The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-38%
Le deal à ne pas rater :
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To 2,5″ SATA III à 64,99€
64.99 € 104.99 €
Voir le deal

The world is a small box
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Ven 28 Jan 2022 - 22:15
Hochant la tête en signe d’approbation, Juliet adresse un sourire rassurant à Selene. Il n’y a rien de mal à vouloir enseigner tout cela à la petite fille, au contraire. Essayer de préserver son innocence pourrait, finalement, faire plus de mal que de bien, et la blonde n’est pas certaine que la pianiste veuille avoir cela sur la conscience. S’il arrivait quelque chose à Effy parce qu’elle n’était pas préparée, Selene ne se le pardonnerait jamais, Juliet en est certaine. On va faire ça, alors. Survival 101, un pas après l’autre. Je suis sûre qu’en un rien de temps, elle nous surprendra, et nous surpassera ! Si elle ne le dit pas, l’objectif de Juliet est déjà clair dans son esprit : elle veut que la survie devienne une seconde nature chez sa fille adoptive. Qu’elle ne perde pas de temps à réfléchir à la meilleure solution, mais qu’elle réagisse à l’instinct, par réflexe. Ce sont ces précieuses secondes qui, combinées à la pratique, pourraient bien lui sauver la vie un jour. La petite fille a l’avantage de commencer son apprentissage bien plus jeune que ses mères ne l’ont fait, ces automatismes ne devraient donc pas avoir trop de mal à rentrer.

Selene reprend la parole, et cette fois, Juliet fronce les sourcils. Elle peut comprendre que la brune accorde de l’importance au regard des autres, compte tenu du poids qu’il a eu sur toute son existence. Mais s’il y a bien une chose que les gens sont capables d’entendre, surtout aujourd’hui, c’est bien la nécessité de préparer les enfants à ce qui se trouve dehors. Essayer de les envelopper dans un cocon de normalité ne donnera rien de bon. C’est ce qu’elle-même a tenté de faire, et on ne peut pas dire que cela lui ai réussi. Je préférerais un kit d’apprentissage à la survie, qu’un avion Barbie. Effy n’a pas besoin de s’imaginer pilote de ligne, elle a besoin de savoir ce qui pourra la tenir en vie un jour de plus, assène-t-elle d’un ton catégorique. Son opinion sur la question et faite, et personne ne pourra la faire changer d’avis. On pourra commencer après son anniversaire, si tu veux, avec des basiques. Je suis sûre qu’on peut faire une sorte de Memory avec les plantes comestibles… Son esprit s’agite déjà à la recherche de solutions, d’idées. Le but n’est pas de faire entrer les connaissances coûte que coûte dans son petit cerveau, mais bien de les y introduire petit à petit, par le jeu.

La question de Selene demande réflexion, mais elle n’a pas le temps d’y répondre que déjà, la jeune femme s’interrompt. Se penchant à son tour, Juliet avise l’empreinte dans la boue encore humide. Merde. Elle n’a pas besoin de la remarque de Selene pour la reconnaître, et savoir que ce n’est pas une bonne nouvelle. Ou un Memory sur les empreintes de prédateurs, marmonne-t-elle, raffermissant sa prise sur les rênes du hongre. On devrait accélérer un peu, au moins pour atteindre le pont… La protection que la structure leur offrira est certainement illusoire, mais elle préfère mettre de la distance entre elles et le fauve qui se cache peut-être dans les hautes herbes. Sans attendre vraiment la réponse de Selene, elle presse déjà Django d’allonger le pas, par précaution. Se hissant sur ses étriers, elle tente de prendre un peu de hauteur, espérant apercevoir quelque chose – n’importe quoi, un frisson dans les fourrés, un éclat fauve, juste avant l’attaque… Déjà, sa main cherche le manche de son couteau, fixé dans le bas de ses reins.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10396
Sujet: Re: The world is a small box   Dim 6 Fév 2022 - 22:55
Selene était soulagée de constater que sa partenaire était d’accord avec elle mais malheureusement, la possible présence d’un prédateur accapara entièrement son esprit. Désormais, chaque bruissement, chaque craquement, chaque oiseau qui s’envolait, la mettait en alerte. De son perchoir, elle essayait de distinguer d’autres empreintes, ou des touffes de poils perdues dans la végétation. Fury dut sentir son anxiété, parce qu’elle se mit à tirer nerveusement sur les rênes et à faire des pas brusque de côté à chaque son qui lui déplaisait.

- Ça va aller…, tenta de la rassurer la musicienne en lui flattant l’encolure.

Il s’en fallut d’une demi-heure de plus avant qu’elles n’atteignent le pont. Sa structure de béton et d’acier enjambait les eaux comme un vieux pachyderme épuisé. Les carcasses de voitures s’y alignaient, comme autant de cadavres rouillées et vidées de leurs organes. Roues, pièces de moteur, essence, ces épaves étaient siphonnées jusqu’à l’os. Selene le savait, pour avoir grandement participé à ce résultat. Du temps de la prison, ils s’étaient beaucoup servis ici… elle avait même tué sauvagement ici, pour quelques litres de carburant.

- Je suis pas mécontente de pas l’avoir croisé, soupira-t-elle en se détendant enfin.

Le temps de boire à sa gourde, et ses talons incitèrent sa jument à reprendre la route. A première vue, il n’y avait rien d’indésirable sur le pont, mais elles devaient rester prudente. Ce genre de passages obligées étaient des endroits bénis où tendre des embuscades pour des vagabonds.

- Parlant de félin, ça me rappelle le chat d’Eli, l’association d’idée était probablement malvenue, mais son cerveau s’accordait un peu de répit maintenant qu’il ne se sentait plus sous la pression d’une attaque, comment il s’appelait déjà ? Celui qui s’est enfui le jour où Zack nous a attaqués à la prison…

C’était compréhensible. Le pauvre chaton était encore à moitié sauvage et la fusillade avait duré un moment. Il avait dû déguerpir de terreur et juger préférable de ne jamais revenir. Selene ne pouvait pas le blâmer : à sa place, elle aurait probablement fait la même chose.

- Il était quand même super mignon… même s’il me laminait la main à chaque fois qu’il « jouait ».

Si le reste du trajet pouvait se dérouler comme ça, à base de fausses alertes et de conversations badines, la pianiste serait plus que ravie…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Jeu 17 Fév 2022 - 22:48
Nerveuse, Juliet tente néanmoins de ne pas transmettre son angoisse à Django. Ses précautions sont inutiles, elle le sait bien, puisque le hongre a seulement besoin de sentir l’air pour repérer la présence du fauve. La panique circule aussi entre lui et Fury, et elle durcit sa prise sur les rênes. Une pression des talons indique à sa monture d’aller de l’avant, en direction du pont. Le soulagement qui l’envahie en apercevant le pont est palpable, et elle hoche la tête. Moi aussi, souffle-t-elle.

Pressant le pas, elle revient à la hauteur de Selene, fronçant les sourcils lorsque celle-ci évoque Eli, et son chat. L’allusion au mexicain lui déplaît. Malgré le semblant de paix à laquelle ils sont parvenus lorsqu’ils ont décidé d’envoyer Selene à Sanctuary Point, elle ne peut pas totalement effacer de son esprit ce soir fatidique où il a tenté de la tuer. Juliet n’a pas le pardon facile, et elle n’est pas certaine de parvenir un jour à changer d’avis. Je sais plus, j’ai oublié, marmonne-t-elle, baissant le nez vers ses mains. Elle n’a aucune envie que la conversation se poursuive, d’autant plus alors qu’elle ravive le souvenir d’une époque irrévocablement révolue. Depuis leur dernier passage à la prison, et encore plus depuis le printemps, Juliet ne peut s’empêcher de regretter leur vie avec Messiah.
***

Deux jours plus tard, alors qu’elles abordent enfin la route de Sanctuary Point, Juliet parvient à se détendre. Le voyage est éprouvant physiquement, c’est certain, mais heureusement, elles ont pour l’instant réussi à éviter les morts aussi bien que les vivants, et sont arrivées jusque-là indemnes. Posant les rênes sur l’encolure de Django, la blonde s’étire, passant un bras, puis l’autre, derrière sa nuque. J’en peux plus, grimace-t-elle après s’être tournée à droite et à gauche pour faire craquer sa colonne vertébrale. Tout son corps la fait souffrir et elle a bien l’intention de profiter de leur escale à Hungerford pour se requinquer.

Attrapant sa gourde, fixée à la selle, elle avale une gorgée d’eau, puis pioche quelques biscuits secs dans une sacoche. Une nouvelle gorgée, pour faire passer les miettes coincées dans sa gorge, et elle se tourne vers Selene, un peu hésitante. Qu’est-ce que ça te fait, de revenir ici ?... Elle-même est mitigée quant à ce bref passage. Certes, elle est plus qu’heureuse de pouvoir bénéficier d’un repos réparateur, mais malgré eux, la petite faction d’Olympia la ramène à une période dont elle ne s’est toujours pas réellement remise. Combien de temps tu veux rester ?


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10396
Sujet: Re: The world is a small box   Mer 23 Fév 2022 - 9:56
Par effet de mimétisme, Selene s’étira aussi sur le dos de Fury. Le voyage était éprouvant, entre les journées à cheval et les nuits de courts sommeils tendus, l’organisme en prenait un coup. Comme chaque fois, quitter le confort de Nisqually faisait prendre conscience d’à quel point le monde était encore hostile. Pourtant, la musicienne sentait désormais que ça faisait partie d’elle. Le danger, le risque, les chevauchés dans les ruines de leur société. Elle n’était définitivement plus cette jeune étudiante qui aspirait à devenir pianiste professionnelle. Plus depuis longtemps, probablement.

- Pourtant, on a même pas encore fait le plus dur, rappela Selene avec un sourire.

Leur objectif, l’Ouest, était encore bien loin. L’étape chez Matias allait permettre de se poser un peu, éventuellement de récupérer quelques ressources supplémentaires, mais la vraie aventure commencerait quand elles quitteront les zones connues. Elle flatta machinalement l’encolure de sa jument, réfléchissant aux questions de sa partenaire.

- Ça va, maintenant… la dernière fois, quand je suis venu avec Lisandro, j’ai pu discuter avec les gens. Alors…, elle haussa les épaules, une moue piteuse sur les lèvres, ils me prennent un peu moins pour une malade je crois…

C’était probablement exagéré même. La pianiste avait conscience qu’Amy l’aimait bien, Hazel également ; et même Matias semblait lui vouer de l’affection. C’était plus facile de s’imaginer que les gens la détestaient – ça l’aidait à se détester elle-même. Les médicaments bloquaient les symptômes psychotiques, mais ils ne pouvaient rien contre ça. C’était une chose à apprendre toute seule.

- On peut rester une bonne journée, pour se reposer et reposer les chevaux… mais c’est mieux de ne pas trainer, tu ne penses pas ?

Non seulement parce qu’elles avaient un long chemin à faire et que, alors, chaque jour passé était une journée loin de ses filles ; mais en plus, parce qu’idéalement, elles devraient rentrer avant que l’hiver commence vraiment. Autrement, elles risquent de devoir se battre contre une météo franchement cruelle. D’ailleurs, à peine eut-elle pensé ça que la pluie se remit doucement à tomber.

- Le plus dur, ce sera de renoncer au bon lit, plaisanta Selene en écarta une mèche humide de son regard, je vais faire un K.O de douze heures, je suis sûre !

Ses prunelles bleues s’attardèrent sur Juliet, avec un éclat d’affection pudique. Bien sûr qu’elle n’imaginait pas ce tour de cadran de sommeil autrement que dans ses bras. Elle avait envie de pouvoir la retrouver, sans alterner les gardes ou sursauter au moindre bruit inhabituel.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Mer 2 Mar 2022 - 22:13
Se courbant sur sa selle, Juliet enfouit son visage dans la crinière emmêlée de Django. Vivement qu’elles arrivent, qu’elle puisse s’offrir une bonne nuit de sommeil. Elles ne sont parties que depuis trois jours, mais la fatigue, couplée aux heures passées à cheval, s’accumule déjà. Arrête, ou je fais demi-tour, grogne-t-elle à l’adresse de Selene, tournant à peine la tête vers elle. Sa compagne est tout aussi éprouvée qu’elle, et cela se lit sur son visage. Être désagréable avec elle ne changera rien, et ne les fera pas avancer plus vite. Se redressant, elle esquisse un sourire désolé, avant de se rapprocher de la pianiste pour l’interroger.

Forcément, elle grimace un peu quand Selene se décrit comme une malade. Cliniquement, c’est ce qu’elle est, c’est vrai. Mais Juliet ne l’a jamais vue de la même façon que la brune se perçoit. Comme une folle, une tarée, une bête indomptable, tout juste bonne à abattre. Non, Selene n’est rien de tout cela, et qu’importe ce qu’en disent ou en pensent les autres. Ils ne savent pas. Ils ne le vivent pas. Ils n’ont pas le droit de juger, quoi qu’il se passe. Je suis certaine qu’ils n’ont jamais pensé ça de toi… Du peu qu’elle a vu des habitants d’Hungerford, ils ont plutôt l’air tolérants, sans quoi ils n’auraient jamais accepter la requête d’Eli.

Une journée, ça ne lui paraît pas assez, mais Selene a raison, elles n’ont pas vraiment le choix, et doivent avancer. Une journée, alors. C’est sans doute mieux. Cela ne l’empêche pas de grogner à nouveau, d’une voix un peu plus douce cette fois. Elle avait espéré s’arrêter au moins deux jours… Je les envie un peu, je crois. Ils sont plutôt tranquilles, dans leur forêt. Ils ont d’autres problèmes, elle n’en doute pas. Mais aux dernières nouvelles, New Eden n’en faisait pas partie. C’est cela, plus qu’autre chose, que Juliet aimerait connaître. Une vie sans ce monstre tentaculaire pour planer au-dessus de leurs têtes, constamment.

Lorsque la pluie se remet à tomber, Juliet lève les yeux au ciel. Décidément, l’univers même semble se moquer d’elles. Douze heures, c’est un minimum, fait-t-elle en resserrant son manteau autour d’elle. Si on ne chope pas une pneumonie avec ce temps, c’est un miracle ! Il en faudrait tout de même un petit peu plus, mais l’humidité mêlée au froid de décembre n’aide certainement pas. Allez, on est vraiment plus très loin. Elle fait claquer sa langue, incitant le hongre à forcer l’allure. À peine plus d’un mile, et à la prochaine intersection, sur leur gauche.

Il ne leur faut pas plus de quinze minutes pour atteindre leur objectif et franchir les portes de Sanctuary Point. En arrivant, elles sont accueillies par Nora et un garçon que Juliet ne connaît pas, qui leur indique les écuries. Se dépêchant de mettre les chevaux au sec et de les débarrasser de leur harnachement, les deux femmes sont ensuite conduites vers une maison destinée aux invités, où les attendent une douche chaude, et des vêtements secs.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10396
Sujet: Re: The world is a small box   Mar 8 Mar 2022 - 12:51
- Parle pas de malheur, maugréa-t-elle.

Manquerait plus qu’elles tombent malade et que leur projet s’avorte là. Suivant le mouvement de sa cadette, la musicienne incita Fury à accélérer. Elles n’étaient en effet pas très loin et très vite, elles seront accueillie pour un repos bien mérité…

***

Selene était épuisée, mais elle était propre. Ses vêtements aussi avaient eu droit à une bonne lessive et étaient étendus à l’extérieur. Dans la chambre qui avait été prêtée aux deux voyageuses, elle ne portait plus qu’un pyjama de coton emprunté à Hazel. Une lampe à huile projetait dans la pièce sa lueur orangée alors qu’elles pouvaient enfin profiter de leur intimité. La famille de Matias était adorable mais après deux jours à cheval, l’effervescence d’une communauté était aussi éreintante que les chevauchées sauvages.

- J’ai mal partout…, grogna la musicienne en se laissant tomber sur le lit, tu penses que je peux trouver quelqu’un qui acceptera de me masser dans cette maison ? Plaisanta-t-elle en jetant une œillade espiègle à sa complice.

Elle bailla ensuite et s’étira encore. La cascade de ses cheveux bruns dégringola sur ses épaules puis ruissela dans le creux de son dos. Ses prunelles bleues s’attardèrent sur Juliet et un sourire s’invita machinalement sur ses lèvres. Elle ne pouvait s’empêcher de se dire que c’était la vie qu’elle voudrait pour toutes les deux : de la tranquillité, au fin fond de la campagne. Loin des grands groupes, loin des guerres, loin des manigances.

- J’aime bien être ici, confia-t-elle finalement, ramenant ses jambes contre elle afin de poser le menton sur ses genoux, ça me rappelle la prison, un peu…

Dans l’ambiance surtout ; ce sentiment d’être coupée du monde et d’exister en dehors d’engrenages qui des dépassaient. L’ironie, c’était que c’était Selene qui avait poussé son petit groupe à sortir de son autarcie. Elle avait plus que contribué à ce modèle qu’elle n’appréciait plus vraiment aujourd’hui. Ou en tout cas, elle ne s’y reconnaissait plus.

- Tu veux qu’on prépare l’itinéraire des prochains jours maintenant ou… on va se coucher ?

Les deux lui allaient. L’aspect pratique dictait que mieux elles anticiperaient, mieux leur voyage se déroulera. Néanmoins, elles n’étaient pas à quelques heures près et pouvaient reporter le labeur à demain, car la musicienne ne dirait pas non à un peu de chaleur humaine. Elles n’avaient pas vraiment pu en profiter au cours des nuits à l’extérieur…



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Lun 14 Mar 2022 - 12:09
Une serviette en équilibre précaire sur la tête, enroulée autour de ses cheveux humides, Juliet profite de la sensation de propreté et de la bonne odeur de savon qu’elle dégage. Après plusieurs jours à cheval, et une hygiène plus que sommaire, elle est ravie de retrouver un semblant d’humanité. En jetant un coup d’œil à Selene, qui s’affale sur le lit, la blonde hausse un sourcil. Tu veux demander à Tariq ? Ou à Nora, remarque… je crois que ça lui ferait plaisir. Les regards de l’asiatique en direction de Selene, au cours du repas, ne lui avaient pas échappé, et avaient allumé une drôle d’étincelle entre ses côtes. Comme un pincement au cœur, en réalisant qu’après tout ce qu’elles avaient traversé, au fil des années… Selene ne lui appartenait pas. Du moins, pas comme elle le voudrait.

La limite a toujours semblé claire, même si elles n’en ont jamais discuté. Bien sûr, la présence régulière et parfois oppressante d’Eli n’a eu de cesse de fragiliser la confiance de Juliet – non pas en Selene, mais en elle. Après tout, son histoire avec la brune n’est rien, en comparaison du passif entre le mexicain et elle. De fait, elle s’interroge. Qu’est-ce qui pouvait bien retenir la pianiste auprès d’elle ? Qu’est-ce qui, chez elle, était aimable, appréciable ? Aux yeux de la cavalière, pas grand-chose. Surtout depuis le printemps dernier. Que d’autres puissent trouver à y redire ne l’effleure même pas. Pas par fausse modestie ; simplement par mésestime d’elle-même.

Se rapprochant de Selene, alors que celle-ci s’étire, Juliet entreprend de démêler ses boucles du bout des doigts. Tes cheveux vont faire des nœuds cette nuit et demain matin, tu vas pleurer, fait-t-elle machinalement, travaillant méthodiquement, et avec douceur. La remarque de la brune l’attriste et elle reste d’abord silencieuse. Combien de fois a-t-elle plaidé pour qu’elles retrouvent la quiétude de la prison ? Même si le lieu est désormais hors de question, rien ne les empêche de trouver – ou de construire – un petit chalet proche de Nisqually. En vérité, elles ont déjà eu cette conversation des dizaines de fois, et arrivent à chaque fois à la même conclusion : il y a, tout de même, un certain nombre d’éléments qui les empêchent de retrouver leur indépendance. Moi aussi, souffle-t-elle. J’aimerais vraiment revenir à cette époque… La vie était à la fois plus simple et plus compliquée, mais pour des raisons différentes. Aucune comparaison possible.

Achevant de tresser les cheveux de Selene, elle laisse ses mains reposer sur les épaules de la pianiste, avant de commencer doucement à la masser. On peut faire l’itinéraire demain matin… Mais on n’est pas obligées de dormir tout de suite, si ? Elle peut deviner, dans le regard de Selene, que celle-ci est désireuse de la retrouver. À cette idée, Juliet sent sa gorge se nouer, appréhendant par avance. Si, émotionnellement, elles ont réussi à renouer le contact, le plan physique reste encore un terrain hostile. Des baisers, des étreintes, quelques effleurements, c’est à peu près tout ce que supporte la cavalière, avant de sentir un frisson glacé l’envahir. Elle est capable de donner, mais recevoir est, pour elle, une frontière qu’elle n’a pas réussi à franchir depuis des mois… Et elle craint que, justement, Selene ne se lasse d’attendre.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The world is a small box   
Revenir en haut Aller en bas  
- The world is a small box -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: