The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Ferme la porte à la pookie dans l’sas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daemon Brody Lockwood
Daemon Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 849
Sujet: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   Mer 16 Fév 2022 - 16:03
Son esprit bouillonnait, au point que ses oreilles venaient à bourdonner et lui faire perdre presque tous ses sens. Une colère sourde grondait en lui et à chaque pas que Daemon faisait, la désagréable sensation qu’il pourrait se consumer sur place s’emparait de lui. Il s’était détourné, à l’instant même où il avait compris que la décision était déjà prise. Quoiqu’il en pense, quoiqu’il en dise. Sa fiancée avait bien tenté de le freiner dans sa fuite mais il était déjà bien trop tard. La hargne avait pris possession de lui et ne demandait maintenant qu’à exploser. La tempête s’était levée et personne, ni même Alex, ne pouvait le rasséréner. Pire encore, pour la première fois, elle en était en partie responsable.  

Alors, pour ne pas que le tonnerre éclate aux yeux de tous, le maçon avait préféré s’évader. Sans attendre une quelconque autorisation, il avait fui. Il avait enfourché sa moto, sans réellement savoir où aller. Le sentiment de solitude le fouettait autant que le vent sur son visage à mesure qu’il roulait, épousant la vitesse, y trouvant même une certaine sensation salvatrice. Ses pensées galopaient. Vers son frère, parti, qui lui avait fait ce cadeau empoisonné. Vers sa future femme qui, mieux que personne, connaissait son passé et osait pourtant lui imposer deux esclavagistes. Vers les autres Expendables, qui ne se doutaient sans doute de rien. Puis, soudainement, ce fût le visage d’Elena qui s’érigea à lui. Cette femme qu’il avait appris à apprécier avant de finalement détester, ne voyant en elle que le parfait coupable du départ de Sebastian. Cette femme qui, contre toute attente, avait partagé ses doutes et ses convictions quant aux sorts des trois inconnus. Il devait la voir, il devait la prévenir.

N’écoutant que son instinct, étouffant cette petite voix qui lui soufflait que ce n’était pas la solution, Daemon changea brusquement de direction ; non sans manquer de glisser sur le sol aussi humide qu’abimé. Lui qui voulait à tout prix fuir le château où sa vie semblait s’écrouler, se trouvait à y retourner à toute vitesse.  

Il ne fallut au maçon que quelques courtes minutes pour rejoindre le domaine. Sa moto s’arrêta net et lui, sauta presque du véhicule. Son pas était déterminé, sa démarche presque carnassière. La colère qui tambourinait dans tout son corps lui donnait la cadence. Daemon ne se rendait même pas compte si son chemin croisa celui d’un autre Expendable, d’un autre Fuckers. Son objectif était clair, à tel point qu’il n’avait plus vraiment conscience du reste.  

Les portes d’entrée s’ouvrirent à la voilée, dans un tintamarre assourdissant, sous l’impulsion du trentenaire.  

- Elena! beugla-t-il  

Il se moquait bien de déranger, moins encore de se faire entendre. Il voulait la voir, maintenant. Il ne voulait pas perdre une seconde et, comme bien souvent, l’impatience le dévorait.

- Putain de merde... ELENA !!! VIENS ICI !!! scanda-t-il

Sa voix transpirait son énervement. Cet énervement qui ne faisait que décupler à mesure que les secondes passaient, à mesure que son esprit fusait sur ce qui venait de se passer. Sur ce qui allait se passer.


Better never means better
for everyone
It always means worse for some
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 773
Sujet: Re: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   Jeu 17 Fév 2022 - 23:03
C’était un maelstrom d’émotions qui gargouillait dans le huit clos de son esprit, exerçait une pression telle, qu’elle menaçait de rompre les digues de son sang-froid soumis à rude épreuve aujourd’hui. La colère enflait comme un raz-de-marée incontrôlable entre ses tempes bourdonnantes d’une frustration et d’une amertume rares. Elle n’avait rien vu venir. Elle n’avait rien soupçonné derrière les masques de sympathie à l’amabilité trompeuse de ceux qui se prétendaient ses amis. La trahison n’en était que plus percutante. César en savait quelque chose. Elena pouvait ressentir la morsure glaciale de la lame d’acier coulisser entre ses omoplates. Crucifiée par les siens, jetée en pâture pour mieux assoir leur volonté. Sans doute la grecque était-elle trop naïve, trop idiote de croire qu’ils sauraient concilier l’indéfectible amitié qui les liaient aux responsabilités qui leur incombaient. Elle savait faire faire la part des choses pourtant, d’ordinaire. Elle était dotée d’un pragmatisme inflexible, presque féroce lorsqu’il s’agissait de protéger les siens. Elle aurait dû se montrer plus ferme dès le départ avec ses alliés. Au lieu de ça, elle avait laissé ses sentiments creuser une brèche qui leur avait permis de la prendre à revers.

Ces sales traîtres bien aimés.

Impossible de ne pas souffrir de la déchirure qui lui martyrisait la poitrine. Supplique suprême, dualité douloureuse qui s’affrontait sous ses mèches brunes. Son amour immuable pour Alex et Connor s’opposait à la déception, à la nécessité d’obtenir réparation pour le mal causé. C’était insupportable. Incessant. La jeune femme tournait comme un fauve en cage. Écartelée dans ses convictions, dans ses sentiments. Comme si elle avait besoin de ça maintenant. Comme s’ILS avaient besoin d’un énième conflit, d’une désunion supplémentaire dans leur famille dysfonctionnelle. Elena était forcée d’en tenir rigueur aux leaders des Expendables. Ils avaient volontairement et consciemment court-circuiter l’autorité de Peter afin d’imposer leur décision. Ils avaient impliqué les siens. Ils avaient balayé avec une désinvolture presque insolente ses tentatives pour trouver un compromis malgré son agacement, et ils avaient choisi de séparer leurs deux groupes quand l’initiative voulait qu’ils se rassemblent afin d’unir leurs compétences, leurs forces et afin de s’apporter une protection mutuelle. Au lieu de ça qu’advenait-il de leurs belles promesses ? Ils avaient semé le chaos en quelques semaines de cohabitation. Et les factions se retrouveraient vulnérables s’ils s’entêtaient à vouloir se donner raison.

Un soupir aussi brûlant que la vapeur d’un volcan grondeur s’échappa d’entre ses lèvres. Ses semelles crissaient contre le parquet dans un étrange manège. C’était isolée dans l’espace de sa chambre qu’elle perçut l’éclat de voix de Daemon. Son prénom scandé. Elle fronça les sourcils, se demanda si un malheur était arrivé. Songea aussitôt à ses amis partis rencontrer ces étrangers. Et si… Un battement de cœur manqua l’appel. Elle attrapa son arme à feu planquée dans sa table de chevet, la fit glisse en l’arrière de son jeans et fut saisie par le hurlement répété du benjamin Brody. Elle marqua un temps d’arrêt, presque hésitante. Son ton n’était pas celui d’un homme désespéré. Il semblait… enragé. Gabriel fut aussi interpellé, son regard interrogateur pointé vers elle dans l’entrebâillement de sa porte. Elle secoua la tête, silencieuse. Elle ignorait ce qu’il se passait. Lui fit signe malgré tout que ça allait. Daemon avait toutes les raisons du monde de lui en vouloir, mais pour ce qu’elle avait vu de lui, elle refusait de lui prêter des intentions brutales. Ce serait peut-être plus violent dans les mots qu’une gifle, mais ça, la grecque était en mesure de l’encaisser. Même si, honnêtement, le jour n’était pas le mieux choisi pour une explication musclée.

Dévalant les escaliers, non sans méfiance tout de même, Elena s’arrêta devant Daemon. « Qu’est-ce qu’il se passe Daemon ? » Elle le dévisagea avec un mélange d’appréhension et avec cette colère qui la quittait pas.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody Lockwood
Daemon Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 849
Sujet: Re: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   Mar 22 Fév 2022 - 17:38
Sa voix résonnait sans nul doute un peu trop fort dans le hall de ce château, lui aussi un peu trop grand. Mais ce n’était rien à côté du vacarme qui tonnait dans le crâne de Daemon. Tout s’entremêlait étroitement dans son esprit et il lui était bien impossible de démêler toutes ses pensées. Et comme bien souvent, il se laissait aisément déborder par les émotions fortes contre lesquelles il ne pouvait lutter. La colère était une vieille amie à lui mais aujourd’hui plus que jamais, elle était si puissante, si intense qu’il n’était même plus certain de pouvoir la faire taire. Mais surtout, il n’était plus certain de vouloir l’étouffer. Il était tel un vase trop plein et l’ultime goutte d’eau venait de briser le verre.  

Une bien désagréable impression venait alors gagner le maçon. L’atroce sensation que les cicatrices du passé se rouvraient, que la chair dans son dos se déchirait à nouveau sous les coups de fouet, que son derme se calcinait une nouvelle fois sous le fer chaud. Ses traumatismes n’étaient jamais bien loin et s’il avait pris l’habitude de chasser les fantômes des uns, personne n’était là pour faire taire les siens qui revenaient aujourd’hui au grand galop. Ils avaient fini par le rattraper, malgré ses efforts vains de les bâillonner. Alors, Daemon était là, à faire les cent pas, à scander le prénom d’une femme envers qui la confiance était plus qu’entachée. Il était bien incapable de dire combien de secondes, de minutes peut-être même, s’écoulèrent avant qu’Elena ne daigne pointer le bout de son nez. Sans doute trop longtemps à ses yeux, lui qui était rongé par l’impatience. Il releva nerveusement les yeux vers elle en la voyant dévaler les marches et se précipita presque vers elle, sans se rendre compte que son attitude pouvait porter à confusion ou être jugée invasive. Il planta ses yeux froids dans les siens, se laissant dévisager sans broncher. Sa mâchoire se desserra à peine pour cracher quelques mots.  

- Ils la ramènent. La folle, ils la ramènent ici. Aujourd’hui.

Son ton était sec, trahissant allégrement toute la colère qui émanait de lui. Il se rapprocha encore d’un pas de la grecque, sa main venant nerveusement masser sa nuque.  

- Je sais pas s’ils vont ramener les deux autres mais ils ont déjà pris la décision de pas les laisser là-bas

Daemon finit par contourner Elena, continuant à marcher, les poings serrés. La cage dans lequel tournait le lion semblait se réduire à mesure qu’il parlait, compressant un peu plus son cœur.  

- Mais c’est pas l’pire Elena, c’est pas des putains de survivants lambdas...

La cadence de son pas s’accéléra, à l’instar de son rythme cardiaque et à nouveau, il se retrouva à faire face à la jeune femme.  

- C’est encore pire que ce qu’on pensait c’est... C’est des putains d’esclavagistes de merde ! Ou des anciens si on les écoute, comme si tu pouvais te réveiller un matin et changer!  

Comme bien souvent, sous l’impulsion de la colère, le maçon déblatérait. Il secoua la tête, posant une main nerveuse sur l’épaule d’Elena, comme pour être sûr de capter toute son attention.  

- Ces enfoirés c’est... ce sont des anciens Sinners lâcha-t-il, le visage aussi grave que sa voix


Better never means better
for everyone
It always means worse for some
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 773
Sujet: Re: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   Sam 5 Mar 2022 - 19:22
Le comportement presque hystérique de Daemon raidit instinctivement la silhouette fine de la grecque. Si elle lutta contre le réflexe de reculer d’un pas, ce ne fut que par orgueil. L’homme donnait l’impression très sérieuse de vouloir l’agresser, et tout dans son attitude, dans sa posture, son regard, insufflait un sombre pressentiment à la brune. Se pouvait-il que les trois étrangers aient succombé, qu’il lui en tienne rigueur à présent ? Se pouvait-il qu’il s’agisse de Sebastian ? Avait-il appris quelque chose ? à cette supposition, son cœur se déroba à son devoir, manquant un battement ou plusieurs, une sensation de vide remplissant sa poitrine, hérissant ses poils d’appréhension. S’il lui était arrivé malheur…

Mais non. Si son discours décousu avait du mal à faire son chemin jusqu’au mécanisme de réflexion de la jeune femme, elle écarta avec soulagement le chef d’entreprise de l’équation. C’était autre chose qui tracassait le maçon. « La folle ? » Elena secoua la tête, sans parvenir à cacher l’incompréhension qui gagnait du terrain. Le front plissé de concentration, elle tâchait d’ignorer l’inquiétante conduite et la proximité d’apparence menaçante du benjamin Brody pour mettre le doigt sur une corrélation entre ses propos et les ressources dont elle disposait. Marietta. Evidemment. Elle comprit alors la source de son agitation. Daemon avait manifesté -avec moins de fermeté qu’elle sans doute- ses réserves quant à ce trio d’inconnus, quitte à aller à contre-courant.

« Ils la ramènent ici ? Qui a pris cette décision ? Pourquoi ? » Elena devait comprendre. Le brun était un électron libre qui s’agitait dans toutes les directions. Difficile de le canaliser. Mais elle devait s’y essayer pour mesurer l’ampleur de l’éventuel problème à venir. La brune faisait confiance à Faith ; si elle avait pris le risque de se heurter à Peter et de défier leurs décisions, ce n’était certainement pas sans raison valable. Il n’empêchait que ce n’était pas une bonne nouvelle. Loin de là.

Daemon avala encore un peu plus la maigre distance qui les séparait encore, furieux, mentionnant les deux hommes qui accompagnaient la femme enceinte. Elena sentit ses muscles se tendre un peu plus sous son épiderme. S’ils osaient faire ça… L’émail de ses dents crissa imperceptiblement, la colère soufflant sur les braises encore brûlantes de leur récente confrontation. Le fiancé de Alex se mit alors à tourner, s’agiter comme un forcené, incapable manifestement de tenir en place. Il semblait sur le point d’exploser. C’était le cas, à vrai dire. Il finit par cracher avec une véhémence amère une révélation au sujet de leurs chats errants qui obscurcit la seconde suivante le regard de la méditerranéenne. « Comment ça des esclavagistes ? » Et Connor était au courant ? Il considérait l’idée de les ramener malgré tout ? Qu’est-ce que… Elena n’eut pas le temps de spéculer davantage, le couperet tomba, lui coupa le souffle momentanément.

Un étrange bourdonnement lui remplit les tympans, un cataclysme se profilait. Elle dévisagea Daemon avec un regard noir, incisif. Elle s’avança même vers lui, prête à mordre à son tour. « C’est des anciens Sinners, tu dis ? » Elle avait besoin d’être sûre que ce n’était pas qu’un tour de son cerveau fatigué. « Ces fils de pute sont des anciens Sinners ? Les mêmes qui ont séquestré, torturé et violé mes amies ?! » C’était forcément une blague de mauvais goût. Faith ne pouvait accepter de ramener les anciens complices des bourreaux de sa fille. Pas de son plein gré. Pas dans un monde normal. « Faith le sait ? Est-ce qu’elle est au courant de qui ils sont ? » Feula la brune, son ton soudain plus agressif. Pourquoi Connor ne leur avait pas foutu une balle entre les deux yeux ?


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody Lockwood
Daemon Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 849
Sujet: Re: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   Mer 23 Mar 2022 - 21:47
C’était trop tard. Daemon avait la sensation presque intolérable que son univers était en train de rétrécir pour venir l’écraser ; à l’instar de sa cage thoracique qui semblait se resserrer inlassablement, oppressant abominablement son cœur. L’intensité avec laquelle il percevait, avec laquelle il ressentait les choses embrumait bien souvent son esprit. Il voulait aller vite, il voulait parler avant même de réfléchir, il voulait que la grecque comprenne ses dires chaotiques ; tant et si bien qu’il ne prêtait même pas attention au langage corporel de la jeune femme. Il ne voyait pas qu’elle était tendue, peut-être même sur la défensive. À dire vrai, le maçon n’avait aucune raison de s’en douter puisqu’après tout, il n’avait pas conscience d’à quel point son comportement était déferlant.  

Mais à sa hargne venait s’ajouter une vibrante impatience alors qu’Elena répétait ce qu’il venait de dire. Daemon hocha vigoureusement la tête, murmurant entre ses dents serrées un simple “Oui, la folle”. Dans son esprit, tout était pourtant clair et l’ancienne responsable commerciale ne semblait pas enclin à faire des efforts pour le comprendre. N’avait-elle donc pas écouté ce qu’il avait dit, lors de cette réunion pas si improvisée que ça ? Pourquoi ne comprenait-elle pas ce qui était pourtant évident aux yeux du jeune Brody ?  

Oui putain, c’est c’que je viens de dire ! Ils la ramènent ici ! Connor, Eli, Faith, Keira... Alex ! Tous autant qu’ils sont, ils l’ont décidé ! Parce qu’elle est malade et pas que mentalement cracha-t-il avec un agacement plus que palpable dans le timbre de sa voix  

Etrangement, ce n’était plus de Marietta dont le brun se souciait le plus à présent. Toute son inquiétude, toute sa haine était désormais tournée vers les deux hommes. Vers ces deux monstres qui pensaient pouvoir voler et disposer de la liberté des uns en toute impunité, de l’intimité des autres sans sourciller. Ils n’étaient plus des survivants en difficulté à ses yeux, seulement des envoyés du Diable, deux âmes acerbes, pourries jusqu’à la moelle. Et Elena, plus que quiconque, était en droit de le savoir. Alors, toujours désordonné, Daemon lui confessa ce que personne ne semblait vouloir prendre en compte. À nouveau, il opina nerveusement du chef.  

- Tu m’as bien entendu lâcha-t-il sèchement

Il n’y avait pas des mots plus directs, plus précis que celui qu’il venait d’employer. Des esclavagistes, ni plus, ni moins. Puis, sans réellement préparer la grecque à ce qui l’attendait, le maçon lui révéla le groupe d’origine de ces deux monstres. Ce groupe qu’elle cherchait, qu’elle traquait. Sans relâche.

C’était presque palpable, il pouvait presque l’entendre. Le décompte mortel de cette bombe que Daemon venait de lâcher, là, dans le grand hall de ce château. Au départ, ce n’était qu’un lointain écho qui résonnait à peine dans le fourmillement qui le mettait en effervescence. Mais le regard assassin d’Elena se posa sur lui et d’un pas, elle combla l’espace. Elle pénétra dans cette cage bien trop petite où il tournait déjà en rond, fou. À présent, cet écho devenait de plus en plus bruyant. La colère de la jeune femme venait s'assimiler sur la sienne, la percutant même violemment. Était-il le seul à l’entendre ?  Cet atroce bourdonnement assourdissant qui résonnait de plus en plus fort dans son crâne à mesure qu’Elena parlait ?  Des esclavagistes, des violeurs. Le maçon s’ancra fermement dans le sol, relevant le menton, serrant la mâchoire à presque s’en faire saigner.  

- Des putains d’enfoirés de Sinners ! Ils disent ne plus en être et s’être enfui mais j’peux te garantir qu’ils ont pas été des enfants de chœurs  

Son intuition le lui avait soufflé et le regard fuyant des deux hommes devant ses questions en disait plus que n’importe quel mot.  

- Je... J’sais pas pour Faith elle était avec Marietta mais tu sais, ils l’ont dit à voix haute et la première réaction d’Eli... Elle a pas pu l’ignorer.

Daemon marqua une courte pause, inspira longuement.  

- J’aurais jamais dû accepter de les aider. J’aurais dû les laisser crever comme ils ont laissé crever toutes ces personnes  

Puis, comme s’il avait eu une révélation, il se figea.

- J’devrais y retourner et faire ce qui aurait dû être fait dès qu’ils ont dit être d’anciens Sinners


Better never means better
for everyone
It always means worse for some
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 773
Sujet: Re: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   Ven 22 Avr 2022 - 23:53
« Fait chier. » siffla la brune entre l’émail immaculé de ses dents. Cette situation prenait exactement la tournure redoutée. Et maintenant, comment allait réagir Peter ? Elle n’avait pas besoin d’une boule de cristal pour le savoir ; il allait exploser. Il allait littéralement exploser tout sur son passage. Elena pouvait humer l’effluve singulière, la promesse de l’orage déchaîné qui allait s’abattre sur le domaine. Le néo-zélandais n’était pas réputé pour sa patience, et quand il réaliserait que ses alliés, ses complices s’étaient ligués pour se dresser contre son autorité, il était probable qu’il n’y ait plus grand-chose à protéger ensuite… Il s’était emporté pour moins que ça. Beaucoup moins. « Je t’ai entendu oui. Mais tu les as vu aussi, non ? Ils sont décidés à aller jusqu’au bout de leur idée, coûte que coûte. Ils n’écoutent pas, ils… » Sa langue fouetta sa frustration contre son palais dans un bruit de succion agacé. Ils l’avaient trahie. Ce constat tournait en boucle dans sa tête. Les odieux traitres. Ces fourbes bien aimés.

La colère des deux bruns sembla alors fusionner pour créer un maelstrom inquiétant de rancœur et de rage sur le point de cracher sa sentence. Deux électrons chargés à bloc qui faisaient crépiter l’air d’un obscur présage. Des Sinners. Elena avait le sentiment que son crâne était sur le point de se fracturer. Comment était-ce seulement envisageable ? Conduire ces monstres ici ? Sous le même toit que Tori, Emily ? Laisser ces individus respirer le même que Camila ? Si la rédemption existait, la grecque la leur refuser catégoriquement. Impossible de dire si Daemon se fiait à son seul instinct ou s’il raisonnait sous l’influence de sa propre malheureuse expérience en faisant fi de toute objectivité dans cette affaire. Toujours était-il que si ces hommes avaient appartenu aux Sinners, ils ne pouvaient pas fouler du pied le sol de ce château.

L’étonnement peint sur son visage, la grecque prit le temps d’analyser la situation. Pourquoi Faith conduirait-elle ces gens ici ? Elle ne ferait jamais ça. Marietta, peut-être, mais les deux autres, elle ne pouvait s’y résoudre. Elena n’y croyait pas. Il y avait autre chose.

« C’est ce que tu veux ? Retourner là-bas et les tuer ? Parce que si tu fais ça, Alex t’en voudra pendant longtemps. » Sans compter qu’elle s’y opposerait, Connor aussi, et qui sait combien la situation pouvait dégénérer ?

« Je suis désolée que tu aies à subir leur présence… Si j’ai pu avoir des doutes, des remords après ma prise de position ferme, je n’ai plus la moindre hésitation à présent. Il n’est pas question que j’inflige leur compagnie à Emi et Tori. Ils peuvent être ce qu’ils prétendent être, ça n’efface pas leur passé et les filles ont suffisamment souffert, elles commencent à peine à aller mieux… » trancha la brune. « Si la femme est blessée, je ne m’opposerai pas à ce que Faith lui administre les soins nécessaires. Mais les deux hommes n’entreront pas vivants ici. » ça, c’était une promesse. Sourcils contrariés, mâchoire serrée, la jeune femme pouvait sentir les martèlements furieux de son cœur sous son pull. « Connor peut pas ramener des types comme ça avec lui, il… Il a une idée en tête, il eut probablement les interroger, c’est forcément ça. » Elena ne voyait pas d’autre explication.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Daemon Brody Lockwood
Daemon Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 849
Sujet: Re: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   Mer 4 Mai 2022 - 15:41
Sa mâchoire se crispait violemment, à s’en nouer tous les nerfs dans sa nuque, dans son crâne. Daemon ne desserrait que partiellement ses lèvres fermement closes pour cracher quelques mots, de temps à autre. La colère s’était répandue en lui, elle s’était imprégnée de chacun de ses tissus, elle coulait dans ses veines, s’y diluait. Il les détestait. Tous autant qu’ils étaient, sans exception à cet instant. Mais par-dessus tout, il se haïssait lui-même. Il maudissait cet aspect de sa personnalité, cette facette qui jaillissait impétueusement sans qu’il ne puisse la contrôler.  Ce trait qui le rongeait, qui le dévorait, qui le brûlait. Pourquoi ne pouvait-il pas être comme les autres ? Pourquoi laissait-il si aisément toutes ses émotions néfastes le régenter ?  

Le regard de la jeune femme était lui aussi chargé d’électricité et pourtant, aux yeux du maçon, elle lui paraissait presque résiliente. Dans le fond, elle était simplement plus intelligente, plus sage que lui.  

- Donc ? S’ils sont tous assez cons pour y croire et ne pas nous écouter, j’peux être encore plus con qu’eux et aller moi aussi au bout de mon idée cracha-t-il  

À dire vrai, Daemon n’avait aucune idée. Il voulait éliminer ces deux hommes mais aussi et surtout, il voulait fuir. S’éloigner pour exploser seul dans son coin. Il se sentait trahi, mis au pied du mur, à tel point qu’il se voyait contraint de venir trouver refuge auprès d’Elena. Le trentenaire ne savait pas à quoi s’attendre de sa part, peut-être y trouver un soutien mais tout portait à croire qu’une fois encore, il s’était trompé. Si la colère de la grecque était palpable, se répercutant même avec celle du maçon, ses mots détonnaient. Elle était bien plus réfléchie. Trop, sans doute, pour lui. Lorsqu’elle prononça le prénom d’Alex, le corps du brun se figea avant que son poing ne se ferme, venant ensuite s’écraser brutalement dans le mur le plus proche. La peau claire de ses phalanges se fendilla, libérant quelques traînées de sang et il laissa un juron s’échapper alors qu’il retrouva cette douleur salvatrice en lui.  

- Et alors? cria-t-il Tu crois que moi je vais pas lui en vouloir longtemps de m’imposer deux ordures pareilles ? Mais non, comme toujours c’est à moi de fermer ma gueule et de prendre sur moi !! Elle peut m’en vouloir, les autres aussi, j’en ai plus rien à foutre ! Putain !    

Il s’apprêtait d’ailleurs à s’échapper. À laisser, peut-être, son instinct parler et retrouver ces deux hommes pour tenter de faire ce qui aurait dû être fait. Mais les mots d’Elena le figèrent. Sa foi envers Connor était trop puissante, trop intense. Elle ne savait pas ce que lui savait. Ou pensait savoir. Un rire fataliste quitta sa gorge.  

- C’est ça oui, il a une idée en tête lâcha-t-il, son timbre suintant le cynisme Tu pourras pas dire que je t’ai pas prévenu Elena

Daemon jeta un regard sombre vers la grecque avant qu’un soupir las ne filtre entre ses lèvres dorénavant scellées. Sans plus un mot, il tourna les talons, loin de se douter que cette journée n’allait faire qu’empirer.


Better never means better
for everyone
It always means worse for some
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Ferme la porte à la pookie dans l’sas   
Revenir en haut Aller en bas  
- Ferme la porte à la pookie dans l’sas -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: