The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

The world is a small box
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: Re: The world is a small box   Lun 14 Mar 2022 - 14:12
Nora, hein ? La musicienne n’avait rien répondu sur le sujet, d’abord parce qu’elle n’était pas certaine que la jeune femme soit intéressée, mais aussi parce qu’elle n’avait tout simplement pas fait attention. Elle était loin l’époque où elle usait du magnétisme qu’elle se savait avoir sur les autres – les hommes surtout – pour ensorceler son monde. Aujourd’hui, elle avait complètement délaissé la moindre coquetterie et était une survivante, jusqu’au bout des ongles. A ses yeux, aucune chance que qui que ce soit attarde son regard sur elle. Sa crinière était le seul caprice qu’elle s’autorisait, et elle hésitait régulièrement à la couper. D’ailleurs…

- S’ils attendaient ça pour faire des nœuds…, maugréa-t-elle.

Mais évidemment, Selene laissa sa cadette prendre place pour tresser ses cheveux. Les mains habiles de Juliet qui se glissaient entre ses mèches créaient d’agréables sensations. De son cuir chevelu ruisselait dans tout son corps des ondes de chaleur, apaisante, réconfortante. Un frisson la fit doucement sursauter lorsque la coiffe fut achevée et que la cavalière entreprit de lui masser les épaules. La chair ivoirine de la pianiste se grena aussitôt de chair de poule. Un soupir lui échappa, elle se détendit plus encore, à la merci de son amie.

- Non, on est pas obligée…

Elle ne put s’empêcher de se mordiller doucement la lèvre inférieure. Quelques instants encore, Selene se laissa bercer par les pressions de sa complice, puis elle pivota pour voir son visage. Leurs yeux bleus s’accrochèrent, les siens étincelaient d’un désir amoureux. Avec lenteur, elle se pencha, jusqu’à embrasser fugacement la cavalière. Une décharge foudroya ses sens, l’envie se fit intense, impatiente même. La musicienne se fit plus entreprenante, plus langoureuse, alors qu’un main vint s’apposer contre la joue de Juliet.

A ce moment, elle perçut la crispation de sa petite amie et suspendit immédiatement son geste. Bien sûr. Elle s’était laissée emportée, le contexte était favorable aux pulsions intimes, mais il était évidemment hors de question que ce soit au détriment du bien-être de sa partenaire. Selene n’allait ni forcer les choses, ni même insister sur la plaie en interrogeant la jeune femme. Elle se contenta de lui sourire tendrement, se leva pour la contourner et s’allonger sur les couvertures, puis l’invita d’un « viens » bienveillant. Une fois sa cadette au creux de ses bras, poitrine contre son dos, nez dans son cou, la pianiste glissa avec un brin d’espièglerie :

- Tu n’as pas de souci à te faire pour Nora, tu le sais hein ? Ni pour Taric ! Ni pour personne d’autre, par contre, j’ai remarqué que tu passes vraiment beaucoup de temps avec Nolan… je dois m’inquiéter ? Surtout que Cassidy est enceinte, ce n’est pas rare que les hommes paniquent à ces moments-là et se cherchent une amante plus jeune et physiquement plus athlétique…

Elle plaisantait, bien sûr, et elle espérait que Juliet le comprendrait. Le but était de détendre l’atmosphère, de pouvoir plaisanter même sur la thématique des relations amoureuses. Ça pouvait être une première façon de déconstruire la chape de plomb qui pesait sur la leur.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Lun 21 Mar 2022 - 14:34
Un petit rire agite ses épaules, alors qu’elle entreprend de démêler la tignasse de sa compagne. Depuis le temps qu’elles se connaissent, Juliet a vu ses mèches prendre vie, développer une personnalité à part entière. Rien d’étonnant, donc, à ce que sa longue chevelure saisisse la moindre occasion pour s'emberlificoter dans tous les sens, faisant ainsi criser sa propriétaire - et Juliet avec. Néanmoins, à force de patience et de douceur, elle parvient à tirer quelque chose de cette masse informe. La tresse, une fois achevée effleure désormais le creux des reins de Selene, à travers le pyjama qu’on lui a prêté. Ils sont devenus tellement longs, c’est fou, murmure-t-elle pour elle-même, fascinée. En comparaison, les siens paraissent ternes, fades.

Sans s’attarder plus longtemps sur la question, Juliet s’attèle à masser la pianiste. Comme elle s’y attendait, ses muscles n’ont pas trop souffert de l’inactivité du printemps dernier - ou en tout cas, ils ont retrouvé toute leur nervosité. Forcément courbaturée par les journées à cheval, la jeune femme se laisse aller à ses attentions, se détendant peu à peu entre les mains de la cavalière. Lorsque Selene tourne la tête vers elle pour l’embrasser, Juliet la laisse faire, tout de même heureuse de pouvoir au moins partager cela avec elle. Mais, à mesure que la musicienne se fait plus audacieuse, la blonde se crispe. Elle sent une pierre tomber dans son estomac, et ses entrailles se tordre, dans une contraction douloureuse - comme si tout son être se repliait sur lui-même.

Aussitôt, Selene s’interrompt, s’écartant de bonne grâce pour la laisser reprendre ses esprits. Selene, je…, commence-t-elle, vite coupée par le sourire de sa compagne, et son invitation. Une vague de soulagement l'envahit. Au moins, elle n’a pas besoin de faire semblant, ni de s’expliquer. Après tout ce temps, les yeux de Selene ne se voilent plus de fantômes lorsqu’elle regarde Juliet. Elle ne sait que trop bien ce qu’elle a vécu, mais n’en souffre plus autant que par le passé. Cette acceptation est un premier pas vers la guérison. Pour la cavalière, en revanche, c’est une autre histoire. Cette contraction qu’elle ressent quand on la touche de façon trop appuyée, elle ne la contrôle pas. Elle est involontaire, épidermique. Un réflexe de préservation, que son corps semble maintenant avoir intégré, et brandit au moindre signe d’agression.

Prenant place entre les bras de Selene, Juliet fixe le mur face à elle, s’efforçant de profiter du bras de la musicienne autour d’elle. Elle esquisse un petit sourire amusé lorsque celle-ci ramène Tariq et Nora sur le tapis. Tariq, je sais pas, mais Nora, je t’assure qu’elle te mate, fait-t-elle, chassant autant que possible l’inconfort dans sa voix. Être ainsi enlacée par Selene ne la dérange pas, mais elle lutte encore contre cette impression de repli. En revanche, l’évocation de Nolan la fait bondir, et elle se contorsionne pour apercevoir la brune, un rire accroché aux lèvres. Ça va pas ?! Oops - Pourvu qu’elles soient seules dans la maison qu’on leur a prêté pour la nuit… Ça va pas, répète-t-elle, plus bas. Nolan, c’est comme un grand frère pour moi. Même si j’admets que les abdos de Cassidy doivent plus être ce qu’ils étaient… Jamais elle n’osera dire cela devant la concernée, mais ce qu’elle ne sait pas ne peut pas lui faire de mal, n’est-ce pas ?


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: Re: The world is a small box   Lun 21 Mar 2022 - 15:43
- Un grand frère, hein ?

La musicienne s’amusa de la réaction de sa cadette, prompt à rétablir la vérité sur sa relation avec Nolan. Elle se gardera bien de lui rappeler qu’avant que leur affection mutuelle évolue, et qu’elles se découvrent amoureuses l’une de l’autre, elles se voyaient un peu comme ça. Comme deux excellentes amies au lien sororal. Ça n’avait jamais été formulé, et c’était peut-être mieux ainsi. Ça rendait leur évolution moins étrange à assimiler. Tout avait été si fluide que Selene serait incapable de pointer du doigt le moment où elles avaient quitté le monde de l’amitié pour s’éprendre l’une de l’autre.

- Crois-moi : il n’y a pas que ses abdos qui ne sont plus ce qu’ils étaient ! Plaisanta la musicienne en riant contre l’épaule de Juliet.

Et elle parlait en connaissance de cause ! Les grossesses n’avaient rien de glamour, surtout maintenant que la société moderne n’était plus. Les beaux cheveux, la bonne mine et la poitrine qui devenait plus généreuse étaient des atouts absolument anecdotiques comparés au reste.

- Alors hein, est-ce que lui te voit comme une petite sœur ?!

La pianiste ponctua son insinuation d’un baiser mutin dans le cou. Ce n’était évidemment pas une crise de jalousie. C’était presque étrange d’ailleurs, cette sensation de se pas s’inquiéter du tout. Ce n’était pas comme si elles n’avaient pas été confrontées à des épreuves suffisamment atroces pour les séparer mille fois.

- Allez, avoue, c’est le moment de passer devant le juge, Selene souriait de plus belle, d’humeur taquine, y’a des gens sur le camp qui t’ont déjà… fait des avances, ou des propositions, un jour que j’étais pas là ?

Après tout, elle était régulièrement en mission à l’extérieur, à risquer sa vie parfois plusieurs jours d’affilés. Est-ce que ce serait étonnant que quelqu’un – ou quelqu’une – ait repéré Juliet et se soit mis en tête d’être un(e) bon(ne) amant(e) en l’absence de son officielle. Ce ne serait même pas étonnant. L’humain restait l’humain, et la musicienne ne serait même pas fâchée de l’apprendre.

- Je veux des noms et des anecdotes, évidemment !



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Mar 5 Avr 2022 - 20:20
Le ton de la musicienne indique clairement qu’elle a des doutes sur les propos de sa cadette, et Juliet fait mine d’en être offensée. Se contorsionnant comme elle peut, elle tourne la tête vers sa compagne, se tordant le cou au passage. Tu me crois pas ? Ok, je retiens… Nouvelle acrobatie, Juliet se repositionne, bien calée contre le corps de Selene. En plus, il est vieux, marmonne-t-elle à voix basse, plus pour continuer la mascarade que par réelle conviction. Juliet ne s’est jamais posé la question de savoir si, oui ou non, elle pourrait aimer quelqu'un de beaucoup plus âgé qu’elle, mais elle a le sentiment que cela n’entrerait pas en ligne de compte. De toute façon, cette question n’a plus lieu d’être maintenant qu’elle a Selene.

Quand cette dernière évoque les petits bonheurs de la grossesse, Juliet frissonne. Elle se souvient des mois qui ont précédé la naissance d’Effy, et de l’accouchement lui-même… Elle se souvient surtout de l’attente angoissée du printemps, attendant la venue de ses règles comme celle du Messie. C’était un entre-deux étrange, entre le rejet constant de ce qu’il lui était arrivé, et l’obligation d’y faire face. Cette épée de Damoclès qui flottait alors au-dessus de sa tête l’avait poussée à imaginer mille et un scénarios catastrophes, mais à aucun moment, Juliet n’avait envisagé d’aller jusqu’au bout. De mener à terme cette grossesse, si elle s’était révélée enceinte.

Alors que Selene revient à la charge, Juliet lâche un petit rire. L’idée qu’il puisse en etre autrement entre Nolan et elle lui paraît ridicule. Tu lui poseras la question quand on reviendra, écoute. Je suis même sûre que, grâce à toi, il me voyait comme une sorte de harpie, au début. L’animosité de la pianiste envers le pédiatre n’était un secret pour personne, même si les choses étaient différentes aujourd’hui.

Le petit baiser que lui offre sa compagne la fait frissonner, et elle se love un peu plus contre son corps chaud, au parfum de propre. Cela, elle le supporte. C’est un petit pas, mais un pas quand même, et elle se félicite de cette victoire. Quelques mois auparavant, il ne fallait même pas songer à l’effleurer par inadvertance. De fait, la question faussement inquisitrice de Selene lui paraît incongrue, et elle se tend. Comment peut-t-elle imaginer que cela soit le cas ? Pourquoi tu dis ça ? Juliet se rend bien compte que le ton de sa voix la fait passer pour une petite fille prise en faute ; la même petite fille qu’elle était lorsque ses parents lui tombaient dessus quand elle ramenait des mauvaises notes.

Ça n’est jamais arrivé, non, reprend-t-elle, mais sans regarder Selene. Qu’on la regarde, qu’on la convoite. Peut-être parce qu’elle est nimbée d’une aura protectrice - celle de la pianiste, ou de sa propre dépression - qui la rend intouchable, inatteignable ? Non, Juliet ne peut pas dire qu’elle sente les regards sur elle, à part pour la plaindre. Et pourtant, elle se sent coupable… Coupable de ne pas parler de Betsy à Selene. Coupable de ne pas lui dire que la jeune fille a été une véritable bouée de sauvetage, malgré ses propres traumatismes, quand la cavalière partait à la dérive…


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: Re: The world is a small box   Mer 6 Avr 2022 - 22:15
L’air amusé de Selene se figée, glacé d’effroi par la réaction de sa cadette. Avait-elle été trop loin ? Peut-être. Sans doute. Même si elles allaient relativement mieux, même si elles pouvaient retrouver quelques gestes tendres, il était probablement trop tôt pour insister sur le sujet des jeux affectifs, même pour plaisanter. La pianiste s’en voulait énormément. Elle serra brièvement Juliet contre elle, pour la rassurer, puis défit suffisamment l’étreinte pour qu’elle puisse s’échapper si elle le souhaitait.

- Pour rien, je t’assure. Je voulais juste… c’était bête, excuse-moi.

Quelques minutes plus tard, la faveur de la nuit leur permettra bien de reprendre un fil de conversation plus tranquille. Il y eut même de nouveaux rires finalement, et la pianiste se permit même une attaque de chatouilles en règle, avant qu’elles ne se résignent à essayer de dormir. Le sommeil était précieux, elles avaient encore une longue route devant elles…

***

- Je crois qu’on les a enfin semés.

Selene fit s’arrêter Fury et pivota pour pouvoir regarder en arrière. D’ici, sur l’Olympic highway qui longeait la petite ville de Montesano, la vue sur les environs étaient dégagés sur plusieurs centaines de mètres. Deux jours plus tôt, en passant Elma, une bande de pilleurs des petits chemins avaient tentés de les dépouiller. Elles avaient pu s’enfuir, mais les malfaiteurs s’étaient avérés tenances : ils les avaient pistées sur des dizaines de miles, jour et nuit. Les deux complices avaient du prendre des détours insensés, et se résigner à ne dormir que très peu, pour ne pas se faire piéger.

- Je propose quand même qu’on quitte la route maintenant, on peut décaler vers les bois là-bas, elle désigna la zone arborée au sud de leur position, on dirait que y’a un lac et une espèce de vieil… entrepôt à côté, elle ne voyait pas comment définir ce qu’elle voyait, si l’endroit est clean, on peut peut-être s’y arrêter jusqu’à demain ? Au moins, on serait au sec et à l’abri.

Grand luxe qu’elles n’avaient pas pu depuis qu’elles étaient prises en chasse. Quant au confort du camp de Matias, ça remontait déjà à une longue semaine, ça tenait presque du mirage. Selene avait l’impression que toutes ses affaires étaient humides, elle avait froid en dépit de la chaleur de Fury, ses cheveux frisottaient horriblement, elle avait mal au dos et s’écorchait parfois la gorge d’une quinte de toux. Elle couvait au moins un bon rhume, mais ce serait sûrement pire.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Juliet Rosenfeld
Juliet Rosenfeld
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 495
Sujet: Re: The world is a small box   Lun 11 Avr 2022 - 22:57
Lèvres mordues, gorge nouée, Juliet s’en veut. Elle s’en veut d’être comme ça, de les paralyser toutes les deux dans ce traumatisme qu’elle devrait déjà avoir dépassé. Ce n’est pas normal, de ne pas réussir à oublier. De se figer encore à chaque étreinte, à chaque contact. D’être nauséeuse à la seule pensée d’une caresse avec sa compagne. Il y a quelque chose de brisé, de défaillant, chez elle. Ce n’est pas une surprise, Juliet le sait depuis longtemps. Depuis l’enfance, en fait. Cette épreuve n’a fait que confirmer, entériner, cet état de fait. Encore une fois, la cavalière s’interroge. Comment Selene peut-elle aimer quelqu’un comme elle ? Comment peut-elle supporter de dormir chaque soir à ses côtés, en sachant qu’elle ne pourra peut-être plus jamais lui donner ce qu’elle attend ?

Elle ne répond pas à la pianiste, laissant refluer l’angoisse pendant quelques minutes. Il ne lui faut pas longtemps pour se calmer, mais la culpabilité reste présente, quoi qu’elle fasse. Quoi que Selene fasse…

***


Aussi essoufflée que Django, Juliet se hisse sur ses étriers pour soulager son postérieur malmené. Imitant Selene, elle jette elle aussi un coup d’œil derrière elles, craignant de voir surgir la silhouette de leurs poursuivants. La traque a été acharnée, elle doit leur reconnaître cela, mais surtout épuisante, éprouvante pour les nerfs.

Hochant la tête à la proposition de Selene, la blonde se rassoit dans sa selle. Bonne idée, oui. J’en peux plus, j’ai hâte de m’arrêter plus que quelques heures et avoir une vraie nuit de sommeil, ajoute-t-elle en s’étirant un peu. Sans attendre, Juliet s’engage sur le chemin indiqué par son aînée, se dirigeant vers la trouée dans les arbres.

En atteignant l’entrepôt, elle soupire de soulagement. Mettre pied à terre est plus douloureux qu’elle l’imaginait, et tout son corps proteste. Gardant une main agrippée au pommeau de sa selle, elle lance un coup d’œil à Selene pour voir si elle souffre autant qu’elle. Quel bordel, sérieux… Elle a encore du mal à croire à la réalité des dernières quarante-huit heures, et surtout, au fait qu’elles s’en soient tirées.

Menant Django tout en laissant les rênes reposer sur son encolure, elle le dirige vers le lac pour lui permettre de boire, tout en s’assurant qu’il ne s’étrangle pas. Ce n’est pas le moment de risquer la colique. Après un instant, le hongre relève la tête, l’eau gouttant de ses vibrisses, et elle flatte son chanfrein. Je sais, marmonne-t-elle pour lui. Moi aussi, je suis fatiguée, mais on va passer la nuit ici. Se tournant vers Selene, elle désigne le bâtiment du menton. J’espère qu’on va trouver de quoi se réchauffer là-dedans. Au moins, avec l’herbe qui les entourent, nourrir les chevaux ne sera pas un problème.


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10403
Sujet: Re: The world is a small box   Mer 13 Avr 2022 - 0:32
Un râle de soulagement, mêlé à de la douleur, lui échappa lorsque ses pieds touchèrent terre. L’intégralité des muscles de son corps étaient douloureux, ses cuisses étaient dures comme des pierres et son postérieur avait pris la forme de la selle. Selene s’offrit quelques secondes pour s’étirer, mais fut bousculée par la tête de Fury qui s’impatientait : elle aussi voulait avoir la chance de boire, comme Django.

- Oui, oui, c’est bon…

Sa main caressa machinalement le poil humide de sa jument, puis elle la guida au lac pour qu’elle puisse se désaltérer. Incapable de ranger dans un coin de sa tête ce qu’elles venaient de vivre, ses prunelles n’avaient de cesse de scruter l’horizon. A tout moment, la pianiste s’attendait à voir débarquer le petit groupe de pilleurs qui les traquaient.

- Hum…

Juliet espérait à haute voix, Selene était plutôt sceptique. A première vue, il n’y avait pas d’infrastructure fermée. Il ne s’agissait que de hangars plus ou moins grands où s’empilaient des rondins, des planches ou des troncs de bois. Avec l’humidité et les années, tout avait champignonné, ou s’était couvert de mousse ou s’était décomposé… parfois tout à la fois.

- Je vais faire un tour, déclara-t-elle finalement.

Il fallait bien. Non sans grimacer, elle arracha son glock de l’étui fixé à sa cuisse. Déjà, il ne lui restait plus qu’une dizaine de balles, et elle n’en était qu’à l’aller. Il fallait dire qu’elles n’étaient pas épargnées par ce trajet, mais tout de même. Désormais, Selene irait à l’extrême économie : chaque munition devra compter. Il lui fallut donc de longues minutes pour inspecter l’intégralité des hangars. Il n’y avait rien hormis du bois moisi dont l’odeur était plus ou moins tolérable selon les coins. Pas même un rôdeur ou des traces de passage humain.

- RAS, fit-elle en revenant auprès de sa complice, y’a de quoi trouver un endroit à l’abri du vent, ce sera déjà pas mal, on va devoir dormir à tour de rôle, elle n’était pas encore sereine à l’idée de relâcher complètement la garde, et je pense qu’on devrait renter les chevaux quelque part. Ils peuvent se voir de loin et Fury ne se rate pas.

Machinalement, son regard se posa sur sa jument. Selene était amoureuse de sa robe, mais en effet : elle n’était ni très commune, ni passe partout.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The world is a small box   
Revenir en haut Aller en bas  
- The world is a small box -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: