The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -21%
TCL 50P611 – TV LED UHD 4K 50″ (127 cm) ...
Voir le deal
224.99 €

Où est la vraie vie ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 878
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   Sam 12 Mar 2022 - 19:18
Je me contente d’un sourire amusé quand elle me tire la langue, sans faire de commentaire sur le reste. Et j’ai un hochement de tête quand elle continue. « Quoi ? T’as du mal à croire que j’ai pu être jeune ? Mais oui, j’avais que 21 ans. Et même qu’on chassait des dinosaures sur notre temps libre avec ton père. » J’ai un bref haussement d’épaules à sa question. « Je pense que t’es assez intelligente pour faire tes choix sans te laisser influencer par ce qu’on pu faire tes parents ou ton parrain non ? Et puis, je me vois pas trop me la jouer moralisateur, je serais pas crédible. »

Par contre, j’ai un large sourire à sa question. « Ouais, comme si tu riais. Tu devais déjà me trouver super drôle à l’époque je suppose. Je comprends en même temps. » Je lui assène une petite bourrade affectueuse avant de continuer. « … mmmh, tu veux savoir quoi ? » Après tout, pour une fois, je peux arrêter de me braquer dès que je dois évoquer de vieux souvenirs. C’est sa journée et je me rends compte que moi, j’ai pu partager des dizaines d’années avec Hannah et Luke, contrairement à elle. J’ai beaucoup plus de souvenirs d’eux qu’elle en aura jamais et, même si j’en oublie, j’aurais toujours une longueur d’avance. Alors, autant en partager un peu. « Ta mère adorait manger du pop-corn quand elle t’attendait. A chaque grain, tu mettais un coup de pied. On savait pas trop si t’aimais ça ou pas. »

Je roule des yeux quand elle me dit de regarder la route, secouant la tête alors que son estomac qui gargouille contredit à peine ses paroles. « Ouais, ouais. Ce serait dommage de gâcher hein. » Un sourire en coin alors que je me mets à siffloter. « Teuh teuh teuh, s’il y a des ratés, c’est parce que t’auras pas été assez attentive. Et regarde la route. » Enfin, on est déjà arrivés de toute façon et mon sourire se fait plus hésitant, alors que j’appréhende sa réaction devant le bar. « Oh, ta carte ! Evidemment ! » Je fouille dans mon sac à dos rempli de tout ce que j’ai prévu pour la journée et je lui tends une carte « faite maison » avec les moyens du bord. Avant de me placer à l’entrée du bar en toussotant. « Comme ça, ça te va ? » Et j’ajoute, d’une voix plus douce. « C’était quand même mieux quand on venait avec ton père. Mais là, je me suis dit qu’un peu de ménage avant ta venue ce serait pas mal. Histoire qu’on joue pas au milieu des tessons de verre ou des rôdeurs. Ce serait pas terrible pour ta journée non ? »

Et au reste, j’ai un sourire en coin. « Ah ça… faut voir ce qu’ils ont sur la carte ! Mais ce serait con de pas boire de l’alcool le jour de tes 21 ans quand même. » A sa question, j’ai un temps d’arrêt, avant de souffler, songeur. « Ta mère… tu lui ressembles beaucoup. Alors c’est pas dur d’imaginer. Sinon… on était … jeunes et un peu plus en forme surtout. » Je me tapote le ventre, non sans un rire alors que j’attends, calé contre la porte. « Alors jeune fille, votre carte ? »


"Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2593
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   Ven 18 Mar 2022 - 17:21
Amy ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, son visage montrant bien qu’elle s’amusait de la situation malgré tout. « Eh, je suis pas si inculte que ça ! Je sais qu’ils étaient déjà morts et que vous chassiez des mammouths ! » Évidemment, enfin. Elle fit une légère moue, pourtant, concernant le reste, avant de hocher la tête. Il avait sûrement raison. Après tout, elle n’avait jamais rien fait de grave. Et toujours avec des adultes, c’était plutôt intelligent et responsable, ça !

Elle ne put s’empêcher de rire en l’entendant, malgré elle. « Tu m’as endoctrinée avant même que je ne sois née, oui ! Et oui, je connais de grands mots comme ça, maintenant ! » Parce qu’elle s’était mise à lire davantage avec l’aide d’Hazel, et aussi poussée par Jayden avec qui elle avait parlé de plusieurs livres et qui lui avait donné envie de les découvrir. « Je sais pas… Vous faisiez quoi, avant que je sois là ? Qu’est-ce que vous aimiez ? Et vous faisiez quoi, quand vous partiez en week-end sans nous ? » Leurs grands-parents paternels les gardaient parfois, même s’ils les laissaient rarement aussi longtemps. »Maman et papa ont été surpris, quand ils ont su que j’allais naître ? » C’était possible, après tout. Elle espérait surtout que son parrain lui dirait qu’ils étaient très heureux, même si c’était le cas. « J’aimais bien, après, je suis sûre que j’étais contente ! » Ou en tout cas, ça lui plaisait d’y croire.

En descendant, elle ne put s’empêcher de sourire d’un air triomphal à son parrain. « Tu vois, on est arrivés et tout s’est bien passé ! C’est parce que je suis une ex-cel-len-te conductrice. » Rien que ça. Que ce ne soit pas tout à fait vrai et qu’elle soit un peu brusque au volant par moment était déjà complètement oublié, évidemment. Ses yeux s’illuminèrent, alors qu’il fouillait dans son sac. Il lui avait vraiment fait une fausse carte, pour de vrai ? Avant même de la voir, elle prit son parrain dans ses bras, spontanément. Parce qu’il avait pensé à tout. Elle finit tout de même par saisir la carte, se demandant qui avait aidé à la confectionner. « C’est parfait ! Mais tu aurais pu faire un effort pour mon visage, on dirait que j’ai la varicelle. » Lui adressant un petit clin d’œil, elle passa la tête par l’embrasure pour observer les lieux. « Non ! Mais tu verras, ça sera mieux au final ! Parce que t’es avec ta filleule préférée ! » Bon, il n’en avait qu’une, aux dernières nouvelles, mais quand même. Et elle espérait que les souvenirs avec ses parents ne lui plomberaient pas sa journée à lui.

« Ils ont encore des cartes, à l’intérieur ? Et si je commande quelque chose dessus, tu vas improviser et me faire un mélange qui me donnera envie de vomir ? » Haussant les épaules, elle se laissa aller à rire malgré elle. « Ça changera pas de ce que fait l’alcool, au final ! » Pas qu’elle ait beaucoup d’expérience à ce sujet mais eh, elle savait ce que ça donnait de trop boire. « C’est vrai ? » Elle n’avait pas réellement entendu le fait qu’ils étaient plus jeunes, s’arrêtant au fait qu’elle ressemblait à sa mère. « Ça me fait plaisir… » Parce que c’était comme si elle était encore un peu là.

Elle se fit quand même plus sérieuse, alors qu’il poursuivait, rentrant dans le jeu. « C’est la première fois que je viens dans un bar, monsieur ! Regardez ! Je vous jure que c’est une vraie ! » Heureusement qu’elle n’avait pas vraiment à être contrôlée, parce que sinon, elle ne serait jamais entrée.
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 878
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   Mar 29 Mar 2022 - 17:00
J’ai quand même un rire à sa répartie, même si je fais vaguement mine d’être offusqué. « Le respect est mort on dirait. » Yeux levés au ciel, comme si ça me posait vraiment un problème. « Tu connais les mammouths en tout cas ? J’suis épaté. » D’ailleurs, elle en rajoute même une couche en parlant d’endoctrinement et je laisse échapper un sifflement impressionné. « Dites donc, de plus en plus impressionnant. » Bon, forcément, j’ai lancé la machine à questions. Et j’ai un rire, levant mes deux mains en direction d’Amy. « Doucement ou tu vas m’assommer à force. »

J’ai un bref froncement de sourcils, alors que j’essaie de me rappeler ce qu’on faisait avant sa naissance, ou même quand elle était jeune. « On partait souvent en randonnée. Ton père adorait l’escalade aussi. Ca nous arrivait de jouer à la console, de sortir boire des bières… c’était plutôt banal tu sais. » Des trucs normaux pour l’époque en tout cas. Et j’ai quand même une micro-seconde de battement quand elle me demande s’ils ont été surpris. « Ils ont été étonnés que tu arrives si vite, mais ils t’ont attendue avec impatience. » Tout comme moi, alors que je savais déjà, avant même qu’Hannah me le dise, que c’était ma fille. « Ta mère comptait les jours et elle a été insupportable pour préparer ta chambre. Il fallait que tout soit parfait pour son bébé. »

Après, les choses se sont compliquées, mais inutile d’en parler. Je me demande si elle sait que sa mère a tout lâché pour elle. Qu’elle a abandonné ses études, ses rêves de carrière et de voyage pour être une bonne mère. Qu’elle était la prunelle de ses yeux à la première seconde où elle a entendu son cœur battre. Et que ça n’avait jamais changé. Mais je sais pas si c’est à moi de lui dire ça au final. Si j’ai le droit de partager ça avec elle ou si c’est… déplacé d’une certaine façon.

Finalement, on arrive sans encombre, m’évitant davantage d’interrogations intérieures, et je me contente de lever les yeux au ciel à sa remarque. « Mmmh, on verra ça au prochain essai. » Qui ne sera pas aujourd’hui vu que je compte la faire boire. « Je retiendrais juste que c’est parfait donc pour la carte. » Une pichenette sur son épaule, alors que je suis quand même soulagé qu’elle ait l’air d’apprécier mon idée. Et, à ses nouvelles questions, j’ajoute, avec un sourire malicieux. « J’ai tout prévu jeune fille, qu’est-ce que tu crois ? » Avant de reprendre, non sans laisser filer un tsssst désapprobateur. « Tu crois vraiment que je te ferais vomir ? A cause de la bouffe en plus ? » Et, quand on parle de sa mère, de sa ressemblance avec elle, je me contente de hocher la tête.

C’est dans des moments pareils que je réalise pleinement à quel point elle me manque. Elle aurait adoré cet endroit. Elle aurait adoré Hazel. Et voir sa fille grandir.

… ses filles.

Forcément, d’un coup, j’ai mon estomac qui se noue. J’ai jamais compris pourquoi elle a lâché l’affaire comme ça, pourquoi elle a lâché ses petites. Moi encore, à la rigueur. Mais ça, j’ai beau avoir essayé de faire avec, je crois que je lui ai jamais vraiment pardonné. Parce que c’était pas juste. Pour Amy. Pour Sara. Pour moi aussi. Mais j’essaie de chasser ça aussi vite que possible, reprenant mon rôle de parrain et … tuteur ? Ouais, un truc du genre, pour attraper la carte. Et je fais mine de regarder la carte d’identité, puis Amy, fronçant les sourcils. « Mouais, ça ira. Et bon anniversaire. »

Je me recule d’un pas et je lui ouvre la porte, la laissant découvrir l’intérieur du bar. Et cette fois, elle peut voir la table de billard, le bar à peu près retapé et les guirlandes lumineuses qu’on a accrochées avec Jay. Je lui laisse le temps de regarder un peu tout ça et je me glisse derrière le bar, ouvrant mon sac à dos pour en sortir deux bouteilles et la boite de morceaux de poulet faits maison par Hazel. Je pose deux verres sur le comptoir et, quand elle a fini de regarder, je lui désigne le tabouret. « Bon, on est un peu limités en choix d’alcool, mais cette liqueur devrait faire l’affaire pour ton premier verre en tant qu’adulte. » Et je remplis les deux verres d’une liqueur achetée au Store il y a quelques semaines. Un truc fort et pas forcément très bon, mais c’est plus pour marquer le coup qu’autre chose.


"Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2593
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   Lun 11 Avr 2022 - 23:07
Elle haussa les épaules avant de sourire. « J’ai pas encore appris ce mot en lisant avec Hazel… » Lui tirant la langue, elle reposa bien vite les yeux sur la route : il ne s’agissait pas de trop prendre la confiance, non plus. Elle conduisait depuis peu, et elle ne s’en sortait pas aussi bien que ça. Même si ça allait. « J’ai trouvé un éphé, un éméri… un machin avec un mot compliqué par jour. Ils devraient mettre le nom du truc dans la liste. » C’était même pas une blague, il trônait sur sa table de nuit dans sa chambre. « Tu devrais avoir l’habitude ! »

Mais elle s’arrêta malgré tout, le laissant parler. Et écoutant avec beaucoup d’attention, et surtout avec mille autres questions qui lui venaient. « Je savais pas que papa faisait de l’escalade. Il a arrêté ? Tu en as déjà fait avec lui ? On pourra essayer un jour ? » Elle leva une main – pas très longtemps, la reposant vite pour le volant – pour lui faire signe qu’elle le laissait répondre, avant de demander davantage. « Vous avez visité quoi ? J’aurai aimé voir les endroits du livre que Tariq m’a offert à Noël. Ça a l’air magique. Et elle était comment, ma chambre ? » Évidemment, elle ne s’en souvenait pas.

« Au retour ? Le prochain essai. » Ou peut-être pas, en fait… Ça dépendait ce qu’il avait vraiment prévu. « Madame, je suis une adulte, maintenant ! » Presque. Plus ou moins. Plutôt moins. Mais elle comptait bien profiter de ce qu’il avait fait pour elle et, surtout, elle était très touchée. Elle serra spontanément son parrain dans ses bras, brièvement. C’était plus facile de lui faire comprendre comme ça ce qu’elle ressentait. « Non, enfin j’espère pas ! Mais il paraît que c’est un rite incontournable, alors je demande ! » Elle y tenait pas particulièrement. Elle avait jamais expérimenté ça, et elle préférait encore passer un bon moment.

Et ça commençait par faire semblant de se faire contrôler ses papiers. « Merci monsieur ! » Elle sourit alors qu’il lui ouvrait la porte, comme un vrai videur le ferait, la maintenant de l’intérieur pour qu’il s’y glisse à sa suite. « Elle ressemble à quoi, ta vraie carte d’identité ? » Bon, elle l’avait déjà vue plusieurs fois, mais ça l’amusait de voir son parrain si jeune. Elle s’arrêta un bref moment en voyant l’intérieur, qui lui paraissait plus chaleureux qu’elle ne l’aurait cru, et se retourna vers son parrain, clairement impressionnée. « C’est super. C’est trop bien. » Ça faisait plus intime qu’elle ne l’aurait pensé. Même si elle s’était demandé un bref moment s’il y aurait quelqu’un d’autre, dedans. Mais elle était contente qu’ils soient que tous les deux. « C’est à quoi ? » C’est pas comme si elle avait vraiment d’éléments de comparaison, de toute façon. « On boit en même temps ? Tout d’un coup ? » Ça ferait peut-être beaucoup. « C’était quoi vos alcools préférés ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 878
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   Lun 18 Avr 2022 - 0:01
Un bref regard à Amy et je souffle, d’une voix douce. « Une éphéméride. C’est utile ce genre de trucs ouais. » Et tant mieux si elle arrive à trouver l’envie d’apprendre des trucs du genre. Faut dire que l’école et la lecture, ça a jamais été son délire. Ca a même généré pas mal de tensions à la maison dans mes souvenirs et Hannah était bien souvent dépassée, sans savoir quoi faire. Je fronce les sourcils sans même m’en rendre compte avant de tousser un rire. « A croire que tu m’en poses moins que d’habitude. J’suis un peu rouillé. »

Et j’ai un temps d’arrêt quand elle reprend ses questions. Je réalise, alors qu’elle parle, qu’on dirait qu’elle a tout oublié de son enfance. De ce qu’on pouvait faire les weekends avec elle. Comme si les dernières années avaient tout effacés, comme si les belles choses qu’elle avait pu vivre avec sa famille avaient été dévorées par les horreurs qu’elle a pu vivre. « Il n’a jamais vraiment arrêté. On en faisait souvent oui. » Et je me retiens de lui dire qu’on l’y a emmenée plusieurs fois. « Ouais, on pourra essayer, bien sûr. Faudra juste qu’on trouve du matos pour ça. » Soufflé, d’un ton un peu distrait. « On est jamais sortis du pays tu sais. Enfin, si, pour aller au Canada, mais c’est juste à côté, ça comptait pas vraiment. Le plus loin que j’sois allé perso, c’est New-York, en voyage de noces. » C’était plutôt chouette d’ailleurs, j’en garde un joli souvenir, même si ça commence à sacrément dater.

« On verra le moment venu. » Alors qu’elle essaie déjà de négocier. « Vrai que t’es une adulte en tout cas. » A mes yeux, elle l’est depuis longtemps, avec la vie qu’on a pu mener depuis 5 ans. Mais c’est symbolique, alors, autant jouer le jeu jusqu’au bout. « Je vais quand même faire au mieux pour que tu sois pas malade. C’est pas trop le genre de trucs cools dont on aime se rappeler. » Et, une fois à l’intérieur, je fouille dans la poche de ma veste pour en sortir ce vieux portefeuille que je continue de garder et ce, malgré son inutilité flagrante. « Tiens, amuse-toi. » Je sais que ma tête dessus l’a toujours fait rire. Je garde avec précaution le reste. Il y a quelques photos, une de mes vieilles cartes de visite et une carte de crédit. Ca m’amuse de la garder celle-là, comme pour me rappeler un truc qui n’a vraiment plus le moindre sens. Comme les quelques billets qui trainent aussi. « Je suis content si ça te plait. Tu sais jouer au billard ? On pourra se faire une partie si tu veux. » Et je louche sur l’étiquette à sa question. « Mmmh alcool de poire visiblement. » Je hoche la tête au reste. « Ouais, exactement. A 3 ! 1… 2… 3 ! » Je bois mon verre d’un coup avant de le poser sur le comptoir en le faisant claquer bruyamment. « Sinon, on buvait des trucs pas chers surtout. Bière et du scotch premier prix quoi. » Si j’avais réussi à rapidement bien gagner ma vie, ce n’était pas le cas d’Hannah et de Luke qui peinaient parois à joindre les deux bouts. Et qui ne voulaient surtout pas profiter de mon argent. Aujourd’hui, tout ça me parait tellement… improbable.


"Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Amy Evans
Amy Evans
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2593
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   Dim 8 Mai 2022 - 15:38
Elle fronça les sourcils, alors qu’il précisait que son père avait toujours fait de l’escalade. Vraiment ? Elle ne se souvenait pas. Il était trop occupé par la ferme, non ? Et par elle, et par Sara… Elle semblait se concentrer pour se souvenir, sans réellement y arriver. Baissant la tête, elle prit une longue inspiration, essayant de chasser son désarroi. Elle lui redemanderait… plus tard. Elle se sentait devenir triste, et elle en avait pas envie. « C’était quoi le plus beau paysage ? » Ça, au moins, ça la captiverait et aiderait à la rendre un peu moins perturbée. Peut-être. « C’est pas grave si vous êtes jamais allés ailleurs, vous avez fait plein de choses ensemble. J’aimerai bien avoir un ami avec qui faire ça. Ou faire tout et n’importe quoi. » C’était un peu le cas de Jay, non ? Et de Keira, et d’Eli. Selene aussi ? Est-ce que l’un d’entre eux la suivrait dans tout ce qu’elle voudrait faire, comme ses parents et son parrain ? Elle sembla hésiter un petit peu avant de reprendre la parole. « Je crois que Jayden est comme ça pour moi… » Elle n’était pas sûre de pouvoir parler de ça avec son parrain, ou d’y arriver sans être très gênée, mais peut-être qu’elle le devait ? « Hazel est pour toi ce que papa et maman étaient l’un pour l’autre ? » Parce qu’au final, c’était pareil, non ? Même s’ils n’avaient pas un meilleur ami avec eux.

« Tu t’es senti plus adulte, le jour de tes 21 ans ? » Parce que si elle devait être honnête, elle ne voyait pas trop de changement, pour le moment. Surtout alors qu’elle avait complètement oublié que c’était son anniversaire avant qu’il ne le lui dise. Mais… Ça lui faisait plaisir, qu’il le reconnaisse et rende ça officiel. Même si elle ne s’en rendait pas compte, elle sentait qu’il acceptait enfin qu’elle ne soit plus une enfant. Et, au final, peut-être qu’elle avait réellement gagné en maturité et dépassé ses sautes d’humeur et ses caprices… Peut-être. Elle prit sans se faire prier la carte de son parrain, regardant sa coupe hasardeuse. « C’était la mode, à l’époque ? Tu portais quoi comme vêtements ? » Est-ce qu’il portait des pantalons aux jambes si larges qu’on aurait pu en caser trois comme lui ? Et des chemises à fleur ? Ou des hauts très décolletés ? Elle avait vu plein de vieux trucs inintéressants et ils avaient toujours des looks trop moches. Et elle était à peu près sûre d’avoir vu une photo de lui comme ça, mais c’était peut-être pour une soirée déguisée. Elle avait un doute. « Tu pourras m’apprendre ? Je sais qu’il faut mettre les boules dans les trous mais c’est tout… » Autant dire qu’elle irait pas loin.

Prenant son verre, elle l’avala quasiment d’un trait, réprimant un petit haut-le-cœur alors que sa gorge la brûlait au fur et à mesure que l’alcool passait. Prise d’une quinte de toux, elle but la fin par réflexe, dans l’espoir idiot que ça l’apaise, toussant de plus belle. Elle n’avait pas le souvenir que ce qu’Eli avait amené dans la maison abandonnée ait été si fort. Mais elle n’était pas vraiment dans son état normal. « Je sens plus rien, je crois. Toi non ? » Des petits larmes perlaient à ses yeux, tellement elle ne s’y attendait pas. « T’as le droit de rire, je bouderai pas ! » Elle pencha légèrement la tête, intriguée. « Papa et maman ont jamais voulu faire leur propre bière ? Ils pouvaient, dans la ferme, non ? » Comme ça, ça aurait été de la bonne bière. Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas  
Julian Meyers
Julian Meyers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Sanctuary Point
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 878
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   Mar 17 Mai 2022 - 22:48
J’ai un froncement de sourcils à sa question. « Le plus beau paysage ? Que j’ai pu voir ? » Ou que j’aurais aimé découvrir ? C’est un peu trop vague pour que je sache de quoi elle parle. Et il faut dire qu’elle pose toujours tellement de questions que j’arrive pas toujours à suivre la logique dans sa caboche. Quand elle continue, j’ai une grimace un peu penaude. « Je suis désolé. Que t’aies pas eu l’occasion de faire tout ça. Mais tu sais, ça peut encore arriver. T’es jeune Amy, t’auras l’occasion de te faire des amis, de vivre un paquet de trucs avec eux, j’en suis sûr. » Et j’ai une ombre de sourire quand elle parle de Jay. « C’est juste un ami ? Vraiment ? » Je vais éviter de trop la taquiner là-dessus, mais je suis curieux de sa réponse.

Et, quand elle me parle de ma relation avec Hazel, qu’elle demande si c’est pareil que ses parents, j’hésite quelques secondes. « Pas exactement. Tes parents se sont connus très jeunes, ils ont toujours été ensemble. Haz’ et moi on a… pas mal de passif l’un et l’autre. On est un peu plus cabossés et c’est un peu moins facile. Mais je l’aime et je sais que c’est réciproque. » Le reste, c’est accessoire.

J’ai quand même un rire à sa nouvelle question. Elle s’arrête jamais, c’est dingue. Mais je réponds de bonne grâce. Les rares fois où ça m’agace, je repense à ces semaines, ces mois, à ne pas réussir à lui tirer un seul mot. A ma frustration. A ma douleur à l’idée d’avoir totalement merdé. Alors, la voir comme ça, c’est une vraie bénédiction. « Je suis pas sûr de me sentir vraiment adulte aujourd’hui tu sais. » Un sourire taquin avant que je lève les yeux au ciel. « Mais dis donc jeune fille, tu crois que j’ai eu ton âge à quelle époque exactement ? » Je lui assène une pichenette sur le nez pour la peine avant de hocher la tête au reste. « On l’a pas retapé juste pour faire joli, tu crois quoi ? Et t’as déjà la base, tu vas voir, c’est vraiment pas compliqué. Si ça t’amuse, je me dis qu’on pourrait s’en trouver un pour la maison. T’en penses quoi ? »

Je réprime un sourire quand je la vois boire son verre d’une traite. « T’es sûre que ça va ? Bon, j’avoue, j’aurais adoré pouvoir prendre ta tête en photo. » Je remplis de nouveau son verre, la mine malicieuse, avant de hausser une épaule à sa question. « Je pense qu’ils se sont jamais demandé si c’était possible ou pas. Ils avaient déjà du boulot par-dessus la tête. Ca leur en aurait rajouté encore plus. » Ouais, la vie à la ferme était pas franchement facile et elle en sait quelque chose. « T’as déjà goûté de la bière ? » Je suis curieux là, j’avoue.


"Life is not about how your survive the storm, It's about how you dance in the rain."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Où est la vraie vie ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Où est la vraie vie ? -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: