The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

The beast
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: The beast   Mer 30 Mar - 13:20
Du bout des doigts, il parcourait la tige. C’était pas hyper long, mais suffisamment pour sortir de part et d’autre de la jambe de Nathan. Honnêtement, il ne voyait pas trop comment immobiliser le membre. Enfin, dans l’absolu c’était plutôt simple, mais dans tous les cas, ça allait être douloureux pour l’homme, et surtout le morceau de fer était de part en part, donc ça bougerait forcément dans la manipulation. Pendant ce temps là, il entendait Levi s’affairer pour trouver une solution, et celle qu’il proposa lui semblait finalement la moins pire.

De son côté, le jeune homme s’était mis au travail pour obéir à l’ordre de Levi. C’était franchement compliqué, et il faisait de son mieux pour immobiliser tant bien que mal la jambe blessée, au prix de la souffrance qu’exprimait son acolyte. Par quel miracle il réussissait, il n’en avait aucune idée, mais ça avait l’air de tenir. Il leva les yeux vers Levi. Si tout était bon de son côté, ils allaient pouvoir mettre en place la remontée.


- Arrête de dire des conneries, sinon je recommence à bouger ce truc. On te sort de là et c’est tout. Plus tu passes de temps dans cette eau dégueu, et plus t’as de chance de choper une infection. C’est pas discutable.

Sean s’était adressé à lui sur un ton adulte. Presque le même que Levi. Comme quoi, même sans ADN, une éducation, même tardive, peut aboutir à des similitudes. Peut être que ce ton ne plairait pas à Nathan, mais pour être tout à fait honnête, l’Irlandais ne s’était même pas rendu compte de sa manière de parler.

Attrapant la corde que leur faisait passer Levi, il fit de son mieux pour bricoler un truc qui permette à Nathan de remonter sans trop que sa jambe ne bouge. S’il pouvait éviter de lui arracher quelques cris supplémentaire, histoire de pas rameuter l’ensemble des morts et des vivants du coin, ça pouvait être pas mal. Et puis derrière, il ne resterait que lui à remonter, et c’était bien plus facile à gérer, dans la mesure où hormis sa petite blessure à la tête, il n’avait rien de bien particulier. Ses bras fonctionnaient tout à fait, et les entraînements quotidiens lui permettraient sans aucun doute de remonter à la corde.



You want something in life

You gotta go for it.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6344
Sujet: Re: The beast   Mer 30 Mar - 13:49
La magouille de Sean tint le coup jusqu'à ce que Levi puisse acheminer Nathan. Il parvint à coincer la corde avec un noeud entre les tiges en fer de l'escalier, avant de s'approcher de Nathan pour le saisir par les épaules et venir le ramener à lui : J'te tiens, lui souffla-t-il pour qu'il se détende. Autant dire, une partie de non plaisir pour le pâtissier. Une fois l'homme à l'abri, il eut un soupir pour essayer de se détendre, tenter du moins. Même s'il fallait l'admettre : ils n'étaient pas encore en sécurité. Je sais pas lequel était ton appartement, mais j'espère qu'ton loyer était pas trop cher, qu'il lui souffla pour alléger l'atmosphère. Sean, tu peux remonter tout seul ?

L'adolescent avait de la ressource, malgré sa blessure, il saurait faire ce qu'il faut pour revenir ici par lui-même. En relâchant la corde pour qu'il puisse s'y accrocher, Levi fit à haute voix : On peut pas rester là, si le sous-sol est totalement infiltré et fragilisé, il peut arriver pire aux étages, surtout qu'ils ne savaient pas depuis combien de temps ça durait. Est-ce que les fondations étaient imbibées d'eau ? Si oui, comment est-ce que le bâtiment tenait le choc ? On va tenter d'faire en sorte que tu perdes pas ta jambe, fit-il à Nathan alors, de toute façon, ils avaient une bonne semaine à tenir comme ça... Rentrer maintenant était impossible.

_____________


Ils parvinrent à s'extirper de l'appartement. Ils n'avaient plus longtemps pour trouver un endroit où s'abriter pour la nuit. Levi tâcha néanmoins de changer de quartier, prédisant que si un immeuble pouvait être pris, alors toute la zone avait des chances d'être inondable. Néanmoins, il n'avait pas l'occasion d'aller plus loin, et il ne savait pas si, là où ils se trouvaient désormais, ça n'était pas pire qu'avant. Un soupir échappa à l'israélien. Il soutenait Nathan pour pouvoir marcher, et avisa autour de lui.

Sean, il lui fit un signe de la tête. Dans les barricades là, je vois un diable de transport, récupère-le, on va mettre Nathan dessus, ça sera plus simple pour le déplacer, en tout cas, l'objet était suffisamment large pour qu'il puisse s'y asseoir. Un caddie pourrait aussi faire l'affaire, mais Levi réfléchissait en fonction des opportunités qui se présentaient à eux. Son regard sonda la rue à nouveau, un écho caractéristique. On reste dans le coin, y'a une horde dans une rue annexe, on peut pas se permettre qu'elle nous tombe dessus.

Lancez chacun deux dés 10 sur votre perception, également un dé 10 sur votre intuition.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 783
Sujet: Re: The beast   Mer 30 Mar - 15:03
Je ne sais toujours pas comment est-ce que j'ai fait pour ne pas tourner de l’œil. La douleur a été plus qu'intense quand il a fallu m'aider à remonter pour que je puisse m'extirper de ce trou, et il faut avouer que marcher ensuite n'a pas été une mince affaire. Heureusement, Levi et Sean ne semblent pas prêts à m'abandonner à mon sort. Non pas que je les imaginais comme ça, j'ai confiance en eux. Mais ça fait plaisir de voir que je ne me faisais pas d'idées quoi. Bref, moi je me comprends.

Serrant les dents et faisant de mon mieux pour ne pas exprimer ma douleur à chaque pas que je fais, je finis par m'arrêter en même temps que l'israélien qui me soutient pour avancer. Si je n'aime pas particulièrement l'idée d'être transporté à la manière d'un gros paquet de marchandises, j'imagine que je n'ai pas non plus trop le choix. Je grimace légèrement, levant le regard sur mon ami. Un diable, vraiment? Enfin, je vais éviter de faire la fine bouche. C'est toujours mieux que de devoir sentir mon muscle faire bouger la barre de fer que j'ai dans la cuisse toutes les deux secondes.

Mais alors que Levi signale qu'il entend du bruit, je me fige et me redresse comme si ça allait me permettre de mieux me concentrer. En tendant l'oreille, je me rends compte qu'effectivement les râles proviennent bien de la rue adjacente. Ce qui ne me dit vraiment rien qui vaille. Alors, assez bas pour ne pas faire de bruit mais être tout de même entendu, je reprends la parole. Ils sont juste à côté. Mais regardez là. Levant mon doigt en direction d'une pharmacie que je viens de repérer au bout de la rue, j'interroge du regard mes deux compères pour leur demander leur avis. J'imagine que ça peut valoir le coup d’œil.

Je crois qu'il va plevoir. Je dis ça d'un air songeur, les yeux levés vers le ciel. Il fait lourd, l'humidité se fait sentir. J'aime pas ça en tout cas. Est-ce qu'on va en prime se taper un orage sur la tronche ? J'espère pas. Mais bon, j'étais pas Miss Météo avant, alors difficile de savoir avec exactitude ce qui nous attend. Quoi qu'il en soit, ça fait une raison supplémentaire d'aller faire un tour dans ce drugstore plus loin.


Spoiler:


« Switch your mind off, we're not perfect » by Wiise

Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: The beast   Ven 1 Avr - 15:49
Finalement, ils s’extirpent de l’endroit. Ca ne servait à rien de rester dans un lieu qui était potentiellement aussi dangereux. Il fallait qu’ils changent de spot, et dans un sens c’était à la fois une bonne chose et à la fois compliqué, parce qu’il fallait se déplacer avec Nathan dans cet état, et que sa blessure compliquait les choses. Mais Levi les bons tuyaux avait toujours une solution, et l’aiguilla vers un diable de transport qu’il alla récupérer pour que le pâtissier puisse s’y asseoir en toute tranquillité. Lui aussi tendit l’oreille pour écouter les râles non loin de là. Il fallait trouver un abri, et Sean avisa la rue pour essayer de trouver un refuge qui pourrait leur convenir.

Ses yeux se posèrent sur une petite échoppe, dont la devanture passée par le temps indiquait qu’il s’agissait d’une librairie. Alors ça pour le coup, c’était vraiment quelque chose d’un autre temps, une librairie. Bien sûr, ils lisaient encore des livres, mais tout ça devenait tellement futile quand la principale préoccupation était de survivre. Toujours était-il que si la porte était éclatée, visiblement forcée, elle était tout de même précédée d’un rideau de fer à moitié baissé qu’il avait tenu le coup jusque là.


- On pourrait aller là… Attendez, j’vais m’approcher pour voir si on y serait tranquille.

Laissant les deux comparses à l’arrière, il s’approcha de la boutique. Délicatement, il secoua le rideau, et fit quelques pas en arrière. Assez pour rameuter ce qu’il pourraient y avoir à l’intérieur, mais pas trop non plus, pour ne pas alerter tout le quartier. Visiblement rien. Mes ses yeux se promenèrent sur la grande vitre de la vitrine, pour y observer de multiples impacts de balle. Le verre était de très bonne qualité, puisqu’il n’avait pas cassé.

Il revient vers les autres au moment où Nathan leur montre une pharmacie, un peu plus loin. Ca sera un choix à faire, mais les deux sont intéressants. A son tour, Sean lève le nez en l’air. Effectivement, l’air est lourd, et intinctivement, il masse ses phalanges amputées, qui, à chaque fois que la pluie approche, lui font un peu mal. C’est le signe. Toujours.


- Je pense qu’il va falloir se mettre à l’abri rapidement, effectivement.

Spoiler:


You want something in life

You gotta go for it.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6344
Sujet: Re: The beast   Ven 1 Avr - 16:42
Un regard vers le fond de la rue, un autre vers Sean qui avait trouvé un endroit où se poser. Un soupir échappa à Levi un instant, le choix à prendre lui revenait par défaut. La pharmacie risquait d'être en sale état dans tous les cas, impossible de présumer qu'ils pourraient y trouver quelque chose. Pour autant, l'homme ne comptait pas abandonner l'idée d'y jeter un coup d'oeil. Il se tourna vers les deux autres : La pharmacie, on ira voir dans la pharmacie demain matin si y'a quelque chose à prendre, là, il commençait à faire froid, humide, Nathan et Sean avaient des vêtements sales et encore mouillés sur eux, ils devaient se poser à l'abri, pouvoir faire un feu pour se réchauffer. Après tout ce temps, j'en doute un peu mais sait on jamais, ajouta-t-il.

Même s'il y avait des choses qui n'avaient peut-être pas été prises : de quoi confectionner un plâtre peut-être ? Bon, ça n'était pas une fracture, mais s'il fallait éviter qu'il bouge de trop sa jambe, pour rouvrir la plaie, alors ils feraient avec les moyens du bord et improviseraient avec les solutions qu'ils avaient à disposition. Pour un stage de survie, ils étaient vraiment dans le dur. Peut-être qu'un pourra trouver de quoi tenir ta jambe, ajouta-t-il en s'approchant de la grille. Avec l'aide de Sean, ils parvinrent à la redresser et purent rentrer tous les trois dans la petite librairie. Levi rebaissa le rideau rapidement, essayant de faire peu de bruit, un peu en vain.

Un soupir lui échappa en se tournant. Ils durent faire à deux un tour d'horizon, bloquer les portes à bloquer, s'assurer qu'il n'y avait pas de morts dans le coin. Rien, pas un corps, la boutique était quasiment propre. Voilà qui leur permirent de trouver deux canapés, d'en défaire les coussins, de pouvoir installer Nate dessus le plus confortablement possible. Ce soir on va se contenter de ce qu'on a, il devait également préparer un feu, même s'ils avaient des couvertures de survie et des sacs de couchage pour la nuit. Tu as besoin d'aide pour ça ? fit Levi en désignant la plaie encore préoccupante de Nate. La barre qui traversait sa jambe était impressionnante. Je peux tenir Nate s'il faut retirer la tige, qu'il souffla.


Avec le bruit de la grille, 4 morts sont venus s'éparpiller dans la rue. Tirez également un dé 10 chacun, et additionnez vos résultats.

L'air a l'extérieur en plus d'être chargé d'humidité s'emplit d'une certaine lourdeur. Lancez un dé 10 à nouveau. Pour l'instant notre jauge est à 7. Arrivée à 10, il se mettra à pleuvoir à grosses gouttes durant toute la nuit jusqu'au matin. En dépassant 16, l'orage claquera également... En dépassant 13, vous devrez trouver de quoi faire un feu pour la nuit.

Sean, tu peux retirer la barre de fer de la jambe de Nathan, c'est ta décision. Si tu décides de le faire, lance un dé 10 sur ta dextérité, en cas de réussite tu le fais sans que ça ne déclenche d’hémorragie. En cas d'échec, tu vois qu'il ne faut pas grand chose pour que la plaie saigne, il te faudra réussir un dé sur ta force pour contenir le flux.

Nathan, si la tige reste en place, lance un dé infection.
Sean et Nathan, avec le froid et l'humidité, lancez également un dé maladie.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 425
Sujet: Re: The beast   Ven 1 Avr - 19:54
Amenant Nathan jusqu’à la grille de la librairie, ils la soulevèrent à deux, suffisamment pour pouvoir passer dessous tous les trois et se frayer un chemin dans l’échoppe. Effectivement, comme ce qu’il en avait pensé, l’endroit était vide, pas un mort à l’horizon. Une fois tous les trois entrés, Levi et le jeune homme refirent glisser la grille dans l’autre sens, histoire de se barricader, surtout que quelques rôdeurs avaient décidé de se ramener dans les environs. S’il leur venait l’idée de venir se coller à la grille, les vivants n’auraient aucun mal à les tuer à travers. C’était plutôt un bon plan.

L’Israelien installait Nathan de manière à ce qu’il soit le plus confortable possible. Autant dire qu’avec une tige de fer dans la jambe, c’était pas chose aisée, mais ils y arrivèrent à peu près.


- Si besoin, on pourra toujours faire cramer des bouquins.

L’idée n’était pas celle qui l’enchantait le plus, hein, il avait quand même l’amour du joli objet, et trouvait que c’était dommage de brûler ce genre de choses. Mais bon, quand on avait pas le choix, fallait bien faire des sacrifices. Et entre ça, et les étagères en contreplaqué, ils n’avaient que l’embarras du choix pour faire un bon feu pour la nuit. Après ça posait le problème des fumées, mais c’était autre chose, une chose à laquelle il n’avait pas encore réfléchi.

Son regard suivit celui de Levi vers la jambe de Nate, et il soupira en observant la plaie, mais surtout la tige. Ca ne saignait pas, ou presque, et c’était ça qui l’inquiétait. Parce que ça pouvait vouloir dire deux choses : la première, que la tige n’avait traversé que le muscle, sans toucher aucun vaisseau, et par conséquent il n’y avait pas de risque à la retirer. Mais la deuxième option, c’était que la tige en place « colmate » quelque chose de plus grave. D’un autre côté, ils ne pouvaient pas se balader pendant une semaine comme ça. Et Graham n’avait pas prévu de revenir, donc bon…


- Okay, tiens le. On va l’enlever.

Son ton se voulait assuré, pour rassurer Nathan, mais au fond de lui, il tremblait dans son slip. Priant de toutes ses forces pour que la première option soit la bonne. Que tout se passe bien lorsqu’il aurait retiré la ferraille. Pendant qu’il se préparait mentalement à attaquer la plaie, il laissait Levi installer le pâtissier.

- Bon. On y va. A 3, tu va souffler fort, d’accord ? Dit-il en enroulant sa main droite autour de la tige, du côté extérieur de la cuisse, et la seconde main à plat sur son pantalon, juste à côté, pour avoir un appui correct, et ainsi développer sa force. Il prit une grande inspiration, invitant Nathan à faire de même. 1… 2…. 3 !

Comme annoncé, il tira. Fort. Pas d’un coup sec, pour ne rien arracher, mais en continu sur le même rythme, pour faire glisser la tige. Ca ne dura pas longtemps, quelques secondes à peine. Une fois sortie, il la laissa tomber au sol.

- Putain de merde.

C’était ce qu’il craignait. C’était l’option 2 qui s’était réalisée, et le flot de sang qui sortait déjà en gargouillant de la blessure lui indiquait que les choses allaient sérieusement se compliquer.

- Elle a du toucher un gros vaisseau. Ptain Levi j’ai besoin de toi ! J’arrive pas à comprimer ! Et ce malgré tous ses efforts visibles pour appuyer sur la blessure, sa main rougie par le flot continuait à se faire submerger.

Spoiler:


You want something in life

You gotta go for it.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 783
Sujet: Re: The beast   Ven 1 Avr - 20:21
J'ai l'impression que le chemin jusqu'à cette librairie repérée par Sean est interminable. Mais ça, c'est sûrement à cause de la douleur et de l'adrénaline qui commence à s'estomper dans mon organisme. J'ai parfaitement conscience qu'une fois qu'elle aura totalement disparu, il va vraiment falloir que je m'accroche pour tenir le coup. Sérieusement, il fallait que ça tombe sur moi. Qu'à peine quelques heures après notre débarquement en ville, je me retrouve déjà hors course.

Remerciant mes deux compagnons lorsqu'ils m'aident à entrer dans le bâtiment puis qu'ils m'installent sur des coussins pour que je sois plus à l'aise que sur le sol, je tends évidemment les jambes devant moi pour limiter les mouvements de la tige encore enfoncée dans ma cuisse et me tiens sur mes coudes pour me redresser malgré tout. Merci les mecs, que je leur souffle encore une fois. Parce que j'estime qu'ils auraient très bien pu m'abandonner en voyant les soucis que j'allais leur causer. Même si je sais que c'est pas leur genre.

Sauf qu'évidemment, on en arrive à la partie que je redoutais depuis qu'ils m'avaient sorti de mon trou d'eau stagnante. Le moment où il faut retirer l'objet de mes chairs et prier pour qu'il ne se passe rien de grave. Je déglutis presque difficilement et hoche lentement la tête en observant le jeune adulte qui me dit d'essayer de me détendre et de prendre une grande inspiration. J'ai pas vraiment d'autre solution de toute manière.

Alors à son décompte, je prends mon air tout en serrant les dents face à la douleur. Mais au moment où je sens la barre métallique quitter ma cuisse, une autre douleur électrise tout mon membre. Il ne faut pas longtemps pour que je sente un liquide chaud couler abondamment sur ma peau et imbiber davantage mes habits déjà trempés. Chier. C'était vraiment pas le moment d'ajouter une hémorragie à l'équation.

Dans un geste réflexe, je viens défaire la ceinture de mon pantalon et la tends à l'israélien puisque de toute manière Sean a les mains trop occupées pour l'instant. Et la pression qu'il exerce sur ma plaie me fait un mal de chien. Je gémis de douleur malgré moi, tente de ne pas faire trop de bruit, mais c'est pas simple. F-Faites un garrot... Au pire ? Je perds ma jambe. Ce sera toujours mieux que mourir... Enfin j'imagine.


Spoiler:


« Switch your mind off, we're not perfect » by Wiise

Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The beast   
Revenir en haut Aller en bas  
- The beast -
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: