The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -24%
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
Voir le deal
249 €

Le retour du frère prodige.
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1687
Sujet: Re: Le retour du frère prodige.   Sam 24 Sep 2022 - 10:08
« Je suis désolé. » Dit-il, sincèrement après avoir entendu les difficultés rencontrées par Teresa en son absence. Il n’avait pensé qu’à lui-même quand il était parti, mais pour cette fois il savait qu’il ne prenait pas une mauvaise décision. Ce n’était pas la même chose que lorsqu’elle l’avait suivi, à Seattle, pour le ramasser à la petite cuillère après qu’il ait abandonné femme et enfant. C’était sans doute parce que ce départ avait été différent qu’elle était parvenue à le laisser rejoindre Olympia, sans le besoin de le suivre et l’épauler. Il lui en était reconnaissant. « Je suis rentré, et je ne compte pas te laisser tomber » Lui promet-il, toujours dans leur langue partagée.

Il acquiesce avec humour. Entre elle, Andrea et Eden, c’était difficile de prétendre le contraire. Il admirait leur force à toutes les trois, chacune à leur manière. « Ils ont sept et cinq ans, donc petits… oui et non. » Dit-il, pour lui répondre. « Oui, c’est romantique, on verra si c’est suffisant… On ne s’est pas mis de pression sur le sujet ; nos vies sont quand même à deux endroits différents et ce n’est plus aussi facile qu’à l’ancienne époque. » Dit-il. Il fallait beaucoup plus de patience et de résilience. « Mais… tu en sais quelque chose » Rajoute-t-il, sur un ton plus doux. Il savait que le souvenir était encore douloureux. Et puis, elle était seule désormais, il ne reviendrait jamais pour s’occuper d’elle et du petit. « Oh, j’espère oui que tu la rencontreras… et que tu ne lui feras pas trop peur. » Ajoute-t-il, malicieux en faisant référence à son instinct protecteur.

« Je crains effectivement que ce soit un monstre trop gros pour nous cette fois-ci. Nous allier aux Remnants ne sera sans doute pas suffisant. » Déjà qu’il en avait horreur, une alliance contre New Eden n’effacerait pas les griefs qu’il avait contre eux. « Mais j’ai toujours fait confiance au Conseil, qu’il ait changé en mon absence n’y change rien, puis c’est pour un mieux. » La révolution menée par Marlon resterait gravée dans les esprits pour un long moment encore. Lisandro n’avait pas la prétention de ne pas se sentir coupable dans l’affaire. Il faisait lui aussi partie des Messiah tant dénigrés à l’époque.

Après l’avoir écouté et compris, il lui offrit un sourire : « Alors je rentre à la maison… Rien ne presse. Je prendrais une autre caravane plus tard, mais ne t’en fais pas, je crois qu’elle ne sera pas parquée très loin de la tienne, tu y seras comme chez toi » S’amuse-t-il, avec tendresse. Sans ambiguïté aucune, il aimait aussi sa proximité avec Teresa. Il ne la renierait pour rien au monde. « Je sais que j’ai été absent longtemps, mais je serais toujours là pour toi, d’accord ? » Qu’il lui dit alors, avant qu’Alejandro se rappelle à eux. « D’accord, pour vous deux. » Rit-il, doucement, avant de venir piquer la joue du bébé avec un baiser un peu sonore, déclenchant un rire surpris.


And I know this is the truth, 'cause I've been staring at my death so many times. These scary monsters roaming in the halls, I wish I could just block the doors and stay in bed until the clock will chime. I felt like I won, but I wasn't done. The nightmare repeats itself every time
❝If I had to lose you, I’d probably lose myself.❞


Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 710
Sujet: Re: Le retour du frère prodige.   Jeu 6 Oct 2022 - 10:27
- Je rêve ou tu es en train de t'excuser d'avoir une vie en-dehors de cette caravane ? Je viens de te le dire ! Je sais que t'en avais besoin. Et puis, c'était pour la bonne cause... Elle lui sourit tendrement, dans un hochement. Je sais que tu m'abandonneras jamais. C'est pas parce que tu t'éloignes que je suis seule dans mon coeur. C'est juste.. plus difficile à gérer ?

L'espagnol leur venait naturellement, et la cubaine était ravie, à chaque fois, d'utiliser sa langue commune avec son frère de coeur, le seul avec lequel elle pouvait le parler couramment. Certains en avaient quelques bases, mais ce n'était pas pareil.
Elle ne pouvait quitter son sourire depuis le retour de Lisandro, l'observant comme si elle ne l'avait pas vu depuis une éternité -ce qui n'était pas si loin du compte-. Cing et sept ans.. ils sont déjà grands. Ils sont nés peu de temps après l'invasion... c'est mieux comme ça, ils ne regretteront pas l'avant. Elle dodelina doucement du chef avant de reprendre, un peu plus hésitante : Après ton histoire avec Andrea.. ce que tu as vécu, comment les choses ont tourné. C'est bien de ne pas t'mettre la pression avec Eden. Laisser les choses couler d'elles-mêmes. Elle se contenta d'un hochement, à l'évocation furtive de sa situation de mère célibataire, avant de laisser éclater son rire franc. Moi, lui faire peur ! Si elle a le caractère que tu lui décris, elle devrait me survivre, quand même ! Et puis.. Si elle ne te fais pas de mal. Voire même, si elle te rend plus heureux, alors je ne peux que l'aimer déjà. Elle lui adressa un clin d'œil ce disant.

La discussion, plus sombre, s'engagea finalement. Est-ce que leur Fort était toujours aussi sécurisé ? Non, bien sur que non, mais elle n'imaginait pas le quitter une seule seconde. C'était chez eux, elle n'avait plus connu que ça depuis sa renaissance, l'après. Après la mort de son premier fils. Même après tout ce temps, son prénom restait un tabou que seul Lisandro connaissait, pour peu qu'il se souvienne de ses délires fiévreux, à son arrivée.

- L'alliance avec les Remnant ne suffira sans doute pas, c'est vrai. Mais c'est malgré tout.. non négligeable. Peut-être pas sur ce point, mais sur d'autres. Rien que de ne plus les considérer comme des ennemis, c'est un grand pas. June n'était pas facile de caractère, mais elle semblait franche, comme la plupart de ceux avec lesquels elle avait pu échanger. Et ma confiance envers le Conseil est tout aussi importante que la tienne, crois-moi. Je sais qu'ils feront toujours le mieux pour nous. Si elle avait su alors qu'Ils finiraient par annoncer la fuite du Fort..

Son regard oscilla entre Alejandro et son oncle, pétillant et plissé d'un sourire, encore. Tu sais que si tu déménages je passerai mon temps chez toi, hein ? Je trouverai touuujours une bonne raison de venir squatter. Ajouta-t-telle d'un ton chantant. Ne serait-ce que pour voir les autres petits bouts. Enfin.. petits et moins petits, maintenant. Je rêverais d'une grande famille, tu sais..? je veux dire. Une famille avec mes enfants à moi. Même si je suis proche de Soo et Malik, par exemple, c'est pas la même chose. Elle leva les mains en signe de résignation. Mais ! Ce serait déjà plus évident si je faisais pas fuir les hommes et les femmes qui me plaisent. Et puis bientôt j'aurai plus l'âge d'avoir des enfants..
Alejandro releva le niveau sonore de quelques décibels d'un rire, appuyant ensuite le tout d'un "papapapa !" vers Lisandro.
Tesa étouffa un rire avant de se racler la gorge, les joues un peu rouges. Il appelle tous les hommes comme ça pour le moment, ça n'a pas le sens.. qu'on lui prête habituellement, pour lui. J'essaye de lui expliquer, mais en l'absence de point de comparaison, c'est un peu délicat.



Smile, cry, laugh or scream.
But live, as long as you can.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1687
Sujet: Re: Le retour du frère prodige.   Dim 13 Nov 2022 - 13:13
« Ne t’en fais pas, c’est pas demain que je vous abandonne » Elle, Annabella, Andrea, toute cette vie et cette famille qu’il s’était créé à Nisqually. Partir était nécessaire pour faire point et remettre les choses à leur juste place. Et puis, ça n’avait rien à voir avec sa crise après son accident. Il était parti dans un endroit sûr, entouré de personnes généreuses et sécurisantes. Avoir Matias à ses côtés lui avait fait beaucoup de bien et puis donner à nouveau des cours à Hazel et Allegra lui avait fait du bien à l’âme. Alors, à l’arrivée d’Eden et des enfants. Oui, ça avait été le summum, ou la cerise sur le gâteau.

« Eden est à Olympia, moi ici… Avec nos familles respectives, ce ne serait pas responsable de… s’obliger, ou de se promettre quelque chose. Nous savons tous les deux que nos familles resteront la priorité » Répond-il, à sa sœur de cœur, avec un sourire. « Mais je crois qu’on a un peu rédécouvert que nous n’étions pas juste… des parents. » Ajoute-t-il, alors que son sourire s’étire un peu plus, avec une complicité évidente. « Tu devrais essayer, toi aussi. » Il la taquine, évidemment.

« Je suis sûr qu’elle te plaira » Dit-il, rassuré quand même par les propos de la cubaine et par sa bonne humeur. Quelque part, il aurait cru qu’elle juge cette histoire un peu trop compliquée pour lui ; une relation à distance, cela lui ressemblait si peu mais, à dire vrai, c’était sans doute tout ce dont il avait besoin après son histoire avec Andrea. Il n’était pas prêt d’oublier tout ce qu’il avait vécu de bien avec la métisse. Ils avaient tant construit en si peu de temps. Mais Eden… Eden c’était différent. Doux, simple et naturel. Et peut-être qu’il n’était pas nécessaire de se précipiter pour construire quelque chose. Peut-être était-ce tout ce qu’ils avaient besoin, l’un et l’autre.

« Ils ne seront jamais nos amis, Teresa. Ne fais pas l’erreur de leur faire confiance » Oui, le chilien avait une rancune assez tenace. Il n’était pas prêt à leur accorder ne serait-ce que le dixième de sa confiance. « Mais ils savent où se trouvent leurs intérêts, on ne peut pas le nier, c’est certain. Et le Conseil sait ce qu’il fait, ça pour ce point, je leur fait confiance également. » Ajoute-t-il, en essayant de se montrer le moins désagréable possible. Teresa était sur le terrain bien plus souvent que lui, elle était plus en contact avec eux qu’il ne le serait jamais - il n’en avait tout bonnement pas envie.

« Oh, ce n’est qu’une question de manque d’espace ! Je sais bien que les caravanes seront collées l’une à l’autre. » S’amuse-t-il, avec un amusement non feint. « Je t’avoue que j’ignorais avant, que je voulais d’une famille. Mais depuis l’arrivée d’Annabella… Je sais qu’on ne forme pas une famille au sens traditionnel du terme mais, tu sais… J’aime bien celle qu’on a composé ici. » Avec Andrea, Corray, Teresa et les enfants - tous ! même ceux à venir. Ils formaient une famille recomposée qui le rendait réellement heureux, aujourd’hui. Et il pouvait se satisfaire de cette famille là. « Je suis persuadé que c’est parce que tu n’as pas encore rencontré la bonne personne, cariña. Après, c’est sûr qu’on n’vit plus dans un monde où c’est facile de faire des rencontres. » Ajoute-t-il. « Olympia n’est pas vraiment la porte à côté » Souffle-t-il, amusé un peu.

Alejandro les interrompt et Lisandro part dans un rire franc, lui aussi. « Ne t’en fais pas, ça ne me pose pas de problème… » Par contre pour Teresa, c’était sans doute un peu différent. « Tu sais, ce n’est pas grave… Des figures paternelles, il n’en manquera pas avec nous. Ce n’était que son père biologique… Et puis, Tonton ou Papa, je ne risque pas de me vexer. » Lui dit-il, sur un ton plus sérieux. « Il te manque ? » Lui demande-t-il, finalement.


And I know this is the truth, 'cause I've been staring at my death so many times. These scary monsters roaming in the halls, I wish I could just block the doors and stay in bed until the clock will chime. I felt like I won, but I wasn't done. The nightmare repeats itself every time
❝If I had to lose you, I’d probably lose myself.❞


Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 710
Sujet: Re: Le retour du frère prodige.   Lun 12 Déc 2022 - 23:37
Bien sur qu'il ne les abandonnerait pas. Il n'a même pas à le préciser, elle le sait. Sa confiance en lui est infinie, littéralement, elle a déjà mis sa vie entre ses mains et le ferait à nouveau sans l'ombre d'une hésitation.
Qu'il ait eu besoin de s'éloigner un temps était compréhensible, bien qu'elle, à l'inverse se ressource au cœur de Nisqually. Elle aime sortir du Fort, rencontrer de nouvelles personnes, mais elle revient toujours à son point de départ, son nid.

Un sourire de compréhension vient accueillir les explications de Lis', bientôt accompagné d'un hochement. Vous avez chacun une vie bien ancrée dans votre.. chez-vous respectif. Une vie familiale, une place, une importance, aussi.. Elle hésite un instant avant de reprendre. Aussi libre que tu sois, ton départ serait une réelle perte pour le Fort, ne serait-ce que pour tes connaissances et tes compétences. Même si c'est une vision extrêmement terre à terre des choses. Elle soupire légèrement, retrouve un léger sourire. Et moi je perdrais le meilleur des frères. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour manifestement, alors autant arrêter de me déprimer toute seule ! Elle lui tire la langue à sa petite remarque bien sentie. Et avec qui je devrais faire ça, hein ? Tout le monde est casé ou célibataire endurci dans les alentours ! Et depuis la chute du NML, j'ai perdu de vue mes sexfriends.
A dire vrai, personne ne l'a touchée depuis son viol, mais ça.. Elle se garde bien de le dire, l'ambiance n'est pas à la gravité. Elle préfère détourner la question et profiter du sourire du chilien.

Après quelques mots qui se terminent à propos d'Eden, c'est de The Remnant dont il est question, et l'avis de Lisandro est bien tranché sur la question. La brune a un geste d'apaisement envers lui, secouant doucement la tête. Il y a un monde entre.. "ne plus être ennemis" et "devenir amis", tu le sais aussi bien que moi. Jamais nous ne serons amis, ni eux ni nous, ne le souhaitons. Les rancunes sont trop ancrées, jamais elles ne seront totalement dépassées. Elle, en est capable. Elle n'a pas vécu tout ça. Même si la confiance est relative, elle se fie à eux, en partie au moins. Ils ont fait un pas vers nous, on ne peut pas le leur retirer.

La conclusion de son frère quant à la disposition de leurs caravanes, quand en avoir plusieurs deviendrait nécessaire, lui arrache un éclat de rire. Moi je suggère d'ouvrir les murs des deux caravanes, et de les coller ensemble pour en faire une grande et unique. Elle se cale, coudes sur la table, visage dans les mains et les yeux un peu plus rêveurs. J'avais une grande famille, quand j'étais enfant.. Mais je n'aimais pas forcément ça pour autant. Ce n'est que quand j'ai eu mon fils et que j'ai rencontré Laura que j'ai connu le bonheur d'avoir une vraie famille, même réduite. Nous voulions adopter d'autres enfants. Son regard retombe sur le moustachu. Ta famille n'est pas conventionnelle, c'est rien de le dire. Pour être très honnête, je ne sais pas comment tu vis si bien de côtoyer Andrea et Corray chaque jour. Je crois que j'en souffrirais plus que toi. Moi au final je suis en retrait vis à vis d'eux, même si Andrea est une merveilleuse amie. Disons qu'il y a toi et une myriade d'enfants qui gravitent autour de nous, dans ma famille à moi ! Elle hoche légèrement pour elle-même, avant de rouler des yeux, amusée. Tu as quelqu'un à me présenter, peut-être ? Homme ou femme, je suis pas difficile. Ramène-moi quelqu'un d'Olympia la prochaine fois !

Interrompus par Alejandro, le brun ne s'offusque heureusement pas de ses babillages. Je sais qu'il ne manquera pas de figure paternelle, à commencer par toi. Mais.. ce n'est pas pareil qu'avoir un père ou une mère. Tío Lisandro. Son sourire se fane légèrement et elle recule dans le fond de son siège, dans une secousse de tête qui indique son ignorance.

- J'en sais rien. Des fois oui. J'étais pas amoureuse, comme il ne l'était pas mais.. j'avais de l'affection pour lui, un sentiment particulier. Il était tellement excentrique qu'il me faisait oublier le monde dans lequel on vit. Il était dans son propre monde, et j'aimais y plonger aussi. Teresa se mordille l'intérieur de la joue pensivement, avant de lâcher un nouveau soupir. Oui, il me manque. Mais c'est fini, c'est comme ça. Ça n'aurait pas pu marcher longtemps entre nous tu sais.. On était bien trop différents. Et c'est bien à cette constatation qu'elle se raccroche. Se dire qu'ils se seraient séparés tôt ou tard apaise la douleur de l'absence. Ça n'aurait été que repousser l'échéance. Après quelques secondes, elle reporte un léger sourire sur ses lèvres. Dans tous les cas, il n'est pas là.



Smile, cry, laugh or scream.
But live, as long as you can.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1687
Sujet: Re: Le retour du frère prodige.   Dim 25 Déc 2022 - 11:25
Le chilien est touché de ses paroles. « Je n’ai pas l’intention d’abandonner tout ce que j’ai construit ici, avec vous, ne t’en fais pas. » Qu’il lui souffle, en comprenant à quel point ces quelques mois d’absence l’avait affectée plus que de raison. Quand il est parti, il avait songé à ça … tout quitter et recommencer ailleurs. Et c’était fort probable que s’il n’y avait pas eu Annabella dans l’équation, il n’aurait pas envisagé de revenir. Etrangement, c’était sa rencontre avec Eden qui lui avait un peu remis sur les rails. Elle, ses enfants, mais cet amour responsable aussi. Celui qui se permet d’être sans pour autant oublier ce qui est important.

Il a un sourire amusé alors qu’elle répond à ses taquineries. Il n’imagine sans doute pas à quel point ses traumatismes sont encore présents à ce jour. « Boaf, les relations se font et se défont, même ici tu sais. » Il en sait quelque chose, après tout. Mais il comprend aussi que sa sœur était actuellement toute tournée vers ce petit être qui régit sa vie aujourd’hui. Les choses importantes. C’était bien tout ce qu’ils devaient avoir en tête dans cette vie.

Le sujet tournant autour des Remnants le rend évidemment plus amer. « Ils ont fait un pas vers nous parce qu’ils sont acculés. C’est à la fois satisfaisant et inquiétant. Les Remnants n’ont jamais manqué d’arrogance par le passé. Avec nous, ou contre nous. Je n’suis pas prêt de l’oublier. » Alma - la mère d’Eli et sa compagne alors - avait été tuée sous leurs yeux, malgré leur coopération. Juliet avait été malmenée et Isaac avait perdu son sang-froid. Alma est morte ce jour-là. Et il n’avait jamais pu la venger comme il l’aurait souhaité. « Ce qu’ils ont fait avec le Ranch à l’époque n’est pas mieux que ce que New Eden a fait avec Providence… » Même si la comparaison est lourde. New Eden dictait les lois, mais l’aide qu’ils fournissent aux survivants sur place semblait réelle.

Mais ce qui est bien avec Teresa, c’est qu’elle sait quand il vaut mieux ne pas insister. Il se met à rire en imaginant les deux caravanes. « D’accord, d’accord. Si on a l’occasion cet été, on essayera de se bâtir une maison, ce serait plus simple pour abriter notre équipe de foot. » Loin était encore le souci de la tempête ou de l’attaque de New Eden qui les forcerait à déménager à l’automne. Il l’écoute avec attention, avec tendresse aussi. « Je n’aurais pas parié y survivre non plus, l’année dernière… » En parlant d’Andrea et de Corray. « J’aimerai toujours Andrea tu sais, je crois que ça ne s’en ira pas. Mais… c’est différent aujourd’hui. » Il avait appris des choses sur lui-même, pris du recul sur sa relation avec elle. « Et puis… Et puis je crois que nous séparer nous a fait… du bien. Je trouve Andrea bien moins soucieuse aux côtés de Corray. Et je me sens… Différent aussi. Moins… J’ai pris plus de confiance en moi. C’était facile de me cacher derrière ses décisions à l’époque, de lui laisser la responsabilité de tout, mais ça pesait sur ses épaules, et ça me frustrait paradoxalement. » Leur relation n’aurait probablement pas éclaté de la sorte si ça n’avait pas déjà été présent avant son accident, n’est-ce pas ? « Et puis on passe à autre chose. Je n’ai pas envie de m’enliser dans la rancoeur et la jalousie juste parce que cette histoire n’a pas marché… On a une famille ensemble, et j’entends bien prendre mes responsabilités. » Dit-il, en ponctuant d’un clin d'œil. Lisandro avait été bien trop démissionnaire par le passé.

Il rit doucement : « Oh il faudra que tu viennes à l’occasion alors ! Mais tu en rencontreras sûrement bientôt, certains membres vont venir pour le suivi des grossesses et pour le troc, évidemment. » Et ça, c’était bien sa spécialité, n’est-ce pas ? « T’auras qu’à te présenter. » Dit-il, d’un air complice. Quant au géniteur d’Alejandro, c’était un autre débat : « C’est son géniteur, pas son père. Et les couples gays d’abord ? Ils ne se posent pas cette question ! » Il tente de dédramatiser la situation comme il peut, avec des évidences et des sourires à crever le plafond.

« Je ne l’appréciais pas vraiment… Mais il a réellement fait ce qu’il a pu pour m’aider à te retrouver. » Pour ça, il lui était reconnaissant. Cela n’empêchait pas qu’il lui ait tourné le dos, une fois qu’il avait découvert les cicatrices sur son visage. Mais il n’y avait pas que des cicatrices visibles chez son amie. « Comme dit, ce n’est que le géniteur d’Alejandro… Je peux te promettre qu’il ne lui manquera pas. » Peut-être qu’il posera des questions plus tard, et ils auront les réponses à lui donner, il n’en doutait pas. Il vient tendre le bras pour presser sa main. « Mais nous, on est là. » Pour elle, pour eux deux.

« Allez, je propose qu’on passe à table, j’ai faim ! » S’exclame-t-il soudain, pour reprendre un peu de bonne humeur et penser à des choses plus heureuses.


And I know this is the truth, 'cause I've been staring at my death so many times. These scary monsters roaming in the halls, I wish I could just block the doors and stay in bed until the clock will chime. I felt like I won, but I wasn't done. The nightmare repeats itself every time
❝If I had to lose you, I’d probably lose myself.❞


Revenir en haut Aller en bas  
Teresa Guevera
Teresa Guevera
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 710
Sujet: Re: Le retour du frère prodige.   Mar 3 Jan 2023 - 11:41
Lisandro savait comment réconforter et rassurer sa sœur, indéniablement. Un dernier sourire clôtura le sujet d'un abandon qui ne viendrait pas, se tournant brièvement vers les déboires amoureux de cette dernière. J'aimerais bien qu'elles se fassent, avant de se défaire, hé. Le tout avec un sourire amusé. Evidemment qu'elle se sentait parfois seule, mais finalement entre son travail et ses proches, la solitude ne durait jamais longtemps.

Quant aux Remnant, le chilien n'était pas prêt de leur pardonner leurs actes, et c'était totalement compréhensible. Je sais ce que tu as vécu... Et jamais je te demanderai d'oublier ni de faire l'impasse. Elle hocha doucement pour appuyer ses mots, avant de baisser les yeux. Ça ne valait pas mieux que New Eden mais désormais c'était pourtant bien contre eux qu'ils devaient se défendre, sinon se battre.

Un sourire revint sur son visage en entendant son ami évoquer la construction d'une maison, plutôt que de se séparer en deux caravanes, Elle frappa des mains avant de le pointer de l'index. ÇA c'est une idée ! Tu vois, c'est encore mieux que de défigurer nos pauvres roulottes. A nouveau elle se fit silencieuse, pensive quand il évoquait dans la foulée sa relation avec Andrea, et les effets de leur séparation. J'ai du mal à m'en rendre compte, mais c'est ton.. votre ressenti qui compte avant tout. Et c'est vrai que tu t'affirmes plus qu'auparavant, dans tes choix. C'est une bonne chose, indéniablement. Bien qu'il n'ait jamais manqué de caractère, bien au contraire. Mais sans doute avait-il l'air plus.. libre, avec une sorte de poids en moins sur les épaules. Et puis, après tout je te comprends. Quoi que je puisse ressentir à son égard, je n'en veux plus à Bill aujourd'hui. On n'avance pas, quand on s'enlise dans la rancœur.

Lis' en revanche, semblait en avoir encore après lui, même plus que sa sœur de cœur. Tu joues sur les mots.. Oui, c'est son géniteur, admettons ! Il m'a redonné le sourire, il m'a emmené dans son monde rempli de folie et de bonne humeur, je ne peux que lui en être reconnaissante. J'en avais bien besoin à ce moment de ma vie. En plus je venais de me prendre un râteau d'Elric ! Elle rit ce disant. Encore un souvenir qu'elle gardait en mémoire, sans rancune. D'autant qu'aujourd'hui il était parti, il ne méritait pas ça. Il ne lui manquera pas, c'est sur. Mais s'il se pose la question un jour.. Enfin, peu importe, on n'en est pas là.
Sa main rejoignit celle posée sur son bras, la caressant doucement du pouce.

- Heureusement, que vous êtes là. Un nouveau rire résonna dans la caravane. Flamboyante idée, tout le monde à table ! Le tout applaudi par un Alejandro qui ne manquait jamais une occasion de se remplir la panse...



Smile, cry, laugh or scream.
But live, as long as you can.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Le retour du frère prodige.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Le retour du frère prodige. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: