The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Babies & us
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: Re: Babies & us   Jeu 14 Avr 2022 - 19:21
J’avais du mal à détacher mon regard de ces petits squelettes, recroquevillés sur eux-mêmes, témoignages d’un passé pas si lointain encore. Isalín et moi ressemblions à des pilleurs de tombe, alors qu’elle s’emparait de la note entre les mains du cadavre de l’adulte en charge, dans un craquement sinistre et sonore.

Sa lecture ne m’aida pas à relativiser la scène, mais elle m’aidait à mieux comprendre ce qu’il s’était réellement passé ici. « C’est horrible. » Je le soufflai d’une voix faible, réellement touché par le sort de ces enfants, qui n’avaient jamais pu revoir leurs parents. Ils étaient tous des héros que l’Histoire ne retiendrait pas, car ils étaient morts, comme nombre d’autres, dans les débuts de l’épidémie. Je mesurais la chance que je pouvais avoir que mon père soit encore là, à mes côtés. Je relevai un regard peiné vers Isalín, qui partageait ma tristesse. « Tu… tu crois pas qu’on devrait les enterrer ? » C’était peut-être un peu tard pour y songer, mais j’avais envie de faire quelque chose pour eux.

« Ou…oui. On y va. » On aurait le temps d’y songer après. Je la suivis à travers la maison de la nourrice, jusqu’à une pièce qui avait des airs d’ancienne salle de jeux. Si tout était couvert d’une couche épaisse de poussières, les multiples couleurs – même atténuées – donnaient un air un peu plus guilleret à l’ensemble. J’avais moins l’impression d’être entré dans un mausolée. Au moins, je ne craignais pas de priver quelqu’un en ramassant tout ce que je pouvais ici.

J’ouvris plusieurs tiroirs pour regarder un à un à l’intérieur, tout en vérifiant par moment la liste. « Tu crois qu’ils ont besoin de jouet ? Ou… ça va nous alourdir pour rien ? » J’ouvris un ancien livre interactif pour en parcourir quelques pages, tout en me retournant vers Isalín. Je manquais au même moment de trébucher sur un petit camion de pompiers. J’accrochai celui-ci du regard un peu plus longuement, un peu livide. « Tu sais quoi ? Je suis content que mon père soit ni policier, ni pompier, ni quoi que ce soit qui nous faisait rêver étant enfant… » Je ne pouvais pourtant pas m’empêcher de songer à ma mère, dont les compétences médicales avaient dû être réquisitionnées au début de l’épidémie. « En fait, t’as raison. Je crois que… » Ma gorge se serra un peu. « C’est trop dur de s’occuper d’un enfant. Je sais pas comment ils font au camp... tout peut basculer tellement vite, l’angoisse quoi. » C’était un risque à prendre. « Je me suis déjà fait une paire de frayeur rien qu’à m’occuper d’Anoki, tu vois ? » Alors imaginer devoir prendre une décision aussi difficile que cette nourrice, parce qu’on serait jeté dehors, sans plus rien à se mettre sous la dent.

Je récupérais quelques peluches et autres jouets facile à porter, avant de tout mettre dans un sac à dos que j’attrapais plus loin. Sauf qu’en vérifiant son contenu, je réalisais qu’il était prévu pour le transport de biberons et de couches. « Bingo. » J’agitai les couches devant les yeux d’Isa’ avant de les ranger de nouveau à l’intérieur, avec les biberons vides. Ils faisaient même des sacs exprès pour ça ? « C’est toute une organisation quand même. » J’étais impressionné. Et sidéré un peu aussi.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 673
Sujet: Re: Babies & us   Ven 15 Avr 2022 - 23:53
- On demandera à revenir avec de quoi les enterrer…

Parce que là, malheureusement, ils n’ont ni la pelle, ni le temps. Isalín demandera à Lara, elle comprendra, non ? Le père de Joachim aussi est plutôt ouvert d’esprit. Et tous les deux sont suffisamment proches du Conseil pour avoir gain de cause ! L’islandaise range donc la lettre dans sa poche et emboîte le pas à son copain.

Outre la poussière, et la chambre-cimetière, la maison est assez… child friendly. Il y a des couleurs partout, des coins de table en caoutchouc, des block-portes pour empêcher qu’elles ne claquent, des barrières aux entrées d’escalier, etc. Tandis que le cavalier explore les tiroirs de jouets, la jeune femme vient de débusquer une paire de petites poussettes, repliées sur elle-même. Elle hésite à leur rendre leur forme usuelle : à tous les coups, elle ne saura pas les remettre…

- Hum… j’imagine que les jouets, c’est pas l’plus important ? C’est mieux des couches ? Ou des biberons ? Ou… ça, elle montre sa trouvaille.

Aller, on ose : elle tente de déplier la poussette. C’est galère. Est-ce que le mécanisme est grippé ou bien elle a oublié de détacher quelque chose dans un coin ? Elle s’y prend si mal que ça ? Merde à la fin, le matériel pour parents ne devraient pas être plus intuitif ? Les gens se prenaient vraiment la tête à avoir tout ça pour leurs gosses ? Elle est interrompue dans sa bataille par la réflexion de Joachim.

- Euh… oui, j’pense que c’est mieux, approuve-t-elle la gorge nouée.

Elle, ses parents ne sont ni pompier, ni médecin, ni policier. Pourtant, elle ne les a pas vu depuis… toujours. Souvent, Isalín les visualise encore vivants, en Islande. Sachant que les monstres n’aiment pas le froid, leur pays n’a pas dû être très hospitalier pour eux. Mais alors, imaginer ses parents la croire morte lui faisait plus mal encore.

- Oui je vois complètement, rit-elle doucement, soulagée de finalement entendre que son petit ami n’attend pas d’elle de faire un bébé, et puis, Anoki, c’est un peu notre fils, non ? plaisante-t-elle.

Bien qu’elle n’ait pas demandé à apprendre à monter, l’islandaise a complètement adopté l’équidé. Elle lui fait des papouilles et elle comprend l’affection que lui voue Joachim. Chaque fois, l’inquiétude de ce dernier vis-à-vis de son cheval devient la sienne. Par la suite, son copain met la main sur un sac-à-couches et des couches – elle l’applaudit – et trouve…

- Non…

Dans une armoire, Isalín a trouvé une boîte en carton qui renferme apparemment un drôle d’appareil. Avec deux entonnoirs reliés à des tuyaux et vissés sur des biberons, une petite machine avec un bouton régulateur… ses yeux s’ouvrent rond de stupeur.

- Ce serait quand même pas ça un tire-lait ???? Elle a l’air aussi horrifiée que le son de sa voix ne le laisse présumer, on dirait vraiment un truc pour vache ! On peut pas ramener ça ! Elle pense aux pauvres femmes qui devront l’utiliser, franchement, Joa : imagine, on a un bébé – ce qui n’arrivera jamais – mais imagine : tu m’laisserais utiliser ça ?!



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: Re: Babies & us   Jeu 21 Avr 2022 - 19:56
J’avais hâte d’oublier un peu ce que je venais de voir et d’entendre, même si Isalín était prête à abonder dans mon sens une fois de retour au camp. Je lui rendis un sourire, heureux qu’elle me soutienne. Je me doutais bien qu’elle avait envie de faire autre chose de notre temps libre, mais ça me tenait à cœur de leur offrir une sépulture décente. « Dis Isa’… Tu crois en quels Dieux, toi ? » Je me souvenais vaguement avoir eu la discussion avec Kaya, quand on la croyait morte. J’avais alors eu du mal à rester conscient avec ma plaie infectée à la jambe. Rien que d’y songer de nouveau, ma gorge se serra un peu. J’aurais préféré tout oublier de cet épisode, mais c’était impossible. Ca tournait sans cesse dans ma tête depuis. Et parmi tout ça, il y avait Kaya qui s’en voulait de ne jamais lui avoir posé la question à temps.

Isalín arrivait tant bien que mal à détendre l’atmosphère, que ce soit par ses dépliages catastrophiques de poussette, ou quand elle prétendit qu’Anoki était un peu comme notre fils. « Tu t’en sors ou… tu as besoin d’aide ? » Je commençais à sérieusement me poser la question, à voir comment elle galérait avec la poussette. « Attends, j’ai un meilleur truc en stock ! » J’avais tout d’abord cru que c’était un autre sac à dos du même acabit que celui que je venais de trouver, mais il y avait des trous pour laisser passer des mains ou des pieds. « Euh… ça se porte comme ça ? » Je le passais dans mon dos, peu convaincu. « Ou comme ça ? » Je le passais devant moi, en passant mes mains dans les interstices. « Pratique, non ? » Ca devait leur casser le dos, en vérité. Mais ça restait plus tout terrain, ce qui convenait mieux au camp ! « Heureusement qu’Anoki est pas vraiment notre fils, il pèse une demi-tonne ! Et je rigole même pas. »

Bon, il nous manquait quoi d’autres ? Je continuais de fouiller les placards, mais l’exclamation choquée d’Isalín m’arrêta dans mon entreprise. « Quoi, t’en as trouvé un pour de vrai ? A quoi ça ressemble alors ? » Je délaissais tout sur place pour me pencher au-dessus de son épaule, curieux de découvrir sa trouvaille. Sauf que… elle avait raison. Ca ressemblait vraiment beaucoup à ce qu’on utilisait pour traire les vaches, en beaucoup plus petit. « Euh… wow. Euh… » Je détaillais l’engin, sans bien savoir quoi en penser, quand Isa’ s’insurgea immédiatement. « Quoi ? Sur… sur toi ? Euh… » J’ouvris des yeux ronds comme des soucoupes, sans pouvoir m’empêcher de fixer sa poitrine. « N-non ! Bien sûr que non ! » Mince, rien que l’imaginer avec ça me faisait vraiment bizarre. « M-mais ça arrivera pas, si tu veux pas de bébés… » Ou elle en voulait un ? Je ne comprenais plus rien, moi. « C’est quand même une demande de Cassidy, enfin… on doit lui ramener, non ? Et euh… ça te dérangerait vraiment de le faire ? Parce que moi je… j’ai pas trop envie. » Je ne voyais vraiment pas me pointer chez elle pour lui présenter ça. « Et sinon, on a tout ? » J’avais hâte d’oublier cette discussion le plus rapidement possible.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 673
Sujet: Re: Babies & us   Ven 22 Avr 2022 - 13:31
- Hum… aucun, mais mes parents étaient catholiques !

C’est ce qu’elle a dit plus tôt, à propos des « dieux » en lesquels quelle croiraient. La jeune femme n’avait pas été trop imprégnée par la religion. Son père et sa mère n’étaient pas de « gros » pratiquants, mais ils allaient à la messe aux dates phares : Noël, la Toussaint, Pâques, … ça ne lui a pas laissé de souvenir impérissable. En tant qu’enfant, Isalín se souvient surtout s’être ennuyée pendant les cérémonies.

Qu’importe maintenant. Il flotte entre les deux adolescents une ambiance légère, alors qu’ils découvrent mutuellement les étranges objets destinés à s’occuper d’enfants. L’islandaise se rend particulièrement compte qu’il s’agit d’un monde à part, quand elle n’est capable d’identifier, ni de nommer en anglais, la moitié de ce qu’ils débusquent. Mais la palme, pour la l’instant, ça revient quand même au tire-lait.

- Oh je vois, c’est moi qui doit amener à Cassidy sa machine à traire ?! Rétorque-t-elle en riant, mais t’as raison, c’est mieux : tu phaseras pas ses seins comme sur les miens maintenant !

C’est une plaisanterie, et d’ailleurs, Isalín le montre en pouffant dans sa barbe. Depuis leur dispute et l’expression de son insécurité, ils se sont complètement réconciliés et ont pu discuter du sujet. Ce n’est pas toujours rose, mais la jeune femme se sent quand même mieux et moins craintive de perdre l’intérêt de son petit ami.

- J’crois pas qu’on a tout… sur la liste, y’a un truc là : turbulette, c’quoi ça encore ? Et « couffin » ? T’crois qu’ils ont voulu écrire « coussin » et se sont juste plantés ?

Ceci dit, pendant qu’elle parle et que Joachim préfère fuir le sujet du tire-lait, Isalín est toujours hypnotisée par ce dernier. Passée la surprise, c’est quand même relativement intriguant. Et elle ne tarde pas à l’évoquer à haute voix :

- T’sais, plus j’le regarde, plus j’me dis que je voudrais essayer… pour la science ! S’empresse-t-elle de préciser en tournant ses yeux de jade vers Joachim, je suis pas prête à voir du lait… ou n’importe quoi, sortir d’mes seins !

Même si parler de son corps avec son copain n’est plus un problème, l’islandaise rougit et se réfugie dans un rire. Aller hop, c’est embarqué le tire-lait, ils peuvent se concentrer sur le reste. L’air de s’intéresser à d’autres trouvailles, elle demande sur un ton qui se veut léger :

- Ton père t’as d’jà fait la discussion un peu gênante là ? Genre sur la protection et tout…



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: Re: Babies & us   Sam 23 Avr 2022 - 1:45
« Ma mère est juive… » Je l’avais soufflé sur le même ton qu’elle, ce qui laissait entendre que je l’étais aussi, mais que je n’accordais pas non plus beaucoup d’importance à la religion. Ca me paraissait quand même important d’en parler, après ma discussion avec Kaya. Mais elle tenait beaucoup à ses Dieux, contrairement à nous deux. C’était très ancré pour elle.

Je laissais de côté ces sujets d’une grande sériosité, parce qu’Isalín avait finalement mis la main sur le Saint Graal : la fameuse machine à traire pour v… femmes. Elle s’insurgeait déjà que je veuille qu’elle le remette à Cassidy elle-même. « Euh… Ouais ? C’est un truc de f… Pardon. Mais un peu quand même. » Je n’aimais pas faire ce genre de généralités, mais là… c’était un peu impossible de le manquer. Je rougis aussitôt quand Isalín me fit quelques reproches dissimulés alors qu’elle me grillait à la mater. « Quoi ? Non mais pas du t… » Ah, c’était juste une blague. Je lâchai un bref rire en me massant la nuque d’un air gêné. J’imaginais que… elle était plus détendue avec ça maintenant ?

Je me penchai au-dessus de son épaule pour vérifier la liste avec elle. On avait déjà barré pas mal de choses, mais ça n’en finissait pas. « Olala… mais je sais même pas ce que c’est moi ! » Turbulette ? Couffin ? Pourquoi il existait tout un vocabulaire autour des nouveaux nés ?! « Ca fait penser à turbulent alors… » J’eus un éclair de génie, un peu dérangeait. « Euh… c’est pour les attacher ?! »

Mais si je croyais qu’Isalín était définitivement passée à autre chose, elle ne pouvait s’empêcher de mentionner à nouveau l’engin diabolique. « Je suis pas sûr de vouloir voir ça… » Ce n’était pas vraiment sexy. J’allais avoir des sales images en tête après, et pas dans le bon sens du terme. « Mais je croyais que tu voulais pas d’enfant… » Franchement, j’étais perdu là !

Je n’aurais pas dû remettre cette discussion sur le tapis, parce qu’elle s’empressa de rebondir sur les contraceptifs. « Euuuh… » Je me grattai l’arrière de la tête, vaguement gêné. « Bah en fait non, c’est Nolan qui s’en est chargé, à mon retour de fugue… » Est-ce que c’était utile de lui préciser pourquoi ? Non, vraiment pas. Le mot motel était assez tabou entre nous. « Mais franchement, quand c’est un médecin qui t’en parle, c’est super flippant. E-et toi ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 673
Sujet: Re: Babies & us   Sam 23 Avr 2022 - 15:08
- Mais t’as trop raison !

Isalín a éclaté de rire à l’idée que les turbulettes servent à attacher les enfants. Franchement, quand elle voit les petits machins cavaler dans le camp, elle se dit que les parents doivent effectivement avoir besoin de les sécuriser de temps en temps. Après tout, on trait bien les mamans comme des vaches, on peut mettre une laisse aux enfants comme les petits chiots…

- Mais non ! J’veux pas d’enfants ! Juste… raaah, laisse tomber, a-t-elle fait en levant les yeux au ciel.

Il ne peut pas comprendre, probablement. C’est « un truc de fille » apparemment – ça, elle s’en souviendra. Pendant qu’elle se met en quête de laisse pour bébé du coup, elle tend l’oreille sur la réponse de son petit ami. Et en apprenant que c’est Nolan qui lui a fait the talk, elle grimace de compassion. En effet, un médecin, ça doit faire flipper… pis Nolan quoi. Il est gentil, mais c’est pas comme s’ils étaient proches.

- Moi c’est Lara qui m’a expliqué… donc c’était cool, pour de vrai, l’australienne est douée pour lui expliquer ce genre de chose, elle m’a parlé d’un truc pour les filles… j’sais plus comment ça s’appelle, mais genre ça s’met dans notre…, ses mains miment brièvement la forme d’une pomme – ou d’un cœur, et ça empêche de faire des bébés. Mais bon, là on en a pas, alors j’prends les tisanes de Cassidy, ça, il est au courant, mais elle m’a rappelé d’faire attention, tout ça…

L’islandaise hausse les épaules. Elle sait déjà qu’ils font comme ils peuvent et pour le reste… l’insouciance de l’adolescence compense les lacunes de leur situation. Ils sont jeunes, dans un monde ou la contraception en a pris un coup, ils n’ont pas trop le choix. L’abstinence ne fait vraiment plus partie de leurs plans communs.

- On change de pièce ? Visiblement, pour celle-ci, ils ont fait le tour, dis, pendant qu’on est sur le sujet…, la jeune femme essaye de garder une voix détachée, mais le rose ne quitte pas ses jours, y’a des trucs que… ‘fin… y’a des trucs qu’t’as envie qu’on essaye tous les deux ? Elle le fixe de ses yeux de jade, une légère ondulation de la tête appuie la question pour préciser quelque chose comme : « tu vois quoi : le sexe », pour changer quoi… euh… j’aime bien comme c’est hein ! Beaucoup ! Juste… bref, tiens, c’est ça un coussin ? Vite une diversion. On dirait une housse pour bébé, avec des bretelles pour qu’il en sorte pas.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: Re: Babies & us   Mar 26 Avr 2022 - 18:46
Un doux sourire me vint en réponse. « Lara… elle est un peu comme ta maman, non ? » Je ne la connaissais pas aussi bien qu’elle, mais c’était impossible de rater ce lien indéfectible qui existait entre elles. Je trouvais ça plutôt cool. Quand Isalín était arrivée ici, elle se sentait un peu seule. Maintenant, elle avait aussi un peu sa famille.

Par contre, je me serais bien passée des détails sur ce que Lara avait pu lui expliquer. « Euh… des trucs que vous mettez dans votre… oh ! » Je rougis subitement en comprenant à quoi elle faisait référence. « Mais je sais pas comment on met ça… et puis je me disais que ça devait faire mal aussi. » Je ne savais pas si les tisanes étaient plus efficaces, mais elles étaient certainement moins contraignantes. « En vrai, Nolan m’a dit que le risque zéro existait pas, surtout maintenant… » J’aurais peut-être mieux fait d’éviter de lui dire, non ? Elle allait flipper d’avoir un bébé par accident et refuser de le faire après ! « Moi j’ai entendu qu’on pouvait aussi se servir de boyaux de mouton à la place de… » Je ne devrais peut-être pas rentrer dans ces considérations aussi techniques non plus, hein ? « Euuuh… Enfin laisse tomber ! »

Je piquai du nez, subitement confus. Voilà que je commençais à parler comme le médecin, ça craignait vraiment ! Parce que je préférais ressembler à Tomeo plutôt qu’à Nolan, à choisir. Isalín le trouvait bien plus cool. « Euh, ouais ! On change de pièce. » Comme on pouvait changer de sujet, en fait.

Je la suivis dans le couloir, ouvrant une à une les portes attenantes, après avoir frappé à plusieurs reprises, juste pour vérifier. La première menait sur une chambre à coucher, qui était certainement celle de la nourrice. L’autre m’intéressait plus, car elle donnait sur la salle de bain. L’odeur de pourriture et d’humidité me fit reculer un peu au début, mais je m’engageais à l’intérieur après un temps d’adaptation, pour en fouiller les tiroirs. Je les vidais littéralement dans mon sac sans chercher à comprendre, parce qu’entre les couches, les lingettes pour bébé, et autres ustensiles non identifiés… « Je sais pas à quoi ça sert, mais dans le doute on va tout prendre hein ! »

Je rejoignis ensuite Isalín dans le couloir, qui avait mis la main sur des rechanges, où ce qu’il y ressemblait. Elle me prit complètement au dépourvu en se tournant vers moi pour me poser une question très… « Euh… » Wow ! « J-Je sais pas. Et toi ? » J’ouvris des yeux ronds, alors qu’elle précisait vouloir changer un peu. Panique à bord ! J’avais aucune idée de ce qu’elle voudrait qu’on fasse exactement ! Je m’appuyai contre la penderie pour me donner un air faussement nonchalant devant sa question, alors que je m’étais décomposé à l’intérieur. « C’est… ce serait bien. » Est-ce Wyatt ou Ruben n’auraient pas des conseils à me donner, ou… ou des revues ? Je savais pas moi ! « T’as une idée en tête ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Babies & us   
Revenir en haut Aller en bas  
- Babies & us -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: