The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
Voir le deal
65.97 €

The approaching curve
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 174
Sujet: The approaching curve   Sam 12 Mar 2022 - 19:32
Je sais bien qu'une poignée de membres est à l'extérieur, depuis quelques jours - mais putain, j'aime pas devoir me taper toute la merde juste parce qu'ils ont décidé d'aller jouer ailleurs. Je jure que je ferai partie de la prochaine expédition, juste pour ne pas avoir à gérer plus de boulot en restant au camp. Non parce que semble-t-il qu'il faut tous mettre la main à la pâte, surtout quand certains sont dehors et qu'ils ne sont pas là pour le faire à ma place. Dans tous les cas, je sais pas ce qui me motive finalement à me bouger le cul. Je pourrais facilement bousiller un tas de trucs, faire chier tout un tas de gens, mais je sors finalement de ma caravane pour me diriger vers le potager de Fort Nisqually, là où j'ai eu comme instruction de me montrer disponible pour Cassidy - ordres de Nolan. Bordel, j'ai réussi à passer sous le radar pendant si longtemps, et maintenant, je dois constamment me pointer le bout du nez un peu partout. Et dans ce cas-ci; simplement parce que madame est enceinte.

Le pire c'est que je ne sais même pas quoi faire pour être utile. C'est bien la raison pour laquelle je redoute autant ce moment, j'imagine. Je serre mon manteau sur moi, sentant le vent qui tente de s'infiltrer sous mes vêtements, et j'arrive finalement à ma destination. D'emblée, j'ai l'impression que c'est vide. Su-per, quelle perte de temps. J'avance un peu, j'observe autour. Je n'ose toucher à rien parce que mon deuxième prénom pourrait facilement être meurtrière de plantes vertes. J'ai juste envie de rebrousser chemin et rentrer. Retrouver Vi pour la centième fois pour me convaincre que c'est bien réel.

Mais j'entends du bruit, finalement. Comme si quelque chose venait de tomber? Je ne suis pas certaine, et je me dirige instinctivement vers ce que j'entends - à pas de souris, fidèle à mes habitudes. Je n'ai même pas d'armes sur moi, la belle connerie. Je m'empare aussitôt d'un sécateur un peu rouillé qui traîne, question de ne pas me retrouver les mains vides devant une potentielle menace. Je n'y peux rien, c'est plus fort que moi - je n'ai jamais l'impression d'être tout à fait en sécurité, même ici. Même depuis le temps.

Sauf que je ne trouve aucune menace, et aucun humain digne de ce nom. Non vraiment, ce que je vois me fait plutôt penser à une baleine. Une baleine de dos, qui n'a jamais appris à nager, ni à contrôler ses émotions, de toute évidence. J'ai même le réflexe de reculer. Peut-être que de partir maintenant va m'éviter de devoir lui parler. J'ai fait ce que j'avais à faire, après tout. Elle respire, elle est donc toujours en vie. Et même si elle ne l'était pas, je ne saurais pas quoi faire. Mission accomplie, donc. Nolan ne pourrait pas me dire que je n'ai pas su veiller sur sa petite femme. Enfin, petite - le terme est relatif. Or, je me retourne finalement pour foutre le camp, priant silencieusement pour que la blonde ne note pas ma présence avant que je puisse disparaître complètement.
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2320
Sujet: Re: The approaching curve   Mer 16 Mar 2022 - 21:38
Je devrais pas lui en vouloir. Après tout, ils avaient besoin d’un medic. Ils sont nombreux, et il ne risque rien. C’est pas du tout son genre de se mettre en danger. Et puis, il m’a demandé. Je crois. Et j’ai dû répondre que tout allait bien et qu’il avait intérêt de revenir. J’ai peut-être même souri un peu. Sauf qu’il aurait dû comprendre que NON ça allait pas aller. Et que EVIDEMMENT j’allais flipper. Donc clairement, si, je lui en veux. Et clairement, en fait, si j’ai carrément le droit de pas être contente. Non mais il me promet d’être là, de pas me laisser, que tout ira bien. Et dès qu’il en a l’occasion, cet idiot en profite pour se casser. Dans une mission suicide ou peu s’en faut. Super loin d’ici en plus !

Alors que putain de bordel de merde, je suis presque à terme ! Sérieux ! C’est pas comme si en plus, j’étais ravie de cette grossesse ! Pas comme si j’étais sereine et détendue ! Et oui, Tom est là, encore heureux, mais c’est pas une raison ! Et en plus, il est pas là, il est dehors, sans doute en train d’éloigner quelques morts… Et puis, c’est lui le père ! Donc je suis toute seule. CQFD.

Et franchement, ça pouvait pas plus mal tomber. Et quoi qu’il en dise, qu’ils en disent tous, non, j’ai pas forcé, non j’ai rien fait de particulier, j’ai été super sage ! J’ai dormi un peu, mais qui pourrait dormir correctement avec un ventre de la taille d’un porte-avion ? Je dirais bien que j’ai pas très bien dormi parce qu’il est pas là, ce qui n’est pas totalement faux étant donné que je m’inquiète pour lui, mais sinon, j’ai le lit pour moi toute seule, c’est plutôt cool. Donc voilà. Et là, je me contentais de m’occuper de plants de tomates, le truc de fou quoi.
Toute seule avec Dawn et l’alien. Et si la chienne me regarde d’un air inquiet, après m’avoir poké du museau, elle va pas m’être d’une grande aide.

Mes mains se crispent et mes phalanges blanchissent sur le bord sur le bord d’une des tables de la serre. Je retiens un nouveau cri, laissant malgré tout un long gémissement m’échapper, alors qu’une autre contraction se fait ressentir. Quelques plants de tomates tombent à terre et je jure entre mes dents alors que la douleur reflue lentement. Respire. Lentement. Je suis censée compter les minutes entre chaque non ? Ça fait un moment, donc ça va. Je suis loin des contractions toutes les cinq minutes, mais bordel, c’est obligé de faire aussi mal ?
… Oh la ferme !

« Niveau discrétion faudra faire mieux que ça si tu veux échapper à un chien. » Le visage un peu trop pâle, le cœur tambourinant et les jambes tremblantes, je finis par me retourner, pour voir une nana en train de partir. Si Dawn s’était pas relevée, fixant un point derrière moi, en mode semi-passif, j’aurais peut-être même pas su qu’elle était venue. « Harper, c’est ça ? » Je fronce un peu les sourcils en voyant ce qu’elle tient. « Tu l’as trouvé où ? Putain mais quel est l’abruti qui a encore laissé traîner ses outils ? Sérieux, cette bande de manchots, je vais les allumer. » En plus il est rouillé non ? Et merde. « Qu’est-ce que tu fais-là ? » Quoi ? Non mais ça va. Je gère. J’ai un sourire. « J’espère que t’as plus propre que ça s’il décide de se pointer maintenant. »




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 174
Sujet: Re: The approaching curve   Jeu 17 Mar 2022 - 6:33
J'y étais presque, putain. J'entends les plants de tomates qui tombent, certes, mais ce qui perturbe le plus est probablement la voix de Cassidy - sa façon de jurer, et surtout de gémir. Je ne sais pas trop ce qui se passe, mais j'ai comme l'impression que ça ne va pas du tout. Je me retourne, sans vraiment savoir pourquoi je ne décide pas de continuer sur ma lancée. Je fronce les sourcils en fixant ses doigts qui se crispent sur le bois de la table, avançant vers la demoiselle sans même m'en rendre compte. Je ne peux plus reculer, maintenant, de toute façon. Je découvre le chien, posant lentement mes billes sur l'animal, puis sur sa propriétaire, et à nouveau sur la bête. Je blâme définitivement le machin à quatre pattes pour cette situation - et la future maman me fait bien comprendre que je suis nulle, à ce jeu-là.

Je soupire comme une gosse prise la main dans le sac, ne trouvant rien à dire pour plaider ma cause. « C'est noté pour la prochaine fois. » que je me marmonne tout bas avant d'hocher la tête quand elle tente de confirmer mon prénom. Je n'ai pas besoin de confirmer le sien, quant à moi - et honnêtement, je suis trop occupée à l'observer pour faire la conversation. Je ne suis pas particulièrement rassurée par son teint aussi blanc qu'une feuille de papier, ni par ce qui semble émaner de ma vis-à-vis. De l'anxiété, de la colère? Probablement les deux.

Mais je n'ai pas le temps de me poser la question plus longtemps. Visiblement, le sécateur dans mes mains semble l'intéresser plus que la problématique qui se pointe à l'horizon et qu'elle s'entête à nier. « À l'entrée, là-bas, juste - » que j'essaie de lui répondre quand elle demande où j'ai trouvé l'outil. Je n'ai pas l'occasion de terminer ma phrase, pourtant, puisqu'elle enchaîne déjà - n'ayant rien à foutre de ce que je peux bien dire. Elle préfère chier sur la tête de cette bande de manchots, semble-t-il. Or, je ne vais pas empêcher une femme enceinte de déverser son venin sur qui elle veut, même si moi je remercie un peu le manchot qui a laissé traîné ses ciseaux.

« Je suis pas certaine que t'es en mesure d'allu - » Décidément, je ne vois pas le jour où je vais pouvoir placer un mot. Ce que je fais là? La pauvre, si seulement elle savait que j'en ai pas la moindre idée. Et puis, je ne vais quand même pas lui dire qui est à l'origine de ma présence ici - je ne suis pas une traître. Enfin, sauf si elle me force à rester ici. Dans ce cas-ci, je pourrais probablement parler. Je ne réponds donc pas à sa question, totalement perturbée par ce qu'elle ose prétendre ensuite.

J'imagine que mon regard horrifié parle pour moi. Que je n'ai pas besoin de mots, cette fois, pour exprimer que je n'ai pas la moindre envie de voir ce gosse se pointer. Et si je cède intérieurement à la panique, je tente de ne rien laisser paraître. J'ai besoin de réfléchir, et je n'y arrive pas tant qu'elle se dandine devant moi en tenant à peine sur ses deux jambes. D'un pas ferme, je décide donc d'avancer vers Jenkins, tirant avec moi un petit banc qui se trouvait à côté. Je le pose tout près de Cassidy, la prenant par les épaules pour qu'elle y pose les fesses, une fois pour toute.

Je la regarde le plus sérieusement du monde, me penchant pour être à son niveau - non sans zieuter le toutou qui veille à son chevet. « Le bébé va rester sagement là où il est, tu m'entends? Je te jure sur ma vie que tu ne veux pas de moi comme sage-femme. » Je prends une pause pour réfléchir, quelques secondes. « On - on va respirer ensemble, toutes les deux. » Qu'elle se calme, bordel. J'inspire et expire longuement avec elle, comme une idiote. « Et tu vas me dire qui je dois aller chercher. Maintenant. » Parce que je ne vais certainement pas me taper ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2320
Sujet: Re: The approaching curve   Jeu 31 Mar 2022 - 20:45
J’aurais sans doute dû être plus attentive quand ils ont parlé grossesse, accouchement et tout le bordel. Quand ils ont voulu me montrer les exercices de respiration, de zenattitude et les autres conneries là. Mais voilà, je le suis pas, attentive. Surtout pas pour un truc qui me prend la tête, qui m’angoisse autant qu’il m’exaspère. Et je parle de la grossesse, pas tant de l’alien, même si c’est carrément lié. Nolan doit être là. Devait être là. Pourquoi je me serais pris la tête à retenir quoi que ce soit ? C’est son truc les gamins, la médecine, les accouchements, tout le reste. Je lui fais confiance. C’est aussi simple que ça. Alors pourquoi je me serais fait chier sérieux ? Parce que c’est moi qui accouche ? Non, carrément que non. Je fournis les efforts, il fournit le cerveau et le savoir.

Mais du coup, là, je me retrouve un peu coincée. Et putain de bordel de merde, ça fait MAL ! faut vraiment qu’on soit conditionné pour plus hurler, parce que je sais vraiment pas comment je fais. Elles sont hyper violentes quand même non ? Si ça se trouve, il essaie vraiment de sortir façon alien ce petit con. Ce serait dégueulasse quand même. Et j’espère que Dawn gueulerait un peu si c’était le cas. Heureusement qu’elle est là quand même. Déjà parce que je me sens un peu moins seule, et surtout parce que c’est grâce à elle que je me rends compte que je ne le suis plus, seule, en fin de compte.

Et si je la reconnais, je préfère me focaliser sur des problèmes essentiels. Genre les abrutis qui laissent trainer leur matériel. A l’entrée. C’était qui à l’entrée ? Aucune idée. Quelqu’un saura bien me dire. Et puis, est-ce que c’est important ? Non. Oui. ça me permet de me concentrer, même trente secondes, sur un sujet précis. Autre que les douleurs qui me pétrifient et me terrifient. Je me rends compte que je parle un peu vite, sans trop lui laisser le temps d’en placer une, mais j’y peux rien. Sérieux ! Ce sont des symptômes du TDAH. Ouais, je me souviens des trucs importants parfois. Mais ça fait de super excuses quand je suis chiante. Enfin, de vraies excuses. Breeeef.

Je cherche pas vraiment à réprimer le léger rire nerveux qui me vient en voyant sa tête. Je plaisantais – à moitié – mais je pensais pas qu’elle prendrait si sérieusement. Sa tête en vaut la peine. Même si… Merde. Je dois vraiment avoir une sale gueule. Ça craint en fait. surtout qu’elle me fait asseoir. Je fronce les sourcils et la fixe. Elle croit que je vais arrêter de bouger par magie ? Mais c’est un nouveau rire, tout aussi nerveux que le premier, qui ponctue ses remarques. « Parce que tu crois que j’ai envie qu’il sorte ? » Je m’arrête une seconde, et finis par hocher la tête. « Enfin si oui je veux qu’il sorte et qu’il arrête de m’emmerder. Mais… Pas là. » Je la dévisage, me demandant vaguement quel âge elle a. Pas bien vieille. Tu m’étonnes qu’elle soit paniquée. Déjà que moi, je flippe, je veux pas, alors à sa place, je me serais cassée tellement vite que personne aurait rien vu… Mais d’ailleurs… Je fronce les sourcils, même si je répète inconsciemment les respirations. « Tu m’as pas répondu. Pourquoi t’es venue ? » J’ai un silence. « C’est Nolan ? C’est lui qui t’a demandé de jouer à la nounou ? » Il se fout de moi ? Ça lui ressemblerait bien. Mais putain pourquoi elle ? Je la connais même pas ! Il a peut-être demandé à tout le camp, va savoir, ça m’étonnerait même pas. Je soupire. « Je sais pas. Qui tu peux aller chercher. Je dirais bien Tom, mais il est pas rentré, il doit encore chasser les morts dehors, il reviendra après et… » Les yeux écarquillés, je sens de nouveau mon cœur qui s’emballe. « Y a personne d’autres ? Et non toute façon, je veux Nolan. Je veux pas faire ça sans lui, c’est carrément hors de question. » Je dois avoir l’air super mature, crédible et j’en passe, à dire ça d’un ton boudeur, les larmes aux yeux. « Il sortira pas. » Et putain, je peux avoir l’air ridicule, n’empêche que c’est juste non. Je hausse les épaules après un silence. « Toute façon, elles sont pas régulières. Ça va peut-être passer ! » Quoi ? C’est pas possible ?... Je me relève, avec la grâce d’une baleine échouée sur un banc de sable. « Je peux pas rester assise. Ça m’angoisse. J’ai besoin de bouger. Et… Elle, c’est Dawn. » Dawn qui s’est relevée en même temps que moi, se collant à ma jambe, et lève la tête à son nom. « Oui, je parle de toi. » Je la gratouille sans y penser et regarde de nouveau Harper. « Tu peux… m’accompagner. Si tu veux bien. » Pas que j’ai pas envie d’être seule en fait, mais… « Et euh… On marche. J’accouche pas. Et on engueulera Nolan toutes les deux à son retour. Ça me parait bien. » Ouais, ça c’est un super plan !

Et j’oublie cette peur, cette foutue terreur même, d’accoucher là, toute seule alors que je suis clairement pas prête. Et qu’elle soit là ou non change pas grand-chose, si eux ne le sont pas.




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 174
Sujet: Re: The approaching curve   Mer 6 Avr 2022 - 22:42
À en juger par son teint et par l'expression sur ses traits; non, Cassidy ne devait pas avoir envie de pondre son bambin, là, tout de suite. Elle me le confirme justement, après une curieuse réflexion. Et bien, on est deux. Si je note son regard collé à mon visage, je ne m'arrête pas de réfléchir pour autant. Non parce ce petit problème âgé de bientôt neuf mois ne va pas disparaître tout seul. Elle semble respirer avec moi, au moins. C'est déjà ça, même si elle enchaîne en répétant sa question à la con, comme une vraie bornée. Je me fige un peu, la fixant à mon tour comme une mère qui gronde son gosse - douce ironie. « Mais qu'est-ce que ça peut bien te faire, à la fin? » Peu importe la raison qui me pousse à être ici, ça ne va rien résoudre du tout, n'est-ce pas?

Sauf qu'elle mentionne le prénom de Nolan, et du coup, je ne peux pas m'empêcher de sourire un peu. Parce que c'est marrant, quand même, de voir qu'elle sait très bien que son mec est derrière tout ça. Si je suis normalement une excellente menteuse, je ne me donne pas trop la peine, cette fois-ci. « Je sais pas non plus ce qu'il a bien pu voir en moi, crois-moi. » Je soupire un peu, après ma remarque un brin ironique, l'écoutant me dire que finalement, elle n'a aucune idée de qui peut bien venir nous aider. « Merveilleux. Charmant. Su-per. » Je pourrais continuer, mais je préfère épargner ma salive. Pour lui tomber dessus? C'est tentant.

« Tu veux Nolan? AH, mais il fallait le dire plus tôt! » que je réponds théâtralement, portant une main à mon front avant de faire comme s'il allait apparaître au bout de mes deux bras qui se tendent vers l'entrée de la serre, plus loin. Évidemment, le père de l'enfant n'est pas là. C'est qu'elle et moi. Et devant son entêtement, je soupire à nouveau. « Tu veux bien lui transmettre le message, alors? » Elle dit qu'il ne sortira pas, mais si ce gosse est à peu près aussi obstiné que sa mère, on est dans la merde.

Et concernant ses contractions qui ne sont pas régulières, je ne peux que faire la moue. D'abord parce que je ne vais pas prétendre que je sais quoi que ce soit à ce sujet, mais surtout parce que la blonde ne semble pas capable de se convaincre elle-même. J'imagine que mon silence parle pour moi, puisqu'elle enchaîne en étant au moins capable de verbaliser ce dont elle a besoin. Bouger, marcher - je peux très bien comprendre ça, en réalité. Et tandis qu'elle me présente Dawn, j'hésite à tendre la main vers le chien. La boule de poils ne m'inspire pas trop, considérant que je ne suis pas la plus à l'aise avec les bêtes. Et puis qu'est-ce qui me dit que le truc ne va pas paniquer en me voyant aider sa maîtresse à se lever, hein?

Je décide donc de lui présenter doucement ma main, juste pour être certaine que la chose à quatre pattes ne s'affole pas trop. Parce que Cassidy me demande de l'accompagner, finalement, et je note dans sa voix qu'elle ne rigole plus trop. Je ne rigole pas non plus, en entendant son ton. « On marche, on accouche pas. » que je répète le plus sérieusement du monde. Je place son bras par-dessus mon épaule pour l'aider à se remettre debout, le regard toujours sur le chien. « Dawn, tu veux bien aller chercher quelqu'un, toi? N'importe qui qui saura mieux faire que moi? » Tant qu'à essayer de détendre l'atmosphère, aussi bien inclure le cabot. « Alors, il a un nom, ce casse-couille? » Chasser le naturel et il reviendra au galop, semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2320
Sujet: Re: The approaching curve   Jeu 14 Avr 2022 - 17:15
C’est possible de retarder un accouchement ? Je suis sûre qu’il y a des méthodes. C’est un peu tard là pour m’y intéresser, mais je suis sûre que j’accouche pas de toute façon. C’est impossible que l’alien ait choisi précisément aujourd’hui, alors que ni Nolan ni Tom ne sont là. La nature est une pute, mais quand même. Je lui ai dit que je le détestais pas, à défaut de l’aimer, il va faire un effort du coup non ? Ouais, je suis sûre que oui. Rien que pour que j’en tienne pas indéfiniment rigueur à son père.

On va dire ça. Le tout, c’est d’y croire. Et de tout faire pour me calmer et temporiser. Faire refluer la douleur. J’ai déjà eu pas mal de blessures, y a rien de différent pas vrai ? Respirer. Mais elle m’aide pas. Ce que ça peut faire ? J’en sais rien. Mais elle serait clairement pas venue d’elle-même. Donc, reste que Nolan… Ca m’agace je crois. Mais en même temps, c’est normal qu’il s’inquiète et veuille veiller sur moi. Sur nous. Hum. C’est gentil. Même si elle est clairement pas le meilleur choix. Ah. C’est lui. Je le connais trop bien. « Quelqu’un qui pourrait me suivre peut-être, ou… Nolan a sa propre façon de raisonner tu sais. Mais y a toujours une raison derrière. » Même si je vois pas trop laquelle dans l’immédiat. Parce qu’elle a pas l’air plus sereine que moi dans l’immédiat. Alors que merde, c’est moi qui me trimballe l’alien et qui vais devoir l’expulser ! Okay, c’est pas cool pour elle, mais bordel, j’ai rien demandé et c’est moi qui morfle ! Donc merde. Elle a donc droit à un regard noir quand elle se fout de ma gueule et je me retiens très fortement de l’envoyer bouler. « Et tu crois que je fais quoi depuis tout à l’heure ? Du tricot ? Crois-moi que si c’est possible de l’empêcher de pointer son nez maintenant, je fais tout ce que je peux pour là. » Ah la naïveté de croire que la volonté de la mère peut y faire quoi que ce soit, c’est beau ! Je m’épate moi-même d’y croire autant.

Mais je sais que les contractions doivent être régulières. Et genre se rapprocher vachement. Là, on pourra commencer à s’inquiéter. Pour le moment… Pour le moment, j’ai juste à souffrir et à encaisser. La joie d’être une femme. Putain, que personne vienne jamais me ressortir qu’on est le sexe faible, je vous jure, je lui fais manger ses dents. Et comme je suis restée assise plus de trois minutes, faut que je bouge. Les requins aussi meurent s’ils bougent pas.

Et comme je suis hyper sympa, je lui propose de me tenir compagnie. C’est quand même plus agréable un non accouchement à plusieurs je trouve. Vu qu’elle semble être d’accord, je note que je donne vraiment l’air d’être en fin de vie du coup pour qu’elle accepte et m’offre son aide. C’est vexant. Mais dans l’immédiat on s’en fout. « On devrait en faire un slogan. » Je me redresse en m’appuyant un peu sur elle et j’ai un sourire en regardant Dawn. « Avec un vêtement lui appartenant, elle pourrait aller trouver Tom. Mais j’aimerais autant éviter de la mettre dans les pattes des rodeurs toute seule… » je doute que la chienne parte réellement sans moi, surtout s’ils sentent vraiment quand ça va pas. « Et y a pas vraiment de gynéco et… y a plus de sage femme. » On va éviter de penser à ça maintenant. J’inspire profondément, profitant de cette vague de paix pour reprendre un peu le contrôle. « Casse-couille j’aime bien, mais le père validera pas non plus celui-là. » J’ai un léger rire et je tourne un peu la tête vers elle. « Officiellement, ce sera Andrew. Mais sinon en vrai, c’est le petit alien. » Et la main posée sur mon ventre l’est pas tant de tendresse que pour m’aider à… j’en sais rien, le tenir, le visualiser ?

« Et toi, en dehors de me surveiller sans trop savoir pourquoi, tu fais quoi ? » Sisi ça m’intéresse. Je vais être obligée de faire encore plus d’efforts que d’habitude pour pas décrocher en cinq minutes, mais c’est le but. Penser à autre chose, me focaliser sur autre chose. Et qui sait, si je l’oublie, il changera peut-être d’avis.




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 174
Sujet: Re: The approaching curve   Lun 9 Mai 2022 - 7:03
Quelqu'un qui pourrait la suivre? Je dois avouer que c'est un raisonnement plutôt logique. Même si je ne valide pas pour autant la chose. Je blâme totalement Nolan pour cette situation et ce malaise général. Je vais d'ailleurs réfléchir à un plan diabolique pour me venger de lui dès que je pourrai me libérer. Dans tous les cas, je m'empresse d'hocher la tête aux paroles de Cassidy. Certes, je ne comprends toujours pas ce que je fais là, mais je pense qu'il vaut mieux ne pas froisser la dame, là, tout de suite. Et la capacité de raisonnement de Nolan n'est pas vraiment un sujet intéressant, de toute façon. « Okay, okay! » que je lâche en levant les mains, comme pour lui dire de se calmer un brin. « C'est très discriminatoire envers les gens qui sont des experts en tricot, cependant. » J'aime bien me foutre de sa gueule, c'est plus fort que moi. Peut-être que mes conneries vont la détendre un peu, même.

Heureusement, les contractions de la blonde ne semblent pas particulièrement régulières. C'est bon signe, non? Qu'est-ce que j'en sais. Mes cours d'éducation sexuelle sont morts en même temps que la civilisation moderne. Elle se relève avec mon aide, au moins. Elle ne doit pas être complètement paniquée, du coup? Sauf si c'est justement pour chasser la panique qu'elle veut absolument marcher. Enfin. Tant qu'elle n'a pas une tête entre les deux jambes, je peux marcher avec elle aussi longtemps qu'elle le souhaite. « C'est probablement pas l'idée du siècle, non. » Laisser filer le chien? Des plans pour que le stress du cabot qui crève ajoute à la misère de sa maîtresse, oui.

Je la fixe un instant, quand elle précise qu'aucun professionnel n'est vraiment disponible pour nous aider. Je le savais déjà, mais de l'entendre le dire me perturbe un tout petit peu plus. Ça me casse les couilles. Je souffle pourtant du nez en riant quand elle mentionne que le père du bébé n'approuverait pas du tout le surnom que je donne au gosse, continuant de marcher avec elle - ça semble bien fonctionner pour l'apaiser, visiblement. « Andrew le petit alien. Intéressant. Je savais que c'était l'oeuvre d'une force surnaturelle et non pas celle de Nolan. »

On avance ultra lentement, mais on avance quand même. Jusqu'à sortir de la serre, pour se retrouver à l'intérieur du bâtiment connexe. J'ai la trouille de m'arrêter, en vérité, et que ses gémissements reviennent noyer mes oreilles. Mais contre toutes attentes, Jenkins semble plutôt décontractée, dans l'immédiat. Elle ose même poser une question me concernant, même si je ne suis pas certaine de comprendre où elle veut en venir. Ce que je fais? Là, maintenant? En général, depuis l'épidémie? Depuis mon arrivée ici? Je passe une main dans mes mèches rousses, ralentissant encore plus, toujours à ses côtés. J'imagine qu'elle est à la recherche d'une distraction. « Cassidy, t'es certaine que tu veux pas poser les fesses quelque part? » Son regard me répond pour elle. Je vais arrêter d'insister et sortir l'artillerie lourde, du coup - si c'est ce qu'il faut pour l'empêcher d'expulser ce bébé.

« Je me tiens loin des femmes enceintes, si tu veux tout savoir. » Non? Elle ne trouve pas ça drôle? « Loin des gens en général, mais ça, tu dois déjà le savoir. » Moi je me trouve drôle, sincèrement. J'hésite un instant. « Tu veux la vérité? » Certaines personnes préfèrent les mensonges, après tout. « J'attends sagement que le camp se fasse pulvériser. Comme tous les autres camps par lesquels je suis passée. C'est l'ordre des choses. » Comment ça, c'est pas très joyeux comme conversation? Ce n'est pas parce qu'elle va accoucher d'une petite chose fragile que je vais la ménager.

« C'est quoi ton plan, si ça part en couilles? »


The wolf sits at my door, can't escape him anymore. He knows I've lost the war, and it's taking me for good. I tell those I adore, and the dishes hit the floor, the snow drips on the porch. I bite my lip and brave the storm.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The approaching curve   
Revenir en haut Aller en bas  
- The approaching curve -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: