The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

until it doesn't hurt
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: until it doesn't hurt   Jeu 17 Fév 2022 - 22:52
UNTIL IT DOESN'T HURT
@preston l. rogers

11 février 2022

L’arme pèse lourd dans sa main tremblante, et Juliet inspire profondément. Son souffle est saccadé, peine à trouver une contenance, un rythme. La jeune femme n’a jamais été de ces guerrières que rien n’effraient, qui foncent au-devant du danger sans se soucier des conséquences. Tenir une arme n’a rien de naturel pour elle, et depuis toutes ces années, elle s’est efforcée de s’en tenir éloignée.

Mais voilà, desperate times call for desperate measures. Des mois auparavant, Juliet a décidé de ne plus être passive. De ne plus subir, de ne plus être une victime. Elle en a assez, d’être celle que l’on défend, le poids mort qui met en danger chaque mission, chaque expédition. Plus jamais elle ne veut être cette fille dans la cellule, poupée inerte entre les mains d’un homme libidineux, dégueulasse, qui se sert d’elle, de son corps, comme d’un exutoire. D’un sac à foutre. Aujourd’hui encore, elle peut sentir ses mains poisseuses sur sa peau, les soubresauts de la table contre sa joue… Ces souvenirs n’en sont pas, fabrications instables de son esprit malmené par les traumatismes.

Inspirant profondément, Juliet désamorce le chien, glisse son index contre la gâchette et ferme un œil. Du canon, elle vise la boîte de conserve rouillée posée sur une table, dix mètres devant elle. Une nouvelle inspiration, et la détonation résonne, faisant s’envoler une nuée d’oiseaux dans les arbres. Le recul de l’arme la fait chanceler et elle grimace en sentant son épaule protester sous le choc. Merde, marmonne-t-elle en frottant sa clavicule douloureuse. Ce n’est pas la première fois qu’elle tire, mais elle est systématiquement surprise…

Un peu dépitée, la jeune femme pose l’arme sur la chaise bancale et s’approche de la cible. Merde, merde, merde, répète-t-elle en constatant qu’elle ne l’a même pas effleurée. La balle a sans doute filé tout droit pour se perdre dans la nature. C’est déjà la troisième fois qu’elle échoue… Arrivera-t-elle un jour à devenir utile ? À être autre chose qu’un boulet pour ses partenaires ?

Passant une main sur son visage, elle se retourne, prête à reprendre son ersatz d’entraînement, lorsqu’elle aperçoit une silhouette à l’orée du champ. Après un instant, elle reconnaît Preston, et a un mouvement de recul. Depuis qu’il est arrivé à Nisqually, plusieurs mois auparavant, Juliet a tout fait pour l’éviter et ne pas lui adresser la parole. Comme beaucoup d’autres, elle se méfie de lui, de ses allégeances passées. Qui peut assurer qu’il n’est pas un espion, venu découvrir ici tout ce qu’il y a à savoir, en prévision d’une attaque ? Non, Juliet ne lui fait pas confiance, et elle le lui fait bien sentir. Qu’est-ce que vous foutez là ? crie-t-elle pour se faire entendre, tout en se rapprochant de la chaise, où se trouve son arme. D’un coup, elle se maudit de l’avoir laissée là, hors de portée immédiate.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Preston L. Rogers
Preston L. Rogers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2582
Sujet: Re: until it doesn't hurt   Ven 18 Fév 2022 - 23:59
Preston transporte quelques planches qu'il a récupéré à la scierie. Il essaye de fabriquer des obstacles pour le cours du lendemain. En effet, il a promis à quelques membres de Haven de leur faire un petit entrainement au combat. Depuis de longues minutes, il cloue, attache les planches entre elles pour former un appuis assez solide pour l'échauffement. Il n'y a pas de progrès sans quelques efforts physiques. L'entrainement au combat ne consiste pas seulement à savoir donner quelques coups, non, avoir une bonne condition physique ne peut qu'aider à s'améliorer. Ici, il n'a pas le matériel qu'il possédait à New Eden, alors tant pis, il ne se décourage pas et fait avec les moyens du bord.

Alors qu'il est en plein travail, des coups de feu l'interpellent. Il sait que certaines personnes s'entrainent dans le camp, mais il préfère s'assurer que ce n'est que ça. C'est probablement sa paranoïa militaire qui parle... Arrivé à proximité, il remarque une femme qui tente de tirer sur des boites de conserve. Il reconnait Juliet, elle était présente lorsqu'il est tombé sur des membres de The Haven à l'extérieur. Ils ne se sont pas reparlés depuis. Il l'observe quelques secondes en se demandant s'il peut intervenir ou non. Ses tirs ne sont pas très glorieux. Elle loupe à plusieurs reprises, visiblement, elle n'est pas à l'aise avec une arme à feu.

Alors qu'il tente de se rapprocher, la jeune femme semble s'agacer de sa présence. « Wow, désolé, je ne faisais que passer. » Preston lève les deux mains pour montrer qu'il n'est pas là en ennemi. Il hésite avant de souffler : « Vous ne la tenez pas correctement. » Du doigt, il montre l'arme à feu qu'elle a utilisé. « ça fausse la trajectoire. » Il se rapproche doucement de la jeune femme. Il a bien remarqué que Juliet ne le regardait pas de manière très tendre quand elle le croisait dans le campement. Elle le fusille des yeux dès qu'ils se croisent. Ce n'est pas le cas de tout le monde ici, mais quelques-uns le jugent sans le connaitre. Preston ne peut pas leur donner tort. Il sait que New Eden a pu se montrer assez brutal avec pas mal de gens autour et dans Seattle. Certains ont pu avoir une mauvaise expérience avec eux ou juste entendu parler de leurs pratiques barbares et forcément, ils classent le barbu dans la même catégorie. « Je peux vous montrer ? » Ce n'est qu'une proposition, elle est libre de la refuser...



This is war
It's the moment of truth, and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: until it doesn't hurt   Mar 22 Fév 2022 - 22:52
Sourcils froncés, elle ne se laisse pas avoir par les mains tendues de l’homme. Il peut bien jouer tous les rôles qu’il veut, se faire passer pour un évadé, un réfugié, elle refuse d’y croire. Paranoïa ou simple méfiance, elle-même ne saurait le dire. Toujours est-il que la jeune femme n’accorde aucune confiance à cet homme qui a un jour soutenu une dictature. Le fait qu’il ait fuit – et s’en soit tiré – ne fait que renforcer ce sentiment. Elle n’a pas gardé en mémoire tous les détails de la lettre que Nolan lui a fait lire, plusieurs mois auparavant, mais il lui semble bien que New Eden n’est pas tendre avec ceux qui tentent de s’enfuir. Bien sûr, il faut avoir la chance de ne pas se faire attraper, mais elle peine à croire qu’une machine aussi bien huilée soit une vraie passoire.

Se renfrognant lorsque Preston pointe du doigt ses erreurs, elle recule instinctivement d’un pas quand il s’approche. Qu’est-ce qui lui fait croire qu’elle a envie d’entendre ses conseils ? Qui sait s’il ne va pas lui sauter dessus à la première occasion ? Néanmoins, il a l’air de s’y connaître, et elle se fait violence pour le laisser venir à elle. Lèvres serrées, Juliet hésite un instant, les doigts crispés sur la crosse de son arme. La tentation est forte de le viser, et de tirer. Purement et simplement. Sans sommation, ni scrupule. Après tout, il est forcément comme les autres. Comme Chris, comme Oliver. Forcément. Mais la jeune femme sait aussi qu’un tel geste lui vaudrait sûrement d’être exilée, loin de Selene, loin d’Isaac, de Joachim, et de tous les autres…

À regret, elle desserre les doigts, prenant soin de retirer les munitions avant de tendre l’arme à Preston. Lui abandonner ainsi le revolver ne lui plaît pas mais au moins, il n’y a pas grand-chose qu’il pourra lui faire. Si on exclut le fait qu’il soit plus grand et plus lourd qu’elle, et pourrait la renverser en quelques secondes, s’entend. Allez-y, montrez-moi, fait-t-elle, sans une once de douceur dans la voix. Après tout, rien ne l’oblige à être aimable avec lui, et elle n’a pas l’intention de faire d’efforts. On pourrait le lui reprocher, certainement. Mais ce serait oublier de tenir compte de son passif avec les hommes – à fortiori ceux de New Eden. Et Juliet n’entend pas oublier, ni pardonner.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Preston L. Rogers
Preston L. Rogers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2582
Sujet: Re: until it doesn't hurt   Ven 25 Fév 2022 - 17:35
« Ok ! » Même si le ton de la voix de Juliet est toujours froid et dur, au moins, elle ne refuse pas son aide. Preston attrape l'arme à feu. Il a bien remarqué qu'elle avait préféré enlever les munitions avant de la lui tendre. Il se garde de tout commentaire, mais à quoi s'attendait-elle ? A ce qu'il lui tire dessus comme ça, sans raison ? Elle fait visiblement partie des personnes qui ont le plus de doutes à son sujet, il se demande bien pourquoi. Il est là depuis plusieurs mois et ne leur a jamais donné une raison de douter de lui. Juliet doit avoir d'autres craintes, elle a probablement un passé obscure avec New Eden qu'il compte bien deviner.

Preston ne lève pas tout de suite l'arme. « Tirer demande avant tout de l'équilibre, de la technique et surtout de l'entrainement. Ne lâchez rien et revenez ici aussi souvent que vous le pouvez. » conseille-t-il. Si Juliet veut savoir tirer correctement, ce n'est pas en une leçon qu'elle saura le faire, lui ne peut lui donner que quelques astuces pour s'améliorer mais il ne fera pas tout. « Essayez toujours, dans la mesure du possible de tirer à l'aide des deux mains, il n'y a que dans les films où on les voit tirer à une seule main. » souffle-t-il.

« Regardez la position de ma main. » conseille-t-il en prenant l'arme. « Je la tiens uniquement grâce à mon majeur et mon annulaire, puis, vous devez serrer le pistolet assez fort pour que votre main commence à trembler. » Sa deuxième main se glisse à côté de son autre main. « Maintenant, la deuxième main vient rejoindre la première, elle servira à vous stabiliser, comme ça. » Il montre le geste tout en parlant, il n'y a rien d'évident dans tout ça.

Le militaire préfère commencer par les bases. « Maintenant, la position. » Il recule un de ses pieds. « Vos pieds doivent être alignés à vos épaules et les deux bras doivent être tendus. » Preston s'arrête et lui tend l'arme. « Essayez déjà comme ça... » Il pourra lui donner d'autres conseils par la suite. Le militaire veut déjà voir si sa position est correcte et si ainsi, elle parvient à viser plus correctement;



This is war
It's the moment of truth, and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: until it doesn't hurt   Dim 13 Mar 2022 - 20:04
Clairement réticente à tendre son arme à Preston, Juliet s’exécute néanmoins, consciente qu’elle a besoin de progresser si elle veut se rendre utile en mission et ne plus être un poids mort pour ses compagnons. C’est ce qui l’inquiète : les mettre tous en danger par son incompétence. Cela, Juliet ne le supportera pas. Se blesser elle-même, voire perdre la vie ? Elle ne pourra alors s’en prendre qu’à elle, et à personne d’autre. Mais si quelqu’un venait à subir les conséquences de son manque d’entrainement… A ses yeux, ce serait comme manquer à ses engagements de médecin.

Se concentrant sur les premières explications du quarantenaire, la jeune femme hoche la tête, notant la position de ses mains sur l’arme. Même si c’est une tête de mule, la blonde est avant tout une élève studieuse et appliquée. Reculant d’un pas pour lui laisser l’espace nécessaire à la réalisation de ses mouvements, elle reste attentive, imitant déjà, inconsciemment, le militaire. Pourtant, Juliet a un léger mouvement de recul lorsque Preston lui rend son arme, lui enjoignant d’essayer à son tour. Prise au dépourvu, elle regarde le pistolet comme s’il allait la mordre. Après un instant de flottement, elle se secoue. Désolée, marmonne-t-elle, tendant la main pour récupérer l’arme.

Plus hésitante qu’elle ne l’était lorsqu’elle était seule, Juliet tente de reproduire la position indiquée par Preston. Comme ça ? interroge-t-elle machinalement, oubliant pendant une seconde à qui elle s’adresse. Mais il suffit d’un coup d’œil en direction de l’homme pour qu’elle se souvienne. Qu’elle se rappelle que, malgré l’aide qu’il lui apporte à cet instant, il a soutenu, pendant des années peut-être, un régime fait de violence et de manipulation. Un régime qui, s’il n’a pas autorisé, a au moins laissé faire des hommes comme Chris et Oliver. Un régime qui, sans le savoir, a foutu sa vie, et celle de sa famille, en l’air.

Se raidissant instinctivement, elle se ressaisit aussitôt et raffermit sa prise sur l’arme. Comme il le lui a indiqué, sa main commence à trembler, ses jointures à blanchir, à la faire souffrir. À cet instant, elle est heureuse d’avoir eu la présence d’esprit de retirer les balles. Qui sait si, dans un élan de folie, elle n’aurait pas été capable de tirer sur Preston ? Après tout, il représente tout ce contre quoi Selene et elle se battent depuis des mois. Le simple fait qu’il soit un homme devrait même la dégoûter… S’exhortant au calme, inspirant et expirant profondément, Juliet mord sa lèvre inférieure. Au moins, elle n’a aucune preuve que Preston faisait partie de ceux qui les ont attaqués l’année dernière. Cela lui sauve peut-être la vie… Cela n’excuse en rien le temps passé à défendre cette hydre qu’est New Eden.

Comment vous avez pu… Sa voix est ténue, à peine audible. Elle ne lève même pas les yeux vers lui, s’obligeant à fixer un point invisible à l’horizon. Comment vous avez pu défendre ces monstres toutes ces années ? Au fond, les raisons lui importent peu. Comme toutes les victimes, Juliet ne voit que le mal qui a été fait, ne voit que les blessures, les traumatismes. Le reste n’est que du vent, des prétextes derrière lesquels les faibles se cachent, pour vivre dans l’ombre des croque-mitaines.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Preston L. Rogers
Preston L. Rogers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2582
Sujet: Re: until it doesn't hurt   Lun 14 Mar 2022 - 22:30
Juliet a un mouvement de recul quand Preston lui tend l'arme. Il n'a pourtant fait aucun mouvement brusque mais visiblement, quelque chose chez lui dérange profondément la jeune femme et lui fait peur. C'est très certainement lié à son ancienne appartenance à New Eden. Une multitude de questions lui viennent à l'esprit. Si une minorité de personnes au camp lui sont hostiles ou réticentes à sa venue chez eux, peu ont réellement peur de lui. Juliet semble faire partie de ces personnes là. Il hésite avant de finalement hausser les épaules. « Ce n'est pas grave. » Il ne lui pose aucune question et préfère la laisser tranquille. Elle accepte déjà son aide quand elle aurait pu la refuser en bloc, c'est tout ce qui compte.

Juliet se concentre et tente d'imiter la position qu'il lui a montré avec l'arme. « Oui, comme ça, c'est parfait. » Elle est concentrée, appliquée. « Maintenant, il faut viser ta cible avec ton œil dominant, jamais avec les deux. » conseille-t-il. « Puis, il faut que tu alignes le cran de mire, le guidon et ton objectif. » Tout en parlant, il montre sur l'arme à quoi correspondent ses indications. Maitriser une arme à feu nécessite quelques techniques à connaitre.

Un instant, il pense réussir à gagner quelques points auprès de Juliet mais dès qu'elle pose son regard sur lui, son comportement change à nouveau, elle redevient plus distante. Il n'est pas sûre d'avoir entendu, mais il n'a pas le temps de le lui demander que Juliet reprécise déjà sa pensée. Preston retient à grande peine un soupir. Il baisse le regard sur la jeune femme, que s'est-il passé pour qu'elle soit aussi méfiante et troublée à son égard ? « Qu'est-ce qu'ils vous ont fait ? » demande-t-il d'une voix basse. Visiblement, Juliet a souffert, par leur faute. Il redoute d'entendre la réponse. Au fil du temps qu'il passe ici, il commence à comprendre que New Eden a pu se montrer impitoyable, cruel, inhumain, bien pire que ce qu'il pouvait penser.

Son regard se pose sur la cible au loin. « Ce n'est pas aussi simple... » murmure-t-il. Preston sait que ce n'est pas une réponse, ou en tout cas, que ce n'est pas la réponse attendue par Juliet. « Ils n'étaient pas les monstres que je pensais défendre. » Le barbu laisse échapper un soupir. « Allons marcher, rapprochons-nous des habitations si cela peut vous rassurer mais je pense que nous avons des choses à nous dire. » Preston lui montre le chemin par lequel il est arrivé. Si elle veut se rapprocher des autres habitants pour se sentir en sécurité en sa compagnie, il n'y voit pas d'objection. Bien au contraire, l'idée n'est pas de la terroriser mais qu'elle se sente en sécurité et qu'elle comprenne qu'il n'est pas un danger pour elle.





This is war
It's the moment of truth, and the moment to lie
The moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: until it doesn't hurt   Lun 21 Mar 2022 - 14:35
Ses yeux suivent la main de Preston, alors qu’elle désigne les différentes parties qu’il mentionne. Ne pas le regarder en face est plus facile. Cela n’enlève rien à la difficulté de le sentir tout près d’elle, respirant à ses côtés, mais si elle ne voit pas son visage, Juliet peut réussir à oublier que c’est lui. En se concentrant un peu, elle peut imaginer une autre voix, à la place de la sienne. Une voix à laquelle elle obéit, fermant un œil et alignant sa cible. Absolument rien à voir avec la façon dont elle tirait jusque-là. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’elle loupe presque invariablement ses cibles.

Après un instant de silence, elle se résout à interroger Preston. La question jette un froid, et elle en profite pour baisser son arme. Debout face à lui, Juliet a des airs d’accusatrice, de juge et de bourreau. Elle a des questions, des blessures, qui exigent des réponses, qui demandent réparation. Pourtant, l’interrogation que lui retourne le quarantenaire la crispe, et elle le fusille du regard. Personne ne lui a dit, ne l’a prévenu ? Peut-être que tout le monde s’en fout. Que, pour les autres, ce n’est déjà plus que de l’histoire ancienne. Peut-être qu’elle est la seule - la dernière - à s’accrocher encore au passé. Au traumatisme qu’elle a vécu. Obstinée, butée, la jeune femme reste silencieuse, se contentant de l’exterminer par la pensée. De réduire en bouilli infâme cet air surpris sur le visage de Preston. Qu’est-ce qu’ils vous ont fait ? Hors de question qu’elle réponde à cette question. Qu’elle lui crache à la gueule cette vérité crue, sale, qu’elle traîne avec elle partout où elle va. Qui s’accroche à sa peau comme une mue collante, puante, dont elle ne parvient pas à se débarrasser.

Son regard ne faiblit pas, même quand l’homme détourne le sien. Sa proposition a plutôt des airs de piège mais, sans un mot, elle range l’arme et lui emboîte le pas. A-t-elle vraiment le choix, de toute façon ? Il faudra bien, à un moment ou à un autre, qu’elle affronte ses démons. Même s’ils ressemblent à un quarantenaire, ancien militaire, échappé du huitième cercle de l’enfer. Expliquez-moi, alors. Parce que je ne comprends pas. Outre ce qu’elle a vécu, ce qu’elle a expérimenté elle-même, Juliet garde aussi en mémoire la lettre que lui a fait lire Nolan, quelques mois auparavant, qui décrivait les conditions de vie à New Eden. Bien sûr, tout paraît idéal, paradisiaque. Une existence normale, à quelques détails près. Et puis, il y a ces règles… abjectes, archaïques. Cette conception de la vie de famille, du couple, qui a l’air tout droit sortie du siècle dernier. C’est cela qu’elle ne comprend pas. Qu’elle n’accepte pas.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: until it doesn't hurt   
Revenir en haut Aller en bas  
- until it doesn't hurt -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: