The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

A new home.
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 785
Sujet: Re: A new home.   Mar 5 Avr 2022 - 20:23
Un coup d’œil à la dérobée adressé à la jeune fille, alors qu’elle semble être d’accord avec ses propos. De toute façon, Mary n’a pas vraiment le choix. Elle ne paraît pas décidée à baisser les bras, alors la seule option, c’est d’avancer. De regarder droit devant soi et de se tenir à son objectif, coûte que coûte. Sans cela, on s’arrête, et on crève. Qu’on cherche un proche porté disparu ou qu’on tente tout simplement de survivre, cela ne change rien. Il ne faut pas flancher.

L’évocation des pulls hivernaux de sa mère amène un léger sourire sur les lèvres du cubain. Nooon, c’est pas ce que je dis… Le répète pas, hein. Clin d’œil, qui allège un peu l’ambiance. Elle le sait, de toute façon… Elle fait exprès de faire des pulls de Noël avec des motifs improbables. Enfin, je crois, qu’elle fait exprès… Matias en est quasiment certain… Maintenant qu’il y pense, il a un doute. Mais Mary détourne son attention en lui tendant son plan. Je saurais pas vraiment te dire… On est assez éloignés de la ville, on mesure pas trop ce qui s’y passe. Il ne veut pas lui mentir, lui dire que le coin est parfaitement sûr, alors qu’au fond, il n’en sait rien. Hors de question de la mettre en danger par manque d’informations. Bien sûr, qu’on ira. Et si y a des travaux à faire, tu peux compter sur nous. Une chose est sûre, dans ce domaine, les occupants de Sanctuary Point ont de l’expérience.

Le regard de la jeune fille se promène, intrigué, alors qu’elle l’interroge sur Benjamin. C’est un peu le chef, ici. Il s’occupe principalement de la sécurité, vu qu’il travaillait déjà ici avant l’épidémie. Un salut est adressé fugacement à un autre survivant, avant que le cubain ne reprenne. On le croisera sûrement, d’ailleurs. Rien ne se passe sans qu’il le sache. Il s’interrompt une nouvelle fois, balaie les alentours du regard. Certainement, il y a eu une vague d’arrivée depuis novembre mais je ne sais pas qui avait un stand au no man’s land avant. Lui-même y a passé trop peu de temps pour se souvenir de la tête de tous les survivants qu’il a pu y croiser.

Sa piètre tentative de distraction a au moins le mérite de détourner l’attention de Mary quelques instants et elle lui renvoie un pauvre sourire plein de courage. Compte pas trop sur du chocolat, mais pour le reste, on verra ce qu’on peut faire ! Matias ne s’avance pas trop, si elle demande un gâteau à l’ananas, ils risquent d’avoir un problème. De même, pour un cadeau. Rien d’autre ?, s’étonne-t-il lorsqu’elle parle de rustines. En revanche, son visage s’éclaire quand la jeune fille évoque les comics. Comment ça se fait que tu connais ça ? C’est pas du tout de ta génération ! Lui-même a longtemps été adepte de comics, mais n’a même pas rêvé mettre la main sur un exemplaire depuis le début de l’épidémie. Je sais pas s’ils ont eu le temps de sortir l’intégrale, mais on pourra essayer de chercher les numéros séparément… Cela relève presque du rêve utopique, mais si cela peut faire plaisir à la jeune fille…

En approchant du panneau où, sans se concerter, la majorité des survivants accrochent leurs petites annonces, Matias le désigne du menton. Tiens, c’est là.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: A new home.   Dim 10 Avr 2022 - 17:49
Je peux pas m’empêcher de pouffer de rire à la réaction de Matias. Il est quand même super sympa, comme les autres gens qui vivent à Sanctuary Point. « Je dirais rien. Mais je suis sûre que t’as raison en fait. Elle les fait de plus en plus… improbables pour voir si vous oserez dire quelque chose. » Et vu qu’ils le feront pas, elle s’amuse toute seule. Vu le peu qu’elle a pu voir de la femme, ça ne l’étonnerait pas du tout. « J’espère que ça ira pour vous. » Je me contente de souffler ça à mi-voix, parce j’ai pas envie qu’il leur arrive des problèmes. Mais ça sert à rien de trop se poser de questions tant qu’on y est pas confrontés j’imagine. Ou qu’au moins, tant que le danger est pas réel.

J’ai un large sourire quand il propose son aide pour les éventuels travaux. « Ce serait cool. Mais j’espère que j’aurais pas trop à vous embêter quand même. » Parce qu’ils ont déjà fait beaucoup en les accueillant pour Noël et surtout, pour une durée indéterminée sans même qu’ils aient à demander quoi que ce soit. Et je l’écoute, me focalisant sur lui tant bien que mal pour éviter de paniquer devant tout le monde autour de nous. « Oh d’accord. Tu le connais depuis longtemps alors je suppose. Et c’était comment avant ici ? » Tout sauf me focalise sur les nœuds qui se forment dans mon estomac. « Je passais du temps au no man’s land, ptet que je reconnaitrais des gens. » Ca me ferait du bien. De voir que des gens ont survécu, qu’ils ont même réussi à remonter leur commerce. Ca voudrait dire que les autres vont bien.

Et j’ai un soupir exagéré quand il me dit que j’aurais pas de chocolat. « Pourtant, ça aurait été une digne façon de fêter mes 15 ans de faire une orgie de chocolat. » En vrai, je suis pas sûre de vouloir le fêter sans Johanna. Ca aurait pas vraiment de sens si je peux pas capter son regard brillant. Pendant des années, elle a été le seul élément stable de ma vie. Et maintenant, y a plus rien. J’essaie de chasser ça de mon esprit alors que je me focalise sur les trucs dont j’aurais besoin. « Hazel et Allegra m’ont aidé à trouver des nouvelles fringues, j’ai même un cahier tout neuf. » J’ai vraiment besoin de rien en vrai. Même si je sais bien que je devais pas fonctionner en trucs utilitaires. Pour ça que je parle des comics. J’ai quand même un gloussement à sa question. « J’suis pleine de culture, tu crois quoi ! J’adore les comics. J’en ai lu plein ! Même qu’avec les copains, on s’échangeait nos exemplaires. T’aimes bien ça toi aussi ? J’en ai quelques-uns dans mon sac à dos si tu veux ! On en a récupérés avec Tariq quand on a trouvé le vélo. » Bon, c’est la galère parce qu’il manque toujours des numéros, mais faut bien faire avec. « Alors, c’est qui ton super-héros préféré ? Moi c’est Batgirl. Elle est trop cool. »

Je finis par arriver devant le panneau que me désigne Matias et je sors mon affiche, non sans une petite inspiration. Je l’accroche parmi les autres, avant de commencer à examiner ce qui est déjà là. Sait-on jamais, sur un coup de bol. Mes doigts glissent sur le tableau, alors qu’il y a un paquet d’avis de recherches sur des gens disparus depuis novembre, voire depuis plus longtemps. Je soupire, alors que les noms défilent sans que j’en reconnaisse aucun. Et j’ai l’impression d’avoir un poids de plus sur l’estomac. Mais je prends une grande inspiration avant de me retourner vers Matias. « Bon… on va faire un tour ? »


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 785
Sujet: Re: A new home.   Dim 15 Mai 2022 - 20:55
Un petit rire agite ses épaules alors que Mary évoque les motifs choisis par Allegra pour ses pulls de Noël. Improbables, c’est certainement le terme qui décrit le mieux les horreurs dont sa mère les affligent chaque année. La jeune fille a probablement raison d’affirmer que la soixantenaire s’efforce avant tout de les faire réagir tout en s’amusant à leurs dépens, et il doit l’avouer, cela ne dérange pas Matias, au contraire. Allegra a tellement souffert, tout au long de sa vie, qu’il est impensable pour lui de la priver de ce bonheur-là, aussi fugace soit-il. D’un hochement de tête plus sérieux, il remercie l’adolescente pour cette prière sous-entendue. Oui, lui aussi espère qu’ils ne leur arrivera rien. Avec la multiplication des attaques, ces derniers mois, le cubain a le sentiment d’avoir échoué dans sa mission et de ne plus leur offrir la protection qu’il leur a promise.

La perspective de se changer les idées avec les travaux l’enthousiasme bien plus qu’il ne le pensait, et secoue la tête. Au contraire. Tu nous connais, si on reste inactifs, on devient cons et on fait des pulls. Un sourire amusé est adressé à la jeune fille, avant qu’elle ne l’interroge sur Benjamin. Je le connais depuis qu’il a créé the store, je dirais. Peut-être un peu après. C’était un mall, avec plein de boutiques. Sûrement qu’avec un groupe plus nombreux et une meilleure sécurité, on pourrait envisager de transformer chaque local en refuge pour une famille… ajoute-t-il pour lui-même, réfléchissant à voix haute. Pour rien au monde Matias ne voudrait s’installer en plein cœur des villes, préférant cent fois la solitude et la protection de la forêt.

Il rit à nouveau, se prenant même à rêver de mettre la main sur une tablette de chocolat. Mais avec la fin du monde, c’est aussi la fin de cette confiserie qui est venue. Promis, si je mets la main sur une tablette pas fondue, ou pas trop dégueu, c’est pour toi ! Ils ont appris à s’en passer, bien sûr, mais retrouver, pour un instant, ce plaisir coupable ne lui déplairait pas non plus. La conversation dérive ensuite sur les comics et Matias ne cache pas son étonnement. Bien sûr, j’adore ! Je lisais ça quand j’étais gosse, et j’ai même continué en grandissant ! Il n’était peut-être plus aussi passionné en devenant adulte mais il a gardé aussi longtemps que possible sa collection. Pfiou, c’est trop difficile comme question, y en a beaucoup trop… Ils sont tous intéressants. Et puis, ça dépend si on parle de DC ou Marvel, ou même d’autre chose. Un sourire complice et mutin éclaire son visage, connaissant pertinemment la rivalité qui oppose les fans de ces deux géants du secteur. Lui-même penche plutôt pour le second, quand il croit comprendre que Mary préfère le premier.

Silencieux, il observe la jeune fille alors qu’elle accroche son affiche, et étudie celles déjà présentes. Au fond, il a envie qu’elle retrouve sa sœur, et que tout s’arrange pour elles. Personne ne devrait avoir à connaître les souffrances par lesquelles Mary est passée. Il espère que ces moments ne seront bientôt plus qu’un souvenir et qu’elles pourront reconstruire leurs vies ailleurs, loin de New Eden. Se secouant lorsqu’elle lui propose de partir, il hoche la tête. Allez ! Tu veux qu’on aille voir… comment ça s’appelle, déjà ? Tant qu’ils sont à Olympia, et pas trop loin du site repéré par l’adolescente, autant rentabiliser la sortie.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2009
Sujet: Re: A new home.   Dim 22 Mai 2022 - 22:54
Elle est cool Allegra. Ils ont de la chance d’avoir encore leur maman et ça se voit que leur foyer tourne quand même bien autour d’elle, qu’ils en soient conscients ou non. J’espère pour eux qu’ils la perdront pas, parce que ça leur ferait vraiment beaucoup de mal. Trop. Je chasse ça de ma tête avant de me focaliser sur le reste. Et si sa proposition me botte grave, j’ai pas non plus envie d’abuser de leur gentillesse.

J’ai quand même un rire à sa répartie, avant de souffler, relevant le museau. « J’te propose un deal. Toutes les fois où j’viendrais bosser pour vous, ce sera pour payer d’éventuels petits travaux sur les endroits où j’pourrais vivre. T’en dis quoi ? » Je tends la main, le plus sérieusement du monde, attendant de voir si ça lui va. En tout cas, il a l’air de savoir un paquet de trucs sur cet endroit. Et je l’écoute, curieuse, quand il parle de Benjamin. « Ce serait bien ça. Pour les familles qui ont peur de vivre isolées. C’est important pour les gens de se regrouper. Même si ça fait des cibles pour New Eden. » Un froncement de sourcils alors que je repense au No Man’s land. Forcément, j’arriverais pas à chasser ça de ma tête, quoi que j’puisse essayer de faire croire aux autres. Ou à moi-même.

Bon en tout cas, ce qu’il me dit pour la tablette de chocolat tombe pas dans l’oreille d’une sourde et il peut être sûr que j’vais pas me priver de lui montrer du doigt si j’en vois une. Et mon visage s’illumine quand il me dit qu’il lit aussi des comics. J’suis assez fière de moi en évitant de lui demander si les comics existaient déjà quand il était gamin. J’me dis que ça pourrait le vexer et tout. « Ouais, c’est une colle un peu, je sais ! J’avais une collection trop cool, mais j’ai pas pu l’emmener. » Je me renfrogne un peu avant de laisser échapper un soupir silencieux. « Tu sais s’il y a des boutiques de comics dans le coin ? C’est pas trop le truc qu’on a dévalisé en vrai avec la fin du monde. » Sinon, y a toujours les maisons abandonnées avec des ados ou des apparts plein de comics et de jeux vidéo. J’aurais adoré avoir un appart comme ça en grandissant. « J’suis team DC perso. Parce que la batfamily quoi. Ils ont pas besoin de pouvoirs pour être ultra badass. Juste qu’ils sont super malins. Et ouais okaaaay, ils sont du matos, mais même sans ça, ils se démerdent quoi. » Bref, ça donne l’impression qu’on pourrait aussi y arriver, alors forcément, c’est autrement plus cool.

La virée au Store en lui-même me brasse plus l’estomac que je l’aurais cru. A cause du monde, de ce que cet endroit représente, je saurais pas trop dire. Mais j’arrive à éviter la crise de panique, c’est déjà pas mal. J’ai un peu de mal à me concentrer sur le tableau, même si je me concentre autant que possible dessus. Sauf qu’il y a rien qui me parait familier. J’essaie d’ignorer la petite pointe de déception qui me prend le cœur et je me dis que, peut-être que quelqu’un du RoV verra le papier. Ptet même Johanna, allez savoir.

Je ressors mon plan annoté à sa question et je louche dessus. « Le euh… Cambridge Court appartments. C’est… par là… » J’agite la main vaguement dans une direction, avant de lui décocher un large sourire. « Non mais j’vais me repérer, t’inquiète. » Et en vrai, j’y arrive pas trop mal. Nous faut qu’une dizaine de minutes pour arriver au petit lotissement. Je pense la tête sur le côté, curieuse, avant de lancer un regard en direction de Matias. « Ca a l’air plutôt calme non ? » Pas de grognements, pas de gens qui essaient de nous tirer dessus. C’est un bon début on dirait.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Matias Padilla
Matias Padilla
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 785
Sujet: Re: A new home.   Mer 22 Juin 2022 - 19:06
Le marché proposé par Mary lui semble plus qu’équitable, et Matias se promet silencieusement de lui rendre au centuple le travail qu’elle fournira chez eux. Même si la jeune fille fait partie d’une génération forcée de grandir trop vite, forcée de mettre de côté son enfance, son adolescence, il répugne à la mettre au travail, de quelque façon que ce soit. Comme Evan, comme Jackson, Mary devrait pouvoir profiter d’instants de paix, d’indolence, dans l’océan d’une survie bien souvent trop chaotique. Sa contribution est maigre, le cubain le sait, car sitôt sortie des terres d’Hungerford Point, la jeune fille sera contrainte de retourner à la vie réelle. Dans l’intervalle, Matias fera ce qu’il peut pour rendre son existence plus agréable.

Lorsqu’il évoque Benjamin et la création du Store, l’adolescente semble approuver son idée et après réflexion, Matias enfonce les mains dans ses poches. Je lui en parlerai. On sait jamais, ils y ont peut-être déjà pensé mais manquent simplement de moyens… Il doute néanmoins que ce projet voit le jour, puisque la vocation du bâtiment est avant tout d’être une plaque tournante du troc, pas un lieu d’hébergement. L’évocation des comics amène un large sourire à Mary, qui se rembrunit en se rappelant sa collection abandonnée. Fronçant les sourcils, il tente de se souvenir si un tel magasin existe. Forcément que oui, il s’agit seulement de savoir s’il en connaît l’existence. Je pense qu’il y en avait un pas trop loin d’ici, si je ne me trompe pas. On pourra y jeter un coup d’œil au retour, si tu veux. Aucun doute que la proposition n’est pas passée inaperçue. Ah, le matos, c’est bien, mais les pouvoirs, c’est quand même cool, je trouve. On pourrait faire tellement de trucs si on avait la force de Captain America, par exemple.

Le débat se poursuit quelques temps, chacun arguant des qualités de ses personnages préférés, jusqu’à ce que Matias suggère d’aller visiter l’endroit repéré par Mary. Celle-ci acquiesce et lui indique la direction à prendre. Parvenus devant les bâtiments, il inspecte de loin l’état du site. Il n’est pas spécialiste de la question mais la restauration des maisons d’Hungerford lui a donné une certaine expérience. Ça a l’air correct, en tout cas. Et calme, oui. J’espère que ça le restera, ajoute-t-il pensivement. L’inspection de l’intérieur le rassure, et il constate que, si le mobilier organique comme les matelas, les canapés et autres coussins sont rongés d’humidité, le reste semble dans un état acceptable. Le bâtiment paraît encore suffisamment solide pour lui permettre de s’installer. Le soulagement est réel, et c’est l’esprit plus apaisé que Matias la raccompagne, à la recherche d’une boutique de comics.


november rain ☩
DAYS, GONE BY, COME BACK AS THE MORNING LIGHT. A COLOURLESS DEMISE RISES AND THE ONLY SHELTER I USED TO KNOW, IS GONE LOST OUT OF SIGHT.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: A new home.   
Revenir en haut Aller en bas  
- A new home. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: