The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Just another story about death and life...
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 12915
Sujet: Just another story about death and life...   Ven 4 Fév 2022 - 17:50
« Non en fait c'est bon, j'ai rien ! »
C'est pas trop dans les habitudes de Zelda, ça. De faire semblant d'avoir une crampe ou une connerie du style pour appâter le beau gosse du groupe et espérer un massage tandis que les autres continuent la course d'endurance. Mais aux grands maux, les grands moyens. Et l'adolescente avait vraiment envie d'échanger avec Stan' seule à seul. « Tout art de la guerre repose sur la duperie ! » se justifie-t-elle, un peu mal à l'aise, avant de froncer les sourcils. « Sun Tzu ? » Eh ouais ! Elle lit, Zelda. Mais seulement ce qui l'intéresse. De toute façon ce n'est pas comme s'il y avait mille autre façons de passer le temps non plus. Bref ! « Au pire on s'en fout ! » Elle jacte parce qu'elle est un peu mal à l'aise, l'australienne. C'est sa façon à elle de gérer le malaise.

Parce que depuis le retour du général, elle a tout de même l'impression qu'un petit obstacle s'est dressé entre eux. Jaimie ? Simplement l'absence et l'impression de retrouver quelqu'un de différent ? Les oblitrucs ont forcément transformé un petit peu Stan, non ? Mais en quoi ? C'est bien ça, la question. Ou alors c'est peut-être elle qui a changé ? « Eh, en fait... Dis pas à Casey que j'ai simulé une crampe pour te parler, okay ? » Pour des raisons évidentes de sécurité, déjà. Et ensuite parce que Casey est une mère. Et les mères, ça réagit bizarrement. Question d'hormones, ou de fatigue. Ou de regrets. Un mélange de tout ça, probablement.

Zelda lâche un petit soupir et invite son aîné à poursuivre leur route et à rattraper le reste du groupe en trottinant. C'est beaucoup trop gênant, tout ça. « Stan' ? » reprend-t-elle néanmoins un peu plus tard entre deux foulées. Bon, il devait bien se douter qu'elle ne l'a pas fait s'arrêter pour rien. « On est d'accord que t'es pragmatique, hein ? » poursuit-elle d'un air soucieux. « Genre... Si tu t'fais capturer par des espèces d'trou-du-cul et qu'tu sais qu'tu vas en chier parce que juste avant, t'as buté d'autres trous-du-cul... » C'est l'instant où le doute n'est plus vraiment permis et où tout deux savent précisément quel sujet ils sont en train d'évoquer. Ou, du moins, que l'adolescente évoque seule pour le moment.

« Imagine qu'en plus, tu sois au courant d'trucs importants. Des trucs qui vont sûrement menacer la sécurité d'tes camarades si jamais on s'décidait à te torturer. Et te torturer, ils le feront ! » Parce que n'importe quelle personne sensée voudrait arracher des informations qu'un prisonnier de guerre est susceptible de détenir. Peu importe les moyens puisque justement, eh, c'est la guerre. « Bon et puis tu rajoutes encore l'fait qu'des chiens soient déjà en train d'te bouffer les jambes. Et probablement les couilles, j'ai pas bien vu. 'Fin bref...  Tu voudrais qu'un pote t'zigouille avant tout ça s'il en avait l'occasion, non? » Clairement, ça, elle aurait pu s'abstenir d'en parler. Mais le stress et le manque de tact se sont simplement conjugués. C'est qu'elle n'a pas l'habitude de ce genre de trucs, Zelda. Elle ne sait même pas si elle est en train de s'excuser ou de se justifier...

Toujours est-il qu'il est inutile de tourner autours du pot plus longtemps. Personne ne profite vraiment de ce suspens. « C'était ton ami, je l'sais. J'suis désolée... » Elle baisse un peu la tête, observe d'un air distrait le chemin qu'ils avalent de leurs foulées avant de relever les yeux vers lui. « Mais c'était aussi un risque ! Et je regrette rien ! » Elle suppose qu'il a le droit de la haïr pour ça, si ça peut le soulager. Des félicitations pourraient aussi être de rigueur même si bon, oui, elle ne se fait pas vraiment d'illusions de ce côté-là. Mais au moins les choses sont dites, pas vrai ?



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3672
Sujet: Re: Just another story about death and life...   Mer 16 Fév 2022 - 19:02
Il avait ralenti et s’était retourné tout en continuant à trottiner. Zelda qui assumait une crampe, c’était inédit. Mais quand le reste du groupe fut suffisamment éloigné, elle arriva à son niveau, sans boiter, avant de reconnaitre son mensonge. Ok. Il leva les yeux au ciel pour reprendre la course. Il était un peu excédé. En réalité, depuis son retour à Fort Ward, il était tout le temps sur les nerfs, ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait contrôler.

- Ouais, on les rattrape, grinça-t-il ainsi, quand elle l’y invita la première.

Pensait-il déjà à Jaimie alors ? Possible. Il ne dit rien cependant avant qu’elle reprenne et il la laissa même poursuivre jusqu’au bout de son pamphlet. Avant de se stopper net dans sa course alors. Muet. Ses yeux ancrés dans les siens. Perçants. Son cœur s’était emballé et ça n’avait rien à voir avec ces petites foulées. Pouvait-elle être aussi maladroite ? En levant les yeux, il vit Eddie se retourner au loin pour vérifier qu’ils suivaient. C’était lui qui coachait l’entrainement aujourd’hui. D’un mouvement de la main, Stanley lui fit signe de ne pas les attendre. Il se retourna de nouveau vers l’adolescente, en serrant la mâchoire. Pour répondre d’un ton froid.

- J’ai été capturé. J’ai été torturé. T’es en train d’me dire que j’aurais préféré crever ? Et tu m’aurais ach’vé pareil si j’avais été à sa place ?

En vérité, il se sentait coupable de la mort de son ami. Il avait embarqué le marin dans cette expédition. Il avait formé en partie Zelda au combat. Cette erreur de jugement qu’elle avait faite ce jour-là, il en était aussi responsable. Qu’elle affirme avec aplomb qu’elle ne regrettait rien lui hérissait toutefois le poil. Pendant son absence, personne n’avait pris le temps de lui expliquer ? Qu’elle avait fait une terrible erreur ? Et lui, qu’attendait-il ? Alors qu’il savait depuis de longues semaines aussi ? Il n’avait en effet pas tardé à son retour à demander les détails à Jill sur la disparition de leurs compagnons. Il prit une inspiration.

- Tu réalises en quoi ton raisonnement coince Zelda ? Tu ne lis pas l’avenir. Jaimie s’rait p’t-être mort dans d’atroces souffrances - ça restait le plus probable, il fallait l’avouer - mais aussi bien, il s’rait ici avec nous lui aussi. Et quand même bien, quand un compagnon d’terrain, qu’ce soit un ami ou juste une connaissance, a encore tous ses esprits : c’est à lui d’choisir c’qui est l’mieux pour lui. Pas à toi. Tu comprends ça ? Il la dévisagea. En dépit d'un ton sec, il essayait de se montrer indulgent, pédagogue. Zelda n’était pas une mauvaise fille. Elle avait grandit au milieu de toute cette merde et pour avoir croisé des enfants soldats en Afrique avant l’apocalypse, Stanley savait à quel point ça pouvait vous détraquer.


Just another story about death and life... 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 12915
Sujet: Re: Just another story about death and life...   Jeu 17 Fév 2022 - 9:17
« Non... C'est pas c'que... Non ! »
Zelda est révoltée, et ça s'exprime désormais à travers sa gestuelle agitée. Presque agitée. Comment Stan' ose croire une chose pareille ? Elle est certaine que le général n'aurait pas voulu crever. Et puis elle se voit franchement mal l'achever, lui « C'est pas pareil ! » Et c'est pourtant en prononçant cette phrase qu'elle se rend compte que si, qu'il n'y a guère de différence entre son cas et celui de Jaimie.

Alors elle marque un silence et tente de reprendre le contrôle d'une conversation qu'elle n'a jamais vraiment maîtrisée, de toute façon. Elle soupire, hoche la tête de gauche à droite. En fait elle a l'impression que l'idée qu'elle tente de partager avec son aîné est trop complexe. Et que ce dernier ne comprend pas ce qu'elle tente de dire.

Et puis surtout, derrière les convictions qu'elle vient de mettre en avant, il y a une autre vérité que l'adolescente peine à exprimer. Et qu'elle croit d'ailleurs préférable de cacher. Si ça avait été Stan' à la place de Jaimie, elle aurait peut-être hésité avant d'appuyer sur la gâchette. En fait, elle ne l'aurait peut-être même pas fait. Parce que derrière les grands principes derrière lesquels l'australienne se cache, il y a aussi la réalité. Notamment celle qui stipule qu'on ne loge pas une balle dans la tête des gens qui se sont frayés un chemin jusqu'à votre coeur.

« Ca s'est passé en une seconde... » souffle-t-elle alors, prudente. Car elle a pas oublié que Stan' et Jaimie étaient très proches. Il n'a pas seulement perdu un soldat, le général. Il a égaré un ami. Et c'est bien ça, le soucis. « Il avait été mordu par des chiens, les tirs fusaient d'partout, les bigots débarquaient en masse... Fallait bien que quelqu'un fasse quelque chose... » se justifie-t-elle. Elle n'a peut-être pas pris la meilleure décision possible mais... elle en a au mois pris une. « J'lui ai évité plus de souffrances. Et à nous aussi, j'crois ? » Zelda se raccroche surtout à l'idée du bien commun. C'est un peu hypocrite, ouais. Mais c'est bien pour ça qu'ils sont tous sensés se battre et mourir, non ? Pour une cause supérieure. Pour June !

Cette faiblesse que Stan' perçoit donc dans son raisonnement, l'adolescente peine à lui accorder du crédit. Et si elle adhère l'idée qu'une personne devrait pouvoir choisir seule son destin, elle en a assez vu pour comprendre que la théorie est souvent bien différente de la réalité. « J'aurais rien dû faire, alors ? Et le laisser s'faire capturer ? » La question n'est pas posée sur le ton de la défiance mais plutôt sur celui de la curiosité. On lui a appris à tirer, à se battre. Mais pas à prendre des décisions de ce genre-là. « Et si la personne décide que c'qui est l'mieux pour elle, c'est aussi c'qui est l'pire pour nous ? » Ouais, l'australienne est un brin paumée. C'est un bien étrange dilemme qui se pose à eux. Et si Stan' semble l'avoir résolu, Zelda peine à entrevoir sa solution. « C'est quoi qui vaut l'plus, alors ? La sécurité du groupe ou la volonté d'un individu ? » Comme souvent, tout semble se résumer au sempiternel duel entre le pragmatisme et la morale.



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3672
Sujet: Re: Just another story about death and life...   Mer 9 Mar 2022 - 6:34
Elle paraissait ébranlée par la réaction de son aîné et son jugement. Et s'il avait l'impression d'exprimer des évidences, il découvrait par les courts silences que Zelda laissait planer qu'il lui apprenait définitivement quelque chose. Que la logique qu'il tentait de lui décrire était pour elle nouvelle et qu'elle l'assimilait. Sans surprise, elle tâchait de garder la face et se défendait, mais il avait tout de même l'impression qu'elle l'écoutait.

- Je sais qu'dans l'instant, sur l'terrain, c'est l'instinct qui prend l'dessus. C'est pour ça qu'j'suis pas v'nu t'pointer du doigt et te d'mander des comptes en public. On n'a pas tous les bonnes réactions, quand c'est not' vie qui est en jeu. Y a d'autres forces qui interviennent, je l'sais bien. Mais j'peux pas t'laisser affirmer que tu r'grettes rien. Et ce n'était même pas parce que Jaimie était effectivement un ami pour lui. On tue des gens, nos ennemis. C'est déjà pas rien. Alors si on s'met à tuer aussi nos frères d'armes sans leur consentement, qu'est-ce que ça fait d'nous, hein ?

Il planta ses yeux dans les siens. Avait-elle envie d'être ça ? Ils devaient se préserver d'avoir la gâchette trop facile et ne devaient tirer que quand ça s'imposait. Ça n'avait jamais été leur spécialité, mais ils y travaillaient. Quant à savoir ce qu'elle aurait dû faire ce jour-là…

- T'aurais dû prendre trois s'condes, même si t'avais pas l'impression d'les avoir. Pour lui soumettre cette option. Il t'aurait p't-être demandé d'le faire. Il aurait p't-être préféré s'tirer lui-même une balle dans la tête. Son choix. La sécurité du groupe n'tient presque jamais en un individu. C'jour là en tout cas, c'n'était pas l'cas. Les yeux de Karl.

Jaimie n'avait rien lâché, de fait, mais d'autres l'avaient fait. Et s'ils n'avaient pas été là, ça aurait été Stan ou Logan, qui auraient été torturés jusqu'à la moelle.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 12915
Sujet: Re: Just another story about death and life...   Dim 3 Avr 2022 - 20:43
« Des survivants ! »
Zelda n'hésite même pas réellement avant de répondre à la question de Stan, quand bien même elle semblait rhétorique. Son propos est mécanique, presque dénué de sentiments. Et pourtant l'australienne est certaine d'avoir donné la bonne réponse. « Ca fait d'nous des survivants ! » répète-t-elle avec une assurance qui la dérange elle-même. Peut-être parce qu'elle sent, là, au fond d'elle, qu'elle n'a pas trouvé le meilleur mot pour qualifier les gens qui n'hésitent pas à s'en prendre à leurs frères d'armes si la situation l'exige. Le consentement ? Ce concept s'est écroulé en même temps que l'ancien monde. Peut-être qu'il n'a même jamais eu d'importance, qu'il n'était là que pour faire joli. Un peu comme l'égalité, la liberté ou la fraternité ?

Il lui en aura fallut du temps, à Zelda, pour comprendre les sacrifices que la survie peut parfois exiger. Et elle sent bien qu'elle n'a pas encore traversé toutes les épreuves que l'apocalypse pourrait mettre sur sa route. Comme tant d'autres, elle essaie de composer avec les nouvelles règles. Et le soucis, c'est qu'il n'y en a plus vraiment. Pas pour ce genre de situation, en tout cas. Il n'y a que l'instinct. Et ce que la conscience tolère.

Pourtant Zelda se montre réceptive. Peut-être parce que ses propres convictions ne suffisent pas à justifier pleinement son geste ? Elle a besoin des lumières de Stan'. Même si ces dernières mettent en exergue ce qu'il semble percevoir comme une faute. Elle a mal, là, en cet instant. Et si elle ne regrette toujours pas son geste, elle en vient à douter de sa pertinence. Si bien qu'elle l'adolescente se mure dans un silence qui lui est peu commun.

Trimballée par ses émotions mais aussi par le sens des paroles de Stan', l'australienne commence à percevoir tout ce que les propos de son aîné impliquent. « Donc... J'suis une meurtrière ? » Ses propres mots l'étonnent. Les prononcer donne d'ailleurs plus de corps à cette désagréable pensée. Elle a déjà tué, Zelda. Mais toujours avec l'approbation de ses camarades. Personne ne lui a fait le moindre reproche à ce sujet, jusqu'à présent. Et elle ne s'est jamais vraiment sentie en tort.

Mais là, donc, c'est différent...

Zelda hausse les épaules et détourne le regard. Elle pince les lèvres pour les empêcher de vriller, cligne des yeux pour pour les éponger. Non, elle ne pleurera pas. Ce qui est fait, est fait. Et si les larmes pouvaient changer quelque chose, alors elle aurait déjà forgé un tout nouveau monde. Il n'empêche que l'adolescente se situe là, quelque part entre le désir d'exprimer sa peine et l'incapacité de donner corps aux pensées qui la bousculent. « Tu sais... J'l'aimais beaucoup, moi, Jaimie ! » Elle n'était pas aussi proche de lui que Stan' mais ils ont passé de bons moments ensemble. Son camarade lui manque. Même si elle fait de son mieux pour jouer la carte de la fille imperturbable, habituée à une violence qui continue de la dépasser. Pour donner le change. Parce que la faiblesse n'est jamais récompensée, dans ce monde.

Ainsi, donc, certaines des convictions de l'australienne viennent de voler en éclat. Elle pensait avoir agi en soldat et la voici qui se demande si elle n'est pas tout simplement folle. Tellement aveuglée par son désir d'être utile qu'elle en vient à oublier des notions comme le bien, le mal ou la justice. Ou même, oui, comme le consentement. « J'imagine qu'le général n'veut plus d'moi sur le terrain ? » finit elle par demander au général en question, ne sachant plus réellement quoi dire de plus au sujet de Jaimie. Les mots, pas plus que les larmes, ne changeront quoi que ce soit à ce qu'elle ressent. « Et mon ami ? » reprend-t-elle d'une petite voix, presque éteinte. « Il m'en veut, lui ? Ou il veut bien m'laisser une petite chance de me racheter ? » Elle risque un bref regard dans sa direction et le détourne aussitôt. Ouais, elle pourrait accepter une sanction du militaire. Mais pas le rejet d'un camarade qui compte à ses yeux...



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3672
Sujet: Re: Just another story about death and life...   Jeu 7 Avr 2022 - 21:22
- On est des survivants, Zelda ! Mais on n'est pas des sauvages, la rectifia-t-il. Au même titre que certains individus qu'ils avaient pu être amenés à rencontrer à l'extérieur. Elle avait conscience de ça, il le savait. Ils s'élevaient un cran au-dessus.

Ils étaient maintenant parfaitement seuls, le reste du groupe avait depuis longtemps disparu derrière la végétation. Stan laissait la jeune fille enregistrer ce qu'il lui disait, l'assimiler. Il fronça les sourcils. Elle lui parut soudainement si naïve. Un peu fragile, si jeune aussi. Il soupira, alors qu'elle détournait déjà le regard.

- On est tous des meurtriers. Son intonation ne laissait plus deviner son agacement. Il avait un sale caractère, mais il savait aussi quand ses humeurs n'étaient pas appropriées. Alors il tâchait de les contenir. Plus ou moins bien ! Il ne s'en sortait pas trop mal là. Toi, moi, Eddie, Jill et tous les autres, reprit-il. C'est vrai. Nos victimes n'sont pas toujours de vrais ennemis, ou des coupables. On n'fait pas toujours l'bien, Zelda. Mais on fait c'qui est nécessaire. C'est notre job. Ça n'rend pas l'geste toujours noble, mais faut savoir vivre avec.

Stan vivait bien avec sa conscience car il savait se convaincre de là où se trouvaient ses intérêts. "Avec ou contre nous" restait une devise à laquelle il croyait. Il ne se méprenait pas : il savait être monstrueux parfois, sans coeur. Il avait tué un paquet d'innocents aussi, à cause du tort qu'ils pourraient éventuellement leur faire un jour. La frontière avec le geste de Zelda était mince, il en avait conscience. Il pinça les lèvres, se rappelant du chic type qu'était Jaimie tout de même. C'était trop con d'être parti comme ça.

- Ni l'général ni ton ami vont t'en t'nir rigueur. J'te le redis, j'suis pas en train d'faire ton procès. J'partage seulement mon point d'vue. Pour qu'ça s'reproduise pas. Dis moi qu'ça s'reproduira pas… et qu'tu comprends pourquoi ? Il marqua une pause pour la fixer, attendant qu'elle ose de nouveau le regarder. T'es un bon élément, Zelda. T'as pas idée d'ton potentiel. Elle le gâchait hélas souvent en ouvrant décidément trop la bouche ou en dénigrant les autres.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 12915
Sujet: Re: Just another story about death and life...   Ven 8 Avr 2022 - 18:09
« T'es sûr qu'il y a une différence ? »
La frontière entre la survie et la sauvagerie lui semble de plus en plus mince, et de moins en moins évidente. Peut-elle seulement prétendre qu'elle est civilisée ? Ses épaules s'affaissent au rythme de son soupir. Elle réfléchit aux propos de Stan' puis se force à croiser son regard une nouvelle fois : « J'veux dire... On a pas toujours brillé, hein ! » Elle a ses torts. Mais elle se souvient aussi de la façon dont Stan' a abattu un homme devant elle, à Agate. Froidement, sans hésitation. Avec un pragmatisme qu'elle lui a envié, et qui l'a faite trembler.

Mais oui, ils sont tous des meurtriers. Et l'australienne lâche un petit ricanement en songeant que la remarque de S' parvient à la rassurer. Elle se passe une main dans les cheveux et hoche la tête en acceptant, résignée, la réalité. Même elle, elle aurait de la peine à contester l'évidence. « Ouep ! Tous des putains d'meurtriers... » Que dire de plus ? Qu'est-ce qui la dérange le plus ? Ce qualificatif ou le fait d'en avoir, dans le fond, pas grand chose à foutre ?

C'est une puissante vague de reconnaissance qui finit par inonder les pensées de l'australienne lorsque Stan lui indique que ni son ami, ni le général ne lui en veulent. Elle se mordille la lèvre en sentant qu'elle pourrait bien lâcher une petite larme. Peut-être par le compréhension et le soutien dont il fait preuve malgré les circonstances. Ou encore, parce qu'elle n'est pas sûre qu'elle puisse lui faire la promesse qu'il demande. « J'peux t'promettre de tout faire pour qu'ça n'arrive plus ? » C'est le mieux qu'elle puisse lui offrir sous le sceau de l'honnêteté. « Mais je comprends pourquoi, ouais ! » Elle a posé le doigt sur les subtilités qu'ils viennent d'évoquer. Et elle y réfléchira pour éviter de commettre de nouvelles erreurs.

Alors elle ose relever le regard vers lui avec plus d'assurance. Et le général la gratifie d'un compliment dont elle se sent bien indigne, en cet instant. La voici qui hésite et qui finit par s'avancer d'un pas pour déposer sa tête contre l'épaule du militaire, en fermant les yeux. « Merci... » chuchotte-t-elle. Elle se sent un peu plus légère. Et bien évidemment, elle se recule très vite sous le couvert d'un sourire apaisé. « Si j'suis si balèze que ça, tu verras aucune objection à m'confier une section, j'imagine ? » Zelda jugée qu'elle s'est trop exposée, qu'elle s'est montrée trop vulnérable au cours des derniers instants. Trop elle. Alors comme bien souvent, elle se réfugie sous le couvert de l'humour. N'empêche qu'avoir une petite unité sous ses ordres, ce serait quand même classe !

L'adolescente l'invite à poursuivre leur course. Ils ont pris pas mal de retard et même si c'est loin de déranger l'adolescente, ils ont encore d'autres exercices à effectuer en compagnie des autres par la suite. « Tu sais Stan'... J'étais déçue d'pas avoir reçu d'carte postale ! » Elle risque un petit regard en direction de son voisin, se demandant si c'est vraiment la meilleure approche à adopter. Ou même s'il a envie de parler de tout ceci. « C'était comment, ton stage de kung fu ? » Logan ne s'est pas montré plus loquace sur le sujet. Mais peut-être que le général le sera davantage ?



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Just another story about death and life...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Just another story about death and life... -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: