The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

Slice of bacon, slice of Sheldon
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Dim 10 Avr 2022 - 21:46
Acquiesçant au doute émis par la jeune femme sur ses compétences, Maeve ne rajoute cependant pas le moindre mot. Tout ce qui sortirait maintenant comme compliment sonnerait, elle pense, un peu trop. La regardant émettre de nouvelles hypothèses sur le pseudo piège tendu, elle la regarde clamper ce qu’il reste de l’artère, ne voulant pas en remettre une couche mais jugeant tout de même qu’il est nécessaire de la dédouaner par avance de futurs choix impossibles. “Rappelle toi que le terrain n’est pas un bloc opératoire. Fais ce que tu peux avec les moyens disponibles. Le reste ne sera pas ta responsabilité. Il ne te faudra pas l’oublier.” répond-elle simplement, décidant de ne pas tourner davantage le couteau dans la plaie, sans mauvais jeu de mots. Il lui faudrait gagner en force et si la chirurgienne ne doutait pas d’Ivy, elle n’est pas certaine qu’elle-même en aurait la force. Chaque perte plombait son moral et sa santé mentale après tout.

Relevant les yeux sur la médecin à sa dernière réplique, elle inspire profondément. “Je ne crois pas que l’homme soit différent de ce qu’il a toujours été.” La conquête, les guerres de position, la religion, la dominance sur l’autre, l’extrémisme. Ils avaient connu ça, la seule différence étant que tout ça se passait la plupart du temps à l’autre bout de la planète et pas à leurs portes. “Je me rassure en me disant que je fais partie du bon camp, en tout cas celui qui reflète mes convictions. Nous n’avons pas toujours été parfaits, nous n’avons probablement pas toujours fait les bons choix, mais ce qu’on accomplit ici, ça a du sens. J’espère que ça en aura encore demain.” Et par demain, elle ne visait pas seulement le jour qui succèderait à celui-ci. Un jour viendra où elle ne verrait plus le soleil se lever et le peu d’empreinte qu’elle aura laissé dans ce monde s’effacera au profit d’autres. Peut-être continueront-ils le chemin, peut-être en traceront-ils un autre.

Les leçons continuent et la quadragénaire se dit qu’il lui faudra, rapidement, perfectionner également Ivy sur le replacement d’articulations ou d’os dans leur axe. Mais ce serait pour un autre jour, Sheldon avait suffisamment donné de sa personne et le boucher avait été clair sur le temps accordé avant que la viande ne faisande.

***

C’est donc le lendemain que la doc prend la direction de la maison de celle qu’elle considère comme son interne, un panier sous le bras, un peu avant la tombée de la nuit. C’est ce qu’elles ont convenu la veille. Suffisamment pour laisser le temps à la jeune femme d’assimiler toutes ces nouvelles choses, probablement pas assez à Maeve pour réfléchir posément à la question posée par sa comparse. Mais elle se connaissait. Plus elle y penserait et plus de questions seraient soulevées par son esprit analytique incapable de se taire plus de quelques minutes.

Quelques coups frappés à la porte et elle attend patiemment que la jeune feme vienne lui ouvrir, laissant ses trop nombreuses pensées de côté au profit d’un large sourire, levant le panier devant elle. “Petit cadeau du boucher une fois notre ami ramené. Trois côtes de Sheldon pour toi et ta petite famille. Un sacrifice médical noble qui se doit d’être honoré comme il se doit” plaisante-t-elle en s’avançant un peu dans l’entrée.

Ses yeux s’attardent un instant sur le décor. Elles ont beau s’entendre à merveille et avoir noué une relation privilégiée, la toubib se rend compte que c’est la première fois qu’elle vient ici. Maeve, ou sa propension à séparer professionnel et privé. Du moins jusqu’à récemment. Quelques oeillères en moins, voilà qui lui avait été finalement salutaire.


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 989
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Mar 12 Avr 2022 - 15:25
Ivy hoche la tête et son regard plonge dans la plaie sanguinolente du cochon. Les paroles de Maeve, elle les connait, elle sait que sur le terrain, elle devra faire du mieux possible, avec les moyens du bord, mais que ça ne sera peut-être pas suffisant. Ce sont les risques et elle doit les accepter. La médecine a toujours été un terrain incertain, soumis à trop d'évènements indépendants du médecin. Si le docteur peut donner un verdict, il ne peut en assurer avec certitude les conséquences. Ces aléas sont encore plus importants sur le terrain, là où n'importe qui peut-être blessé plus ou moins gravement et où les conditions de soins ne sont pas du tout optimales. Elle est là pour sauver le maximum de vies, mais toutes ne pourront pas l'être. Il y aura forcément des pertes, des morts dus à des blessures trop graves, des choix à faire entre deux blessés urgents. Ivy hoche la tête. « C'est compris. » murmure-t-elle. Encore une fois, c'est plus facile à dire qu'à mettre en pratique, car elle sait qu'à chaque perte, elle ressentira de la culpabilité, elle est humaine.

Maeve n'a pas du tout tort sur le reste. La guerre a toujours été là, mais dans des pays plus loin. « Mon ex-mari était militaire, la guerre, il la connaissait, c'est vrai... Mais je m'étais dit qu'une aussi grande catastrophe aurait pu rapprocher les humains... Je suis trop optimiste. » Et un brin naïve aussi. Ivy esquisse un sourire. « Oui, c'est ce que je me répète aussi : qu'on est dans le camp qui est le plus en accord avec mes propres convictions et pour lequel j'ai envie de me battre, et je sais que je fais tout ça pour offrir un avenir serein à Joy. » En réalité, il n'y avait que ça : à chacune de ses sorties, elle se battait pour que la fillette ne subisse ni les peurs des rôdeurs, ni les châtiments de New Eden, ni la barbarie des Oblivions.

Le lendemain, Ivy est en train de ranger un peu la maison. C'est son jour de repos et Joy a passé la matinée à jouer tranquillement pendant que sa maman mettait par écrit tout ce qu'elle a appris avec Maeve la veille. Maintenant, il faut ranger tous les jouets qui trainent un peu partout dans le salon, et bien évidemment, la fillette n'est pas particulièrement partante pour donner un coup de main. Comme tous les enfants, elle dérange tout avec plaisir mais n'est pas vraiment enthousiaste à l'idée de remettre tout en ordre.

Quelqu'un frappe à la porte, ce doit être Maeve. « Oh merci ! » Ivy soupèse le paquet. « Sheldon a été vraiment généreux jusqu'au bout... Il a bien donné de sa personne. » Elle grimace, est-ce qu'elle a des remords pour ce pauvre animal ? Pas vraiment, ainsi va la vie. Au moins, Joy mangera de la bonne viande. « Je t'en prie, entre ! » Elle lui fait signe de venir. June s'avance vers Maeve pour lui renifler les pieds. Le chien finit par aller s'allonger dans son pied après s'être montré particulièrement curieux envers le sac de viande. « Joy, viens dire bonjour à Maeve ! » Une petite bouille ne tarde pas à montrer le bout de son nez au bout du couloir. La fillette de presque 3 ans arrive avec un livre dans la main et agite sa main à l'intention de la nouvelle arrivante. « Tu veux boire quelque chose ? » propose Ivy.




who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Sam 16 Avr 2022 - 19:25
“Définitivement dans mon top 3 de mes meilleurs patients” assure-t-elle sans souffler mot que l’identité des deux autres, la comparaison avec Sheldon ne lui semblant pas être des plus flatteuses. Avançant de quelques pas dans l’entrée, son regard se baisse sur la truffe qui lui renifle bruyamment le bas des jambes. Probablement l’odeur de Tank, ce chien la collant proportionnellement au manque d’attention qu’elle lui offrait. Un sourire amusé naît pourtant sur ses lèvres et levant l’index en direction du chien, ne peut empêcher un “June, assis!” de sortir sur un ton autoritaire, ce qui a pour effet de faire reculer l’animal qui va finalement se coucher. S’asseyant sur son autorité, elle relève une petite moue coupable sur la propriétaire de l’animal. “Désolée mais c’était beaucoup trop tentant…” glisse cette dernière en faisant évidemment référence au choix du patronyme du quadrupède.  

Un sourire qui perd légèrement de sa superbe quand un petit minois fait son apparition au fond du couloir et que, de ses petits pas, elle arrive dans sa direction en agitant un livre avec elle. Inspirant plus profondément que ses poumons l’exigent, elle sent un certain malaise la parcourir. Il n’est un secret pour personne que Maeve n’a pas la fibre maternelle. Ou peut-être se plaît-elle à le faire penser pour ne pas rouvrir une certaine cicatrice jamais totalement refermée.

Se raccourcissant de quelques centimètres en position accroupie pour être à hauteur de la fillette, elle attrape doucement l’objet qu’elle lui tend et lui adresse un sourire chaleureux. Ses yeux courent un instant sur la couverture où un cochon au graphisme plus qu’approximatif semble vivre sa meilleure vie. “Peppa va au musée des sciences….” commence la chirurgienne sur un ton plus que dubitatif, se retenant de lister tout ce qui ne va pas sur ce dessin et dans ce qu’elle vient de dire. Replongeant ses yeux dans ceux de la fillette qui attend visiblement autre chose d’elle que des commentaires justes mais désobligeants, elle se rappelle les mots de sa mère la veille. “La fameuse Peppa pig!” Et commençant à voir où tout cela risque de la conduire, elle relève le museau vers sa collègue. “Quelque chose de fort?” Tente-t-elle en espérant très fortement. “Je peux me contenter d’une tisane au besoin” se sent-elle tout de même obligée de préciser.

Se redressant complètement, elle finit par tendre une main à Joy, vaincue par K.O technique avant même d’avoir débuté le combat. Comment dire non à ce visage d’ange? C’était presque diabolique…. “Allez viens, j’ai hâte de connaître les aventures trépidantes de cette Peppa” souffle la toubib sur un ton sarcastique qu’heureusement l’enfant est beaucoup trop jeune pour comprendre. Et évidemment, c’est elle qui entraîne la quadragénaire au salon de ses petits pas et non l’inverse alors Maeve se contente de hausser les épaules et d’adresser une moue d’excuse à son hôte avant de s’installer sur le canapé, attendant que la petite grimpe à son tour et prenne place à ses côtés. Se calant plus profondément dans ce dernier, elle ouvre la première page et commence à lire ce qui lui semble être la chose la plus surréaliste au monde. Un cochon, qui parle, dans un musée de sciences…. Elle aurait tout vu…


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 989
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Jeu 28 Avr 2022 - 23:53
« Je ne vais pas te demander qui sont les deux autres.... » souffle-t-elle amusée. Ivy n'a jamais fait de top 3 de ses patients, et en y réfléchissant, elle a même du mal à faire un classement pré ou post-apocalyptique. Quoique, son tout premier en tant que médecin officiellement diplômé, restera quand même dans ses souvenirs. C'était un vieux monsieur qui consultait pour des maux de tête. En réalité, il ne souffrait d'aucune pathologie si ce n'est d'une profonde solitude. Nul besoin de médication ou d'hospitalisation, mais elle s'était intéressée à sa vie pendant les 30 minutes de consultation, elle l'avait questionné, écouté, rassuré. Il était sorti le cœur plus léger, les migraines envolées comme par miracle et elle s'était sentie utile, même si un bref instant, elle s'était tout de même demandé si elle n'avait pas loupé sa vocation et n'aurait pas dû choisir psychologue à la place. Alors oui, ce vieux monsieur gardera toujours une place privilégiée dans son expérience de médecin.

Un petit rire lui échappe quand Maeve lui avoue que c'était tentant de demander à June le chien de s'assoir. « Oui... Je ne suis pas sûre que la principale concernée en soit aussi ravie... » Ils avaient bien essayé de faire changer d'avis à Joy concernant le choix du prénom du chien mais devant l'entêtement de la fillette, ils avaient vite renoncé et le chiot mâle était devenu June. Après, leur cheffe n'était peut-être pas au courant, il fallait l'espérer.

Lorsque Joy fait son apparition avec un livre de Peppa Pig, Ivy ne peut s'empêcher de sourire. Elles en parlaient justement la veille de ce fameux cochon et de ses aventures absolument palpitantes pour les enfants. « La fameuse, oui ! » La fillette en avait tout une collection dans sa chambre. Si elle ne partageait pas particulièrement les goûts de sa fille concernant ce petit animal au graphisme léger, la jeune maman s'efforçait tout de même de lui en amener dès qu'elle en trouvait à l'extérieur. Un instant, elle reste à observer la chirurgienne et la petite fille, se retenant de demander à Joy de ne pas l'embêter et puis finalement, Maeve prend le livre et s'installe avec Joy pour lui lire l'histoire. Un petit sourire étire les lèvres de la médecin, se demandant un bref, instant, si elle a réfléchit à sa proposition de prendre Joy en filleule.

Ivy commence à fouiller dans les placards. Elle est certaine d'avoir des tisanes, mais qu'en est-il d'un alcool fort ? Elle finit par mettre la main sur une bouteille de rhum. « Hmm, j'ai de l'eau de vie de...poire, je crois ! » Elle n'a aucune idée de la provenance de cet alcool dans son placard, il est probablement là depuis longtemps. Tout en servant deux verres, la médecin observe Maeve et Joy, avec un petit air amusé. « Je vais chercher Peppa et le docteur ! Comme maman et comme toi ! » La fillette s’éclipse avec un air très sérieux, et Ivy en profite pour se rapprocher et pour tendre à Maeve son verre : « Elle va te ramener toute sa collection de Peppa Pig... » la prévient-elle, amusée.

« Merci encore pour le cours.. C'était instructif. » glisse-t-elle à propos de la veille. Elle lève son verre pour le taper contre celui de Maeve et trempe ses lèvres. Aussitôt, une grimace déforme son sourire : « Wow, c'est super fort ! » Elle toussote légèrement tandis que l'alcool lui brûle le gosier. Il faut dire qu'Ivy ne boit quasiment jamais...


who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Ven 27 Mai 2022 - 19:01
Levant un pouce pour une acceptation muette de l’eau de vie à la poire, Maeve se prend, difficilement, au jeu de la lecture. Si la voix grave et profonde aurait pu avoir quelques vertus thérapeutiques voire soporifiques, les mots que ses lèvres soulèvent sont autant de non sens qui ébranlent sa raison. Rien ne va dans ce livre, absolument rien et elle n’y voit aucune base constructive de savoir pour cette nouvelle génération. A-t-elle un jour été bercée par quelque sottise d’aussi bas niveau? Rien que sa mémoire ne puisse se rappeler, fort heureusement. D’aussi loin qu’elle se souvienne, Maeve avait été cette étrangeté dans le rang enfantin qui préférait observer les insectes et dévorer les livres de biologie humaine loin des princesses de conte de fées et autres animaux bavards.
Heureusement pour elle, sa collègue revient rapidement avec un peu de consolation liquide alors que l’enfant quitte déjà le canapé à la conquête de nouveaux trésors littéraires. Ouvrant les yeux, apparaissant plus effrayée qu’elle ne l’est en réalité, elle tourne son visage vers la principale intéressée, profitant que Joy ait disparu de leur champ de vision. “Dis-moi que sa collection se résume à celui que je viens de commencer à lire et celui qu’elle est partie chercher….” gémit-elle, sans grand espoir cependant de voir son vœu se vérifier.

Attrapant le verre, elle en hume l’arôme, laissant un léger rire passer ses lèvres quand sa cadette semble avoir trouvé son maître. Prudente, elle ne fait que tremper ses lèvres en s’autorisant une raisonnable gorgée. Si l’alcool lui brûle la gorge et semble tout ce qu’il y a de plus artisanal, elle l’accepte volontiers et en apprécie les arômes fruités. Il faut dire que la toubib avait toujours été plus adepte des alcools forts que des cocktails sucrés colorés. “Et arrête de me remercier pour chaque séance dispensée. Je le fais pour moi aussi tu sais, c’est en réalité plutôt égoïste.” Maeve ou l’art de détourner un compliment pour en faire une autocritique. Mais c’était comme ça. La quadragénaire n’aimait ni être au centre des attentions, ni sur le devant de la scène.

Laissant un ange passer, elle profite que Joy semble avoir du mal à trouver son livre pour revenir sur un sujet plus sérieux qui l’a empêché de dormir de longues heures la veille. Se raclant la gorge, elle s’octroie une gorgée de plus avant de relever les yeux sur la jeune femme. “Tu es sûre de toi? Pour ce que tu m’as demandé hier je veux dire. Pour Joy” précise cette dernière inutilement dans un malaise qui est déjà palpable. “Parce que je ne te blâmerai pas d’avoir changé d’avis tu sais… et… enfin non pas que je veuille particulièrement que tu changes d’avis ce n’est pas…” Elle ferme les yeux de dépit, tentant de remettre ses pensées en ordre alors que ses doigts triturent le verre entre ses mains. Un rire nerveux passe sa gorge. “Tu vois, je suis nulle pour ça!” Finit-elle par souffler en se fustigeant intérieurement.

Se raclant une nouvelle la gorge, la doc vérifie que les radars d’écoute enfantin ne sont toujours pas dans les parages. “Ce que j’essaie de dire, beaucoup plus difficilement que je le voudrais c’est que… je suis un excellent chirurgien et la plupart du temps, j’essaie de rester quelqu’un de bien mais la charge de ta fille, élever un enfant, l’accompagner, le protéger, tout ça, je ne suis pas certaine d’être douée pour ça. Je suis même plutôt convaincue que je me planterai en beauté.” Une autre gorgée, pour une vérité dure envoyée à seule intention. “Tu es sûre que c’est ce que vous voulez, toi et Jason. Vous êtes sûrs que c’est moi que vous voulez?”


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 989
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Lun 13 Juin 2022 - 14:24
Ivy fait une petite moue, faussement désolée à l'intention de Maeve. « Hmm, Joy en a une bonne dizaine je dirais...Tu es loin d'être tirée d'affaire ! » Un petit rire lui échappe. La passion de la fillette pour Peppa Pig est telle que la jeune maman s'efforce de lui ramener des bouquins quand c'est possible, quand elle est en mission et qu'elle tombe dessus, par exemple. Les jouets, les livres se font de plus en plus rare et pourtant, ils sont toujours indispensables pour les enfants. Pouvoir lire des histoires, jouer pour développer son imagination, avoir tout simplement des préoccupations d'enfants, loin des soucis des adultes, c'est ce qu'Ivy souhaite pour sa fille.

Lorsqu'elle la remercie une énième fois, Maeve lui rétorque qu'elle fait ça aussi pour elle. « Ok ok j'arrête ! » souffle Ivy avec un petit sourire aux lèvres. Si elle est aussi reconnaissante envers la chirurgienne c'est parce qu'elle sait à quel point toutes ces connaissances enseignées sont précieuses. C'est un savoir qui se transmet uniquement par le bouche à oreille, aucun livre ne lui apprendra comment pratiquer. En ce sens, Ivy est privilégiée et elle fera en sorte de faire honneur à toutes ces connaissances.

La médecin vient s'installer à côté de Maeve et elle l'écoute, en silence, lui confier ce qui l'a empêché de dormir la veille. Elle porte de temps en temps le verre de liqueur à ses lèvres. « Je trouve que tu te débrouilles plutôt bien, au contraire... » Son regard descend vers le livre de Peppa Pig que la chirurgienne vient de lire à sa fillette. Il en faut plus, c'est certain pour savoir si on a le don pour s'occuper d'un enfant ou non, mais c'est déjà bien. « Oui, je suis sûre de moi. » affirme-t-elle sans l'ombre d'une hésitation. « Ce que nous voulons Jason et moi, c'est que Joy soit en sécurité s'il nous arrive quelque chose. Quand nous nous absentons tous les deux, elle a déjà sa baby-sitteur qui vient veiller sur elle, mais si nous devions ne pas revenir... » Et le risque est réel, même s'ils essaient de ne pas être tous le temps sur les mêmes expéditions « ...alors, nous voulons que Joy grandisse dans un environnement où elle sera protégée, éduquée selon des valeurs, et qu'elle soit importante pour quelqu'un. » continue-t-elle. « Et j'en suis persuadée Maeve, tu es la personne toute indiquée pour cela. » Un petit sourire soulève à nouveau ses lèvres.

La demande d'Ivy n'est pas évidente, elle en a conscience, mais c'est au pire des cas. « Être sa marraine peut impliquer d'autres décisions aussi, comme par exemple, de lui choisir une famille qui veillera sur elle. » Elle ne lui demande pas d'adopter Joy comme ça, du jour au lendemain s'il arrive quelque chose à sa famille, mais plus d'être comme une tutrice qui sera prendre soin d'elle, de son avenir et de prendre des décisions en conséquence. Un petit sourire rassurant éclaire son visage. Elle n'en voudrait pas à Maeve de refuser, elle le comprendrait même, mais elle espère toujours une réponse positive.

Les deux femmes sont interrompues par Joy qui revient avec une pire d'une dizaine de livres. « Oh, j'en connais qui ont du boulot. » souffle-t-elle un petit sourire aux lèvres, laissant Maeve et Joy lire tranquillement pendant qu'elle sirote son verre de liqueur un peu plus loin.





who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   
Revenir en haut Aller en bas  
- Slice of bacon, slice of Sheldon -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: