The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Chimestry
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3132
Sujet: Chimestry   Sam 2 Avr 2022 - 13:04
Ou est-ce que tu vas ? Debout sur mes appuis, Hannah me lance un regard surpris alors que j'abandonne sans vergogne la serre et le cours qu'elle essaie de me donner. Faut dire que depuis plus d'une heure, elle parle plus vraiment de plantes à l'évidence, mais du petit nouveau qui squatte dans le quartier des voyageurs. J'veux dire, une heure pour parler d'un mec, c'est quand même beaucoup. Et j'suis à deux doigts de présumer un vrai crush sur lui. On en a assez parlé, tu trouves pas ? Autant aller le voir, et comprendre c'qui la fascine autant. Hannah s'empourpre et détourne les yeux, venant tapoter la terre avec plus de ferveur.

Ok, je vois le genre. Elle est pas décidée à me suivre, de ce que j'en comprends. Non, c'est bon, je reste ici, moi, annonce-t-elle en haussant les épaules. Et pourquoi ? Tu as peur de tomber amoureuse ? Je la pique un peu, elle secoue la tête : Pff, ne dis pas n'importe quoi, bah tiens. J'ai un soupir de circonstances avant d'attraper ma veste : Je vais t'arranger un coup, attend-moi là, je l'entends râler derrière, mais je suis déjà trop loin pour en avoir quelque chose à faire. Je fais pas gaffe à mes mains noircies par le terreau, ou le fait que mes genoux sont recouverts de boue et d'herbe.

Le temps de passer par les enclos, je flatte la petite Peep qui me le rend bien avant d'lui annonce que je reviens au plus vite. Les escaliers sont montés quatre à quatre, je fais juste l'effort de taper à la porte pour être sûre de pas trop m'imposer, et d'ouvrir quand on m'autorise à rentrer. Pas un sourire, mais je scrute l'endroit. Propre. Lui ? Aussi. Enfin, ça reste un survivant qui trouve refuge chez quelqu'un, alors à partir de là, il peut être "propre", oui. Mais il le sera jamais autant qu'avec une douche chaude et un récurage en règle.

Alors c'est toi le nouveau, que je lui souffle en me redressant. Un peu compliqué : ma cicatrice tire encore, c'est très frustrant. Au moins, elle est plus douloureuse, je gerbe plus mes tripes à la moindre occasion, c'est pas plus mal. Un soupir m'échappe : Les autres parlent que de ton arrivée, tu leurs as tapé dans l'oeil, je précise pas encore qu'Hannah a parlé de lui pendant une vraie heure, ça pourrait le rendre inconfortable. Pour pas grand chose en plus, c'est flatteur... Je crois. J'suis venue voir si t'avais de quoi t'occuper, et si les chèvres te faisaient pas trop chier, que j'ajoute finalement avec une petite moue.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Egon Schäfer
Egon Schäfer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 320
Sujet: Re: Chimestry   Lun 11 Avr 2022 - 23:14
Arrivé la veille, Egon a encore du mal à croire à sa chance. Ou à sa bonne étoile. C’est selon les croyances du moment, il faut dire. Pas particulièrement religieux – voire même foncièrement anticlérical – ni spécialement superstitieux, l’homme pense plus facilement que chacun est maître de son destin, artisan de sa propre fortune. De fait, il attribue plutôt sa présence ici à un concours de circonstances et un savant mélange d’affinités, de contrats passés et d’alliances scellées – toutes de son fait, naturellement. S’il ne se considère pas non plus comme un tacticien hors-pair, ni comme un visionnaire omniscient, l’allemand peut tout de même se targuer d’avoir su retomber sur ses pattes. Bien sûr, il a été aussi surpris que les autres par l’attaque du no man’s land et n’a eu que très peu de temps pour se retourner, pour planifier. Néanmoins, le réseau tissé comme une toile depuis des années a porté ses fruits et lui assure aujourd’hui un toit au-dessus de sa tête. Ne reste plus qu’à faire chanter cette toile pour retrouver Lukas le plus rapidement possible – sans quoi, Jodie lui arrachera la tête. Mais après des mois, l’espoir s’amenuise…

Après un tour du manoir – principalement pour repérer les sorties de secours et les activités de chacun – le quarantenaire est de retour dans la chambre qui lui a été allouée. Il a bien conscience de n’être ici qu’un invité de passage, même s’il connaît suffisamment certains des occupants des lieux pour entretenir une vraie conversation avec eux. Du reste, il entend continuer à étendre son réseau, aussi loin que possible. Alors, même s’il n’est pas particulièrement sociable et que tout n’est que calcul, Egon compte bien se mêler aux autres, pour apprendre à les connaître.

Quelques coups frappés à sa porte attirent son attention et il se tourne en direction du bruit, haussant le ton pour se faire entendre. Oui ? Entrez. Après vingt ans passés aux Etats-Unis, il ne s’est jamais totalement débarrassé de son accent allemand. Le chimiste sait que c’est un signe distinctif qui peut faire la différence le moment venu, mais c’est finalement l’un des derniers vestiges de ce passé, auquel il se raccroche avec un sentimentalisme rare. La femme qui pénètre dans la pièce ne dissimule pas sa curiosité et inspecte la chambre, son petit nez en trompette furetant de part et d’autre. Ses yeux le passent ensuite aux rayons X et Egon reste immobile, impassible. Tu as fini ? demande-t-il sans animosité, ni humour. Haussant un sourcil, il écoute sans l’interrompre, posant simplement son regard froid sur elle. Il ne doit pas se passer grand-chose ici, pour que vous vous excitiez pour si peu…

Repliant les manches de sa chemise sur elles-mêmes, il attrape le sac de sport élimé posé sur le lit et entreprend d’en sortir les vêtements qui y dorment encore. Peut-être qu’il profitera de cet arrêt pour les laver, leur redonner une seconde jeunesse… ou plutôt, une douzième, à ce stade. Les chèvres, ça va. On s’entend bien. Et je crois qu’il y a des travaux à faire ici, je devrais trouver de quoi m’occuper rapidement, merci. Il suspend son geste un instant, jette un coup d’œil à la femme. Ne se gêne pas non plus pour la détailler de haut en bas. Tu es Reese, c’est ça ? Il a entendu parler d’elle plusieurs fois, sans jamais la croiser à la cage. Egon, se présente-t-il en tendant la main vers elle. C’est à toi, l’Impala ? Chouette caisse.


But then, there’s this thing… in your head, and it’s raging. Lighting every nerve with madness. To fight. To survive.
EVER WONDER WHAT IT'S LIKE TO DROWN ?
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3132
Sujet: Re: Chimestry   Mer 13 Avr 2022 - 21:57
Alors on dira ce qu'on voudra : je suis pas madame sourire, admettons. Mais lui ? Encore moins. Cela dit, ça a son charme hein. Je comprends pourquoi il fascine Hannah et qu'elle arrête pas de parler de lui. Et oui, il a clairement des airs de Cormac. Voilà qui m'fait me demander s'ils ont pas eu une histoire tous les deux avant qu'il s'évapore dans la nature. Eh, ça serait pas déconnant, et ça nous fera un nouveau sujet de conversation avec l'horticultrice, de quoi nous amuser un peu - à ses dépends.

Franchement, depuis la chute de la cage, on s'emmerde, autant être honnête avec lui. J'avise autour d'moi, l'endroit est bien rangé, visiblement les autres ont fait ça bien pour accueillir les gens d'passage, c'est pas plus mal. Mais mes yeux se reportent sur lui rapidement sans pour autant que j'esquisse un sourire. Il se montre pas très ouvert, ni très loquasse, j'entends bien qu'il a pas pour habitude d'être avec d'autres gens. En tant que barmaid, j'fais un effort incroyable pour pas avoir l'air tout le temps d'une emmerdeuse : Et j'te dis ça mais j'ai passé un mois alité à avoir le droit de rien parce que j'me suis prise une balle, j'suis pas bavarde d'ordinaire mais là, j'ai quelques temps de frustration à évacuer, que j'ajoute.

Les chèvres, ça va. Tu m'étonnes, Peep est toujours la plus belle et la plus gentille chèvre du monde. Je pourrais avoir un sourire et m'en enthousiasmer, mais plus tard, l'temps qu'il comprenne que je suis pas totalement tarée. Comme le chocolat, que j'lui souffle. Oui, c'est le repère facile pour quiconque a déjà été dans un super marché. Egon, que je répète alors en hochant la tête : C'est pas un prénom banal, clairement. Je saurais pas dire d'où il vient, et je saurais pas dire non plus si j'ai déjà connu quelqu'un le porter. Ne serait-ce qu'un auteur ou un truc du genre. Bizarre.

Tu t'y connais en voiture, c'est ça ? que je l'interroge en fronçant les sourcils. Déjà parce qu'il commente à propos de Lucette. Je lui serre la main en retour. Je suis pas une experte, j'l'ai trouvé avec les clés sur le contact y'a... Six ans maintenant, un truc du genre, ça remonte donc, une autre vie pour certain, pour moi en tout cas j'en ai l'impression. Et ça fait un moment que Salem l'a pas bichonné. Mais c'est increvable, c'est l'avantage. La Ford était à toi ou tu as fait la même chose que moi ? A savoir, la dénicher au petit bonheur la chance un beau matin pour embarquer dedans dans la foulée. Tu faisais quoi, avant, Egon ? que je l'interroge avec curiosité.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Egon Schäfer
Egon Schäfer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 320
Sujet: Re: Chimestry   Dim 15 Mai 2022 - 20:53
D’un haussement d’épaules, il répond à Reese – il espère en tout cas que c’est son nom – et reporte son attention sur le sac qu’il vide. C’est pourtant pas le boulot qui manque, ici. Vous devriez trouver de quoi vous occuper du matin au soir, non ? Le château est suffisamment grand pour que chacun puisse travailler jusqu’à l’épuisement, et remettre ça le lendemain, pendant plusieurs semaines. En vérité, trouver cette immense bâtisse est déjà une chance incroyable pour eux, et encore plus dans l’état actuel. Rien n’est impeccable, bien sûr, abimé par le passage des années, la météo, et les occupants occasionnels, mais à sa connaissance, personne n’est passé à travers un plancher. Silencieux, l’allemand ne relève pas la tête lorsque la jeune femme lui explique avoir été alitée un mois entier, après avoir reçu une balle. Egon laisse passer un instant avant de répondre : Et ça arrive régulièrement ? De se prendre une balle, précise-t-il, pour la forme. Le bavardage ininterrompu de la brune ne le passionne pas outre mesure et il se demande bien pourquoi elle l’a choisi, lui, pour déverser ainsi ce flot de paroles ; pour évacuer sa frustration, comme elle dit.

Elle confirme et l’interroge en retour sur son nom. C’est vrai qu’il n’a rien de banal, même dans son pays natal. C’est un peintre autrichien. Egon Schiele, fait-il, son accent rendant difficilement compréhensible le nom de l’artiste. Assez peu connu, en fait, et lui-même s’interroge sur les raisons qui ont poussé ses parents à l’appeler ainsi. La conversation dérive ensuite sur l’Impala de Reese, et il hoche la tête. Un peu. Je suis pas mécano, mais la mienne n’est pas encore tombée en rade, alors ça doit aller… Il a surtout de la chance que son ancien beau-père ait pris soin de Betty comme de la prunelle de ses yeux. C’était celle de mon beau-père, je m’attendais pas à ce qu’il parte sans. Mais lui et sa femme ont dû mourir avant. C’est vrai qu’ils ont eu de la chance en tombant sur la GT, bien à l’abri sous sa bâche protectrice, dans le garage de la maison, réservoir plein. Bien sûr, il s’est souvent demandé s’il ne devrait pas l’abandonner, puisqu’il devient de plus en plus difficile de mettre la main sur du carburant. Mais au fond, Egon aussi tient à la voiture et refuse de s’en séparer. Se tournant pour poser un tas de vêtements dans l’armoire prévue à son intention, il jette un coup d’œil à la jeune femme. J’étais chimiste dans la police. Pourquoi ? Depuis le début, ses compétences ne lui ont pas servi à grand-chose, et il doute que Reese trouve un intérêt à son boulot.


But then, there’s this thing… in your head, and it’s raging. Lighting every nerve with madness. To fight. To survive.
EVER WONDER WHAT IT'S LIKE TO DROWN ?
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3132
Sujet: Re: Chimestry   Mer 18 Mai 2022 - 16:22
L'endroit a besoin de défense, mais genre les autres tâches sont celles qu'on faisait déjà avant quoi, que je lui explique. En effet pas d'quoi s'ennuyer fondamentalement. J'étais la préposée aux animaux - et au bar. Je te laisse deviner ce que je fais surtout ici. Maintenant, on essaie de relancer les cultures. Hannah - la brune qui parle quasiment jamais - était horticultrice avant, que j'ajoute. C'que je veux dire, c'est que c'est incomparable avec ce qu'on foutait à la cage en fait.

Ouais, incomparable. Là, on avait pas le temps de se faire chier, donc... Y'a que des regrets, il faut avancer, essayer d'reconstruire un truc au passage, j'sais pas si ça va être aussi possible et facile. On compte sur Thaïs pour avoir des idées je crois, elle est pas du genre à se laisser abattre. Ici, non, que je lui souffle. En tout cas c'est la première depuis notre rapatriement donc, mais à Seattle, ouais, ça tire même avant d'causer. Je sais pas si tu y as remis les pieds, disons que je déconseille, niveau accueil, les New Eden sont plutôt bof, que je lui confirme.

Egon donc. Hn, je crois que ça me parle, j'ai du lire un bouquin sur lui, je visualise des peintures avec un style très particulier, je saurais pas l'expliquer. En anglais, que je précise vite. T'es autrichien aussi, du coup ? que je l'interroge en fronçant les sourcils, un peu surprise. Surtout parce que j'aimerais bien savoir comment c'est concrètement, l'Autriche. Je connais quelqu'un, une mécano, dont les vieilles voitures du genre sont la spécialité, si tu veux son nom - et son adresse, que j'ajoute dans la foulée.

C'est dans ce genre d'moment qu'Salem me manque. J'ose croire qu'elle va bien, où qu'elle soit. Chimiste ? Je le fixe un p'tit moment. Pourquoi ? Y'a une petite idée qui m'vient en tête mais autant être sûr qu'ça soit pas débile. Dans la police, ça consiste en quoi, concrètement ? Que je l'interroge : Tu saurais... Avec du matériel précis, faire des médicaments, ou... D'autres trucs, tu penses ? que je souffle. On a récupéré du matos dans un laboratoire, des produits d'tout genre, j'me disais... Si t'as par hasard envie d'remettre les mains là-dedans, ça peut être la solution.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Egon Schäfer
Egon Schäfer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 320
Sujet: Re: Chimestry   Ven 20 Mai 2022 - 15:19
De défense, hein. C’est le moins que l’on puisse dire, compte tenue de la taille du château et des trop nombreuses ouvertures qu’il présentent. Ce sont autant de faille dans la sécurité de l’endroit et si le bâtiment a certains avantages non négligeables, il s’agit là d’un énorme défaut. Mais Egon n’entend pas cracher dans la soupe et dénigrer ouvertement le toit au-dessus de sa tête, et la faction qui l’accueille généreusement. Hochant la tête, il se contente d’un : Je vois, sans s’étendre plus longuement. Il était effectivement familier avec les activités des Bastards avant la chute de Seattle, et fréquentait la cage, plus souvent comme client que comme combattant. Il devine sans peine que le château et les occupations qu’ils y trouvent sont radicalement opposés à l’ambiance qui régnait dans leur précédent refuge.

L’allemand suspend son geste un instant, considérant la jeune femme alors qu’elle laisse entendre avoir été blessée à Seattle. D’accord, merci pour l’info. Comme beaucoup, il avait pris son parti de la présence de New Eden dans les mois ayant précédé l’attaque et il entretenait des relations cordiales avec les représentants restés sur place. Ils étaient prêts à commercer et surtout, à payer sans trop de négociations pour obtenir de quoi améliorer leur quotidien dans la ville. Aucun doute, néanmoins, qu’on ne l’accueillera pas avec des effusions de joie. Le climat de méfiance qui doit peser sur le no man’s land s’applique à tous, sans exception.

Pas autrichien, non. Allemand, de Berlin, précise-t-il. Je suis arrivé il y a presque vingt ans, avec mon ex-femme. Le détail n’a aucune importance et encore une fois, Egon s’interroge sur le devenir de Silke. Est-elle morte, et si oui, depuis combien de temps ? Il n’a pas l’opportunité de s’attarder sur la question et relève la tête, intéressé, lorsque Reese lui parle d’une mécano. Volontiers. J’ai fait ce que j’ai pu pour l’entretenir jusqu’à maintenant mais une bonne révision ne lui ferait clairement pas de mal. Si tu peux me le noter, à l’occasion…

L’intérêt de la jeune femme pour son métier l’interpelle et il se redresse, enfonçant les mains dans les poches de son pantalon. Je suis spécialisé dans les explosifs, j’étudiais les résidus sur les lieux d’un incendie ou d’une explosion pour en déterminer la cause. Je peux essayer, reprend-t-il en fronçant les sourcils. Mais je ne peux rien promettre. Inutile de certifier être capable de synthétiser des substances chimiques pour en faire des médicaments quand ce n’est pas son domaine de compétences. Cela relève d’un champ bien particulier, qui n’est pas le sien. Les tentatives risquent d’être longues et certainement infructueuses, mais il veut bien essayer.


But then, there’s this thing… in your head, and it’s raging. Lighting every nerve with madness. To fight. To survive.
EVER WONDER WHAT IT'S LIKE TO DROWN ?
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3132
Sujet: Re: Chimestry   Ven 20 Mai 2022 - 16:51
Hun, Berlin, Autrichien ou Allemand, Egon a quand même bien la gueule de quelqu'un de là-bas. Dans les cas, je suis pas persuadée que ça change grand chose. Mais c'est un peu comme dire à quelqu'un du Wisconsin ou de l'Illinois qu'ils ont des airs de famille. Au final, ils restent quand même des voisins, vivent à côté les uns des autres, j'vois pas comment ça pourrait pas s'croiser. Et ça te manque pas ? T'y as pas laissé de la famille ? Que j'l'interroge. Franchement, venir dans l'pays qui tire sur les tornades, ça doit pas vendre tant d'rêve sur le papier.

Elle s'appelle Salem. Petite blonde, vraiment pas grande, les cheveux courts et très blonds, elle a un air androgyne et porte très souvent du noir ou une veste en cuir, que je décris finalement. J'l'ai pas vu depuis un moment mais l'fait d'en parler me la remémore sans erreur. Quand tu la vois, tu la reconnais très facilement, elle a pas froid aux yeux et s'y connait vraiment bien, là comme ça, je crois pas avoir besoin de rajouter grand chose. Ou si : Il y a une faction qui s'appelle les STARS, et elle en fait parti. Quand la cage rouvrira, c'est possible qu'on les y croise, donc d'reprendre contact avec elle sera plus facile concrètement, que je lui souffle.

Du reste, j'ai juste un froncement de sourcils. C'est pas techniquement dans ce qu'on veut mais... Je crois que j'peux me contenter d'ça. Essayer, ça me va déjà, que j'ajoute simplement.

_______________


Tous les produits ont été stockés là, face à lui, Egon a droit à une large étagère avec tout un tas de bidons refermés. Lucy a essayé d'séparer ce qui peut mal réagir si c'est mélanger, on a étiqueter une partie, mais c'est pas encore fini, loin de là même, j'sais pas trop quand on aura le temps d'en venir à bout. Si Egon veut y mettre la main - pas littéralement de préférence, j'veux pas savoir dans quel état ça pourrait ressortir sinon - ça m'gène pas. Là t'as les outils qu'on a, deux paillasses, les équipements ordonnés soigneusement par la rouquine. Est-ce que y'a d'autres trucs dont tu penses qu'on devrait avoir besoin ?


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Chimestry   
Revenir en haut Aller en bas  
- Chimestry -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: