A qui n’ont-ils pas volé en réalité.. ? Qui n’avait pas perdu quelqu’un, non pas perdu. Perdu n’était le bon terme, c’était se mettre la responsabilité sur le dos. Athénaïs n’avait perdu personne, la vie s’était faite brigand, et elle avait été victime. Mais voilà, il avait fallu continuer, la mort dans l’âme et la mélancolie au bout du chemin. - Il ne faut pas répondre si c’est douloureux.  


ATHÉNAÏS — Oh who is she ? a misty memory a haunting face, is she a lost embrace ?
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 174
Sujet: Re: no scrub. (harper)   Lun 15 Aoû 2022 - 7:26
Elle ne semble pas me croire. Ce n'est pas grave. Je ne fais que sourire distraitement, sans prendre la peine de m'obstiner. Mais je persiste et signe; de savoir se retirer au bon moment, ce n'est pas de la chance, ni de la lâcheté. À mes yeux, c'est astucieux, lucide. Et c'est une capacité que je ne crois pas avoir, malheureusement. Peut-être que je vais m'en mordre les doigts, un de ces jours. J'en sais rien. Dans tous les cas, Athénaïs semble jouer à la philosophe en parlant de New Eden, et de ce qu'ils sont. Je ne suis pas certaine de comprendre ce à quoi elle semble faire allusion.

Non parce que je n'ai rien à faire de ce qui se cache derrière ces monstres. Qu'est-ce que ça peut bien changer? Ce ne sont que des excuses, non? Personne n'épargne autrui sous un tel prétexte. J'imagine que l'incompréhension est lisible sur mes traits. Je la regarde longuement, sourcils légèrement froncés. Je sais bien qu'il faut ce qu'il faut, dans ce monde complètement fou. Mais à mes yeux, rien n'excuse le comportement de ces fils de pute. Peut-être que la brune ne cherche pas à les excuser, n'empêche. Peut-être qu'elle ne fait qu'expliquer. Est-ce qu'elle tente de me dire que nous sommes tous lâches à notre façon, parfois? Je refuse de le croire.

Mais je ne cesse de parler, et la question qu'elle me pose capte mon attention. Je ne la quitte pas des yeux, tandis que l'orage semble se calmer, dehors - laissant le silence envahir l'endroit pendant quelques secondes. Je ne suis pas mal à l'aise, j'essaie seulement de réfléchir en douce. « Est-ce qu'on peut se faire voler quelque chose qu'on a jamais eu? » C'est ce qui me terrorise, au final, n'est-ce pas? Je ne veux pas perdre ce que j'ai ici, cette relation que je tente maladroitement de rebâtir avec ma soeur. Et peut-être même avec d'autres. C'est notre liberté à tous qu'ils tentent de voler.

« Je veux juste une chance. » Une chance de vivre, pour une fois. De vivre une vie digne de ce nom - pas ce composite édulcoré qu'on nous force dans la gueule depuis cette épidémie de merde. « Juste une chance. » que je répète en me perdant un peu dans mes pensées. Une chance de reprendre là où j'en étais, avec Vi. De me faire pousser des racines, même, pourquoi pas! Je n'en ai jamais voulu, mais ce n'est pas à New Eden de décider pour moi. Pour nous. Surtout quand ils osent affirmer que leurs actions sanglantes et dégradantes servent à bâtir un monde meilleur.

Mon regard se lève vers le ciel qui s'apaise de plus en plus. La pluie ne tombe plus qu'en fines gouttelettes dispersées, maintenant, et j'abandonne ma couverture au profit de ma capuche que j'enfonce sur mon crâne. À un moment, il faudra bien que je rentre. Je m'approche de l'entrée de l'écurie, juste assez pour sentir l'air frais contre mon visage, avant de me retourner vers Athénaïs. « Tout le monde mérite une chance. » que je souffle en affichant la moitié d'un sourire. « Je laisserai des bouquins ici d'ici quelques jours. » J'hésite un instant. « C'était - » Nouvelle pause. « C'était un plaisir de te rencontrer. » Contre toutes attentes, j'imagine. Puis je m'éclipse - avant que l'orage ne reprenne.


The wolf sits at my door, can't escape him anymore. He knows I've lost the war, and it's taking me for good. I tell those I adore, and the dishes hit the floor, the snow drips on the porch. I bite my lip and brave the storm.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: no scrub. (harper)   
Revenir en haut Aller en bas  
- no scrub. (harper) -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: