The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -38%
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
Voir le deal
19.91 €

Slice of bacon, slice of Sheldon
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Slice of bacon, slice of Sheldon   Dim 23 Jan 2022 - 15:23
Janvier 2022.


“C’est encore loin?”
La main gantée de la chirurgienne se pointe vers le hangar qui se profile devant eux, suffisamment éloigné du centre du camp pour ne pas attirer les regards indiscrets. Le gynécologue, qui regrette probablement de lui avoir prêté main forte et subit le poids de la malle qu’il transporte depuis dix minutes déjà, commence à respirer plus difficilement, relâchant des nuages blanchâtre à chaque expiration. Faisant coulisser la porte du hangar, elle la referme derrière eux pour se préserver du froid mordant de janvier. “Tu n’as qu’à la poser là” indique la doc et le métisse se retourne, lâchant l’objet quand ses yeux se posent sur le cadavre rosé sur…. il ne sait trop quoi transformé en une espèce de table d’opération. “C’est quoi ça?” Demande-t-il en écarquillant les yeux. “Sus scrofa domesticus” lâche la quadragénaire dans un sourire amusé en retirant la laine qui lui couvre les mains et son manteau. “Sus quoi?” “Un cochon” précise-t-elle avec évidence. L’animal était plutôt reconnaissable non? Pourquoi tant de surprise et de questions. “Il est mort?” Maeve lui lance un regard en coin. Est-ce que ça faisait une différence? Trouverait-il la chose moins étrange si tel était le cas?

Haussant les épaules, la toubib stimule discrètement un nerf qui, elle le sait, est encore réactif quelques heures après la mort et les deux pattes arrière du porc se contractent brusquement, faisant sursauter Oakley. Retenant difficilement mais avec succès un rire, elle offre de nouveau sa liberté à son collègue qui fait demi-tour sans demander son reste. “Tous des bébés…” souffle la chirurgienne contre le prétendu sexe fort en ouvrant la malle dans laquelle une panoplie de parfait docteur est entreposée.

Ivy ne devrait plus tarder maintenant. Sa requête datait de deux semaines maintenant. S’entraîner à quelques pratiques chirurgicales d’urgence. Mais il n’y a pas de cours théoriques ici, pas de cadavres humains sur lesquels se faire la main, pas de don pour la science. Hors de question de s’entraîner sur les chairs putréfiées des morts et encore moins sur ses patients blessés. Ne restait que Sheldon ici présent et son sacrifice appréciable avant de terminer en côtelettes. Et enfilant un tablier plutôt qu’une blouse, Maeve sent son ventre gargouiller et une envie tenace de bacon la faire saliver. Tapotant la tête grassouillette, abattu deux heures plus tôt, de Sheldon, elle met mentalement une option sur quelques morceaux de son patient du jour.

Entendant la porte du hangar coulisser, la quadragénaire se retourne, sourire aux lèvres. Elle est bien trop enthousiaste par ce qui s’apprête à être fait ici, ce qui lui ressemble guère. Mais apprendre avait toujours fait partie intégrante de son métier et assimiler Ivy à l’un de ses internes la ravit plus qu’elle ne le dira jamais à haute voix. Nul doute que dans une autre vie, la jeune femme aurait été sa préférée. Car, oui, elle en avait toujours eu.  “J’espère que tu ne défendais pas farouchement la cause animale avant la fin de ce monde? Ton patient du jour et cobaye n’a techniquement pas donné son consentement mais je suis certain qu’il aurait été fier de participer à ta formation” tente la brune pour détendre l’atmosphère un peu pesante et glaciale du lieu.


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 989
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Ven 4 Fév 2022 - 15:04
Ivy frotte ses mains l'une contre l'autre. Il fait vraiment froid en ce mois de janvier et une fine vapeur blanche s'échappe de ses lèvres tandis qu'elle avance en direction du hangar où Maeve lui a donné rendez-vous. La médecin lui a fait part il y a quelques temps de son souhait de se perfectionner dans les gestes de chirurgie d'urgence. Elle part beaucoup en mission à l'extérieur en tant que médecin de terrain. Elle peut être amenée à soigner des plaies bénignes comme d'autres beaucoup plus importantes. C'est donc primordial à ses yeux d'être le mieux préparée. Sur le terrain, elle n'a pas le droit à l'erreur ou ça peut être fatale à ses coéquipiers.

Le mois de janvier n'a jamais été son mois préféré de l'année. Avant Noël, il règne toujours une certaine effervescence avant les fêtes, les esprits sont plus détendus, l'attente des festivités rend l'ambiance plus légère, après, le temps s'étire lentement et il fait souvent très froid. Le jour tombe tôt, les journées sont courtes. Si elle le pouvait, elle resterait blottie sous un plaid devant un bon feu de cheminée toute la journée. Sous ses pieds, l'herbe gelé craque et sous son manteau, elle frissonne. Brr, elle a hâte d'arriver.

En chemin, la médecin croise le chemin de Oakley, elle le salue d'un signe de main, surprise de le trouver ici. Ce n'est pourtant pas un cours commun et il prend la direction inverse à sa destination. « Bon courage ! » lâche le gynécologue quand elle passe à côté de lui. Ivy relève un sourcil intriguée, se demandant ce qu'elle va bien pouvoir découvrir dans le hangar. Elle n'a pas le temps de le questionner davantage, tout comme elle, il semble pressé de se mettre au chaud.

Elle pousse la porte et tombe sur Maeve avec un tablier. « Wow... » souffle-t-elle en voyant le cochon mort allongé sur la table. A sa question sur la défense des animaux, elle esquisse un sourire et secoue négativement la tête. « Non, ça va... J'ai fait mes premières sutures sur des pieds de cochon.. » Ce petit cours lui rappellera le début de ses études de médecine... « Par contre Joy est une fan absolue de Peppa Pig, il va falloir éviter de lui dire que sa maman a disséqué son héroïne préférée... » continue-t-elle sur un ton léger.

« C'est mon cadeau de Noël ? » glisse-t-elle avec une œillade malicieuse. Elle sait à quel point les animaux, en particulier les cochons sont précieux au Fort. Ils nourrissent toute la communauté, alors que Maeve ait pu s'en procurer un est une vraie chance.


who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Sam 5 Fév 2022 - 0:13
“Peppa quoi?” Demande-t-elle dans une pure rhétorique, balayant d’ailleurs d’un mouvement de la main sa question. La seule chose que connaît Maeve sur les enfants sont leur développement moteur et sensoriel ainsi que leur courbe de croissance et de poids. Leur culture lui est complètement étrangère et elle sait que jamais elle n’aura à combler ce vide précis. Avant l’âge de raison, ils sont un puits de dialectes incompréhensibles et elle a toujours l’impression d’être d’une maladresse sans nom.
Revenant sur leur patient du jour, elle pointe du doigt la mallette contenant tous les ustensiles indispensables à leur entreprise, un sourire plus large accroché aux lèvres. “Ma foi, tu peux toujours te tailler quelques morceaux bien choisis, je dois juste m’assurer que la pièce ne grimpe pas à plus de dix degrés et il doit être vidé entièrement de son sang avant quatre heures.” Sans quoi elle aurait gâché un porc entier et pas mal de viande séchée. Sauver des vies ne la priverait pas de la colère d’estomacs lésés, elle en était certaine. “Comment elle va? Ta fille je veux dire…” Drôle de transition après avoir parlé d’un cochon vidé de son sang, elle s’en rend compte un peu trop tard sans s’en excuser pour autant.

Vérifiant que tout est en place, elle tend un tablier à Ivy et s’attache sommairement les cheveux pour ne pas qu’ils lui retombent devant les yeux. “Histoire d’entrer dans le vif du sujet, il faut que tu aies conscience que ce qu’on fera ici n’a rien à voir avec ce que je t’ai déjà montré au dispensaire. Il n’y aura rien de propre, rien de soigné, tout comme tu n’auras presque jamais l’occasion de travailler dans de bonnes conditions sur le terrain. Pas de champ stérile, un risque accru d’infections en tout genre…” Il fallait opter pour le plus urgent, le plus grave, faire des choix, toujours les meilleurs, jamais les mieux acceptés. La chirurgienne l’avait vu durant l’attaque. Sur trop de fronts en même temps, parant au plus pressé, elle avait connu trop de pertes. “Tu as lu les bouquins que je t’ai donné et les notes associées?” D’anciens cours gardés pour d’obscures raisons, certainement pas pour une fin du monde programmée. Leur utilité au présent n’était cependant plus à démontrer. Ce n’était que de la théorie, ils devenaient pratique. “Et puisque nous avons 95% d’ADN en commun avec notre ami Sheldon ici présent, il fera un excellent sujet d’analyse.” Un sourire bien trop satisfait figé sur les lèvres, la quadragénaire se félicite que sa cadette la connaisse aussi bien sans quoi elle passerait au mieux pour sadique, au pire pour folle. Notons qu’après autant d’années les mains dans les viscères, les deux n’étaient pas complètement à exclure.

“Bon” lance-t-elle en pointant un doigt en direction de la médecin histoire de se focaliser sur le but de ce cours magistral. C’est que le temps était compté. “Quelles sont les trois blessures que tu es le plus susceptible de rencontrer lors des missions sur le terrain?” Aucun piège. Elles n’auraient simplement pas le temps de tout voir aujourd’hui et il fallait donc sélectionner le plus primordial. Un bon exercice en soi finalement au vu des choix futurs que devra faire la jeune femme. La réponse déterminerait seulement l’ordre dans lequel procéderait l’aînée des deux.


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 989
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Mar 8 Fév 2022 - 15:27
Un petit rire quitte les lèvres d'Ivy devant la réaction de Maeve. Elle a tendance à oublier que tout le monde ici ne cohabite pas avec le monde imaginaire des enfants. « Peppa Pig, c'est un petit cochon à qui il arrive des aventures d'enfants : elle va à l'école, se déguise, joue avec son frère... Les enfants l'adorent et Joy nous demande de lui lire les livres en boucle, encore et encore et encore... » Heureusement que Jason avait lui aussi une immense patience pour ce genre de choses.

Son regard se pose sur l'animal mort et elle secoue la tête. « On verra tout ça après. » La médecin n'est pas particulièrement réjouie à l'idée de se servir elle-même sur l'animal et surtout, elle ne se sent en rien privilégiée comparé aux autres habitants. Elle recevra sa part comme tout le monde. Un petit sourire soulève le coin des lèvres d'Ivy quand Maeve revient à sa fille, sans transition. « Elle va bien. Je me rends compte de la chance que j'ai de pouvoir être ici avec elle. Joy vit presque normalement, elle dort à l'abri dans une maison, dans sa chambre de petite fille, elle mange à sa faim, elle a un chien, elle va à la garderie... C'est presque surréaliste comparé à tout ce qu'on a pu traverser avant d'arriver sur l'île. » La grossesse dehors, sa naissance dans une maison abandonnée, la horde à laquelle ils avaient échappé... C'est un miracle qu'elles s'en sortent aussi bien toutes les deux. « Je ne sais pas si je te l'avais dit mais Jason l'adopte officiellement. » Ce n'était pas son père biologique mais désormais, il est son papa de cœur et comme toujours cette pensée la fait sourire.

Ivy attrape le tablier, le noue autour de son ventre puis s'attache les cheveux elle aussi. La médecin hoche la tête à propos du "travail" qu'elles vont faire ici et qui ne ressemblera en rien à ce que la chirurgienne lui a montré au dispensaire. Elle repense quelques secondes à ce qu'elle a rencontré comme blessure sur le terrain : la plaie par balle au cou de Jason, la lente agonie de Mallowe et d'autres encore. « Oui, je les ai lu. » lui répond Ivy. Comme tous les bouquins médicaux, elle les avait dévoré. La médecine est un domaine tellement vaste qu'elle n'aura probablement jamais de toute une vie pour tout connaitre. Et maintenant que les médecins étaient de plus en plus rares, les spécialistes l'étaient encore plus. Un généraliste comme elle, se devait de se former au maximum de choses en plus de ses compétences plus basiques. Sa présence ici le montre plutôt bien : durant ses études de médecine, jamais elle n'aurait pensé devenir médecin de terrain.

Ivy hoche à nouveau la tête avec un nouveau sourire. « Sheldon hein ? » Elle pose une de ses mains sur la peau encore tiède de l'animal. Le cours commence. Elle réfléchit quelques secondes : « La première est la blessure par balles. » Dans leur combat contre New Eden, c'était en tout cas la blessure la plus courante qu'ils avaient rencontré, leur ennemi possède des armes à feu dont ils n'hésitent pas à se servir. « Ensuite j'aurais dit la morsure même si depuis le vaccin, ce n'est plus vraiment la priorité. Il y a encore des personnes non vaccinées qui sortent en mission. » Il fallait donc qu'elle sache effectuer une amputation proprement pour éviter la propagation du virus en cas d'attaque de rôdeur. Elle espérait que d'ici quelques temps, toutes les personnes sortant à l'extérieur aient reçu une dose de vaccin pour les protéger. C'est primordial et ça évitera bien des morts inutiles. Les rôdeurs restaient leur ennemi numéro 1 : ils étaient inépuisables et étaient présents partout. « En troisième, je dirais les mutilations diverses : dues à des explosions, à des coups de couteaux... » Et elles pouvaient entrainer beaucoup de soins divers : hémorragie, déchirement des tissus, muscles... « Je pense que ce sont les choses les plus courantes... » Ou du moins, ce à quoi elle avait pu être exposée et qui pouvaient être le plus urgent à traiter sur le terrain.



who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Jeu 10 Fév 2022 - 20:11
“Mais ça n’a aucun sens, c’est un…. cochon” se sent-elle presque obligée de préciser avant de regretter son pragmatisme. Non, Maeve ne possédait pas la fibre maternelle et avant l’âge de raison ne comprenait pas les enfants. Elle avait passé son enfance avec Bill Nye et ses expériences scientifiques et les dessins animés, même dans son enfance, lui étaient restés étrangers. S’agaçant elle-même pour son absence de connaissance sur le sujet, elle efface ses propres mots d’un mouvement de la main, se focalisant plutôt sur le reste des informations partagées avec Ivy. La chirurgienne a beau ne pas posséder d’instinct maternel, entendre sa protégée en parler lui arrache un léger sourire attendrie. Fronçant les sourcils cependant à la mention de Jason, elle marque un temps d’arrêt. “Officiellement? Ce n’est pas déjà ce qu’il fait depuis le début?” Et se rendant compte que sa remarque peut paraître abrupte elle précise. “Je trouve ça génial c’est juste qu’il n’y aucun juge pour signer un quelconque morceau de papier. Son investissement avec vous deux et sa loyauté à toute épreuve me semblait sonner assez… officiels?” Et dans le langage de Maeve, quand on savait lire entre les lignes, c’était avant tout un compliment de taille pour le jeune homme et la certitude que le sujet l’intéressait suffisamment pour y prêter une réelle intention. Bien qu’elle ne s’immisçait jamais dans la vie de ses collègues, le bonheur de sa comparse lui importait. Ivy avait toujours été… particulière à ses yeux, partagée entre l’envie de la préserver et de la voir plus indépendante.

Acquiesçant doucement, n’ayant finalement aucun doute sur l’assiduité de son élève, elle hausse les épaules en jetant un regard au porc. “Sheldon” confirme-t-elle dans un sourire en coin sans en dire plus sur l'origine de cette idée.

Se reculant légèrement pendant que la jeune femme lui dicte les blessures les plus communes sur le terrain, elle glisse sa main sous un morceau de tissu. Attendant que la médecin termine sa liste sans la couper, elle sort de la couverture une arme à feu. “Commençons par le commencement…” débute cette dernière en signalant à son élève de se reculer. “Tu devrais aussi te boucher les oreilles” conseille cette dernière avant de retirer la sécurité, et, visant le poitrail de l’animal, en plein dans la chair et surtout le gras, elle tire la seule et unique balle que détient le pistolet.

Reposant l’arme là où elle l’avait caché, se félicitant d’avoir choisi un hangar non loin du champ de tir, elle se rapproche de l’animal qui n’a, de ce fait, pas bronché. “Dans un bloc, avec le matériel adéquat, les chances de survie pour une blessure par balle était élevée, hormis quelques cas précis. Ici, en plein milieu de la nature, tu devras évaluer ces mêmes chances de manière beaucoup plus brutale. Si le cœur est touché, la personne est condamnée. Si un autre organe vital est touché, les chances s’amenuisent au gré des minutes qui défilent. Le foie, un rein, ce ne sera pas la blessure en elle-même mais l’hémorragie qu’elle provoquera qui sera fatale. Si tu ne peux contenir l’écoulement de sang, c’est fini. Si tu es à plus de quatre heures du camp, c’est fini. Si la balle ricoche contre un os et se fragmente, c’est fini. Tu ne pourras intervenir durablement que si tu parviens à l’extraire et que tu empêches ton patient de se vider de son sang. Le diagnostic doit être rapide et efficace. Et tu ne dois gâcher ton temps et la vie des autres sous aucun prétexte.” Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Le ton n’est ni froid, ni présomptueux. Maeve ne fait qu’établir une réalité à laquelle la jeune femme a déjà et sera encore confrontée. “Maintenant, dis-moi ce que tu vois et on agira en conséquence.” Même dans l’erreur, on apprenait. Surtout dans l’erreur en vérité.

Et se rapprochant encore de l’animal, elle laisse la médecin faire un état des lieux de la plaie qu’elle vient d’infliger à ce pauvre Sheldon. “Oh et… si tu pouvais éviter de parler de l’arme à qui que ce soit…” La dernière chose qu’elle souhaitait était d’attirer des ennuis à Arizona qui lui avait prêté à la condition de la charger avec une unique balle.








Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Ivy C. Deluca
Ivy C. Deluca
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 989
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Sam 19 Fév 2022 - 0:02
Ivy hausse les épaules quand Maeve semble septique sur cette fameuse Peppa Pig.  « C'est un cochon oui, je ne sais pas vraiment quel intérêt elle y trouve mais visiblement, ça lui parle car elle ne s'en lasse pas. Je sais que l’anthropomorphisme dans la littérature jeunesse est un vaste débat... Certains experts étaient pour, d'autres préféraient des représentations plus humaines pour faire passer des morales, des leçons de vie. Moi, je t'avoue que je me fie surtout à ses goûts pour le moment... » Ivy ne comprenait pas non plus cet intérêt pour les représentations animales mais de nos jours, il est difficile de se procurer facilement des nouveaux livres et Joy étant une fan assidue des aventures de Peppa Pig, elle lui en ramenait dès qu'elle en trouvait. Et puis, la petite fille n'a même pas 3 ans encore, elle a bien le temps d'avoir des lectures plus poussées...« Mais je ne désespère pas de lui proposer un jour des livres de médecine... » glisse-t-elle avec une petite œillade malicieuse à Maeve. Ivy espérait réellement pouvoir lui transmettre son savoir mais si la fillette s’intéressait à tout autre chose en grandissant, elle en serait aussi fière.

Les deux femmes parlent alors du compagnon d'Ivy. « Jason s'en occupait déjà comme sa propre fille, mais nous n'en avions jamais parlé entre nous... » C'était surement étrange aux yeux des autres mais Jason et Ivy vivaient les choses simplement, à leur rythme. « D'ailleurs, nous avions quelque chose à te demander. » Elle sait pertinemment que le moment n'est pas le meilleur, elles sont toutes les deux pencher sur le cadavre d'un cochon mais puisqu'elles parlent de famille.. « Comme tu le sais, Jason et moi, nous sommes amenés à sortir de temps en temps, sur le terrain et s'il nous arrivait quelque chose, nous aimerions que ce soit quelqu'un de confiance qui s'occupe de Joy. » Elle hésite avant de se lancer, en jetant un petit regard à la chirurgienne pour voir ses réactions. « Est-ce que tu accepterais d'être la marraine de Joy ? » Elle continue rapidement : « Tu n'es pas obligée de répondre maintenant, tu peux réfléchir... » Ivy se sent rougir. Elle serait soulagée et heureuse si Maeve acceptait mais cette demande peut impliquer de grandes responsabilités s'il arrivait quelque chose au père et à la mère de Joy...

Ivy n'oublie pas pour autant les raisons de leur présence ici. Elle se bouche les oreilles quand Maeve sort l'arme à feu et le cochon se retrouve avec une blessure par balle. La médecin écoute attentivement les apprentissages de Maeve. Un instant, les pensées d'Ivy s'égarent, elle ne peut s'empêcher de repenser à la blessure par balle que Jason avait subi quelques mois plus tôt. Elle avait pu le soigner et lui sauver la vie, mais il avait échappé au pire. S'il avait été atteint sur une autre zone de son corps, il aurait pu y rester. Elle hoche la tête, c'est en effet ce qui est le plus dur sur le terrain : devoir agir rapidement et devoir, peut-être, faire quelques sacrifices. Dans l'urgence de la situation, elle ne peut pas réagir normalement, mais doit aller au plus vite et au plus efficace.

Ivy se rapproche du porc et avant de commencer son examen, elle acquiesce aux paroles de Maeve. « Oui, bien entendu, je n'ai rien vu. » Elle ne lui demande pas comment elle a obtenu cette arme, ça l'intrigue forcément un peu vu qu'elles sont censées être consignées à l'armurerie, mais ce n'est pas important, Maeve n'en ferait jamais un mauvais usage. Elle se penche sur la blessure et commence : « La balle est rentrée dans le poitrail de l'animal, elle n'est pas ressortie. Elle a dû se loger dans les tissus en profondeur. Il y a un écoulement de sang mais qui ne semble pas important. Je peux supposer que la balle n'a pas touchée d'artères importantes.. » Elle hésite, un simple examen visuel ne permet pas de tirer des conséquences très poussées sur la blessure.






who wants to live forever
Whatever happens, I'll leave it all to chance, another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for ?
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 912
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   Dim 20 Fév 2022 - 14:34
Elle ne saurait commenter davantage un sujet qu’elle maîtrise si peu. Quant aux experts s’aventurant sur celui-ci, ma foi, son avis est plus que mitigé. Il y avait toujours eu des experts pour tout et surtout pour rien et débattre sur les dessins animés pour enfant lui semble soudainement bien futile, pour des cerveaux prétendument expert en tout cas. Elle se contente donc d’acquiescer dans un sourire pour aller dans le sens de son amie. Qui de mieux placer effectivement que la principale intéressée. Un cochon ou tout autre représentation, tant que ça la divertissait. Un rire finit par passer sa gorge à la mention des livres de médecine. “Mon Dieu je ne préfère pas penser à l’âge que j’aurai quand elle en sera rendue ici” ponctue cette dernière dans une grimace. Si elle y arrivait évidemment. Dans leur monde, rien n’était moins sûr.

Continuant de préparer le matériel, un nouveau sourire, plus attendri et qui est rare finit par se tracer sur ses lèvres. “C’est un homme bien, je suis certaine qu’il est génial” confirme cette dernière. Elle ne connaît que peu de choses sur Jason mais le peu aperçu lui suffit pour apposer un avis plus que positif sur l’homme. Si elle n’est pas envieuse au sens propre du terme, ayant dépassé ses regrets sur les choses qu’elle n’aurait jamais dans sa vie, elle ne peut que se féliciter de voir une personne qui lui est chère jouir de tous ces privilèges.
Relevant son regard vers la jeune femme quand elle singifie avoir une requête, le sourcil arqué, elle l’invite silencieusement à poursuivre, continuant de sortir le matériel tout en se rapprochant de l’arme. “Hum hum” se contente-t-elle de répondre sur l’exposé des risques de chacun des deux parents. Oui, quelqu’un de confiance pour prendre soin de Joy semble une option sage, même si elle ne préfère pas penser au pire les concernant. Elle acquiesce, un peu distraite, ne s’attendant clairement pas à la suite. Alors quand son nom est cité tacitement, quand elle comprend que la personne de confiance, c’est elle, ses mouvements se stoppent et elle se redresse vers Ivy, sur les fesses. Le silence pour seule réponse, qui s’éternise, ne doit pas donner entière satisfaction à sa comparse et il lui faut se répéter plusieurs fois la requête dans un coin de sa tête pour être certaine de ne pas l’avoir mal interprétée. “Moi?” Demande-t-elle, interdite. Maeve n’était pas réputée pour sa fibre maternelle ni son approche naturelle avec les enfants, pas avant l’âge de raison en tout cas. Preuve en était son avis rationnel sur Peppa pig. Le fait qu’on pense à elle pour prendre soin d’un si jeune enfant lui paraissait… elle n’en savait trop rien en fait. Son avis sur sa propre personne était souvent rude et sans appel, elle imaginait aisément celui des autres plus souple, différent. “Et tu me demandes ça devant le cadavre encore chaud de Sheldon?” Rit-elle, tentant de se cacher derrière un humour approximatif. Elle ne sait que répondre, là, maintenant, prise au dépourvu. Ce n’est pas quelque chose qu’elle a pu anticiper et la quadragénaire se sait maladroite dans ce domaine. De même que ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère et sur lequel elle peut donner un avis immédiat.

Elle ne peut nier être… touchée. Sincèrement. Que Ivy la voit de la sorte, ou qu’elle ait vu quelque chose qu’elle ignore sur elle-même. “On en reparle plus tard? Dans un cadre plus privé?” Ce n’est pas une tentative d’esquive, le sourire qui étire ses lèvres parle pour elle en ce sens.

Se raclant la gorge, il lui faut d’ailleurs tous les efforts du monde pour se concentrer de nouveau et récupérer l’arme sous le tissu. Le geste lui semble encore plus incongru maintenant mais  compartimenter faisait partie intégrante de sa personnalité.

La balle tirée, le compte à rebours mental lancé, elle écoute la jeune femme donner son premier avis, penchée elle aussi, à présent, sur la blessure. Le diagnostic visuel est bon et elle acquiesce en ce sens, émettant tout de même une réserve. “Ça, ou que les dégâts sont internes. Ne sous-estime jamais la notion d’hémorragie interne. Ce n’est pas parce que tu ne vois pas une chose que le risque est nul. La balle peut effectivement être restée dans les tissus, ou justement faire tampon. Ce n’est pas juste un point d’entrée et une trajectoire en ligne droite qui perce et déchire les chairs. Vois ça comme la pointe d’une feuille quand tu touches la surface de l’eau. Il y a le point de contact et les ondulations provoquées par ce simple toucher. Une balle, avec sa vitesse, procède de la même façon. Il ne faut pas minimiser le choc. Jamais. Différencie blessure directe de traumatisme associé” explique-t-elle posément en lui tendant un scalpel. “Dans tous les cas, tu ne sauras ce qu’il en est qu’en ouvrant. Une incision à quarante-cinq degrés du sens de perforation. Ensuite, il te faut avoir une vision suffisante” et elle pointe l’écarteur non loin de là. On apprenait mieux en pratiquant. En d’autres circonstances, sur un humain, elles seraient passées par une phase d’observation. Le porc leur permettait de passer directement à l’étape suivante.


Beat happy stars, timing with things below, Beat with my heart more blest than heart can tell, Blest, but for some dark undercurrent of woe that seems to draw-but it shall not be so..
Let all be well, be well

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Slice of bacon, slice of Sheldon   
Revenir en haut Aller en bas  
- Slice of bacon, slice of Sheldon -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: