The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

The world is a small box
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Dim 15 Mai 2022 - 20:58
Ses espoirs, bien que probablement illusoires et utopiques, ne semblent pas partagés par Selene, qui s’éloigne, laissant Juliet seule avec les chevaux. Aussitôt, son humeur déjà massacrée par la course-poursuite, la fatigue, le froid et la faim, s’assombrit encore, et la jeune femme se renfrogne. Ce voyage commence à prendre des airs d’aller sans retour et les place dans un tête-à-tête qui n’est certainement pas idéal dans leur situation actuelle. Silencieuse, elle laisse les chevaux boire tranquillement, avant de les mener vers un coin d’herbe. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est mieux que rien, et hors de question pour elle de priver les chevaux de nourriture. Juliet préfère mourir de faim plutôt que de laisser cela arriver.

Après un moment, Selene revient, ayant inspecté les environs et les déclarants suffisamment sûrs pour passer la nuit ici. D’un hochement de tête, Juliet acquiesce, sans rien dire. Au fond, elle en a assez. Elle veut rentrer chez elles, retrouver leurs filles, leur routine, leur quotidien, l’infirmerie, l’écurie, la sécurité et le secret de leur chambre. Oui, elles n’ont pas encore atteint leur objectif. Mais à cet instant précis, Juliet est épuisée, et se moque bien de savoir si elles ont rempli leur mission ou non.

Lentement, elle entreprend de défaire le harnachement des chevaux, tout en réfléchissant à la suggestion de la pianiste. Les cacher, d’accord, mais hors de question de les empêcher de manger. Il ne fallait pas oublier que Django et Fury les portaient toute la journée et qu’ils manqueraient bientôt de force s’ils ne pouvaient pas se restaurer. Seulement tant qu’il fait jour, alors. Dès que la nuit tombe, il faudra les faire sortir pour les laisser manger. Reste encore à savoir comment elles vont pouvoir se sustenter aussi, mais ce n’est pas la question pour l’instant.

Débarrassant les deux animaux de leur selle, elle les mets à l’abri dans un hangar, rageant à l’idée que l’humidité ambiante ronge le cuir. S’accordant un instant seule, Juliet frotte ses yeux rougis par la fatigue. Oui, il est temps que ce voyage touche à sa fin, qu’importe l’issue. Tournant les talons, elle rejoint Selene dehors et se mord les lèvres. Au risque d’avoir l’air d’une gamine pourrie gâtée… J’en ai marre, soupire-t-elle à l’intention de sa compagne. Je suis fatiguée, j’ai froid, j’ai mal partout, et en plus, je suis persuadée que tous nos efforts ne changeront rien à la situation avec New Eden. Quoi qu’on fasse, on va perdre, termine-t-elle, défaitiste.

Le calcul est pourtant simple, et évident. Si les chiffres de Ray sont exacts, alors rien ne pourra arrêter l’avancée inexorable de ce rouleau compresseur. Aucune alliance, aucune coalition ne sera suffisamment forte, suffisamment nombreuse, pour stopper l’expansion de ces fous. Si ce n’est pas par les armes que New Eden s’imposera, ce sera au moins par le nombre ; par ce ventre vrombissant qui se terre loin vers l’Est, et qu’il faut nourrir sans cesse. Quoi que Nisqually, Fort Ward et les autres tentent, ils ont déjà perdu la guerre.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10396
Sujet: Re: The world is a small box   Jeu 19 Mai 2022 - 21:43
- Deal, accepta-t-elle.

Elle n’allait de toute façon pas aller à l’encontre de l’avis de sa cadette sur comment s’occuper des chevaux pendant un si long voyage. Tandis que Juliet débarrassait Fury et Django de leurs selles, puis les ramenait à l’intérieur, la musicienne épia les environs de son regard glacier. Pas un mouvement en vue, elles avaient bien semés leurs poursuivants. Enfin, elle s’autorisa un étirement félin qui fit craquer sa colonne de la nuque au bassin. Selene se détacha ensuite les cheveux et se gratta énergiquement le cuir. Qu’est-ce qu’elle donnerait pour une douche et un shampoing…

Lorsque sa compagne revint, un doux sourire ourla ses lèvres quand celle-ci lâcha qu’elle en avait marre. La pianiste était prête à l’accueillir avec dérision, à lui redonner le morale d’une petite blague, mais la fin défaitiste du discours de la cavalière lui cloua la langue. Sa mine s’assombrit, son attention se porta brièvement dans le vague. Quelques spectres passèrent devant ses yeux, puis elle consentit à parler :

- Je suis comme toi, j’ai mal partout et je suis crevée, mais… ça ne sert pas à rien, la musicienne haussa les épaules, quand… quand j’étais partie essayer de trouver des alliés, après… après la mort d’Alma, là aussi j’ai eu peur que ça ne serve à rien, elle s’en voulut de rappeler cet épisode, car Juliet s’était déjà assez torturée avec comme ça, mais c’était impossible de faire sans pour illustrer sa pensée, mais sans ça… on aurait jamais trouvé le ranch, on aurait jamais pu les aider à combattre American Dream et Fort Ward… et on serait restés dans notre coin en ayant peur, à craindre que quelqu’un nous tombe dessus un jour.

Où ils auraient subi tout autre aléa de leur autarcie. Une autarcie choisie et bien plus que nécessaire aux premières heures de la survie. Mais désormais, même Selene devait se rendre à l’évidence que les connexions étaient nécessaires. Au moins quelques-unes.

- On a… on a pris un risque en venant jusqu’ici toutes seules, mais on avait un projet. Ce qui servirait à rien, ce serait de faire demi-tour sans avoir essayé d’aller au bout, tu ne crois pas ?

Elle n’était plus si loin d’Aberdeen, qui était leur destination finale. Vu l’emplacement de la ville et vu sa taille pré-épidémie, la pianiste était prête à parier qu’elle ne sera pas déserte. Restait à savoir si elle était peuplée d’ennemis ou de potentiels amis…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Lun 20 Juin 2022 - 19:28
L’humeur brusquement assombrie, Juliet se fait plus défaitiste. Elle se déteste dans ces moments où elle est incapable de garder le contrôle de ses émotions, de ses pensées, et où elle se fait acerbe. Selene n’y est pour rien, et c’est tout de même elle qui subit les récriminations de la cavalière, qui préfère détourner les yeux plutôt que d’affronter le regard glacé de sa compagne.

Le rappel de la mort d’Alma n’arrange rien et, si elle entend les propos de la pianiste, la fait se renfrogner plus encore. Elle sait qu’elle est responsable de cela, Eli le lui a suffisamment reproché. Lui a perdu sa mère, et Lisandro, sa compagne. Certes, le chilien a toujours pris soin de ne jamais évoquer cet événement en sa présence, contrairement au mexicain, mais Juliet s’est suffisamment fustigée pour eux trois. Elle a d’autres morts sur la conscience, et si elle n’est pas la seule dans ce cas, les siens étaient innocents. Alma, Arun, Freya… Trois noms qui dansent constamment dans son esprit, lui rappelant que sans elle, ils seraient encore en vie.

Certes, le point soulevé par Selene est tout à fait juste, mais malgré tout, la situation est différente. Ça a marché à ce moment-là, c’est vrai, mais le conflit qu’on a avec New Eden n’est pas comparable, soupire-t-elle. Ils se comptaient en centaines, c’était réaliste de rassembler assez de monde pour les combattre. Tu sais comme moi qu’ils sont des milliers, rappelle-t-elle, bien que ce soit inutile. Ce nombre impressionnant, terrifiant, est resté gravé en elle depuis la lecture de la lettre, en septembre dernier. Il n’y a aucune chance de battre cela. Même avec l’aide d’une ville entière.

En plus, qui dit qu’ils en auront quelque chose à foutre ? Aveuglée par son défaitisme, elle poursuit sans prendre en compte la remarque de Selene. New Eden n’est sûrement pas arrivé jusque-là, ça ne les concernent pas, ils ont aucune raison de nous aider. Et s’ils le font, ça sera à quel prix ? Vraiment, toute cette situation l’énerve. L’enchaînement de décisions qui les a jetées sur les routes dans une tentative désespérée de rassembler des alliés en assez grand nombre lui paraît, avec le recul, totalement évitable. Elles auraient dû, quand elles en avaient encore la possibilité, prendre leurs filles, leurs chevaux et leurs affaires avec elles, et quitter Nisqually. Au lieu de quoi, elles ont persisté à tenter de défendre un camp en sursis, déjà quelque part un peu mort. La survie de Nisqually, tel qu’elle existe aujourd’hui, ne tient qu’à un fil et elle cessera bientôt d’être ce qu’elle est – ou a été jadis : un refuge loin du tumulte des conflits.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10396
Sujet: Re: The world is a small box   Lun 27 Juin 2022 - 19:34
- Tu sais quoi ? On a qu’à arrêter d’en parler, trancha Selene.

Ce n’était pas contre Juliet qu’elle s’agaçait, même si ça ressemblait à ça, évidemment ; c’était… contre tout ce que soulevait sa petite amie. C’était logique, elle ne le nierait pas, mais tous ces doutes, elle les avait déjà balayés avant de partir. Bien sûr qu’il était possible, voire probable, qu’elles se fassent envoyer balader si elle trouvait une communauté de taille honorable. En vérité, la pianiste serait même plus rassurée dans ce cas de figure, plutôt que si des gens acceptaient de les idées en un claquement de doigts, sans prendre le temps de la réflexion. Mais un contact aujourd’hui était un potentiel allié demain. Peut-être que ces gens hypothétiques ne souhaiteront pas rejoindre une coalition contre New Eden, mais qu’ils auront besoin d’autre chose… et que cette autre chose, pourrait se troquer contre un service utile dans la guerre.

Tout ça, Selene prendra le temps de l’expliquer à sa complice plus tard. Quand elle sera en mesure de l’entendre, et surtout de l’écouter. Pour l’instant, comme elle l’avait dit, Juliet était fatiguée et cette fatigue la décourageait. La pianiste se mordit néanmoins la lèvre inférieure, et précisa :

- Je veux pas qu’on se dispute pour ça… je sais tout ce que tu dis, et j’aimerais bien avoir une baguette magique pour tout régler, mais ce n’est pas le cas. Maintenant… on s’est engagées à faire ça, il faut qu’on aille au bout.

Et elle se retint de préciser que même pour elles, c’était formateur. Il y avait bien longtemps maintenant qu’elles vivaient en communauté et l’une des plus grandes craintes de Selene, c’était de se transformer en animal domestique. De tellement s’habituer aux conforts et aux zones à risque réduit qu’elle en perde ses instincts de survivante. Quant à sa cadette, ne disait-elle pas souvent qu’elle souhaiterait s’endurcir et ne plus dépendre des autres ? C’était le moment. Et comme tout vrai apprentissage, c’était long et difficile…

¬- On va se reposer et on reprend la route demain, ok ? proposa la jeune femme. Elles n’avaient pas grand choix de toute façon…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Sam 30 Juil 2022 - 21:37
Selene paraît agacée, et cela ne fait qu’augmenter encore l’irritation de Juliet. Quand la brune marque la fin des hostilités, sa cadette ne peut retenir un grognement de frustration et tourne les talons brutalement, les poings plaqués contre les yeux. La pianiste a raison, cependant, et elle le sait. Se disputer maintenant ne changera rien à la situation et ne fera qu’envenimer les choses. Pour autant Juliet n’en démord pas, ce qu’elles font ici n’aura pas autant d’impact que ce qu’elles auraient voulu, ou espéré.

Après un instant le nez en l’air à ravaler sa colère, Juliet se retourne et passe le dos de sa main sur son front. Elle est fatiguée, elle en a assez, mais pas encore au moins de ne pas écouter ce que Selene a à dire. Avec un soupir, la blonde finit par hocher la tête. Elle ne peut rien faire d’autre, de toute façon. Nisqually est loin, désormais, et le voyage retour sera tout aussi éprouvant, sinon plus. Je sais bien… C’est juste… tout semble désespéré. On aurait dû partir quand on en avait l’occasion, c’est tout, souffle-t-elle, abattue.

Se frottant les yeux une dernière fois, Juliet passe ensuite une main dans ses cheveux. D’accord, faisons ça… Elles n’ont pas d’autre choix, et leur but est à portée de main. Renoncer maintenant serait idiot, peu importe à quel point elle en a envie.

***

En prenant le chemin du retour vers Nisqually, Juliet se retourne une dernière fois sur sa selle et adresse un signe d’adieu à Nicholas et Violet. S’ils n’ont rien promis de concret, le couple et leur communauté sont tout de même prêt à entretenir des relations amicales, sinon commerciales, avec Nisqually. N’ayant pas encore été approchés par les émissaires de New Eden, les survivants d’Aberdeen ne prennent pas toute la mesure de l’horreur qui accompagnent les cadeaux de cette hydre, et par conséquent, ne comprennent pas l’utilité de risquer leurs vies et leurs ressources dans un combat qui n’est pas le leur.

Pour autant leur mission n’est pas un total échec et Juliet se tourne vers Selene. Quel dommage qu’ils soient aussi loin, j’ai vraiment apprécié ces quelques jours chez eux… J’espère qu’on les reverra bientôt. Pour l’heure, il est surtout temps de se préparer au long voyage qui les attend, et qu’elle appréhende finalement plus que l’aller. L’idée de rentrer à Nisqually la met plus mal à l’aise qu’elle l’imaginait, sans qu’elle parvienne à mettre le doigt sur la raison. Adressant un sourire à Selene, elle presse les talons, incitant Django à la ramener chez elles.

FIN.



above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The world is a small box   
Revenir en haut Aller en bas  
- The world is a small box -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: