The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   Ven 18 Fév 2022 - 1:46
« 私はちょっとあなたを無視しました... »
Les gestes de la kenshi sont précis et doux. Son regard brille d'une affection qu'elle n'explique pas vraiment, et dont elle n'a d'ailleurs pas réellement conscience. Sun est loin d'être matérialiste. Ses affaires entreraient aisément dans un sac à dos. En fait il n'y a que deux objets qui occupent une place particulière dans son coeur : le shinai qui repose sur l'autre canapé du salon et puis celui qui se tient en face d'elle, sur la table. « 私はあなたをイメージチェンジします ! » lui promet-elle en donnant un nouveau coup de ciseau.

Parce que oui, Sun, elle adore son banzaï !

Et elle se plaît à croire qu'il le lui rend bien puisqu'il est toujours vivant après toutes ces années. Alors oui, c'est sûrement idiot de parler à un végétal et de lui témoigner une affection qu'elle refuse à la plupart de ses congénères. Pour ne pas dire l'ensemble d'entre eux. Mais il y a certaines choses qui ne s'expliquent, qui relève simplement du fait plutôt que de la raison. Et c'est le cas ici !

« 売春婦 ! » Mais qu'est-ce qu'il se passe, à l'étage ? Jill n'est pas là alors ça ne peut être que Lenore. Ou son petit copain. Et c'est pour cette raison qu'elle s'abstient encore de demander un peu de calme. Elle n'est pas chez elle, après tout. Et il faut toujours respecter son hôte. Toujours !

Alors c'est avec une grimace tendue mais sans créer de zèle que la nippone se penche à nouveau sur le banzaï pour l'observer sous différents angles. Elle découvre une imperfection et approche délicatement ses ciseaux pour la corriger. La tension est palpable. Une petite goutte de sueur perle même sur la tempe de la future trentenaire au moment où elle s'apprête à cisailler l'imperfection.

Et c'est précisément à cet instant qu'une silhouette pénètre dans le salon, la fait sursauter et lui arrache un nouveau juron dans sa langue natale. Le coupable ? Locklan ! Et très franchement, Sun n'est pas étonnée qu'il soit aussi intenable que Jill, celui-là. Oh oui, ils se sont bien trouvés. Il y a quelques instants de silence. De gêne, même. Parce que la japonaise n'aurait pas dû réagir comme ça envers son hôte, et elle le sait.

Son éducation et son reigi reprennent bien vite le dessus, néanmoins. Et Sun se retrouve un petit peu bête, là, avec ses deux couteaux tactiques dégainés dans chacune de ses mains. Lorsqu'elle s'en rend compte, elle les range aussitôt dans leur étui, dans le creux de son dos. Et puis bien sûr, elle s'incline avec empressement devant la fauteur de troubles : « Je vous prie de m'excuser, Locklan-Kun ! » le prie-t-elle gentiment dans la foulée. « Je ne voulais pas paraître impolie ! » Même si l'envie de l'enfermer dans sa chambre jusqu'à ce qu'elle ait fini de s'occuper de son arbuste lui traverse encore un peu l'esprit, c'est vrai.

Cela dit Sun se rend compte qu'elle n'a même pas vraiment échangé depuis son arrivée dans cette colocation. Par peur de s'imposer, elle passe le plus clair de son temps dans la chambre qu'on a aimablement mise à sa disposition. Elle préfère manger seule. Pour ne pas devenir une gêne. Ou envahissante. Et puis aussi parce qu'elle n'est de toute façon pas très sociable et qu'elle n'a pas envie de subir les blagues de Jill pendant qu'elle mange. La dernière fois, elle a failli s'étouffer lorsque l'ancienne flic s'est montrée un peu trop grossière à son goût, d'ailleurs. Non, clairement, c'est beaucoup trop dangereux !

Bon, forcément, il y a un étrange silence qui règne pendant quelques secondes. Et Sun se sent bien vite obligée de le combler. « Je vous remercie de bien avoir voulu m'accueillir ici ! » Elle s'incline à nouveau. Quelque part c'est plutôt bon pour les abdos, ça. « Et je vous prie de pardonner la gêne que je représente, s'il-vous-plaît ! » C'est... Elle se sent déshonorée. Mais elle n'a pas réellement le choix non plus. Foutue canalisation. « Vous vouliez quelque chose ? »  Si ce n'était pas le cas, il ne serait d'ailleurs sans doute plus ici. Et c'est sur cette pensée que la nippone décoche un petit regard triste à son banzaï. Promis, elle reviendra vite s'occuper de lui !
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3657
Sujet: Re: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   Dim 20 Fév 2022 - 12:59
Depuis quelques temps, Jill avait accueilli une nouvelle amie sous son toit. Apparemment, Sun avait eu un dégât des eaux dans son ancien logement. Elle me prenait vraiment pour un débile… Avec son refus de coucher avec moi, je ne me faisais pas beaucoup d’illusions. Sun était la remplaçante. Elles allaient sans doute bien s’éclater toutes les deux alors qu’il me faudrait aller plus loin que la porte de mon domicile pour trouver mon compte. C’était vraiment la loose d’habiter maintenant avec trois nanas, et aucune qui voulait passer un peu de bon temps en ma compagnie. J’avais fait quoi exactement pour mériter ça ?

J’avais du mal à comprendre ce que Jill pouvait lui trouver. Polie et réservée, au moins Sun n’était pas difficile à vivre. Elle restait bien souvent dans son coin, sans faire aucune vague. J’avais plutôt l’impression que c’était nous qui la dérangions dans son quotidien, mais elle prenait sur elle. Après tout, c’était la dernière arrivée, et elle avait assez de tenue pour ne pas formuler de critiques ouvertes. Je faisais donc comme d’habitude, ce qui signifiait débarquer à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit dans le salon, avec ou sans t-shirt, pour chercher dans les placards s’il me restait un truc à boire, ou parfois à manger.

Ce jour-là, Sun avait eu la mauvaise idée de se trouver dans le salon plutôt que dans sa chambre. Je lâchai un bref rire amusé quand elle sursauta et poussa une exclamation de surprise en chinois. « Relax. » Elle était à Fort Ward depuis bien plus longtemps que moi pourtant. Ses réflexes de survivante auraient dû s’émousser un peu avec le temps. Je baissai le regard sur les deux couteaux qu’elle avait en main. « Tu veux bien ranger tes engins ? » Quel accueil.

Sun réalisa par elle-même que son attitude laissait un peu à désirer, si bien qu’elle s’inclina devant moi en s’excusant aussitôt. « Euh… Ok. » Cette fille était définitivement trop bizarre. Je fouillai les placards un à un, dans l’espoir de trouver quelque chose qui ferait l’affaire. « Si t’as pas envie d’être impolie, tu voudrais pas remplir les placards à l’occaz ? » Il allait bien falloir qu’elle se rende utile, non ?

Pour une fille qui passe son temps dans sa chambre, elle supportait assez mal les silences prolongés. Voilà qu’elle se mettait subitement à me remercier de l’avoir accueilli dans notre collocation. « J’ai pas vraiment eu le choix, en fait. » Je me retournai un peu vers elle. Elle s’inclina aussitôt de nouveau. « Tu veux bien arrêter de faire ça ? » Je sortis un verre et une liqueur de prune que je posais sur la table face à moi, non loin d’un arbre aux formes tordues. J’haussai un sourcil dubitatif. « Un bonsaï ? T’as trouvé ça où ? » C’était comme avoir un chien maintenant, c’était vraiment se casser le cul pour quelque chose d’assez inutile.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   Dim 20 Fév 2022 - 15:05
« Les remplir ? »
Sun a un peu l'impression d'avoir fait irruption dans un tableau. Un tableau dont l'équilibre des couleurs semble précaire. Il y a des choses qui la dérangent, dans cette colocation. Notamment la guerre que semble parfois mener Locklan aux vêtements. Mais elle s'est poliment abstenue de formuler une quelconque critique. Parce qu'elle ne souhaite nullement chambouler les choses dans une maison qui n'est pas la sienne.

Toutefois elle ne rechigne pas lorsque Jill lui demande un service. Faire un peu de vaisselle, nettoyer la table ou même passer la poussière... Ce ne lui fait pas peur et ça lui semble même normal. Cependant elle s'est jusque-là abstenue de modifier l'agencement des placards, ou même d'y fouiller. Sun est volontaire, mais elle n'ose guère prendre des initiatives dans un environnement qui n'est pas le sien Pas peur de déranger, ou de faire les choses mal.

Et ce n'est peut-être pas une mauvaise chose si l'on considère que Locklan n'a pas spécialement l'air ravi de l'avoir sous son toit. Il n'a pas eu vraiment le choix. Un mince sourire vient vaguement égayer le visage de la nippone. S'en rendant compte, elle l'efface aussitôt. Oui, Jill a son petit caractère... « Je suppose que nous sommes deux, alors... » souffle-t-elle. Lorsqu'elle a annoncé à l'ancienne flic qu'une conduite d'eau avait explosé chez elle, cette dernière l'a aussitôt invitée à venir vivre chez elle le temps que le problème soit résolu. Elle a posé la question par courtoisie, peut-être. Mais Sun sait bien que son amie n'aurait pas accepté une réponse négative.

« Arrêter de faire quoi ? » enchaîne-t-elle lorsque l'homme lui demande de cesser. Est-ce qu'elle s'est montrée impolie ? Elle cherche un instant ce qu'elle a bien pu faire de mal, ou d'insultant. Et puis elle suit enfin du regard cette bouteille que Locklan est parvenue à trouver et qu'il rapporte, ainsi qu'un verre, à la table. « Peut-être que vous devriez vous abst... » Elle s'interrompt dès l'instant où elle comprend qu'elle n'est pas en mesure de juger les - mauvaises - habitudes de son hôte. « Il est encore tôt. » se contente-t-elle alors de préciser. L'alcool, la nippone n'aime pas ça. Ca pue, ça a mauvais goût et puis surtout, ça altère l'esprit et les compétences. Et même si elle fait donc de son mieux pour ne pas se montrer désobligeante par les mots, son regard en dit bien assez long sur ce qu'elle pense du comportement de son interlocuteur.

Lorsqu'il semble s'intéresser à son bonsaï, Sun l'écarte un peu davantage comme si elle tentait de le protéger de sa curiosité. Ou peut-être de l'alcool qui, elle imagine, finira inévitablement par se renverser sur la table. En fait elle juge presque la question de Locklan comme indiscrète. « Je ne l'ai pas volé ! » se sent-elle obligée de préciser. N'est-ce pas ce qu'il sous-entendait à travers sa question ? Elle n'en est pas bien sûre... « C'est un cadeau que j'ai reçu de la part de l'un de mes élèves. » Un jeune américain agréable et attentif. L'origine de l'arbuste ? Elle ne le lui a pas demandée. Elle s'est contentée d'en prendre soin.

Et c'est ce qu'elle fait encore à présent, bien qu'elle soit consciente que son bébé s'approche peu à peu du seuil de la mort. C'est l'ordre naturel des choses. Même si elle tente de repousser l'inévitable grâce aux soins réguliers qu'elle lui procure. Elle l'a préservé des éléments, des yōkais et des indélicats. Et désormais, il lui semble évident qu'elle doit le protéger de ce nouveau prédateur. Pas parce qu'il est mauvais, mais parce que s'il boit bien ce qu'elle pense qu'il boit, il perdra forcément le contrôle de son équilibre à un moment ou à un autre.

Aussi se lève-t-elle pour déplacer prudemment l'arbuste et le déposer sur un meuble, un peu plus loin. Elle revient ensuite prendre place à son hôte et ce dernier, sur le canapé. Toujours avec cette allure qui suggère qu'elle a une toute une panoplie de balais dans le cul. « Locklan-Kun ? » l'interpelle doucement, la gêne se dépeignant vaguement sur son visage. « Est-ce là un appel à l'aide que vous m'adressez ? » Son regard glisse à nouveau sur la bouteille. Est-ce sa manière à lui de lui montrer qu'il souffre ? Ce qui est sûr c'est que son devoir à elle, c'est de se montrer un peu attentive au conjoint de son amie. Sinon elle aurait déjà quitté les lieux pour retrouver la quiétude de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3657
Sujet: Re: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   Jeu 24 Fév 2022 - 13:32
« Ouais, faire les courses quoi. » Elle faisait exprès de ne pas comprendre ou… ? Elle avait seulement à aller chercher nos rations de temps à autres. Maintenant qu’elle habitait ici, c’était la moindre des choses. « Et si tu peux ramener quelques bouteilles ou des clopes au passage, ça serait cool. » Là, j’abusais sans doute un peu de sa serviabilité. Mais autant qu’elle serve non ? C’était elle, la squatteuse. Il fallait qu’elle sache se rendre indispensable pour qu’on souhaite la garder sous notre toit plutôt que de la renvoyer dans son taudis humide. Je n’avais pas très envie de lui simplifier la vie, vu que je ne pourrais sans doute pas me la taper.

J’haussai un sourcil quand elle m’avoua à demi-mots ne pas avoir eu le choix non plus de venir dans cette collocation. « Ah ouais ? » Dommage. Voilà qui jetait à l’eau tout mon plan pour avoir des clopes et de l’alcool gratuitement. Je poussai un soupir un peu las, en me versant un verre de liqueur de prune. Je m’arrêtai à moitié dans mon mouvement quand Sun chercha à m’en dissuader, parce que ce n’était pas encore l’heure. Un rire amusé me vint aussitôt. « Comme s’il y avait une heure pour boire, sérieusement. » Je reposai la bouteille ensuite, avant de la désigner toute entière à sa précédente question. « Ca, là. Arrête de faire ça. » Elle avait vraiment besoin que je lui précise ?

Je trempai mes lèvres dans mon verre quand l’asiatique s’excita aussitôt juste parce que j’avais posé les yeux sur son précieux bonsaï. Elle l’écarta précipitamment de moi et se défendit de l’avoir volé, ce qui m’arracha un haussement d’épaules en réponse. « Il était plus à personne, vu que tout le monde est mort quoi. » Techniquement, tout ce qu’on trouvait à l’extérieur était volé à quelqu’un mais… On ne se préoccupait plus tellement de ce genre de considérations. « T’aimes jardiner ? Tu devrais aller à l’avant-poste, il y a de quoi faire pour ça. Mais je croyais que ton truc, c’était plus la castagne ? » On s’était déjà entraîné à plusieurs reprises ensemble, surtout aux armes blanches. Elle était clairement plus douée que moi. Comme pas mal de filles entre ces murs, elle me mettait la misère, ce qui avait le don de m’énerver un peu. Mais Sun paraissait une valeur sûre en mission. Elle était sérieuse et rigoureuse.

Je sortis de mes pensées quand elle attira mon attention. « Hum ? » Et je restais parfaitement con devant mon verre d’alcool quand elle me demanda s’il s’agissait d’un appel à l’aide. Je cillai à plusieurs reprises, avant de me fendre d’un « Quoi ? » complètement largué. De quoi elle me parlait exactement ? « Je t’ai seulement demandé de faire les courses… » Je soufflai ce qui s’apparentait à un rire. « Mais si t’éprouves le besoin de venir me consoler, je dis pas non. »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   Lun 4 Avr 2022 - 17:27
« Oh, d'accord. Pas de problème. »
Elle n'a franchement rien contre l'idée d'aller chercher les rations, Sun. Si elle s'est abstenue, c'est surtout par crainte de briser la routine de la maison. Par crainte de s'imposer d'une quelconque manière, elle qui est issue d'une culture ou chaque personne se doit de rester à sa place. « Mais ne comptez pas sur moi pour vous aider à vous suicider. » indique-t-elle sobrement lorsqu'il est question d'alcool et de tabac. « D'autant plus que vous vous en sortez déjà très bien tout seul. » Sun pince les lèvres. Elle n'aurait sans doute pas dû dire ça. Et pourtant elle ne le regrette pas.

Elle confirme ensuite d'un simple signe de tête qu'elle n'est pas vraiment responsable de sa présence dans la demeure, espérant qu'il comprendra que Jill peut se montrer très persuasive lorsqu'elle a une idée en tête. Elle s'abstient aussi de contester sa remarquer sur le fait qu'il y ait une heure pour boire, d'ailleurs. Même si, effectivement, il y en a une. De manière générale peu de gens considèrent que se saouler en pleine journée est un acte sain.

Et enfin, elle comprend ce qu'il entendait en lui demandant d'arrêter ça. « Vous... Vous voulez que j'arrête d'être polie ? » s'étonne-t-elle, sincèrement surprise par la requête étrange du biker. « C'est... étrange ! » Et très franchement, elle se demande si ce n'est pas l'alcool qui est déjà en train de s'exprimer. Ou, peut-être, l'expression d'une forme de masochisme ?

« Non, il m'appartient ! Depuis le départ ! » se justifie-t-elle avec un peu plus de véhémence lorsqu'il est question de son bébé. il y a certaines choses avec lesquelles on ne plaisante pas. Le bonzaï en fait partie. Pour un peu elle l'envelopperait d'ailleurs de ses bras protecteurs. « Je n'aime pas la castagne, comme vous dites. La violence doit avoir un but. Toujours. » Et si elle a passé l'âge de croire que l'on peut toujours s'abstenir de se battre, elle n'a pas abandonné l'idée que la violence doit être un outil maîtrisé. « Ce que j'aime, c'est la victoire. » Et elle l'obtient toujours. Ou presque. Quant au fait d'aller travailler dans les champs... Elle estime qu'il s'agit d'une provocation à laquelle elle n'a aucun intérêt à répondre.

Et au final, une chose en amenant une autre, elle en vient à se demander si le comportement de Locke n'est pas une forme d'appel à l'aide. Elle n'hésite d'ailleurs pas à lui poser la question directement, avec un délicat manque de tact.  L'homme ne semble pas comprendre le sens de sa question. Et sa dernière réponse arrache une grimace - bien vite ravalée - à la nippone. « Vous êtes insultant ! » lui fait-elle remarquer d'un air sévère. « Mais j'accepte le défi ! » Elle se lève et décoche un regard à l'horloge murale. « Retrouvez-moi à l'extérieur dans cinq minutes. En tenue de sport. » Elle va le faire suer, le bonhomme. Tellement qu'il aura bien du mal à inventer de nouvelles manières de l'insulter. « Et sans bouteille ! » se sent-elle obligée de préciser. Parce qu'elle le voit venir. « À moins que vous préfériez que je raconte à Jill qu'en son absence, vous me faites du rentre-dedans ? » La balle est dans son camp. Mais pas vraiment, en fait.
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3657
Sujet: Re: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   Jeu 14 Avr 2022 - 0:01
« Et si tu pouvais aussi faire le ménage… » Quoi ? Si ça ne lui posait pas de problème d’aller chercher nos rations, autant en demander un peu plus. Sun avait l’air assez serviable pour être prête à tout faire. « Et tu sais cuisiner aussi ? Parce que Jill et moi, c’est pas vraiment une franche réussite. » Je ne mentionnais même pas Lenore. Les deux étaient de véritables courants d’air. Elles ne restaient pas longtemps en place, alors cuisiner ? Enfin, ce n’était pas moi qui allais m’en plaindre. J’allais en faire des jaloux, à vivre entouré de nanas. Dommage que je m’en fasse aucune. Sun refusa, par contre, de me fournir en tabac ou en alcool, ce qui eut le don de me faire rire. « J’aurais essayé. » Ca aurait été trop beau pour être vrai.

Au moins, elle avait compris tout de suite quand je lui avais demandé d’arrêter de faire preuve sans arrêt d’une politesse exagérée. Ils étaient tous comme ça dans son pays ? « C’est toi qui es bizarre. Sérieusement, depuis quand tu habites aux Etats-Unis ? Il serait temps de changer tes habitudes. » Et voilà qu’elle s’offusquait pour une histoire de bonzaï, soi-disant qu’elle n’aurait pas volé, ni même ramassé. « C’est bon. Je m’en fous, en fait. » On n’allait pas épiloguer sur ses envies de jardinerie ! Mais elle se défendait même d’aimer croiser le fer. J’haussai un sourcil dubitatif en réponse, répétant sans bien comprendre : « La violence doit toujours avoir un but. Ok… » Elle était un peu perchée, non ? C’était plus clair quand elle m’avoua plutôt ne pas aimer perdre. « Ca, ça me parle plus. »

Je pensais qu’on allait en rester là, mais il fallait que la petite brune croie que je lui adressais un appel à l’aide, simplement parce que j’avais envie de boire à une heure matinale. Je ne pensais pas vraiment que la blague que je venais de faire allait se retourner aussitôt contre moi. « Un défi ? Quoi ? » Putain, elle était dure à suivre. Je devais la rejoindre dans cinq minutes ? En tenue de sport en plus ? Je poussai un soupir retentissant. « Je voyais plutôt la scène sans vêtements, mais si tu préfères. » Je lâchai un bref rire qui s’étrangla aussitôt dans ma gorge. Et sans alcool, en plus ? « Flemme. » Je n’allais pas me laisser dicter ma conduite par la petite nouvelle fraîchement débarquée. Et, pour couronner le tout, elle cherchait à me faire du chantage affectif. Je lâchai un rire surpris. « Jill ? Mais elle s’en fout complètement. T’es sûre qu’on parle bien de la même ? » Ca m’étonnerait que Jill se révèle subitement être jalouse maintenant qu’elle était plus ou moins casée. Je l’imaginais bien le faire uniquement pour faire plaisir. Peut-être même qu’elle attendait qu’une chose, c’était que sa partenaire se lâche avec un autre pour pouvoir retourner papillonner à sa guise. Pas con, ouais. « Je relève le défi ! » C’était histoire de faire une pierre deux coups. Si je devais suer un peu au préalable, ça ne me gênait pas. J’entamais toujours ma journée par un bon entraînement en bonne et due forme.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
Invité
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   Ven 15 Avr 2022 - 1:13
- Je peux aussi vous masser les pieds, non, tant qu'à faire ?
Ce type est... exécrable. Macho ! Non seulement il veut qu'elle aille chercher les rations mais il souhaite l'affubler du rôle de femme de ménage et de cuisinière. Ou me déguiser en clown pour vous divertir ? Elle n'est pas contre le fait d'aider, Sun. Elle trouve même ça normal. Mais il y a une différence très nette entre l'entraide et l'esclavagisme. Locklan-kun, vous êtes insolent ! le prévient-elle. Un peu comme si elle s'adressait à un enfant. Un enfant alcoolique, en prime.

Quoi qu'il en soit, lorsqu'il lui demande depuis combien de temps elle habite aux États-Unis et semble lui reprocher son manque d'intégration, la nippone pince un peu les lèvres. Ne serait-ce que parce qu'il n'a pas tapé totalement à côté ? Malgré les années passées sur le territoire américain, elle s'est toujours sentie japonaise avant tout. J'ai appris votre langue... se défend-t-elle. C'est déjà bien, non ? Et parfois, j'allais même au MacDonald. Oui, même si elle savait que c'était de la malbouffe. Ce n'est pas un exemple d'intégration réussie, ça, hein ?

L'homme la pousse à adopter une posture défensive. Elle n'aime pas ça. Et surtout, elle ne le comprend pas vraiment. Qu'a-t-elle fait pour mériter un tel traitement ? Et pourtant elle persiste à se montrer agréable. Elle lui parle même de son banzaï mais ce dernier la coupe, prétextant qu'il n'en a rien à foutre. Ca... se fait pas ? indique-t-elle, presque choquée. Ce n'est clairement pas la première fois qu'une telle chose lui arrive. Les conflits, elle connaît. Mais ça la perturbe à chaque fois. Oui, toujours ! s'entête-t-elle alors qu'il n'a pas l'air convaincue par l'idée que la violence doit avoir un but. Ou alors, c'est qu'il n'en a aussi rien à faire. Dans les deux cas, c'est vexant. Vous êtes vraiment... pénible ! Elle aurait souhaité utiliser un autre mot. Mais les insultes ne font pas réellement partie de son vocabulaire. Peut-être qu'il est en effet temps qu'elle change ses habitudes, oui...

Si vous avez envie de faire du sport tout nu, rien ne vous retient ! claque-t-elle lorsqu'il lui fait à nouveau une blague graveleuse. Elle devrait peut-être être flattée de lui plaire. Mais elle est surtout agacée par le fait qu'elle ne semble pas avoir la moindre emprise sur lui. Il prend tout à la rigolade. Et Locklan lui indique d'ailleurs qu'il se fiche pas mal de se menace, et qu'elle aille tout répéter à Jill. Selon lui, de toute façon, elle s'en fiche. Je vais me fâcher ! Le ton est bien moins neutre que d'ordinaire. Lui, elle le sent, il va vraiment être compliqué à côtoyer. Mais au moins a-t-il le bon goût d'accepter le défi qu'elle lui lance. À sa grande satisfaction. Sun se contente alors d'un signe de la tête approbateur avant de monter à l'étage pour enfiler une tenue plus adaptée à l'exercice et se rendre à l'extérieur pour y attendre le biker.

Cette fois, tandis qu'elle s'habillait, elle a décidé de dispenser un cours particulier à cet élève revêche. Aussi a-t-elle disposé devant elle un seau, un balais et quelques chiffons Bien ! Leçon numéro une ! Elle se baisse, ramasse le balais et le fait tournoyer un instant dans sa main avant de le poser par terre. Ceci est un balais. annonce-t-elle sobrement, désignant l'objet de sa main libre. Vous le tenez comme ceci et vous poussez devant vous. Attention, petite subtilité : il peut également servir à ramener la saleté vers soi. Pour en faire un tas, par exemple. On sous-estime beaucoup trop l'efficacité de cet objet. Tenez, essayez ! Vous poussez, et vous revenez en arrière. Une petite cinquantaine de fois ? Oui, ça semble plutôt pas mal pour commencer. Et normalement, bien suffisant pour qu'il retienne le fonctionnement de l'objet. C'est parti ! décrète-t-elle en lui lançant l'objet puis en tapant dans ses mains pour l'encourager.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes !   
Revenir en haut Aller en bas  
- Sunnez le tocsin et convoquez Locklan des montagnes ! -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: