The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay Doll avec artbook
10.80 €
Voir le deal

Yeux disent
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3657
Sujet: Re: Yeux disent   Dim 6 Mar 2022 - 13:13
Je laissai échapper un rire surpris. Elle venait de faire une blague là, non ? Le doute restait permis. Mais je perdis rapidement mon sourire, quand elle me révéla ses spécialités en médecine. Je la fixai désormais comme si un troisième œil venait de lui pousser sur le crâne. « Oh génial… T’es fascinée par les cinglés à ce que je vois. » J’en connaissais assez long en psychologie, de par les études de Jena, pour comprendre à quoi elle occupait ses journées avant que l’épidémie ne vienne redistribuer les cartes. « Tu dois être ravie, il y a plus que ça maintenant. Tu risques pas de finir au chômage technique. » Mais elle avait préféré se cantonner à la médecine classique, de toute évidence. Peut-être que ça l’avait dégoûté à force. « Ouais… C’est comme ça qu’on survit. » C’était pragmatique.

Je commentais vaguement tout en poursuivant mon travail de soudure. Quand j’eus le malheur de souligner sur le ton de l’humour qu’elle pouvait arrêter de croire qu’elle me dérangeait, elle se recroquevilla comme une petite souris serait retournée dans son terrier. Je fronçais les sourcils, dubitatif. Elle me faisait penser vaguement aux victimes des Hells Angels qui restaient dans notre camp soit par obligation, soit parce qu’elles n’avaient nulle part où aller. Elles craignaient les coups et faisaient en sorte de n’avoir jamais une parole plus haute que l’autre. Leurs vies étaient devenues un véritable enfer quand Dread avait pris les commandes. « Tu comprends pas du tout l’humour, hein ? Laisse tomber. »

En fait, cette fille était plutôt un chat sauvage à la réflexion. Il suffisait de lui accorder un peu moins d’attention pour qu’elle se rapproche un peu, poussée par une vive curiosité. « Hum ? » Elle s’intéressait même à mon travail, sans que ça ait l’air d’être forcé. « Il y a une fragilité à la jonction. A force de tordre le fil, ça a provoqué un court-circuit. » Je lui montrai le fil en question. J’étais occupé à renforcer la résistance pour éviter que ça se reproduise. « Il faut juste que tu évites de tirer sur le fil et ça ira. » Je lui remis ensuite sa bouilloire en main. Je fus le premier étonné qu’elle accepte sans détour de m’offrir une tasse de thé en remerciement des réparations. Elle me demandait même quel thé serait à mon goût. Je lui offris un sourire charmeur. « Je te fais confiance pour choisir où et comment. » Comme si je m’y connaissais en thé… Ca restait de l’eau chaude avec un goût d’herbe, ce n’était pas vraiment ce qui m’intéressait. Je lâchai un bref rire quand elle me demanda si je blaguais encore. « Non, princesse. C’est une invitation à se revoir. Ca me ferait plaisir. » Voilà, c’était dit.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1469
Sujet: Re: Yeux disent   Dim 6 Mar 2022 - 13:59
Je ne suis pas fascinée, il s'agit d'un domaine où il y a beaucoup de demande pour trop peu de soignants, il me semblait important de pouvoir contribuer, explique-t-elle même si ça ne l'intéresse vraisemblablement pas. Pourquoi se justifie-t-elle ? Peut-être parce qu'elle a l'impression qu'il le faut, qu'il ne porte pas en haute estime sa profession. Et alors ? Qu'est-ce que ça change à sa vie ? Rien du tout. Mais c'est suffisant pour qu'elle se renfrogne contre elle-même. Qu'importe ce que cet homme pense, mérite-t-il seulement que ça la contrarie ? La voilà qui s'en veut d'avoir eu cette démarche, c'est ridicule. Et ne redresse les yeux qu'une fois troublée par sa remarque : Vous avez fait une autre blague ? Mais pourquoi le monde tourne-t-il à l'envers aujourd'hui ?

Qu'importe, elle balaie ça en réajustant son bonnet sur sa tête et s'approche pour mieux comprendre ce qu'il fait et comment il s'y prend. Elle hoche la tête à ses explications, aussi concises que précises, de quoi combler ses tocs. Elle saisit la machine qu'il lui rend, et docilement, elle le remercie d'un signe du chef : Entendu, fait-elle. Elle sera prudente, toutes les précautions seront bonnes à prendre. Elle ne saisit pas immédiatement le sourire charmeur qu'il lui rend, ne perçoit pas non plus le double discours. Il n'y a bien que le surnom princesse qui la raidit soudainement. Une invitation à se revoir ? Mais pourquoi ?

La voilà qui s'embrouille, elle n'a pas le temps de lui poser la question pour comprendre qu'elle se retrouve à accepter d'un autre signe de la tête. Merci pour votre aide, lâche-t-elle dans un balbutiement troublé, se détournant rapidement.

_________________


Cette sombre histoire de thé l'a travaillé un moment, et après une brève discussion avec un infirmier qui l'a accompagné toute la journée, Zi a saisi que les attentes de Locklan ne sont pas à prendre au premier degré. Ce qui ne l'arrange pas forcément. Elle a longuement hésité entre ne pas donner suite, jouer l'idiote ou essayer de ménager la chèvre et le chou. Comme elle tient à garder des relations courtoises, même si la proximité de cet homme ne lui est pas aisée, elle tend vers l'effort. En frappant à la porte de sa maison, elle attend qu'on vienne lui ouvrir, sa nervosité est à son comble.

Et dans le cadre, elle perçoit finalement la silhouette de Locklan. Elle lui offre un maigre sourire poli, le salut courtoisement et entame déjà les hostilités : Après analyse de votre personnalité, il m'a semblé pertinent de relever que le thé n'est pas vraiment ce que vous attendez d'une entrevue avec une femme, explique-t-elle comme une bonne scientifique qui se respecte. Ses obsessions lui reviennent, dans les poches de sa veste, ses doigts se crispent nerveusement, son cou la démange, elle ne bouge pas d'un pouce pourtant. Je vous accompagnerais le temps d'un verre, offert, pour vous remercier de votre aide, explique-t-elle. En espérant que ça vous fasse plaisir, réellement, ajoute-t-elle sans le regarder dans les yeux.

Après ça, ils en resteront là. Inutile de se côtoyer plus longtemps.




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3657
Sujet: Re: Yeux disent   Dim 6 Mar 2022 - 19:17
« Je vais voir qui c’est. » Ce n’était pas comme si Sun risquait de sortir de sa chambre, non ? Quant à Jill, elle n’était pas encore rentrée. Aucune idée si elle prévoyait de le faire, d’ailleurs… Je me levai du canapé où je m’étais affalé après une dure journée de labeur. Franchement ? Je n’avais même pas pensé à aller boire un coup après le travail. J’étais complètement rincé après une journée d’entraînement avec Logan, puis Levi. Il faudrait que je songe à éviter de les solliciter le même jour, si je voulais pouvoir survivre jusqu’au suivant. Avec l’absence des autres mécanos et tout le travail à abattre, j’avais fini sur les rotules. Mais mieux valait être prêt avec l’expédition pour Portland qui était prévue pour bientôt.

J’ouvris la porte à la volée, avant de marquer un temps d’arrêt sur image, en reconnaissant la silhouette sur le pallier. « Susan ? » Merde. Qu’est-ce qu’elle faisait devant chez moi exactement ? Elle n’était quand même pas venue m’apporter le thé à domicile. Je me fendis d’un nouveau sourire charmeur, en comprenant qu’elle n’avait finalement pas décidé de laisser lettre morte à mon invitation. A moins qu’elle avait besoin d’une autre aide technique ? « Ta bouilloire va bien ? » Je l’avais lâché sur le ton de l’humour, mais miss premier degré ne comprendrait certainement pas. C’était peut-être justement ce qui la rendait si drôle.

Le baratin qu’elle me sortit ensuite sur l’analyse de ma personnalité m’arracha un regard surpris, puis un rire franc. Elle avait pris tout ce temps juste à comprendre que je la draguais ? « Oh wow, princesse ! Il fallait bien dix ans d’étude en psychologie pour comprendre ça. Comment tu faisais pour aider tes patients en étant à ce point à côté de la plaque quand on te draguait ? » Mais elle n’était pas simplement venue m’annoncer qu’elle avait eu le fin mot de l’histoire, n’est-ce pas ? Je lui rendis un sourire amusé, notant dans un coin de mon crâne qu’il me faudrait être plus explicite avec elle à l’avenir, parce qu’elle était finalement intéressée. Ce serait bien la première fois qu’on m’accuserait d’être trop subtil dans mes allusions. « Ca me fait plaisir, réellement. »

C’était maintenant ou jamais, apparemment. « J’arrive. » Je récupérai seulement mon cuir des Hells Angels dans l’entrée, avant de sortir en refermant la porte. Ce n’était pas Sun qui viendrait me faire une remarque. « Direction le Summer, alors ? » Le choix était limité, si elle souhaitait boire un verre. « J’espère que tu aimes les liqueurs de fruits, ils ne servent pratiquement que ça. »


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1469
Sujet: Re: Yeux disent   Dim 6 Mar 2022 - 20:06
Elle perd un peu ses moyens à sa question, le cœur serré. Sa bouilloire ? Oui, très bien. Elle fonctionne à merveille, mais elle ne l'a pas amené pour le lui faire vérifier. Et elle n'a pas eu l'impression que c'était à ce point important pour lui d'en avoir le cœur net. Qu'importe, elle semble avoir dit quelque chose de très drôle, et la voilà qui baisse à nouveau le regard quand elle comprend. C'était évident, elle ne l'a pas remarqué. Il faut dire que de son côté, elle n'a pas réellement ces attentes-là vis-à-vis de lui, qu'il lui semble donc étrange que... Eh bien, que lui ne remarque rien.

Vous n'êtes pas mon patient, et si vous l'étiez et que vous me draguiez, on appellerait ça un transfert, explique-t-elle sobrement, tâchant de rassembler un peu de consistance pour donner l'impression de tenir la route. Elle s'inquiète de savoir si elle n'interrompt rien, mais vu la motivation de Locklan pour l'accompagner, ça ne semble soit pas le cas, soit pas important. Elle se raidit néanmoins en le voyant saisir son blouson, et se sent obligée de reculer d'un pas. Son regard est dès lors incapable de quitter sa veste, comme un rappel sordide de ce qu'il est. J'imagine, je ne connais pas vraiment, répond-t-elle à sa question.

Sa gorge se serre alors qu'ils se mettent en route. Elle le suit plus qu'autre chose, même si ses jambes semblent cotonneuses à cet instant. Ce sentiment de danger ne la quitte pas. Que fait-elle là ? Elle s'interroge. Comment peut-elle partir ? Sa docilité lui sauvera très probablement la mise, elle ne peut simplement pas partir maintenant au risque de l'énerver. Et un homme naturellement dangereux l'est encore plus une fois en colère. Je n'y suis jamais allée, poursuit-elle en tâchant de rendre cette conversation ordinaire. Que ça ? De la liqueur ? C'est de l'alcool. Mais ils auront bien de l'eau, n'est-ce pas ? Bien, très bien, ajoute-t-elle.

Ses poings se sont serrés, ses phalanges ont blanchis, dans les poches de sa veste, elle sent ses mains se glacer à mesure qu'ils approchent. Je ne sais pas vraiment quel goût ça a, mais si vous en consommez, c'est que ça ne doit pas être mauvais, glisse-t-elle pour entretenir la discussion et ne surtout pas donner l'impression que ça ne va pas. Elle n'est pas un animal traqué. Elle n'est pas ça, pas dans cet endroit, pas avec cet homme qui n'aura pas ces droits sur elle. Ils ralentissent devant une porte. C'est ici ?




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3657
Sujet: Re: Yeux disent   Mer 9 Mar 2022 - 18:14
Je venais de la vexer là, non ? Il ne fallait pas non plus être fin psychologue pour le deviner. Mon rire se tarit. Je la fixai longuement avec un mince sourire avant de souffler : « Je ne risque pas d’être ton patient, Susan. Je n’ai pas envie d’avoir ce type de relation avec toi. Ca règle la question, non ? » S’il fallait être plus direct avec elle pour que miss premier degré comprenne où je voulais en venir, ça ne me poserait aucun problème, bien au contraire. Je savais faire aussi.

« Tu n’es jamais allée au Summer ? » Je lui rendis un regard surpris. Quel genre d’alien buveur de thé était-elle exactement ? « Tu m’étonnes que tu n’es pas très détendue comme fille. » Comment on pouvait passer à côté du Summer, sérieusement ? L’alcool était gratuit ! Que demander de plus ? Qu’il coule davantage à profusion, sûrement, mais… C’était déjà bien plus qu’on ne pouvait l’espérer. « Non, ils ont autre chose mais… Ca dépend des arrivages après. » Avec l’embargo de New Eden puis la chute du No Man’s Land, tous les échanges commerciaux étaient figés. Parfois, on avait de la chance sur quelques missions de ravitaillement mais… « Il reste encore l’alcool qu’on a récupéré dans le butin des pirates. » Au moins un point positif de cette virée en enfer.

Elle était nerveuse sur le chemin. Je me demandais à quel point elle ne sortait jamais pour s’amuser un peu, et surtout en compagnie d’un homme. Elle n’avait pas l’air de bien réaliser qu’elle attirait les regards, après tout. Être aussi belle sans le savoir lui donnait une aura toute particulière. « Les liqueurs ont le goût de fruit, de sucre et d’alcool. » C’était parfait pour une fille qui débutait en la matière, même si c’était aussi un peu traître. « Tu vas adorer ça. » Je lui rendis un sourire énigmatique en poussant la porte de l’ancien garage rénové en bar, pour l’inviter à l’intérieur.

C’était plutôt calme ce soir-là. Avec l’ambiance tamisée retranscrite par les guirlandes tamisées, ça avait son charme pour une sortie à deux. Je lui indiquais une table où s’installer, d’un mouvement de la main, avant d’aller commander une bouteille. Je revins ensuite pour m’installer face à elle avec deux verres en main. « Une liqueur de mûre, cette fois. » Je remplis son verre, puis le mien, avant de le lever pour trinquer. « A notre rencontre ! » J’en bus plusieurs longues gorgées avant de reposer mon verre. « Alors, tu vis où exactement ? » Et surtout, avec qui.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1469
Sujet: Re: Yeux disent   Mer 9 Mar 2022 - 22:47
Je... J'imagine, que ça règle la question. Zi n'est pas sûre de comprendre ce qu'il veut dire. De quel type de relations parle-t-il ? A-t-elle vraiment envie de savoir ? Elle a comme un doute, elle doit sans doute y lire une évidence qui lui échappe un peu. Notamment parce qu'elle ne comprend pas pourquoi quelqu'un voudrait une quelconque relation avec elle. Cela dit, elle s'est renfermée plus vite encore, comme un animal qui retourne dans sa coquille, et ça n'échappe pas à Locklan : Je ne suis pas détendue ?

Non, elle n'en a pas l'air. Elle ne réagit pas vraiment au reste, se contente d'écouter, alors qu'il semble connaitre le Summer mieux que sa propre maison. Elle n'en doute pas qu'il passe du temps. Locklan a l'air sociable - comparé à elle, tout le monde l'est - et avec une aisance à se faire des relations. Elle ne sait pas si elle doit en être impressionnée ou non. Car, de son côté, elle n'est toujours pas persuadée de vouloir une quelconque proximité avec lui. Le temps qu'elle lui accorde actuellement est déjà le maximum qu'elle pourrait lui donner - du moins en a-t-elle l'impression.

A l'intérieur, elle va s'installer où il le lui dit. Elle se défait doucement de sa veste, de son écharpe, qu'elle pose avec soin sur le dossier de sa chaise. Son bonnet termine finalement dans la poche de sa veste, quand Locklan revient. Cette fois ? Demande-t-elle. Les verres sont remplis, elle scrute la liqueur avec un air étonné alors que son vis-à-vis lève la sienne en l'honneur de cette rencontre. C'est avec curiosité que Zi trempe ses lèvres, prend une première gorgée. Elle y sent d'abord le sucre, ce qui la trompe légèrement. Quand vient la morsure de l'alcool, l'étonnement est de mise et...

Elle ne manque pas de tousser en avalant de travers. Pourquoi fait-elle ça déjà ? Pardon, articule-t-elle d'une voix enrouée par la surprise, l'espace d'une seconde, elle regrette cette gorgée. La brûlure est forte, ses joues viennent en rougir de plus belle. Je ne m'attendais pas à... ça, admet-elle encore. Il lui faut un petit temps pour se recomposer une face, d'autant qu'elle a la mauvaise idée de faire passer avec une autre gorgée. Aussi gratinée que la première, au moins ne l'avale-t-elle pas de travers.

Ou vit-elle ? A une rue de la vôtre, ça n'est pas très loin, explique-t-elle. Pas besoin de l'adresse précise, il ne viendra pas la consulter de toute évidence et... il ne lui rendra pas non plus visite pour autre chose, n'est-ce pas ? Vous venez régulièrement ici ? C'est en tout cas ce qu'elle a cru comprendre, ce qui lui semble évident l'espace d'une seconde. La question n'en est donc pas une, réellement. Vous êtes un habitué ? Il risque d'avoir l'endurance qu'il faut en comparaison... Je ne crois pas que je tiendrais l'alcool, admet-elle finalement, un peu déconfite à cette idée. Elle va se tourner en ridicule.




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3657
Sujet: Re: Yeux disent   Sam 12 Mar 2022 - 13:27
Je lui lançai une œillade appréciatrice, suivi d’un sourire amusé, quand Susan s’étonna presque que je ne la trouve pas détendue. « Oui, mais c’est pas grave. Bientôt tu vas l’être. » L’alcool faisait toujours des miracles pour ça. Elle oublierait rapidement tous ses problèmes, surtout si elle n’était pas du genre à boire habituellement. Ca lui monterait d’autant plus vite à la tête.

Elle se posait quand même beaucoup de questions. J’ignorais celle qu’elle me posait concernant l’alcool en lui-même. Il faudrait bien qu’elle se lance à un moment donné, non ? Susan me mit un petit vent quand je levai mon verre pour trinquer avec elle. J’haussai les épaules, en profitant du contenu de mon verre sans me formaliser. Quant à elle, la psychiatre avait à peine trempé ses lèvres dedans qu’elle commença à tousser, un peu surprise par la chaleur brûlante de l’alcool. Je ne pouvais pas m’empêcher de rire un peu, même si ce n’était pas méchant. Elle m’amusait simplement. « Tu t’attendais à quoi ? » Au moins, elle ne s’arrêta pas là et poursuivit sa découverte. Je la fixai longuement avec un sourire indulgent. « T’avais jamais bu d’alcool avant ou quoi ? Ca t’est arrivé de profiter de la vie des fois ? » Je commençais à en douter un peu. « C’est vraiment con de commencer quand le monde est parti en vrille… mais il y a toujours moyen de se rattraper. » Merde, je sortais avec une fille coincée comme pas permis. A quel point je me sentais coupable de la dévergonder un peu ? Pas le moins du monde, en fait. Ca ne pouvait que lui faire du bien.

Elle était ignorante de beaucoup de choses, mais pas moins intelligente. Elle me répondit avec prudence, comme si elle ne souhaitait pas que je sache exactement où elle habitait. J’hochai la tête sans mot dire, je n’allais pas insister. Elle avait déjà détourné le sujet. « Je viens ici tous les soirs après le travail, quand je ne suis pas en mission à l’extérieur. » Aujourd’hui, c’était exceptionnel que je n’y sois pas allé. « Sauf quand je suis trop crevé avec l’entraînement et que tous les mécanos ont tiré au flanc. » Je lui offris un mince sourire. « J’aime bien la musique et l’ambiance, ça me rappelle des souvenirs. » Et des souvenirs agréables, comme ma rencontre avec Jena dans un bar très semblable à celui-ci. J’avais attendu la fin de son service et nous avions dansé ensemble. C’était comme ça que notre histoire avait débuté. Je donnerais tellement cher pour qu’elle soit là avec moi.

Je sortis de mes pensées quand Susan m’avoua qu’elle n’allait sans doute pas tenir l’alcool. Un rire léger m’échappa. « Au moins, tu es honnête avec toi-même. Je te ressers pas, je suppose ? » Parce que j’attaquais le second verre, pour ma part.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Yeux disent   
Revenir en haut Aller en bas  
- Yeux disent -
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: