The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

Damoiseau en détresse
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3226
Sujet: Damoiseau en détresse   Sam 26 Fév 2022 - 18:01
Ce n’est pas le tout d’attraper des proies, il faut aussi préparer le terrain pour s’assurer sécurité, confort et discrétion. Trouver des pièces insonorisées, ou quelque chose d’inspirant, au moins, qui nourrisse de nouveaux fantasmes. En chasser les morts, en sécuriser les accès, tout en les laissant invisibles dans la dévastation de la ville.

J’ai encore bien en tête la leçon de James, et ai décidé de m’éloigner assez de Tacoma pour réduire les risques d’empiéter sur son territoire. Pas question d’en faire encore les frais…

Ma batte de baseball est couverte d’une épaisse couche brune et visqueuse lorsque je ressors du night club. Je le sens coller sur mes joues, pris dans mes cheveux, empester la mort. Derrière moi, je referme soigneusement les portes, surplombées d’un néon rose hors service, assez suggestif. L’endroit devrait reprendre tout son intérêt quand je le repeuplerai.

En attendant, le soir ne va pas tarder à couvrir la ville, et j’ai très envie de me doucher. Il faut que je rentre. Un regard sur les alentours avant de prendre la direction de la voiture, garée au bout de la ruelle.

Et… je ne suis pas seul. Léger grincement métallique qui s’arrête alors que je marche dans une flaque d’eau. Des murmures, le cliquetis d’une arme qu’on recharge. L'embuscade n’est pas discrète, mais je suis seul. Alors je ralentis, aussi silencieux que possible, la poigne serrée autour du manche en bois. Et alors que je m’apprête à bifurquer pour prendre un détour prudent, je distingue trop tard la silhouette qui sort de l’ombre pour me couper dans mon élan.

Le cul d’une arme à feu me frappe la mâchoire, réveille une douleur vive et me fait perdre l’équilibre. Le type en profite pour me plaquer contre l’un des murs en béton. Je parviens à le stopper en partie, l'empêchant de peser totalement contre moi en pressant la batte contre son ventre. Un geste réflexe, les clous imprégnés de sang transperçant ses vêtements pour se loger dans sa peau et y répandre lentement l’infection. Deux de ses camarades le rejoignent très vite pour me désarmer et me foutre par terre. L’un reste le genoux planté sur mon dos, me coupe le souffle alors que l’autre s’inquiète de son pote griffé et paniqué. “Merde, c’est du sang de rôdeur ?!” L’autre gémit de peur, et un coup me bat les côtes. “File les clés de la caisse !” Ordonne l’un, “Merde, j’t’avais dit que c’était une mauvaise idée !” s’inquiète l’autre. Alors bien sûr… me voilà bien dans la merde.



AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: Damoiseau en détresse   Jeu 3 Mar 2022 - 19:14
Je roule des yeux avec un profond soupir, jetant un regard à Lukas. « Je te dis que c’est soit Batgirl, soit Tank Girl l’héroïne la plus badass. J’veux dire, y a même pas à discuter quoi ! » J’ajoute, après un claquement de langues. « Eventuellement quand Babs est Oracle, elle est hyper cool. Mais les autres… pfeuh ! » Voilà mon verdict. Et pour la peine, j’agite ma batte sous son nez pour confirmer mes propos.

On vient faire notre virée au Store, pour voir si quelqu’un a répondu à nos annonces, pour échanger quelques trucs qui peuvent nous servir contre ce qu’on a pu trouver. On a eu droit à des allumettes, ptet qu’on va moins galérer à faire le feu. Enfin on… moi quoi. Lukas se débrouille bien pour un paquet d’autres trucs. C’est lui qui a trouvé comment faire les collets pour attraper les lapins. Autant dire que ça a été un peu laborieux, mais on a réussi à en choper un l’autre jour. Et ça, c’était carrément cool. Même si le dépiauter m’a filé la gerbe pendant une heure.

Enfin bref. Comme d’hab, rien de nouveau sous le soleil. J’ai remplacé mon affiche, histoire de montrer qu’elle est pas là depuis longtemps. Et j’ai tourné les talons avec un soupir dépité. Toujours rien. Que dalle. Je me demande si un jour, ça servira à quelque chose de faire ça. Mais j’dois continuer. Je sais pas pourquoi, mais si j’arrête, ce serait comme de dire qu’elles sont mortes, Johanna en tête. Heureusement que Lukas est là pour le coup, ça m’évite de trop déprimer. J’ai pas envie qu’il se foute de moi ou, pire, qu’il ait pitié. Question d’amour propre.

« Bon, on a fait le tour là, non ? » Je regarde nos sacs à dos plutôt bien remplis. On a réussi à trouver des fringues aujourd’hui et c’est cool. Surtout pour lui, il arrêtera d’avoir des trucs beaucoup trop grands ou trop petits. Enfin, ça me fait quand même rigoler. Je suis sur le point de lui proposer de passer par un autre chemin pour fouiner un peu quand je me fige en entendant des éclats de voix dans la rue que je m’apprêtais à prendre. Sans réfléchir, j’attrape Lukas par le col pour l’entrainer derrière un conteneur et je regarde ce qui se passe. Avant de lui souffler, dans un murmure. « Merde, regarde, sont en train de tabasser un type. » Ou de se faire tabasser, je saurais pas dire. Il a quand même l’air dans de sales draps et surtout, il a pas l’air bien plus vieux que nous. « Faut qu’on l’aide ! » Je sais, en temps normal, j’aurais tendance à tourner les talons mais là, ça va, sont pas si nombreux que ça. Et je réfléchis, regardant tout autour de nous pour essayer de trouver un truc intelligent à faire. « On peut faire une diversion. » Genre en balançant un truc qui fait grave du bruit depuis le balcon là. J’peux grimper assez facilement j’pense. « Et tu peux mettre un coup à un des types quand il regarde. » J’crois. « T’en penses quoi ? » Je le fixe, les yeux un peu écarquillés. Si j’ai pas vraiment envie d’être là, j’ai pas envie non plus de laisser quelqu’un se faire tabasser comme ça.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Lukas Holmes
Lukas Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3078
Sujet: Re: Damoiseau en détresse   Ven 4 Mar 2022 - 14:41
Je hausse les épaules, pas vraiment convaincu par l’argumentaire de Mary. Après, ma culture des comics se limite à ceux qu’elle m’a filé, horrifiée que je sois ignorant. Enfin, pas totalement ignorant, je connais les super-héros hein, je regardais les dessins animés et les films plus jeune, avec Jodie, mais niveau lecture par contre… Le pire, c’est que c’est assez cool. Violent, mais bon… Pas comme si on n’était pas habitués à autrement pire maintenant. Donc ouais, Mary fait ma culture de comics et moi, j’aimerais faire la sienne niveau bouquins normaux, mais elle est plus sceptique. Faut qu’on se déniche une librairie, c’est clairement pas là que ça a été pillé en premier. Ou dans certaines maisons… Je n’ai plus rien avec moi… « Tu comptes avec ou sans pouvoirs aussi ? parce que fous Captain marvel face à Batgirl et là… » Foutue Batgirl. J’ai un sourire en coin quand elle agite sa batte, comme pour me défier de la contredire. Mais je sais bien que ses menaces ne sont que ça… Des menaces, qu’elle ne mettra pas à exécution. Elle aurait pu au cours du mois écoulé, mais non. La colocation se passe assez bien. J’ai arrêté d’avoir des crampes à l’estomac à force de ne pas manger. Alors on fait gaffe, bien sûr, mais on se démerde bien aussi. Je ne suis pas vraiment difficile à vivre en plus. Elle fait bien ce qu’elle veut et pourtant… Tacitement, on sort toujours ensemble, c’est rassurant, quelque part.

Malgré tout, chaque semaine passée avec elle est une semaine de plus à chercher les nôtres… Son histoire n’est pas très différente de la mienne. Et on n’a aucun signe de vie de notre famille… C’est terrifiant. Pourtant, si Jodie et Egon ont réussi à se tirer de là, ils vont forcément finir par atterrir ici non ? C’est une sorte de carrefour obligé… Il y a un paquet d’annonces d’ailleurs et je regarde Mary changer la sienne, la remettre à neuf. Chaque fois qu’on se rend au tableau, on a de l’espoir et à chaque fois cette bulle est crevée par une aiguille de déception… J’essaie pourtant de me forcer à ne pas trop en attendre, mais c’est plus fort que moi… Et pour elle, ça doit être pareil. On n’en parle pas trop. C’est la déprime assurée sinon. Au moins, l’attente est plus agréable en sa compagnie. C’est une emmerdeuse qui joue la dure, mais elle a de la répartie et ça me plaît. Il n’y a pas que ça qui me plaît chez elle, mais passons.

« On est pas mal ouais. » Elle a insisté absolument pour les fringues. Ce n’est pas de première nécessité à mes yeux, mais bon… Faut dire que j’ai grandi tellement vite que m’habiller à un moment était trop galère. On dirait que ça s’est stabilisé maintenant. Mais changer de fringues fera pas de mal, certaines sont vraiment en mauvais état et j’ai quasi plus rien de correct. Donc finalement, c’est pas un luxe. Pareil pour la paire de rangers qui a bien vécu mais est encore solide et à ma taille. Et ça, c’est le pied, sans mauvais jeu de mots. Du coup, je comprends pas trop pourquoi elle m’empoigne brutalement par l’avant du pull pour nous planquer derrière un container. Par habitude, je réprime une exclamation surprise. J’ai appris il y a longtemps à faire silence dans la plupart des situations. Je fronce les sourcils à sa remarque et jette un coup d’œil. Putain… C’est pas notre problème. Cette fois, je chuchote, estomaqué à sa déclaration : « Mais t’es malade, on le connait même pas ! » Non mais… Elle m’a bien regardé ? Elle a l’impression que je suis un combattant ? « Tu lis trop tes comics. » Je ronchonne quand elle propose un plan foireux. Ca marchera jamais. « Ca se trouve il le mérite… » Je réplique, hésitant. Ou pas. Il a l’air jeune. « Bon, OK. Tu fais chier. » Je tire ma barre à mine de l’encoche de mon sac, en silence et resserre mon emprise dessus. Putain, j’ai jamais attaqué des gens gratos comme ça merde. « Te foire pas… » J’ai pas envie de finir comme ce type. J’attends qu’elle bouge et je m’y met moi aussi, faisant le tour pour les prendre à revers alors que je guette le signal de Mary. Je sens que ça va mal tourner ces conneries.
Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3226
Sujet: Re: Damoiseau en détresse   Sam 19 Mar 2022 - 18:10
Ma gueule écrasée contre le sol est griffée par les petits gravillons qui se détachent du trottoir. La pression exercée suffit à m’empêcher de me relever, et s’ils sont trois… La manœuvre risque de toute façon d’être compliquée.

“Fouille ses poches !” Ordonne l’un des types, pendant que l’autre s’écrie “Putain j’vais crever !”, et celui qui me tient par terre s’intéresse au cas de son ami plus qu’au mien pour le moment. “Faut l’achever !” “Non, non !” “Tu l’touches pas !” “Il va se transformer !” “On n’est pas sûrs, putain !”

Pendant que ça se dispute, je glisse la main aussi discrètement que possible vers la poche de mon jeans. Mes doigts y trouvent le contact métallique de mon couteau et s’y accrochent solidement.

“Attention !” Le geste est repéré, et je tente tout de même de le mener au bout, de planter la lame dans le mollet du type, mais c’est sans succès : il m’attrape le bras et le tire vers lui, sollicitant mon épaule dans un étirement assez peu agréable. Je serre les dents, la douleur me lance dans toute l'articulation et je suis bien forcé de me montrer plus docile pour qu’elle ne se déboîte pas.

“C’était du sang de rôdeur ou pas ?!” En tirant un peu plus sur mon poignet, pied toujours pressé dans mon dos, m’arrachant un râle de douleur. J’articule péniblement, “Bien sûr, qu’est-ce que vous voulez que ce soit ?” J’ai quand même pas la dégaine d’un tueur, à ce que je sache.

La pression se relâche. Légèrement. Echange de regards entre les trois hommes ; je ne les vois pas mais je les sens bien au-dessus de moi. Il y en a encore qui se posent des questions dans ce cas de figure ? “Occupez-vous déjà de lui !” gueule l’infecté pour gagner du temps. “Moi je me casse !” L’émotion lui éraille la voix, et j’entends ses pas, avant de voir ses jambes passer devant moi. Silhouette recroquevillée sur son ventre, le type a peut-être encore une ou deux heures devant lui. Peut-être même qu'il y survivra, selon la quantité de virus qui est passée en lui. Je me demande à quoi il pense, en cet instant. Et je cille à la détonation ; à une dizaine de mètres devant moi, l’homme tombe lourdement au sol, le crâne encore fumant.

Le clic de l’arme guide la prochaine balle jusque dans le canon pointé sur ma tête. “On a été assez patients.”



AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: Damoiseau en détresse   Dim 20 Mar 2022 - 19:40
Bon en vrai, je pourrais passer des heures à discuter de tout et surtout de n’importe quoi avec Lukas. Il est vraiment cool. Pour un garçon quoi. Sauf que visiblement, quelqu’un a décidé qu’il en serait autrement. Enfin, en vrai, y a une part de moi qui me souffle qu’on devrait se tirer et rentrer chez nous avant qu’on se prenne ces types sur la gueule. Mais l’autre, celle que j’ai décidé d’écouter aujourd’hui – allez avoir pourquoi – se dit que si ça m’arrivait, j’aimerais bien qu’on vienne m’aider.

Et à la remarque de Lukas, je souffle, non sans lui jeter un regard en coin. « Imagine si t’étais à sa place ! » Je vois qu’il hésite, alors qu’on reste planqués derrière les poubelles et que les types continuent de … faire j’sais pas quoi. Quand il finit par se décider, j’ai un large sourire à son attention. « Tu vois, t’es mon Robin ! » Un clin d’œil, alors que je vérifie que j’ai bien mon couteau à la ceinture et que j’avise l’escalier de secours. J’arrive à grimper en silence, sans faire le moindre bruit, même si je manque de glisser sur un des barreaux rouillés. Je réprime un juron en me mordant la lèvre avant de me caler en hauteur, au niveau d’un des espèces de balcons.

Sauf que, au moment où je me prépare à lancer, je me fige en entendant le bruit d’une arme à feu. Et j’écarquille les yeux alors que je vois la tête du type qui partait exploser sous le choc. Ils sont complètement dingues, c’est pas possible. L’espace d’une seconde, j’ai envie de faire signe à Lukas et qu’on se tire en fait. Faut vraiment avoir une case en moins pour buter ses potes quoi sérieux ! Alors ils vont nous faire quoi à nous s’ils nous attrapent ? Enfin là, je crois que c’est un peu tard pour changer d’avis. « Allez Mary, on s’débine pas. Respire un coup. » Murmuré entre mes dents, alors que je me concentre et que je vise le type qui braque le jeune. Je me répète un bien ce que m’a appris Tiago et je lance son couteau à lui. Ouais, ouais, il faudra que je lui rende un jour, je sais. Mais vu que je dois encoooore m’entrainer qu’il dit, il me l’a laissé. Je sais pas comment je dois le prendre. Mal certainement, mais c’est pas le sujet.

Bref ! Je vise, je tire et… je fais mouche. J’atteins pas la tête, faudrait voir à pas déconner. Mais le couteau se plante dans son épaule et j’entends un cri de douleur alors qu’il laisse tomber son flingue. « Putain c’est quoi cette merde ?! » Son pote a pas l’air jouasse. Je le serais pas non plus à sa place de toute façon. Et je reste bien calée dans l’ombre, prête à redescendre selon comment ça se passe.

Spoiler:


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Lukas Holmes
Lukas Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3078
Sujet: Re: Damoiseau en détresse   Mar 22 Mar 2022 - 10:33
C’est vraiment une idée de merde. Je ne sais pas pourquoi je me mêle de ça alors que je ne suis clairement pas taillé pour agresser trois hommes costauds et armés. Mary a vu trop de films, je ne vois que ça. Et j’ai une grimace quand elle me dit que je suis son Robin après que j’ai accepté à contrecœur. Ouais, évidemment que j’aimerais qu’on m’aide si ça m’arrivait, mais je comprendrais aussi ceux qui ne lèveraient pas le petit doigt. Mon arc me manque, mais genre vraiment là. Attaquer de loin, moi, ça me va complètement en fait. Technique de lâche, mais je n’en ai rien à foutre.

Courbé en deux j’approche alors qu’ils sont occupés à se disputer. Enfin… Alors qu’il y en a un qui panique parce qu’il est infecté. Je me suis toujours demandé comment je réagirais si cela m’arrivait… Parce que ça risque fortement d’arriver à un moment donné… putain, savoir qu’on est condamné, c’est vraiment horrible. Mais un bruit de détonation m’arrache à ce genre de réflexion alors que je me fige et que mes jambes ont envie de détaler à toute vitesse. Qu’est-ce que je peux faire contre un flingue, sérieusement ? Enfin, je suis arrivé derrière la fameuse voiture qui occupe leurs convoitises et mon cœur bat sourdement à mes oreilles.

Puis, un cri, et l'autre type se met à gueuler. Mary a du passer à l’attaque et j’en profite pour faire de même, prêt à frapper l’autre type, plus proche de moi, avec ma barre à mine. Mais peut-être qu’il a été alerté par l’attaque de son pote ou qu’il a juste une sacrée chance, mais il se retourne au même moment et esquive le coup. Et franchement, ça me fait mal au ventre de voir qu’il y arrive aussi aisément. C’est un cuisant échec et c’est un coup de coude dans la pommette qui me fait reculer et tituber, légèrement sonné même si cela n’a pas été aussi violent que ça aurait pu et que je ne pense pas qu’il m’ai cassé quoique ce soit. Et là, je suis grave dans la merde. « Putain, ils sont plusieurs, ça vaut pas le coup ! » Celui là a l’air moins assuré et hargneux que son pote et si il peut penser que les renforts de l’inconnu arrivent et lâcher l’affaire, moi ça me va, même si je suis prêt à saisir mon couteau pour défendre chèrement ma vie. Si on survit, je vais grave engueuler Mary pour cette idée à la con. Même si savoir toucher quelqu’un avec un couteau comme ça, c'est plutôt cool. Mais c'est pas la question. « Et le prochain, c’est dans la tête, alors barrez-vous. » Le bluff… Des fois ça marche… Des fois non. En m'étant pris une mandale, je suis pas sûr d'être super crédible, mais le couteau de Mary dans l'épaule du type l'est.

Spoiler:



           
Reality is nightmare
All the dreams I dream are nightmare and those nightmares are the ones I live.
Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3226
Sujet: Re: Damoiseau en détresse   Ven 1 Avr 2022 - 16:17
La douleur grimpe dangereusement dans mon épaule qui menace de se disloquer. Elle me fait serrer les dents et m’empêche de réfléchir convenablement. Je n’ai pas envie de perdre la voiture, mais si ça peut sauver ma peau, il va bien falloir m’y résoudre.

Je suis sur le point de lâcher le morceau quand un bruit tranche l’air et le vêtement de celui qui braque son arme sur ma tête. Le flingue tombe devant moi, vite rejoint par le couteau nappé de sang et la pression sur mon bras se relâche brusquement. Un putain de soulagement qui me fait retrouver mon souffle instantanément. Impossible de voir d’où ça vient, de qui et pourquoi, mais j’ai bien l’intention d’en tirer parti. Le poids se retire enfin de mon dos et je me redresse dans la foulée, rattrapant le couteau resté au sol pour le planter profondément dans le mollet de l’assaillant qui s'avançait vers une nouvelle cible.

J’en extrais immédiatement la lame dans une gerbe de sang, et il se recroqueville sur sa jambe, titubant jusqu’à s’appuyer d’une épaule sur un mur alors que je me relève enfin, prêt à en finir.

Mais je croise le regard de l’adolescent, sans bien comprendre ce qu’il vient faire dans tout ça. Devant témoin, et puisqu’il semble vouloir prendre le rôle d’un allié, autant me montrer un peu plus… conciliant. Je tourne les yeux vers les deux adultes, récupérant mon fusil dans mon dos pour leur pointer le canon dessus. “Partez maintenant, et on en restera là.” Ils hésitent, et ça me démange de simplement les abattre. Ce n’est pas comme si la phase du monde changerait avec deux cafards en moins, mais il faut que je paraisse humain…

Après tout, je me suis peut-être dégoté une occupation bien plus intéressante.

“Allez viens, putain ça craint !” Attentivement, j’observe les deux hommes prendre de la distance, le premier aidant le second à marcher en boitant. Et puis, je fais quelques pas en arrière et bascule mon fusil dans mon dos pour récupérer le pistolet tombé au sol. Il me menaçait moi, alors il me revient, pas vrai ? Je serai bien vu, en ramenant ça à la faction. J’enclenche la sécurité et le garde à la main en relevant les yeux vers le jeune homme, tout en étirant doucement mon épaule encore douloureuse. “Merci pour le coup de main.” Une esquisse de sourire, feignant jusqu’à une once de méfiance. Le type a une jolie gueule, du genre à titiller mon imagination. Si j’étais masqué, ça aurait été vite expédié. Je ramasse le couteau souillé pour le lui tendre, comme pour lui prouver mes bonnes intentions. “C’est à toi ?”

Dés:



AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Damoiseau en détresse   
Revenir en haut Aller en bas  
- Damoiseau en détresse -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: