The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

No light without shadow
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: No light without shadow   Sam 5 Mar 2022 - 13:10
« Il est énorme, celui-là ! » Mes yeux s’étaient posés sur le yacht nouvellement acquis, avec un air appréciateur. Depuis quand on avait un truc pareil ? J’avais laissé Anoki à l’entrée de l’atelier de la marina, pour m’engouffrer à l’intérieur. Je regardai à droite à gauche pour vérifier que personne ne se trouvait là en ce moment même, mais Tomas était parti avec le Lagoon quelques semaines plus tôt. La marina était un peu plus déserte ces derniers temps, et la plupart des projets qu’il avait lancé étaient au point mort en attendant son retour.

J’avais profité de revenir de ma ronde pour faire un crochet par ici, pour vérifier que tout allait bien. Il n’était pas complètement désintéressé non plus. J’avais déjà fouillé le navire de Tomas de long en large quand nous étions chez les Remnants, dans l’espoir fou que le marin avait planqué des choses intéressantes dans les placards ou sous les sièges mais… Rien. Il en avait peut-être assez qu’on lui fasse le coup de lui piller ses stocks d’alcool dès qu’il avait le dos tourné ? Sauf que je cherchais un peu autre chose. Je voulais mettre la main sur des capotes, s’il en avait. Ca me serait bien utile, même si elles étaient soi-disant périmées.

Je me glissai rapidement sur l’imposant yacht en cours de restauration pour en faire le tour. Il était vraiment classe ! Avec la remise à neuf qui avait débuté, on repérait sans mal ce qui avait dû être un canapé à l’intérieur, faisant face à une petite kitchenette. Il y avait une petite salle de bain en face d’une chambre à coucher. Je commençais par fouiller la salle commune, sans faire de réelles trouvailles. Il y avait bien des caches sous les sièges encore, mais elles étaient vides…

Je poussai un soupir retentissant, un rien dépité, quand j’aperçus au dernier moment une petite silhouette recroquevillée dans l’ombre de la chambre à coucher. « Qu… ?! » J’eus un sursaut tellement violent que je me mangeais la porte en quittant précipitamment la pièce. Un rôdeur ?! Je risquai un regard dans l’entrebâillement, mais aucun grognement guttural vint m’accueillir. C’était juste… Une fille, qui ne devait pas avoir plus de quelques années que moi. Je la connaissais même, en fait. Au moins de vue, en tout cas. « Euh… Harper ? Qu-Qu’est-ce que tu fais là ? » Je lui lançai un regard abasourdi, sans bien savoir comment réagir. Elle se planquait ? Mais de quoi au juste ?


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 124
Sujet: Re: No light without shadow   Jeu 10 Mar 2022 - 0:23
Je n'avais pas spécialement envie de traîner au camp, ce matin. Il y avait trop de monde. Parfois, tout est tellement agité que j'en ai mal à la tête. Le bourdonnement dans mes oreilles est vachement désagréable. Enfin, c'est pas nouveau. J'ai la réputation de m'éclipser loin de tout assez souvent, j'imagine que ce n'est pas particulièrement surprenant. Même la bibliothèque ne me disait rien de bon, aujourd'hui. J'ai donc rapidement décidé de venir me réfugier ici, comme je le fais souvent. La marina est probablement l'endroit où je me retrouve le plus souvent, dernièrement. Certes, c'est souvent pour la pêche et les tours de garde, mais j'ai la vilaine impression que c'est aussi parce que je veux m'assurer qu'une porte de sortie est toujours disponible, au besoin.

Enfin, pas besoin de se questionner éternellement. Dois-je vraiment justifier tout ce que je fais? J'ai simplement envie de décompresser, de trouver le calme ailleurs que dans ma caravane. Après un moment, on étouffe, dans ce truc. Surtout depuis que Vi est de retour. Je m'engouffre donc dans la plus récente embarcation en cours de restauration, explorant les lieux pendant quelques minutes. Mes billes curieuses se posent sur tout ce que je peux trouver, ne pouvant m'empêcher de toucher à tout. L'espace d'une seconde, je me dis que je pourrais très bien me barrer avec cette chose, ma soeur à bord, et ne plus jamais douter qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit. Mais je secoue la tête, rationnelle et posée. C'est voué à l'échec - je le sais bien.

Je me retrouve donc dans la petite chambre à coucher, là où un lit trône au milieu de la minuscule pièce. Il paraît énorme, comparé au reste. Du coup, je me jette dessus - me pétant un peu le dos au passage, parce que le matelas est définitivement plus à chier que ce que je croyais. Je m'empare de mon sac à bandoulière pour sortir mon cahier à dessin et mes bouquins, et à partir de ce moment-là, je ne vois plus le temps passer.

Mais du bruit attire mon attention, me faisant relever le menton vers l'entrée du bateau, alerte. Ma main se pose sur la batte de baseball allongée à côté de moi, par réflexe, jusqu'à ce que je réalise que je ne suis pas en danger. Ce n'est que Joachim. C'est bien son prénom, si? Le mec se prend la porte en pleine gueule, et je ne bouge pas d'un poil, très peu impressionnée par ses talents. Furtif, le type. Trop fort.

« On dirait que t'as vu un fantôme, putain. Pas de panique, c'est que moi. » que je dis en m'agaçant. « Je sais que tu préfères les chevaux, mais quand même. » Je ferme mon calepin, posant mon regard noisette sur lui en silence, pendant quelques secondes. Il demande ce que je fais là alors que je le sais pas plus que lui. Du coup, je sais pas quoi dire. « Rien de spécial. Je voulais voir le bateau. » Mensonge. J'ai simplement sous-estimé le potentiel de tranquillité de cet endroit, de toute évidence. « Tu cherchais quelque chose? Je t'ai entendu fouiller. » Et qu'il ne tente pas d'affirmer le contraire.
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: Re: No light without shadow   Sam 12 Mar 2022 - 13:47
« Euh… Ouais. » Je lâchai un rire un rien nerveux. Ce n’était que Harper. N’empêche qu’elle m’avait fait peur, à tel point que je ne savais plus exactement comment réagir. Je me frottais le front en espérant que je n’en conserverais pas une marque. Je n’avais pas très envie de raconter cette histoire à Ruben ou Wyatt de retour au mobil’home.

Je lui rendais un regard un peu dubitatif, quand elle me reprocha à demi-mots de préférer mes amis à quatre pattes plutôt que les personnes qui n’en avaient que deux. « Non, c’est juste… J’ai cru que tu étais un rôdeur, en fait. » Ca paraissait moins ridicule dans ma tête. Et pourquoi j’estimais nécessaire de me justifier auprès d’elle ? Je détournai le regard, un peu incertain, avant de revenir rapidement vers elle quand elle me confia les raisons de sa présence ici. « Tu aimes les bateaux ? » Je me rendais compte que je ne connaissais pas grand-chose d’Harper. Elle n’avait que quelques années de plus que moi, et clairement, Ruben flashait un peu sur elle mais… Elle était très discrète, toujours un peu dans son monde. J’avais peur de la déranger quand elle lisait ou qu’elle dessinait comme actuellement. J’aurais eu un peu plus de répartie, je lui aurais sans doute dit que c’était elle qui n’avait pas l’air d’aimer les autres. « Désolé, je te dérange pas ? »

Je devins subitement rouge quand elle me demanda ce que j’étais venu chercher sur le navire en rénovation. « Non, juste… Euh… » Je bafouillais complètement. Je n’allais quand même pas lui dire ! « Des comics ! Je cherchais des comics. Tu en as trouvé, toi ? » Et pour éviter d’avoir à croiser son regard, je poursuivis ma fouille dans la chambre, avec un succès tout aussi relatif. Il ne restait quasiment rien. Tomas avait dû commencer à nettoyer le navire en retirant tout ce qui était superflu. « La poisse… »

Mon regard finit par tomber sur le carnet de dessins à côté d’elle. « Tu dessines ? J’aimerais trop savoir dessiner. » Mais on ne pouvait pas être doué partout. Je passais le plus clair de mon temps à dos de cheval, alors ça ne laissait pas trop l’occasion de m’améliorer là-dessus.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 124
Sujet: Re: No light without shadow   Dim 13 Mar 2022 - 5:50
Est-ce qu'il pense qu'un génie va sortir de sa cervelle à force de se frotter le front comme ça? Non mais je sais pas, il semble vachement mal à l'aise. Plus mal à l'aise qu'à l'habitude, dans tous les cas. « Je sais que j'ai l'air de rien, mais de là à me traiter de rôdeur, je suis cho-quée. » Évidemment que je déconne, c'est juste une blague stupide. Je n'ai franchement rien à faire de ce qu'il pense de mon apparence.

Je tente donc un sourire, question qu'il sache que je suis loin d'être sérieuse, mais sa question par rapport aux bateaux me prends par surprise. Je plisse les yeux, me redressant sur le lit pour me poser en tailleur. J'ai l'impression d'être de retour en classe, quand on était des gosses et qu'il fallait se présenter en nommant une chose qu'on aimait bien. « Je, je sais pas. J'ai jamais vraiment baigné dans cet univers là. C'est juste un endroit comme un autre pour être... tranquille. » Oui, bon, je réalise en le disant que ça sonne comme s'il me dérangeait. C'est probablement pour ça qu'il demande.

« Non. » Enfin, ce n'est pas tout à fait faux. Si je préfère être toute seule? Oui. Mais je n'ai rien à faire, là, tout de suite. Bref, tout ça ne m'indique pas ce que lui fait ici, n'empêche. Peut-être que c'est son truc, les bateaux. Peut-être qu'il était ce gosse là, dans la classe. J'hausse un sourcil, pourtant, quand il tente de justifier sa présence sur l'embarcation. Tenter, oui, parce son petit coup de théâtre ne m'impressionne pas. Je sais mentir. Et je sais reconnaître les gens qui le font mal. Il ne me rend même pas la tâche difficile, le pire. À peine capable de formuler sa phrase, hésitant, et rouge comme une tomate - il ne dit pas la vérité.

Je me lève pour le rejoindre, croisant les bras sur ma poitrine en me tenant devant lui, droite comme une barre. « C'est vraiment ce que tu cherches? » Joachim essaie de l'éviter - un autre indice qui pointe vers le mensonge. « C'est vide. J'ai regardé. » que je précise finalement, quand je le vois continuer de fouiller. « La poisse, oui. » que j'ajoute sans le quitter de mes yeux suspicieux.

Je n'ai pas envie de retourner poser les fesses sur le matelas. C'est plus marrant de le voir nager dans ses mensonges d'ici. J'appuie l'épaule contre le mur fragile derrière moi - prête à laisser tomber - quand il remarque mon cahier de croquis, toujours sur le lit. « Enfin, je dessine. Je dis pas que je sais dessiner. » C'est de tenir le crayon, de traverser le processus pour ressentir la paix que ça apporte à ma cervelle quand j'ai besoin de retrouver mon focus qui est le plus important. Le résultat final m'intéresse peu, voir pas du tout. Vi me répète constamment que j'ai du talent, que si j'avais voulu, j'aurais pu être une artiste au lieu d'une athlète. Mais elle le dit simplement parce que c'est ma soeur, si?

« Je te montre si tu me dis ce que tu cherches vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: Re: No light without shadow   Lun 21 Mar 2022 - 23:52
« Je suis vraiment désolé ! Je voulais pas dire que tu te lavais pas… » Je ne voulais pas l’insulter en la comparant à un rôdeur ! Sauf qu’à voir son sourire mutin, Harper me faisait juste une plaisanterie. « Ah ouais… ah ah. » Un rire un peu force me prit en réponse. Je me grattai l’arrière de la tête d’un air gêné. Qu’est-ce que je ne venais pas de dire par erreur…

« Tu cherches juste un endroit tranquille en fait ? » Je changeais aussitôt de sujet, comme pour faire passer la pilule. Mais en vérité, j’étais plutôt surpris. Harper était là depuis longtemps déjà, mais elle se comportait comme un véritable fantôme. Je me demandais parfois ce qu’elle avait pu vivre dehors pour que ce soit si difficile pour elle de s’acclimater. « Les autres te font peur ? » Je m’assis sur le bord du lit, lui adressant un geste apaisant. « Ca m’arrive des fois. Surtout quand Marlon est là, en fait… » J’avais du mal à passer outre ce qui avait pu se passer l’année passée. J’étais constamment sur le qui-vive depuis. « Tu sais, personne n’ira te chercher dans les boxes des chevaux non plus, et il y fait moins froid. » Je parlais en connaissance de cause.

Je parlais davantage, maintenant qu’Harper m’avait assuré que je ne la dérangeais pas. C’était toujours une crainte un peu futile quand je connaissais mal les gens, avec cette impression d’être de trop. Sa sincérité me désarçonnait un peu, mais quelque part, elle était aussi rassurante. Je lui offris un sourire timide en réponse, sans rien dire.

Je le perdis bien vite quand elle commença à se montrer bien trop intéressée par mes recherches du moment. « Oui, oui. Des comics. Quoi d’autres ? » Je cherchais bien évidemment des bandes dessinées. Elle commençait à me rendre un peu nerveux là. J’essayais de détourner l’attention en lui parlant de ses dessins, mais elle n’était pas si facile à berner. Le rouge me monta aussitôt aux joues quand elle insista pour savoir ce que je cherchais vraiment. « Je… euh… des capotes ? » Je baissai le regard à mes pieds, sans bien savoir où me mettre subitement. Mais pourquoi je venais de lui dire ?! J’étais vraiment un crétin ! « Tu… tu me montres tes dessins alors ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Harper C. Jackson
Harper C. Jackson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 124
Sujet: Re: No light without shadow   Jeu 24 Mar 2022 - 7:09
« Peur? » Je le questionne en me demandant sincèrement ce qu'il veut dire. J'ai peur des autres simplement parce que je préfère être tranquille? Pas du tout, en fait. Je fronce les sourcils, ne saisissant pas vraiment le lien qu'il ose faire. « Non, je - » Il ne me laisse pas finir, mentionnant Marlon au passage sans que je ne puisse tout à fait capter s'il est sérieux. Je pense que oui. Enfin, je peux comprendre. Je suis arrivée pile au moment où les merdes du type faisaient encore beaucoup de vagues. Évidemment, à cette époque, je n'avais pas particulièrement intérêt à comprendre tous les enjeux qui venaient avec. Je crois que Joachim n'est pas le seul qui a un peu de difficulté avec le mec, au final. Dans tous les cas, qu'il parle de Marlon m'arrange plutôt bien. Je n'ai pas besoin de lui expliquer que ce n'est pas les autres qui me font peur. C'est de s'attacher à eux alors que ce camp est voué à l'échec, comme tout le reste. Mais passons. Je ne vais pas briser sa petite bulle de gosse naïf.

Je suis un brin surprise quand il me propose un endroit plus chaud pour être tranquille. J'esquisse un sourire avant d'hausser les épaules. « Les animaux, c'est pas mon truc. Et tu me compares déjà à un rôdeur - imagine avec l'odeur en plus. »  Je suis capable de faire des blagues, quand même. Je l'observe quelques secondes avant de continuer. « Mais maintenant, je sais où tu vas te cacher pour faire tes mauvais coups. Merci pour le tuyau. » Échec et mat.

Toujours debout, appuyée contre le mur, je l'écoute m'assurer une fois de plus qu'il cherchait des bandes-dessinées. « À toi de me le dire. » que je réponds quand il me demande ce qu'il pouvait bien chercher autrement. Je fouine un peu autour, moi aussi, en attendant qu'il crache le morceau - et quand il avoue finalement être à la recherche de capotes, je me retourne en essayant de ne pas rire. Or, si mon visage est habituellement de marbre, il ne l'est plus du tout, là, tout de suite. « Et bien putain, quelqu'un a des plans torrides pour ce soir. » Ça sonne peut-être un peu méchant, mais je rigole en le disant.

« Je te montrerai rien du tout. » Il allait peut-être être surpris. Mais je ne lui dois rien - et je n'ai surtout rien promis. Je n'allais quand même pas lui montrer mes dessins ennuyants alors qu'il devait me raconter ses péripéties sexuelles et amoureuses. Si je suis honnête, en réalité, ce n'est pas mon sujet préféré - surtout depuis que ma soeur essaie de tout savoir à propos de mes propres histoires. Mais pour le voir rougir à nouveau, ça vaut la peine. « Je crois que t'as des trucs plus intéressants à raconter, non? » Il ne cherchait pas des capotes pour s'entraîner sur des bananes, après tout. Mais peu importe. Je ne réalise pas que mon carnet est toujours sur le lit de la chambre et je m'avance pour regarder à travers le seul petit hublot de l'endroit, comme pour prouver le point que j'apporte ensuite. « Il n'y a personne d'autre ici - que moi. Tes secrets seront en sécurité. »
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2849
Sujet: Re: No light without shadow   Jeu 24 Mar 2022 - 11:35
Je lui rendis un regard confus. « Pardon, je t’ai interrompu ? Tu allais dire quelque chose. » Je cherchais seulement à bien faire, en lui donnant quelques astuces si elle voulait vraiment se cacher et se dégotter quelques coins tranquilles. L’agitation du camp semblait la peser. Sauf qu’Harper les retourna bien vite contre moi, consciente que je venais de lui confier l’emplacement de mes propres cachettes. « Hein ? Je fais pas de mauvais coups ! » Bon… Ca, c’était faux. J’en faisais parfois.

Par contre, ça me rendait un peu triste qu’elle n’aime pas les animaux. « Ah. » Moi qui voulais faire des études de vétérinaire comme ma mère, qui avais appris à monter à cheval avec mon père avant même d’apprendre à marcher… Ca me paraissait juste inconcevable qu’on puisse ne pas aimer les animaux. « Les rôdeurs sentent pas pareils ! » Je m’offusquai presque de cette comparaison. Les chevaux sentaient bons pour moi. Rien à voir avec l’odeur de vieux pourri des cadavres ambulants !

Et quand exactement la discussion avait pris une tournure aussi gênante ? Je ne savais plus où me mettre quand je crachais le morceau à Harper, ce qui la fit subitement rire. Je marmonnai vaguement en réponse : « J’aurais jamais dû te le dire… » Surtout qu’elle ne voulait même pas me montrer ses dessins en juste retour. En plus, je venais de le faire pour rien ? Je m’étais clairement fait avoir là !

Je relevai un regard offusqué sur elle quand Harper chercha à me cuisiner davantage pour en apprendre plus sur mes plans du soir, prétendant qu’elle ne dirait rien aux autres. « T’es pas fairplay. » Bien sûr qu’elle allait tout répéter, amplifier, déformer. Elle me prenait encore pour un débile. J’étais devenu complètement rouge. Il n’y avait pas moyen que je lui dise quoi que ce soit.

Et, pendant qu’elle regardait au hublot, je me saisis du carnet de dessin qui traînait encore sur le lit avant de me reculer subitement vers la salle principale pour le consulter à la volée. « Pourquoi tu voulais pas me les montrer ? Ils ont quoi de spécial ? » Elle avait honte de ce qu’elle dessinait peut-être ? Si c’était ça, alors tant mieux ! Elle ne risquait pas de parler de cet incident, si je ne parlais pas de ses dessins !


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: No light without shadow   
Revenir en haut Aller en bas  
- No light without shadow -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: