The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 218
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   Ven 4 Mar 2022 - 10:36
Difficile de ne pas entendre le léger reproche dans sa voix alors que je réalise qu’en effet, il pourrait mal prendre ce que je viens de dire. Alors que je voulais juste me rassurer, nous mettre à l’aise, ou quelque chose du genre. Mais je fais taire cette petite pointe de malaise, essayant de me focaliser sur le plaisir qu’il arrive finalement à faire naitre du bout des doigts. Ce n’est qu’une flammèche, bien loin de ce que j’ai déjà pu ressentir, de ce plaisir coupable auquel je m’interdis de penser, surtout maintenant. Mais je suppose que c’est mieux que rien.

Et ça me fait presque oublier l’appréhension qui me gagne alors qu’il finit par nous déshabiller complètement. Je déglutis alors qu’il se glisse en moi, remerciant intérieurement le ciel qu’il ne soit pas brusque. Parce que n’est pas vraiment… agréable. Pour autant, mon corps tout entier se cambre contre lui, comme s’il savait de lui-même ce qu’il doit faire pour l’accueillir au mieux. Pour que lui prenne du plaisir. Et c’est visiblement ce qui se passe, alors que la douceur laisse place à quelque chose qui me déplait vraiment. A chacun de ses coups de reins, la douleur semble comme se diffuser partout, jusqu’au bout de mes doigts qui se crispent dans son dos. J’essaie de lui dire d’y aller moins vite, moins fort, mais il n’écoute pas. Mes ongles s’enfoncent dans sa chair alors que je réprime un gémissement de douleur, qui pourrait presque passer pour un gémissement de plaisir si l’on n’y fait pas attention.

Mais ça s’arrête enfin. J’ai le cœur qui bat à toute vitesse et je me bricole un sourire quand il m’embrasse, heureuse de pouvoir enfouir mon visage contre lui pour qu’il ne voit pas les larmes qui menacent de déborder. Je ne pouvais m’attendre à ce que j’y prenne vraiment du plaisir. Ce n’est que justice pour me punir de mes propres péchés. Mais j’espère que ce ne sera pas aussi douloureux à chaque fois. Le silence qui s’installe entre nous me permet de reprendre une contenance. Je ne dois pas montrer à quel point tout ça m’a touchée. Je suis une femme maintenant. Une épouse. Je sais où est mon devoir. Et Ray semble y avoir vraiment pris du plaisir. C’est ce qui compte le plus. Même si j’ai encore envie de pleurer, je me raccroche au fait que notre mariage est bel et bien consommé, que je peux être fière d’avoir passé cette étape.

Je relève la tête alors qu’il finit par souffler quelques mots. Et au moins, le sourire que je lui rends est bien plus franc, plus sincère. Parce que j’ai envie de devenir mère. « Moi aussi. J’espère que la maison résonnera vite des rires de nos enfants. » Et peut-être que si je suis rapidement enceinte, nous n’aurons pas à faire ça trop souvent. Même si je sais que je dois me plier à ses désirs à lui. « Tu préfèrerais une fille ou un garçon ? » Je suppose qu’en tant qu’homme, il doit vouloir assurer sa descendance. Comme papa voulait absolument un fils.

Finalement, je commence à réaliser à quel point je suis fourbue. Par la journée, par cette soirée ô combien épuisante. Et, si je n’ai pas la moindre envie de recommencer ce que nous venons de faire, au moins, je me sens bien dans ses bras, dans cette chaleur qui a quelque chose d’apaisant, de rassurant. C’est mon mari.



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1412
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   Dim 13 Mar 2022 - 21:08
”Hm… les deux, ce serait parfait.” Il n’en veut aucun. Une progéniture serait une paire de menottes supplémentaires, et il ne s’est jamais tellement senti l’âme d’un père. Pourtant, il se surprend à sourire, tendrement, face à l’enthousiasme de sa femme. Impliqué dans son rôle, au point que sa propre volonté est anéantie. “D’abord une fille, ensuite un garçon.” Ainsi se dessine le tableau parfait de leur avenir.

***

Plusieurs jours sont passés. Le couple commence à peine à trouver un rythme avec les horaires chargés et changeants de Ray. Lorsqu’il n’est pas de garde pour la nuit, il s’en va très tôt pour son entraînement avec River, et rentre parfois seulement à la nuit tombée, compressant travail, études et kiné dans ses minuscules journées. De temps en temps, il se montre pour déjeuner.

Lorsqu’il a enfin un peu de temps pour son couple, Ray préfère largement le réconfort d’une étreinte platonique à tout le travail supplémentaire qui l’attend dans leur chambre à coucher. Alors la fatigue, bien réelle, est une bonne excuse pour parfois échapper au devoir qu’il s’impose lui-même. Mais il s’entête à se convaincre de son désir, deux à trois fois par semaine. Idéal des couples heureux, toujours performé avec un enthousiasme feint à la perfection. Ray sait se montrer entreprenant, et à vrai dire, plus le temps passe, plus il comprend que Lynn ne lui dira jamais non.

Ce jour-là, à la clinique, il a tout de même subtilisé un petit outil qui leur sera bien pratique : un calendrier d’ovulation qui permet, avec les dates de ses règles, de définir la période optimale de procréation. Bien sûr, il n’en a pas besoin, mais… autant mettre toutes les chances de leur côté pour être parents au plus vite, et il imagine que le sujet sera plus facile à aborder de cette manière.

Le soir est tombé lorsqu’il rentre, accueilli par le parfum agréable de la cuisine de sa petite femme. “Bonsoir, chérie.” Il ôte son manteau et s’arme de son bout de papier cartonné avant de venir la prendre par la taille pour l’embrasser brièvement. “Tout s’est bien passé, aujourd’hui ?” Il baisse le regard vers le chien qui l’approche et lui saute sur les genoux, tout joyeux malgré le malaise qui se lit sur ses traits - sale bête. Il s’efforce un sourire et une petite tape affectueuse sur la gueule de l’animal avant de le repousser en douceur. "Tu pourrais lui apprendre à ne plus faire ça ? Il va abîmer mes vêtements, à force." et fortement user sa patience. Onyx semble de plus en plus apprécier le kiné au fil des jours, mais c'est encore loin d'être réciproque. Le chien retourne s'intéresser davantage à la nourriture que prépare sa maîtresse, vers qui Ray relève également le regard.

“J’ai récupéré quelque chose au travail, pour toi. Enfin, pour nous. Tu veux bien qu’on regarde ?” lui demande-t-il en faisant quelques pas jusqu’à la table à manger pour y poser le précieux calendrier.




I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:

Revenir en haut Aller en bas  
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 218
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   Mar 15 Mar 2022 - 17:02
« Ce serait bien oui. » Je lui rends un sourire alors qu’intérieurement, je prie pour ne jamais avoir de fille. Pour pas qu’elle n’hérite de mes tares, pour éviter qu’elle risque de déshonorer sa famille en éprouvant ce qu’il ne faut pas éprouver. Et puis, être un garçon ici semble être… plus simple à vivre. Alors pitié, pas de fille. Jamais.

Mais, bien évidemment, je le garde pour moi. Personne ne doit savoir, surtout pas Ray. Je ne veux pas lire la déception dans ses yeux alors qu’il semble si enthousiaste. Je finis par m’endormir contre lui, préférant de loin cette étreinte chaste au reste. A ce devoir conjugal qu’il reprend dès le réveil et les jours suivants.

Pourtant, je n’ai pas à me plaindre. La maison est jolie, je suis bien occupée toute la journée vu qu’il m’a autorisée à continuer mon travail à temps partiel comme aide-soignante. Entre ça, les visites et le bénévolat à l’église, le temps passe à toute vitesse. Je commence à me faire à son rythme de travail et à m’y adapter. Tout est toujours prêt quand il arrive ou quand il se lève, j’y mets un point d’honneur. J’ai son emploi du temps accroché sur le frigo et je fais au mieux pour éviter les ratés.

Et j’avoue que les nuits où il est absent sont un peu… étrange. J’ai commencé à apprécier sa présence et les discussions qu’on peut avoir. Alors, quand il est de garde, j’ai l’impression qu’il manque quelque chose à la maison. Sans compter que les soirées où il est là et disponible sont plutôt agréables. Que ce soit quand il m’apprend à jouer aux échecs ou les discussions sur tout et rien qu’on peut avoir.

Sans compter que j’ai fini par… m’habituer. A ce qui m’attend dans la chambre. Il a l’air d’aimer ça et semble souvent plein d’enthousiasme à l’idée d’accomplir son devoir conjugal. Et, au moins, ce n’est plus aussi douloureux que la première nuit. Je sais aussi que c’est mon rôle de l’accueillir quand il en a envie, même si de mon côté, je m’en passerais bien. Et de lui donner le sentiment que c’est tout aussi agréable pour moi que pour lui. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est une corvée, ce n’est pas le terme exact. Mais il manque toujours quelque chose pour que ce soit un plaisir. L’autre soir, j’ai senti une chaleur m’envahir petit à petit. Avant que tout ne s’arrête brusquement quand lui s’est retrouvé comblé. Enfin, je suppose que je ne dois pas en attendre plus que ça. Et je me raccroche au fait que pour lui, tout va bien, que ce n’est pas si horrible que ça, qu’éprouver du plaisir est accessoire.

Et ce soir, je suppose que j’y aurais droit. Ca fait déjà deux jours et il revient régulièrement. Alors, je me suis faite jolie et je vérifie une dernière fois que ma robe n’a aucun faux pli, que mes boucles retombent correctement. Un rôti et des pommes de terre cuisent dans le four alors que je finis de faire revenir les légumes. Avant on pourra discuter et peut-être même jouer aux cartes, ce serait sympa.

Je lui rends un large sourire quand il passe la porte, plissant le nez quand il m’embrasse avant d’effleurer sa joue. « La journée n’a pas été trop difficile ? » Et j’ai une grimace quand il me fait une remarque sur Onyx. « Je vais m’en occuper oui. Désolée. Onyx. Panier. » Le chien remue la queue joyeusement avant d’aller s’étirer devant le feu sans se faire prier. « Et tout s’est bien passé ici. J’étais au dispensaire une partie de l’après-midi. Les allergiques pullulent ces derniers jours. » Mais je n’en dis pas plus. Il n’a pas forcément envie de parler travail en plus. « Jena te passe le bonjour. » J’ai mangé avec elle ce midi, ce petit interlude illuminant un peu ma routine habituelle.

Je lève un sourcil quand il reprend, avant de lui jeter un regard curieux. « Ah bon ? De quoi s’agit-il ? » Et je reconnais un calendrier, sans trop comprendre où il veut en venir, ma main se posant doucement dans son dos. J’apprécie ce genre de contacts, bien plus que les autres, toujours trop intimes à mon goût. Mais là, ça va.



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1412
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   Jeu 24 Mar 2022 - 21:50
Il n’y a pas à dire, Ray est toujours assez impressionné par l’autorité de sa femme sur son chien. Tout le monde en est capable, paraît-il, mais lui semble s’être résolu à subir l’affection oppressante du canidé à chaque fois que Lynn ne serait pas là pour l’arrêter. Il aurait trop peur de se faire mordre s’il le repoussait.

“Je n’ai pas vraiment trouvé le temps de me poser. Je vais sûrement potasser mes cours ce soir.” Pas le choix pour absorber tout le programme d’un doctorat compressé en deux petites années : l’internat ne se suffira pas à lui-même. D’ailleurs, il fera sans doute appel à Lynn pour l’interroger, et peut-être en tirera-t-elle quelques instructions utiles pour elle-même.

Il lui adresse un sourire quand elle lui parle de sa journée. “On a quelques patientes qui s’en plaignent aussi, effectivement.” des allergies saisonnières - pas très confortable d’éternuer en boucle tout en portant une grossesse qui touche à sa fin. Quant à Jena, Ray se contente d’ajouter en se détournant, “Comment va-t-elle ?” Il l’apprécie, et est surtout content que Lynn ait quelqu’un de confiance avec qui passer du temps ; même s’il est curieux de savoir comment Lynn et sa soeur vivent le fait d’avoir eu si vite une nouvelle mère.

Il s’assoit à la table et tire une chaise à la blonde pour qu’elle le rejoigne. Devant lui, il tient à deux mains le petit calendrier circulaire. Il est déjà annoté de toutes les explications nécessaires à sa compréhension, mais… Ray est relativement habitué à le décrire à ses patientes. C’est un peu plus compliqué d’aborder le sujet avec Lynn.

“C’est… pour nous aider à avoir un enfant. Le calendrier indique les dates auxquelles il faut faire l’amour pour augmenter les chances de procréer.” En glissant le doigt le long des petites cases, pas complètement à l’aise d’évoquer ainsi leur sexualité, qui semble être enveloppée d'une sorte de tabou pas vraiment destiné à sortir de la chambre à coucher. Il s’arrête sur le premier jour. “Il faut compter à partir du premier jour de tes règles.” Et suivant le cours du temps jusqu’à une case marquée “ovulation”. “Environ deux semaines plus tard, c’est là que tu ovules. Donc c’est dans ces jours-là qu’il faut…” Insister ; mais il n’ose pas vraiment le formuler. “Avec mes horaires, et toutes mes nuits de garde, je… ça m’arrangerait de savoir quand je dois vraiment me rendre disponible, tu vois ?” Il relève alors seulement les yeux vers elle, s’efforçant un sourire un peu crispé. Heureusement, Lynn semble apprécier leurs rapports, il suppose donc qu’elle n’aura rien contre augmenter la cadence ponctuellement. Lui, il compte bien la laisser tranquille le reste du temps.




I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:

Revenir en haut Aller en bas  
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 218
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   Sam 26 Mar 2022 - 23:00
J’ai un sourire compatissant aux paroles de mon mari et j’effleure sa joue avec douceur. « Je t’ai fait ton dessert préféré et je pourrais t’aider si tu as besoin d’un soutien moral. » Si je suis loin d’être aussi intelligente que lui et que je suis bien consciente de mes limites quand je le vois potasser, je sais que je peux l’interroger et me rendre un peu utile. Et, j’avoue, j’aime beaucoup lire tout ça. Même si je ne comprends pas tout et que je me dis que je devrais probablement m’occuper autrement. Mais si c’est mon mari qui me le demande, j’ai le droit non ?

Un hochement de tête à nos quelques échanges. Si j’ai parfois encore peur de l’ennuyer, je me rends compte que parler avec lui reste quand même plus facile que je l’aurais cru au début. L’appréhension s’évapore souvent très vite et, de toute façon, s’il est trop occupé, il me le fait comprendre gentiment. « Elle prend ses marques à la maison. Je me dis que ça doit être encore bizarre pour elle de… non pas de prendre la place de ma mère mais… tu vois l’idée ? Elle s’occupe de Wilan comme s’il était son fils et April s’est déjà beaucoup attachée à elle. Mais je crois qu’elle a peur qu’il y ait des amalgames. Et je ne sais pas trop comment l’aider. » J’ai une moue songeuse avant qu’il ne titille ma curiosité quand il me montre son calendrier.

Et je m’assois, bien droite, ma position savamment calculée pour que les plis de ma robe tombent comme il faut et, surtout pour que ma silhouette soit bien en valeur. Je cille quand il commence à m’expliquer, soufflant un « oh, je vois » dans un murmure. Je tapote le calendrier, songeuse, rougissant quand il ne finit pas sa phrase. « Et… ça dure combien de temps ? » Cette période où il va devoir se rendre disponible. Cette phrase me blesse, sans que j’arrive vraiment à comprendre pourquoi. J’ai un temps avant de reprendre, d’une voix plus douce. « Je comprends oui. Tu as beaucoup à faire et… » J’hésite quelques instants, me tordant les doigts avant de piquer du nez face à ce que ce calendrier peut représenter à mes yeux. Si j’entends parfaitement la logique et l’intérêt de faire au mieux pour avoir un enfant au plus vite, je me demande aussi s’il ne fait pas ça pour se débarrasser de moi le reste du temps. « Ray… j’ai besoin de savoir. C’est… je… » J’ai du mal à trouver mes mots et je me sens un peu honteuse d’avoir à les formuler à haute voix, mais ça va me trotter dans l’esprit si je ne le demande pas.

« … c’est désagréable ? Pour toi ? Je ne fais pas ce qu’il faut ? Je… » Je sens mes joues devenir écarlate avant d’ajouter, parlant à toute vitesse. « Je peux… enfin s’il y a des choses qui te plaisent, je peux les faire tu sais. » C’est mon rôle après tout, de lui donner envie de faire son devoir conjugal régulièrement et pas uniquement quand il faudra se rendre disponible. Pourtant, si je devais être parfaitement honnête avec moi-même, je devrais m’estimer heureuse que ces rapports n’aient lieu que quelques jours par mois.



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
Ray Dobrowolski
Ray Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1412
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   Lun 4 Avr 2022 - 22:45
“Du tiramisù ?” Avec des étoiles dans les yeux, comme un gamin devant un cadeau de Noël. Le sucre reste l’un des meilleurs réconforts après une journée bien remplie, et Ray a très vite pris goût à ces pâtisserie que sa femme lui prépare - quitte à se proposer comme cobaye s’il le faut.

Ses traits fondent dans un peu plus de soucis lorsqu’elle lui parle de Jena, et plus particulièrement de son acclimatation dans sa nouvelle famille. Trouver sa place n’est pas toujours chose aisée, d’autant plus lorsqu’on n’a pas eu l’occasion de fréquenter assez longtemps la personne à laquelle on finit marié… “C’est une bonne chose pour Wilan et April de retrouver un repère maternel.” En relevant les yeux sur Lynn. De son point de vue à elle, ça doit être un peu différent. Elle a davantage conscience de la situation que les plus jeunes.

Ils auront probablement l’occasion d’aborder cela plus en détail, à un autre moment. Là, Ray s’installe avec Lynn à table, et de ses explications découlent des questions bien… naturelles. Elles le mettent pourtant si facilement mal à l’aise. Un regard sur sa femme lui confirme qu’il n’est pas le seul à rougir bêtement de ce qui est pourtant tout à fait… essentiel ; à savoir leur envie de procréer.

“Trois ou quatre jours autour de cette date.” dit-il avec un peu trop de fébrilité dans la voix. Lynn n’a pas l’air… ravie. Jusque là, leurs rapports avaient encore quelque chose de spontané. Enfin, pour elle. Un peu moins pour lui, surtout lorsqu'il doit prévoir à l'avance le temps que son cachet fasse effet...

Il baisse légèrement le menton en cherchant son regard lorsqu’elle s’enlise dans une interrogation. Et ses lèvres s’entrouvrent, mâchoire décrochée quand elle parvient à la formuler.

“Oh…. oh, non, non.” Est-ce un aveu de naïveté d’admettre qu’il n’avait pas du tout songé à cela ? Ou de mauvaise foi, qui sait. Il pose une main sur le bras de la blonde, caressant son poignet aussi nerveusement qu’affectueusement. “On peut toujours… faire l’amour quand on en a envie, c’est juste… ces jours-là, il faudrait y être plus… plus assidu ?” Une légère grimace trahit son hésitation quant au choix de ses mots. Si Lynn a le moindre doute sur le désir qu'il a pour elle, Ray est bon pour une douloureuse piqure de rappel. Une pression qui, d'évidence, ne l'aide pas vraiment à apprécier ces moments. Il se pince les lèvres un instant, avant de chercher le menton de sa femme du bout des doigts. “Tu es… très désirable, Lynn. Et tu me combles.” Un sourire tendre, regard ancré dans le sien. “C’est juste pour mettre toutes les chances de notre côté. D’accord ?”



I tak nikt tego nie przetłumaczy.
x Moodboard x


Best Bromance:

Revenir en haut Aller en bas  
Lynn Dobrowolski
Lynn Dobrowolski
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 218
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   Lun 11 Avr 2022 - 16:56
J’ai un sourire mutin alors qu’il demande si j’ai fait du tiramisu, laissant filer un silence avant de souffler, pleine de malice. « A ton avis ? » Pourtant, les ingrédients ont été compliqués à trouver. Il m’a même fallu redoubler d’imagination pour être sûre que le résultat plaise à Ray. Mais c’est aussi une des choses que j’apprécie chez lui, il ne semble pas prendre ombrage de mes ratés. C’est même tout le contraire, jouer au cobaye l’amuse et mes essais culinaires ont probablement été les moments les plus drôles depuis le début de notre mariage.

Je hoche la tête au reste, laissant filer, à mi-voix. « Sans Jena, jamais Wilan n’aurait pu vivre à la maison. Et je ne sais pas à quel point c’est égoïste d’être heureuse de la savoir mariée à papa juste pour ça. D’autant que je sais que Maelys n’apprécie guère cette nouvelle vie. » Mais la fille de Jena est une vraie petite sauvageonne qui feule sur tous ceux qui essaient de lui tendre la main. Je continue pourtant d’essayer, régulièrement, sans réel succès.

En tout cas, mon mari m’intrigue et je commence à regarder ce fameux calendrier, sans trop savoir comment je suis supposée réagir. Il y a un flot de sentiments contradictoires qui se bousculent dans mon esprit avec celui, planant au-dessus des autres, de ne pas avoir bien fait mon devoir d’épouse, sans que j’arrive à pointer du doigt pourquoi. Je cille quand il me répond et je hoche la tête. « Trois ou quatre jours. D’accord. Je noterais quand… enfin je vais faire le calcul donc. »

Surtout, ne pas mal le prendre. S’il fait ça, c’est pour que nous puissions remplir notre devoir au plus vite. Et ce serait merveilleux d’avoir un enfant dans cette maison. De l’imaginer pleine de rire et de le voir grandir avec nous. Pour autant, je n’arrive pas à m’enlever le reste de la tête et, si j’ai bien du mal à le formuler, j’arrive tout de même à me lancer, même si je me sens honteuse à chacune des paroles que je prononce. Je ne devrais pas parler de ça, même si Jena m’a dit que la communication était importante dans un couple. Et je souffle, mon pouce effleurant sa main quand il caresse mon poignet. « Je sais que… Ce n’est pas convenable d’en parler. Je suis désolée si je te mets dans l’embarras. Mais je… je veux que tu sois bien. Et que ce ne soit pas… enfin que ce soit agréable pour toi. »

Surtout, surtout, ne pas penser à ce lâche soulagement qui m’a gagnée à l’idée que nous ne pourrions avoir à faire l’amour que ces quatre jours par mois, sans être obligés de le faire le reste du temps. Alors j’ajoute, toujours aussi écarlate. « Tu me le dirais ? Si tu as… enfin je sais que je ne suis pas expérimentée et que je ne sais pas grand-chose mais… » Grand dieu, j’espère qu’il va réussir à finir mes phrases à ma place, même si j’essaie de garder en tête qu’il vient de dire qu’il me trouve désirable et que c’est juste pour mettre toutes les chances de notre côté. C’est ce qui compte non ? Je suppose.  



Be Brave - Be Kind - Be You
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn   
Revenir en haut Aller en bas  
- Que Dieu vous accorde le vrai bonheur | Lynn -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: