The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   Mar 14 Déc 2021 - 19:30


Here, in the calm after the storm



New Eden - rp suivant les trouble-fêtes du mariage de Neela & Min-Oh | Elijah & Hoani





Je savoure l'air frais sur le chemin du retour, mille pensées fourmillant dans ma tête. J'ai dû laisser Ela chez elle, une fois calmée, sa crise de panique pourtant encore à vif dans mon esprit. Je peux sans peine comprendre les circonstances qui l'ont plongé dans une telle angoisse, mais je cherche encore à comprendre le pourquoi de ses excuses répétées. Il faudrait que je prenne sérieusement le temps d'échanger avec elle. Mais je suppose que ce temps viendra vite, étant donné son invitation soudaine, à dîner avec elle et son futur époux, Luther.

Je grimace en songeant au docteur, mais me mesure aussitôt, pressant le pas pour revenir sur les lieux du mariage de Min-Oh et Neela. J'ai dû mal à réaliser comment tout a pu dégénérer d'un coup, et j'ai un pincement au cœur pour les époux. Le mariage, qui se profilait sous de bonnes auspices, s'est terminé en une véritable catastrophe. Quand je pense qu'Elijah a carrément dû calmer River avant qu'il n'aille trop loin. Et encore une fois, ce genre de raclure va s'en tirer sans aucune difficulté. Putain de communauté. Je soupire, mais essaye de me concentrer sur autre chose. Comme sur... cette demande. Oh bon sang, je dois réellement voir Elijah. Tout est allé si vite, c'est à peine si j'ai eu le temps d'assimiler mon nouveau statut. Engagée au seul et unique homme auquel je dévoue une confiance aveugle. Je le cherche d'ailleurs du regard à mesure que je me rapproche de ma destination, celle quittée il n'y a même pas une heure. Je peux déceler des paroles de quelques gens qui quittent tardivement la cérémonie, probablement confus de la marche à suivre après un tel bordel. Mais bon, je ne doute pas que les mariés ont dû se réfugier ailleurs de leur côté aussi, alors à quoi bon demeurer plus ici ?

Marquant un temps d'arrêt, je me hisse sur la pointe des pieds pour observer le plus largement possible les environs.  « Elijah ? » J'hèle, incertaine, ne parvenant pas à discerner sa silhouette parmi celles encore présentes. Est-il seulement revenu ici ? Peut-être est-il encore en train de gérer River. Les épaules quelque peu rabattues, je continue malgré tout d'avancer, alerte, entrechoquant des personnes en mouvement sans vraiment leur prêter attention. Peut-être bien que mon idée de retourner au mariage pour revoir le cinquantenaire est ridicule, après tout, rien ne nous oblige à rester l'un près de l'autre en toute occasion. Pourtant, je ressens le besoin de lui parler. De me vider l'esprit aussi, en sa compagnie. On en a bien besoin, et on l'a bien mérité aussi, non ? « Mince, il est où ? » Je peste, entre mes dents, massant ma nuque d'un air las. Incapable de trouver mon... fiancé, si ce n'est pas beau ça. Mais je ne m'avoue pas vaincue, et réitère mon apostrophe, haussant le ton tout en marchant d'un pas vif, bien décidée à retrouver cet allié auquel je ne cesse, finalement, de m'accrocher.

Ⓒslytbitch.



✧ Now I'm gonna settle the score ✧

I never believed that I would concede, and get myself blown asunder. You strung me along, I thought I was strong, But now you have pushed me under. I've opened my eyes and counted the lies and now it is clearer to me. You are just a user and an abuser, and I refuse to take it. | Muse
Revenir en haut Aller en bas  
Elijah Hawksley
Elijah Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 666
Sujet: Re: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   Sam 18 Déc 2021 - 1:12
C’est dans un lourd silence qu’Elijah accompagne River jusqu’au commissariat: vu la situation, parler serait contreproductif, et de toute façon le cinquantenaire n’a même pas envie de le faire, pas avec ce dernier en tout cas. Si le comportement de son collègue l’a tout d’abord étonné, car il ne le pensait pas capable de faire de telles choses, il est désormais plus agacé qu’autre chose: comment avait-il pu autant se laisser aller ? Pourquoi avoir fait ça ? Pourquoi s’abaisser au niveau d’Alec et sa bande de minables ?  

Il n’est d’ailleurs pas le seul à être étonné. Lorsqu’il confie River aux deux gardes présents à l’entrée, afin qu’ils se chargent de le placer en garde-à-vue, ces derniers ne cachent même pas leur stupeur, peinant à croire que le Sergent puisse se retrouver dans une telle situation. Cependant ils obéissent sans rien dire, gardant leurs interrogations pour plus tard: très rapidement, la nouvelle fait le tour du commissariat, et elle sera sans aucun doute connue de tous d’ici quelques heures. Tout se sait si vite, à Walla Walla…

Elijah répond brièvement à leurs questions, sans entrer dans les détails: il n’a pas envie de s’attarder sur le sujet, et ne le cache pas non plus. Ses deux collègues comprennent et n’insistent pas, le laissant partir: ce n’est qu’une fois dehors qu’Elijah lâche un long soupir. Enfin du silence. Désormais seul, il profite du calme des alentours pour se calmer un peu: inutile de ressasser les événements de cette cérémonie désastreuse, maintenant que le mal a été fait. Autant se concentrer sur autre chose… comme sur sa fameuse demande, tiens.

Tout ne s’est pas passé comme il l’avait imaginé, mais globalement c’était une réussite: au fond, qu’importe ce que les gens ont pu en penser, le tout c’était qu’ils en soient témoins. Rien de plus. Il faut que je retrouve Hoani par contre… Ils n’ont pas eu l’occasion de discuter, avec l’arrivée des babouins: autant retourner sur les lieux du mariage pour voir si elle y est toujours non ? Comme ça, ils pourront peut-être en parler. Néanmoins, l’idée lui paraît quelque peu absurde, à mesure où il se approche de sa destination: après tout, presque une heure s’était écoulée depuis son départ… Et pour le moment, il ne l’aperçoit pas.

Bon sang Elijah, c’est ridicule. Si elle n’est pas là, ils auront de toute façon l’occasion de se recroiser le lendemain: mais non, quelque chose le pousse à continuer de la chercher. Peut-être est-ce ce besoin de lui parler, là maintenant: après tout, se vider l’esprit en sa compagnie est plutôt efficace… Puis soudainement, il entend son nom: quelqu’un l’appelle un peu plus loin, et bien sûr il reconnaît sans problème à qui appartient cette voix. Hoani. Il la voit un peu plus loin, et elle semble bien décidée à le retrouver. Lorsqu’elle se rapproche de lui, apparemment sans vraiment l’apercevoir, il a un sourire. Je suis là.

Cette situation, tout comme la surprise qu’il lit sur le visage de sa fiancée, a le don de l’amuser: il tente tout de même de reprendre un peu de son sérieux, malgré son sourire qui s’est agrandi. Apparemment on a eu la même idée. C’est d’ailleurs plutôt cocasse, qu’ils aient tous les deux pensé à revenir ici pour se chercher l’un l’autre: au moins, cela ne leur aura pas pris trop de temps. C’est étrange de voir cet endroit aussi calme après… tout ça.  

Il regarde les environs, puis Hoani. Tout le monde est parti. Tant mieux. De toute façon après cette fin désastreuse, il n’y avait plus que ça à faire, que ce soit pour les invités ou même pour les mariés. Ils devraient peut-être en faire de même... Je te raccompagne chez toi ? On pourrait en profiter pour… parler là-bas. Si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   Mar 11 Jan 2022 - 19:43


Here, in the calm after the storm



New Eden - rp suivant les trouble-fêtes du mariage de Neela & Min-Oh | Elijah & Hoani





C’est grotesque, Hoani. Je me sermonne intérieurement, songeant qu’il est certainement vain de chercher Elijah sur les lieux que tout le monde a eu hâte de quitter. Pourtant, je continue ma quête, l’esprit occupé par mille et une pensées. Si bien que lorsqu’une voix distincte perce mes songes, j’ai un sursaut qui trahit ma surprise. Me retournant prestement, je me retrouve nez à nez avec l’homme recherché, un léger rictus creusant ses traits. Levant les yeux au ciel, je retiens un discret rire, prenant le temps de retrouver ma respiration quelque peu saccadée. « Oh put... Je ne te pensais pas aussi près, tiens. » Je n’avais pas pris conscience de sa proximité, probablement trop remuée pour tilter que parmi les personnes croisées se trouvait justement mon futur mari. Secouant la tête de dépit, je finis par soupirer, m’excusant auprès de l’heureux élu. Un sourire plus sincère vient enjoliver mon visage tandis que je rejoins le commentaire d’Elijah. « Il faut croire que les grands esprits se rencontrent. Je n’étais pas certaine de te trouver ici, mais je me suis dis que ça valait la peine de vérifier malgré tout. Je suis contente que tu sois là. » Et c’est on ne peut plus vrai. Sa présence me rassénère, et j’oublierai presque le temps écoulé à calmer les uns et les autres, sans compter mes propres nerfs. C’est un miracle que personne d’autre n’ait craqué au mariage de Neela et Min-Oh, aujourd’hui. Il doit lire dans mes pensées, d’ailleurs, et j’appuie bientôt le milicien d’un hochement de tête. « Hmm, ce n’est plus le calme avant la tempête, mais après. C’est bizarre. » Mais surtout nécessaire. De la tranquillité, enfin. Depuis combien de temps n’avons-nous pas connu ça ? Le peu de calme que nous rencontrons ne dure jamais bien longtemps. Et il y a fort à parier que ce sera encore le cas aujourd’hui.

Mes iris parcourent la scène, de crime presque, et j’ai une moue désolée qui se dessine. Tout le monde a déserté, personne n’a voulu s’éterniser à un endroit non pas synonyme de bonheur mais bien de l’inverse. Quand je disais que le mariage n’avait plus rien de sacré, New Eden a réussi à tourner des vœux en une gigantesque foire animale. Quel désastre, quelle farce surtout. Mes poings se serrent machinalement mais mes muscles se détendent sitôt qu’Elijah propose de me raccompagner à la maison. Je le regarde un instant, en silence, mes pupilles sondant les siennes, me remémorant sa demande en un éclair. Oui, il faut qu’on parle. « Deal. » Je réponds, ne trouvant pas la force de m’étendre plus. Pas là, pas dehors, pas avec les oreilles qui traînent. Il y a beaucoup à dire, sur énormément de choses. Et puis, entre Elijah et moi, on dirait que c’est devenu une habitude de se réfugier dans ma maison pour parler en toute confidence. Ainsi, le trajet du retour s’opère dans un silence bienséant, presque réparateur. Je pourrai interroger Elijah sur River, sur ce que les autres ont pu dire en le voyant débarquer, prêt à le foutre en cellule, mais je n’ai pas envie de ça. Je veux juste profiter de l’instant présent, me vider la tête tout en marchant tranquillement aux côtés d’une personne en laquelle j’ai confiance. C’est fou à quel point les choses ont pu changer, depuis l’arrivée d’Elijah. Moi qui étais si haineuse des autres, des hommes en particulier, voilà qu’il aura quelque peu transformé ma vision des choses. C’est certainement un mal comme un bien, dans une communauté comme celle-ci, mais au bout d’un moment, il faut bien que j’apprenne à me fier aux bonnes personnes. C’est une question de survie, après tout.

Nous parvenons enfin à l’habitation tant attendue et je m’empresse d’ouvrir la porte, m’effaçant pour laisser passer Elijah en une mimique amusée. « Après vous, très cher. » La galanterie inversée fait son petit effet et je referme la porte derrière nous, reposant le châle qui couvrait mes épaules au mariage nonchalamment sur un dossier de chaise, tandis que je me dirige vers la cuisine afin de faire chauffer de l’eau. Par réflexe du moins, car je m’arrête dans mon geste, zieutant l’homme désormais habitué des lieux : « J’allais te proposer un thé, mais je suppose qu’on peut trouver mieux comme remontant. » Malheureusement, je ne possède pas d’alcool, interdiction oblige, alors je sors le grand jeu, bouteille à la main : « Un jus ? » Je pourrais rigoler de cette situation, en dépit du fait que cela soit tout bonnement absurde que même certaines de nos ressources au sein de notre refuge nous soient interdites, et un début d’alégresse illustre mon visage alors que je rejoins Elijah au salon, deux verres et le jus à la main. Nous nous asseyons, prenant nos aises, savourant ce liquide qui n’a rien d’extraordinaire, mais qui a le mérite, au moins, d’adoucir l’amertume qui a pu entraver nos gorges ce soir. Et pendant un instant, il y a juste ça. Cette saveur, ce baume qui réchauffe, très délicatement, nos cœurs. Avant qu’enfin, l’un de nous ne prenne la parole. Moi me râclant la gorge, soufflant tout doucement : « Alors comme ça... c’est officiel, hein ? » Je ne sais comment tourner la chose, comment entamer la discussion. J’improvise, observant de biais le cinquantenaire, si naturel à jouer la comédie. Trop naturel, même, pour notre bien à tous les deux.

Ⓒslytbitch.



✧ Now I'm gonna settle the score ✧

I never believed that I would concede, and get myself blown asunder. You strung me along, I thought I was strong, But now you have pushed me under. I've opened my eyes and counted the lies and now it is clearer to me. You are just a user and an abuser, and I refuse to take it. | Muse
Revenir en haut Aller en bas  
Elijah Hawksley
Elijah Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 666
Sujet: Re: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   Jeu 3 Fév 2022 - 18:02
Ce n’est pas grave, répond-t-il à ses excuses, sans vraiment s’en formaliser. Je viens seulement d’arriver. Et puis… Tu semblais être particulièrement décidée à me retrouver. La surprise d’Hoani et sa réaction en le voyant ont clairement le don de l’amuser, si bien qu’il ne peut s’empêcher de la taquiner. Lorsqu’elle lui avoue ne pas être certaine de le retrouver ici, il a de nouveau un sourire. Eh bien, me voilà ! Il reprend ensuite un peu de son sérieux, hochant légèrement de la tête: il ne pensait pas non plus la retrouver ici, pensant qu’elle était sûrement déjà partie depuis un moment, ce qui aurait été tout à fait normal. Moi aussi, avoue-t-il, lorsqu’elle dit être contente de le voir ici.

Cette colère, qu’il ressentait depuis un moment déjà, est finalement un peu retombée: il l’oublierait presque, maintenant qu’il se retrouve seul avec Hoani: mais très honnêtement, il ne sait pas comment il a fait pour garder son calme, surtout face à la tournure catastrophique que le mariage prenait. Si cela avait duré plus longtemps, nul doute qu’il n’aurait pas pu s’empêcher de lancer une remarque acerbe à cet imbécile d’Alec… Mais qui sait comment tout ceci aurait tourné. En espérant que ce calme dure un peu plus longtemps, cette fois-ci… Même si clairement, il n’y croit pas vraiment. Il se passe tellement de chose dans cette foutue ville, qu’il ne serait pas étonné de voir une nouvelle catastrophe se produire: et y penser l’épuise déjà.

L’endroit est désormais totalement vide, déserté de toute autre présence humaine: il ne reste plus qu’eux, et le silence les accompagnant. Le regard d’Elijah, lui, se ballade un peu sur cette scène s’étalant devant eux: il n’a pas l’impression de voir un endroit de mariage, mais plutôt… une scène de crime, oui. Un endroit quitté à la hâte, abandonné, et qui ne reflète en rien un moment heureux. Bon, ce serait mentir de sa part de dire qu’il voyait cet espace de fête positivement, mais en tout cas, il était vecteur de joie pour une bonne partie des personnes présentes. Ce qui n’est bien sûr plus vraiment le cas. Alors, lorsque Hoani accepte finalement qu’il la raccompagne, il entame déjà la marche vers la maison de cette dernière, désireux de quitter rapidement cet endroit.

La marche se déroule dans le calme, sans qu’aucun des deux ne prononce un seul mot: ils n’en ressentent d’ailleurs pas le besoin, profitant simplement de l’instant présent, silencieusement, l’un à côté de l’autre. Ce moment permet à Elijah de se vider un peu la tête, et de tout simplement… penser à rien. Pour une fois, il n’entend pas le flux incessant de ses pensées, ce qui est assez inhabituel pour lui. Mais aussi reposant. Après un petit moment de marche, ils arrivent enfin chez Hoani: cette dernière s’empresse d’ouvrir la porte, et s’efface un peu, pour le laisser passer. Sa mimique, ainsi que la galanterie inversée, le font directement rire. Merci chère madame, vous êtes si galante !

Puis il entre sans tarder, regardant Hoani fermer derrière eux avant de se diriger vers la cuisine. Lui se contente de jeter un coup d’œil curieux un peu tout autour de lui: rien n’a vraiment changé depuis sa dernière venue, même les quelques objets traînant par-ci par-là… Nooon, tu ne vas pas commencer à vouloir ranger alors que tu n’es pas chez toi, quand même ? Il s’arrête un instant. Roh et puis zut.  Il est en train de remettre un objet à sa place, quand Hoani lui propose une autre boisson que leur thé habituel. Oh, et quel genre de remontant ? demande-t-il, faisant mine de rien. Évidemment il sait qu’il ne s’agira pas d’alcool, mais eh, la question se pose quand même ! Ca fera quand même l’affaire. Même si actuellement, il a bien plus envie d’un verre de vin. Voir d’une bouteille entière.

Sans attendre, il s’installe dans le salon: Hoani le rejoint un petit peu après, bouteille et verres à la main. S’asseyant à son tour, elle prend le temps de les servir: il la remercie, et savoure sans trop tarder la boisson, aussi silencieux que durant leur marche. Mais il sait que bientôt, une discussion s'imposera, et étrangement… Il ne sent pas autant assuré que d'habitude: s'exprimer publiquement lui paraît bien plus facile, tout à coup. Après un moment où personne ne dit rien, c’est finalement Hoani qui se lance. Effectivement… ça l’est. Serait-ce l’ombre d’une hésitation, qui vient d’apparaître chez Elijah ? Sûrement, oui, même s’il aimerait bien faire en sorte que cela ne se voit pas. Il détourne un instant le regard. Ce n’était pas trop inattendu, j’espère ? demande-t-il ensuite, soucieux de savoir comment elle l’a vécu.

Car il se soucie réellement d’elle, au-delà de cette comédie à laquelle ils se sont accordés: sinon, il ne lui poserait pas cette question. Il ne serait sans doute même pas là, à lui parler, s’il n’y avait qu’un mariage arrangé entre eux. Mais il l’apprécie, tout comme il lui voue une confiance presque aveugle, bien que cela puisse paraître complètement insensé.  Au moins, avec ça, on peut être sûrs que la nouvelle va se répandre, ajoute-t-il avec un léger sourire, après un instant de silence. Il regarde de nouveau Hoani, jaugeant sa réaction.



Darkness is your candle.
Elijah Hawksley ☽ People will do anything, no matter how absurd, in order to avoid facing their own souls. One does not become enlightened by imagining figures of light, but by making the darkness conscious.
Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   Jeu 24 Mar 2022 - 21:37


Here, in the calm after the storm



New Eden - rp suivant les trouble-fêtes du mariage de Neela & Min-Oh | Elijah & Hoani





Les verres encore en mains, je jauge brièvement Elijah, que je vois ranger un quelconque objet un peu mal positionné là par hasard, haussant un discret sourcil. Je ne réagis toutefois pas, amusée de voir qu’il n’a décidément pas perdu l’œil pour repérer ce qui n’est pas à sa place chez moi. Ce n’est pas la première fois que je le vois remettre mes affaires, parsemées dans la maison sans que je prenne réellement le temps de les remettre à leurs places originelles. Cela ne me formalise pas outre mesure, c’est assez rare que cela arrive après tout, quoi que je sois loin encore de visualiser ce qu’une vie commune entre nous deux pourrait ressembler. Je suis surtout loin de me faire à l’idée que d’ici peu, nous devrons tout partager. On pourrait croire qu’on est fait pour ça, pourtant. D’abord, la vie commune, ça nous connaît, de par nos premiers mariages respectifs. Mais aussi parce que, eh bien, il faut l’avouer, depuis nos retrouvailles fortuites ici, nous formons une bonne équipe. Un duo qui pourrait être improbable mais qui est pourtant logique, finalement. Du moins, je ne vois pas spécialement les choses autrement. Malgré tout, je ne suis pas encore prête à me représenter à la maison avec lui, nos enfants sous le bras. D’ailleurs, ne peux retenir une grimace de s’illustrer en pensant au fameux mot – enfant – et je me reprends vivement. Le réflexe est plus fort que moi, je le regrette instantanément. Mais c’est juste… compliqué de réagir autrement, et mes efforts sont loin d’être encensés ces derniers temps. J’ai même l’impression que je passe plus de temps au bras d’Elijah à assister à un mariage différent tous les jours qu’à m’occuper de ces deux êtres qui sont sortis de mon ventre.

En soupirant, je secoue la tête, virant bien vite toutes les pensées négatives de mon esprit, pour mieux me concentrer sur mon partenaire. Les plaisanteries échangées, le jus coulé dans nos verres, sans être aussi attractif qu’une boisson alcoolisée qui nous fait tant défaut, il y a une accalmie qui nous fait oublier momentanément tout nos soucis. C’est temporaire, bien sûr, encore que la mention de la déclaration ne trouble pas notre quiétude pour autant. C’est d’abord un constat que j’exprime, sans appuyer une émotion plus qu’une autre, avant de me mordre la langue, encore quelque peu étourdie par ce rendu officiel des choses. Je susurre doucement en regardant mon verre, plissant le front pour mieux prononcer les mots qui peinent à transparaître le ressenti exact. Moi-même, je ne sais précisément ce qui me traverse. « Non, non. Enfin… je ne peux pas dire que j’étais réellement prête à ce que ça se passe ce soir, mais au moins on pourra difficilement douter de la véracité de ta demande. Ma réaction était plus que sincère, pour une fois. » Un léger sourire accompagne mon propos, et je relève mes iris vers mon interlocuteur. Certes, le mariage n’a jamais été un sujet anodin. Nous ne pouvons couper aux règles de la communauté, et avons de ce fait abordé le sujet à maintes reprises. Cependant, aucune date n’avait été réellement fixée pour franchir le pas. Le temps était certes compté, mais à ce point-là. Ou peut-être que je préférais l’ignorer. « Faire une demande de mariage à… un mariage, il fallait oser. Tu aurais presque volé la vedette à Neela et Min-Oh. » Du moins s’il n’y avait pas eu l’intrusion véhémente des Dalton du pauvre, qui ont senti le besoin de s’accaparer l’événement et afficher leur affreuse supériorité à toute l’assemblée présente.

Je serre quelque peu mon verre en pensant à cette dégringolade, la soirée ayant tourné au vinaigre, et tâche de revenir au moment présent. Mon souffle se coupe quelque peu et j’admets, la voix rendue un peu rauque : « Bon sang, je sais qu’on en a déjà discuté mais… pfiou, ça me fait bizarre de me dire que nous sommes engagés. » Secouant la tête, j’avale une gorgée, essayant d’éclaircir le fonds de ma pensée : « Je veux dire, je sais que c’est New Eden, que c’est une obligation mais il y a quelque chose qui rend ça plus… je ne sais pas, compliqué, spécial aussi ? Toi et moi, mariés, alors qu’on l’a tous deux déjà été et qu’il y a tant de choses qu’on a dû éprouver. C’est juste… » Irréaliste ? Je me tais, baissant mes iris vers cet anneau qui orne mon doigt. Celui offert par une figure de mon passé, presque une ombre qui s’évanouit un peu plus dans les airs à chaque jour qui passe. William. Pas un jour ne s’écoule sans que je repense à ce que nous avions vécu. Avant la fin du monde, si je puis dire, tout était parfait entre nous. Et puis, les morts se sont relevés, et certains visages ont changé. Ou peut-être que des facettes enfouies en chacun d’entre nous ont simplement été un peu plus éclairées ? Qu’importe, finalement, car me voilà au-devant d’une union improvisée, prête à éclipser le monde d’avant en un claquement de doigts. Plus encore, malgré le contexte, malgré les circonstances, elle fait surtout bien trop sens. Et c’est probablement ça, le plus bizarre entre nous. Qu’il y ait tant de cohérence dans cette décision, mûrement considérée. Car elle est purement rationnelle, n’est-ce pas ? « Excuse-moi, je ne veux pas m’appesantir et crier à la nostalgie, je ne pensais pas que ta demande me ferait, hum, autant méditer, dirais-je. » Je souris, plus attendrie. « Et maintenant, comment ça va se passer pour nous deux ? Parce qu’il va falloir… réaliser tout ça, désormais. Pour de vrai. » Ce n’est plus hypothétique. Car on le sait, il n’y a pas de retour en arrière possible, à Walla Walla.

Ⓒslytbitch.



✧ Now I'm gonna settle the score ✧

I never believed that I would concede, and get myself blown asunder. You strung me along, I thought I was strong, But now you have pushed me under. I've opened my eyes and counted the lies and now it is clearer to me. You are just a user and an abuser, and I refuse to take it. | Muse
Revenir en haut Aller en bas  
Elijah Hawksley
Elijah Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 666
Sujet: Re: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   Jeu 31 Mar 2022 - 13:19
Finalement, après un long instant de silence, la conversation est finalement lancée par Hoani: et le premier sujet abordé est bien évidemment la fameuse demande en mariage. Elijah, qui contrairement à d’habitude se voyait encore un peu profiter du silence, semble avoir un peu perdu de son assurance habituelle, bien qu’il fasse de son mieux pour ne pas trop que cela se remarque. Tant mieux… Il la regarde de nouveau. Enfin je veux dire, c’était prévu ainsi. Rien de très étonnant venant d’un homme ayant l’habitude de tout prévoir. Tout organiser. Exactement. Il aurait été difficile de faire plus crédible, je pense, commente-t-il simplement. Au final, c’est le plus important: que tout le monde n’y ait vu que du feu. Néanmoins ces pensées s’éloignent assez vite de son esprit aux derniers propos de sa désormais fiancée.

Cela se voyait, que ta réaction était sincère. Il a un sourire. Je n’aurai pas pu en douter. Tout simplement car il sait distinguer les moments où elle joue la comédie, de ceux où elle se montre sincère. Après tout, ils ne se connaissent pas non plus depuis hier, il n’est donc pas très difficile pour lui de remarquer les différences entres ses deux façons d’être. Difficile néanmoins d’oublier tout le sérieux du sujet: car si tout ceci a eu lieu, c’est bel et bien à cause de l’obligation de se marier… La remarque d’Hoani lui arrache un sourire d’autant plus amusé. Oui, ça l’était totalement. Il ne peut pas non plus le nier: c’était effectivement osé. Mais je ne l’aurai jamais fait sans avoir l’autorisation des mariés, ajoute-t-il ensuite. Au final, cette demande en mariage se reposait principalement sur le choix des deux concernés.

Le presque lui rappelle bien évidemment l’arrivée d’Alec et de ses babouins, gentiment accompagnés par River: autant dire qu’il chasse assez rapidement cette pensée de son esprit, n’ayant aucunement envie de s’attarder de nouveau là-dessus. Le silence retombe un long instant, et il en profite pour finir son verre, tandis qu’Hoani reprend finalement la parole. Autant dire qu’il comprend tout à fait ce à quoi elle veut en venir. Si, je vois tout à fait ce que tu veux dire. Son regard se pose ailleurs un certain moment, presque fuyant. En discuter est toujours plus simple que de… franchir le pas, disons. On a tendance à oublier ce que cela implique ensuite, dit-il d’un ton légèrement pensif. Il a la forte impression de ne s’en rendre compte de tout ça que maintenant, alors qu’au final, il est au courant depuis bien longtemps.

C’est… tu as raison. Non, il n’arrive définitivement pas à mettre des mots sur cette situation qui lui paraît bien particulière, surtout quand il a la forte impression de ne pas tout comprendre. Son regard se pose ensuite sur la bague toujours présente autour de son doigt: elle est comme le rappel d’un passé lointain, mais aussi d’une personne à laquelle il continue de penser, malgré les années. Certes, les souvenirs deviennent de plus en plus flous à mesure que le temps passe, mais il est difficile d’oublier ces cinq années de vie commune avec Alison: pas quand elles ont été synonyme de bonheur. D’autant plus qu’elle était l’une des rares personnes à réellement le comprendre… Après sa mort, il s’était promis de ne pas se remarier, quoiqu’il puisse arriver. Mais visiblement, le destin en avait décidé autrement. Ou plutôt, on ne lui laissait pas vraiment le choix.

Pour autant, cette future union quelque peu improvisée… semble faire bien trop sens, quand il y pense. Les choses auraient pu être plus compliquées, surtout dans une telle situation, et pourtant tout paraît si cohérent… Mais cette décision est purement rationnelle, non ? Ce n’est rien… Il a un sourire, tandis qu’il la regarde de nouveau. Effectivement, c’est on ne peut plus réel, désormais. Il a un instant de réflexion, durant lequel il reste résolument silencieux. Pour commencer, il faudrait se mettre d’accord sur une cérémonie qui nous conviendrait à tous les deux. Autrement dit, trouver un terrain d’entente, car imposer ses propres choix est impensable pour lui. Choisir une date aussi. Ce n’est pas forcément un choix très compliqué, néanmoins il faut qu’ils se laissent assez de temps pour tout préparer. Après, il faudra s’atteler à l’organisation. Enfin, je ne t’apprends rien. Il a un sourire… Puis il se rappelle qu’il a oublié quelque chose, petit détail qui a son importance, du moins à ses yeux.

Mais avant de parler de tout ça, il serait plus convenable de finaliser cette demande. Il se lève, et vient ensuite s’asseoir à côté d’Hoani, avant de sortir un écrin de la poche de sa veste. Sans plus tarder, il l’ouvre, présentant ainsi la bague qu’elle contient à sa fiancée. Autant dire que ce n’est pas un bijou de petite qualité, comme le démontrent les pierres précieuses qui la composent. Aucun doute sur le fait qu’il n’a pas pu être décemment acheté à Walla Walla, à moins de vendre un rein et un poumon: non, cette bague a du vécu, et une histoire bien à elle. Et aujourd’hui, au lieu de rester à tout jamais le souvenir d’une précédente demande, Elijah compte bien lui donner une seconde vie… en l’offrant à Hoani.


Spoiler:



Darkness is your candle.
Elijah Hawksley ☽ People will do anything, no matter how absurd, in order to avoid facing their own souls. One does not become enlightened by imagining figures of light, but by making the darkness conscious.
Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   Jeu 14 Avr 2022 - 23:19


Here, in the calm after the storm



New Eden - rp suivant les trouble-fêtes du mariage de Neela & Min-Oh | Elijah & Hoani





J’hausse un sourcil amusé au commentaire d’Elijah, ayant été à mon tour, en quelque sorte, une victime de la comédie parfaite que nous avons l’habitude de jouer. Si j’osais creuser un peu plus, je pourrais dire que les battements ratés de mon palpitant n’ont pas plus été prémédités que ma réaction, mais je ne franchirai pas encore consciemment cette ligne. Ma mine s’illustre plus encore à la mention des mariés, et je soupire, un brin amusée. « Oh, j’aurais dû me douter que Neela serait la première à encourager une telle initiative. » C’est probablement celle qui sait le plus tirer les bonnes cartes du jeu. Elle a le don d’animer les choses, de les affubler d’une positiveté qu’il pourrait être difficile de ressentir en temps normal. Et c’est bien rare, des personnes comme ça, plus encore à Walla Walla. « Des fois, j’oublie que tu étais un agent du FBI, et puis ta capacité à tout maîtriser me le rappelle et j’en suis encore plus admirative. » Je souris, taquine mais franche à la fois. Comme souvent avec lui, la complicité prend le dessus sur toutes sortes de situations que nous pouvons traverser. Et apparemment, la prochaine à venir sera plus proche que je ne l’aurais pensé.

Le mariage, nous savions tous les deux qu’il était impossible d’y échapper. Pour autant, je ne peux maquiller la pointe de stress qui me monte aux joues, et qui m’oblige à déclarer cette sorte de trouble qui m’habite. Obligation de New Eden ou pas, il reste qu’il est ici question d’un engagement. Dans les principes, pour ceux qui se souviennent encore de nos vieilles valeurs – pourtant pas si anciennes – le mariage est un sacrement, pour la vie. Une preuve d’amour inégalable. Du moins, j’avais eu l’habitude de l’envisager ainsi. Mais ça, c’était avant la relève des morts. Avant même que je débarque ici, si je suis honnête. Alors pourquoi cette union complotée en amont me perturbe autant ? « Oui, c’est stupide, quand on y pense. On en parle, on se dit qu’il s’agit là d’un mauvais moment à passer et puis… la réalité se rappelle à nous. Il ne s’agit pas juste d’un exposé à faire à deux, après tout. On oublie que c’est un véritable serment. Du moins, c’était comme ça que je le voyais, avant. » J’adresse un regard en biais à Elijah. Qui de mieux placé que lui pour comprendre le fond de cette discussion ? J’avise, par réflexe, l’anneau qui orne ma main. Je ne sais pourquoi, personne ne s’est jamais risquée à me le retirer de force. Pas même Eric, de son temps. Et maintenant, je me demande pourquoi je me suis embêtée à le garder. En mémoire de William ? Parce que je pensais valoir mieux que les autres, que je pensais pouvoir éviter le même sort que chaque femme et ne jamais céder aux coutumes de Walla Walla ? Ou bien parce que je me raccrochais à un idéalisme vain ?

Plus trop certaine de savoir ce qui me correspond, j’hoche machinalement la tête à mon comparse, qui énumère les étapes à suivre. « Mmm, je ne me souvenais plus qu’un mariage c’était aussi pénible à préparer. Ai-je déjà mentionné que je n’ai jamais été douée pour ces choses-là, l’organisation ? Un comble pour une banquière ! » C’est un demi-mensonge. Parce qu’avec William, nous avions toujours fais les choses ensemble. C’est plutôt que je sais quand m’investir, et quand je ne le souhaite pas. Je pressens qu’Elijah en a autant conscience que moi, et je réalise qu’en vérité, je n’ai aucune envie de le laisser tomber. New Eden ou pas, on fait les choses à deux. Comme quoi, le passé peut bien se mélanger au présent. « Non, tu ne m’apprends rien, en effet. Mais c’est bon de savoir qu’on sait tous les deux dans quoi on trempe. » Je me concentre sur Elijah, finissant mon verre et me rapprochant légèrement de lui depuis le canapé. « Le plus important, c’est surtout que ce moment, qu’importe les circonstances qui ont poussé à sa création, nous soit réservé. Qu’on en profite, tu ne crois pas ? » Au moins un peu.

Je souffle néanmoins, réalisant qu’on s’embarque déjà dans une vision de l’évènement, alors que nous sommes fiancés depuis à peine quelques heures. On aura un peu de temps, autant pour souffler que pour prévoir les étapes à suivre. Alors autant se reposer et… Ma respiration se coupe, la proximité d’Elijah grapillant quelques bulles d’air tandis qu’il sort un écrin de sa poche. « Elijah, tu n’as pas à… » Je m’interromps encore une fois. Dans les formes, jusqu’au bout. Jusqu’au point de m’impressionner une nouvelle fois, la bague présentée n’ayant rien d’une trouvaille à la farfouille du coin. « Oh wow, elle est magnifique. Elle est … » Précieuse, mais pas que par les pierres qui l’ornent. J’en ai conscience et j’ai un mouvement de recul, même si je suis quelque peu subjuguée par la beauté du bijou, que j’ai presque envie de frôler du bout des doigts. « Elijah, je suis touchée mais, je ne peux pas accepter une telle bague. Je… je me doute bien à qui elle appartenait, tu sais. Je ne veux pas t’en séparer, Je ne tiens pas à ce tu te sentes obligé de… » Je ne sais pas. Je sens que la déclaration redouble d’intensité, maintenant adoubée d’une bague qui la rend d’autant plus symbolique. De nouveau, je triture le propre anneau qui entoure mon doigt, le faisant glisser machinalement le long de celui-ci. « Elle, enfin tu… vous aviez vraiment bon goût. Elle est sublime, Elijah, mais … » Je ne la mérite pas.

Ⓒslytbitch.



✧ Now I'm gonna settle the score ✧

I never believed that I would concede, and get myself blown asunder. You strung me along, I thought I was strong, But now you have pushed me under. I've opened my eyes and counted the lies and now it is clearer to me. You are just a user and an abuser, and I refuse to take it. | Muse
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah   
Revenir en haut Aller en bas  
- Here, in the calm after the Storm | ft. Elijah -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: