The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -45%
PARISOT ZOLA Lit combiné 90×200 cm
Voir le deal
174.99 €

Would you marry me ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 822
Sujet: Re: Would you marry me ?   Mar 15 Fév 2022 - 22:25
C’est pour de tels moments que j’aime Noël. Certains diront que ce n’est qu’une date, mais cette période représente bien davantage. Elle condense toute la bonté, toute la joie, tout le bonheur que l’on peut trouver auprès de ceux qu’on aime. Et je suis heureuse de voir que l’ambiance, l’atmosphère ou peu importe, agisse également sur le Marines qui me fait face. Ce n’est pas évident pour lui, après tout ce qu’il a vécu et enduré, mais en un certain sens, ça ne l’est pour personne. Ce qui rend tout encore plus beau. Il a beau ne pas être totalement à l’aise avec les enfants, il comprend et fait des efforts. Et qui sait, à force de les côtoyer, peut-être réussiront-ils à agir sur lui comme je semble y arriver.

Je lui souris, couvant ma fille du regard, hochant la tête. Oui, elle grandit bien, c’est tout ce qui importe dans l’immédiat. Un rire m’échappe quand il poursuit et je lui lance un regard amusé. « J’aime bien les muffins aussi. Et Leo est de très bons conseils. » Du moins est-il attentionné avec son amoureuse du moment. A nous de faire en sorte qu’il reste aussi gentil. « Oui, ils répètent tout malheureusement. Mais le pot à gros mots marche fort bien… Et nous soulage de nombreuses corvées. » J’esquisse un sourire, même si en vérité, j’apprécierais bien plus qu’ils s’abstiennent d’en prononcer. « Même si ce terme est plutôt amusant venant d’un petit bout. » Je l’observe un instant en silence. J’en étais certaine, mais ce n’est pas rassurant pour autant au vu des rumeurs dont j’ai pu avoir vent concernant cet entraînement. Peut-être ne sont-elles pas vraies, peut-être n’y a-t-il aucun mort, mais… Chaque histoire a une part de vérité, non ? Néanmoins, malgré mon inquiétude, je lui offre un sourire encore plus grand. « Je suis persuadée que tu t’en sortiras sans mal. Après tout, n’est pas Marines qui veut, n’est-ce pas ? » Non je ne me moque pas, il a plus besoin d’encouragements qu’autre chose, et il a, en effet, déjà dû subir de lourds entrainements pour accéder à ce poste avant l’apocalypse, alors… Il y arrivera.

[color:1579=#33ccff « Oui, je me doute. Tu erreras parmi les grands de ce monde. » [/color]Non pas vraiment, il restera un soldat à leurs yeux, d’élite, mais un soldat. « Mais le District 2 semble plutôt cossu. Il doit y avoir de grandes maisons. Tu crois que tu auras une plus grande piscine qu’ici ? » Si j’ai mon mot à dire, s’il y en a la possibilité, ce serait un critère… Me laissera-t-il choisir ? Le connaissant, pour me faire plaisir, je dirais que oui. J’acquiesce, comprenant parfaitement pourquoi il ne tient guère à s’étaler sur le sujet, même s’il le faudra bien un jour. Je n’ai pas plus envie de me disputer aujourd‘hui. Ni jamais d’ailleurs si ça ne tenait qu’à moi. Mais il y a trop de sujets de dissonance sur lesquels je devrais lui ouvrir les yeux. Plus tard.

Et tout comme le sujet précédent est délicat, celui de Mei l’est également. La seule différence étant que je serais intraitable concernant ma sœur. Je réprime un soupir, replaçant une mèche de cheveux derrière mon oreille. « Ce n’est pas particulièrement contre toi. Elle… n’apprécie pas vraiment les soldats d’ici, qui sont… un peu trop véhéments en général. » Et trop simplets et idiots. Mais je vais éviter de le préciser. J’ai une grimace. « Et d’un point de vue personnel, disons que c’est un peu de ma faute. Je crois qu’elle craint que tu ne m’accapares… Que tu… ne me voles à elle ? Enfin ce n’est pas si simple, mais ça ne joue pas en ta faveur. Alors que tu n’y peux rien je sais bien. » Quand elle verra que je suis heureuse avec lui, qu’il continue de me traiter convenablement, qu’il continue de m’écouter et de tenir compte de mes envies… ça devrait aller mieux. Je l’espère du moins.

« Elle fera également des efforts. » Pour moi, si ce n’est par politesse. « Faites-le pour moi. Surtout à Noël. » Je le dévisage et finis par esquisser un sourire. « Merci. » J’évite de répondre au reste, mon coeur se serrant rien qu’à l’éventualité qu’elle ne soit toujours pas revenue. S’il lui était arrivé quelque chose, nous ne serions même pas au courant. Nous le diraient-ils ? Sujet trop douloureux, trop effrayant.

Mieux vaut se concentrer sur la petite merveille qui s’endort dans les bras du géant. Je m’assure qu’elle est bien installée, et je relève les yeux vers le jeune homme. Un sourire attendri étire mes lèvres. « Je suis heureuse que tu sois venu me parler. » Mes mains serrent les siennes. « Je sais. Je… Tu sais que c’est également vrai pour moi n’est-ce pas ? » Mes joues doivent rosir et je me morigène intérieurement d’être soudainement si empotée. Ce n’est pas tout à fait le mot, mais tout de même, ce n’est pas étonnant ou secret.

Malgré moi, j’écarquille sensiblement les yeux quand il reprend. Le regard ancré dans le sien, je tente de calmer mon cœur qui a soudainement cru bon de s’emballer. « Bien sûr oui. » Un sourire léger, hésitant, et j’attrape le baby phone, me couvrant les épaules d’un châle. J’attrape sa main, m’assure que Gabrielle dort, et sors de la chambre, passant par le salon pour rejoindre l’extérieur. On aurait mieux fait de rester à l’abri dans ma chambre, mais je n’ai aucune envie de gâcher ce moment. Parce qu’il faudrait être stupide pour ne pas comprendre. Mais passer par le salon où certains des enfants jouent n’est pas le plus discret. « Soyez sages. Et pas de cris, Gabrielle dort. » Je referme la porte derrière nous, l’entraînant lentement vers la piscine, serrant sa main dans la mienne. Ainsi si je panique, je pourrais toujours le pousser dans l’eau.

Je me tourne vers lui, sans lui lâcher la main, et je me fige une demi-seconde. Ah. L’air de rien, je le fait tourner un peu, le plaçant dos à la baie vitrée derrière laquelle sont agglutinés presque tous les enfants. Et à contre-jour, ce n’est pas vraiment discret. Je pose le baby-phone sur l’un des transats, comme si je m’en étais approchée exprès, et je relève le visage vers lui. « Tu préfères près du foyer ? On pourrait l’allumer si tu as froid. » Je lève la tête vers les étoiles. « Mais c’est joli ici. Et les étoiles se reflètent dans l’eau tu as vu ? » Je lui souris et me tais sagement, ignorant ostensiblement l’attroupement fasciné qui nous observe.


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Benjamin Blackbird
Benjamin Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Trône
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2051
Sujet: Re: Would you marry me ?   Sam 19 Fév 2022 - 23:54
- « Dans ce cas je te rapporterais aussi des muffins » Répondit aussitôt Benjamin à Hailey. Souriant il continua : - « Le pot à gros mots oui … ça me rappelle pas mal de souvenirs de mon enfance » Cela lui faisait également penser à ses parents ainsi qu’à son frère. - « Leo m’a l’air d’être un bon petit gars » Le militaire ne le connaissait pas vraiment mais l’enfant lui faisait bonne impression. A ce propos le soldat était persuadé qu’à l’avenir il s’entendrait bien avec lui. - « Tout à fait … » Déclara-t-il ensuite fièrement à la jeune femme lorsqu’elle évoqua que n’importe qui ne pouvait pas devenir un Marines - « … je m’en sortirais sans mal, ne t’en fais pas » Même si en réalité il était persuadé que certains des entraînements qu’il subissait lui laisseraient quelques séquelles, physiques et où psychologiques.

Quant à sa future promotion au rang de Trône et à sa future demeure dans le District 2 Benjamin continua : - « Je te confirme que les maisons du District 2 sont bien plus grandes que celle dans laquelle on se trouve actuellement » Il les avait effectivement déjà vu lorsqu’il avait raccompagné Daisy dans le District 1. - « Une piscine plus grande qu’ici ? » Demanda ensuite le Marines à Hailey - « Eh bien pour être honnête avec toi je ne sais pas … » Parce qu’il n’était encore jamais entré à l’intérieur d’une de ces maisons. - « … mais je pense que oui elles doivent être encore plus grande qu’ici » Le militaire esquissa alors un sourire à la jeune maman en poursuivant : - « Elles sont peut-être même équipées d'un jacuzzi et où d'un sauna ? » En réalité il n’en savait absolument rien mais c’était fort probable vu la beauté et la grandeur de ces bâtisses.

Toujours est-il que le sourire de Benjamin s’effaça bien vite lorsque Hailey évoqua sa cousine Mei. - « J’ai l’impression qu’elle n’aime pas grand monde » Déclara alors le soldat à la jolie rousse. - « Elle est tout le temps en train de se plaindre, elle est désagréable, malpolie et … » Benjamin allait dire qu’elle était un mauvaise exemple pour les jeunes filles mais il stoppa finalement ses paroles de peur qu’Hailey ne se brusque contre lui. - « Je n’ai aucune intention de te voler à elle » S’empressa t'il ensuite de rajouter à la jeune femme. Amusé il continua : - « En somme elle est jalouse … elle est jalouse que tu passes du temps avec moi, qui suis un soldat » Mei le haïrait donc encore plus lorsqu’il deviendrait Trône. Benjamin, qui espérait bien faire sortir Mei de ses gonds lorsque Hailey serait présente, s’amuserait donc à évoquer ce sujet devant elle, simplement pour prouver à sa future femme que Mei, sa cousine, n’était finalement qu’une trouble-fête.

Le blond hocha alors brièvement la tête de gauche à droite avant de continuer : - « C’est complètement ridicule … » Et également puérile. - « … j’espère bien qu’elle fera des efforts … » Rajouta t’il ensuite. - « … moi en tout cas j’en ferais … pour toi » Ce qui prouverait à la jeune maman que Benjamin tenait vraiment à elle. A ce propos les deux jeunes adultes commencèrent à se faire des confidences sur leurs sentiments respectifs. - « Je le sais oui … » Répondit alors le jeune homme à Hailey. Quant à savoir si Hailey acceptait de sortir quelques instants dehors pour discuter, eh bien la réponse était « oui ». Après avoir revêtu sa veste, Benjamin accompagna donc Hailey en dehors de son domicile en lui tenant la main. Au passage il écarta tout doucement Keneka de son autre main lorsque celle-ci tira sur sa manche pour lui demander ce qu’ils allaient faire tous les deux dehors à cette heure aussi tardive. Et ce sans lui répondre quoique ce soit.

Ce n’est finalement qu’une fois à proximité de la piscine que Benjamin retrouva la parole. - « Non ça va, je n’ai pas froid » C’était sans doute parce qu’il était stressé de lui faire sa demande en mariage. Il fixa ensuite les étoiles comme Hailey était en train de le faire avant de lui répondre : - « C’est vraiment très joli oui … » C’était vraiment très paisible aussi. Le jeune homme dirigea ensuite son regard vers Hailey en poursuivant : - « … Hailey … je voulais te dire que … » Il marqua alors une très courte pause avant de continuer : - « … lorsque je t’ai rencontré ma vie a pris un nouveau départ. Mes jours sont devenus en tout cas meilleurs et pleins de bonheur … » Le jeune homme esquissa alors un petit sourire à la jeune femme avant de rajouter : - « … en réalité tout autour de moi me semble plus beau, différent, la vie à une nouvelle saveur pour moi » Ce qui était véridique.

- « Dans tes yeux, j’ai vu de la tendresse et de l’amour et j’ai appris à t’aimer chaque jour encore un peu plus. En fait aucun mot ne peut réellement exprimer ma gratitude pour ce que tu m’as apporté. Tu m’as montré le monde avec des yeux différents » Même si en réalité Hailey avait encore énormément de travail à faire pour le faire devenir un homme meilleur. - « Jusque-là nous n’avions pas encore évoqué notre avenir, sans doute par pudeur, par prudence ou tout simplement parce que nous n’avions pas le courage d’en parler. Mais aujourd’hui il est grand temps de le faire parce que je ne peux plus rester loin de toi » Son rêve était aussi de passer le reste de sa vie à ses côtés et de fonder un foyer avec elle.

Benjamin esquissa alors un nouveau sourire à Hailey posa ensuite un genou à terre, ce qui était à signaler car exceptionnel de sa part puisqu’il ne s’agenouillait jamais devant une femme, présenta ensuite la magnifique bague de fiançailles dans son écrin à la rousse en poursuivant : - « Hailey Wentworth … veux tu devenir ma femme ? » Tout en espérant que la jeune femme accepte bien évidemment sa proposition.



   
Semper Fidelis
I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 822
Sujet: Re: Would you marry me ?   Lun 28 Fév 2022 - 23:15
Difficile de ne pas sourire avec lui. J’en connais qui ne seraient pas de mon avis, pour ma part, je ne peux que les lui retourner. « Il se souvient de toi tu sais, malgré tout ce qui s’est passé, il se souvient que tu faisais partie de ceux qui les ont sauvés, Lori et lui. Il...Leo est adorable. » J’adore tout ces enfants, mais Leo… Je me suis beaucoup trop attaché à ce petit bout. Je fronce légèrement les sourcils, sans perdre mon sourire pour autant. « M’en faire ? Pour toi ? Mais quelle idée ! » Il sait bien que je continuerais de m’inquiéter quoi qu’il arrive.

Mon sourire se fait plus mutin alors que nous parlons de maisons, comme si tout cela était on ne peut plus normal. Ce qui est le cas en quelque sorte à Walla-walla. « Jacuzzi et sauna, voilà qui vend du rêve. » Et c’est bien comme cela qu’ils fonctionnent. Offrir une vie non seulement en sécurité, en paix, à l’abri, avec de la nourriture et des médicaments, mais avec des petits et grands avantages pour ceux qui leur sont fidèles et utiles. Pourquoi vouloir se révolter ? Et une partie de moi n’a pas vraiment envie de s’en plaindre, une partie de moi a simplement envie d’en profiter… S’il n’y avait tout le reste, s’il n’y avait Gabrielle, s’il n’y avait Mei…

Mes lèvres se plissent malgré moi quand il répond justement concernant Mei. Benjamin s’arrête au milieu de sa phrase, sans doute conscient de se diriger vers un terrain un peu trop glissant. « Elle ne se comporte pas comme ce qu’on attend des femmes d’ici. Je suis plus… politiquement correcte, mais si tu penses que je suis plus aisée à vivre qu’elle, tu te trompes lourdement Benjamin. » Il allait bien évidemment nier, et être intimement persuadé du contraire, mais c’est pourtant bel et bien la vérité. Je suis simplement plus subtile et plus posée que ma sœur. Je retrouve pourtant un semblant de sourire. « Et même si tu en avais l’intention, navrée de te décevoir, mais tu n’y arriverais pas. » Je hausse les épaules, une moue indécise sur les lèvres. « En partie je pense. » Il n’y avait pas que cela. Evidemment qu’elle n’aime pas les soldats, encore moins ceux aspirant à devenir Trônes, qui ne sont d’après elle due des brutes sans cervelles et aveuglés par leur adonaï. Elle n’a pas tout a fait tort sur ce tout dernier point… Mes sourcils se froncent un instant, avant que mes yeux ne se plissent. Mais c’est un soupir qui m’échappe. Nul besoin de lui dire que j’ai grandi dans une famille plus que nombreuse, que je connais tous les tours et arnaques possibles, sans parler des jeunes hooligans vivant maintenant sous ce toit qui pensent également pouvoir m’avoir. Je suis persuadée qu’il ne lui viendrait pas à l’idée que je puisse être plus retorse que lui, ou que Mei. Autant le laisser dans l’ignorance.

D’autant que je me retrouve à rejoindre la terrasse, ma main tenant fermement la sienne, à sa demande. Un nouveau froncement de sourcil entrave néanmoins l’emballement de mon cœur. Je lance un regard quelque peu réprobateur à Benjamin et je tourne la tête vers Keneka. « Je vous le dirais après. Nous revenons vite. Restez au chaud. » La petite moue renfrognée de la demoiselle nous suit, et j’aperçois Sally qui la rejoint, bien suivie de tous les autres. Formidable…

Mais je les oublie rapidement alors que les étoiles nous surplombent et qu’il prend la parole. Un sourire ravi, ravi et touché, étire mes lèvres. Bien plus que touché même. Des larmes me montent aux yeux en l’entendant et je suis infiniment bien plus émue que je ne l’aurais imaginé. En même temps, je ne l’imaginais pas aussi romantique, ni aussi attendrissant. Je n’aurais pas pensé que sa demande en mariage puisse être aussi adorable. C’est presque trop parfait. C’est parfait.

Et c’est un léger rire nerveux qui m’échappe quand il met un genou à terre, une main se posant sur mes lèvres comme pour me faire taire. Mes yeux se posent sur la bague, bien trop parfaite elle aussi, avant de se relever vers les siens. « Oui. » Un souffle, un mot, rempli de trop d’émotions pour que je parvienne à en dire plus sur l’instant. Un immense sourire illumine mon visage alors que je tends la main vers lui pour qu’il puisse y glisser la bague. Je me penche vers lui, les mains posées sur ses joues, et je l’embrasse, en riant de nouveau. « Bien sûr que je le veux Marines Blackbird. » Je lui souris de nouveau, dans un mélange de timidité, de ravissement et d’amusement. « Tu ne peux plus rester loin de moi ? C’est vrai ? » J’inspire profondément, essayant de gérer ce trop plein d’émotions. « C’est la plus jolie déclaration que j’ai jamais entendu. Je … » Un nouveau sourire enchanté et radieux et un peu incrédule. « Je suis vraiment… touchée. Tu sais, je n’aurais jamais pensé trouver quelqu’un avec qui je me sente aussi bien et qui me rendrait aussi heureuse… Et à qui je pourrais tant offrir. » Mon regard ancré dans le sien, mes doigts effleurent sa mâchoire. « Je t’aime Benjamin. » Mon fiancé.


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Benjamin Blackbird
Benjamin Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Trône
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2051
Sujet: Re: Would you marry me ?   Dim 6 Mar 2022 - 0:08
Benjamin appréciait également Leo, tout comme Lori d’ailleurs. A ce propos le militaire, qui avait bien vu que la jeune femme adorait être entourée d’enfants avait l’intention de lui demander, lorsqu’elle aurait acceptait sa demande bien entendu, si elle souhaitait les voir tous les deux rejoindre leur petite famille. Mais à l’instant présent le soldat avait bien d’autres préoccupations en tête. Il se contenta donc d’acquiescer la tête lorsque la demoiselle évoqua Leo et Lori avant de brièvement s’imaginer vivre dans une maison possédant un sauna, une piscine ainsi qu’un jacuzzi. Il esquissa même un sourire à cette pensée avant de rapidement le faire disparaitre lorsque le prénom de la cousine de la demoiselle fut une nouvelle fois évoqué.

Et pourquoi réagissait-il ainsi ? Tout simplement parce que pour Benjamin Hailey avait tort. Sa cousine était un élément perturbateur qui ne voulait pas se plier aux règlements. A ses yeux elle n’était qu’une sale petite teigne qui ne cessait de brailler à tout bout de champs que l’Adonaï n’était qu’un imposteur, que Walla Walla était une dictature et blablabla et blablabla. Enfin bref le Marines écouta Hailey défendre sa cousine sans répliquer quoique ce soit parce qu’il n’avait aucune envie de se chamailler avec elle. Il pouffa par contre légèrement de rire, quitte à énerver la demoiselle, lorsque la rousse lui annonça ne pas être aussi facile à vivre qu’il ne le pensait. Déjà parce qu’il n’en croyait pas un mot, même s’il savait très bien qu’elle pouvait facilement lui tenir tête. Et secundo parce qu’il était certain que la jeune femme était bien loin d’être aussi insupportable que sa cousine.

Toujours est-il qu’après cet interlude Mei-Lin, les deux adultes rejoignirent la terrasse. Au passage Benjamin remarqua le léger froncement de sourcils de la part de sa future femme lorsqu’il repoussa, sans ménagement, Keneka. Mais celui-ci ne s’en offusqua absolument pas. En même temps il n’avait pas grand-chose à se reprocher puisqu’il avait simplement repoussé l’enfant. Le militaire était en tout cas ravi de pouvoir enfin prendre l’air parce que ces cris d’enfants, pour des chamailleries, et ces rires à tout bout de champs, pour des choses futiles, commençaient sérieusement à lui taper sur les nerfs. C’est donc au calme et sous les étoiles que Benjamin demanda finalement Hailey en mariage. Et ce de la meilleure manière qui soit, c’est-à-dire en lui ouvrant son cœur. Ce qui était à signaler car plutôt rare de sa part.

La réponse positive de la demoiselle soulagea en tout cas très rapidement Benjamin. Souriant le jeune homme glissa alors délicatement la bague à l’annulaire d’Hailey avant de l’embrasser lorsqu’elle se pencha vers lui. Heureux il s’empressa ensuite de lui répondre : - « Oui c’est vrai. C’est de plus en plus difficile pour moi d’être loin de toi … » Il était en tout cas bien plus joyeux et bien plus souriant lorsqu’il était en sa compagnie. Quant à savoir si sa déclaration était jolie ou originale il lui déclara : - « Tout ce que je t’ai dit est la stricte vérité … » Il esquissa alors un nouveau sourire à la jeune femme avant de rajouter : - « … je t’aime également de tout mon cœur » Le jeune homme se releva alors subitement jeta ensuite un rapide coup d’œil vers la bague qui était désormais sur l’annulaire d’Hailey en poursuivant : - «  Elle te va à ravir »

Benjamin fixa alors la demoiselle dans les yeux tout en continuant à lui tenir les mains avant de reprendre sérieusement : - « Je ne sais pas ce que tu en penses mais j’aimerais que ce mariage soit plutôt traditionnel ... » C’est-à-dire qu’il ne voulait pas que les organisateurs utilisent des éléphants roses comme décorations. - « … enfin ce n’est qu’un détail mais j’aimerais que pour cette journée tout soit parfait … » Le militaire esquissa alors un mince sourire à la jeune femme avant de rajouter : - « … il va en tout cas falloir prévenir nos proches, trouver des témoins et … » Il stoppa alors subitement ses paroles et ricana brièvement avant de continuer : - « … enfin on a encore le temps de voir tout ça … » Souriant il continua : - « … je suis bien conscient que cette union risque de chambouler nos vies … » Parce qu’ils avaient chacun leurs habitudes et qu’ils n’avaient jamais vécus ensemble sous le même toit - « … mais je pense qu’on arrivera facilement à s’organiser » Il n’en doutait pas un seul instant.

Prévoyant il continua : - « Il faudrait aller annoncer cette merveilleuse nouvelle au prêtre … » Curieux il rajouta : - « … as-tu une préférence concernant le prêtre qui célébrera notre mariage ? » Personnellement il n’avait absolument aucune. Benjamin aurait en tout cas besoin d’un peu d’aide pour choisir le costume qu’il porterait le jour de son mariage. Enthousiaste il continua : - « Je souhaiterais aussi qu’on soit tous les deux lorsqu’on nous remettra les clefs de notre maison. Enfin tous les trois avec Gabrielle » Ce n’était bien évidemment pas obligatoire mais Benjamin avait vraiment envie de partager ce moment de joie aux côtés d’Hailey et Gabrielle. A propos des enfants justement le Marines continua : - « … je sais que tu apprécies vraiment Leo et Lori. Du coup je me demandais si tu souhaitais qu’on ... les adopte officiellement tous les deux » Ce qui ferait d’eux une magnifique petite famille Pro New Eden. Ce qui serait très certainement appréciée des hautes instances dirigeantes.



   
Semper Fidelis
I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 822
Sujet: Re: Would you marry me ?   Ven 11 Mar 2022 - 20:33
Mes yeux se plissent alors qu’il ricane en m’entendant. Il n’a peut-être pas tord, je ne suis pas aussi difficile au quotidien que Mei, je ne fonce pas tête baissée en criant mon mécontentement. Je suis plus douce et plus obéissante, c’est vrai. Mais je suis aussi plus inflexible et plus… subtile. Qu’il ait raison ou qu’il ne se rende pas compte de ce que cela implique importe peu au final, quand bien même je trouve ça un tantinet vexant sans réellement savoir pourquoi.

Je n’ai guère envie de me disputer avec lui ce soir, ni même de lui faire la morale, même si la tentation est forte une ou deux fois, comme quand il repousse la petite fille. Je suis persuadée qu’il ne comprend même pas ce qui peut m’agacer, et l’agacer, et j’ai bien l’intention de lui faire comprendre qu’il ne peut pas agir ainsi. Mais encore une fois, pas dans l’immédiat. Il faudrait être idiot pour ne pas comprendre ce qu’il s’apprête à faire, et si je suis impatiente, je suis tout autant angoissée et ravie. Et un peu surprise de le voir si prolixe et touchant, lui qui d’ordinaire a quelque peu du mal à parler de lui, et encore plus de ce qu’il ressent.

Le coeur battant trop vite, un sourire idiot qui ne veut pas quitter mes lèvres, les yeux brillants, c’est mon tour d’être plus avare de mots et de ne pas réussir à m’exprimer comme je l’aimerais. Trop émue, trop heureuse, j’oublie un instant les douleurs passées, mes inquiétudes pour Mei et ma famille, les difficultés que je vais devoir affronter avec lui, les angoisses qui me taraudent jour et nuit concernant ma fille. Je glousse alors qu’il me répond, comme une adolescente amourachée. Mon regard quitte le sien et se baisse à son tour sur la bague. « Elle est magnifique ! Vraiment, je... » Elle a dû coûter une fortune. Et évidemment, j’en suis ravie. Même si la cupidité, la vanité et j’en passe sont de bien vilains défauts. « Je l’adore. Tu n’aurais pas pu mieux choisir ! »

Je me mords la lèvre et lui souris, quittant la bague des yeux pour le regarder. « Traditionnel ? Oui évidemment. Et je m’en occuperai, tu n’as aucune inquiétude à avoir. Ce sera parfait. » Il n’a pas idée à quel point je vais être tatillonne. Et sûrement insupportable donc. Je serre ses mains et le dévisage, mon sourire se faisant plus doux. « Nous avons le temps en effet. Tu as une idée pour la date ? Le printemps ? Il ferait beau et c’est une jolie saison. » Ce n’est pas vraiment une question, le début de printemps me semble tout indiqué. Et sa vie sera plus chamboulée que la mienne, mais ce serait déplacé de le dire je pense. « Bien évidemment que nous y arriverons. Ce sera simplement une question d’habitudes et de temps d’adaptation. Ce sera… Je suis perduadée que nous serons heureux. »

« Le Père Bennett. Il était déjà prêtre avant. » Ce n’est donc pas une abomination d’usurpateur. « Et il croit vraiment en ce qu’il fait. En Dieu. Tu verras, il te plaira, il est plein de bonté et de joie. » A chaque fois que j’avais pu lui parler, il avait réussi à m’apaiser par sa bienveillance. Je cligne des yeux quand il continue, et un rire m’échappe. « Oui, c’est vrai, tu vas déménager aussi. Crois-tu que nous pourrons la choisir ? Enfin que tu pourrais avoir le choix ? » Puisque tout dépendait de l’homme de la maison. Et je reste un instant silencieuse, alors qu’il arrive de nouveau à me surprendre. « Tu voudrais ? Je me suis beaucoup à attachée à eux, ils sont adorables. Lori est grande, mais Leo… » Ai-je vraiment besoin de préciser à quel point je me suis attachée à lui en particulier ? « J’aimerais beaucoup. Il faudra en parler à Mason et Anjali avant, ils y sont attachés aussi, et... » Je le fixe. « Les autres enfants aussi. Ce qui implique qu’ils viendront souvent ici ou que les autres… viendrait chez… à la maison. » Notre maison. Et un nouveau sourire idiot, qui s’efface un peu alors que je fronce les sourcils. « Il va falloir que tu apprennes à vivre avec ces enfants, et que tu les acceptes. Ils font partie de ma famille, et de celle de Lori et Leo. Et tu n’es pas de ces hommes qui obligent femme et enfants à leur obéir aveuglément. » Ce n’est pas vraiment une question, et même si tel était le cas, il ne le dirait pas, mais je veux qu’il soit conscient de ce que ce mariage implique. Parce que je sais ce qu’il se passerait si j’étais malheureuse. Mei n’est pas la seule dont il devrait se méfier. « Cela ne remet nullement en cause mon amour pour toi ou mon envie de t’épouser. Mais il y a nombre de choses sur lesquelles je ne ferais pas de concession. Et prendre soin des enfants, des nôtres ou de ceux des autres, en est une. Ce n’est pas uniquement à la mère de leur offrir de l’amour et de l’attention, quoi qu’en pense cette société. » Non, pas de disputes sur les principes et autres de ce lieu… Mais les pères ont autre chose à offrir que des punitions et de l’autorité.

Je jette un coup d’oeil dans son dos et mon sourire revient. « En parlant d’enfants, je crois qu’on ferait mieux d’aller leur annoncer la nouvelle, la baie vitrée va finir par céder sous leur poids sinon. »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Benjamin Blackbird
Benjamin Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Trône
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2051
Sujet: Re: Would you marry me ?   Ven 18 Mar 2022 - 22:12
Choisir une bague de fiançailles pour sa future femme n’avait bien évidemment pas été chose facile pour Benjamin. Mais avec les conseils avisés de plusieurs de ses connaissances, déjà mariées, le soldat était tout de même parvenu à choisir celle qu’il offrirait à Hailey. Quant à son prix celui-ci importait très peu car il désirait avant tout faire plaisir à la demoiselle. - « Je suis content qu’elle te plaise » Lui déclara-t-il alors juste avant de reprendre à propos de l’organisation de leur mariage : - « Ce serait effectivement bien que tu t’en occupes » Parce qu’il était loin d’être la personne idéale pour organiser ce genre de réception. Mais aussi parce que sa formation de Trône lui laissait très peu de temps libre pour organiser ce genre d’événement.

- « Le printemps … oui je pense que ce serait la période idéale » Lui déclara-t-il ensuite. Et pour être honnête c’est vrai que cette période de l’année était certainement la plus adaptée pour se marier. Les températures étaient en tout cas beaucoup plus agréables qu’à l’heure actuelle. Quant au risque de précipitation il était quasiment nul. Il fallait simplement espérer que l’unité de Benjamin ne soit pas déployée sur Seattle ou ailleurs à ce moment de l’année. Quant à savoir s’ils réussiraient à vivre tous les deux sous le même toit, le militaire n’en doutait pas un seul instant. Et ce même s’il savait très bien qu’il leur faudrait bien évidemment un léger temps d’adaptation pour l’un comme pour l’autre. - « Oui je suis certain qu’on parviendra à s’organiser » Lui déclara alors le Marines.

Ce ne serait sans doute pas aussi simple que cela dans un premier temps mais ils y arriveraient, Benjamin en était persuadé. Le militaire opina en tout cas légèrement la tête lorsque la jeune femme évoqua le Père Bennett avant de lui répondre : - « Nous pourrions peut-être aller le voir ensemble pour le lui demander, qu’en penses-tu ? » Le soldat avait en tout cas énormément envie de rencontrer cet homme de Dieu. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Hailey ne tarissait pas d’éloges à son sujet et qu’il était curieux de voir si ce qu’elle lui disait à son sujet était véridique. Quant à leur futur habitat Benjamin s’empressa de reprendre : - « Je vais effectivement quitter mon minuscule appartement … » Et enfin pouvoir vivre dans une maison digne de ce nom.

- « … je pense que vis-à-vis de ma situation … » Il était militaire de carrière et également un Trône en devenir - « … on m’accordera facilement le droit de choisir notre future demeure » De toute façon ils y resteraient pendant très peu de temps puisqu’ils seraient ensuite domiciliés au District 2 lorsque Benjamin aurait ses nouvelles attributions. Le jeune homme esquissa ensuite un grand sourire à la demoiselle lorsqu’elle évoqua Leo et Lori avant de rajouter : - « Bien sûr que je le souhaite » En réalité Benjamin s’était beaucoup attaché à ces deux orphelins depuis qu’il les avait sauvé de cet hôpital rempli de rôdeurs. - « J’aime beaucoup Leo. Il est amusant et très agréable … » Pour le Marines cet enfant était aussi le fils qu’il n’avait pas. A ce propos le militaire espérait qu’en grandissant le jeune garçon suive ses pas et devienne lui-aussi un « soldat de Dieu »

Quant à Lori la jeune fille s’entendait très bien avec Hailey et Benjamin. - « … Lori est grande mais elle est un peu comme la grande sœur de Leo. Du coup ce serait vraiment cruel de les séparer tous les deux » Là-dessus le militaire avait entièrement raison et Hailey le savait très bien. - « Nous demanderons bien évidemment à Mason et … » Anjali la cousine de Neela, cette satanée bonne femme qui n’avait pas « la langue dans sa poche » et que Benjamin n’appréciait guère. - « … Anjali bien entendu » Quant aux autres enfants ils auraient bien évidemment le droit de venir chez eux, ça Benjamin n’y voyait aucune objection. - « Ils pourront venir chez nous autant de fois qu’ils le souhaiteront … » Déclara alors le soldat à la demoiselle.

Le jeune homme fronça ensuite légèrement les sourcils lorsqu’Hailey lui annonça qu’il lui faudrait apprendre à vivre avec tous ces enfants avant de lui répondre : - « Je ne suis pas le croquemitaine … » Ce qui sous entendait clairement qu’il n’était pas si méchant que ça avec eux. - « … s’il m’arrive d’être … un peu brusque avec eux c’est juste parce qu’ils … » L’énervaient de faire constamment tout ce boucan. - « … enfin c’est juste que je n’ai pas vraiment l’habitude d’être entouré d’enfants. Du coup j’oublie un peu que ce ne sont que des enfants » Sérieusement il continua : - « Tu sais très bien que je ne leur ferais aucun mal » Sauf si l’un d’entre eux était bien évidemment insolent avec lui ou avec Hailey bien entendu ou si l’un d’entre eux osaient ouvertement de défier son autorité. Auquel cas il lui donnerait une bonne gifle pour lui faire comprendre de ne pas recommencer.

- « Si je te propose d’accueillir Leo et Lori au sein de notre futur foyer c’est parce que je tiens à eux » Il voyait aussi en eux l’élite de la future génération de New Eden. - « Je te promets que je les chérirais tous les deux. Exactement comme je le ferais avec toi et Gabrielle » Quant aux autres enfants, ceux qui s’étaient entre temps agglutinés sur la grande baie vitrée, Benjamin s’empressa de reprendre avec le sourire aux lèvres : - « On devrait effectivement aller leur annoncer la nouvelle … » Le jeune homme entrelaça alors les doigts de sa main gauche à ceux de la main droite de la demoiselle en reprenant : - « … viens, je crois qu’il est grand temps qu’on rentre » Parce que Benjamin désirait également passer un peu de temps avec Leo et Gabrielle qu’il voyait très rarement en ce moment.



   
Semper Fidelis
I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey Wentworth
Hailey Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 822
Sujet: Re: Would you marry me ?   Sam 2 Avr 2022 - 1:03
Je n’aurais pas imaginée être autant dans l’attente de cette demande en mariage. D’autant que cela ne fait pas si longtemps que cela que nous nous fréquentons, et que cela aurait paru plus que précipité avant l’Apocalypse. Et sans doute hors de propos hors de ces murs. Mais ces lois datant d’un autre âge sont plus qu’efficaces, et ne laissent guère le choix de faire autrement.
Dans un sens, je ne me plains pas, j’aime Benjamin et je sais que c’est réciproque. Je suis réellement heureuse de l’épouser, même si, comme pour beaucoup d’autres choses, j’aurais aimé avoir le choix. Avoir le temps. Prendre le temps.
Peu importe au final. Je l’ai choisi sans doute plus qu’il ne m’a choisi, et je suis consciente des difficultés que nous allons rencontrer. Et cette bague est magnifique. Alors je peux bien me laisser emporter par cette joie quelque peu naïve et oublir momentanément tout le reste, non ?

Je ne peux que lui sourire en hochant la tête. Evidemment que je m’occuperais de l’organisation, décoration et autres préparations du mariage. Je lui demanderai sans doute son avis pour quelques sujets, mais ce n’est pas comme si je n’avais pas déjà des idées plus ou moins précises en tête. Cela me laisse quelques mois pour tout faire, ça doit être amplement suffisant. Certes, je n’omets pas la possibilité qu’il puisse être appelé ailleurs, ou qu’il arrive un malheur, pile à ce moment-là, mais ce ne serait vraiment pas de chance… Quant au reste, une fois que nous vivrons ensemble, ma foi, il sera encore temps d’aviser et d’en discuter. Je sais me montrer aussi convaincante que charmante, tout ira bien, je ne m’en fais guère.

Un nouveau sourire alors qu’il ne cherche même pas à discuter mon choix d’officier de cérémonie. « Ce serait parfait, j’irai le voir pour prévoir une rencontre lors de ta prochaine permission si tu le veux bien. Au moins nous serions fixés. » Je suis sûre que le Père Benett saura l’amadouer aussi facilement qu’il l’a fait avec moi. Et j’ai beau m’y être préparée, et savoir qu’il me reste du temps, j’ai l’impression que tout va aller trop vite. Ce qui est aussi agréable qu’angoissant. Mais l’opportunité de choisir notre maison est une raison supplémentaire d’être impatiente. Non que je ne me plaise pas ici, loin de là même, toute cette cohue me manquera, mais ce sera… chez nous. Un nous plus nombreux qu’il ne l’aurait dû être de prime abord, ce qui ne peut que me réjouir davantage. Et soulage un peu ma crainte de ne plus les avoir à mes côtés… Façon de parler évidemment. « Ce sont des enfants adorables oui. » Et ce soulagement que je ressens n’est pas feint. Il va sans dire que je ne cesserais de voir les autres enfants, ma famille, mais Leo… Ce serait comme ne plus avoir Gabrielle avec moi. Et je sais très bien ce que répondront Mason et Anjali à ce sujet. Tout comme je sais qu’il me faudra être plus qu’attentive et intransigeante concernant les enfants… les nôtres… ou les autres, avec Benjamin.

Mon sourire se fait plus doux en l’entendant. « Crois-tu que je serais aussi heureuse de t’épouser si je ne te savais pas capable de gentillesse et d’attention Benjamin ? Tu l’es avec moi et Gabrielle, à chaque instant. » Ma main effleure sa joue avec tendresse. « Je sais bien que ce n’est pas de la méchanceté ou autre. Un peu de maladresse peut-être. Et un manque d’habitude en effet. Rien que du temps et de la patience ne sauraient résoudre. » Et Dieu sait que je me montrerais patiente et aimante avec lui comme avec les enfants. Je dépose un chaste baiser sur ses lèvres. « Je sais que tu n’es pas uniquement un Marines invincible. » Je lui fais un clin d’oeil, les mains posées de part et d’autre de son visage. « Tu seras un père formidable. » Avec du temps et de la patience concernant certains détails donc.  

Un rire m’échappe en voyant les enfants et je serre sa main. « Prêt à affronter les petits monstres ? Ou préfères-tu les appeler hooligans comme Min-Oh ? » Et durant un court instant, quelques secondes, un silence plus qu’étrange se fait quand nous entrons. « Vous allez vous marier ? » « C’est pour ça que t’étais à genoux ? » « C’était trop classe ! » « Ze sais pas si ze veux bien. T’es pas trop zentil d’abord ! » « Vous vous mariez quand ? » « Fais voir la bague ! » « Ze pourrais être dame de l’honneur ? Avec une zolie robe ? » « T’as dit oui ? » « Evidemment qu’elle a dit oui, il serait plus là sinon ! » « Elle est vraiment belle ! J’espère que j’en aurais une aussi belle plus tard ! » Même moi je suis quelque peu étourdie par l’avalanche de questions qui succèdent à ce silence, levant la main pour toute réponse, un immense sourire aux lèvres.

Mon regard se détourne de cette frénésie, pour se poser sur Leo qui s’est un peu éloigné, le visage fermé. Laissant Benjamin répondre aux questions, me sentant presque désolée pour lui, je m’approche du garçon et m’accroupis face à lui. « Qu’est-ce qu’il y a Leo ? » « Si tu l’épouses… Tu vas partir ? » Il essaie d’avoir l’air détendu, mais… Il n’a que 6 ans. Et cela me brise le cœur. Je pose la main sur sa joue. « Oh mon trésor. Je ne te laisserais pas. » Sa lèvre se met à trembler et il hoche faiblement la tête, avant que je ne le serre contre moi. « C’est promis. »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Would you marry me ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Would you marry me ? -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: