The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal

Welcome to the End ? x Valerian
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 556
Sujet: Welcome to the End ? x Valerian    Mer 22 Déc 2021 - 20:17

C'était le dernier. Lance t-elle à Sydney, lui tendant l'ultime paquetage qu'il restait sur le bateau alors que Samhain commence déjà à s'affairer à sentir tout ce qui peut arriver à sa portée.  La vase, des roches et des sapins. Merveilleux. La buée s'échappe doucement de ses lèvres alors qu'elle peine encore à réaliser dans quoi elle vient de s'embarquer, constatant qu'elle n'a même pas pris le temps de retirer son gilet par balle. Venant enfoncer les mains dans les poches de sa veste, maintenant que le bateau est vidé de toute affaire, et les blessés pris en charge.

Et maintenant, quoi ?

Avisant les pierres à ses pieds pour en pousser une sans grande conviction. Ici, tout le monde se connaissait. Gin était avec son mec, Anton à l'infirmerie. Et elle ? L'espace d'une seconde, son regard se tourne vers l'horizon. Il éait tard désormais. MA et Rick allaient définitivement s'inquiéter. Restait à espérer qu'Ana sache leur dire les mots, pour leur empêcher de faire n'importe quoi, comme partir à sa recherche. Mais Sydney arrive dans son dos, en lui donnant ce surnom qu'elle adore plus que tout. La nouvelle.   Dardant ses yeux bruns sur lui, alors qu'il la remercie pour les sacs, avant de lui dire que le patron la cherche. Se contentant d'hocher la tête, avant de siffler Samhain pour que le berger allemand accourt à sa suite, visiblement ravi d'un environnement ou la poudre et le sang ne sont pas les effluves principales d'un lieu. Venant ramener une mèche de cheveux derrière son oreille avant d'aviser le Grec, se contentant d'un signe de la main pour annoncer sa présence. Avait-elle seulement prononcé un mot, depuis leur arrivée sur terre ? En dehors des infos sur les sacs, elle en doutait fortement.

Tu t'remets ? demande t-elle en guise de salut, indiquant d'un geste de la tête les blessures qu'il arbore malgré lui. Bras croisés contre sa poitrine, le regard toujours assombri par les récents événements. Hésitant une seconde à évoquer la disparition d'Isha, avant de se raviser. Il était inutile de remuer le couteau dans la plaie. Pas maintenant en tout cas. Profitant de l'air libre et de tout le monde affairé ailleurs pour se rapprocher un peu plus du leader, alors qu'elle avise du coin de l'oeil Samhain se rouler au sol comme un bienheureux, visiblement peu dérangé par le froid ambiant.

Tu voulais me voir ?

Autant entrer dans le vif du sujet. Son regard s'accroche à celui du gérant de ce groupe, se doutant que certains informations ne seraient encore une fois, pas évidentes à évoquer.



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2752
Sujet: Re: Welcome to the End ? x Valerian    Jeu 30 Déc 2021 - 21:52
Valérian scrutait l’horizon. Il n’y discernait toutefois aucun mouvement, aucun remous : seul le chatoiement mordoré du soleil sur les vagues. S’il ne faisait aucun doute que New Eden n’abandonnerait pas si facilement, le groupe bénéficiait d’un court répit pour le moment. Ils devaient récupérer les provisions sur le bateau et disparaître au plus vite. Cette barrière de sapins leur offrait une échappatoire ; un rideau de végétation qui se refermerait derrière eux, les dérobant au regard d’éventuels poursuivants.

Ils s’activèrent de longues minutes, travaillant sans relâche pour décharger la carcasse de l'embarcation. Si la fatigue et la douleur rembrunissaient les visages des Exilés, aucun d’entre eux ne rechigna à la tâche : ils semblaient chacun puiser de l’énergie dans la présence des autres et formaient ensemble un alliage solide. Le visage fermé, Valérian participa à l’effort collectif sans se soucier de la douleur qui irradiait de son bras gauche à chacun de ses mouvements. Il s’était contenté d’un bandage de fortune, réalisé avec le tissu déchiré de ses vêtements. Le sang avait finalement cessé de couler, bien qu’il ait teint d’écarlate son flanc. Tant pis : il s’en soucierait plus tard.

Anton et Maes déchargeaient les derniers sacs lorsque les yeux du grec se posèrent sur Axelle. Ou « Lex » comme elle voulait se faire appeler. La jeune femme avait retrouvé Guinevere et s’était jointe au groupe peu de temps avant qu’il ne soit attaqué. Aussi, Valérian avait-il à peine échangé quelques mots avec elle. Il était néanmoins curieux de savoir de quel bois se chauffait cette nouvelle recrue.

Il arrêta Sidney qui passait à proximité de lui et lui demanda d’aller la chercher. L’afro-américain opina du chef et s’éloigna à grandes enjambées. Pendant ce temps, Valérian tira de sa poche son paquet de cigarettes et en coinça une entre ses dents. Ses yeux roulèrent vers la jeune femme qui se présentait à lui en lui adressant un signe de main. « Tu en veux une ? » lui proposa-t-il sans ambages en lui tendant le paquet. « Il va falloir rationner ces saloperies. Quel dommage qu’elles ne poussent pas dans les arbres… »

Il expira des volutes de fumée et dévisagea Axelle. « Ça ira. » répondit-il laconiquement. « J’ai connu pire. » Valérian eût un pâle sourire qui n'atteignit pas son regard et parut au contraire creuser davantage ses cernes. S’il rassemblait ses forces pour garder la tête haute en présence des siens, le grec était intérieurement dévasté par la perte d’Isha, Carlota, Daphne et du Merchants. Il étouffait toutefois cet accablement entre de solides remparts que maintenait hautes une étonnante volonté.

« Et toi ? » demanda-t-il à la jeune femme en la scrutant attentivement. « Tu saignes à la cuisse… tu devrais te faire un bandage avant que nous ne reprenions la route. »  
 
Valérian hocha ensuite la tête à la question de Lex et lui fit signe de le suivre. « Nous allons devoir nous mettre en marche rapidement. New Eden n’en restera pas là : mieux vaut s’éloigner du bateau tant que nous en avons l’opportunité. » Réprimant sa lassitude, il se pencha et attrapa son sac à dos pour le jeter sur son épaule valide. « J’aimerais que tu marches avec moi : il y a certaines choses dont je voudrais m’entretenir avec toi, si tu n’y vois pas d’inconvénient. »



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 556
Sujet: Re: Welcome to the End ? x Valerian    Sam 1 Jan 2022 - 15:38

Avec plaisir. Souffle t-elle en saisissant entre ses doigts la tige qu'elle vient rapidement allumer, expirant un infime soupir de satisfaction quand la nicotine vient emplir ses poumons. Hochant la tête à la remarque sur le rationnement, haussant les épaules. On m'a prise pour une dingue quand j'ai pillé les tabacs de Seattle au début de la crise. J'maintiens que c'était une bonne idée d'un coup. Autant dire qu'elle avait eu un sacré stock pendant un bout de temps. Mais maintenant, ils devraient bien limiter au maximum. Surtout dans ce coin perdu ou rien ne semblait exister d'autre que ces cailloux, et cette odeur persistante de vase. Ecoutant le leader assurer qu'il avait connu pire, avant de baisser le regard sur sa propre éraflure à la cuisse. La plaie avait cessé de saigner peu de temps avant leur arrivée sur terre, mais s'occuper des sacs avait visiblement rouvert la plaie.

J'ai connu pire. C'est à son tour d'avoir une esquisse de sourire, écho parfait à sa remarque d'un peu plus tôt alors qu'elle vient rapidement aviser le sang qui abreuve le tissu de son jean. Je m'en occuperai rapidement. T'inquiètes pas. Elle avait survécu à la chute du lycée, une plaie dans l'abdomen encore parfaitement dessinée malgré les années. Ce n'était pas une petite griffure qui l'empêcherait d'avancer ici. Pas plus que les images du motel en flamme.  

Attendant patiemment qu'il ne reprenne la parole quand à cette volonté de la voir, annonçant sans détour qu'ils devaient reprendre la route. Ouais, ces mecs lâcheront pas l'affaire... Elle commençait à avoir l'habitude de cette manie qu'avaient certaines personnes, de ne laisser aucun survivant. Le motel et le Merchants en étaient un parfait exemple... En deux nuits, ils ont su nous montrer qu'ils étaient pas du genre armistice, alors... Autant s'attendre au pire et avancer dans les terres.
Sa mine s'assombrit en y songeant, relevant son regard brun quand Valérian reprend la parole. Marcher avec lui, donc.

Et s'entretenir de certaines choses... Bien sûr.

C'toi le chef, j'te suis. se contente t-elle de répondre à sa demande, avisant Samhain. Le berger allemand devait être épuisé, bien qu'il n'en montre rien. Mais le regard de l'animal croise un instant le sien, alors qu'elle hoche doucement la tête. Allez. souffle t-elle avec douceur, alors qu'il se décide à se relever trottinant dans son dos. Tirant à nouveau sur sa clope, expirant la fumée avant de suivre Valérian d'un pas lent tandis qu'ils entamaient tous deux une petite marche en s'éloignant du bateau

Dis moi ce que tu veux savoir. Autant aller droit au but, non ? Lui jetant un bref regard avant de ramener ses yeux vers le sol caillouteux, enfonçant sa main libre dans la poche de son cuir pour se préserver du froid. Et n'aie pas peur de faire remonter les sales souvenirs. précise t-elle sans sourciller.



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2752
Sujet: Re: Welcome to the End ? x Valerian    Dim 9 Jan 2022 - 23:03
Les prunelles noires de Valérian observèrent Axelle qui s’emparait d’une cigarette. Un étrange fatalisme émanait de sa personne : si elle était physiquement meurtrie comme chacun d’entre eux, elle ne paraissait en revanche pas tant ébranlée par la situation et affrontait avec une surprenante résilience la montagne d’incertitudes qui se dressait devant eux.

Il hocha la tête à ses paroles et inspira une nouvelle bouffée de tabac. « Je ne saurais dire quoi de la faim ou du manque m’a rendu fou en premier. » dit-il en expirant la fumée. Harcelé par la sensation de manque, il avait été projeté aux frontières de la folie lorsqu’il avait erré seul à la recherche d’Elena au début de l’épidémie. Son esprit s’était effrité jusqu’à céder à l’appel d’une dangereuse colère qui avait transformé son affection pour elle en obsession. « J’aurais tué pour un paquet de clopes fût un temps. » commenta-t-il avec un froid détachement.

Nul doute que le sevrage qui se profilait serait une épreuve de plus. Un sourire fit frémir la commissure des lèvres de Valérian devant la répartie de la jeune femme. « Je n’en doute pas. » Il tourna ses orbes sombres vers la muraille de sapins qui se dressait dans leur dos. « Occupe-t-en dès que nous serons à l’abri. Emilie a de quoi désinfecter et panser ta plaie dans son sac. » Son coeur se serra douloureusement à la mention d’épouse d’Isha et il refoula au plus profond de lui-même son accablement. Pas maintenant. Le temps des deuils n’était pas encore arrivé : ils devaient rester forts pour l'heure et se consacrer à leur survie ; ou bien le sacrifice du jeune homme pour les siens aurait été vain.

Autour d’eux, les Exilés reprenaient leur souffle d'un air hagard. Ils semblaient être petit à petit heurtés par la réalité de cette catastrophe. Le choc et l’adrénaline se dissipaient en effet comme une nappe de brouillard dans leur esprit et les confrontaient à cette brutale réalisation ; tandis que la douleur et la fatigue les accablaient avec la force d’un coup de massue. Il fallait toutefois persévérer. Ils n’étaient pas encore tirés d’affaire. Pas encore.

« Nos têtes sont mises à prix. » expliqua Valérian à Lex en ramenant son regard vers elle. « Ils ne lâcheront pas l’affaire, non. Pas après avoir retrouvé notre trace ; et je ne serais pas étonné que nous ayons de surcroit des chasseurs de primes à nos trousses. » L’opportunité était bien trop alléchante pour qu’ils ne se lancent pas à leur recherche au coude-à-coude avec les soldats de New Eden : le gibier était lancé et la meute se précipitait dans une grande bousculade après lui.

Valérian hocha la tête devant l’approbation de la jeune femme et se tourna vers l’ensemble des Exilés. Ils s’organisèrent rapidement, se répartirent les différents sacs et prirent en charge les plus grièvement blessés d'entre eux. Enfin, lorsque chacun fut prêt, ils s’enfoncèrent dans la forêt. Ils ne pourraient pas aller bien loin compte tenu de l’état du groupe, mais suffisamment pour se mettre à l’abri. Aux côtés d’Axelle, le grec progressait en lançant des regards prudents autour de lui. Il tourna vers elle ses orbes fatigués lorsqu’elle l’interrogea quant à ses intentions. « Très bien. »

Il serra un instant les lèvres puis, rassemblant son courage, arbora un masque impavide, à l’épreuve des affres qui le tourmentaient. « Tu étais avec Oxana, n’est-ce pas ? » lui demanda-t-il soudain. « J’aimerais que tu me racontes ce qui s’est passé le soir de l’attaque du motel. Qu'as-tu vu là-bas ? Y a-t-il eu d'autres survivantes ? »



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 556
Sujet: Re: Welcome to the End ? x Valerian    Lun 10 Jan 2022 - 21:03

Ni l'un, ni l'autre. La soif. répond t-elle sobrement à sa question, haussant les épaules. L'un des derniers étés ou l'eau potable était devenue réellement rare, avait été une véritable torture à vivre. Et elle avait le mérite de lui retirer tout envie de s'en griller une, quand le soleil de plomb lui faisait miroiter des litres entiers d'eaux, sans jamais rien trouver d'autre que celle croupie de quelques endroits de la ville ou les égouts avaient rejoint l'air libre... J'ai tué pour moins que ça. Un mot déplacé, un geste de trop... Le regard du médecin sur les jeunes enfants, dans le camp de Jeshoa. Les menaces de Duke. Les souvenirs de ses actes violents remontent à la surface alors qu'elle croise le regard noir de Valérian, sans ciller. Pas spécialement fière, ni honteuse de son aveu. Simplement histoire de l'admettre, avant de baisser le regard vers le sol.

Hochant la tête à sa demande d'aller voir Emilie une fois en sécurité, notant moralement d'aller croiser la petite blonde une fois sûres qu'ils ne risquaient pas de se prendre une nouvelle roquette. La plaie à sa jambe pourrait bien supporter encore une marche, et elle n'était de toute manière pas du genre à se plaindre si vite que ça. Pas quand c'était important, du moins.

Leurs têtes étaient donc mises à prix. Enregistrant l'information alors qu'elle hochait de nouveau la tête pour faire signe qu'elle avait saisi le message, pas vraiment du genre à juger pour ça, avant qu'il n'annonce qu'il y aurait sans doute des chasseurs de prime, dans la longue liste de leurs nouveaux ennemis. J'vois le genre... L'avantage, c'est qu'on à un chien pas commode qui flaire à des kilomètres à la ronde, au besoin. Fallait bien se rassurer avec les moyens du bord, après tout. Et en quelques mois à peine, Samhain avait su montrer toute ses capacités. La chute du motel n'avait que renforcé sa haine envers les inconnus, en somme. Posant un regard sur le chien, venant caresser le haut de sa tête avant de le laisser aller de l'avant, flairer les environs sans qu'il ne semble méfiant sur l'avancée de leur trajet. Tant mieux.

Et si elle s'y attendait, les questions du leader ne tardent pas à fuser. Pinçant un court instant les lèvres, quand il évoque Oxana, et que la simple mention du prénom de l'ukrainienne lui plante une nouvelle fois une lame dans le coeur. C'est bien ça. Sa réponse est sobre, presque militaire, alors qu'elle attends la suite, dont elle redoutait de toute manière la venue. Son regard se ferme un instant pour faire le vide dans sa tête, ne conservant des données qu'elle n'a pas encore terminé d'encaisser, et qu'elle se doit pourtant d'étaler de manière froide et mécanique. Je n'étais pas là pour les protéger. c'était à peu de choses près, ce qu'elle avait formulé à Anton, avant de se laisser aller à noyer le peu de chagrin qu'elle s'autorisait dans l'alcool.

J'avais l'habitude de sortir Samhain et faire le tour du motel. Ce soir là, c'est que j'ai fais. J'me suis faite braquée par deux jeunes de New Eden. Ils devaient même pas avoir vingt ans, maintenant que j'y pense. peut-être même n'avaient-ils jamais tués, à ce moment là? C'est l'explosion qui m'a sauvé la vie. J'ai foncé dans la première ruelle, et j'ai récupéré ma moto. J'avais ... L'espoir un peu con, de revenir vers le motel pour essayer de sortir les filles de là. Mais le bruit et les flammes ont attirés les rôdeurs. J'ai pas pu m'en approcher avant l'aube. Et c'était sans doute là que le plus dur arrivait, maintenant qu'elle y songeait.

J'ai trouvé qu'une seule survivante. Mary Abigail, la petite de Johanna, je sais pas si ça te parle ? demande t-elle en relevant les yeux, avant de reprendre sur la même lancée. C'est elle qui m'a appris qu'Oxana était morte sur le coup. Ils ont visé sa chambre, elle aurait jamais pu survivre à ça. Toute puissante qu'elle ai pu être. MA m'a parlé de peut-être deux filles en vie. Sa soeur n'a pas pu passer les barricades, mais j'ai envie de croire que Joe est débrouillarde et qu'elle à pu s'en sortir. Mais en venant vous avertir... J'ai rien trouvé. Ni corps, ni vivants.

Seulement des cendres, et des cadavres trop anciens pour appartenir aux filles. Son regard se perd un instant sur le paysage, enfonçant loin dans son coeur le poids du remord qui pèse déjà trop sur ses épaules, et dont elle ne peut pas s'occuper pour le moment. Je me suis occupée d'elle en priorité. Je l'ai déposé dans un groupe sûr, avant de venir vous prévenir. Même si Rick avait tout fait pour l'en empêcher. Le deal, c'était que je revienne à temps pour les suivre vers le Sud, ils quittaient Seattle dans la foulée, et le timing était serré. et un sourire doux amer naît sur ses lèvres à cette idée. Ana-Lucia est sans doute déjà loin, de toute manière. Et elle ? Portée disparue. Histoire de changer un peu.

Marche ou crève, y'a qu'ça qui marche. J'suis certainement considéré morte à l'heure qu'il est. et si elle ne semble pas s'en émouvoir, cette sensation de déjà vue devient un peu lassante à force. Mais de toute manière, ils ont d'autres choses à discuter, que de s'apitoyer sur cet étrange sens de l'humour qu'avait toute personne apte à guider sa vie.

J'peux te décrire les deux qui m'ont braqué pour c'que ça joue. Et si j'étais pas dans le feu de l'action, je peux t'assurer une chose. Ces mecs comptaient pas laisser de survivantes. Ils étaient là pour nous brûler vive. Y'avait trop de puissance de feu pour une simple visite de routine...



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2752
Sujet: Re: Welcome to the End ? x Valerian    Sam 5 Fév 2022 - 22:09
Valérian détailla un instant Axelle puis, lentement, hocha la tête sans émettre de commentaire. Il n’y avait aucun jugement dans ses yeux ; seule une muette compréhension. Le grec avait en effet conscience des horreurs auxquelles cette nouvelle existence astreignait. Survivre impliquait désormais de s’affranchir d’une part de son humanité et de perpétuer une violence devenue monnaie courante. Ceux qui prétendaient le contraire se berçaient d’illusions ou bien étaient de rares privilégiés ayant bénéficié depuis le début de la protection d’autrui… quoiqu’après six années d’apocalypse, Valérian doutât que quiconque puisse avoir été entièrement préservé de cette gigantesque folie.

Lorsque Axelle mentionna l’avantage que représentaient les chiens, Valérian posa son regard sur Samhain et consentit avec réticence à hocher la tête. Il n’avait jamais apprécié la compagnie des animaux et toujours considéré avec répugnance la propension des chiens à baver et perdre leurs poils. La jeune femme avait cependant raison : Samhain et Bandit seraient d’une grande aide au groupe dans les semaines à venir.

Tandis que sa maîtresse lui grattait les oreilles, Samhain braqua soudain ses yeux noirs en direction de Valérian qui se raidit sensiblement, comme s’il avait craint que l’animal ait perçu ses pensées. « Pas commode ? C’est-à-dire ? » demanda-t-il alors d’une voix qu’il s’efforça de rendre dégagée, avant d’esquisser un sourire entendu. « Est-ce qu’il pourrait nous euh… arracher les couilles s’il nous surprenait à voler ses croquettes ? » plaisanta-t-il sans conviction tandis que le regard de l’animal le pénétrait avec une insistance toute particulière. Avec un jappement sec, Samhain bondit finalement sur ses pattes et les dépassa d'un pas décidé. Le grec se détendit aussitôt et porta une nouvelle fois sa cigarette à ses lèvres.

Le groupe se mit alors en marche et s’enfonça rapidement dans l’épaisse muraille de sapins. Ils progressèrent pendant de longues minutes dans un silence relatif. Les visages des Exilés étaient hagards, et chacun déployait des efforts considérables pour émerger de la brume qui engourdissait leurs esprits et ainsi rester alertes. Aux côtés d’Axelle, Valérian avançait à pas prudents.

Il rassembla finalement son courage et interrogea la jeune femme au sujet de l’attaque du motel. S’il se raccrochait à un espoir fébrile, comme à une prise traitresse au coeur d’un torrent, une peur glaçante grandissait rapidement en Valérian et précipitait les battements saccadés de son palpitant. Il redoutait la vérité autant qu’il désirait la connaître.  

Le grec tourna un regard surpris vers Axelle lorsqu’elle entama son récit. Je n’étais pas là pour les protéger, disait-elle avec amertume, et Valérian serra les lèvres : la jeune femme était de toute évidence rongée par la culpabilité. Il ne dit cependant mot et l’écouta relater le récit de cette nuit fatidique. Le grec hocha machinalement la tête à l’évocation de Johanna puis, aussi brusquement que s’il avait été frappé, se raidit lorsque la vérité qu’il avait tout ce temps redoutée tomba comme un couperet. Son souffle s’échappa d’entre ses lèvres et Valérian eut l’impression que le sol se dérobait sous lui. Il entendait désormais à peine Axelle. Il était encalminé dans un moment, hors de cette forêt.

Oxana était morte.

Hébété, le grec revint au bout d’un instant à lui, et récupéra en cours le récit d’Axelle. Il lui lança un regard déconcerté, comme s’il peinait à saisir le sens de ses paroles. « Espérons qu’ils aient réussi à fuir la cité d’Émeraude… » ânonna-t-il finalement au sujet des compagnons de la jeune femme. Ils firent quelques pas supplémentaires et Valérian reprit : « le Motel représentait tout ce qu’exécrait New Eden : un lieu de débauche où les femmes s’étaient émancipées de toute autorité masculine pour devenir maîtresses d’elles-mêmes. Votre simple existence représentait une insulte aux yeux de ces salopards ; jamais ils n’auraient toléré votre présence à Seattle. »

Ils marchèrent une nouvelle fois en silence. Autour d’eux, la forêt était immobile, comme si elle avait été plongée dans une profonde léthargie. Le grec secoua finalement la tête. « Je n’arrive pas à croire qu’elle soit partie. » avoua-t-il soudain d’un air désemparé. « C’est idiot, mais elle m’avait toujours semblé invincible. Plus forte que quiconque que je connaisse. » Et Oxana l’avait été, à bien des égards.

Valérian lança un regard de biais à Axelle. « Est-ce que tu… tu étais proche d’elle ? »



- Oh boy, your eyes betray what burns inside you -

Awards 2020/21:
Revenir en haut Aller en bas  
Axelle Muldoon
Axelle Muldoon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 556
Sujet: Re: Welcome to the End ? x Valerian    Lun 7 Fév 2022 - 21:49

Comme bon nombre, entendre que Samhain n'était pas commode avait tendance à inquiéter les foules. Relevant un sourcil faussement moqueur à l'attention du méditerranéen, penchant un bref instant la tête en le laissant théoriser ce que Samhain serait capable de faire. Il pourrait. Si j'lui demande. Hein Samhain ? prend-elle son animal à parti avec douceur, venant effleurer la pointe de ses oreilles avant de reprendre plus sérieusement à l'attention de Valérian. T'as rien à craindre. Il est dressé, et il fera rien sans accord. Elle n'avait pas passé des mois à le dresser à l'attaque pour que le berger allemand ne cède à ses pulsions. Mais évoquer ces longues heures au Motel ne feraient que lui serrer d'avantage le coeur. C'est donc en silence qu'elle reprend aux côtés du Grec, avant de se décider à expliquer dans les grandes lignes ce qu'elle sait du sort des filles. Du moins, de ce qu'elle à pu glaner comme informations, à défaut d'être présente.

Haussant les épaules à cette possibilité que le groupe ait pu quitter la ville, reprenant. C'est sûr et certain. Leur chef est pas du genre à attendre. Elle à dû mettre les voiles quelques heures à peine après mon départ. elle les avait encouragé de toute manière. Contre le gré de Rick. Mais au moins ? Leur vie était sauve. Ecoutant la remarque de Valérian concernant la représentation du motel, haussant les épaules. Si le ton était juste, il n'empêchait. Toutes ces vies, perdues. Brûlées en cendre au même titre que les sorcières de Salem, sans même l'ombre d'un procès ridicule. Des années de survie, détruite en plein vol, pour la simple susceptibilité d'un groupe visiblement trop frustré pour accepter que des femmes puissent se débrouiller sans eux. Même, pire. En faire leur gagne pain. Et à cela, elle n'avait rien à dire.

Préférant plutôt continuer en silence, jusqu'à ces mots qui vinrent rouvrir une plaie qu'elle s'évertuait à garder scellée.

Moi non plus. Oxana représentait non seulement la proue du motel, mais pas seulement. Elle était l'icône d'un groupe de femme en parfaite autonomie, dont le simple nom mettait en garde. Sa violence n'était que le résultat d'une liberté que des hommes avaient tenté, avant d'être remis drastiquement à leur place. Et si Oxana pouvait être misandre, elle avait fait bien plus en quelques années pour les chiens errants comme elle, que les hommes avaient pu faire.
Silencieuse, avant de sentir le regard de Valérian sur elle. Avait-elle bien connu Oxana ? Un rire bref et sans joie s'échappa de ses lèvres, soupirant doucement.

Proche, je ne sais pas. Mais on à eu un gros passif commun. Certaines choses ne seraient jamais connues. Personne ne connaîtrait jamais les prémices de la reine du motel. Par respect pour sa mémoire.

Je l'ai connu avant le motel. Le No Man's Land commençait à exister, à l'époque. La safe zone ou j'étais venait de tomber, et ... J'étais plus proche de l'agonie que de la survie. On s'est entraidées un temps, mais y'avait trop d'souvenirs que j'arrivais pas à accepter. J'ai faillit buter un mec qui se prenait un peu trop pour le roi, et j'ai quitté la ville sans me retourner.

Duke. Elle avait proposé à Oxana de régler le problème. De le tuer sans réfléchir, pour qu'elle retrouve une liberté. Et si elle ne s'était pas interposée, sans doute qu'elle l'aurait fait. Mais Duke avait eu gain de cause, et l'idée de toute rédemption avait disparue avec les décombres du lycée Garfield. Son regard fuit celui du méditerranéen, alors qu'elle sent ses yeux la brûler. Il y avait cette maudite crise de panique qu'elle avait étouffé quelques heures après le motel qui menaçait toujours de revenir, quand la fatigue et les souvenirs du lycée se retrouvaient liés. Mais elle n'avait pas le temps pour ces choses là. Pas avec la priorité de trouver un endroit ou se reposer. Attendant quelques secondes que ses yeux s'assèchent, avant de reprendre.

Je suis revenue en ville au début de l'année dernière, avec une moto quasi à sec et un couteau. J'y ai trouvé une Oxana reine des lieux. A son maximum. Et malgré les années, elle m'a tendu la main. Alors... Je sais pas, si on étaient proche. Mais j'sais qu'elle à eu un impact important dans une grosse partie de ma vie.

Et c'était ce qui faisait le plus mal. Chaque personne qui avait un jour eu une place important dans sa vie, finissait par disparaître. S'en rendre compte ne faisait que rouvrir de vieilles blessures, alors qu'elle revient tirer sur sa cigarette, lâchant dans un souffle de nicotine les derniers souvenirs qu'elle doit se forcer à brûler pour continuer d'avancer. Encore un peu.

Et toi ? T'as l'air bien renseigné pour un mec. Tu la connaissais bien ?

Et surtout... Il y avait une autre question en suspens. Qui lui brûlait les lèvres. Pinçant les lèvres, avant de se décider à demander au leader de ce nouveau groupe qui l'avait récupéré.

Ecoutes, j'suis pas du genre à me mêler des affaires intimes mais... T'as des nouvelles de Reese ? Et pour lui éviter toute surprise, juge t-elle bon de rajouter. On s'est jamais vu toi et moi.Mais Reese est une des premières filles dont j'ai fait la rencontre à mon retour. On s'est rapidement liées, et ton prénom est survenu plusieurs fois dans la conversation. J'connais pas beaucoup d'Valérian qui gèrent un groupe, pour penser qu'elle me parlait de quelqu'un d'autre.



  
 
"It does not matter what kind of vibe you get of a person. Cause nine times out of ten, the face they’re showing you is not the real one" (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Welcome to the End ? x Valerian    
Revenir en haut Aller en bas  
- Welcome to the End ? x Valerian -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: