The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-45%
Le deal à ne pas rater :
PARISOT ZOLA Lit combiné 90×200 cm
174.99 € 316.58 €
Voir le deal

Leave her
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 281
Sujet: Re: Leave her   Jeu 21 Avr 2022 - 12:50
Petit à petit, Tariq obtient quelques informations. Reign of Venus, avant. Le nom de New Eden n’est pas non plus inconnu pour le brun. Il a eu vent de tout le bordel qu’a pu faire New Eden par le biais de Matias lors de son séjour à Seattle. Autant dire que Tariq préférait ne pas avoir à faire à eux sans être bien accompagné du reste du groupe. Et encore. Johanna avait perdue beaucoup et Tariq ne put que ressentir de la compassion pour elle.

- Je suis désolé de l’apprendre. New Eden doit être arrêté mais nous sommes tous peu nombreux face à eux.

Il faudrait pouvoir tous se lier. Mais pour se lier, il fallait s’accepter les uns et les autres et ne pas se tirer dans les pattes. Ce qui, finalement, n’était pas le plus simple à réaliser dans l’immédiat. Sans parler des groupes tentant de régner par la terreur. La respiration rapide de Joe lui fait tourner la tête. Le souvenir est peut-être complexe ? Souffrir de Stress post-traumatique ne serait pas surprenant puisqu’elle laissait sous-entendre qu’elle avait été bien présente lors de cette difficulté.

- Tu n’es pas complétement seule. Ton ami t’attend. Tu as encore de la famille, en vie ?

C’est toujours une question complexe. Tariq avait la chance d’avoir toute sa famille, ou presque, encore en vie et près de lui. Il n’y avait qu’Hunter et Sophia qui n’avait finalement pas survécu. Il s’estimait heureux de les voir. Malgré les quelques problèmes de communications dont il était le seul fautif. Et il en était conscient. Johanna semblait avoir un désir de vengeance et Tariq ne pouvait pas lui jeter la pierre. Il ferait la même chose à sa place. Lorsqu’elle mentionne la possibilité de lui faire un mot, évitant potentiellement une embrouille comme lorsqu’il était en cours, il ne put s’empêcher d’afficher un sourire amusé dans sa direction. De toute façon, même avec une bonne raison, il savait qu’il n’avait pas le droit.

- Ça ira, merci. Je serais de corvée ou j’aurai une engueulade. Rien de bien complexe tant que je rentre avec tous mes membres et organes. Tu n’es toujours pas décidé à manger ?

Dans l’immédiat, Tariq se focalisait surtout sur les besoins vitaux de la blonde. Baisser sa température, faire en sorte qu’elle avale autre chose que sa propre salive. La déshydratation était à éviter et manger pour prendre des forces étaient primordiales. D’autant plus que le brun lui-même commençait à ressentir la faim. Il n’avait pas grand-chose sur lui puisqu’il ne devait pas passer plus de quelques heures.

- Tu te sentiras mieux si tu prends des forces. Je n'ai pas grand chose à manger mais c'est mieux que rien.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2859
Sujet: Re: Leave her   Jeu 21 Avr 2022 - 15:26
La question sur sa famille la rembrunit doucement. Ses yeux vitreux à cause de la fièvre scrutent Tariq un instant. Elle le voit sans le voir avant de pincer les lèvres et déglutir doucement. Sa famille n'est plus là, plus avec elle, et Johanna ne peut s'empêcher de se sentir vidée à l'idée de ne pas les retrouver. Tariq ne doit pas se rendre compte d'à quel point ça fait peur. D'à quel point ça la ronge de se sentir si abandonner à cet instant. Son palpitant semble se vider de toutes substances alors qu'elle baisse le regard piteusement. Elle doit inspirer de la peine, comme un chaton abandonné aux griffes du destin, incapable de se défendre. Elle aimerait être plus forte sans en être capable.

Je... Je ne sais pas, admet-elle d'une voix enrouée alors qu'elle tente de se redresser un peu sur le canapé sans y parvenir. Elle n'en a pas vraiment la force actuellement. Elle a un soupir en détournant le regard cette fois, déglutissant péniblement. J'ai perdu ma sœur et... Mes frères ont disparu, mon père s'en fiche, énumère-t-elle. A part son ami, à part Isha, Johanna ne fait que chasser des fantômes et elle le réalise. Elle court après des rumeurs dans l'espoir de ne plus être seule avec sa folie galopante. Et pourtant, elle doit se résigner : Je suis la dernière encore debout, et le mot est fort.

Debout. Elle ne l'est pas vraiment, trop rongée par la fièvre. Tariq s'amuse de son trait d'humour. Elle constate son sourire et se focalise dessus. Sans trop savoir pourquoi ça l'interpelle, pourquoi elle a besoin d'y revenir. Une part d'elle s'en trouve intimidé, une autre pourrait en rougir. J'ai réussi à te faire sourire ? S'étonne-t-elle. Lui qui semble si sérieux pourtant. Sans rien en penser de concret. Hm, ça te va bien, constate-t-elle finalement d'une voix à peine audible, elle ne cherche pas à le complimenter particulièrement, c'est surtout un constat qu'elle a à cet instant, qui lui vient naturellement. A croire que la fièvre relève des filtres.

Alors, Johanna décide de fournir un effort. Elle accepte d'avantage d'eux, se permet la moitié de ce qu'il y a à manger. Demande à Tariq de se servir dans ses affaires en retour pour se permettre de manger lui aussi. Ils peuvent bien partager. Il y a probablement du mieux dans l'heure suivante, alors que le brun s'est assis à côté d'elle, qu'elle tâche de garder la jambe surélever et de ne pas rentrer en contact avec sa blessure. La tête lourde pourtant, Johanna lutte pour ne pas s'endormir. A sa réalité, quelques rêves éveillées qu'elle a du mal à garder pour elle. La fièvre ne baisse qu'à peine, c'est déjà un bon début. La nuit est tombée, et elle sera longue.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 281
Sujet: Re: Leave her   Jeu 21 Avr 2022 - 22:30
La réponse à sa question ne le surprend pas. Encore une fois. Beaucoup n'ont plus de famille du tout ou ne savent pas ce qu'il est advenu d'eux. Au final, si Tariq n'avait pas beaucoup d'ami, il pensait très souvent à Lex. Qu'il n'avait pas revu depuis Octobre 2015. Il avait fait le deuil de la jeune femme en même temps que sa petite amie.
Plus le regard de Tariq s'attardait sur le visage de Johanna, plus les détails singuliers de ceux-ci s'installaient dans son esprit. Il n'irait pas jusqu'à dire qu'elle paraît faible parce qu'il préfère ne pas juger quelqu'un physiquement. Mais elle ressemble à un animal sans défense. Une personne à protéger quoi qu'il en coûte. Tariq chassa cette idée de son esprit. C'était stupide de penser ce genre de chose de quelqu'un d'inconnu.

- Je suis désolé, Johanna. J'espère que tu retrouveras rapidement ta soeur en bonne santé.

Parce que la situation est moins complexe lorsque quelques membres de la famille sont présents. Bien que ça soit aussi un moyen assez important de pression. A Sanctuary Point, Tariq avait toujours cette ombre au tableau. Cette peur qu'une attaque n'ait lieu. Que les membres de sa famille ne soient finalement utilisé contre lui. S'il a beau être pragmatique, faire ce qu'il faut. Il était persuadé que ses qualités s'effaceraient à la seconde où l'un d'eux étaient touchés. La petite blague de Johanna eut le mérite de faire sourire Tariq. Le brun tentait d'avoir toujours une mine sévère, fermé, fatigué. A mi chemin entre la paranoïa et la confiance en soit. D'ailleurs, en seulement quelques heures passées ensembles, bien que plusieurs aient été évanouie pour Johanna, elle semblait avoir remarqué le manque de sourire du plus vieux.

- Tu as réussi, en effet.

Un constat. Il est vrai qu'elle a réussi à le dérider un peu. Le compliment de Johanna à son égards le surprend autant que la blonde face à son sourire. Les compliments se font rares dans un tel environnement. Tariq abandonna temporairement son air sérieux, une seconde fois. Pour afficher un sourire de plus, quelques secondes d'une humeur qu'il ressent rarement. D'un manque de paranoïa soudain, un côté sanguin moins présents pour quelques secondes.

- Il se fait rare. Mais merci.  

L'atmosphère avait un peu changé. Un peu plus légère lorsque la situation ne s'y prêtait absolument pas. Tariq se redressa pour pouvoir s'approcher du canapé avec son sac. Il fouilla à l'intérieur pour sortir les quelques collations qu'il avait emporté. Pas grand chose puisqu'il ne devait pas partir plus de quelques heures. La tête sur le haut du canapé de fortune, les yeux rivés sur le plafond, Tariq essaye aussi de ne pas s'endormir. Si la situation est plus calme, il n'empêche qu'il ne veut pas totalement baisser sa garde.

- Qu'est ce que tu faisais avant ? Tu devais être jeune encore. Non ?

Tariq devait se maintenir réveillé et malgré un manque de discussion en temps normal, il fallait forcer un peu pour ce soir. Etouffant un baillant de sa main droite, il baissa légèrement la tête vers la blonde.




Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2859
Sujet: Re: Leave her   Jeu 21 Avr 2022 - 23:22
C'est dommage, souffle-t-elle alors en fronçant les sourcils. Elle ne sait pas pourquoi elle dit ça. Parce que sourire lui va bien ? Ou parce qu'elle manque de pouvoir le faire aussi ? Johanna n'est pas capable de lui rendre la pareille, à croire que ses lèvres ont perdu l'habitude de le faire en quelques mois. Pourtant, fut un temps où sourire était une seconde nature pour elle. Mais avec les voix apparues soudainement, elle en a oublié comment faire. Sans Mary-Abigail de toute façon, à quoi bon ? On n'a pas souvent l'occasion de rire alors je comprends, ajoute-t-elle dans la foulée, les yeux le scrutant toujours.

Elle ne peut s'empêcher. Déjà pour se souvenir de lui, d'une manière ou d'une autre. Ses pupilles sondent son visage un long moment, soucieuses d'imprimer son image au fond d'elle. Elle détaille le contour de sa mâchoire, la forme de son nez, le creux de ses joues, le poids qui pèse dans son regard. Et quand elle croise ses yeux, très sombres comparés aux siens, Johanna ne peut détacher le sien. Il lui pose une question, elle fronce les sourcils. Son visage poupon lui donne encore des airs jeune. Pourtant, la blonde a l'impression d'avoir déjà vécu mille vies.

J'étais au lycée, oui, explique-t-elle d'une voix presque nostalgique. Les souvenirs s'imposent, déformés par les traumatismes passés de ces dernières années, elle inspire profondément : Première de la classe, super populaire et pompon girl en plus de ça, précise-t-elle en portant sur lui un regard qui démontre toute la fierté qu'elle tire de cette prouesse. Oui, Johanna était appréciée, enviée, pour sa beauté, sa gentillesse et ses compétences. Mais une super douée, précise-t-elle en ajoutant à son discours un petit signe de l'index.

Voilà qui appuie son propre, elle ne peut pas mentir maintenant. Ses yeux se baissent vers sa jambe meurtrie, et elle esquisse une grimace : Je te ferais bien une démonstration là mais disons que je ne peux pas vraiment alors il faudra me croire sur paroles, ajoute-t-elle d'un ton sérieux, plantant un regard sur Tariq pour s'assurer qu'il ne remet pas en cause son histoire. Il n'y a rien de plus vrai de toute façon. Puis, ses pupilles se perdent dans le vide. Après le lycée, je voulais... Je voulais rejoindre l'opéra de Sidney ou de Paris, et devenir danseuse étoile, souffle-t-elle, rêveuse. Et toi, Tariq ?



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 281
Sujet: Re: Leave her   Lun 25 Avr 2022 - 16:35
Au lycée. Tariq n’était pas surpris. Johanna paraissait jeune. Entre vingt et un an et probablement vingt-cinq ? Il n’avait jamais vraiment réussi à se poser sur un physique pour en déduire un âge. La blonde lui donne plus de détail et Tariq se contente de fixer le visage de celle-ci. Pâle, fatigué, une pellicule humide dû à la fièvre encore présente. Populaire, première de la classe, pompom girl. Tariq à un étrange déjà vu. Sophia était la même. Le physique était largement différent mais le déjà vu était complexe à avaler. Le brun chassa simplement l’image de son ex petite amie de sa tête. La sensibilité n’était pas la bienvenue dans l’immédiat.

Tariq remarque la fierté sur le visage de la blonde et ne peux s’empêcher de sourire à nouveau lorsqu’elle se qualifie de Super douée, un index en l’air comme pour le défier de ne pas la croire. Tariq ne remettrait pas en question ses mots. Après tout, elle pouvait lui raconter n’importe quoi mais ne pas la croire resterait stupide. Elle avait l’air sincère.

- Je n’en doute pas.

D’ailleurs, Tariq se surprenait lui-même. Pourquoi souriait-il de cette manière ? Il trouvait ça stupide. Mais bêtement, la situation actuelle lui semblait un peu plus légère. Et, bizarrement, ça lui faisait un peu de bien. Discuter sans trop s’inquiéter du reste. Bon, il y avait toujours une petite voix dans sa tête qui lui disait de ne pas se laisser avoir si facilement. Elle était même prête à lui faire une démonstration si sa jambe n’était pas endolorie dans l’immédiat.

- Je te crois sur parole. N’essaye pas de bouger.

Tous avaient des rêves. Certains de métiers, certaines d’une vie de famille. Et il était toujours un peu triste de voir que beaucoup ne pouvait rien réaliser dû à un virus peu pris au sérieux. Enfin, d’un autre côté, Tariq n’était pas physiquement présent lorsque le premier patient zéro avait contaminé petit à petit tout le monde.

- C’est un beau rêve. C’était un domaine difficile et une certaine compétitivité, non ?

Tariq ne suivait pas réellement ce domaine. La danse n’avait jamais été son truc. Peu importe le type, d’ailleurs. La question est renvoyée vers lui et le brun reste silencieux durant un court moment. Elle avait été honnête avec lui. Du moins, elle en avait l’air. Alors, il pouvait laisser quelques informations glissés aussi ? De toute façon, il n’y avait rien de mal à parler de son passif. Tariq voulait surtout éviter toutes représailles possibles vers Sanctuary Point.

- J’étais Coach Sportif. Je travaillais dans un lycée à Olympia. Je ne pense pas avoir eu un rêve précis. Ma petite amie était infirmière quand la situation à dégénérée. Elle n’a pas survécu. Je pense que je me voyais simplement continuer mon métier et advienne que pourra.

Il est vrai que maintenant qu’il s’attardait un peu plus sur le sujet. Il ne voyait pas plus de chose que ça. Former une famille avec Sophia était une discussion à temps plein. Mais entre le travail de la demoiselle et le sien, une famille était complexe à créer. Et puis, le virus a finalement choisi pour eux.  



Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2859
Sujet: Re: Leave her   Mar 26 Avr 2022 - 14:04
Il n'en doute pas. Pourtant, il pourrait. La fièvre serait un bon prétexte pour qu'elle donne l'impression de dérouler. Mais Johanna a bien été une pompon girl talentueuse, une danseuse habile, prometteuse, une célébrité à son école. Elle remarque à peine le regard de Tariq qui se voile soudainement, ne sait pas sur quoi mettre ça. Qu'est-ce qu'il y a ? Lui demande-t-elle. Peut-être craint-elle de remuer quelque chose qu'elle préfère ne pas triturer. On ne sait jamais à côté de quel fauve on dort, après tout. Et Tariq a beau avoir montré jusqu'ici de la gentillesse, Johanna est incapable de lui faire confiance.

Elle ne cherche pas plus loin, baisser sa garde est parfaitement exclu. Très bien mais un jour je te montrerais, tu seras impressionné, j'en suis sûre, souffle-t-elle. Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle lui dit ça. Les probabilités pour qu'ils se recroisent sont maigre par ailleurs, et Johanna n'a pas l'intention de provoquer une nouvelle rencontre. Après tout : il est un homme, non ? Et les hommes, on ne leur fait pas confiance, pas vraiment. L'enseignement d'Oxana est fermement ancré en elle pour une très bonne raison. Elle ne peut pas se fier à eux, surtout pas une espèce qui croit qu'un pénis justifie une force et une puissance dérobée.

Oui, c'est vrai. Mais j'ai grandi avec une maman militaire, alors la rigueur, l'envie d'y arriver, je l'ai toujours eu, explique-t-elle. Mentionner sa mère charge sa voix d'une certaine nostalgie. Elle lui manque affreusement. Et ce qui lui manque encore plus est de ne pas réussir à se souvenir d'elle. Son image s'est troublée depuis longtemps. De toute façon qu'est-ce que ça change aujourd'hui ? Tout ça, ceux sont des rêves qui n'ont plus aucun sens, enchaine-t-elle en haussant les épaules, tâchant d'avoir l'air détachée. Même si, à dire vrai, on lui a volé ses plus belles années.

Aujourd'hui, qu'est-elle ? Et comment peut-elle encore se reconnaitre dans un miroir ? Ses mâchoires se serrent. La voix de Tariq lui permet au moins de s'échapper de ces troubles. Coach sportif ? Répète-t-elle. Elle ne sait même pas pourquoi elle est surprise. Peut-être parce que ça ne lui va pas si bien, comme métier. Tu n'avais... aucun rêve ? Lui demande-t-elle alors en fronçant les sourcils. Tu étais juste heureux comme ça ? S'étonne-t-elle dans la foulée.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Tariq Wassan
Tariq Wassan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 281
Sujet: Re: Leave her   Mar 26 Avr 2022 - 18:28
Tariq est un peu surpris lorsque Johanna lui demande ce qu'il se passe. Il ne s'était pas vraiment attendu à ce que l'expression de son visage se soit autant modifié. Il agita finalement la tête. Il était difficile de vraiment décrire le tout sans passer pour quelqu'un de mauvais. Bien qu'il se fichait de la façon dont elle pouvait le voir. En théorie, évidemment. Le brun poussa un soupire.

- Quand j'étais au lycée, ma petite amie était comme toi. Populaire, pompom girl. J'imagine que je suis un peu nostalgique.

Tariq avait préféré répondre honnêtement. Bien qu'il n'allait pas non plus dévoiler que Sophia était la même demoiselle décédée il y a quelques années. Si déjà, elle était sur ses gardes en temps normal, assimiler des similarités avec son ex petite amie ne ferait que renforcer un potentiel besoin de se protéger d'une quelconque agression. Compréhensible, évidemment.
Tariq repoussa simplement la conversation sur autre chose. Quelque chose de moins complexe même si replonger dans le passer de l'un et l'autres reste difficile. En tout cas, Johanna est bien décidé à prouver ses talents et Tariq lève simplement les mains dans un geste indiquant simplement que se prouver était sa décision. Peu sûr qu'ils se revoient par la suite, en plus.

- Ca ne devait pas être facile tous les jours.

Tariq ignorait pourquoi il se faisait cette réflexion. Le domaine militaire était difficile et il se disait que la rigueur demandé là-bas se répercutait beaucoup sur les enfants. Au point d'être parfois horrible avec la progéniture. Ce qui, finalement, était plus que dommage puisque ça demandait un niveau d'excellence parfois impossible à atteindre pour un enfant.

- Ca ne change rien aujourd'hui... Mais c'est aussi bénéfique que dévastateur de se demander ce qu'il se serait passé sans le virus. Est-ce que tu aurais fini par devenir ballerine ? Ou tu aurais dévié sur autre chose ? Ressasser le passé n'aide pas mais bon.

Si Tariq devait finalement mettre le tout à plat. Il saurait qu'il aurait potentiellement fini par former une famille. Peut-être plus ? Il serait probablement resté aussi dans le même corps de métier. Johanna semble surprise du corps de métier du brun mais il n'en tient finalement pas rigueur. Mais maintenant qu'il se posait la question, il ne se rappelle pas avoir eu un rêve en particulier. Tariq agita la tête de droite à gauche.

- Je ne crois pas avoir été heureux, un jour. En toute honnêteté. Ni de rêve particulier.

Il se rend compte que c'est triste. Mais c'est bien la vérité. C'est assez complexe le bonheur. Il ne peut nier que passer du temps avec sa famille est quelque chose qui le rend heureux. Il reposa le regard sur Johanna avant d'ajouter.

- C'est assez subjectif, tu sais. J'ai choisi des études sportives parce que ça me permettait d'extérioriser en quelques sortes. Et j'en ai besoin. Alors, j'aimais ce que je faisais. Mais de là à te dire que j'étais heureux, je ne sais pas vraiment.




Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Leave her   
Revenir en haut Aller en bas  
- Leave her -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: