The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

The house down the hill
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: The house down the hill   Mer 30 Mar 2022 - 11:29
~20 mars 2022 •


L’eau à peine tiède de la douche de camping ruisselait sur ce corps stigmatisé qu’elle frottait pensivement. Au fil des impuretés qui délaissaient sa peau ivoirine, les pensées de Selene s’enfilaient les une après les autres. Un collier de perles de songes, de réflexions, d’espoirs et d’envies inavouées aussi. Finalement, la cascade s’arrêta, mais elle s’accouda au rebord en bois. La solution ne viendrait pas maintenant. Pas seule. Elle avait besoin de… elle avait besoin de parler à Juliet.

Alors plus tard, après avoir enfilé un pyjama en coton et s’être emmitouflée dans un gilet, après avoir mangé un bout dans son coin et avoir couché Elizabeth, après avoir joué aux cartes avec Hope, la musicienne avait retrouvée sa petite amie dans leur chambre éclairée à la bougie. Chaque soir, cette ambiance tamisée devenait leur cocon, leur jardin secret. Il était plein de douceur, mais aussi plein de souffrances refoulées. Pourtant, Selene ne l’échangerait pour rien au monde. Elle aimerait que ce soit tout le reste de sa vie…

- Hey…, fit-elle plus pour attirer l’attention de sa cadette que pour la saluer – elles s’étaient évidemment déjà vues aujourd’hui.

La pianiste vint s’asseoir en tailleur sur le lit, l’esquisse d’un sourire ourlant la pulpe rosée de sa bouche. Déjà, elle savait que Juliet savait. Elle ne prenait ce genre de posture que quand elle avait quelque chose à dire et sa complice la connaissait mieux que personne. Il y eu pourtant un suspense de quelques secondes, avant que la musicienne ne concède finalement ses premiers mots :

- Aujourd’hui… j’étais sur une expédition qui partait vers Lake tapps… il y a pas mal de propriétaires de bateaux là-bas, on voulait voir s’il y avait des choses à récupérer pour la marina, elle chassa cette introduction de la main, ce n’était évidemment pas le cœur du sujet, sur le retour, on est passés par les petites routes, entre Bonney Lake et Summer…, Selene se mit à se ronger l’intérieur des joues, comme chaque fois qu’elle était un peu hésitante, les autres n’ont pas fait gaffe, mais… on est passé à côté d’une petite maison… assez isolée, avec une clôture, une cheminée…, allez savoir pourquoi ce détail était important, bref, je sais pas. Sur le coup, j’ai pensé « ce serait vraiment cool de vivre ici avec Juliet et les filles »… , la pianiste haussa finalement les épaules, forçant le trait d’un rire qui se voulait désinvolte, je sais pas pourquoi je te dis ça, fallait juste que… ça sorte.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The house down the hill   Lun 11 Avr 2022 - 23:00
Plongée dans son roman, Juliet se laisse porter loin de Nisqually, loin des tracas du quotidien. Loin du conflit avec New Eden, loin de la tempête qui l’agite à chaque instant. L’exemplaire de Pride & Prejudice qu’elle trimballe avec elle de refuge en refuge depuis 2015 est largement écorné, écorché, rongé d’humidité, mais elle y tient comme à la prunelle de ses yeux. Ce simple objet, ce livre anodin, la rattache à une existence perdue, idéalisée, qu’elle rêve souvent de retrouver. Il lui rappelle qu’elle n’a pas toujours été cette survivante aux ailes brûlées, à la dépression latente, sans cesse aux aguets, prête à fondre sur elle comme une lionne sur sa proie. Certes, Juliet n’était pas non plus une adolescente radieuse, populaire, mais elle n’avait pas à lutter chaque jour pour sa survie. Pas comme cela, du moins. Même si sa vie, alors, lui paraissait alourdie par le divorce médiatisé de ses parents, ces problèmes lui paraissent désormais anecdotiques en comparaison de ceux qu’elle connaît aujourd’hui.

La voix de Selene attire son attention et Juliet est comme tirée d’un rêve, réveillée en sursaut par un bruit extérieur. Glissant un doigt entre deux pages, elle se tourne vers sa compagne, un sourire aux lèvres. Hey, répond-t-elle, se redressant en voyant la pianiste adopter la position des grandes discussions. Le roman est déposé au passage sur la table de chevet, la lecture remise à plus tard. Qu’est-ce qu’il se passe ? Une pointe d’inquiétude se cache dans son intonation. Juliet est tellement habituée aux mauvaises nouvelles, aux coups du sort, qu’elle est sans cesse dans l’attente de la prochaine fois.

Inévitablement, lorsque Selene commence son récit, la cavalière se crispe. Qui ont-ils perdu, cette fois ? Mais la suite n’est pas ce qu’elle attendait, et elle reste un instant silencieuse, pensive. Une maison, avec une clôture et une cheminée ? La jeune femme ne peut s’empêcher d’imaginer La petite maison dans la prairie et lâche un petit rire disgracieux, plaquant une main sur sa bouche pour étouffer le bruit. Pardon, pardon, fait-t-elle, s’interrompant vite en réalisant que Selene ne rit pas. T’es sérieuse… t’es vraiment sérieuse… Cette fois, sa voix n’est qu’un souffle. Et en y réfléchissant mieux… l’idée est tentante, elle doit l’admettre. En vérité, cela fait longtemps qu’elle y pense, elle aussi. Longtemps qu’elle rêve de partir. Joachim et elle en ont même parlé. Mais avec tout ce qu’il s’est passé, tout ce qu’elles ont traversé, elle ne croyait plus cela possible. Pourtant, elle ne s’emballe pas, et se fait plutôt l’avocat du Diable.

Selene… On survivrait pas cinq minutes sans la protection de Nisqually…. Elle ne devrait même pas avoir à l’énoncer, songe-t-elle. Plus que quiconque, parce qu’elle est mère, la pianiste n’aurait même pas dû penser à l’éventualité de partir. Pire, à chaque fois que Juliet en a parlé, la question de la sécurité d’Effy s’est toujours posée comme un obstacle infranchissable. Alors, qu’est-ce qui a changé, aujourd’hui ? Pourquoi, tout d’un coup, Selene envisage-t-elle cette option ?


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: Re: The house down the hill   Mer 13 Avr 2022 - 0:13
- Tu rigoles ?! Rétorqua Selene mi-plaisantine, mi vexée, c’est Nisqually qui ne tiendra pas 5 minutes sans nous !

Depuis le temps, n’avaient-elles pas prouvé qu’elles étaient largement capable de se débrouiller ? La jeune femme avait un sacré passif d’exploratrice de l’extrême et de survivante en condition hostile, mais beaucoup semblait l’oublier au profit de son image de… « convalescente ». D’ailleurs, elles avaient quand même affronté le monde sauvage à deux pendant plusieurs semaines, et elles étaient rentrées entières. Bref, ce n’était pas le sujet et elle ne voulait pas s’engueuler avec sa petite amie à ce propos.

- Je ne suis pas en train de dire « viens, on part », mais… à nous deux, on se complète se beaucoup d’aspects, la pianiste chassait, elle savait se défendre et saurait organiser une défense honorable, Juliet n’était pas à son estimer et elle avait des notions de médecine, ok, on serait isolée et vulnérable, ça a toujours été l’argument définitif, mais…, elle haussa les épaules, on est pas vulnérable ici aussi ? Sachant que quelqu’un, dehors, nous a probablement balancées l’année dernière ? Qu’on se met à accepter des anciens New Eden maintenant ?

Selene se foutait que Preston ait montré patte blanche. A tout moment, il guidait une armée de fanatiques sur eux. A tout moment, il s’infiltrait dans un mobile home et faisait un massacre. Cet homme était une bombe latente, posée tranquillement dans leur jardin. Elle allait encore passer pour une paranoïaque, mais à prévoir le pire, elle était toujours en vie. La musicienne se pinça alors les lèvres, une grande inspiration bloquée dans sa poitrine. Elle la relâchait, le regard perdue dans le vide.

- J’ai l’impression qu’Effy n’est pas plus en sécurité ici que si elle n’était qu’avec nous…, et ça lui faisait mal de le constater : dans un monde idéal, elle embarquait toute la famille de la prison, mais c’était impossible, mais laisse tomber, c’était une idée comme ça, elle chassa le sujet de la main, comme une mouche qui serait venue l’importuner, l’herbe est toujours plus verte ailleurs, j’imagine.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The house down the hill   Dim 15 Mai 2022 - 21:00
La plaisanterie de Selene atteint son objectif et la fait sourire, sinon rire. Si elle sait que le camp s’en sortait très bien sans elles, il ne faut pas oublier que Nisqually, tel qu’elles le connaissent aujourd’hui, n’existerait pas sans la pianiste. Elle a mis son cœur, son âme, dans ce projet, au détriment de sa propre santé, physique comme mentale. Mais depuis plusieurs années déjà, Selene n’est plus seule artisane de leur prospérité et au fond, Juliet a le sentiment qu’elles ne sont que des reliquats du passé. Les dernières survivantes d’une communauté depuis longtemps éteinte, qui se raccrochent à leurs souvenirs au lieu d’aller de l’avant.

Le fait est que Juliet ne s’est jamais faite à la vie ici. À la taille du groupe, sans cesse en expansion ; aux différentes personnalités, plus ou moins agréables, qui le peuplent. Depuis toujours, elle se considère comme une hôte dont l’invitation aurait depuis longtemps expiré, et qui s’efforce simplement de se fondre dans le décor pour éviter l’expulsion. Alors elle a beau faire semblant, prétendre qu’elle croit à la protection de Nisqually… la suggestion de Selene est tentante. Très tentante.

La pianiste poursuit, abattant progressivement tous les murs de sa résistance. Pensive, Juliet s’efforce d’imaginer leur vie en dehors du camp. Loin d’Isaac, de Joachim, de Lisandro, de Nolan… avec Effy et Hope, dans une petite maison isolée… Avec pour seuls voisins le silence, le calme, la tranquillité… la possibilité de vivre, tout simplement. De vivre l’existence sereine à laquelle elle a toujours aspiré, et qui lui a toujours manqué. Instinctivement, la cavalière pose une mains sur celle de Selene, pressant ses doigts dans les siens. Attends… attends… Elle secoue la tête, reprend pied avec la réalité.

C’est complètement dingue comme projet, tu en as conscience ? interroge-t-elle, plongeant son regard azur dans celui de la brune. Dans ses yeux, elle peut déjà lire la réponse. Oui, elle sait. Oui, c’est dingue. Mais la plupart des grandes idées ont commencé ainsi. Deux ami.e.s avec un rêve fou, en apparence inatteignable. À quel point elle est isolée, cette maison ? On peut y installer Django et Fury ? Hors de question de les laisser à Nisqually. Est-ce qu’on peut sécuriser les alentours facilement ? Pourront-t-elles le faire seules, ou devront-t-elles demander l’aide de leurs amis ? Et plus important encore... Est-ce que tu crois qu’on peut vraiment le faire ?...


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: Re: The house down the hill   Jeu 19 Mai 2022 - 22:02
Les mains de Juliet, posées sur les siennes, lui firent relever les yeux. A la lueur de la bougie qui vacillait avec langueur, elle admirait la beauté de sa compagne. Toute naturelle, fragile et forte à la fois, elle était magnifique à couper le souffle. Et savoir qu’elle ne jetait pas sa lubie à la poubelle lui réchauffa le cœur. Alors avait-elle conscience que ce projet était dingue ?

- Est-ce qu’on a sincèrement pas fait plus dingue que ça ?

Leur survie toute entière était une succession de choses « dingues » qu’elles avaient dû respectivement tenter. Et les deux dernières fois que la musicienne avait eu un instinct comme ça, ça avait donné la prison, puis Nisqually. Alors certes, elle était moins malade à l’époque, moins abimée, mais tout de même. Elle n’en était pas à son coup d’essai, même si tout n’était plus clair dans son esprit.

- Je sais plus… je crois, oui, fut sa réponse pour les premières questions de Juliet, par contre, quant à savoir si elles pouvaient le faire, elle affirma : vraiment, ce qui m’étonne, c’est que tu doutes qu’on puisse le faire.

C’était à moitié une plaisanterie, évidemment, mais… peut-être était-elle un peu piquée, aussi. Car avec le temps, son image d’une cheffe de meute s’était un peu effacée. On ne la voyait plus que comme une mère, une force utile ou pire : une personnalité fragile. Pourtant, cette communauté avait poussé sur les graines de son initiative. Selene s’en sentait juste mise à part maintenant.

- Je sais me défendre, je sais gérer un groupe, je sais chasser. Tu t’occupes des chevaux comme personne, tu peux nous soigner et t’es plus ingénieuse que nous trois réunies, elle évoquait évidemment Elizabeth et Hope, puis qu’elles seraient de la partie, ce sera pas de le faire qui serait dur. Ce serait de faire accepter aux autres qu’on a pas besoin de Nisqually, justement.

Pas en tant qu’entité en tout cas, massive, inamovible, régie par trop d’engagements, des règles et de principes. C’était une bonne choses, pour l’essentiel de la population et la musicienne était fière du résultat. Ce n’était tout simplement plus pour elle.

- Je t’emmènerai voir à l’occasion si tu veux, et tu me dis ce que tu en penses.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The house down the hill   Lun 20 Juin 2022 - 19:26
En réfléchissant à la remarque de Selene, Juliet doit bien avouer qu’à plusieurs reprises, elles ont eu l’occasion de se mettre à l’épreuve, presque toujours avec succès. C’était différent, murmure-t-elle, plus pour elle. Pour autant, elle reste sceptique, méditant sur leurs capacités à surmonter ce nouveau défi. C’est une chose de créer une communauté avec l’aide d’autres survivants, pour la plupart tous adultes. C’en est une autre de s’installer à l’égard de tous avec deux petites filles – même si, à mesure que le temps passe, Hope peut de moins en moins être qualifiée d’enfant.

Se mordant la lèvre inférieure, elle se laisse aller à imaginer l’existence qu’elles pourraient avoir. Au fond, la proposition de Selene ne répond-t-elle pas aux suppliques formulées depuis des mois ? C’est vrai que leur agression, quasiment un an jour pour jour auparavant, a brutalement freiné ses envies de liberté. Mais maintenant que la pianiste agite de nouveau cette possibilité devant son nez, Juliet hésite à la saisir, à la faire sienne. Les craintes que la mère énonçait quand la cavalière proposait de partir sont désormais celles qu’elle formule aujourd’hui, avec un vague relent d’hypocrisie. Tous les arguments que Selene lui opposent sont ceux qu’elle-même a employé pour tenter de la convaincre, un an en arrière.

Evidemment, elle a des questions, et Selene y apporte des réponses. Ses doutes font rire la pianiste et Juliet baisse la tête, presque honteuse de les avoir formulés. C’est surtout de moi que je doute, fait-t-elle entre ses dents. La cavalière a conscience de ne pas être une guerrière, comme Selene. En cas de souci, elle ne pourra rien faire pour protéger sa famille. Comme si elle avait lu dans son esprit, la brune lui brosse immédiatement un portrait qu’elle doit espérer rassurant, et fait au moins esquisser un sourire amusé à Juliet. Imagine si ça déclenche des vocations, et que d’autres décident de partir aussi… Ce n’est bien sûr pas leur but, mais si cela arrivait, elles pourraient difficilement être tenues pour responsables de cette vague de défection.

Quand Selene propose finalement de l’emmener voir la maison en question, Juliet hoche la tête. Ça m’aidera à réaliser, oui… Après tout, elle a encore du mal à croire à la possibilité de quitter Nisqually. Après des mois à serrer les dents, à plaider pour leur départ, elles ont finalement payé les conséquences de leur indécision et sont tombées entre les griffes de New Eden. Après cet épisode, quitter le camp semblait encore plus impossible, et voilà que Selene lui annonce qu’elles peuvent le faire… Je te fais confiance, Selene, mais je voudrais bien voir cette maison avant de me décider. Au fond, Juliet sait aussi qu’elle ne pourra pas dire non. Ne serait-ce que parce qu’elle refuse d’être celle qui retiendra Selene à Nisqually.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: Re: The house down the hill   Dim 3 Juil 2022 - 21:41
Selene hocha la tête. Sa petite amie avait accepté de voir la maison, elle ne lui en demandait pas plus – pas pour l’instant. D’autant qu’elle avait longtemps été réticente à l’idée de partir quand Juliet mettait le sujet sur le tapis. Ce serait relativement mal venu de l’oppresser quand les rôles s’inversaient. Quant à se dire qu’elles provoqueraient potentiellement une vague de départ, la musicienne y avait déjà songé.

- Je sais que des gens pourraient vouloir nous suivre, souffla-t-elle, pensive, mais… ce sera pas de notre faute, elle haussa les épaules et retrouva le contact avec les yeux clairs de sa cadette, si d’autres personnes quittent Nisqually, c’est juste parce qu’on aurait été les premières à faire quelque chose pour fuir ce qui bouffe tout le monde…, la peur, permanente, de finir sous le rouleau-compresseur New Eden, on a protégé Nisqually, largement plus que Nisqually nous a protégées…

Une part d’elle-même se sentait ingrate de prononcer ces mots… et en même temps, n’était-ce pas le camp qui était ingrat avec elle ? Ce paradoxe lui cisaillait le crâne. Selene avait abandonné les rennes parce qu’elle était physiquement, psychologiquement et mentalement incapable de tenir la barre. Mais en même temps, elle haïssait se sentir étrangère dans sa propre maison. Au point qu’on héberge d’anciens ennemis, sachant pertinemment ce qui lui avait été fait…

- Je crois qu’il y a une sortie de ravitaillement qui passe dans la zone de la maison dans deux jours, c’était ce qu’elle avait cru comprendre en discutant avec Cora, je peux nous inscrire si tu veux. On fera un petit détour avec Fury.

Un demi sourire fleurit sur ses lèvres. La jeune femme se sentait chavirer sous le coup d’un souffle chaud dans ses entrailles. Peut-être était-ce enfin la porte de sortie de leur tunnel. De nouvelles perspectives, de nouvelles vies, de nouveaux projets. Un instant, elle dévora des yeux Juliet, sa Juliet, celle avait qui elle s’imagine poursuivre son bout de route dans ce monde en ruine. Il était temps de penser à elles, et d’arrêter de vouloir couver le monde entier…

- On va dormir ? L’invite-t-elle finalement.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The house down the hill   
Revenir en haut Aller en bas  
- The house down the hill -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: