The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

Jab jab jab
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 884
Sujet: Jab jab jab   Sam 8 Jan 2022 - 0:30
Le gant s’écrasa sans ménagement contre son nez et elle accusa le coup en grimaçant. « Tu n’es pas concentrée. Tu perds ton temps et tu me fais perdre le mien. » Accusa l’hispanique avec tout le tact dont il savait faire preuve. Il fit claquer ses poings entre eux. « T’as l’intention de me parler ? » Le reproche dans sa voix n’échappa pas à la grecque. Elle fit couler son regard dur sur lui. Non. Elle n’avait rien à dire. Elle ne voulait pas mettre de mots sur ce qui lui rongeait le crâne. Elle ne saurait même quoi lui dire. Elle se sentait minable, tout simplement. « Je vois. » Gabriel, comprit que c’était peine perdue, et décocha un coup de poing furieux dans le sac de frappe derrière lui avant de s’éloigner en marmonnant dans sa langue natale.

Il n’aimait pas la distance qu’elle avait installé entre eux. Il détestait la voir s’isoler de la sorte. Il n’était pas idiot : il devinait bien que sa rupture brutale avec Sebastian la blessait, il devinait aux poches violacées sous ses prunelles de cuivre qu’elle ne dormait plus la nuit, qu’elle s’enlisait dans la culpabilité, que l’inquiétude la dévorait. Qu’elle était malheureuse tout simplement. Et il aurait voulu l’aider, exorciser ses tourments avant qu’ils ne la consument complètement. Sauf que la méditerranéenne s’était murée dans le silence depuis Noël. Elle se contentait d’effectuer ses tâches, prendre ses gardes, distribuer les consignes, et elle retournait s’enfermer dans sa chambre, quand elle ne venait pas ici s’écorcher les phalanges jusqu’à l’épuisement. Il pensait avoir une chance en partageant un entraînement avec elle ; il réalisait âprement l’étendue de son erreur. Il n’en tirerait rien ; tant qu’elle n’aurait pas décidé de l’inverse. Foutu caractère grec. Il secoua la tête, manifestement contrarié.

L’homme passa devant Roman sans un mot, ravalant son amertume, le saluant silencieusement avant de lui donner les gants en les plaquant contre son torse. Qui sait, le frère de l’homme qui occupait ses pensées parviendrait peut-être à la faire causer ? La brune, elle, n’ôta pas ses gants, s’approchant plutôt du boudin de cuir suspendu pour évacuer sa frustration, ignorant la présence de l’ancien mafieux dans la salle de sport. La sueur collait ses mèches de cheveux contre son épiderme écarlate. La douleur contre l’arête de son nez se diffusait, mais rien de comparable avec l’incendie qui ravageait tout entre ses tempes. Jab. Et s’il arrivait malheur à Sebastian, sur les routes, par sa faute ? Où allait-dormir ? Jab. Pourquoi avait-elle frappé à la porte de Connor ce soir-là ? Pourquoi lui avait-il dit tout ça ? Jab. Sebastian lui avait laissé une bague de fiançailles avant de partir. Jab. Jab. Jab.

« Aïe, putain. » pesta la grecque entre ses dents quand son poignet craqua. « Chier. » Elle se passa le bras contre le front, éprouvée aussi physiquement que mentalement.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 470
Sujet: Re: Jab jab jab   Lun 10 Jan 2022 - 22:44


Curieusement, c’était à moi que Sebastian était venu se confier la veille de son départ. Nous avions eu une conversation, pour l’une des premières fois mature, comme le faisait théoriquement deux adultes responsables. Il m’avait confié ses états d’âmes, ou du moins une partie. Il m’avait également demandé de prendre soin de notre frère, de ma nouvelle belle-sœur et évidemment d’Elena, la femme pour qui son cœur avait chaviré. De ce que j’avais compris tout du moins. Les explications cependant n’avait pas été plus loin, et tant mieux, car il aurait fallut que je m’ouvre moi aussi à lui et c’était tout bonnement impossible. Personne ne comprendrais, même moi, je n’étais pas sur de comprendre mes propres sentiments sur toute la situation actuelle.

La petite salle qui faisait office de salle d’entrainement m’avait semblé être une bonne idée pour me défouler un peu. Vider ma tête histoire de ne pas exploser. Me permettre de me maintenir en forme et m’entrainer.

Alors que j’arrive dans la fameuse salle, c’est avec une petite surprise que j’aperçois Elena et Gabriel en plein entrainement, ou du moins à ce qui s’en apparente le plus. Sans un bruit, je me pose contre l’un des murs et observe la scène. Si la grec est débordante d’énergie, Gabriel semble toutefois se heurter à un mur. Il essaie en vain de la faire de parler, sans grand succès. C’est même avec un énervement certain qu’il me passe les gants. S’il espère que j’arrive à faire parler la tête brulée qui se retrouve toute seule à taper contre le sac, c’est qu’il ne me connait pas. Je suis de très loin le moins doué pour ce genre de chose. Enfin, quand il s’agit de le faire sans torturer.

Je souris en coin et pose les gants sur une chaise qui se trouve dans la pièce. L’insulte qui émane de la bouche de la belle brune me confirme qu’il faut qu’elle se repose plus qu’il ne faut que je continue de me battre contre elle. Si je suis la force brute, paradoxalement, je suis aussi la force tranquille. J’attrape une serviette et m’avance vers la combattante essoufflée. Doucement je lui pose sur les épaules « Ne laisses pas tes sentiments prendre le dessus, tu vas finir par te faire vraiment mal » Je m'avance vers son oreille et rajoute en chuchotant « Et les gros mots ne te vont pas au teint » Je souris, légèrement.

Je me recule à nouveau et reprend ma place, adossé contre ce même mur. Une jambe levé, les bras croisés, je continue d’observer Elena. Rien n’a jamais servis de trop se hâter, je le sais mieux que quiconque.





Qui cache sa colère
Assure sa vengeance.

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 884
Sujet: Re: Jab jab jab   Jeu 13 Jan 2022 - 23:27
La douleur palpitait dans sa main éprouvée, son rythme cardiaque tambourinant frénétiquement entre ses tempes, tant et si bien qu’elle n’avait même pas entendu Roman s’approcher. Elle sursauta légèrement lorsqu’il déposa sur ses épaules brûlantes une serviette avec une étonnante prévenance qui n’était pas sans lui rappeler son aîné. Elle tourna le visage, le scruta un instant, la peau écarlate et recouverte d’une fine pellicule de sueur, tandis que son ton semblait osciller entre le conseil du survivant averti et la raillerie pure et simple. Sourcils froncés, humeur volcanique qui grondait sa menace sous ses orbes sombres, elle opta pour la seconde option. « Il y a définitivement un Brody de trop dans cette maison ; je me demande encore lequel… » fit-elle dans un souffle, la respiration encore saccadée. Un sourire étira ses lèvres. Provocante réaction à sa remarque sur l’usage -moins coutumier qu’il n’y paraissait présentement- de grossièretés.

Roman était le frère qu’elle connaissait le moins, pour ne pas dire presque pas. Ils s’étaient rencontrés à l’occasion d’un combat à la Cage duquel il était sorti victorieux, et la rencontre avec Sebastian avait aussitôt balayé la courtoisie dont il avait fait preuve ce jour-là. Du combattant incontestablement rompu à la tâche, généreux en conseils, plutôt amical, il s’était radicalement mué en une version autrement plus ténébreuse et inquiétante d’hostilité. La franche animosité qui l’opposait au premier né de la fratrie semblait avoir sur lui une influence venimeuse, comme si la seule évocation du chef d’entreprise suffisait à faire naître un typhon redoutable au plus profond de lui. Elena n’avait jamais cherché à creuser, par pudeur et respect pour son ex-compagnon ; elle ignorait donc l’origine de cette aigreur entre les deux hommes. Elle n’avait que de vagues idées, inspirées par les propos parfois peu élogieux du chef d’entreprise à l’égard de son cadet. Ce qu’il se disait essentiellement de lui : il était un homme rancunier et jaloux. Très rancunier, à en croire Sebastian.

Elena fit glisser la serviette gracieusement offerte de ses épaules pour essuyer les perles salées qui tapissaient son front, son cou, sa nuque. Elle entreprit de dégrafer l’un de ses gants à l’aide de ses dents, extirpant sa main brûlante qu’elle observa un court moment. Rien de grave. Le contact de l’air frais sur son membre endolori lui faisait du bien, et elle profita de sa liberté temporairement retrouvée pour attraper une bouteille d’eau et hydrater son corps en souffrance. Elle jeta un regard un biais vers l’ancien mafieux, hésitante. « Comment va Daemon ? Il digère son départ ? » Elle savait que le plus jeune des frères n’avait pas très bien réagi à la nouvelle du départ de l’ancien Oblivion… « Est-ce que je dois redoubler de vigilance quand il est dans les parages ? » réussit-elle à ironiser en souriant avec amertume. Elle se passa une main dans les cheveux, consciente que tout ceci était sa faute.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 470
Sujet: Re: Jab jab jab   Mar 8 Fév 2022 - 22:03


Je ne peux m’empêcher de lâcher un rire, mêlé à un souffle. Pas de doute sur le fait que l’ex compagne du grand frère a un caractère des plus trempé. Elle n’a pas froid aux yeux, de parler comme ça avec un homme qu’elle ne connait pas. Je suppose aussi, que le plus vieux de ma fratrie n’a pas du être des plus tendre à mon propos. Et je ne peux m’empêcher de rentrer dans son jeu en lâchant un « Ça m’étonne qu’une femme aussi pragmatique que toi ait pu trouver de l’attirance pour Sebastian » Et avant de lui laisser la chance de rétorquer je lève les mains, symbole de ma culpabilité, levant les sourcils l’air de n’avoir pas fait exprès. Pas de doute non plus, le grand frère a bon gout.

Alors que je suis toujours adossé contre le mur les bras croisés, je la regarde se défaire de ses armes de bataille. Je suis curieux, sincèrement de savoir ce qui lui traverse actuellement l’esprit pour avoir besoin de souffrir physiquement, aussi intensément. Surement le départ du plus âgé. Le revoila qui se permet de faire souffrir les personnes à qui il dit tenir. Typique.

Je la regarde un instant avant de finalement répondre, en soufflant « Daemon est … Du genre sentimental. Il est vrai. C’est d’ailleurs bien l’un des seuls de la famille Brody à n’avoir jamais vraiment voulu manipuler les autres pour son propre intérêt. C’est une de ses forces » Et c’était vrai « Mais d’après moi, c’est ce qui faisait aussi sa plus grand faiblesse. Il est comme Alex, il ne voit pas la véritable nature des gens » Et parfois je les envies, je dois bien avouer.

Je rigole ensuite plus sincèrement à sa seconde remarque « Non … Je ne pense pas que ce soit de lui dont tu devrais le plus te méfier »

Je prends ensuite quelques secondes de plus avant d’ajouter, tout en avançant vers Elena « Et toi ? Comment tu vas ? » La question est évidemment rhétorique, je me doute bien au vue de l’état de sa main qu’elle ne va pas bien, mais il parait que c’est d’usage de poser ce genre de question. Et je dois dire que je suis curieux aussi, même si la réponse ne m’intéresse pas outre mesure. Mais ce qui touche à Sebastian, de près ou de loin attise toujours ma curiosité.





Qui cache sa colère
Assure sa vengeance.

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 884
Sujet: Re: Jab jab jab   Mar 15 Fév 2022 - 23:09
La grecque releva un sourcil, dévisageant Roman en se rappelant que les deux frères aînés entretenaient une vieille rancœur que l’apocalypse elle-même n’était pas parvenue à déloger malgré les années écoulées, malgré les épreuves endurées. Mesuraient-ils leur chance d’avoir pu se retrouver, d’avoir cette opportunité offerte par le destin de réparer les erreurs du passé, d’en tirer des leçons pour s’autoriser à enfin avancer ensemble ? Visiblement pas. Elle entrouvrit les lèvres, prête à répliquer quand il capitula, lui présentant ses paumes en signe de reddition. A vrai dire, elle n’avait aucune envie de se retrouver au milieu de ces querelles fraternelles. C’était vrai quand elle était encore la compagne de Sebastian, ça l’était d’autant plus désormais.

Elle l’écouta au sujet de Daemon, bras croisés, le descriptif du maçon faisant relativement écho à ce qu’elle savait déjà de lui. Emotif, impulsif, c’était l’homme qu’elle avait rencontré pour la toute première fois. Du genre à s’emporter facilement, à frapper avant de parler. Peut-être un peu trop naïf aussi. Il tranchait franchement avec ses frères. Les deux avaient plus de points communs qu’ils ne voulaient bien l’admettre. Ils savaient garder la tête froide en toutes circonstances, étaient des joueurs d’échecs, des calculateurs, des hommes de stratégie. C’était à se demander comment le benjamin de la famille avait survécu au milieu de ces deux Alpha.

« Il n’existe plus beaucoup d’individus comme eux… » Alex et Daemon. Elena songeait naturellement à Tori, Ludwig. Des personnes incapables du moindre méfait, de la moindre duperie. Ils étaient profondément bons, incarnaient l’idée d’un monde révolu, survivaient souvent parce que d’autres comme Roman et elle s’étaient salis les mains pour eux. « Peut-être que c’est nous qui avons tort. Peut-être qu’on devrait faire davantage confiance à nos sentiments, à notre intuition. » Elle haussa les épaules. Elle avait toujours été, comme il l’avait parfaitement souligné, une pragmatique née. La fin du monde avait exacerbé ce trait de sa personnalité, parant la grecque d’une armure d’acier impénétrable. Elena était capable de sacrifier un homme si cela permettait d’en sauver dix. Quelqu’un comme Daemon ou même Eli aurait condamné l’ensemble en pensant pouvoir tous les sauver. Mais qu’en résultait-il vraiment ? Quelle leçon en tirer ? « De toute façon, Daemon vous a tous les deux pour ça. » Voir le vrai visage des gens. Ils pouvaient être complémentaires s’ils parvenaient à mettre de côté leurs égos. Elle lui offrit un maigre sourire.

Elle fronça les sourcils, un sourire à moitié amusé sur les lèvres. « De qui devrais-je me méfier ? » De toute évidence, Roman était le Brody le plus imprévisible. Le moins facile à cerner aussi. Ce n’était pas évident de savoir sur quel pied danser avec lui. C’était assez déstabilisant en fin de compte. Elle l’observa alors qu’il se rapprochait, avant de détourner brièvement le regard quand il lui demanda franchement comment elle allait. Mal, évidemment. Elle laissa couler ses orbes sombres vers sa main meurtrie, rougie. « J’ai connu des jours meilleurs c'est vrai… » un demi sourire, l’œil brillant d’une malice qui n’appartenait qu’à elle, elle renchérit « J’en ai connu des bien pires aussi. » Elle était forcée de relativiser. Ce n’était « qu’une » peine de cœur. « Je ne peux pas m’apitoyer sur mon sort, ce serait déplacé. J’ai provoqué cette situation, je ne peux que serrer les dents et en assumer les conséquences maintenant. » Comme une grande fille.

Elle hésita, se pinça les lèvres avant de relever les yeux vers l’ancien homme de main. « Je suis désolée qu’il soit parti. Je sais que ce n’était pas le grand amour entre vous, mais vous êtes frères malgré tout. Et vous vous étiez tout juste retrouvés. » C’était cruel en un sens. Injuste surtout. « Je sais qu’il plaçait beaucoup d’espoir sur cette famille. Il appréciait beaucoup Alex et Carrie je crois. » précisa-t-elle comme si ça changeait quelque chose.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Roman Brody
Roman Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 470
Sujet: Re: Jab jab jab   Sam 12 Mar 2022 - 15:19


« Ils ont changés, s’ils ne se sont pas fait tuer avant » Et c’était malheureusement vrai. Alex, bien que forte et indépendante ne serait plus en vie depuis longtemps, si elle n’avait pas été sous la tutelle de quelqu’un d’autre, et je ne parle pas que de moi. Daemon lui est fort c’est certain, mais donne sa confiance trop facilement.

Je lâche un petit rire à sa remarque. Je vois ou elle veut en venir mais je ne suis pas d’accord. Sans nous, ce sont justement ces gens là qui ne survivent pas. Être gentil et bon n’est pas un métier, ça se saurait. Je ne crois pas que suivre mes sentiments ne m’ai jamais aidé bien au contraire, c’est ce qui m’a fait le plus souvent échouer. Ma femme, mon fils, Alex … Que des exemples qui sont probants. Lorsque j’ai laissé mes sentiments me dicter ma conduite, je n’ai fait que du mal autour de moi « Il y a ceux qui sont bons, et ceux qui sont mauvais. Sans nous, comme tu dis justement, les autres ne seraient déjà plus qu’un lointain souvenir pour nous tous »

Je me déplace de quelques pas dans cette pièce, que j’observe tout en continuant d’écouter la jolie brune aux formes longilignes. Je m’arrête un instant, finis par me retourner vers elle « Pour le moment il n’a plus que moi » Oui, pour le moment, car la grecque ne le sait pas encore mais j’ai déjà un tourbillon de pensées toutes plus sombres les unes que les autres qui hantent mon esprit. Ce qu’il se passe dans ma tête n’augure rien de bon pour la suite de mon avenir dans ce groupe. Je commence à avoir peur de mes propres actions, qui serais-je pour les faire subir aux membres de ma famille ?

Et alors que je suis à nouveau proche d’elle, je l’observe et l’écoute, attentivement. Elle est une femme évidemment très intelligente et très réfléchie. Une caractéristique qui me plait de plus en plus. Il ne m’est pas donné tout les jours de discuter avec une femme qui me ressemble et qui semble avoir un poids sur les épaules aussi lourd que le mien. Je suis obligé de lui sourire « Tu es bien plus avisé que je ne l’aurais pensé. J’aimerais pouvoir avoir la même certitude que toi concernant mes sentiments » Elle accepte ce qu’il s’est passé, en prend toutes les conséquences. Je ne suis pas fait du même bois. Je ne fais que ressasser, encore et encore ce que j’ai fait, ou ce que j’aurais pu faire pour que la situation soit différente entre Alex et moi.

Elena revient sur le départ de mon frère. De ce qu’il a pu lui dire, lui faire croire plutôt à mon avis. Je souffle et me recule. Je le savais, en venant la voir que le sujet serait évidemment mis sur le tapis « Ne le sois pas. Je ne le suis pas » Et ce n’est qu’un demi-mensonge « Les gens ont parfois tendance à oublier qui il est et ce qu’il a fait par le passé. On me bassine d’oublier, de tourner la page surtout après cette pandémie. D’être pleinement heureux de le retrouver. Et je le suis, car il reste mon frère, mais je le préfère loin de moi et des gens que j’aime » C’est direct, je ne cille pas de parler ouvertement. D’ailleurs, c’est l’une des seules personnes à qui je me permet de dire ça. Je sais qu’elle a une image de lui totalement différente, mais je commence à me lasser qu’on ne le voit que comme le grand frère qui fait tout pour protéger sa famille. Ils ne savent pas ce que j’ai enduré, moi, pour pouvoir mériter d’être de cette famille, que j’ai sans une once de remords quitter pour une autre « Les gens ont parfois tendance à oublier que je ne suis pas le gentil de l’histoire, que je ne l’ai jamais été, et ils ne se demandent pas vraiment pourquoi je ne le suis pas, et je ne le serais jamais. Je n'ai jamais mentis sur qui j'étais et ce que j'ai fait. On me demande de devenir quelqu'un que je ne suis pas » Un passé nous hante pour l’éternité. Je suis devenu qui je suis par la faute de mon frère, et ça, je ne lui pardonnerais jamais. Toujours le regard dur et posé dans celui de la belle brune je rajoute « Mais je ne lui souhaite pour autant pas de mourir. Je te souhaite qu’il te revienne. Amant ou ami, ça ne me regarde pas. Mais mes sentiments à son égard ne changeront pas » Si c’est qu’elle voulait entendre, je vais la décevoir.




Qui cache sa colère
Assure sa vengeance.

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 884
Sujet: Re: Jab jab jab   Mer 30 Mar 2022 - 19:44
« Tu crois que nous ne sommes forcément que l’un ou l’autre ? » Bon ou mauvais ? N’existait-il pas, à mi-chemin, une position plus nuancée ? Elena aimait à croire que si. Elle aimait penser qu’il y avait, dans certains actes, une part d’intention louable, qu’elle n’avait pas seulement du sang sur les mains, qu’elle avait aussi contribué à en préserver plus qu’elle n’en avait fait couler. Autrement… à quoi bon ? Ne serait-elle qu’un monstre de plus ? Un sourire, un peu amer, un peu sombre étira ses lèvres alors qu’elle relevait les yeux vers Roman. « Tu penses donc que je suis mauvaise ? » Il y avait matière à réfléchir, et le point de vue de l’ancien mafieux était plutôt inédit. Il y avait ceux qui s’entêtaient à l’idéaliser, prêts à lui pardonner toutes ses erreurs, tous ses pêchés, aveugles d’amour et de loyauté qu’ils étaient… Et puis il y avait ceux qui la juger coupable, sans demi-mesure, sans hésitation. Roman, lui, semblait lui prêtait des deux. Un mal nécessaire. Un mal quand même.

La grecque observait avec un mélange de curiosité et de méfiance le frère Brody qui serpentait dans la salle, avec une impassibilité troublante. Difficile - impossible même de deviner ce qui se dissimulait derrière son regard sombre, impénétrable. Il y avait quelque chose de froid, de nébuleux qui se dégageait de lui. C’était à la fois intriguant et inquiétant ; insaisissable. Pour autant, Elena n’eut pas le sentiment d’être en danger en sa compagnie. Peut-être se trompait-elle, mais elle ne pouvait croire que Connor soit passé à côté d’une menace. Bien que… Ne s’était-il pas trompé au sujet d’Alex ? N’avait-il pas été lourdement dupé par la régisseuse un temps ? Pouvait-elle se fier à cent pour cent à son intuition déjà abusée ? Elle haussa un sourcil à sa remarque. « J’ignore si je dois me sentir offensée ou flattée. » Sans doute les deux, mais elle n’en fit rien. « Je n’ai aucune certitude concernant mes sentiments, c’est précisément ce qui me conduit à faire des choix… drastiques. Je ne veux pas blesser ceux qui tiennent à moi. » Sebastian, Connor… Si elle avait su choisir, elle n’aurait pas fait fuir le premier, elle ne laisserait pas le second dans le flou. « Mais à défaut de savoir ce que je veux vraiment, je m’impose de prendre les décisions qui conviennent pour épargner les autres. Ils n’ont pas à souffrir par ma faute. » De son égoïsme, de son inaptitude à aimer correctement.

La suite étonna quelque peu la brune. Agréablement. Non pas pour la teneur des propos de Roman, mais pour la franchise dont il faisait preuve. Elena n’avait en effet qu’une version de l’histoire, qu’une vision partielle, forcément subjective aussi. « Est-ce qu’il ne mérite pas une seconde chance ? Est-ce que vous ne la méritez pas tous les deux ? » La jeune femme ne parvenait pas à imaginer ce qui avait pu être si terrible pour justifier une telle rancœur. « Il a fait quelque chose de si horrible pour que tu n’envisages même pas une réconciliation ? » Elle fronça les sourcils, un peu inquiète à vrai dire. Elle savait que le chef d’entreprise avait une part d’ombre, un passage très mystérieux chez les Oblivions dont il ne parlait pas plus que nécessaire… Existait-il une facette de sa personnalité qu’elle n’avait pas découvert ? Susceptible de lui faire changer d’opinion à son sujet ? « On ne peut pas aller à contre courant de qu’on est… L’illusion fonctionne peut-être un temps, mais le naturel revient toujours au galop. » commenta Elena sans jugement aucun pour ce qu’il prétendait être. Le méchant de l’histoire. Parce qu’elle ne croyait pas qu’il n’était réduit qu’à ça.

Elle eut un rire, soufflé par le nez instinctivement à sa dernière remarque. « Je ne lui souhaite pas de me revenir. » Quand on tenait à quelqu’un, on ne devait lui souhaiter que du bon, et elle n’était pas en mesure de lui offrir. « Je ne cherche pas à forcer les choses entre vous, tu sais. Je trouve ça dommage parce que j’ai l’impression que ton frère et toi avez davantage en commun aujourd’hui que par le passé. Vous gagneriez à vous entraider. » Sebastian n’était plus qu’un fils à maman, l’homme incapable de rendre les coups qu’il avait été autrefois. Cette part de ténèbres qu’il y avait en Roman, existait chez son aîné aussi. Ils pourraient être de redoutables alliés, s’ils le désiraient. Ils pourraient apprendre à soigner leurs blessures, ensemble.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Jab jab jab   
Revenir en haut Aller en bas  
- Jab jab jab -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: